Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

Joyeux anniversaire... {Effy}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mikaël Crown

Guilde de Saint-Pierre
avatar
Guilde de Saint-Pierre


Messages : 337
Points : 703
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Agent d'intervention médicale (St Pierre) - Urgentiste (St Thomas)

Feuille de personnage
Âge: 181
Taille: 1m82
Emploi: Médecin Urgentiste, Agent d'Intervention Medicale

MessageSujet: Joyeux anniversaire... {Effy} Lun 3 Avr - 14:00

joyeux anniversaire
14 mars 2031. Cela faisait plusieurs mois que Mikaël avait posé cette journée pour un congé. D'avance, il savait qu'il ne serait pas productif en ce jour que l'on pouvait presque nommer de « funeste ». Jour de deuil ? Non c'était simplement le jour de son anniversaire. Chaque veille du 14 mars, il faisait un cauchemar similaire. Son géniteur, tout souriant venait lui apporter une corde et le tirait avec pour le pendre tout en l'insultant. Cela n'avait pas de sens. En plus, il aurait été physiquement trop faible pour faire une telle chose et pourtant c'était la scène que son cerveau avait décidé de jouer durant son bref sommeil.

Rapidement, il ouvrait les yeux. Son coeur se mis à battre plus vite que d'habitude. Il aurait pu être en sueur. Le vampire passa une main sur son front et se relevait doucement, s'asseyant sur son lit, soupirant. Instinctivement il toucha son cou. Le jour de ses 18 ans, lorsqu'il avait vu l'objet il l'avait jeté malgré sa main hésitante. Le mot lui par contre il l'avait gardé. Il était toujours dans son vieux journal qu'il traînait depuis presque 170 ans.

Son regard un peu plus fébrile que d'habitude se dirigeait vers le mur. Matt était là-bas certainement. Aujourd'hui il n'avait prévu de ne passer la nuit avec personne, de ne parler à personne. Il ne voulait même pas aller à la bibliothèque. Il n'avait même pas le coeur à lire ni à rester enfermé. Et demain, au réveil, tout s'arrêtera et il pourrait reprendre sa vie normalement et oublier ce jour. Ce n'était que le 181ème qu'il vivait. Se levant, il se lava un peu le visage avant de machinalement enfiler une chemise et un pantalon digne de ce nom puis finalement sa veste. Pas soif. Rien. Il avait l'impression d'être un peu perdu. Ne prenant que sa carte et ses clef, le téléphone déjà dans sa veste, oubliant même ses armes, Mikaël sortait de sa chambre, refermant la porte avant de descendre l'ascenseur et de sortir du grand bâtiment qu'était la guilde de Saint Pierre.

Il marchait. Juste ça. Il parcourait les rues qu'il connaissait par coeur, sans même regarder, juste par souvenir des pas, il savait où aller, il savait où et comment passer sa journée. Il ne lui vint même pas à l'esprit d'envoyer un message à Bryan. Il ne voulait pas de compagnie. Il voulait juste être seul. Personne ne devait le voir dans cet état misérable. Tranquille. Ni parler, ni converser, juste regarder l'eau et le ciel durant des heures. C'était sa manière à lui de passer sa journée qui aurait pu être une journée de fête si seulement on lui avait appris à en faire cela.

Finalement arrivé en face du fleuve, Mikaël s'assied simplement devant dans l'herbe, le regard un peu vide, concentré sur un passé qui n'avait plus lieu d'être. Il n'y avait qu'en cette date particulière qu'il se sentait plus faible que d'habitude.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Vous voulez faire un tour à la bibliothèque ?


MattxMika:
 

Quand tu loupes ta carrière de mannequin...:
 

Carte de membre de la guilde St Pierre:
 


Dernière édition par Mikaël Crown le Mer 12 Juil - 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire... {Effy} Mar 4 Avr - 3:35

Bon anniversaire...
ft. Mikaël Crown

Aujourd’hui n’allait pas être une journée comme les autres. Ça ne faisait pas si longtemps qu’Aessa faisait partit de la brigade de l’Ombre mais elle commençait déjà à n’en faire qu’à sa tête. C’était comme ça, elle était têtue comme une mule. Tout ce qu’elle espérait, c’est que ses supérieurs ne soient jamais au courant de ce qu’elle allait faire aujourd’hui. Ou que s’ils l’apprennent, qu’ils soient fiers, reconnaissants. Quoi qu’il en soit, la demoiselle était bien déterminée à avoir les informations qu’elle voulait avoir et userait de n’importe quelle méthode pour les avoir.

Aessa ne connaissait pas vraiment ses collègues de travail et elle commençait à se demander s’ils usaient des mêmes méthodes qu’elle. A vrai dire, ça ne la dérange pas tellement d’user de quelconque torture et méthodes de persuasion peut conventionnelles comme la simulation de noyades et le sectionnement de quelques morceaux, par ci par là, de leur corps.

Ce matin là, l’entraînement matinal et quotidien fut bref. L’excitation était présente mais il fallait qu’elle reste concentrée, c’est un vampire et mieux valait rester sur ses gardes. Après l’entraînement, la femme était passée sous la douche pour détendre un peu ses muscles et les refroidir dans la même occasion. Une fois sortit, la serviette enroulée autour de ses hanches, elle se dirigea vers l’une de ses grandes armoires pour enfiler l’une de ses tenues de missions. C’était plutôt simple, d’abord elle bloquait sa poitrine de larges bandages avant d’enfiler un débardeur blanc. Par dessus, elle mit une veste en cuir qui la laissait tout de même libre de tout ses mouvements et où elle pouvait dissimuler les 3 chargeurs de son arme. Le bas était simplement fait d’un jean et d’une bonne paire de basket. Autour de sa cuisse droite elle noua le holster où elle pouvait ranger le desert eagle 44 qu’elle habilla d’un silencieux.

Une fois prête, elle partit de son appartement non sans oublier la photo de celui qu’elle recherchait et qu’elle avait emprunté à la brigade. Dans la rue, Aessa se dirigea à pas rapides vers le quartier où elle avait eu vent qu’il résidait. Elle ne connaissait pas trop l’histoire de cet homme, tout ce qu’elle savait c’était quelques lignes de ce qu’on lui reprochait. C’était un vampire nommé Mikaël Crown.

La première étape n’était pas la simple et la préférée de la demoiselle : le trouver. Elle aurait bien aimée que la réponse lui tombe dans les mains toutes cuites mais elle allait devoir interroger le peuple dans la rue. Nous n’allons pas vous détailler toutes ses rencontres. Certains ne l’écoutait même pas à traçait leur chemin sans prendre la peine de l’écouter, d’autres s’inquiétaient à la simple vu de ses armes exposées contre sa cuisse. Mais la majorité du temps, ils lui répondaient simplement qu’ils ne savaient pas qui était le jeune homme sur la photo où qu’ils ne savaient pas où il pouvait bien se trouver.
Jusqu’au moment où un petit garçon d’environs 13 ans lui donna l’information qu’elle recherchait, après bien 1 heure d’investigation éreintante ! L’enfant l’aurait vu se diriger vers le fleuve. La femme dissimulait son soulagement et sa joie et remercia le garçon d’un hochement de tête avant de littéralement se précipiter vers le fleuve.

Et il était bien là, enfin, cela semblait être lui de dos. Elle était arrivée par derrière et tout ce qu’elle voyait de lui était cette longue chevelure qui semblait être caractéristique de sa personne. Mieux valait la sécurité, alors, elle sortit le desert eagle de son étui pour le braquer sur l’arrière du crâne du vampire, sans l’armer. Elle prit une profonde inspiration. Elle était prête. Son air devint plus sérieux.

« Mikaël Crown ? » dit-elle en s’approchant de lui, pour se trouver à quelques pas derrière, l’arme braqué en plein sur son crâne.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Mikaël Crown

Guilde de Saint-Pierre
avatar
Guilde de Saint-Pierre


Messages : 337
Points : 703
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Agent d'intervention médicale (St Pierre) - Urgentiste (St Thomas)

Feuille de personnage
Âge: 181
Taille: 1m82
Emploi: Médecin Urgentiste, Agent d'Intervention Medicale

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire... {Effy} Mar 4 Avr - 10:06

joyeux anniversaire
Si Mikael paraissait regarder tranquillement l'horizon de l'extérieur il en était en réalité tout autre.  Ses pensées étaient occupées par son passé et tous ses autres sens aussi y passaient. Il ne faisait pas vraiment attention aux bruits environnant ne se sentant de toute façon pas assez menacé dans le présent pour cela.  Actuellement son regard perdu voyait juste son père se rapprocher de lui la ceinture à la main,  les yeux embrumés et les joues rouges. Sous l'influence de l'alcool. Comme d'habitude. Rien de plus qu'un souvenir mais cela ne le fit pas moins frissonner de dégoût pour autant. 

Lorsque soudainement il entendait un bruit métallique un cling significatif.  Ses yeux se firent un peu plus grands. Il était un peu surpris et tournait la tête vers le bruit : il avait une arme directement braquée juste en face de ses yeux tandis que la personne, une voix féminine lui demandait s'il était bien Mikael Crown. 

D'habitude il aurait peut-être réagi autrement. Là en tout cas il était encore plus calme que d'habitude d'extérieur, même s'il l'était déjà suffisamment. Il se contentait de la regarder fixement toujours un peu perdu pendant quelques secondes.  Rien ne lui venait d'abord. Il ne savait pas quoi dire. Ou quoi faire. Il clignait doucement des yeux. 

«  C'est moi en effet. Mais je ne pense pas que cette arme soit nécessaire.   »

Est ce que Mikael avait fait quelque chose de mal ? Qui était cette personne pour lui braquer une arme dessus sans aucune raison apparente ? Est ce que sa dernière heure était arrivée? Bizarrement il se posait cette question. Est ce qu'elle allait tirer ? Quel genre de balle avait elle dans le chargeur d'ailleurs ? Bénites ou de simples balles ? Est ce que cela changeait quelque chose au final vu la proximité de la cible ? Il ne s'était jamais pris de balle dans la tête... Était ce une chasseuse solitaire ou faisait elle parti d'une organisation ? Un assassin ? Quelqu'un l'avait engagé pour le tuer ? Pouvait-il réellement être surpris après tout ce qu'il avait fait ? Ou bien cela n'était seulement qu'une démonstration de sa méfiance extrême face à son état vampirique ? Car oui elle devait certainement le savoir. Si elle connaissait son nom et son prénom elle savait forcément pour sa nature. Restant extrêmement calme il fini par continuer comme si elle n'avait pas d'arme.

«  Est ce que je peux faire quelque chose pour vous ?   »

Il espérait simplement que « mourir » ne soit pas la réponse à sa question.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Vous voulez faire un tour à la bibliothèque ?


MattxMika:
 

Quand tu loupes ta carrière de mannequin...:
 

Carte de membre de la guilde St Pierre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire... {Effy} Mar 4 Avr - 15:29

Bon anniversaire...
ft. Mikaël Crown

Les méthodes qu’elle employaient étaient, tout compte fait, un peu brut. Pointer ainsi une arme sur le crâne de quelqu’un qu’elle ne connaissait pas, c’était un peu trop. Mais dans un sens, c’était un moyen pour elle de signifier à l’homme dans quel cadre il se trouvait et aussi pour l’inciter à ne rien faire. D’autant qu’elle avait pu avoir accès à son dossier et qu’il valait mieux faire ainsi plutôt que de faire partie des victimes des vampires. Au fond, cela pouvait aussi se traduire comme une provocation et un manque de respect total.

Cependant, le manque de réaction du dit Mikaël la perturbait quelque peu. En tout cas, Aessa essayait de ne rien montrer en gardant le bras tendu vers lui et son regard planté dans le sien. Ses sourcils étaient froncés. Elle eut la confirmation qu’elle voulait, il était bien l’homme qu’elle recherchait. La demoiselle pouvait ainsi passer à la seconde étape : L’interrogatoire. Le vampire devait s’estimer heureux, il n’était pas dans une pièce froide assit sur une chaise de métal, il se trouvait au bord du fleuve, sous un joli ciel étoilé !

« En effet, j’ai quelques questions à vous poser. Je ne baisserais pas mon arme, je vous avoue clairement que je ne fait aucunement confiance aux vampires surtout si ce vampire à un joli petit dossier. »

Il fallait aller droit au but et tout ce qu’elle espérait c’est qu’elle ne perde pas contenance et son self-control. Il lui était déjà arrivée de perdre le contrôle d’elle-même et de faire n’importe quoi dans une situation presque similaire. A l’époque, Aessa ne faisait pas encore partit de la Brigade de l’Ombre. L’homme qu’elle interrogeait l’avait un peu trop poussé à bout et, elle le regrettait, la demoiselle avait fait usage de la force, son bras gauche fut brisé et avait perdu beaucoup de sang. Heureusement, il n’en était pas mort et elle était retourné auprès de lui pour s’excuser de son comportement.
Mais là n’était pas la situation, tout allait bien se passer et le vampire allait répondre à chacune de ses questions sans rechigner !

« Comment se fait-il qu’un vampire ayant un dossier comme le votre a vu son avis de recherche suspendu et qu’il soit à Saint Pierre ? »
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Mikaël Crown

Guilde de Saint-Pierre
avatar
Guilde de Saint-Pierre


Messages : 337
Points : 703
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Agent d'intervention médicale (St Pierre) - Urgentiste (St Thomas)

Feuille de personnage
Âge: 181
Taille: 1m82
Emploi: Médecin Urgentiste, Agent d'Intervention Medicale

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire... {Effy} Mar 4 Avr - 16:56

joyeux anniversaire
Las et ne se rendant presque pas vraiment compte de ce qu'il se passait, de la situation de dangerosité dans laquelle il pouvait être, Mikaël continuait de regarder fixement l'arme puis les yeux de la jeune femme, sérieux. Les siens étaient un peu vides. Comme s'il était autre part, comme s'il ne l'écoutait pas vraiment. Pourtant même au bout de quelques secondes, il pouvait entendre ce qu'elle disait, parfaitement, disant qu'elle avait des questions à lui poser et qu'elle ne baisserait pas son arme car elle ne lui faisait pas confiance. Même lorsqu'elle parla de dossier, outre qu'un léger froncement de sourcil qui montrait qu'il savait où elle avait trouvé les informations, il ne dit rien.

En fait il n'avait même pas le temps de dire quelque chose, qu'elle posa sa question son esprit au ralenti ne faisait que l'observer sans la détailler, regardant dans le vague, laissant une impression dérangeante. Elle voulait apparemment savoir comment un vampire possédant un tel dossier pouvait être à St Pierre. Mikaël avait lu son avis de recherche et il n'était pas reluisant c'était le cas de le dire. Des meurtres apparemment prémédités, non prémédités, des « actes de barbarie » qui sous entendaient bien ce que l'on devait comprendre et diverses autres choses. Il avait presque sourit lorsqu'il avait lu « possiblement violent ». Ce vampire-là était tout sauf violent et il ne comprenait même pas comment cela avait pu 's'y retrouver mais au final, c'était normal. Et encore ils n'en savaient même pas un dixième sur lui…. Bryan lui avait assuré que l'enregistrement tout comme les notes prises seraient confidentielles, personne ne devrait jamais savoir, cependant faire le rapprochement avec ses homicides et ceux d'Hailey n'était pas si dur que ça lorsqu'on avait un peu de jugeote. Etait-ce ce qu'il s'était passé ?

Le vampire créa un blanc, il mettait au moins deux minutes à répondre. Ce qui était fort long dans une  « conversation ». Il ne montrait aucune émotion, rien, encore plus que d'habitude il avait un masque parce qu'il était épris d'une si profonde nostalgie et tristesse qu'il ne désirait que personne ne la voit, surtout pas cette personne qui avait son arme pointée sur lui et qu'il ne savait pas comment la montrer.

«  Si cette information n'est pas dans le dossier c'est qu'elle est confidentielle. Je suppose que vous êtes de la brigade de l'ombre ? Et je ne vous fais pas confiance non plus. Mais je ne vous attaque pas pour autant il me semble.  »

Cela pourrait presque passer pour de la provocation. C'était peut-être même risqué. Après Mikaël était une sorte de monstre. Et pas parce qu'il était un vampire mais bien qu'il avait commis des attrocités alors au final, ça devait bien lui retomber dessus un jour. Il n'avait cependant pas envie de parler ni de répondre à ce genre de questions indiscrètes.

«  Vous n'avez absolument aucun droit pour un interrogatoire.  »

A nouveau cette phrase se perdait un peu dans le ton vide de Mikaël. Elle n'était ni assurée ni tremblante, elle était juste là, dite, simplement. Il arrêtait de regarder son arme et fixait plutôt le fleuve qui le calmait.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Vous voulez faire un tour à la bibliothèque ?


MattxMika:
 

Quand tu loupes ta carrière de mannequin...:
 

Carte de membre de la guilde St Pierre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire... {Effy} Mer 5 Avr - 11:34

Bon anniversaire...
ft. Mikaël Crown

Au moins deux minutes. Il se passa deux longues, interminables, minutes avant qu’il ne lui réponde. Même si Aessa voulait se faire voir sûre d’elle, posée, impénétrable, imperturbable, il en étant tout autre. Ces deux minutes de silence, où nous pouvions entendre les chouettes hululer, le faible mouvement des vagues du fleuves, le vent caresser l’herbe et les arbres, la déstabilisait et lui fit perdre un peu de contenance. Et ça se serait vu, par un œil averti, à ses doigts qui serraient et desserrait la crosse de son armes, sa langue qui passait sur ses lèvres ou le faible mordillement de ses dernières. Il lui fallut donc deux minutes pour lui répondre et cette réponse ne lui convenait absolument pas. Tout de suite, Aessa comprit que ce ne serait pas une mince affaire de souscrire les informations qu’elle désirait à ce vampire. La fatigue se faisait un peu ressentir, ses yeux lui piquaient un peu, ses membres lui semblaient lourds, son crâne commençait à lui faire mal mais elle restait campée sur ses positions.

« En effet, je suis de la brigade de l’Ombre. Je ne vous demande pas de me faire confiance, mais je préfère rester sur mes gardes. » dit-elle en gardant son regard bleuté dans celui du vampire.

Néanmoins, la mercenaire baissa légèrement son bras mais en venant glisser l’index sur la gâchette, pour se préparer à n’importe quelle éventualité. De plus, elle s’éloigna de quelques pas, sans cesser de fixer l’homme qui se détournait d’elle après lui avoir précisé qu’elle n’avait aucunement le droit de l’interroger. Ça, elle le savait et elle avait redouté qu’il le sache également. Elle aurait grognée, hurlée, l’aurais insultée si elle le pouvait. Du fait de la fatigue, son self-control s’ébranla quelque peu et perdit légèrement son calme. Ses sourcils se froncèrent alors qu’elle se positionnait juste à côté de l’homme, à sa gauche, pour poser le bout du canon contre sa tempe. Elle appuyait légèrement l’arme sur cette dernière pour lui faire pencher la tête de l’autre côté.

« Comment un vampire comme toi est à Saint Pierre ? Pourquoi ton avis de recherche a été suspendu ?! » hurlait-elle presque.

C’était un peu son côté capricieux qui ressortait. Elle n’aimait pas vraiment qu’on lui refuse ce qu’elle demande. De temps en temps, elle agissait comme une gamine pourrie gâtée lorsqu’on refusait de lui dire quelque chose, de l’accompagner quelque part.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Mikaël Crown

Guilde de Saint-Pierre
avatar
Guilde de Saint-Pierre


Messages : 337
Points : 703
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Agent d'intervention médicale (St Pierre) - Urgentiste (St Thomas)

Feuille de personnage
Âge: 181
Taille: 1m82
Emploi: Médecin Urgentiste, Agent d'Intervention Medicale

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire... {Effy} Mer 5 Avr - 12:34

joyeux anniversaire
Pour le coup ce silence n'avait pas paru si long à Mikaël tellement il était perdu dans ses pensées. Malgré ce qu'il pensait, il avait lui eut une réponse à sa question, elle était de la brigade de l'ombre. Lui qui pensait que le zèle à l'intérieur n'était qu'un mythe à force de rencontrer des gens biens qui en faisaient parti il fallait croire qu'il s'était trompé. Elle ajouta qu'elle préférait rester sur ses gardes avec l'arme. Drôle de manière d'être sur ses gardes. Il pouvait même la voir mettre son doigt sur la gâchette.

Le vampire préférait ne rien répondre et continuer à observer le fleuve qui coulait doucement, dont l'eau battait encore plus vite que son coeur. Qu'est-ce qui lui prenait ? Il savait très bien ce qui lui prenait, il n'avait juste pas envie de se l'avouer. C'était comme s'il n'était plus lui même. Comme s'il se voyait agir alors qu'il pouvait bouger.

Du moins Mikaël aurait souhaité resté comme ça mais elle en avait décidé autrement, elle tentait, via le bout de son arme de lui faire tourner la tête. C'était cependant inutile. Elle n'avait pas la force juste avec son arme de lui faire tourner la tête. Il voulait regarder autre part. Elle se mis néanmoins à presque hurler, reposant les mêmes questions. Longuement, le vampire soupirait et décidait de laisser son corps tomber en arrière pour rester couché sur l'herbe. Cela allait encore attirer les curieux.

«  S'il est suspendu c'est parce qu'on ne me cherche plus.  » Logique. C'était plus une phrase balancée en l'air avec le même ton que toute à l'heure qu'une véritable provocation. «  Ils ont accepté que je travaille pour eux c'est tout.  »

Non ce n'était pas véritablement des réponses, c'était juste des bouts de phrases logiques qui n'étaient pas importantes mais qui faisaient comme si il répondait. Il ne voulait pas tester quoi que ce soit, il voulait juste ne pas en parler, être tout seul avec lui-même….

«  Vous n'avez qu'à tirer si vous en avez envie. Je ne suis pas armé. Je n'ai pas l'intention d'attaquer. Je n'ai même pas de téléphone pour prévenir qui que ce soit à la guilde.  »

Est-ce qu'il avait envie de mourir ou quoi ?

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Vous voulez faire un tour à la bibliothèque ?


MattxMika:
 

Quand tu loupes ta carrière de mannequin...:
 

Carte de membre de la guilde St Pierre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire... {Effy} Jeu 6 Avr - 3:21

Bon anniversaire...
ft. Mikaël Crown


Cet homme était beaucoup trop détaché aux yeux d'Aessa. Il paraissait dans la lune, comme si sa présence lui était égale, comme s'il se fichait de la présence de l'arme contre son crâne. N'importe qui aurait eu peur qu'une fille, impulsive soit-elle, lui braque un flingue contre la tempe. Il en avait tellement peu à faire qu'il soupira et s'allongea dans l'herbe. Aessa était-elle si peu convaincante ? Les nouvelles réponses ne lui convenaient pas le moins du monde. Comment le pouvaient-elles ? Il prétendait qu'on ne le recherchait plus et que St Pierre a simplement accepté que cette créature travaille pour eux. La demoiselle avait ses moments de stupidité mais là, il était clair qu'il se foutait un peu de sa gueule.

La mercenaire passa au dessus de l'homme, un pied de chaque côté de son corps et s'accroupis en étant face à lui cette fois-ci. Elle se trouvait au niveau de son ventre, elle appuya ses avants bras contre ses cuisses alors qu'elle détaillait le regard de l'homme, un sourire aux lèvres, dévoilant ses dents blanches.

« Tu penses vraiment que je vais croire ces conneries ? Actes de barbarie, violence, meurtres. Un gars aussi dangereux que toi ne peut pas voir son avis de recherche simplement suspendu juste car on ne le cherche plus. » puis elle enchaîna. « À quelles conditions, alors, ont-ils acceptés qu'un criminel travaille pour eux ? »

Un petit rire s'échappa d'entre ses lèvres. Il lui proposa de lui tirer dessus si l'envie lui prenait ? C'était très mal connaître Aessa. Cette dernière se redressa lentement sur ses jambes, restant néanmoins au dessus de lui. Sans quitter le sourire qui illuminait son visage, elle passa sa main libre dans une des poches arrières de son jean pour en sortir un chargeur plein où l'on pouvait nettement y voir gravés dessus un croix. Des balles bénites. Tranquillement, elle retira le chargeurs de balles normales de son armes pour échanger avec celui de balles bénites. La demoiselle rangea le deuxième chargeur et, après quoi, arma son désert eagle. Elle pointa ce dernier vers l'épaule droite du vampire et tira sans aucune hésitation pour qu'une balle vienne s'y nicher.

« Je pense que tu devrais y réfléchir à deux fois avant de proposer à quelqu'un de te tirer dessus. »
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Mikaël Crown

Guilde de Saint-Pierre
avatar
Guilde de Saint-Pierre


Messages : 337
Points : 703
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Agent d'intervention médicale (St Pierre) - Urgentiste (St Thomas)

Feuille de personnage
Âge: 181
Taille: 1m82
Emploi: Médecin Urgentiste, Agent d'Intervention Medicale

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire... {Effy} Jeu 6 Avr - 4:50

joyeux anniversaire
C'était peut-être justement parce que cette femme lui paraissait convaincante qu'il se « laissait faire ». Mikaël n'avait pas actuellement la force mentale pour défendre ce qu'il avait fait. C'est Hailey qui m'a forcé . Certes, certes. Ce n'était néanmoins pas une excuse. Il avait fait du mal à beaucoup de gens et il le savait. Levant un sourcil lorsqu'il s'approcha une fois qu'il était couché pour se mettre au dessus de lui, un pied de chaque côté de son corps et s'assied au dessus de lui. Pourquoi faisait-elle ça au juste ?

Des conneries ? Il n'était même pas surpris au final de sa réponse. Certes c'était le basique du basique mais c'était la pure vérité. Bon en vérité Maximilian n'avait découvert que tous ses méfaits plus tard, parce que Mikaël l'avait avoué à Bryan, mais il ne l'avait pas viré pour autant. Il lui devait beaucoup. St Pierre avait recueillit Mikaël après un cent cinquante années passées à la rue et désespérant de se trouver vraiment à manger, sans aucun diplôme réel, sans aucune confiance, sans contact et ils en avaient fait un médecin accomplis et il s'était même fait des alliés importants. Depuis qu'il était à St Pierre sa vie avait radicalement changée et il savait qu'il aurait toujours énormément de gratitude pour son supérieur.

«  Aux mêmes condition que tout le reste des employés humain comme non-humains.  »

La puce. Bien évidemment interdiction de se nourrir de quelqu'un non consentait sous peine de finir directement en prison. Mais Mikaël n'avait pas besoin de ça. Il le savait. Il se tuerait même peut-être tout seul s'il prenait le sang de quelqu'un qui ne le voulait pas ou s'il forçait quelqu'un.

Au bout d'un moment, elle se mise tout simplement à ricaner. Il relevait la tête. Oui il venait de lui proposer de lui tirer dessus. Après tout elle avait son arme contre sa tête à la base, la gâchette semblait lu démanger le doigt. Le fait qu'elle charge son arme avec des balle bénites ne lui faisait pas non plus peur. La douleur il l'avait subie toute son enfance et plus encore alors il s'en fichait éperdument d'avoir mal. Ce serait peut-être mieux d'avoir physiquement mal que de se sentir aussi triste. De la véritable douleur, il pourrait se concentrer dessus.

Il l'observait se relever et pointer son arme sur son épaule. Mikaël se contenta de fermer les yeux en grimaçant. Saloperie de balle bénite quand même. Ca brûle. L'espace d'un instant il pouvait oublier cette tristesse.

«  Merci.  »

Oui oui, il venait de la remercier de lui avoir tiré dessus. Elle n'avait pas fait pour lui et ça allait certainement la mettre en colère. Cela dit ils allaient sûrement être signalés aux autorités sous peu…

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Vous voulez faire un tour à la bibliothèque ?


MattxMika:
 

Quand tu loupes ta carrière de mannequin...:
 

Carte de membre de la guilde St Pierre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Effy Brown

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 1301
Points : 295
Niveau de puissance : Sangsue (une fois transformée)

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Taille: 1m71
Emploi: Etudiante & Serveuse dans un bar (la nuit)

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire... {Effy} Mer 12 Juil - 17:10

Happy Birthday ?

ft.

Depuis quelques temps je prenais plaisir à sortir de chez moi relativement tôt le matin pour me rendre au cœur de Londres et me balader. J’errais dans les rues sans vraiment avoir de but, peut être qu’inconsciemment je voulais prendre quelques repères et visiter un peu.

Mais après cette matinée, je penserais désormais à privilégier le prolongement de mon sommeil en restant bien sagement dans mon lit. Cette petite promenade matinale m’avait conduit aux bords de la Tamise. Il n’y avait pas grand monde, deux trois promeneurs tout au plus, et j’en étais d’ailleurs un peu étonnée. Alors que je marchais sans vraiment me concentrer sur ce qu’il se passait autour de moi, un bruit me sortit de mes pensées, ça me semblait être proche, je mis quelques secondes à reconnaître l’origine de ce son : il s’agissait d’une détonation j’en étais presque sure.

Dans cette situation, que faîtes vous ?
-Petit a ) Vous quittez les lieux en courant
-Petit b ) Vous restez plantez là à ne pas savoir quoi faire.
Eh bien non, je choisis le petit c) :
« Chercher l’origine de cette fameuse détonation, que ce soit dangereux, ou non. »


Je me mettais alors en quête de l’endroit d’où cela pouvait provenir et je ne tardais pas à trouver, tombant sur une scène qui me glaça le sang. Une femme aux longs cheveux blancs avec une arme à la main se trouvait juste au dessus d’un homme à terre. Instinctivement, mon imagination se mit en route, me laissant me demander si ces deux personnes avaient une quelconque relation et si cette nana là venait de tuer son compagnon. Je frémis en y pensant, c’était sacrément tordu tout de même. Je m’approchais d’avantages sans avoir conscience que mes pas me guidaient droits sur eux.
Je m’arrêtais soudainement, après avoir croisé le regard de la tueuse qui ouvrit de grands yeux en m’apercevant. Je ne sais pas si ma dégaine de nana tomber du lit l’effraya mais en tous cas, elle rangea son arme et après un dernier regard jeté à sa victime et un juron lâché, elle décampa. Je mis bien une minute à me demander ce que je devais faire et je ne sais toujours pas pourquoi à cet instant je n’ai pas choisis d’appeler la police.

Je me mis à courir en direction du corps allongé à terre, un peu paniquée. Je n’avais jamais eu à faire à un cadavre moi ! Je m’approchais jusqu’à m’accroupir par terre et je tombais alors sur les fesses en constatant qu’il n’était pas mort du tout.

« Vous allez bien ?! » criais-je alors à moitié, avisant le sang qui coulait de son épaule et ses yeux grands ouverts.

Je ne savais pas du tout ce que je devais faire et c’était triste de se dire que je comptais sur un homme blessé pour me le dire. J’observais sa blessure qui devait le faire atrocement souffrir et serrais les dents pour éviter de songer à ce qu’il pouvait bien ressentir.

« Je vais vous emmener à l’hôpital, ça vous va ? Merde… où est mon portable ? »

Je fouillais mes poches avec empressement, je n’arrivais pas à mettre la main dessus. Cet inconnu devait déjà en vouloir au ciel pour qu’il m’ait mis sur son chemin…
Je voulais l’aider mais j’ignorais comment m’y prendre, n’ayant jamais été confrontée à la situation, les secondes s’écoulaient et je me maudissais intérieurement pour oser perdre du temps de cette manière.

Mon regard passa alors de ma chemise à son bras. Je portais un chemiser blanc tout fin et une idée me vint alors en tête. Je me débarrassais de mon haut, le déchirais et lui fit un garrot du mieux que je pu, afin de limiter sa perte de sang. Je me penchais au dessus de lui, dégageant mes cheveux sur le côté pour ne pas les lui mettre dans le visage et écoutais son rythme respiratoire. Je ne savais même pas à quel moment on était censé s’inquiéter. Pour avoir une meilleure idée de l’état dans lequel il se trouvait je pris alors son poignet délicatement entre mes doigts à la recherche de son pouls. Et qu’est ce que son cœur battait lentement ! J’ouvris de grands yeux avant de pencher mon visage au dessus du sien, fronçant légèrement les sourcils d’inquiétude.

« Votre cœur bat vraiment très doucement, je ferais mieux de trouver quelqu’un qui a un téléphone pour appeler une ambulance. »

Je plantais mes yeux dans les siens espérant y lire une once de réaction qui serait alors susceptible de me rassurer et d’apaiser mes battements de cœur tempétueux.



✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



~ C'est dans une main perverse que la plume se transforme en poignard ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaël Crown

Guilde de Saint-Pierre
avatar
Guilde de Saint-Pierre


Messages : 337
Points : 703
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Agent d'intervention médicale (St Pierre) - Urgentiste (St Thomas)

Feuille de personnage
Âge: 181
Taille: 1m82
Emploi: Médecin Urgentiste, Agent d'Intervention Medicale

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire... {Effy} Mer 12 Juil - 18:26

Joyeux anniversaire ?

Bizarrement, Mikaël se sentait mieux. Enfin, pas vraiment mais il avait une impression de calme. La douleur mentale se transformait en douleur physique et l'empêchait de trop penser. C'est pour cela qu'il la remerciait. Il restait couché là, laissant le sang s'écouler alors qu'il entendait des bruits de pas. Sans attendre son reste la chasseuse s'enfuiya en l'entendant. Mikaël ne prit même pas la peine de la regarder pour le moment, perdu, concentré sur la douleur pour n'avoir que cela à la tête, pour oublier.

Le ton utilisé par la jeune femme qui tentait de l'aider montrait qu'elle était angoissée et qu'elle avait peur. Mikaël lui se sentait un peu vide. Est-ce que quelque chose avait encore de l'importance ? Il ne répondit pas à la première question et la laissait chercher son téléphone qu'elle ne trouvait pas. Un médecin à l'hôpital, si ce n'était pas un comble… Le vampire n'eut pas l'énergie de l'arrêter lorsqu'elle voulait faire un garrot, cependant un éclair de lucidité le frappa : elle ne devait pas se mettre en danger.

Malgré son appréhension, de son bras non blessé il prit son poignet et l'enleva. Doucement, il se souleva. Le sang ne coulait pas beaucoup, mais il coulait, il regardait sa blessure. La veine céphalique certainement. Ca ira. Ca brulait, c'était tout. Le garrot de la jeune femme n'allait sans doute servir à rien vu la zone…. Ah, oui…. Il fallait peut-être décrocher un mot et lui expliquer pourquoi il tenait sa main avec la sienne, gantée.

«  Vous ne devriez pas me toucher. Je suis un vampire, vous allez finir contaminée. Et tout va bien, cela va guérir tout seul….  »

Doucement, il lâcha sa main avant de se mettre à regarder l'horizon en grimaçant légèrement…. La balle n'était pas ressortie, elle était encore à l'intérieur. Encore. Décidément, il était abonné… Quoi que les dernières étaient des balles normales. S'il ne l'enlevait pas, le projectile continuerait de le brûler…. Mais est-ce qu'il voulait vraiment l'enlever… cette balle… ? Pas vraiment en fait…. Ne montrant pas grande expression il n'accordait que peu de regards à la jeune femme, juste, perdu.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Vous voulez faire un tour à la bibliothèque ?


MattxMika:
 

Quand tu loupes ta carrière de mannequin...:
 

Carte de membre de la guilde St Pierre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Effy Brown

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 1301
Points : 295
Niveau de puissance : Sangsue (une fois transformée)

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Taille: 1m71
Emploi: Etudiante & Serveuse dans un bar (la nuit)

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire... {Effy} Sam 15 Juil - 11:27

Happy Birthday ?

ft.

Je crois que si le cœur de cet homme battait lentement, le mien en revanche, cognait si fort contre ma poitrine que je cru pendant une seconde qu’il finirait par sortir et s’étaler sur le corps de ce parfait inconnu. Je n’avais pas peur, du moins pas au sens ou l’on pouvait l’entendre d’habitude. Je n’étais ni effrayée par la jeune femme qui s’était enfuie, ni par la situation et encore moins par celui qui se trouvait juste à côté de moi. Je crois qu’en fait je n’étais pas prête à voir quelqu’un mourir, que je le connaisse ou pas n’avait pas d’importance, je ne voulais pas que cet homme ne meure ici et maintenant.

Alors lorsqu’il me conseilla de ne pas le toucher, à cause de sa nature je lâchais un soupire de soulagement. C’était peut être idiot mais je me disais qu’une blessure telle que celle-ci ne lui serait alors pas fatale et j’avais d’autant plus confiance en son corps et sa capacité à s’en remettre plus rapidement. Du moins, les vampires étaient connus pour leur faculté à se régénérer plus vite que la normale.

J’avisais sa main sur mon poignet, scrutant sa main puis la mienne tour à tour avant de me décider à la retirer doucement. Je ne raffolais pas du contact humain…ou…non humain dans le cas présent. Je le vis se redresser et j’observais sa blessure avec attention. Je voulais voir à quoi elle ressemblait, sans le tissu qui la recouvrait.

-Ôtez votre haut, je vais regarder ça.

Je n’étais absolument pas médecin et les conditions n’étaient pas extraordinaire mais je voulais l’aider, rien qu’un peu et je me foutais éperdument de me coller du sang partout, de toutes façons j’étais en soutien-gorge au bord de la Tamise, je ne crois pas que grand-chose pouvait me déranger, là maintenant. Et puis, après un regard jeté à ses gants, je me dis qu’il y avait moyen de prendre des précautions.

-Et ne vous relevez pas, restez allongé.

Je ne me montrais pas tellement autoritaire, quoiqu’un peu ferme, mais ma voix était douce, je ne lui donnais pas vraiment d’ordre, j’essayais simplement de lui éviter de souffrir trop. Déjà que la douleur de se faire tirer dessus devait être intense… je ne voulais pas qu’il en rajoute en bougeant dans tous les sens. D’ailleurs, je pensais soudainement à quelque chose.
«La balle.. » murmurais-je comme pour moi-même, réfléchissant à voix haute. Je ne la voyais pas par terre, autour de nous.

-Elle est coincée à l’intérieur, non ?

Je posais la question en me doutant de la réponse mais je voulais être sure de ce qu’il se passait.

-Il faudrait qu’elle vous soit retirée, je peux m’en occuper si vous voulez. Je peux faire ça vite mais… –nouveau coup d’œil à ses gants- il faudrait que je sois protégée.

En y réfléchissant, il devait sérieusement me prendre pour une dégénérée, je me foutais à ses genoux, lui intimant de rester sagement par terre, et lui proposais de lui piquer ses gants pour enfoncer mes doigts dans son bras et y délogé la balle qui y était logée. Je ne pu m’empêcher de sourire en y pensant.


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



~ C'est dans une main perverse que la plume se transforme en poignard ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaël Crown

Guilde de Saint-Pierre
avatar
Guilde de Saint-Pierre


Messages : 337
Points : 703
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Agent d'intervention médicale (St Pierre) - Urgentiste (St Thomas)

Feuille de personnage
Âge: 181
Taille: 1m82
Emploi: Médecin Urgentiste, Agent d'Intervention Medicale

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire... {Effy} Sam 15 Juil - 12:30

Joyeux anniversaire ?

Lorsqu'il avait dit qu'il était un vampire, Mikaël n'avait même pas pensé à la réaction que pouvait avoir l'humaine qui tentait de lui porter assistance. Il n'y avait pas trop porté attention mais elle n'avait pas eu peur, il l'avait même entendue soupirer de soulagement. En effet, sa blessure n'était pas aussi grave qu'elle ne le pensait, il lui aurait bien conseiller de reprendre son haut vu qu'elle était à présent en sous-vêtements mais il y avait des traces de sang dessus… cela ne serait pas très… bien, et dangereux en plus. Elle pouvait donc à présent s'en aller non ? Ou pas. La jeune femme n'avait pas l'air décidée à le laisser, pourtant Mikaël ne risquait pas grand-chose…. Il avait juste l'air éventuellement en état de choc, fébrile.

A la place de s'en aller, elle lui demandait d'enlever son haut car elle voulait regarder tout en lui demandant de rester allongé. Pourtant, Mikaël restait quasiment assis à comtempler la Tamise. Ha la balle. Voilà qu'elle s'y intéressait maintenant… quel dommage… est-ce que c'était bizarre s'il disait ne pas vouloir l'enlever ? Oui certainement ? Est-ce qu'il avait envie de le dire ? Non, pas vraiment.

«  Oui, elle est à l'intérieur. Mais ce n'est pas bien grave…  »

Rien n'était grave pour Mikaël aujourd'hui. Il se demandait pourquoi la chasseuse n'avait pas visé la tête. Elle aurait pu le tuer et faire justice, au final, elle avait décidé de lui tirer dans l'épaule. Lorsqu'elle lui proposa de lui ôter la balle il haussa un sourcil. Il venait d'avoir une réaction. C'était bien la première fois qu'il entendait cela.

«  Hors de question.  » Et c'était catégorique même si le ton perdu de Mikael laissait à désirer. Ce n'était pas très appuyé. «  C'est dangereux pour vous. Et pour moi aussi. Vous risquerez d'endommager les veines à côté voire l'artère qui se trouve proche de la blessure et me faire saigner encore plus. La balle empêche peut-être le sang de trop couler.  »

Quoi qu'il en soit Mikaël ne pouvait pas laisser la plaie couler encore. Cela serait un risque s'il perdait trop de sang, il risquait d'avoir faim, en plus de la probable contamination. Se relevant dans une vraie position assise tout en grimaçant à cause de la brûlure causée par la balle bénite, il savait parfaitement retenir des bruits de douleurs, il avait appris cela il y a longtemps et cet automatisme lui revenait, encore plus car les souvenirs en ce jour étaient tous présents. Tirant sur la manche de sa veste il commençait à enlever ses vêtements, tout en ayant plutôt du mal à le faire, fallait l'avouer, d'autant avec sa chemise qu'il lui faudrait déboutonner. Il soupira.

«  J'ai des compresses et des bandes stériles dans ma poche, je vais au moins stopper l'hémorragie…. Je suis médecin….  »

Il aurait néanmoins besoin d'aide pour ses habits, pour prendre les bandes…. Ne pas recouvrir une plaie avec un objet à l'intérieur ? La base du secourisme n'est-ce pas ? Boh, pour le moment, pour lui, ce n'était pas très grave. La sécurité des autres lui importait bien plus que son propre bien être. Il irait au sous sol de St Pierre pour se la faire enlever, il n'avait pas envie que ses collègues le voit dans cet état. Il n'avait envie de voir personne, sauf des inconnus, éventuellement…

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Vous voulez faire un tour à la bibliothèque ?


MattxMika:
 

Quand tu loupes ta carrière de mannequin...:
 

Carte de membre de la guilde St Pierre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Effy Brown

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 1301
Points : 295
Niveau de puissance : Sangsue (une fois transformée)

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Taille: 1m71
Emploi: Etudiante & Serveuse dans un bar (la nuit)

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire... {Effy} Sam 29 Juil - 15:16

Happy Birthday ?

ft.

Je me posais un tas de questions. Tout d’abord, pourquoi semblait-il manquer autant de réactivité ? Il n’exprimait aucune douleur, il ne montrait aucun signe d’inquiétude quand à son état de santé… peut être avait-il l’habitude de se faire tirer dessus songeais-je alors. M’enfin, ça me paraissait tout de même étrange de demeurer aussi impassible lorsque l’on était blessé, qui que l’on soit, humain, ou non. J’eus comme une envie de le secouer dans tous les sens, je préférais le voir s’énerver que le regarder rester ainsi sans rien faire.
Ce n’était donc… « Pas grave » ? Une balle coincée dans la peau ne me faisait pas penser ainsi.
Je laissais courir, je n’étais personne pour lui dire quoi faire et ce qui était bon pour lui, ou pas.
Il sembla soudain réagir à mes paroles. Et je n’en étais pas mécontente, même s’il s’agissait d’un refus de sa part. D’ailleurs il m’en expliqua les raisons et je compris alors qu’il savait de quoi il parlait. Et ça me rassura un peu quelque part, de me rendre compte que je n’avais pas à faire à un vampire mou du genou qui se contentait d’attendre que le temps passe.
Je le vis se redresser et grimacer et aussi sadique que cela puisse paraître, j’étais soulagée de voir qu’il souffrait, ou du moins qu’il semblait ressentir quelque chose.

Je ne su pas tout de suite ce qu’il avait en tête mais en le voyant galérer un peu avec ses vêtements, je mis machinalement à l’aider. Je lui ôtais alors sa veste précautionneusement, je ne tenais pas à lui faire mal et d’être la cause d’une nouvelle grimace. Je la déposais à côté de lui, sur les pavés et m’attaquais à sa chemise, défaisant chacun de ses boutons agilement et avec rapidité. Je me doutais qu’il fallait tout de même agir vite.

Je fis glisser sa chemise sur ses épaules, passant mes doigts sur sa peau aussi doucement que possible en évitant de plonger mes doigts dans le sang qui s’échappait de sa plaie. Etonnamment, j’évitais aussi de trop le regarder, je n’avais pas envie qu’il pense que je l’observais telle une bête de foire. C’était le premier vampire que j’approchais réellement d’aussi près, mais je ne posais pas mes yeux sur lui comme s’il était une découverte que je m’empressais d’analyser.

Lorsqu’il m’apprit qu’il appartenait au pôle médical, je fus un peu soulagée. Décidément, la situation n’était pas aussi critique que je le pensais et chacune de ses phrases semblaient avoir le don de me rassurer. Je lâchais un soupire presque inaudible. Bon sang, il s’agissait d’un médecin vampire, immortel donc, qui se faisait tirer dessus et il n’osait pas se remuer les fesses plus que ça. J’étais un peu curieuse de savoir dans quel état d’esprit il était et pourquoi il agissait ainsi, mais les questions viendraient plus tard, il y avait plus urgent, selon moi.
Je jetais un coup d’œil rapide à la veste que je lui avais retiré et fouillais dans ses poches, en ressortant ces fameuses bandes et compresses qu’il avait mentionné. Je les lui confiais, les déposant dans sa main avant de m’adresser finalement à lui.

-Je peux vous aider… si besoin, je peux vous conduire ou vous voulez, je peux même essayer de vous soigner si vous prenez le risque de mourir entre mes mains.

Autant le prévenir que je n’étais pas douée pour soigner les gens, ainsi il était prévenu, ce n’est pas pour rien que je n’avais pas choisi de faire des études dans la branche médicale.


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



~ C'est dans une main perverse que la plume se transforme en poignard ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaël Crown

Guilde de Saint-Pierre
avatar
Guilde de Saint-Pierre


Messages : 337
Points : 703
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Agent d'intervention médicale (St Pierre) - Urgentiste (St Thomas)

Feuille de personnage
Âge: 181
Taille: 1m82
Emploi: Médecin Urgentiste, Agent d'Intervention Medicale

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire... {Effy} Dim 30 Juil - 7:38

Joyeux anniversaire ?

Il était vraiment difficile pour Mikaël de rester dans l'instant présent. S'il avait bougé, s'il s'était décidé à parler…. C'était avant tout parce qu'il ne voulait pas mettre la jeune femme qui tentait de l'aider en danger. Parce qu'elle aurait pu recevoir son sang sur lui et être contaminée. Même en sachant que c'était pour cette raison il ressentait l'envie de pleurer. Comment est-ce qu'il pouvait donner cette justification après tout le mal qu'il avait déjà fais ? Mentalement il soupirait, se trouvant vraisemblablement… risible. Peut-être même pitoyable, au final.

Quoi qu'il en soit il ne devait faire plus de mal et commençait à enlever veste tout en la rassurant sur sa condition… La jeune femme venait même l'aider à enlever ses habits…. Retirant sa veste et déboutant sa chemise assez rapidement, ce qui au passage dévoilait toutes les cicatrices présentes dans son dos à moitié caché par sa chevelure…. mais là ce n'était pas vraiment la chose à laquelle il pensait… ce n'était en rien important pour lui. Après lui avoir donné les bandes et le petit attirail médical que Mikaël possédait elle lui proposait de l'aider.

Avant de dire quelque chose Mikaël observait sa blessure et semblait pensif. Garder la balle signifiait qu'il allait devoir se rendre au sous sol de St Pierre pour l'enlever, éventuellement faire appel à quelqu'un vu l'endroit de la blessure et la non ambixtrie du vampire…. C'était utiliser des doses de médicament, d'anesthésiant et des outils qu'il aurait fallut signaler. Et Mikaël ne voulait pas qu'on sache qu'il s'était fait tirer dessus… et surtout pas pourquoi en fait, il avait déjà de la difficulté à parler… ce n'était vraiment pas le moment. Il soupira… Le sang coulait encore en attendant.

«  Bon. Je vais l'enlever. Tenez : simple précaution.  » Bonne résolution, Mikaël mais peut-être pas pour les meilleures raisons du monde…. Il lui donna des gants en latex pour qu'elle les enfila et fit de même avec le sien au niveau de sa main disponible : il n'allait pas pouvoir toucher la balle. «  Il va falloir me maintenir un peu…. Passez derrière moi, appuyez sur mon dos et en dessous de mon épaule et ne me laissez pas revenir en arrière sinon je vais avoir des difficultés à voir…. Voilà, comme ça…  »

Est-ce que Mikaël était motivé pour le faire ? Non, pas vraiment… Est-ce qu'il avait envie de le faire ? Non plus. En fait si cette personne n'était pas là il serait certainement juste couché sur l'herbe en train d'attendre son sort et peut-être que le soleil aurait fini par se montrer et qu'il aurait juste disparu. Ou la police serait arrivée avant. L'inconnue allait d'ailleurs sentir que la peau de son dos était plus que rêche, peut-être même désagréable à toucher

«  Vous êtes prête… ?  »

Heureusement que la douleur ne faisait pas peur à Mikaël et que l'entrée de la plaie était assez béante car à bout touchant pour lui permettre d'avoir un peu plus d'espace pour…. Chercher la balle. Une inspiration et c'était parti. La surface externe de la peau était un peu brûlé à cause de l'eau bénite et lui était bien dérangeante.

Une fois l'approbation reçue, Mikaël mis adroitement les doigts dans la plaie, tout en serrant les dents il fallait bien l'avouer, tout était brûlé. Il se tortillait légèrement et comptait sur la jeune femme pour pouvoir le maintenir. Cela le faisait légèrement grogner tout de même, mais soit, il réussi finalement après avoir trifouillé là dedans à trouver la balle… D'un geste qui s'essayait à être habile, il l'enleva, grâce au gant elle ne lui brûlait pas les doigts. Rapidement, il la mis dans un des petits sachets qui contenait les gants avant de soupirer… avant de se pencher un peu et de grimacer. Restait à mettre le bandage…. Quoi que ça serait difficile tout seul. Enlevant son gant tâchés de sang il tentait de mettre la compresse mais de toute évidence il n'allait pas pouvoir mettre la bande tout seul…

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Vous voulez faire un tour à la bibliothèque ?


MattxMika:
 

Quand tu loupes ta carrière de mannequin...:
 

Carte de membre de la guilde St Pierre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Effy Brown

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 1301
Points : 295
Niveau de puissance : Sangsue (une fois transformée)

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Taille: 1m71
Emploi: Etudiante & Serveuse dans un bar (la nuit)

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire... {Effy} Mar 1 Aoû - 12:53

Happy Birthday ?

ft.

Malgré l’absence de soleil, mes yeux cherchèrent à détailler mon inconnu et se posèrent sur son corps par automatisme, bien que je n’y voyais pas grand-chose. Cependant, il m’était possible de voir que sont corps n’était pas tel que je me l’étais imaginé, je m’explique.
Disons que dans la tête de beaucoup de nanas pré pubères –qui parviennent à mouiller leur culotte devant Twilight- les vampires s’associent avec une image de beauté pure et parfaite, au point qu’elles ont tendance à en oublier le côté un peu effrayant de ces buveurs de sang. Parce qu’un cadavre reste un cadavre et qu’il puisse toujours marcher, courir et accessoirement tuer quelqu’un tous les dimanches, ne fait pas de lui quelqu’un de vivant. Enfin, ça demeurait mon point de vue. Il n’y avait rien d’excitant à l’idée de se faire enfoncer deux crocs dans la gorge et pomper le sang par n’importe quel mec, aussi beau soit-il.
Tout ça pour dire, qu’à cet instant là, je me rendis compte que ce vampire avait visiblement dû en prendre plein dans la gueule, dans sa vie… ou disons... existence.
Sans aller à dire que je me sentais coupable, je m’en voulais un peu tout de même d’avoir pensé que parce qu’il n’était pas humain, sa souffrance pouvait être minimisée. D’autant plus qu’il ne me semblait pas être au top niveau moral.

Il me sortit de mes pensées avec une phrase que je jugeais plus ou moins censée. Retirer cette balle me semblait être une bonne idée, mais… en revanche, le laisser faire, beaucoup moins.
Je fronçais légèrement les sourcils, saisissant tout de même les gants qu’il me tendit et les enfilant aussitôt, non sans une légère grimace. Je détestais le latex, la matière et cette sensation d’avoir les mains emprisonnées, me dérangeais un peu, mais dans cette situation, il n’y avait pas tant d’autres choix.
Je me demandais comment j’allais lui être utile s’il désirait retirer cette balle tout seul et comme s’il avait lu dans mes pensées, il m’indiqua quoi faire. Je me plaçais alors derrière lui et posais d’abord délicatement mes mains sur sa peau, aux emplacements qu’il me désignait avant d’y mettre plus de fermeté et de force. Je priais mentalement pour ne pas avoir à éternuer d’ici les prochaines minutes.
J’évitais d’ailleurs de m’attarder sur les cicatrices que je voyais à présent beaucoup mieux, histoire de ne pas m’interroger sur leurs origines et risquer de me déconcentrer alors que ce vampire avait besoin de moi.
A sa question, je répondis un simple :

-Oui.

Mon cerveau en revanche, me répétait avec une légère inquiétude que ce petit mot était dénué de certitude. Techniquement, de nous deux, c’était à lui de se tenir prêt, je n’allais devoir qu’user de ma force pour le retenir, tandis qu’il allait devoir récupérer cette balle coincée dans sa peau. Et je l’entendis légèrement grogner de douleur lorsqu’il commença à la chercher. Je pouvais voir ses doigts s’enfoncer dans sa chair et je fronçais le nez en empêchant de poser la question idiote qui me brûlait les lèvres, à savoir : « Est-ce que ça va ? »
Sans pour autant l’observer comme s’il réalisait quelque chose de fou –bien qu’en réalité, ce soit tout de même un peu le cas- je le regardais procéder avec un certain intérêt. Si un jour une balle venait se loger dans mon corps, j’espérais –avant de mourir- pouvoir l’extirper moi-même, comme lui était en train de le faire.
Je vis alors la balle entre ses doigts, recouverte de sang. Je ne pu m’empêcher de soupirer et relâchais un peu la pression contenue dans mes mains pour le maintenir dans la position qu’il occupait. J’hésitais à le lâcher, mais lorsque je le sentis se pencher légèrement, je fus convaincue qu’il tiendrait, et puis il valait mieux, du coup, parce que je délaissais son dos pour venir me positionner à côté de lui, face à son bras blessé.
-Laissez. Je vais le faire.
Je ne donnais pas vraiment l’impression de lui donner le choix et je récupérais la compresse pour l’appliquer sur la plaie en affichant un air des plus concentré. Je n’attendis pas vraiment son approbation et piquais la bande avant de commencer à la lui enrouler autour du bras.

-Ce n’est pas trop serré ?

J’arquais un sourcil, soucieuse de bien faire. Je mordillais ma lèvre inférieure nerveusement, c’était une habitude, lorsque je n’étais pas sure que ce que je faisais était satisfaisant.
Habilement, j’en profitais aussi pour dénouer mon t-shirt qui avait –sur une échelle de 1 à 10, eu une utilité proche de 0. Je lui jetais un petit coup d’œil, il était recouvert de sang, et bien que cela donne un certain style je n’étais pas certaine de le remettre un jour. Je le reposais simplement par terre et ôtais mes gants avec une rapidité qui dû trahir mon aversion pour ces derniers.

-Vous... je veux dire, ça va aller, pour vous ?

Il semblerait que je m’en inquiétais un peu, oui.
Est-ce qu’il fallait le conduire quand même à l’hôpital ? Non pas pour le soigner, mais pour qu’il puisse se fournir en poche de sang ? Je ne savais pas en fait. Je ne savais pas du tout comment il se nourrissait et ce manque total d’informations me donna presque la migraine. Dans les films un peu cul-cul, c’était à ce moment là que l’humaine supra généreuse tendait son cou à son vampire charmant, le laissant s’abreuvoir de son sang autant qu’il le voulait. Je me voyais mal dans le rôle de cette humaine, d’autant plus que l’idée ne me tentait pas plus que ça, aussi étonnant que cela puisse paraître. Et pourtant j’avais… cette sensation que je pouvais toujours lui apporter mon aide.


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



~ C'est dans une main perverse que la plume se transforme en poignard ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaël Crown

Guilde de Saint-Pierre
avatar
Guilde de Saint-Pierre


Messages : 337
Points : 703
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Agent d'intervention médicale (St Pierre) - Urgentiste (St Thomas)

Feuille de personnage
Âge: 181
Taille: 1m82
Emploi: Médecin Urgentiste, Agent d'Intervention Medicale

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire... {Effy} Mar 1 Aoû - 18:58

Joyeux anniversaire ?

C'était une idée stupide. Et il le savait en plus. Nom de nom, quel médecin digne de ce nom, urgentiste en plus de cela aurait eu l'idée vraisemblablement sublime de s'enlever une balle avec les doigts ! Aucun ! A part peut-être un vampire qui s'en fichait de vivre ou mourir. Après tout s'ouvrir un peu plus ou un peu moins n'était pas vraiment important pour lui actuellement. Aussi stupide que c'était, il avait tout de même réussi, grâce à l'inconnue qui l'avait tenu, sinon cela aurait bien difficile de ne pas bouger, en fait. Sans prendre en compte l'aide qui lui avait déjà été apporté il n'eut pas comme réflexe de demander à la jeune humaine de l'aider avec son bandage. Elle lui disait de laisser, qu'elle s'en occupait. Le médecin se laissait donc à ses mains vraisemblablement novices mais l'intention était là. Et puis il n'avait pas besoin d'un bandage parfait.

Par chance le l'enlèvement de la balle, même s'il avait été digne d'une boucherie n'avait pas occasionné plus de saignement que ça. Sa blessure commençait de toute façon déjà à se régénérer. Cela allait néanmoins mettre un peu plus de temps que d'habitude, il en était conscient… Il mit plusieurs secondes à réagir à la question qu'elle venait de lui poser à savoir si c'était trop serré ou non. Elle eut le temps de

«  Non, c'est bon, merci….  »

Ce dernier mot avait presque été murmuré mais il était audible. Il accorda un regard pour son haut… qui était tâché de sang. Ha elle ne pourrait plus le remettre. En plus vu sa tenue…  Mikaël pouvait remettre sa veste noire, ça ne se verrait pas mais elle… hmm…. Elle le tirait néanmoins de ses rêveries pour lui demander comment il allait. Ha oui.

«  Hm…. Ca ira…. Ce n'est pas une blessure grave ça va cicatriser tout seul dans quelques jours….  »

Non il n'avait pas compris la question dans le sens moral, après tout le physique était le plus impressionnant là de suite. De sa main valide il cherchait son téléphone dans sa poche extérieure… Il ne pouvait laisser tout ce sang ici cela ne serait pas responsable. S'il devait se laisser mourir il n'allait pas encore contaminer d'autres gens surtout sans leur consentement ou pire prendre le risque qu'un lycan ne soit touché par ce sang qui avait envahi l'herbe encore humide et qui n'était donc pas vraiment sec. Composant un numéro, doucement Mikaël regardait la jeune femme.

«  Je… Vais appeler une équipe de décontamination.  »

C'était pour l'informer, simplement. Il appuya sur la touche « appeler ». La sonnerie ne retentit pas longtemps. Devant la difficulté à tenir le téléphone confortablement il avait mis le haut parleur.

«  Brigade de décontamination de London City, veuillez décliner votre identité.
- Mikaël Crown, Guilde St Pierre, numéro d'identification, 45 89 10 0.
- Très bien ne quittez pas. biip biip biip Vos informations ont été vérifiées Agent Crown, que pouvons-nous faire pour vous ?
- Riverside, en face de la Tamise, j'aurai besoin d'une petite équipe pour du sang de vampire.  
-  Très bien. Avez vous aussi besoin d'une équipe médicale, de la brigade ? Combien y a'il de blessé(s) ? Quel type de blessure(s) ?
- Moi uniquement, par balle bénite, et non je n'ai besoin d'aucune équipe.  
- Vous en êtes certain Agent Crown, vos blessures n'occasionneraient pas un danger pour vous même ou pour les civils ? Pouvez-vous nous dire si le tireur a été stoppé, si d'autres personnes sont impliquées ?  
- J'en suis certain. Et non, aucun danger. J'ai une civile avec moi mais elle n'est pas blessée. La tireuse s'est enfuie. Je ferai un rapport à la brigade.
- Très bien Monsieur, l'équipe de décontamination va arriver dans environ 10 minutes. Vous pourrez leur faire le reste de votre rapport. Souhaitez-vous que je raccroche ou voulez-vous me garder en ligne le temps de leur arrivée ?
- Vous pouvez raccrocher. Au revoir.
- Au revoir Monsieur Crown.  »

Biip. Fin de l'appel. Ha. Mikaël avait eut un peu de mal à parler, s'exprimer pendant cette période était… réellement une difficulté pour lui. Il semblait toujours aussi… perdu… rangeant son appareil, il regardait la civile.

«  Ils auront des vêtements et pourront certainement vous ramener chez vous.  »  

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Vous voulez faire un tour à la bibliothèque ?


MattxMika:
 

Quand tu loupes ta carrière de mannequin...:
 

Carte de membre de la guilde St Pierre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Effy Brown

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 1301
Points : 295
Niveau de puissance : Sangsue (une fois transformée)

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Taille: 1m71
Emploi: Etudiante & Serveuse dans un bar (la nuit)

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire... {Effy} Jeu 24 Aoû - 4:27

Happy Birthday ?

ft.

Visiblement, lui et moi on ne se mettrait probablement jamais d'accord sur ce qu'était une blessure grave, ou non. Il persistait à répéter que ça irait, que tout cicatriserait et bien que je savais qu'il disait la vérité, il serait étrange de ne pas s'inquiéter un minimum après l'avoir vu perdre autant de sang.
Alors qu'il composait un numéro sur son portable, portable dont –si j'avais eu vent de sa présence- m'aurait été utile pour rameuter le pays entier afin de l'aider plus efficacement. Je répondis par un simple hochement de tête, ne voulant pas intervenir dans la conversation téléphonique qui risquait de débuter d'une seconde à l'autre.

Il me suffit d'une seconde pour apprendre son nom et prénom et savoir qu'il appartenait à la Guilde St Pierre. A vrai dire je n'avais pas beaucoup d'informations là-dessus, je ne connaissais pas vraiment, j'avais entendu ce nom là sur plusieurs lèvres mais je m'y étais jamais réellement penché.

Il continuait de parler et j'écoutais d'une oreille distraite alors que je saisissais sa veste, dans le but de la lui remettre une fois son coup de fil terminé. Alors que je la dépliais devant moi je vis quelque chose tomber de l'une de poche et je m'en saisis doucement entre mes doigts. Je parcourais rapidement le petit carton blanc des yeux, il s'agissait de sa carte de membre, je savais déjà à peu près tout, mais j'ignorais encore un petit détail, qui m'arracha un sourire. Il était né y'a un bon moment… 1850, il n'était pas tout jeune. Mais le plus intéressant c'était qu'on était le 14/04 et que si je ne me trompais pas, c'était son anniversaire.

Je relevais les yeux vers lui et l'écoutais parler. Il ne semblait pas avoir envie de faire face à d'autres membres de cette fameuse Guilde et je me demandais si l'entièreté de sa journée d'anniversaire avait été aussi… déprimante. En y réfléchissant, il s'était fait tiré dessus et se serait laissé mourir aux bords de la tamise, tout seul, dans le noir, probablement à souffrir comme un chien à cause de cette balle coincée dans sa peau.
Peut être ne le fêtait-il pas? Après tout j'étais adepte de l'oubli volontaire de ce jour de l'année, peut être n'aimait-il tout simplement pas ça, ou bien avait-il de mauvais souvenirs? Je ne poserais pas la question. Ou du moins pas tout de suite.

-Des vêtements..? Laissais-je échapper pour moi-même avant de baisser les yeux vers ma poitrine. Heureusement que j'avais un soutien-gorge, on pourrait croire que je revenais d'un petit plongeon dans la Tamise et qu'il s'agissait d'un maillot de bain… en dentelle. Je lâchais un soupire à peine audible et haussais les épaules. Honnêtement ma tenue m'importait peu. Je lui tendis sa veste en me redressant lentement.

-J'ai pas besoin qu'on me raccompagne, j'suis une grande fille
, répondis-je avec un sourire.

Je fis mine de réfléchir un instant et j'attrapais sa main, un peu gênée de prendre l'initiative mais avec le regard déterminé que je lui jetais, mon assurance pris le dessus sur la gêne.

-Venez avec moi, ils vont bientôt arriver.

Je ne savais pas vraiment s'il allait accepter, peut être ne pouvait-il même pas quitter les lieux. Pourtant il avait indiqué n'avoir besoin de rien, qu'il allait bien et qu'il rentrerait faire son rapport plus tard, alors… il y avait peut être une chance pour qu'il accepte de filer en ma compagnie? Ca se trouve, je ressemblais juste à une folle furieuse à moitié habillée qui désirerait l'entrainer avec elle dans la nuit noire pour tout un tas de choses pas très catho'. Mouais, surement que je devais avoir une image du genre. Je lui offris un nouveau sourire, désirant me montrer un poil plus rassurante.

-Promis, je vous mordrais pas. Je ponctuais ma phrase d'un clin d'œil et émettais un petit rire, presque enfantin en arquant un sourcil, impatiente de connaître sa réponse.



HRP:
 

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



~ C'est dans une main perverse que la plume se transforme en poignard ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaël Crown

Guilde de Saint-Pierre
avatar
Guilde de Saint-Pierre


Messages : 337
Points : 703
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Agent d'intervention médicale (St Pierre) - Urgentiste (St Thomas)

Feuille de personnage
Âge: 181
Taille: 1m82
Emploi: Médecin Urgentiste, Agent d'Intervention Medicale

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire... {Effy} Ven 25 Aoû - 12:37

Joyeux anniversaire ?

Raccrochant le téléphone Mikaël informa la jeune femme qu'ils auraient certainement des vêtements, parce que oui elle était en soutien gorge et il était surpris même s'il ne le montrait pas, de ne pas la voir gênée.. Après ce n'était pas vraiment ce sur quoi il était concentré pour le moment… Il la laissait s'occuper de sa veste, ne sachant pas vraiment ce qu'elle voulait en faire mais tant qu'elle ne touchait pas le sang qui s'y trouvait, ça irait. Il ne remarqua d'ailleurs pas la carte tombé de la poche et heureusement qu'elle la ramassait.

L'humaine semblait s'interroger sur la raison pour laquelle il avait mentionné des vêtements. N'était-ce pas… évident ? Sa tenue ne semblait vraiment pas lui importer… Mikaël mis la veste qu'elle lui tendait sur son épaule, simplement, cela serait dangereux de la laisser ici… Pas besoin qu'on la raccompagne ? Elle avait l'air jeune, est-ce qu'elle savait se défendre au moins ? N'importe qui pouvait l'attaquer, justifiant de sa tenue….

Se perdant dans ses pensées, il cligna des yeux lorsqu'elle lui prit la main. Avec des gants, heureusement…. Il n'aurait pas voulu toucher quelqu'un… peau à peau… venir avec elle ? Pourquoi ? Comme une sorte de zombi il se laissait faire, se levant difficilement. Le vampire se demandait ce qu'elle lui voulait. Lorsqu'elle lui promettait de ne pas le mordre il ne rit pas et ne réagissait pas non plus.

«  Comme vous voulez… Je vous laisse m'emmener.  »

Actuellement vulnérable ? Le mot était trop faible. Il s'en fichait de ce qu'il pouvait bien lui arriver, pour lui c'était au mieux « bien fais », au pire « pas assez cruel » pour tout ce qu'il avait fait par le passé. La déprime et la tristesse se lisait sur son visage, Mikaël avait l'air d'un zombi, de ne pas vraiment écouter, c'était un miracle – pour lui- qu'il soit en capacité de parler. Mais le seul but de la brigade de décontamination était d'éviter un malheur. Pour ça il pouvait bien se réveiller, mais son propre sort lui paraissait actuellement dérisoire.


HRP : Désolée pour la taille mais vu son état xD je te laisse la main

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Vous voulez faire un tour à la bibliothèque ?


MattxMika:
 

Quand tu loupes ta carrière de mannequin...:
 

Carte de membre de la guilde St Pierre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Effy Brown

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 1301
Points : 295
Niveau de puissance : Sangsue (une fois transformée)

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Taille: 1m71
Emploi: Etudiante & Serveuse dans un bar (la nuit)

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire... {Effy} Jeu 31 Aoû - 12:14

Happy Birthday ?

ft.

Je n’étais pas totalement dénuée de pudeur cependant, vu l’heure et étant donné que je n’étais pas seule dans les rues de Londres, me retrouver sans t-shirt n’était pas ma préoccupation actuelle. Et puis j’aurais vite fais d’en enfiler une fois rentrée. Et pour cela il fallait déjà cheminer jusqu’à chez moi.

J’observais le mort-vivant à mes côtés avec un air soucieux collé au visage. Ce n’était pas trop mon genre de m’en faire pour les gens, du moins pour des inconnus. Cependant, l’inquiétude mêlée à la tristesse que reflétait son visage me donnait envie de lui tirer les vers du nez pour savoir ce qui le mettait dans un état pareil. Parce qu’au delà de la douleur physique qui pouvait éventuellement être responsable, il y avait quelque chose de bien plus profond, il suffisait de le regarder plus d’une seconde pour s’en apercevoir.

Je n’étais pas stupide, je savais que dans ce genre de cas, parvenir à en discuter ouvertement n’était pas chose aisée et je n’aimais pas insister, alors les questions viendraient plus tard, pour l’instant, j’aimerais bien traîner ce fameux Mikaël jusque chez moi. Il n’avait pas l’air franchement réticent à l’idée de me suivre mais je sentais qu’il n’était pas complètement présent et qu’il acceptait plus par automatisme ou par un certain je-m’en-foutisme qu’autre chose. Ne sachant pas quoi dire, je répondis un simple :

-Bien, alors je vous emmène chez moi.

Je ne sais pas si les gens censés agiraient de cette manière et si plutôt que de conduire un être -peu importe sa race- blessé dans un hôpital, ils le traîneraient jusque chez eux, mais moi c’est que j’étais précisément en train de faire. J’allais ramener ce vampire chez moi et fêter son anniversaire avec ce que j’aurais sous la main.
Étonnamment, j’avais envie de le voir sourire, parce que je pouvais sentir qu’il était bon et qu’il désirait bien faire. Il s’était montré attention ou du moins prévenant un peu plus tôt, avec les précautions qu’il avait pris pour m’éviter de me mettre en danger. Et puis il y avait cet appel à la décontamination, qui prouvait qu’il se comportait correctement, il avait l’air simplement un peu… perdu ? Comme si toute joie l’avait quitté depuis un moment et je trouvais ça un peu triste, pour une journée d’anniversaire.

Je le tenais toujours par la main lorsque ma clé s’inséra dans la serrure de ma porte. Le trajet n’avait pas été spécialement long mais il avait été assez pesant… de part son incroyable silence. J’ouvrais grand la porte et l’invitais à entrer avant de la refermer derrière lui. J’adorais ce loft, je m’y sentais tellement bien, comme dans un petit cocon dont on ne voudrait jamais sortir trop longtemps. Et puis on avait beau dire que les promenades nocturnes permettaient de s’évader, rentrer chez soi avait du bon. Je lui jetais un œil, arborant un léger sourire, me demandant comment les choses allaient à présent se passer, avant de lâcher doucement sa main, le libérant enfin.

-Hum.. tu veux peut être prendre une douche ? La salle de bain est juste là. Je l’indiquais du bout de mon index et ajoutais, il y a des serviettes dans le placard, si tu veux.

Après tout, il avait peut être envie de se débarrasser du sang plus ou moins séché qui collait à ses vêtements et à sa peau ? Et puis s’il fallait refaire les bandages, ce n’était pas un grand problème, je l’avais fais une fois, je pourrais toujours le refaire. D’autant plus que j’avais le nécessaire dans l’un des tiroirs de la salle de bain.

-En tous cas, fais comme chez toi ! Et si tu as besoin de quoi que ce soit tu me dis, je t’aiderais au mieux.

Je remarquais alors que je venais de le tutoyer et que c'était déjà la deuxième fois. Je me demandais si cela lui poserait un problème et je l'observais avec attention, fronçant légèrement les sourcils d'une légère appréhension, en attendant de voir s'il réagissait.



HRP:
 

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



~ C'est dans une main perverse que la plume se transforme en poignard ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire... {Effy}

Revenir en haut Aller en bas
Joyeux anniversaire... {Effy}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Joyeux anniversaire au chef adoré
» joyeux anniversaire Leetha.
» Joyeux Anniversaire Roberto !!!!!
» Joyeux anniversaire floc!
» Folie Meurtrière ♥ Joyeux anniversaire ! ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Port de Londres :: La Tamise-
Sauter vers: