Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Avis aux nouveaux, et aux futurs DCs: Les lycans sont en sous-population. Allez-vous laisser gagner les vampires? Prenez note que le nombres d'employés de la brigade de l'ombre est en constante chute libre. ♦♦♦ NB: Le groupe des Sanguinaires ainsi que de la guilde de Saint-Pierre sont désormais fermés pour un temps indéterminé: les groupes sont en surpopulation. Merci! ♦♦♦


Partagez|

Trois prédateurs pour une rame [Alice Eden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lazare Dard Stark

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 54
Points : 181
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.

MessageSujet: Trois prédateurs pour une rame [Alice Eden] Mer 22 Fév - 15:26

Lazare n'a jamais vraiment regardé qui l'embauchait il regardait surtout la paye et si la personne pouvait payer surtout. Cette fois il s'agissait d'une veuve ayant perdu son mari alors qu'il prit le métro pour rentrer. Il l'a rencontré sous un costume de vieil homme barbu avec lunette de soleil, faisant croire qu'il était un contact pour engager Killer Bee. Il dut prendre son mal en patience pour en connaître un maximum sur la victime et donc son prédateur. La personne avait donc dans la cinquantaine, il n'était pas du genre à ce mêler à la foule et il ne prenait que rarement le métro. Il dut le prendre ce soir pour justement rejoindre sa voiture à la gare. Il supposa qu'il s'agissait d'un vampire au vu que le corps fût vidé de son sang. Il entendit aux infos que deux autres hommes également entre quarante ans et cinquante fut vidés de leur sang dans le métro. Ça faisait un blanc, ensuite un noir et après un autre blanc. Avec l'espacement entre chaque meurtre, il suppose qu'il s'agit soit d'un gourmand ou d'un jeune vampire.

Il reste quelques menus problèmes pour trouver sa cible. Il savait qu'il chasse dans le métro, il ignorait à quoi le ou la vampire ressemble, ni même sa taille ou sa corpulence. Il devra donc surveiller toutes personnes venant à sa rencontre comme étant sa cible potentielle. Car oui il comptait se déguiser afin d'attirer le vampire à lui. Le meilleur moyen de chasser le gibier est toujours d'amener sa pitance. Il eut peu de temps pour se renseigner auprès des deux autres familles des victimes afin de panifier son plan d'attaque. Le point commun entre les trois et qu'elles sont toujours seules, elle ne prend pas régulièrement le métro dont il est probable qu'elle soit perdue en cherchant à savoir qu'elle est la bonne rame. Elle évite d'être à la foule et dans les transports elle préfère se mettre à un siège où ils ont la possibilité de voir qui rentre. Il s'agit donc de gens voulant contrôler leur espace alors qu'il ne le maîtrise pas.

Ayant une bonne idée de l'attitude à adopter il serait aidé par sa propre inexpérience du métro. Surtout qu'il a tendance à agir exactement comme ces personnes. Lazare dut noircir sa peau, durcir les traits avec du maquillage, mettre un filet sur ses cheveux, masqué par une perruque. Il mit des lentilles pour colorer ses iris en bleu. Il n'oublia pas sa barbe drue et ses lunettes. Il fit en sorte d'avoir un nez plus en trompette. Heureusement que je n'ai pas vraiment un nez pareil tous les jours, sinon il me suffirait d'une inspiration pour tuer les gens autour de moi. Il prit un manteau lui donnant un peu plus d'épaule qu'il en a réellement, manteau qui dissimulait son couteau en argent dans la manche enfermé dans un cellophane afin que l'odeur n'alerte pas sa proie. Son glock vingt-quatre se trouve également dans un cellophane dans son dos coincé par son pantalon habillé. Il respecte le code vestimentaire d'avoir des vêtements modestes, mais élégant.

Désormais, il se trouve fin prêt à accomplir son contrat. Il est vingt une heure trente, donc maintenant il vaut mieux ne pas se louper pour rentrer chez soi et surtout le métro Londonien est nettement moins peuplé. L'ennui étant de savoir comment fonctionnent ses métros. Bon j'ai pris le bus pour me retrouver de l'autre côté du métro, maintenant comme je me rends là où j'ai laissé ma voiture pour ensuite rentrer chez moi ? Il lui fallait bien un objectif pour être crédible et désormais il espérait être au goût du vampire pour le rencontrer. Surtout qu'il lui faudrait un peu de chance pour l'attraper celui-là, il change régulièrement de rame. Mais il s'attend surtout à voir une personne ayant l'air jeune. Je me demande combien de temps ce contrat va me prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Eden

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 136
Points : 407

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Taille: ~ 1.68
Emploi: Aucun

MessageSujet: Re: Trois prédateurs pour une rame [Alice Eden] Lun 27 Mar - 17:07


Trois prédateurs pour une rame



Une convocation, signe d’un contrat tout neuf. Etonnamment ils sont plusieurs mercenaires dans la petite salle de réunion à attendre les instructions de leur supérieur. Alice soupire sans se cacher, les missions en équipe c’est vraiment une plaie, elle a horreur de ça et ce n’est pas faute de le leur rappeler, mais non, ils lui en collent sans cesse. A croire que ça les fait marrer de lui coller des boulets alors qu’elle aime travailler en solo.

- Eden, on vous paie pour ça, alors faites un effort ! Ce serait dommage de gâcher votre réputation avec de la mauvaise volonté.

Une grimace étire légèrement les lèvres de la jeune femme, un collègue dissimule à peine un rictus satisfait. Celui-là pour l’avoir déjà croisé elle ne peut vraiment pas l’encadrer, et il devrait se méfier, elle l’attend au tournant. Car c’est bien connu il faut toujours se méfier de l’eau qui dors. Et Alice n’aime pas qu’on se paie sa tête, un jour il ne s’y attendra pas et s’en prendra une sans savoir d’où elle vient.

Leur supérieur leur apprend qu’un vampire sévit dans le métro londonien. L’homme tue de manière régulière, et comme une espèce de manique a ses petites habitudes, une moue de dégoût étire le visage de certains. Les vampires sont vraiment des monstres se disent-ils, la jolie brune ne laisse rien voir, cela fait bien longtemps que plus rien ne la choque. Elle est connue pour ça, ce masque froid et sans expression. Mais la jeune femme se demande à quel moment elle a perdu toute capacité à s’émouvoir de ce genre de scénario macabre.

Finalement l’équipe est dispersée dans différentes stations de métro sur le trajet du suspect dont ils n’ont eu qu’un portrait-robot. Vêtue d’un pantalon sombre, de bottes et d’un élégant chemiser blanc la jeune femme semble presque normale. Ses cheveux sont remontés en un joli chignon banane orné d’une jolie barrette en argent. Un manteau ouvert termine sa tenue et cache le pistolet qu’elle a glissé à sa ceinture. Sans rien montrer la chasseuse peste de n’avoir que ce jouet ridicule à dégainer rapidement, c’est une épéiste bon sang ! Sa lame adorée est dans un étui qu’elle tient à la main et qui pourrait normalement accueillir un instrument de musique. Autant dire qui pour la sortir ça ne sera pas si simple.

Une fois dans la station elle guette les passants en espérant voir sa cible. De loin on pourrait croire qu’elle attend quelqu’un, son léger mais élégant maquillage confortant dans cette idée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazare Dard Stark

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 54
Points : 181
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.

MessageSujet: Re: Trois prédateurs pour une rame [Alice Eden] Mer 29 Mar - 18:06

C'est plutôt long. Avait-il choisi la bonne méthode ? Les gens circulent autour de lui, il a aperçu à sa droite une femme en chemisier blanc égalant et en pantalon noir à même pas vingt mètres de lui. Sans doute musicienne au vu de l'étui qu'elle porte. Il tenta de la surveiller comme la dizaine d'autres personnes pouvant être la proie potentielle du vampire. Ça, c'est uniquement dans le scénario ou le prédateur déciderait de changer de style. Lazare se question s'il était crédible dans le rôle de l'homme un peu âgé cherchant à comprendre les métros londoniens. Bien qu'il ait travaillé son jeu d'acteur, quand ça prend du temps pour ferrer le poisson, il y a toujours cette question qui rebondit dans la tête. Est-ce que l'on en fait trop ou pas assez, le pire serait qu'il ne soit pas au goût du vampire.

Manipulant son plan dans tous les sens en ayant l'air d'un vieux ce disant qu'il comprendrait mieux comme cela. Il observa un homme noir âgé interrogeant les gens pour s'aider à s'orienter. Il aperçut un jeune homme au tient pale, des cheveux bruns cours, un mono sourcil de la même couleur, un légèrement joufflu. Il est habillé comme n'importe quel jeune ne prenant pas soin de son aspect physique, pull de marque où il nage dedans, un de c'est jean idiot qui semble être trop bas alors qu'en réalité ils sont à la bonne taille. Et quand on me reproche de m'habiller n'importe comment, heureusement que le Code pénal ne comprend pas aussi un code vestimentaire a respecté sinon lui il aurait pris la perpétuité depuis des lustres.

Il entreprit de vérifier de sa théorie et s'approcha du duo, l'abeille fit exprès de tomber par terre devant eux pour être aidé et ainsi attraper la main du jeune homme. Glacial comme à si attendre, mais était-ce le bon vampire ? Pour cela il devrait le suivre.

- Merci.

- Mais il n'y a pas de quoi.


Charmant, gare les êtres charmants peuvent cacher les pires monstres et là-dessus il savait de quoi il parlait il fut logé à la bonne enseigne. Il parti en se retournant pour les remercier une dernière fois. Avant de disparaître derrière un mur et le contourner afin de les suivre. Une filature aisée, les deux ne jetant jamais de regard en arrière ils montèrent dans une trame de métro qui n'arrangerait pas l'assassin à la fin de cette mission. Bon sang je vais en faire des kilomètres moi avant de retrouver ma voiture et rentrer chez moi. Le duo se mirent dans un coin du tram, de là où il était il avait une vue parfaite sur tout le monde. Dans son déguisement, Lazare se mit en face d'eux, mais décalé et surtout debout pouvoir sortir son arme quand il le voulait. Il voyait le vampire commencer à sortir les dents et les rétracter. Cependant, la position de ses mains est étrange il a du mal à savoir s'il tient la victime ou s'il la menace ou encore s'il a une arme. L'homme à la peau sombre affichait d'ailleurs un visage inquiet, ses lèvres sont serrées. Génial, un otage à sauver et en plus il faudrait faire attention, j'ignore l'âge du vampire et surtout je dois éviter qu'il parte en courant en direction des six ou sept civiles dans le tram.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Eden

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 136
Points : 407

Feuille de personnage
Âge: 23 ans
Taille: ~ 1.68
Emploi: Aucun

MessageSujet: Re: Trois prédateurs pour une rame [Alice Eden] Jeu 4 Mai - 18:43


Trois prédateurs pour une rame



De longues minutes d’attente durant lesquelles elle regarde régulièrement l’horloge au mur telle une jeune femme attendant son fiancé en retard. Un petit air agacé sur son visage renforçant le spectacle, pas besoin de jouer la comédie pour ça, cette mission l’agace. Finalement son regard est attiré par un visage, c’est lui, il correspond au portrait-robot qu’on leur a montré lors du briefing. Avec un soupire elle se met en marche dans la même direction, comme si elle s’était résignée à ce qu’on lui ait posé un lapin et qu’elle décide de rentrer chez elle. La cible entre dans une rame de métro, Alice lui emboite le pas et profite de la foule pour heurter l’homme, le contact de sa main est glacial : vampire. Avec un sourire navré elle s’excuse et reste proche de lui en se tenant à l’une des barres. Le tueur semble avoir un otage, la chasseuse ne laisse rien paraitre mais est bien embêtée. Les otages c’est une plaie, ça complique tout, ça fait prendre plus de risques et quand ils y passent c’est un savon garantis lors du rapport de mission.

Avec patience l’humaine attend que le vampire descende à une station et descend à la même. Elle jette un regard à son collègue qui est en poste sur le quai, ce dernier se met en marche pour aller bloquer l’issue principale et contacter les autres une fois hors d’oreilles et de vue de la cible.
Alice observe le tueur et sa petite victime tourner dans un petit couloir interdit au public, ils sortent du champ de vision de la chasseuse qui en profite pour poser son étuis et en sortir son katana. Elle dégaine en silence et s’engouffre dans le couloir. La cible lui tourne le dos et est courbée sur le cou de sa victime, impossible de savoir s’il a déjà mordu ou non. Il n’entend pas le pas léger de la mercenaire, probablement déjà en transe à cause de son repas.

D’un geste précis et vif la lame d’argent s’enfonce dans le dos, glissant avec précision sous les côtes en remontant jusqu’à ce que la pointe perce le cœur. Le sang froid coule le long de la lame et une plainte étouffée se fait entendre alors que la sangsue relâche l’humain. L’immortel tente vainement de bouger pour voir le visage de son assassin. La lame se retire juste avant qu’il ne s’écroule au sol sans vie.

Le sang s’écoule sur le carrelage alors que la jeune femme se baisse pour essuyer sa lame sur le vêtement de sa victime. Le sabre à la lame noire regagne son fourreau une fois propre. Debout, figé devant la chasseuse se tient l’humain, horrifié. Avec un soupir Alice sort une carte et la lui tend.

- Brigade de l’ombre, je ne vous ferais rien, vous allez être pris en charge par une de nos équipe et votre témoignage sera recueilli.

Comme s’il avait entendu le collègue de la jeune femme arrive, baissant les yeux sur le cadavre.

- Oh… rapide…

La victime semble seulement légèrement blessée là où il a été mordu. Le mercenaire lui fait signe de le suivre et laisse Alice là. Il n’y a plus qu’à attendre l’équipe de nettoyage…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazare Dard Stark

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 54
Points : 181
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.

MessageSujet: Re: Trois prédateurs pour une rame [Alice Eden] Mer 24 Mai - 17:48

Dans ce genre de cas, le plus embêtant est d’attendre que la proie soit atteignable sans risque de dommage collatéral. Lazare était le genre à être patient et a surveillé les passants aux alentours. Résultat des courses le vampire n’a pas attaqué sa proie dans la rame et est descendu avec. L’abeille tueuse emboîta le pas avec d’autres civiles. Il se décala et choisi un angle de tir, mais rengaina son arme dans le manteau à la vu d’une femme aperçue plutôt dans la rame. La demoiselle put approcher sans discrétion particulière du suceur de sang en transe pour lui transpercer le cœur avec une épée. Un sabre ? Si je me fais griller j’ai intérêt d’être prudent. Hormis mon couteau et mon glock je n’aurais rien pour me défendre contre une fois proche de moi. Le temps de cette réflexion le vampire succomba en tombant à la renverse.

Sa fierté en prit néanmoins un coup. Le contrat est rempli certes, mais ce n’est pas grâce à lui. Cela lui fait mal de prendre le reste de la paye alors que la cible aurait était tuée avec ou sans son intervention. À défaut d’avoir réussi seul, il partit s’assurer que l’homme mordu n’était pas contaminé. Or la jeune femme termina son spitch qu’un second membre de la brigade de l’ombre intervient. Il y avait vraiment de simples gens qui étaient sortis en même temps que les deux autres ? Il patienta à nouveau dans son coin. Au final l’homme parti plus loin avec la victime l’interroger. Désormais l’unique détail qui importait le tueur à gages est si la victime est contaminée ou non. De là om il se trouvait cela était difficile à en juger.

Il prit alors une allure décontractée avant de sortir de derrière le pilier qu’il le dissimulât. Approchant avec son déguisement. Il fit exprès d’avoir un regard vide tout en donnant l’impression d’avoir repéré la jeune femme au regard d’acier. Tu as l’air au moins aussi sympathique que le vampire refroidit. Après l’avoir vu il baissa les yeux en imitant une personne intimidée dans ce cas il ne pouvait que voir le corps et la marre de sang. Retenant qu’il lui fallait écarquiller les yeux, il regarda la jeune femme. Les mains devant lui et tournant la tête entrent le corps, le sang et la demoiselle.

- Il s’est passé quoi ici ? Quelqu’un a était tué ?

Feintant l’ignorance et la panique. Il ne comptait pas s’éterniser ici. Une fois les informations voulues glanées il trouverait un prétexte pour rebrousser chemin. Je prie le seigneur pour qu’elle soit d’humeur bavarde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Trois prédateurs pour une rame [Alice Eden]

Revenir en haut Aller en bas
Trois prédateurs pour une rame [Alice Eden]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Maud Fontenoy prête à traverser le Pacifique à la rame..
» Journal Intime d'un Nouveau Né [Par Alice Claudel]
» [2000pts] Waaagh Kaléplugross', trois chariots pour tournoi
» Eden Aindreis, la force du fruit~ [Descendu de sa Lune tout pour vous]
» '1 grain de bravoure pour 3 grains de folie.' (FINI)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Métro de Londres-
Sauter vers: