Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

Terminé - Première fois au bar - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Message Sujet: Terminé - Première fois au bar - Terminé Jeu 6 Avr - 8:11

avatar
Messages : 1241
Points : 456
Niveau de puissance : Humaine
Emploi et loisir : Etudiante en éthnologie

Feuille de personnage
Âge réel: 20 ans
Taille: 1m60
Emploi: Etudiante

Première fois au bar

En privé avec Lazare Dard Stark
         Chléo marchait activement dans les rues pour s’éloigner au plus vite du Saloon, son sac frappait contre sa cuisse. À l’intérieur se trouvait son eau bénite et son arme à feu qu’elle n’avait jamais utilisé parce qu’elle ne savait pas comment l’utiliser car elle avait toujours refusé les cours de tir que son père lui avait proposé mais elle venait de le regretter.

         L’étudiante avait juste envie de se libérer l’esprit, d’autant plus que la soirée avait été étrange ce soir là. Lizzie l’avait embrassée. Rien que d’y repensé, elle eut un frisson de dégoût. Elle avait juste envie d’une chose : oublier cette sensation désagréable sur ses lèvres. De plus, elle ne voulait pas rentrer chez elle avec son père éveillée, s’il voyait les morsures de vampires, l’arme chargée et le niveau de l’eau bénite inchangée, il poserait des questions. Des questions auxquelles Chléo n’avait pas envie de répondre. Aussi, elle poussa la première porte qu’elle trouva.

         Ce fut un bar-club. Elle lança de rapide regard autour d’elle sans pour autant faire attention aux personnes ou son environnement. Elle se dirigea immédiatement vers le bar. Ses cheveux détachés cachaient sa première blessure au cou, bien qu’elle fût moins visible. Malheureusement, sa manche gauche était tâchée de sang. Elle descendit le bout de tissu pour qu’il débordât légèrement sur la main. Si quelqu’un lui demandait ce qu’elle s’était fait, elle pourrait dire qu’elle s’était coupée, tout simplement.

         La jeune femme s’assit alors au bar en posant son sac sur les genoux. Quelle idée aussi de mettre une chemise blanche ! Elle leva les yeux vers le barman avec un léger sourire timide. Elle ne savait quoi lui demander sur le coup, si bien qu’elle en devint rouge. Bah bravo, tu viens dans un endroit sans savoir ce que tu veux ! , pensa-t-elle. Elle soupira. L’étudiante se trouvait déjà pas mal ridicule alors un peu plus ou un peu moins, ça ne changeait pas grand-chose en fin de compte.
         
« Je ne sais pas quoi prendre… Parce que c’est la première fois que je viens dans un bar. Avoua-t-elle enfin en remontant sa manche ensanglantée sur sa main avant de la poser sur son sac.

         Elle gardait son regard baissé bleuté sur la surface plane et propre du bar, rouge comme jamais, se sermonnant mentalement d'avoir mit les pieds ici.

Code by Fremione.


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je parle en #87ADE5


Dernière édition par Chléo Maters le Ven 8 Sep - 7:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Terminé - Première fois au bar - Terminé Sam 8 Avr - 4:17

avatar
Messages : 58
Points : 290
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge réel: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.
L'ouverture du Sky annonçait toujours une arrivée massive et régulière de client. Heureusement cela se calme après la première heure, quand bien même il arrive toujours à un bon rythme. Le plus délicat à gérer étant la mise en scène pour servir les cocktails les plus longs à préparer afin de ne pas faire perdre trop de temps aux gens les plus pressés. Souvent, les clients surtout nouveaux ne sont pas réputés pour leur patience. Il lui est toujours amusant de voir ensuite des personnes parlées au comptoir de leur vie comme s'il n'était pas là. Le seul truc qui pouvait encore embêter fortement Lazare s'avère les dragueuses et dragueurs en manque. Il songeait parfois, à leur montrer son glock vingt-quatre derrière son dos ou son couteau en argent. Dissimulé sous ses vêtements et aussi avec un parfum assez puissant pour masquer l'odeur de l'argent ou de la poudre. Sa rencontre avec Sidonis lui aura bien servi de leçon à ce niveau-là.

Seulement si lui avec son erreur restait discret aux yeux des humains et peut-être des vampires ayant un flaire moins performant que les loups-garous. D'autres gens, ici en l'occurrence une jeune demoiselle dénotée de la tendance habituelle du bar par sa tenue vestimentaire. Bien que chic, elle est nettement moins décontracté que l'absolue majorité de la population du club. Lorsque la jeune fille s'assied au bar il la regarda dans les yeux de son regard ambré dans les iris océaniques de son interlocutrice.

- Que puis-je vous servir ?

Visiblement la dame semblait un peu perdue, le mieux étant de la mettre à l'aise. Souriant, il lui montra de la main, toutes les bouteilles dans son dos, sans la quitter des yeux.

- Voici toutes nos bouteilles. Suivant comme vous le sentez, je peux vous servir un alcool léger ou fort ou même quelque chose de non alcoolisé, cela marche également pour les cocktails. Ne vous en faites pas, vous avez tout votre temps.

Tandis qu'il alla servir un nouvel arrivant commandant son éternel whisky, au point que Lazare en l'apercevant avait déjà la bouteille et le verre à la main attendant le signal de verser. En reprenant là où en était sa précédente cliente, son attention se focalisa sur le rouge au niveau du poignet gauche lorsque son regard se perdit. Ce rouge ce n'est pas de la peinture, du ketchup ou du rouge à lèvres, mais bel et bien du sang. Plutôt que de penser alarmiste et ainsi faire fuir la demoiselle, il préféra une question ouverte sur un ton avenant.

- Excusez mon indiscrétion, mais que vous êtes-il arrivé ?

Il chercha d'autres indices notamment au cou, mais impossible de voir quoique ce soit avec ses cheveux devant et sa chemise. De plus, il ne pouvait dévisager cette partie de son corps trop longtemps sinon il serait vraiment indiscret. Il reste qu'il est là pour la servir et non la secourir, sauf s'il doit s'aider lui-même en cas de pépin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Terminé - Première fois au bar - Terminé Sam 8 Avr - 11:30

avatar
Messages : 1241
Points : 456
Niveau de puissance : Humaine
Emploi et loisir : Etudiante en éthnologie

Feuille de personnage
Âge réel: 20 ans
Taille: 1m60
Emploi: Etudiante

Première fois au bar

En privé avec Lazare Dard Stark
         Le moins que l’on pouvait dire c’est que la jeune femme ne se sentait pas vraiment à l’aise dans ces lieux. Il y avait beaucoup trop de monde à son goût et elle n’avait pas envie d’entendre des inconnus déblatérer sur leur vie privée dans un lieu public. Au moins, le barmaid semblait sympathique et tentait de mettre la jeune femme à l’aise. Chléo se demandait s’il faisait cela parce que son métier l’obligeait ou parce qu’il en avait envie. En tout cas, il parvient à faire sourire la jeune femme qui avait perdu toute once de bonne humeur en entrant dans ce bar. Elle le remercia de sa proposition en le regardant partir servir un autre client.

         Elle en profitant pour se saisir de ses lunettes noires qu’elle mit sur le nez pour regarder les différentes boissons proposées, étalées sur plusieurs étagères face à elle. Elle soupira longuement et secoua la tête. Qu’est-ce que tu nous fais là ? Tu essaies de lire des choses dont tu ne comprends pas tout !. A part quelques noms de jus de fruit et quelques noms d’alcools communs comme la vodka, Chléo n’avait pas entendu le noms d’autres boissons dont le nom s’affichait fièrement sur l’étiquette ou à même le verre.  Elle observa le jeune homme en coin, elle le laisserait choisir pour elle, ça sera plus simple que se casser la tête sur quelque chose dont elle ignorait tout.

         Elle baissa son regard sur la surface plane du bar en repensant à sa soirée et à… Ce baiser que lui avait offert Lizzie contre son gré, contre ses envies, rien que d’y penser, elle en eut des frissons de dégoût. Être au service d’une vampire était une honte pour elle mais si, en plus de cette humiliation, elle venait à l’embrasser. La jeune femme eut une remontée qu’elle parvient à maîtriser rapidement.

         - Excusez mon indiscrétion, mais que vous êtes-il arrivé ?

         Chléo sursauta, ne s’attendant pas à ce qu’il revînt si rapidement. Elle posa la main droite sur son cœur pour tenter de le calmer alors qu’elle cacha son poignet sous son sac. Suite à sa question, elle argua qu’il avait vu les tâches de sang sur sa manche. C’était de sa faute, elle n’avait pas à le mettre sur le comptoir. Elle sourit timidement, tentant de cacher son inquiétude, elle voulait que ce soit un sourire franc et honnête mais son corps ne savait pas mentir.

         - Je… me suis coupée… Rien de bien grave, ne vous inquiétez pas, ce n’est pas la première fois que ça m’arrive. Qu’avez-vous à me proposer parmi toutes ses boissons ?

         Les mots étaient sortis de sa bouche à une vitesse fulgurante, changeant de sujet aussi vite que Lucky Luke ne tirât. Elle n’avait pas envie d’en parler, encore moins à un inconnu croisé dans un bar. Ne voulant pas en dévoiler plus sur son état actuelle, l’étudiante s’assura que ses cheveux châtain tombèrent correctement sur ses épaules. Son épaisse chevelure cachait son cou et par la même occasion la première marque que Lizzie lui a faite. Elle l’observa longuement, ses cheveux noirs, son regard marbré. Pourtant, elle avait envie de parler de son problème à quelqu’un. Elle avait de dire à une personne ce qu’elle vivait en ce moment et ce n’était certainement pas à son père qu’elle allait pouvoir le dire, encore moins à Elizabeth. Ce barmaid serait peut-être une issue de secours, qui sait ? Le désespoir te fait disjoncter ma pauvre. Qui pourrait être intéressé par sa situation ?

         - Quelque chose sans alcool, précisa-t-elle rapidement pour éviter qu’un blanc ne s’installa entre eux, la forçant à en dire plus sur elle.


Code by Fremione.


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je parle en #87ADE5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Terminé - Première fois au bar - Terminé Dim 9 Avr - 7:20

avatar
Messages : 58
Points : 290
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge réel: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.
Ne la lâchant pas des yeux il est inutile de demander à de demoiselle si elle se sentait vraiment bien, il est évidant en l'observant qu'elle ne se trouve pas dans son élément. Que cela ne soit pas son regard ou sa gestuelle trahissant son inconfort. Lazare eut un sourire sincère envoyant qu'il est parvenu à rendre le visage de l'inconnue plus radieuse. La voire mettre des lunettes l'amuse intérieurement. Toi et moi on n'a clairement pas les mêmes yeux. Si lui pourrait lire les étiquettes des bouteilles à une dizaine de mètres voir plus pour les caractères les plus gros, la dame était visiblement obligée de mettre des lunettes de vue. Cependant, après un long soupir elle les reposa assez rapidement. Au moins, je sais que n'est ni une habituée des bars, ni même un habitué des alcools. S'il faut la conseiller, il pense éventuellement à lui suggérer de prendre des boissons légèrement alcoolisées si elle en voulait vraiment. Car lorsqu'on n'est pas habitué, même un ou deux verres de vin peuvent mettre une personne en état d'ébriété suivant sa résistance.

Le barman haussa les sourcils, sa voix semble s'insère, mais ne s'accorde pas avec le langage de son corps. Et s'il a bien appris une chose, c'est que l'humain fait passer la plus grande partie de ses messages avec le dialecte non verbal. C'est-elle vraiment coupée ? Probable. S'il n'y a rien de grave, il émet une réserve à ce niveau-là. Après tout, il n'y a pas forcément de cause à effet entre sa blessure et son malaise. Enfin, Lazare se mit à lui répondre gentiment à la question de la dame.

- On a un peu de tout, de l'alcool fort, du léger et même du sans alcool. Ça va de la vodka, au ricard, à la bière et il y a même des jus de fruit. Je peux aussi composer de nombreux cocktails suivant votre envie.

Lazare comprit que pour la faire parler de son souci et l'aider, il allait devoir y aller plus subtilement. S'il en était capable sans qu'elle parte précipitamment cela serait une autre paire de manches. La cliente passa sa commande. Tu fais bien de prendre quelque chose de sans alcool, si déjà là tu broies du noir, avec de l'alcool le mélange aurait pu être explosif. Il prit le choix d'aller sur un cocktail simple, un bella luna. Il saisit un grand verre et y mit une certaine quantité de glaçons. Il versa ensuite les dix centilitres de jus d'orange, après les six centilitres de jus d'ananas et enfin les deux centilitres de citrons verre. Le tout remué doucement avec une paille, avec de décorer le verre avec un modeste éventail en papier.

- Voici un bella luna, cela fera trois livres sterling.

Le plus facile est fait, maintenant comment vais-je mis prendre pour la faire parler ? D'expérience, il sait que lorsqu'on pose une question il faut éviter celles qui peuvent être répondus par oui ou non ou un truc dans le genre. Dans le cas on l'on veut avoir une réponse ou des pistes. Surtout pour un problème lié au sang dans cette ville, il y a souvent un vampire dessous et si elle est enchaînée à l'un d'eux. Lazare savait que cela est assez pénible pour en avoir déjà fait les frais. Il gardait cependant, la possibilité d'avoir un résonnement totalement faussé de par son vécue à lui.

- Sauf, si je suis trop indiscret est-ce quelle est la source de votre mal-être ?

Répondra-t-elle ou non ? Pour le moment ce n'est pas gagné, car dans sa tête il n'est pas encore un humain à par entière, mais surtout une fonction une barmaid. Autant lui faciliter la tâche.

- Si vous avez besoin de m'appeler, je me nomme Lazare Dard Stark, mais Lazare suffira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Terminé - Première fois au bar - Terminé Dim 9 Avr - 10:13

avatar
Messages : 1241
Points : 456
Niveau de puissance : Humaine
Emploi et loisir : Etudiante en éthnologie

Feuille de personnage
Âge réel: 20 ans
Taille: 1m60
Emploi: Etudiante

Première fois au bar

En privé avec Lazare Dard Stark
         La jeune femme observait le barmaid remplir le verre avec différent types de jus de fruit, elle semblait être absorbée par la fluidité de ses gestes, de ses mouvements. Chléo posa son coude sur le comptoir, sa joue contre son point, elle ne parvenait pas à détourner le regard du jeune homme. Il était visible qu’il n’était pas novice dans le domaine, il avait une précision remarquable dans les quantités de boisson qui laissait tomber dans le verre. Il devait sûrement exister bien grand nombre de cocktail, sûrement plus compliqués les uns que les autres. L’étudiante se demandait s’il parvenait à se souvenir de toutes les recettes.

         Après quelques temps de préparation et de mélange, il déposa le cocktail sous le nez de la jeune femme en énonçant son prix. Tout en ouvrant son sac de cuir clair, elle hocha lentement la tête. Finalement, son père avait eu raison de lui ordonner de prendre son sac. Elle y plongea la main pour chercher son porte-monnaie, une chose qui ne quittait jamais son sac. Alors qu’elle cherchait sa monnaie, le barmaid lui posa à nouveau une question. Chléo tordit sa bouche et retroussa son nez dans une grimace, cherchant absolument une excuse pour répondre à sa question sans pour autant tout dévoiler. Son visage reprit son aspect naturel rapidement, se rendant compte qu’elle ne pourrait que causer plus de question à le regarder comme ça.

         «Une mauvaise soirée avec une mauvaise personne, » se contenta-t-elle de répondre en tentant de lui offrir un léger sourire.

         La jeune femme cessa ses fouilles archéologiques dans son sac où le bordel était omniprésent. Elle eut un sourire sincère en guise de réponse à Lazare, comme il venait de se présenter. Chléo sourit et retira sa main du sac pour la lui tendre, elle veilla à ce que ce soit la main droite et non la gauche. Il en avait suffisamment vu comme ça.

         «Je m’appelle Ch., »commença-t-elle.

         Dans un élan de politesse et de sincérité, elle eut envie de lui dire son prénom et nom complet. Néanmoins, elle pensa que ce n’était pas forcément une bonne idée. Le monde dans lequel ils vivent à la particularité d’être emplis de traître et d’oreille traînantes. Or, elle n’avait pas envie que, si elle venait à se dévoiler, tout parvint aux oreilles d’Elizabeth. Elle soupira et enfuit à nouveau sa main dans son sac, elle n’aura qu’à faire attention à ses paroles et tout se passerait bien.

         «Je m’appelle Chléo Maters mais Chléo suffira amplement, » termina-t-elle avec un sourire malicieux.

         Elle soupira de soulagement en retrouvant son porte-monnaie. Elle avait peur de lui avoir fait cela pour rien. Lorsqu’elle le tira, son arme à feu glissa vers elle, laissant la crosse noire de son revolver. Son cœur manqua un battement et, discrètement, elle remit son arme au fond de son sac, prenant soin que personne ne la vît. Elle ouvrit son porte-monnaie et se mit à la recherche de la somme quémandée.

         «Je suis désolée d’avoir mis autant de temps mais c’est tellement le bordel dans mon sac que j’ai souvent du mal à retrouver ce dont j’ai besoin, »dit-t-elle en tendant la monnaie en souriant, «voilà trois livre sterling pour la boisson. »

         Elle laissa tomber l’argent au creux de la paume du barmaid sans quitter son sourire poli. Chléo referma ensuite son porte-monnaie qu’elle glissa dans son sac. Vérifiant qu’il était correctement fermé, elle se saisit de son verre qu’elle apporta à ses lèvres sans quitter Lazare. Elle goûta une gorgée avant de le déposer sur le comptoir en se léchant le reste de liquide sucré présent sur ses lèvres. Elle sourit.

         «C’est très bon comme boisson, merci, » Complimenta-t-elle.

Code by Fremione.


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je parle en #87ADE5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Terminé - Première fois au bar - Terminé Dim 9 Avr - 17:07

avatar
Messages : 58
Points : 290
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge réel: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.
Préparer ses cocktails en surveillant sa chorégraphie ainsi que les clients sont devenus une routine amenant pourtant son lot de surprise. La demoiselle si crispée semblait partie ailleurs ne regardant que le barman bouger ses bras et les bouteilles. Au moins si cela parvient à la détendre c'est ça de prit. L'hochement de tête de la jeune femme ne lui permit de voir uniquement ses cheveux ondulés. Lazare fronça l'espace d'un instant les sourcils à la grimace de son interlocutrice. Pourtant, la dame reprit un air naturel avant de répondre. Sur quoi je suis tombé ? Il lui ajouta amicalement.

- Ça nous arrive à tous de temps à autre.

Après avoir annoncé le prix du cocktail, il aperçut le capharnaüm dans le sac de sa cliente. J'ose lui demandait s'il a ramené son appartement dedans ? Ce n'est pourtant pas ce qui le choqua le plus. Ce qui le déconcerta et qu'elle s'apprête à prononcer son nom en lui tendant sa main qu'il comptait saisir machinalement. Elle réfléchissait cela crevait les yeux. Attendez elle va me sortir qu'elle n'a aucun problème ? L'abeille tueuse si connaissait en affaire louche et il limpide qu'il y en a une. De quel ordre ? Cela restait à mesurer.

- Enchanté Chléo.

Dis à demi sourire. S'interrogeant sur le comportement de Chléo. Lorsqu'elle partie à nouveau à la recherche de son argent il aperçut la crosse d'un revolver au vu du barillet se dessinant malgré l'amas de fioritures dessus. Il fut malgré tout incapable d'identifier l'arme en question. Trop d'obstacles à sa vision l'empêchant de recueillir des informations. Aux excuses de son interlocutrice, il montra un visage compréhensif et un message de tolérance. Oh si tu savais les cas que j'ai vus, tu aurais probablement oublié de t'excuser. Il nota l'absence de pourboire, mais ne lui en tient pas rigueur. Ce n'est pas obligatoire et les néophytes fréquentant pour la première fois ce genre d'enseigne sont peu enclin à donner des pour boire, surtout s'ils ont peu de moyens financiers. Il la remercia du compliment d'un signe de la tête avant de partir servir d'autres personnes.

Il mit peu de temps à servir ses nouveaux clients ayant demandé des bières blondes. De retour devant la femme à l'iris océanique, il hésitait. Fait-il bien de prolonger la discutions on devrait-il laisser tomber ? Avant de parler, il jeta un regard à droite et à gauche, voire si quelqu'un pouvait entendre ce qu'il allait dire.

- Désolé de demander cela, mais l'arme c'est pourquoi faire ?

Question assez paradoxale venant de la part d'un tueur. Il savait clairement pourquoi on porte une arme sur soi. Pour se défendre en cas d'agression, l'inconnue en temps le type d'agression et le pourquoi. Lui cherchait à se protéger autant des agressions spontanées de vampire ou de lycan ou encore d'humain et aussi de personne qui éventuellement le retrouverait pour vouloir lui faire la peau. Ce qui l'amena à une autre interrogation, qui lui permettra de cerner davantage la personne qu'il a en face de lui. Toujours en surveillant les gens autour d'eux. En tant que barmaid, il savait que trop bien qu'il a une myriade d'oreilles indiscrètes pouvant venir au comptoir.

- Vous savez vous en servir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Terminé - Première fois au bar - Terminé Ven 14 Avr - 6:26

avatar
Messages : 1241
Points : 456
Niveau de puissance : Humaine
Emploi et loisir : Etudiante en éthnologie

Feuille de personnage
Âge réel: 20 ans
Taille: 1m60
Emploi: Etudiante

Première fois au bar

En privé avec Lazare Dard Stark
         Le visage de la jeune femme se figea dans le temps, elle n’avait pas entendu ces quelques mots depuis bien longtemps. À quand remontait sa dernière sortie en dehors du système scolaire ? Il y  a de cela trop longtemps pour que je m’en souvienne… . Chléo avait passé la plus grande partie de sa vie entre les écoles, la bibliothèque et sa maison, les trois seuls lieux qui, pour elle, n’avait pas de secrets à lui cacher. Elle cligna plusieurs fois des yeux comme pour revenir à la réalité. Machinalement, elle lui sourit amicalement.

         « Je suis tout aussi enchanté de faire votre connaissance Lazare, » dit-elle posément.

         Ce fut alors qu’il fit la remarque sur son arme. L’arme ? Chléo sursauta et laissa dériver ses yeux sur son sac. Elle fronça les sourcils, observant sa besace comme si quelqu’un de mal intentionné l’avait glissé dedans contre son gré. Son visage s’adoucit pour lever son regard azur sur le faciès de Lazare. Posant ses mains croisées sur le dessus de son sac, elle examinait les environs. Toutes les personnes présentes dans la salle étaient occupées à bavarder entre elles de tout et de rien, sûrement de leur vie personnelle. La jeune femme ne savait plus où se mettre, elle avait l’impression de s’être fait prendre en flagrant délit. Elle se saisit de son verre et en bu la moitié comme pour s’humidifier la gorge avant d’annoncer la réponse.

         « C’est pour… Me… Elle appartenait à mon père décédé, elle m’a été donné pour que je me… défende en cas de besoin,  » répondit-elle en rougissant « Mais je l’utilise principalement pour garder un souvenir de mon paternel qui ne fait plus parti de ce monde... » ajouta-t-elle, une teinte de tristesse et de culpabilité dans la voix.

         La honte l’avait envahit. Elle aurait espérait qu’il ne vît rien mais ces espoirs étaient réduit à néant. La jeune femme se sentait vraiment mal à l’aise, décidément ce jeune homme avait une trop bonne vision pour elle. Elle lui sourit timidement bien que l’envie de lui sourire n’était pas au rendez-vous. Jusqu’à ce que la seconde question lui vint. Elle devint rouge et détourna le regard, se dandinant sur sa chaise ne parvenant pas à trouver une position confortable. La jeune femme respirait rapidement et elle se sentait ridicule. À quoi cela pouvait servir d’avoir une arme si on ne savait s’en servir ? Elle soupira longuement pour calmer ces émotions négatives qui la faisaient passer pour une idiote de premier ordre. La jeune femme regretta presque de ne pas avoir pris quelque chose avec alcool, paraissant qu’il permît de se sentir invincible. Mauvaise idée, il y a des choses qui font bien de rester dans ma tête. Chléo se mit alors à regretter d’être entrer dans ce bar, elle aurait mieux fait de rentrer chez elle avant que son père ne se posât des questions sur son inquiétant retard.

         « Je… Non, non, je ne sais pas m’en servir… » Murmura-t-elle enfin, priant pour que personne ne l’entende, « Oui, je sais que c’est ridicule de ne pas savoir l’utiliser alors qu’on en a une… Mais je ne suis pas du genre à tirer sur les gens. Et je n’ai, malheureusement, jamais voulu prendre les cours de tirs que me proposait mon père quand il me l’a offerte… La violence ce n’est pas mon truc…  »

         Elle but une nouvelle gorgée de sa boisson. La jeune femme ne venait de prononcer que quelques mots mais elle avait l’impression de s’être entièrement desséchée. Elle soupira en reposant délicatement son verre vide sur le comptoir et regarda longuement le jeune homme avec appréhension. Qu’en pensait-il ? Il doit sûrement me prendre pour une idiote… Ce que je comprends bien sûr… . Chléo lui sourit tristement en prenant de grande respiration et profonde.

         « Je suis vraiment désolée mais je ne pense pas que vous raconter ma vie soit quelque chose de vraiment important et intéressante vous savez ? Il y a des choses plus important et puis je ne veux pas vous déranger pendant votre travail. »

         La jeune femme prit une grande respiration en observant le jeune homme. Elle se préparait mentalement à partir du bar, elle se préparait mentalement à le fuir, lui et toutes les questions dérangeantes qu’il risquât de lui poser. Voyons Chléo, ne fuit pas comme ça. Il peut sûrement t’aider mais tu le sauras que si tu restes ici. Hésitante, la jeune femme laissa son pied caresser le sol dans un mouvement pendulaire, sans quitter le regard marbrer du  barmaid.

         Rester ou ne pas rester ? Telle est la question.


Code by Fremione.


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je parle en #87ADE5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Terminé - Première fois au bar - Terminé Dim 23 Avr - 8:46

avatar
Messages : 58
Points : 290
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge réel: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.
La surprise de Chléo le surprit également, avant de conclure qu'elle ne devait pas avoir l'habitude de cette politesse. Lazare ne savait plus comment réagir et détourna le regard timidement avec de sourire. Mais il ne put momentanément observer le reste du bar en voyant la réaction de sa cliente. Il est vrai que disposé d'une arme visible à la vue de tous à de quoi mettre dans le désarroi. Il suppose donc qu'elle ne traîne pas dans des affaires louches ou alors elle une pure débutante dans le domaine. Le barman dut traiter un grand nombre d'information provenant de son interlocutrice. D'abord, sa sérénité apparente prenant le pas sur son stress. Elle observa les gens autour d'elle avant de parler. Avant qu'il ne puisse en faire une synthèse, elle se mit à parler en cafouillant.

Avec la gymnastique mentale pour comprendre la raison de la présence de l'arme et essayer d'y lier au mal-être qu'elle eut en rentrant. Il dut servir également d'autre arrivant, qui ne s'attardait pas sur le jeune homme en dehors de lui demander divers alcools ou jus de fruit. Il comprit que le père de la fille était décédé, il vit qu'elle perdait pied, il fit de petits simples gestes de la main pour le sommer de ralentir sa respiration.

- Calme-toi, tu ne risques rien.

Dit-il en un murmure. Enfin, a ce que je sache et temps que personne ne te voit paniquer en prenant en compte qu'il s'intéresse à ton cas. Il fit un récapitulatif de ce qu'il comprit. Son père mort lui a légué à titre posthume son arme et elle n'a jamais voulu prendre des cours donnait par ce dernier, car pacifique jusqu'au bout des ongles. En dehors qu'il acquît de l'esprit qu'il est idiot, d'avoir une arme sur soi sans savoir s'en servir. Pour la simple bonne raison, qu'il s'agit pour le moment d'un doudou qu'elle prenne pour ne pas avoir peur la nuit. Et surtout que le jour où elle n'aura pas le choix de l'utiliser elle ne sera pas s'en servir. Il lui laissa le temps de boire son cocktail, de reprendre son souffle et s'exprimer à derechef.

- Ne t'en fais pas, je sais comment gérer les clients arrivant lorsque je discute avec une autre cliente. D'ailleurs vu votre état je vous déconseille de prendre des boissons alcoolisées ou alors un alcool vraiment léger.

En parlant d'arrivant, deux autres survinrent, il dut la laisser-sur-place le temps de les servir et de se reconcentrer sur elle. Toujours en surveillant qui pourrait entendre la conversation.

- Je suis navré pour votre père, j'ai déjà perdu deux pères. Mais… L'arme que tu portes ne sert à rien. Visé n'est pas aussi instinctif qu'on le pense et on peut rater une à cible à très courte distance juste pour ça. Je n'ai aperçu que la cross, mais est-ce que votre arme à une sécurité à enlever ou dans le cas contraire armée le chien pour être plus précis. Une idée également du recul où du type de munition rentrant dans l'arme ? Mais aussi… Je reviens.

De nouveau client et cliente à accueillir avec le sourire, seul où en couple se dirigeait au bar. Ironie tous ont demandé des cocktails préparer. Il lui faudra plus de cinq à dix minutes pour en voir le bout et se reconcentrer sur sa cliente.

- Comme je vous le dire, avoir une arme ou savoir s'en servir ne fait pas de soit une personne belliqueuse. Tu peux être pacifique, mais également savoir te servir d'une arme pour te défendre afin d'assure ta survie. Et vouloir survivre ne veux pas dire qu'une fois équipé on va se mettre à faire un carnage sur tout ce qui est susceptible de nous menacer. Dans le cas contraire l'arme dans votre sac est aussi bien chez toi sans toi, qu'ici dans ce sac.

Des mots manquants peuvent être de tact, mais hélas réaliste. La défense se prépare et avec une arme encore plus. Surtout si c’est pour se protéger des vampires ou des lycans, si les plus jeunes les humains les mieux entraînés pouvaient encore se défendre, une fois qu’il prend de l’âge, seule une arme peut sauver l’humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Terminé - Première fois au bar - Terminé Dim 30 Avr - 16:38

avatar
Messages : 1241
Points : 456
Niveau de puissance : Humaine
Emploi et loisir : Etudiante en éthnologie

Feuille de personnage
Âge réel: 20 ans
Taille: 1m60
Emploi: Etudiante

Première fois au bar

En privé avec Lazare Dard Stark
         La jeune femme contemplait Lazare qui lui demandât de se calmer. Chléo prit une garde respiration à la demande du jeune homme et contemplait les environs, n’écoutant que d’une oreille ce qu’il lui dît. Un léger sourire en coin se dessina sur ses lèvres, le rouge continuait peu à peu monter à ses joues. Voilà qui était résolu, elle ne prendrait donc pas de boissons alcoolisées sous le conseil du jeune homme. Elle prit une grande respiration.

         Chléo
         « je ne prendrais donc pas de boissons alcoolisées si vous le dîtes donc… De toute façon, je n’en avais plus vraiment envie maintenant…  »

         Ce fut sur ces paroles que le jeune homme la quitta pour aller servir de nouveaux clients. L’étudiante ne les quittait pas des yeux les deux personnes entrant. Sentant que son regard semblait les déranger, elle le baissa à nouveau sur le comptoir. Tendue, elle serra la anse de son sac entre ses doigts qui devinrent blancs. Elle ferma les yeux longuement. Du moins, jusqu’à ce que Lazare revint se concentrer sur elle. Elle fut surprise, ne pensant pas qu’il reviendrait, bien qu’elle le souhaitait réellement. Elle ne put empêcher un sourire se dessiner sur ses lèvres.

         Lazare
         « - Je suis navré pour votre père, j'ai déjà perdu deux pères. Mais… L'arme que tu portes ne sert à rien. Visé n'est pas aussi instinctif qu'on le pense et on peut rater une à cible à très courte distance juste pour ça. Je n'ai aperçu que la cross, mais est-ce que votre arme à une sécurité à enlever ou dans le cas contraire armée le chien pour être plus précis. Une idée également du recul où du type de munition rentrant dans l'arme ? Mais aussi… Je reviens. »

         Le sourire de la jeune femme s’effaça aussi rapidement qu’il fût venu. Une grande inspiration emplit ses poumons. Elle remerciait intérieurement les nouveaux clients d’arriver pour accaparer l’attention du barmaid. L’envie de partir était de plus en plus grande mais elle ne parvint pas à se mettre en route, comme si Lazare l’attirait inlassablement vers lui.

         Lazare
         « - Comme je vous le dire, avoir une arme ou savoir s'en servir ne fait pas de soit une personne belliqueuse. Tu peux être pacifique, mais également savoir te servir d'une arme pour te défendre afin d'assurer ta survie. Et vouloir survivre ne veux pas dire qu'une fois équipé on va se mettre à faire un carnage sur tout ce qui est susceptible de nous menacer. Dans le cas contraire l'arme dans votre sac est aussi bien chez toi sans toi, qu'ici dans ce sac. »

         Chléo serra fermement la anse de son sac, plus fort encore. Son visage se crispa, sa respiration se faisait plus grande et profonde encore. Elle se détendit, son visage retrouva son air juvénile et ses doigts une couleur ordinaire. Elle ferma les yeux.

         Chléo
         « Je sais que cette arme ne m’est pas très utile sur moi si je ne sais pas m’en servir mais ça me donne l’impression que mon père est toujours là pour me protéger. C’est psychologique et disons que..  »

         La jeune femme fit une pause dans son monologue. Elle n’osait pas en dire plus. Le monde pouvait avoir des oreilles partout et elle ne voulait pas que ce qu’elle allait dire parvînt aux oreilles de Lizzie. Pourtant, elle avait tellement envie de parler. La jeune femme prit son sac dans ses bras, contre sa poitrine.

         Chléo
         « Disons qu’avant, je m’en moquais un peu de savoir l’utiliser ou pas. Je ne pensais pas qu’un jour j’allais faire face à une vampire… Et que j’aurais sûrement dû avoir le besoin de m’en servir à ce moment… Maintenant, je regrette d’avoir dit non à mon père de m’avoir proposé ses cours…  »          


Code by Fremione.


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je parle en #87ADE5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Terminé - Première fois au bar - Terminé Mer 10 Mai - 14:37

avatar
Messages : 58
Points : 290
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge réel: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.
Cette Chléo parvenait à garder la tête sur les épaules. Sa honte qui ne diminuait pas se voyait sur ses joues. Sur un sourire timoré elle suivit son conseil qu’à ses dires c’était déjà auto suggérée. Avec ses allers retours il la sentait crispée et perdu. Elle soupirait, elle tenait son sac comme si sa vie dépendait ses respirations et expirations longues un réflexe de beaucoup pour tenter de se calmer. D’un coup d’œil, il vit que la jeune femme serrait tellement la anse de son sac que les artères de ses mains devinrent blanches. Je crois qu’il va me falloir y aller vraiment doucement et peser mes mots avec parcimonie sinon elle va partir en courant ou me faire un malaise.

Cependant Lazare cherchait encore à comprend comme elle faisait pour avoir l’air si sereine lorsqu’elle parle alors que juste avant elle tremblait. Un réflexe dû à un bon conditionnement ? Un mystère qui ne sera sans doute jamais résolu. Il la laissa parler sans l’interrompre même avec la pause de la demoiselle. Le barman lui surveiller les alentours prend garde à ce qu’aucune oreille qui traîne n’écoute ses paroles.

Le jeune éphèbe asiatique écarquilla un l’instant les yeux à l’évocation de faire face à une vampire. Il se revu contraint de nourrir son père des mois avant de l’abattre lui-même pour ne pas être transformer.

- Ce que je vais dire va vous semblez étrange, mais pour cette fois vous avez bien fait de ne pas tenter de l’utiliser. Cela aurait pu davantage énervé la vampire si vous aviez tiré en la blessant ou non et votre sort orée pu être plus terrible. Surtout si vous n’avez pas le cran d’appuyer sur la gâchette pour votre vie contre celle de votre agresseur.

Et il y a de fortes chances à sa blessure au cou, qu’elle voit toujours la vampire en question. De plus si elle lui laisse l’arme c’est que même avec elle n’est pas vu comme un danger. Si elle prend plus d’assurance et sait se servir de son arme, cela pourrait représenter un atout plus que précieux pour qu’elle se débarrasse de celle qui boit à sa gorge.

- Prendre les cours de votre père est impossible désormais. Mais en prendre aujourd’hui est toujours possible et en prenant confiance en vous pourriez plus tard vous débarrasser de cette sangsue. Mais cela est une vision à long terme des choses.

Bien qu’il parle à voix basse, il haussa un sourcil à la fin de son discours. Par moment il oublie que tout le monde ne plonge pas dans le meurtre comme lui. Et que pour le commun des mortels tué déjà un animal est éprouvant, alors un être humain ou quelque chose qui s’en rapproche. Lazare avait de toute manière déjà des excuses tout faîte pour expliquer sa façon de parler.

- Évidemment maintenant que je suppose la situation est stable j’imagine que rien ne presse. Si vous voulez l’adresse d’un stand de tir je peux vous en fournir, j’y vais moi même régulièrement pour ne pas perdre la main.

Malgré sa mentalité particulière, il ouvrait une porte de sortie certes longue à prendre pour Chléo, mais possible. Dire que cet élan philanthrope est principalement motivé par empathie rapport à son passé. Je me demande si je ne m’engage pas dans un projet qui risque de me retomber sur le coin de la gueule moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Terminé - Première fois au bar - Terminé Mer 17 Mai - 17:38

avatar
Messages : 1241
Points : 456
Niveau de puissance : Humaine
Emploi et loisir : Etudiante en éthnologie

Feuille de personnage
Âge réel: 20 ans
Taille: 1m60
Emploi: Etudiante

Première fois au bar

En privé avec Lazare Dard Stark
         Elle ne saurait dire si c’était la situation ou si c’était les aller-retours du barmaid qui la stressait mais Chléo ne se sentait vraiment pas à l’aise du tout. La jeune femme tentait de faire ce qu’elle pouvait pour cacher son mal être mais il suffit de simplement voir ses doigts pour comprendre qu’elle ne se sentait pas à son aise ici.

         Un détail n’échappa à la jeune femme : il écarquilla les yeux lorsqu’elle fit allusion à une rencontre avec un vampire. La jeune femme ne dit rien.

         Lazare
        « Ce que je vais dire va vous semblez étrange, mais pour cette fois vous avez bien fait de ne pas tenter de l’utiliser. Cela aurait pu davantage énervé la vampire si vous aviez tiré en la blessant ou non et votre sort orée pu être plus terrible. Surtout si vous n’avez pas le cran d’appuyer sur la gâchette pour votre vie contre celle de votre agresseur. »

         Chléo
         « Ce n’est pas étrange, c’est tout à fait réaliste… Je n’avais, non… Je n’ai aucune compétence dans ce domaine. Je suis tellement nulle que ça aurait été signé mon arrêt de mort plus que de me défendre face à cette créature de la nuit.  »

         La jeune femme remonta son sac sur ses genoux avant de se saisir du verre qu’elle avait devant elle pour demander silencieusement à Lazare si elle pouvait avoir un second cocktail. Chléo avait remarqué qu’elle avait suffisamment assez pour en avoir en prendre un nouveau. La jeune femme fronça les sourcils avant de reprendre un visage plus doux.

         Chléo
         « Enfait… Il est toujours temps de prendre les cours que mon père me proposait… Pourquoi ? Je n’ai pas une mère et un père comme tout le monde mais j’ai deux pères. L’un est mort et l’autre non/, dit-elle en se grattant la nuque, soulevant ses cheveux, j’oublie souvent que ce n’est pas une chose courante mais pour revenir à nos cours… Je ne sais pas si c’est une bonne chose d’en prendre. »

                   La jeune femme gardait son regard baissé. Elle se sentait de plus en plus mal à l’aise, la jeune femme n’avait pas pour habitude de parler de sa vie à un inconnu. Oui, rien ne pressait… Et puis, même si elle servait de plateau repas à une vampire, elle était aussi rassurée de savoir que son père avait une protection grâce à Lizzie. Chléo leva le regard vers le jeune homme en soupirant longuement.

         Chléo
         « Je pense que c’est une bonne idée de prendre quelques cours de tirs… Je vais prendre votre adresse… Merci de votre compassion…  »

         Elle ouvrit son sac pour attraper son porte-monnaie qu’elle ouvrit pour payer à nouveau le cocktail que venait de lui faire gentiment le jeune homme.

         Chléo
         « Vous savez, vous pouvez me tutoyer si vous le souhaitez… Personnellement, je préfère. Je me sens vieille lorsqu’on me vouvoie !  »Répliqua-t-elle avec un sourire comme pour détendre l’atmosphère.        

Code by Fremione.


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je parle en #87ADE5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Terminé - Première fois au bar - Terminé Dim 28 Mai - 18:10

avatar
Messages : 58
Points : 290
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge réel: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.
Le barman notait que malgré ses efforts le stress de Chléo ne diminuait pas. Il jugea cela à la position et au mouvement des mains. La bonne nouvelle étant qu’il n’augmente pas, ce qui est un bien pour un mal en somme. Si la situation est sous contrôle alors c’est déjà bon signe, il devra toujours choisir ses mots avec précaution pour ne pas que cela dérape dans le mauvais sens. Lazare cligna des yeux de surprise en écoutant son interlocutrice aller dans le même sens que lui au sujet de l’arme et qu’elle ne s’en est pas servi. J’aurais pensé dire une connerie et bien en réalité non, temps mieux remarque.

Il vit la demande silencieuse de sa cliente pour avoir un second cocktail. Sans doute s’est-elle aperçue en regardant dans son sac installé sur ses genoux qu’elle avait assez de monnaie, à moins qu’elle veuille juste un autre verre. Il prépara alors le même au vu qu’elle n’a l’air de demander un mélange différent. Le plus déroutant cher la jeune femme pour l’éphèbe asiatique est cette faculté à prendre un visage dur pour ensuite le radoucir le plus naturellement du monde. Je devrais prendre des notes et m’entraîner à cela plus tard, réussir à effectuer cette transition me sera peut-être utile un jour.

Demeurant d’un silence d’or, la parole d’argent de la jeune femme le prit à contre-pied. De la manière dont elle parlait, il a toujours pensé qu’elle était comme la grande majorité de la population. C’est-à-dire que ses parents sont une mère et un père. Là j’avoue celle-ci je ne l’avais pas vu venir, donc elle a était adopté, ce qui nous fait un autre point commun. Ce constat amusait Lazare de se rendre compte que malgré leur vie différente elle présentait pas mal de similitudes, mais décalé dans le temps. Ils ont eu tous deux, deux pères, perdu leur père adoptif, une relation tendue avec un vampire. Cherchant à savoir comment la convaincre de prendre des cours de tir, elle changea d’avis et se dit que c’est une bonne idée. Le barman eut alors l’idée de prendre un morceau de papier de lui noter l’adresse ainsi que les horaires d’ouverture, avant de lui donner en main propre.

- Euh oui c’est juste une habitude lorsque je rencontre une nouvelle personne. Mais si tu souhaites le tutoiement alors je ne me ferait pas prier. Répondit-il avec le sourire. Et tu es pour l’instant trop jeune pour te sentir vieille.

Il observa le bar l’afflue de client aller se réduire désormais. Soit ils ont tous déjà un verre soit ils sont autour d’une table ou la piste. Il y a toujours des fêtards plus tardifs, mais ils représentent toujours une minorité.

- Je reconnais volontiers que je n’avais vu arriver le second père dans l’équation. Ce qui nous fait paradoxalement deux points communs. Le fait d’avoir eu deux pères. Sauf que moi les deux sont morts et je prie de tout cœur pour toi de conserver le second le plus long temps possible. Le deuxième point commun est l’adoption, or je n’ai pas eu de mère adoptive. À la place c’est une grande sœur adoptive que j’ai eue et c’est désormais l’unique famille qu’il me reste. Je pense d’ailleurs que tu me contrediras que passer un certain temps le fait de ne point être lié par le sang, ne nous empêche de tisser un lien plus fort que tout. Enfin, cela nous fera peut-être un troisième point commun si tu te rends au stand de tir.

Il prit une courte pause avant de renchérie.

- Nous pouvons toujours nous amuser à trouver des points communs dans nos vies ?

Part contre si je suis frileux pour dire que ma sœur est une vampire, pour dire que mon père l’était ça c’est mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Terminé - Première fois au bar - Terminé Lun 29 Mai - 7:55

avatar
Messages : 1241
Points : 456
Niveau de puissance : Humaine
Emploi et loisir : Etudiante en éthnologie

Feuille de personnage
Âge réel: 20 ans
Taille: 1m60
Emploi: Etudiante

Première fois au bar

En privé avec Lazare Dard Stark
         La jeune femme observait longuement le barmaid lui faire un nouveau cocktail comme elle l’avait demandé quelques minutes plus tôt. Alors qu’elle suivait du regard ce verre, dont le liquide ondulait à l’intérieur, se diriger vers elle. Elle prit son porte-monnaie pour tendre à nouveau trois livres sterling, le prix du cocktail. Alors qu’il était entrain de lui répondre sur la question du vouvoiement et du tutoiement, elle jeta un rapide coup d’oeil à la monnaie qui restait. Un sourire se dessina sur ses lèvres avant de le ranger.

         La jeune femme rit à la remarque de Lazare. Elle secoua légèrement la tête, son sourire se faisant plus grand et plus lumineux que précédemment.

         Chléo
         « Oui, encore heureux à seulement vingt ans, ça serait bizarre d’être vieille à cet âge ! » Dit-elle de bonne humeur.

         Se saisissant de son verre, elle sentait que ce jeune homme avait réussit à mettre la bonne ambiance. Elle avait presque oublié qu’elle était venue ici pour oublier une soirée en compagnie d’une vampire. Elle amena le contenant à ses lèvres alors qu’il fit un monologue. Elle but deux gorgées du cocktail avant de poser, avec délicatesse, le verre sur le comptoir.

         Chléo
         « Ainsi donc vous comptez le nombre de point commun que nous avons tous les deux. Réfléchissons donc un peu à ce qui pourrait nous unir. C’est un jeu qui pourrait me faire passer la soirée..  ».

         A ces quelques paroles, elle fronça les sourcils et grimaça. Lizzie lui revenait en tête, elle et ses crocs plantées dans sa peau blanche. Elle soupira longuement pour revenir à la normal, un visage simple et doux. Elle sourit.

         Chléo
         « Voyons… Que puis-je dire sur moi… Je suis du genre timide, j’ai énormément de mal à aller vers les gens même si cette personne me semble être bien au premier abord. »

         Elle rit de bon cœur. La jeune femme prit son verre pour en boire quelques gorgées. Elle posa son coude sur la surface plane tout  en tenant fermement son verre.

         Chléo
         « J’aime beaucoup la lecture, je suis étudiante… Je.. Ne sais pas quoi dire de plus sur moi… Répliqua-t-elle, mais, et vous ? Nous parlons beaucoup de moi mais je pense qu’il serait bien que vous me parliez un peu de vous pour que l’on puisse connaître nos points communs. »

Code by Fremione.


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je parle en #87ADE5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Terminé - Première fois au bar - Terminé Mer 21 Juin - 10:20

avatar
Messages : 58
Points : 290
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge réel: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.
Il vit Chléo l’observait tandis qu’il préparait son cocktail. Il se surprit de parvenir à la faire rire suite à sa remarque. S’il y a bien une chose que Lazare ne parvient jamais à prévoir, c’est quand les gens vont rire ou non. En réalité prévoir les changements d’humeur est une gageure pour lui. Au moins cela lui permet d’entendre une nouvelle information comme quoi la jeune femme aurait vingt ans. Vingt ans ? Dire que j’hésitais justement entre dix-neuf ans ou vingt-deux ans.

- Et bien dans ce cas je suis votre aîné, même si je n’ai que vingt-cinq ans.

Suite à son monologue, la réflexion le fit songeur. Il venait tout juste de réaliser qu’il avait compté les points communs entre elle et lui inconsciemment. Une déformation professionnelle de son métier de l’ombre ? Le barman sourit au commentaire de sa cliente. Effectivement, cela peut nous procurer une partie de plaisir à durée indéterminée. Il haussa momentanément les sourcils en voyant son interlocutrice devenir morose avant d’afficher à nouveau la joie de vivre. J’ignore à quel point ce vampire t’empoisonne la vie, mais je vais tenter de t'aider comme je le peux.

Tout en observant les gens sur la piste de danse ou qui viendraient au bar afin de commander un verre. Lazare réfléchissait s’il pouvait se qualifier de timide. Qu’il est des difficultés à aller de lui-même parler aux autres la question ne se posait pas. Il l’a laissa continuer mémorisant ses paroles et se tarauda l’esprit avant de reprendre la conversation.

- J’ignore si je peux me qualifier de timide, j’ai du mal également à venir vers les autres. Mais c’est plus généralement, car je n’en vois pas l’intérêt qu’une peur de venir les côtoyer. Il me faut souvent ou quasiment tout le temps quelque chose qui fait que je puisse avoir de quoi accrocher direct.

Il fit une courte pause afin de rassembler ses pensées.

- J’aime également lire de tout en termes de littérature. Même si j’ai une préférence pour les livres de fantaisie ou d’horreur. J’aime aussi les armes blanches ou les armes à feu. J’aime aussi joué aux jeux vidéo notamment ceux qui sont arcade. Je suis également de manière générale solitaire malgré que je sois barman. Pour le moment en dehors de conter que ma vie n’a rien d’extraordinaire, dans le sens qu’hormis la mort de mes parents biologique dans un accident de voiture, que j’ai étés adopté un an après leur décès, que par la suite j’ai étés un bon élève sans être dans les meilleurs, qu’à la mort de mon père adoptif j’ai déménagé et qu’au fil des déplacements je suis venu à Londres.

Lazare ou l’art de condenser de long paragraphe de sa vie en peu de syllabe. Donnant généralement l’impression qu’il parle beaucoup, alors qu’avec la matière qu’il a il en dit le minimum.

- Je viens à penser tu as que tu es étudiante, mais étudiante en quoi sans indiscrétion ?

Elle a dit qu’elle aimait la lecture, peut être en littérature ? Même s’il faut avouer que cela est un raccourci facile et grossier. Je lis également et je n’ai fait aucune étude dans le domaine pourtant. Vu l’étonnement suite à la découverte par sa double paternité via adoption il s’attend également à des surprises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Terminé - Première fois au bar - Terminé Jeu 22 Juin - 15:06

avatar
Messages : 1241
Points : 456
Niveau de puissance : Humaine
Emploi et loisir : Etudiante en éthnologie

Feuille de personnage
Âge réel: 20 ans
Taille: 1m60
Emploi: Etudiante

Première fois au bar

En privé avec Lazare Dard Stark
         - Vingt-cinq ans ? Seulement? s’exclama la jeune femme en arquant les sourcils, vous faîtes plus jeune.

        -- J’ignore si je peux me qualifier de timide, j’ai du mal également à venir vers les autres. Mais c’est plus généralement, car je n’en vois pas l’intérêt qu’une peur de venir les côtoyer. Il me faut souvent ou quasiment tout le temps quelque chose qui fait que je puisse avoir de quoi accrocher direct.

         L’étudiante écoutait sagement les paroles coulant des lèvres du jeune homme placé de l’autre côté du comptoir. Aux siennes, elle approcha le verre pour laisser le liquide orangé s’immiscer en elle. Un sourire se dessina sur ses lèvres rosées, un sourire d’amusement mais son regard exprimait de l’incompréhension. Aussitôt, après une très courte pause, il reprit son discours pendant que Chléo continuait de se désaltérer.

         -J’aime également lire de tout en termes de littérature. Même si j’ai une préférence pour les livres de fantaisie ou d’horreur. J’aime aussi les armes blanches ou les armes à feu. J’aime aussi joué aux jeux vidéo notamment ceux qui sont arcade. Je suis également de manière générale solitaire malgré que je sois barman. Pour le moment en dehors de conter que ma vie n’a rien d’extraordinaire, dans le sens qu’hormis la mort de mes parents biologique dans un accident de voiture, que j’ai étés adopté un an après leur décès, que par la suite j’ai étés un bon élève sans être dans les meilleurs, qu’à la mort de mon père adoptif j’ai déménagé et qu’au fil des déplacements je suis venu à Londres.

         Déposant son verre sur la table, Chléo passant discrètement sa langue sur ses lèvres pour en prélever le nectar sucré que lui avait servi Lazare. Elle écoutait d’une oreille attentive les explications du barmaid. L’étudiante secoua lentement la tête, preuve qu’elle eût écouté ses dires.  
     
         - Quelle histoire.

         Chléo fronça les sourcils quand il lui demanda, avec gentillesse, les études qu’elle fît. La jeune femme se mit alors à sourire. Déposant son verre sur le comptoir, elle se pencha en avant, les bras croisés.

         - Je ne suis qu’une simple étudiante en ethnologie, rien de bien intéressant, vous allez me dire...
   
         Elle leva son regard vers les différentes bouteilles présentes sur le comptoir derrière lui. Un large sourire aux lèvres scellées se dessina sur son visage.

         - Dites-moi… Le Bella Luna c’est bon mais j’aimerais savoir quel est votre cocktail préféré ? Vous pourriez me le faire s’il vous plaît ?

         Son large sourire ne quittait pas ses lèvres, comme accroché à elle pour se permettre de vivre. Son regard pétillait, il y avait quelque chose en ce jeune homme, quelque chose en Lazare qui l’a rassurait. Pourtant, elle ne parvenait à mettre mots dessus. La jeune femme se redressa pour ouvrir son sac. Bien qu’elle eût demandé un nouveau cocktail, son verre était encore à moitié plein. Tout en fouillant dedans, elle prit la parole.

         - Vu que vous avez fait l’effort, je pense que je vais en faire de même… Ma vie n’a rien d’extraordinaire non plus… Je suis née sous X, j’ai été adoptée à mes six ans par un couple d’homosexuel qui m’ont toujours aimé… A mes huit ans…

         La jeune femme s’immobilisa. Ses yeux étaient restés rivés sur le tissu de son porte-monnaie comme si le film de sa vie passait dessus et que, sadiquement, il s’était arrêté à ce passage là. Le nez de la jeune femme se mit à piquer, son regard à se brouiller. Dans un effort surhumain, elle évitait que son visage ne soit déformé par la tristesse qui lui rongeât l’âme. Malgré cela, le coin de ses lèvres tremblaient, luttant pour briser la limite qui leur était imposé. Après un rapide reniflement, elle releva la tête avec un sourire forcé qui laissait, tout de même, transparaître sa tristesse.

         -A mes huit ans, alors qu’on partait pour fêter mon anniversaire aux USA… J’ai tué mon père par accident… Depuis, je me suis concentrée uniquement dans les études et… Et voilà. Comme je vous ai dis, rien de bien exceptionnel, dit-elle en haussant les épaules.

         Elle attendit sagement que Lazare lui préparât le cocktail qu’elle eût demandé, gardant son porte-monnaie dans la main

Code by Fremione.


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je parle en #87ADE5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Terminé - Première fois au bar - Terminé Dim 9 Juil - 10:38

avatar
Messages : 58
Points : 290
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge réel: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.
Lazare ne sut comment prendre le compliment qu’il fasse plus jeune que son âge. Les photos de lui-même étant rares. Faute à sa nature d’assassin qui préconise d’éviter de laisser des traces de lui même. Il se questionna à quand remonte la dernière fois qu’il fut pris en photo en dehors de celle pour ses papiers d’identité. Le barman garda en visuel sa cliente qui affichait autant la joie en buvant son verre que l’incertitude. À quoi cela était-il dû ? C’est parce que moi même je me demandais comment le dire ? Il tapota du pied gauche, heureusement invisible grâce au comptoir pour Chléo. Seulement ses lèvres à lui commencer à se rétracter et une sensation de démangeaison se fit sentir au niveau des joues et de la tête. Il se gratta uniquement cette fois-ci en forçant ensuite à éviter de baisser sa garde ainsi. Voilà pourquoi j’évite toujours de trop parler de moi, à chaque fois j’ai l’impression de commettre une gaffe.

Au commentaire, Lazare eut un sourire crispé. Bon là je dois vraiment me reprendre, bon sang vous êtes ou les clients d’habitude vous venez quand je n’ai pas besoin de vous.

- Étudiez les ethnies et ce qui les caractérise n’a rien d’y n’intéressant et les personnes qui les étudies le sont tout au temps.

Il écarquilla les yeux en écoutant le propre ton de sa voix. Il eut la sensation d’avoir déblatéré des paroles pour partir expressément sur un autre sujet que lui-même. Insuffisant Chléo l’interrogea sur son cocktail préféré. Il inspira profondément pour restaurer son naturel.

- Et bien j’ai ai deux il s’agit du Bloody Mary qui possède de nombreuses variantes et le Blue Lagoon. Gare ils sont tous deux alcoolisés, mais rien de bien méchant. Hum… Je pense vous préparer le Blue Lagoon, si tu veux je parlerais plus tard des variantes du Bloody Mary.

Enfin tant que tu n’en abuses pas surtout si tu n’en bois jamais.
Le barman savait que trop qu’une personne ne buvant jamais d’alcool juste classique ressentait les effets bien plus vite et en plus fort suivant sa résistance naturelle le contre coup. Auto satisfaction en son for intérieur sa cliente avait mis de côté ses soucis pour cette partie de la soirée. Son merveilleux sourire lui en donnait la preuve. Lazare puisa dans ses ressources afin d’empêcher de produire un soupir de soulagement. Elle parlait d’elle et non de lui, ce qui l’aidera à reprendre une véritable constance. Le début de son récit apporta des détails à ce qu’il connaissait déjà de son histoire. Seulement les huit ans l’interpellèrent, enfin pas les mots, mais la façon de les prononcer et de s’arrêter dessus.

Observant la jeune femme, il se pinça intérieurement la joue. Et merde, je pensais être parvenu à complètement embellir sa nuit et là on replonge. La demoiselle eut le visage déconfit. Pendant qu’il prenait les bouteilles de vodka, le curaçao blue ainsi que le demi-citron. Équiper du verre à martini ou il brisa la glace, il dosa de quatre centilitres de vodka, trois de curaçao blue et deux centilitres en pressant le demi-citron. Le tout mélangé dans le shaker. Il ne quitta pas pour autant les yeux la dame alors qu’elle piquait du nez. L’éphèbe asiatique alla pour l’empêcher de tomber sur le comptoir lorsqu’elle se reprit. Dans son mélange machinal, il écouta avec attention la suite de l’histoire de son interlocutrice.

L’émotion de la dame, combiné à ses mots et au souvenir du barman le paralysa pendant deux secondes. Alors qu’il allait sur ses quatre ans, la voiture de ses parents entra en collision avec une autre. Or il n’a pas précisé qu’il était également dans la voiture lorsqu’il vit ses parents se vider de son sang et lui paniquer à chercher le téléphone pour appeler à l’aide. Une aide qui n’aurait jamais pu venir à temps. Mais il aimé croire qu’en ayant eu les bons réflexes il aurait pu les sauver. Le Lazare d’aujourd’hui y serait sans doute parvenu grâce à ses connaissances ou au moins les maintenir en vie assez longtemps pour que les urgentistes interviennent, mais pas le gamin de quatre ans.

Il réalise que maintenant qu’à chaque fois qu’il raconte la mort de ses parents biologique il s’omet quasiment toujours dans le récit. Comme s’il n’avait jamais assisté à la scène. Un peu à la manière dont il mime de ne rien savoir de la disparition d’Isidor alors qu’il en a l’unique responsable. Éliminer son père adoptif uniquement pour ne pas devenir plus un monstre. Quand j’y pense, je n’arrive pas à me voir comme autre chose qu’un abominable hypocrite. Tant que je parviens à ne tisser aucun lien avec quiconque, je peux éliminer n’importe qui sans état d’âme sur cette planète. Qui d’autre qu’un monstre serait capable de vivre avec ce mode de vie sans en être tourmenté jour après jour ?

Lazare de son regard mort s’aperçut tout juste qu’il eut versé le contenu de son shaker dans le verre à martini qu’il décora d’un zeste de citron vert. À l’image d’un automate, il annonça le prix et servit. En fixant le visage de la demoiselle, il sembla se rappeler où il se trouvait.

- Hum… Navré j’ai comme eu une absence…

La voix défaite il se força à continuer.

- Je sais ce que c’est de vivre avec la mort de proche dont on s’endosse la faute. Par culpabilité ou déni d’impuissance. Enfin, certains passages sont douloureux à se ressasser et à affronter. Aussi je comprendrais pourquoi tu ne rebondiras pas dessus comme moi. Surtout pas dans un lieu avec autant de monde.

Il vu des personnes arrivé, il fit un signe de la main à Chléo pour lui signaler qu’il doit s’occuper momentanément de client nouvellement venu. Je vous remercie, cela va me permettre de me reprendre, d’autant que la plupart d’entre vous vont vite repartir à une table ou sur la piste de dance. Le barman de retour il se triture les méninges le regard baissé. Redressant la tête il conclut.

- Je dirais que si nos parcours sont rarement exceptionnels, les détails qui compose nos vies la rendent unique.

Il tenait son visage haut. L’assassin qu’il est aujourd’hui ne veut plus s’immiscer plus loin au risque de s’attacher même un peu en voulant l’aider. Mais le gosse de quatre ans qu’il fut souhaite lui la soutenir. Un conflit intérieur qui créait l’envie qu’elle parte tout de suite et dans le même temps qu’elle reste encore un peu. Que dire ci ce n’est ce que j’ai déjà dit !

- Quoi qu’il en soit je suis toujours là si un jour tu as besoin d’aide comme pour apprendre à manier ton arme.

Oh je suis en train de creuser ma propre tombe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Terminé - Première fois au bar - Terminé Dim 16 Juil - 9:28

avatar
Messages : 1241
Points : 456
Niveau de puissance : Humaine
Emploi et loisir : Etudiante en éthnologie

Feuille de personnage
Âge réel: 20 ans
Taille: 1m60
Emploi: Etudiante

Première fois au bar

En privé avec Lazare Dard Stark
         Chléo n’était vraiment pas à son aise d’avoir parlé de sa vie antérieure. Parfois elle parlait plus vite qu’elle ne pensât. Malheureusement pour elle, cela lui jouait souvent des tour et plus particulièrement quand elle en avait vraiment pas envie. Quand elle ne se sentait pas bien, elle était capable de parler sans même s’en rendre compte. Pourtant, elle ne voulait pas gâcher la soirée qui était aussi bien la sienne que celle du jeune homme, après tout, il lui tenait compagnie ce soir. Pour cette raison simple, elle se ressaisit et reprit le cour de la soirée comme si de rien n’était. L’étudiante observait chaque geste de Lazare, il avait une précision dans ses mouvements et ses mesures qui la fascinait et la fascinerait toujours autant même s’il venait à recommencer cent fois la même action. C’est sûr que ce n’est pas moi qui vais parvenir à faire une chose pareil. Après qu’elle eût un problème de nostalgie, ce fut autour de Lazare de sembler disparaître durant un court instant, comme si son corps était resté sur place mais que son âme était partie loin de lui. Cependant qu’il ne fût plus en compagnie de la jeune femme, il continuait son cocktail comme s’il était un robot qui connaissait le moindre geste. Chléo en fut agréablement et désagréablement surprise. Ses idées se confirmèrent quand il énonça le prix comme il l’avait fait précédemment. L’étudiante sourit en allant à la recherche de la somme demandée.

         - Je sais ce que c’est de vivre avec la mort de proche dont on s’endosse la faute. Par culpabilité ou déni d’impuissance. Enfin, certains passages sont douloureux à se ressasser et à affronter. Aussi je comprendrais pourquoi tu ne rebondiras pas dessus comme moi. Surtout pas dans un lieu avec autant de monde. 

         Quelque chose dans les paroles du jeune homme interpella Chléo. Sans en savoir plus sur son histoire, elle sentit la drôle de sensation d’être plus proche de lui encore, même s’ils ne se connaissaient que depuis une vingtaine de minutes. Machinalement, elle inclina rapidement sa tête vers Lazare pour lui signifier que cela ne la dérangeait qu’il allât s’occuper de nouveaux arrivants. Après tout, c’était son métier, non ? Chléo ne le quittait pas du regard un seul instant, comme si ses yeux avaient été collés à son image. Durant une minute, elle le fixait sans même cligner des yeux comme si elle le voyait sans le voir. Peut-être pourraient-ils tisser un lien entre eux ? À cette idée, Chléo secoua rapidement la tête, ce qui la fît revenir à elle. Quelle idée stupide !

         Soudain, elle réalisa que tout ça était, non pas à cause, mais grâce à Lizzie. Fâchée, l’étudiante fronça les sourcils, elle serrait les poings si fort que l’empreinte des pièces de monnaies prirent place au creux de sa paume. Elle ne supportait pas vraiment Lizzie, elle ne l’aimait pas et pourtant, grâce à elle, elle sortait et faisait même de nouvelles connaissances.

         - Je dirais que si nos parcours sont rarement exceptionnels, les détails qui compose nos vies la rendent unique.

         Ne s’attendant pas au retour du barmaid aussi rapidement, Chléo sursauta sur son tabouret. Son cœur battait si vite qu’elle dût mettre la main dessus pour le calmer. Elle lui sourit amicalement.

         -Sincèrement, oui. J’en ai vraiment besoin… Je pense que tu as raison quand tu dis que c’est une chose inutile que de posséder une arme sans savoir s’en servir. C’est une chose inutile et complètement débile. Avoua-t-elle.

         Elle eut un sourire sincèrement amical pour le jeune homme de l’autre côté du bar. Elle déposa les pièces de monnaie sur le comptoir qu’elle fît glisser jusqu’à lui de sa main droite tandis que de la gauche, elle glissa le verre sous le nez de Lazare. Un sourire presque innocent se dessinait sur les lèvres de l’étudiante, illuminant son visage.

         - Tiens, c’est un cadeau que je t’offre.

         Sur ses paroles, elle lâcha le Blue Lagoon ainsi que les pièces de monnaie pour le payer. Rapidement, elle vint poser les mains sur ses genoux.

         - S’il te plaît, prends-le ! Ça me fait vraiment plaisir.
Code by Fremione.


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je parle en #87ADE5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Terminé - Première fois au bar - Terminé Sam 5 Aoû - 12:40

avatar
Messages : 58
Points : 290
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge réel: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.
Avant d’avoir son absence, Lazare parvient à apercevoir que Chléo ne le regardait pas effectuer ses gestes simplement. Elle semblait comme admirative de sa gestuelle ? Le mot était-il trop fort ? Cependant lors de son retour il comprit que sa cliente se perdit à nouveau dans ses pensées à son sursaut. N’ayant pas le coeur à insisté, il préférait la laissait cogité et si le désire ce crée d’en parler après. Au moins elle rejoignit l’idéologie du barman une arme non maîtrisée est inutile. Néanmoins il n’irait pas jusqu’à dire complètement désuet. Au moins face à de la petite frappe la simple vue de l’arme suffira à les mettre en fuite. Hors devant un être déterminé à vous agressé, il faudra davantage qu’avoir une arme.

Lazare hausse les sourcils, car il ne comprit pas directement l’offre de son interlocutrice. On aurait pu croire qu’il répondait au sourire de Chléo en souriant à son tour. En réalité, c’est son innocence qui l’amusait. Cela le peine de briser sa bonne intention, mais il ne pouvait accepter.

- Navré, mais je ne peux pas. Non, contre toi, mais pas éthique professionnelle. La plupart des barmans comme moi ont pour règle de ne jamais boire au bar ou il travaille. Que cela soit en service ou en dehors du service. Comme cela aucun ne risque qu’on ait une attitude déplorable, en dépit que cette éventualité soit aussi faible que possible à la base. Désolé, mais je ne peux accepter ce cadeau aussi sincère soit-il, pas ici en tout cas.

Bien qu’il affiche un sourire il est gêné pour sa cliente, cherchant de quoi la rassuré sur son geste bienfaiteur.

- Ne t’inquiète pas Chléo, tu ne pouvais savoir après tout c’est la première fois que tu viens, donc il n’est pas surprenant que tu ne le sais pas.

Les mots choisis se révéleront-ils être les bons ? Impossible de le deviner, il lui fallait attendre la réaction de la jeune femme. En se triturant les méninges, il trouva qu’une dernière phrase à exprimer d’un ton compatissant.

- Ne t’en fais pas aucune erreur et grave tant qu’on apprend de celle-ci.

Et quand bien même cette erreur est gravissime alors la leçon à en tirer n’en sera que plus importante.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Terminé - Première fois au bar - Terminé Sam 2 Sep - 13:53

avatar
Messages : 1241
Points : 456
Niveau de puissance : Humaine
Emploi et loisir : Etudiante en éthnologie

Feuille de personnage
Âge réel: 20 ans
Taille: 1m60
Emploi: Etudiante

Première fois au bar

En privé avec Lazare Dard Stark
         Il ne fallut pas grand-chose à Chléo pour comprendre. Il ne fallut pas grand-chose à Chléo pour comprendre qu’il n’allait pas prendre le présent qu’elle lui offrît de bon cœur. Elle le compris immédiatement quand il arquât ses sourcils. Bien qu’elle soit ignorante, elle savait reconnaître les différents types de sourire dans la vie quotidienne et celui qu’il lui offrît n’était certainement pas une réponse au sien.  D’ailleurs, le discours qu’il tint peu après ne fit que confirmer ce qu’elle pensât.
        Dire qu’elle ne se sentait gênée serait mentir, cependant la gêne était presque inexistante face à l’amusement que Chléo ressentait. Un sourire élargissait ses lèvres. Oh non, elle ne se moquait pas de lui, au contraire. Elle le trouvait presque touchant voire mignon de réagir comme ça. Les mains sur les genoux, elle ne quittait pas son visage des yeux alors qu’il tentât de se justifier. Quant il eût terminée, elle prit la parole à son tour.

         - Je ne me souviens nullement de d’avoir imposer une date pour boire ce cocktail, ni un lieu, ni quoi que ce soit. Je t’ai juste demander de l’accepter. Ensuite, à toi de voir ce que tu en fais. Je ne te mets pas le couteau sous la gorge, ce n’est pas mon but.

         Sur le coup, elle était quand même un peu plus énervée que gênée en réalité. Mais elle ne le montrait pas. La jeune femme se contenta de prendre un papier et un stylo qui traînait dans son sac. Elle y inscriva son prénom et son numéro de téléphone. Elle glissa le papier plié sous le verre avant de refermer son sac et de lever les yeux vers le jeune homme, toujours souriante, comme à son habitude.

         - J’espère que nous nous reverrons Lazare. Et merci pour cette soirée, ça fait plaisir de parler avec quelqu’un qui semble être normal aux premiers abords.

         Chléo haussa les épaules avec un léger sourire, comme pour donner à sa phrase une certaine légèreté.

         - Restons en contact, n’est-ce pas ? Je suis navré mais je vais devoir te laisser, je dois rentrer chez moi.

         Sur ces dernières paroles, elle finit un signe amical de la main avant de sortir de l’établissement en silence.



Code by Fremione.


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je parle en #87ADE5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Terminé - Première fois au bar - Terminé Dim 3 Sep - 10:23

avatar
Messages : 58
Points : 290
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge réel: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.
Lazare s’entendait à une mine déçue ou gênée de la part de Chléo ou même dans le pire des cas triste, mais joyeux ? C’est bien la preuve qu’aussi perspicace que le soit le barman il ne pouvait tout deviner et encore moins anticiper la totalité des réactions d’une personne qu’il vient à peine de rencontrer. Ensuite il ne savait plus ou ce mettre avec sa réponse en se demandant s’il avait fait quelque chose de mal ou s’il n’est pas juste aller trop loin dans ses explications. Bizarrement placer l’expression le couteau sous la gorge lui permis de se reconcentrer sur sa cliente. Lui permettant également de s’apercevoir qu’il s’était trop impliqué émotionnellement sur ce coup. Or il ne pensait pas que la demoiselle voudrait le revoir et qu’elle lui laisse son numéro de téléphone. Cette fois l’assassin resta bouche bée, non pas qu’il est rare qu’une cliente ou un client lui laisse son numéro de portable pour qu’il les rappels. Chose qu’il comptait évidemment ne jamais faire. Or cette fois c’est différent sans doute son souci avec une vampire et leur passé respectif si proche et éloigné à la fois lui donne envie de renouveler ce contact.

- Je l’espère aussi.

Dit-il avec une certaine perte d’assurance. Cette fois il se donnait du mal pour ne pas être dans l’embarras. Lui une personne normale en apparence ? C’est bien la seule chose ou il se qualifierait de normal. Car concernant sa vie, il est loin d’une certaine normalité…

- Il n’y a pas de soucis, si tu veux revenir tu sais où me trouver.

Conclut-il avec le sourire. Après le départ de Chléo, il regarda le verre qu’elle laissa derrière elle. Et maintenant, j’en fais quoi ?

Le lendemain, il envoya par sms son propre numéro de téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Terminé - Première fois au bar - Terminé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Terminé - Première fois au bar - Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand j'ai vu ton visage pour la première fois...
» Cherche partenaire pour une première fois ! [En cours]
» Le destin frappe toujours deux fois. [Pv Romy] -Terminé-
» Lorsque la panique nous consumme pour la première fois...
» Première nuit dans Dreamland...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Le Bar-Club Le Sky-
Sauter vers: