Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

Le courage, c'est d'avoir la peur de sa vie et de faire tout de même la bonne chose [Pv Samael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Message Sujet: Le courage, c'est d'avoir la peur de sa vie et de faire tout de même la bonne chose [Pv Samael] Dim 22 Jan - 16:14

Invité
Invité
*Merde, merde, merde et … merde. Voilà. Il y a deux petites secondes, Clionestra était en train de peser le pour et le contre pour faire quelque chose… Puis étrangement, avant que son dénouement de pensée soit arrivé à son terme, elle était déjà en train de faire la chose… Alors que le contre avait gagné ! Alors qu’elle venait de se laver à Hyde Park, elle avait senti quelque chose. C’était rare. Très rare. Cela faisait seulement quelques mois qu’elle était devenue une louve, contre son gré soit-dite en passant. Elle n’avait pas encore réussi à comprendre le centième de ce bordel. Son odorat ne l’aidait pas souvent. Plutôt l’inverse.

Mais après avoir fini de faire sa toilette, elle avait remarqué ce petit détail. Une odeur de métal. Une odeur de sang. Il remplissait l’air ambiant de Clio de telle manière qu’elle n’avait pas pu le louper. A première vue, le sang était frais et se déplacer encore. Elle mit un jogging qu’elle avait piqué la veille au Lavomatic et un-t-shirt qui ressemblait plus à une robe qu’autre chose. Elle avait beaucoup maigris depuis son arrivé à Londres, et malheureusement pour elle, ça se voyait si elle portait des vêtements un peu trop près du corps. Elle se sentait trop fragile ainsi, déjà que voir ses côtes ne lui plaisait pas … Elle mettait donc des vêtements assez large. Bref. Elle avait suivit la trace du sang. Elle ressemblait à une jeune femme banale ainsi, presque. Peut être aurait elle du brosser ses cheveux avant de partir ? Mais elle n’en avait pas eu le temps. L’odeur de sang se rapprocher d’elle au fur et à mesure qu’elle suivait la piste. Elle eut, au bout du compte, plus vraiment le besoin d’utiliser son odorat. Se retrouvant nez à nez avec un vampire buvant à même la gorge de sa victime. Clio allait vomir. Elle n’avait jamais vu le repas d’un vamp… Elle aurait préféré ne jamais le voir ! Elle prit une barre de fer et essayait de l’envoyer sur le vampire.

Voilà ! On y est. Le pour ou le contre. Pour, on aide la victime avant qu’elle se fasse vider de son sang. On la sauve et dans le même temps, on se met en danger… Clio savait des vampires qu’ils aimaient les mouchoirs brodés c’était à peu près tout. Le contre s’était tout le reste. Tout lui disait de se casser. Ce n’était pas son combat. Pas son ami. Pas le moment. Et puis elle ne savait même pas comment se défendre contre un vampire. Le vampire se retourna alors que la barre de fer ne l’approcha même pas… Clio n’avait jamais su visé... Qu’il était laid. Le regard plein de haine, Clio se sentait pétrifié. Elle commençait à trembler. La victime du vampire s’écroula par terre. Etait-elle déjà morte ? Non… Clionestra avait mis sa vie en danger pour un cadavre… JOIE. Même si, toute sa vie, elle se reprocherait la mort de cette femme bien sur. Elle prit un tesson de bouteuille sur une poubelle, et d’un coup net se trancha la paume de la main. Le sang gicla un peu, mais cela lui permis de se concentré sur autre chose que sa peur. Elle détala, littéralement. Ce qui pour un chasseur signifiait le début de la chasse … Elle se mit à courir vers une boîte de nuit et attrapa quelqu’un au passage dans la rue. C’était un autre vampire, mais ça, elle n’en savait foutrement rien. *

- Salut, aidez-moi s’il vous plait !

*Elle ne comprit pas tout de ce qu’il se passa. Juste, elle savait que le niveau d’énervement de tout le monde aux alentours avait grimpé. C’était son ancienne vie qui lui disait qu’elle avait peut être touché un homme qu’elle n’aurait pas du… Elle le regarda un instant à la dérober. Les cheveux en pagaille de Clio, sa tête fatigué, ses yeux vert cernés, lui donnait l’apparence d’une adolescente… alors qu’elle avait 26 ans. Mais cela personne ne le devinait aux premiers abords. Surtout par son accoutrement… BREF.
Elle ne savait pas qui était l’homme qu’elle venait de toucher, mais elle se fit la réflexion que son œil caché devait l’embêter. Elle lui aurait bien proposé en échange de son aide du sexe, après tout, elle n’était pas une ancienne prostituée pour rien, mais après une demi-seconde de réflexion, elle préférait ne rien dire. Le vampire recouvert du sang de sa victime arriva. Il était encore plus laid. Elle n’arrivait pas à savoir ce qui déformait ses traits ainsi. La faim ? La rage ? Elle n’en savait rien. *

- Je vous offrirais un élastique en échange !

*La peur lui faisait dire de la merde ! Clionestra tremblait de tous ses membres. Elle ressemblait encore plus à un animal. Une pauvre petite chose que les prédateurs tuaient avec encore plus de soin… Le vampire plein de sang se mis à sauter vers elle. Elle poussa un petit cri. Cela lui apprendra à vouloir aider le monde alors qu’elle n’y connait rien. Merde, merde, merde et … merde …*
// Voilà. J'espère que ça t'ira. Je ne savais pas vraiment comme faire rencontrer le boss d'un clan vamps avev ma SDF louve alors je l'ai fait le plus simplement du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Le courage, c'est d'avoir la peur de sa vie et de faire tout de même la bonne chose [Pv Samael] Lun 23 Jan - 18:53

Invité
Invité
Cette nuit est à placer parmi une longue liste de nuit que je veux oublier à tout prix. Sérieusement, j’ai déjà passé des moments mauvais dans ma très longue vie, mais cette fois c’est un-peu trop pour moi. Le plus drôle c’est qu’aux yeux de la majorité des gens c’est quelque chose de banale. Je ne comprends pas comment ce peut l’être, car toute personne qui sort de cette endroit devrais être dans tous leurs état. Durant un instant je vois un gamin, tout juste assez vieux pour pouvoir entré dans un club et j’en suis même pas sûr, réussir l’épreuve comme si cela avait été un amusement banale. Trente minute après qu’il eut réussi encore une dizaine de fois, je me suis dit que cela devait être facile alors j’ai voulu montré le côté ridicule de ce qu’il a fait. Plus d’une heure a recommencé et je n’ai jamais passé la première étape.

La nuit est toute jeune et j’ai déjà envie d’aller me coucher, pourtant il n’est que 20 heure. Je n’arrive toujours pas à accepter ma défaite. Je jure, si ce jeune me donnait une épée plutôt que ce pistolet ridicule, je l’aurais mis en pièce. Je le jure, je ne retournerai plus jamais à l’arcade de ma vie. Même mon garde du corps et ami, Alex a fait mieux que moi en atteignant le niveau trois de ce jeu stupide. Il va me rappeler cette nuit pendant très longtemps, c’est la première victoire totale qu’il a sur moi. C’est vraiment ragent, j’ai envie de le lancer dans la rue et de laisser les voitures ce faire une nouvelle peinture avec son visage…. Ok j’en mets peut-être un-peu trop, mais le fait est là que je ne passe vraiment pas une bonne nuit.

Nous sommes donc parti marcher dans les rue de Londre, car j’ai vraiment besoin de décompresser après cette raclé. Pour tout dire je n’ai pas vraiment regardé les directions, j’ai juste tourné les coins de rue les uns après les autres. Il faut bien se passer les nerfs sur quelque chose et cette chose c’est la distance. Je crois que je vais aller faire un tour dans l’un des parcs, ça m’a toujours fait beaucoup de bien. Pourquoi pas Richmond Park, ça me rappellera ma victoire sur Évelyne et ça pourrait m’aider un-peu. En plus cela me force a passé dans des lieux que je ne connais pas à Londre alors c’est une bonne chose. Je vais découvrir de nouveau chemin dans la ville et aller me détendre, que demander de plus.


-Sam tu sais que ce serait mieux de prendre la voiture pour nous déplacé.

-AAAAHHH laisse-moi un-peu, tu en as déjà assez fait à l’arcade Alex. En plus tu es armé et tu as mon étui avec mon épée avec toi. Il n’y a rien à craindre.

D’un côté, je ne suis pas sûr, car la dernière fois que je suis allé à ce parc nous avons passé très proche d’être attaqués par des Lycans après notre combat. Ce n’est pas grave, je suis en pleine forme en ce moment alors il n’y a rien à craindre. Alex me suis comme mon ombre et nous avons tous notre temps, je ne vois pas ce qui le met mal à l’aise. En plus il me rit au visage quand je le regarde, il doit encore imaginer ma réaction quand il m’a battu cinq fois de suite.

-En plus tu n’as…

-Tu as dit?

Je n’ai pas vraiment eue le temps de finir ma phrase, car quelque chose est venu me plaquer au sol sans que je n’aie le temps de la voir venir. Sans oublier qu’Alex semble vraiment ce payer ma tête en ce moment. Il a très bien compris ce que j’ai dit et ce que j’ai voulu dire. Quoi qu’il en soit je ne m’attendais pas le moins du monde à me faire renverser par une jeune femme a la course. Je dois dire que la première chose qu’elle a dite n’avait rien de bien clair en même temps. D’un côté, c’est devenu beaucoup plus clair à l’arrivé d’un autre vampire. Il vient tout juste de se nourrir, mais quelque chose me dérange dans son apparence. J’ai bien peur qu’il n’y a plus rien à faire avec ce vampire-là, quel gâchis.

La pauvre dans mes bras est clairement en état de panique, je doute qu’elle comprenne ce qui lui arrive et encore moins qu’elle s’y intéresse. La peur, c’est tout ce qui émane de cette petite pour le moment. De mon côté je n’ai pas vraiment à m’en faire, car Alex a rapidement pris la situation en main. J’en ai justement profité pour couvrir les yeux de cette pauvre petite. Mon Garde a saisi l’homme au vol pour le plaquer fermement contre le mur opposé, avant de sortir son arme et de faire ce qui doit être fait. Même si Alex a un silencieux sur son arme, je doute que de voir ce vampire mourir de trois balles dans le cœur soit une bonne idée. Une fois mort il l’a lancé dans la benne à ordure non loin de nous. J’en ai profité pour me relever tout en gardant la petite dans mes bras. Une fois debout et l’autre vampire hors de vue, j’ai posé doucement les pieds de la jeune femme au sol, mais je l’ai gardé proche de moi.


-Une Goule, triste châtiment pour un vampire.

-Il venait de se nourrir.

-Suis ses traces, si tu trouves la personne qu’il vient de vider, donne lui de ton sang pour la sauver et porte cette personne chez toi. Tu devras l’aidé et l’éduquer, je doute que cette personne n’ai choisi donc nous lui donnerons une chance.

Alex a semblé très surpris de mes paroles, mais pour le moment il n’y a pas mieux à faire. il m'a laissé mon étuis, que j'ai vite mis dans mon dos. et il a pris le chemin. J’ai attendu qu’il soit parti avant de m’occuper de la jeune femme à mes côtés. Je dois dire que la première chose qui m’a frappé chez elle c’est son odeur, une Lycanne. Elle ne doit pas l’être depuis longtemps sinon elle ce serait défendue elle-même. Ce qui veut dire que je dois la calmer rapidement. Je ne veux pas qu’elle se transforme devant moi.

-Wow ça fait beaucoup d’évènement pour une même soirée. Comment allez-vous ma toute belle?

Cette femme semble tellement jeune, c’est à ce demandé si je n’ai pas une jeune ado dans les bras, sans oublier qu’elle n’est pas arrangée. Je crois que je viens de tomber sur la face sombre de Londre. Il est triste que ces gens soient perdus et que leur talent soit gâché de façon aussi ridicule. À la voir et au contacte je peux dire qu’elle n’est pas a sont mieux. Je vais prendre le risque de l’aider un-peu, sans compté que je ne connais pas beaucoup de lycan qui vivent a Londre. Les clans vampires voient les Lycans comme des ennemis, mais pour moi ce sont de bon allier.

-Si vous voulez mon avis il serait plus intéressant de continuer notre petite rencontre dans un bon restaurant. J’en connais un a un coin de rue, qu’en dite vous?
Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Le courage, c'est d'avoir la peur de sa vie et de faire tout de même la bonne chose [Pv Samael] Mar 24 Jan - 10:42

Invité
Invité
*Clio tenait le bras de l’homme. Elle tremblait comme une feuille. Elle était tétanisée par les évènements, et cela depuis sa transformation. Elle ne pouvait pas détacher son regard du vampire, une fois qu’il fut dans son champ de vision. Alors qu’elle ne s’occupait plus vraiment de la personne qu’elle venait « d’attraper », cette dernière lui bloqua la vue. Elle s’arrêta carrément de respirer. Elle avait la phobie du noir ! Plutôt elle avait la phobie de ne plus pouvoir voir. Quand elle ne voyait plus, c’était que son côté loup avait prit le dessus et qu’elle allait faire du mal à quelqu’un…. Tremblante, elle mit ses deux mains sur celle de l’homme. Elle voulait pouvoir savoir ce qu’il faisait. Sa main était gelée. . . Clio alors se posa la question. Cet homme était-il un vampire ? Ou bien avait-il juste froid ? Le temps qu’elle se le demande, quelque chose d’étrange arriva. Elle avait volé. Pendant un très court lapse de temps, ses pieds n’avaient plus touché le sol. Alors qu’elle se fit remettre debout comme une poupée, elle pu à nouveau et à loisirs, observer ce qui se passait.

Elle regardait à tour de rôle les deux hommes… Ils parlaient de … « Goules » ? C’est quoi ça ? Ce n’était pas un vampire ? Ben si c’était un vampire… Elle ne comprenait rien à leur histoire. Clio se mit à parler, complètement paniqué. Elle n’était pas encore au courant que le deuxième homme n’avait pas besoin d’elle… *

- Elle est dans la rue de Montegueroad. Près de la benne à ord…

*L’homme était déjà parti. Clio pensait que la femme était morte, mais elle espérait du plus profond de son cœur, qu’elle soit en vie. Clio regarda alors la benne ou avait été jeté la « goule »… Elle n’avait pas voulu sa mort. Non. Elle voulait juste l’empêcher de tuer… Elle était totalement paniquée mais la pleine lune étant passer depuis longtemps et, heureusement, elle parvenait à se calmer. Un peu. Avait-elle vraiment demandé de l’aide à un peut-être vampire en échange d’un élastique ? Fallait qu’elle consulte ! Elle le regardait de ses yeux verts… « Ma toute belle » ? Il parlait d’elle là ? Elle se mit à lui répondre d’une voix très base*

- Je… je vais bien… Merci

*Elle lui fit un sourire d’enfant. Il avait dit que la femme allait être « éduquée » donc elle allait vivre. Clio n’avait pas vue la mort de l’homme, mais elle s’en voulait tout de même un … Bref. Elle lui sourit simplement. Elle réalisa qu’elle était dans ses bras, trop proche, puisqu’elle ne se sentait pas du tout en danger. Elle se repoussa un peu de lui, gêné. *

- Je … je n’ai pas d’argent … mais je peux vous accompagner … Puisque votre ami est parti…

*A peine avait-elle dit cela, que son ventre se tordit. Elle ne mangeait pas assez d’un point de vue humain, alors d’un point de vue lycan… Cela devait être encore pire. Elle pencha la tête sur le côté et lui fit un nouveau sourire.*
Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Le courage, c'est d'avoir la peur de sa vie et de faire tout de même la bonne chose [Pv Samael] Mar 24 Jan - 19:20

Invité
Invité
Les événements de la soirée ont pris une tournure vraiment surprenante. Pour une soirée qui a si mal commencé, jamais une telle direction n’a été envisagée. On peut dire que le hasard fait bien les choses quelque fois. Enfin, c’est une question de point de vue, car cet homme qui est devenu une goule n’avait probablement pas prévu finir sa vie ainsi. C’est malheureusement le mieux que nous pouvions lui offrir, une mort rapide et sans douleur. Une fois transformé, une goule l’est pour toujours. Il est plutôt étrange de dire les choses ainsi, mais une fois affamé de cette façon, les vampires sont encore plus animaux que les Lycans. Je ne souhaite ce destin à personne, car il condamne le vampire et toutes les personnes qui croiseront son chemin.

Enfin, il faut continuer et passer au prochain sujet. Puisque cette jeune fille a dit à Alex où se trouvait la victime, je suis certain qu’il arrivera à temps. Elle a probablement arrêté sa phrase en croyant qu’il ne l’entendrait pas, mais ce n’est pas grave, elle en a dit assez. On dit que certaine personne peuvent voir la beauté chez les gens qui ne la voit même plus, ce doit être mon cas, car je trouve des joyaux a tous les coins de rue de Londre. Il est vrai que celui-ci a besoin d’être taillé et entretenu.

Une lueur de désolation est passé dans les yeux de m’a nouvel trouvaille, désolation que je peux facilement comprendre. Elle doit avoir des regrets pour l’homme qui a perdu la vie. Je peux comprendre, mais il était déjà mort depuis le moment où il a été affamé. Sur le moment, l’envie de lui expliquer la situation m’a passé dans la tête, mais cela ne servirait à rien de plus que de lui embrouiller encore plus l’esprit. Je vais simplement changer le sens de cette soirée.

En prenant une petite distance avec moi elle me prouve qu’elle peut se tenir pas elle-même, ça me soulage un-peu. Malgré l’épreuve, elle tient bien le choc, cette femme est vraiment sublime de mon point de vue. Accompagné d’une voix angélique et d’un sourire contagieux, son offre de m’accompagner me donne une magnifique occasion de donner du sens à cette nuit. Sans oublier son petit air humble, elle ne veut surtout pas causé de problème au gens. C’est ainsi que je ressens ses actions, c’est tellement mignons. Surtout au moment où son ventre c’est mis à la contredire ouvertement, il est évidant qu’elle ne mange pas à sa faim. Un rire franc et très amusé fut la réponse à son estomac, c’est vraiment une belle tournure.


-Il semblerait que votre estomac ne soit pas en accord avec vous. Venez, je vous invite pour vous remercier. Grace à vous une personne sera sauve ce soir.

Je me suis mis à marcher dans la direction du restaurant, en espérant qu’elle me suive. Je ne veux surtout pas la forcé à aller là où elle ne veut pas. En plus il n’y a presque personne à cette heure, nous serons tranquille pour parler. Une fois arrivé j’ai tenu la porte ouverte pour mon invité, pris une table et laissé les choses allé doucement. Après tout elle a le menu, elle peut prendre ce qu’elle veut, je ne suis pas à ça près. De mon côté je ne vais pas prendre quelque chose de trop lourd, car ça me donne des mal de ventre terrible. Je vois les différentes viandes du menu de cette micro-brasserie et je me dis que l’un de ces plats l’interpellera surement.

-Vous pouvez prendre ce que vous voulez, je m’occupe de la note ne vous en faite pas. En échange, puis-je connaitre le nom de la charmante demoiselle qui m’accompagne?
Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Le courage, c'est d'avoir la peur de sa vie et de faire tout de même la bonne chose [Pv Samael] Mer 25 Jan - 7:29

Invité
Invité
*Elle n’y comprenait rien. Observant seulement pour le moment. Elle avait du mal à mettre tout en ordre dans sa tête. Clio ne pouvait pas se douter une seule seconde des pensées de l’homme. Pour elle, en tant qu’ancienne prostituée, il n’y avait pas beaucoup d’homme qui regardait hors du physique. Et là, Clio n’avait pas du tout le physique d’une humaine… de son point de vue. Elle avait une forme humanoïde dirait-elle. Mais pas assez pour faire d’elle quelqu’un qui marque. Clionestra observa l’homme rigolait… avait-elle dit quelque chose de drôle ? Ou fait d’ailleurs ? Elle ne le savait pas. Elle avait appris, après avoir parler à une vampire, que les créatures de l’ombre ont un humour un brin étrange. Elle, elle ne pouvait pas encore le comprendre. Un jour, peut être. Cependant, elle lui fit un nouveau sourire. C’était plus pour lui montrer qu’elle n’était pas vexée que l’on se moque d’elle. Elle pencha la tête sur le côté. Une personne sera sauve … Mais une personne était morte. Elle laissa son regard vers la benne une nouvelle fois avant de sourire pour lui répondre*

- Merci !

*C’était un merci universel. Merci pour l’avoir sauver. Merci pour faire en sorte que la femme vive. Merci pour le futur repas. Et merci pour la gentilesse. C’était un merci pour tout. Du point de vue de Clionestra, elle n’avait rien fait. Ce n’était pas grâce à elle que la femme sera sauve, mais grâce à l’homme et à son ami. Elle sourit encore en le suivant. A un moment, elle entendit un bruit qui la fit un brin sursauter… en trottinant elle se rapprocha de l’homme. Sans le toucher, mais assez proche pour ... Ok… C’était carrément pour se cacher derrière s’il y avait un souci… Elle était carrément paniquée des ombres dans la nuit. Elle se fit tenir la porte. Elle le regarda un instant. Elle n’avait pas vraiment l’habitude de ce genre de personnes. D’ailleurs, c’était la première fois que quelqu’un l’amenait manger quelque part… Elle sourit et rentra dans l’immeuble. Quand il lui parla de « prendre ce qu’elle veut », elle se mit à inspecter les prix. Pas question qu’elle lui coûte cher en plus de ça. Elle regarda les noms londoniens… Ne comprenant pas le menu. Elle le retourna pour voir un petit menu en français. Elle sourit à nouveau. Elle releva la tête quand il parla de « charmante demoiselle »… Ok cela faisait deux fois qu’il disait un compliment sur elle… mais elle ne se sentait pas vraiment viser. Elle était une simple SDF, trop maigre, mal coiffé, et fatiguée. Elle lui sourit en se présentant alors*

- Je m’appelle Clionestra. Et je vous dois un élastique pour vos cheveux.

*Elle lui montra ses cheveux en approchant son doigt de son visage, sans le toucher cela va de soit.*

- Et vous ? Comment vous appelez vous ?

*Elle reposa le menu. Elle avait fait son choix. Le moins cher et le plus cool. Le Fish and Chips. Après tout, elle était à Londres depuis deux mois et elle n’avait jamais mangé ce plat qui était emblématique du pays. Elle sourit à nouveau. D’un coup, elle réalisa*

- Et votre ami aussi ! Je lui dois quelque chose ! Mais je ne suis pas sûr qu’un élastique l’aiderait… et puis je n’ai pas vraiment eu le temps de le voir ni de le remercie… désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Le courage, c'est d'avoir la peur de sa vie et de faire tout de même la bonne chose [Pv Samael] Lun 30 Jan - 17:08

Invité
Invité
C’est tout bonnement trop mignon de la voir ainsi, il est évident qu’elle ne doit pas être accoutumé a ce genre de moment, mais les fait reste les même. C’est certain qu’elle ne va pas prendre ce qu’il y a de plus chère dans le menu, elle semble trop timide pour prendre ce don elle a besoin pour vivre. Elle n’a probablement pas été transformée de sa propre volonté et sa timidité lui cause problème. Si elle avait été vampire, elle serait probablement devenu une goule parce qu’elle n’aurait jamais voulu faire du mal à une personne en la mordant. Je peux la comprendre, mais parfois il faut avoir faire valoir ses ambitions.

J’ai pris tout le temps de mémoriser son doux nom et d’en apprécier chaque syllabe. Sans oublier que je trouve plutôt coquasse qu’elle veuille m’offrir un élastique pour tenir les cheveux qui me couvre l’œil. C’est tout mignon, mais pour le moment je vais passer une question à la fois. Surtout que nous sommes assis dans un petit restaurant simplement et que le menu ne me plait pas beaucoup. Il n’y a pas beaucoup de chose qui ne me donneront pas un mal d’estomac. Bah je vais voir plus tard pour ce détail. J’aime bien sa curiosité et son désir de rendre ce que les gens lui offre. De la façon qu’elle me parle, il semble presque qu’elle nous soit redevable a moi et a Alex d’avoir écarté ce vampire devenu fou. Pour le moment je vais y aller au plus simple, je crois.


-Clionestra… qu’elle magnifique nom. Ce n’est pas un que l’on entend très souvent.

Elle a raison sur ce fait, je devrais aussi me présenté. En plus j’ai de plus en plus de bonne raison de vouloir connaitre cette personne. Comme on dit, il faut commencer petit pour devenir grand.

-Je me nomme Samael de Cainhurst, mais tout le plaisir de cette rencontre est pour moi. Je m’en voudrais d’exiger quelque chose en échange de l’aide porté à une gente dame. Votre nom fut plus que parfait comme cadeau.

Je me rends bien compte que cette fille est au plus bas de l’échelle et qu’elle ne connaît probablement rien ni personne qui pourrait m’aider, mais la simple présence de quelqu’un peut tout changer. En plus, on trouve souvent de véritable perle rare parmi les gens qui vive dans la rue, mon garde du corps, Alex, en est la preuve. Il suffit de polir correctement une pierre précieuse pour qu’elle soit magnifique. Je dois en savoir plus sur cette personne si je veux continuer mon idée.

-Je me sens mal de demandé, mais qu’elle malchance vous a mené dans cette ruelle à vous faire poursuivre. Vous dirigiez-vous chez vous suite à votre journée de travail?

Je me demande vraiment ce qui va en ressortir, mais je ne cacherai pas que je suis très intéressé par cette soirée. Je trouve rarement de belle pierre et cette nuit il y en a une qui m’est tombé dessus. en parant de tombé dessus, le serveur arriva alors que j'eu terminé ma phrase. je vais la laisser faire sa commende avant moi.
Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Le courage, c'est d'avoir la peur de sa vie et de faire tout de même la bonne chose [Pv Samael] Lun 30 Jan - 18:03

Invité
Invité
*Clionestra se trouvait étrange. Elle dénotait avec l’espace. Elle dénotait avec l’homme en face de lui. Du point de vue de Clionestra, il y avait un souci dans la matrice. Pourquoi un homme qui semblait bien sous tout rapport, et pas dans le besoin, s’enquiquinait-il avec sa présence ? Elle n’en savait rien. Elle ne pouvait pas deviner les pensées de l’homme et heureusement… sinon cela ferait longtemps qu’elle se serait cacher de honte. Elle ne se doutait même pas que l’homme ne pouvait pas manger. Elle avait émis l’hypothèse qu’il était peut être un vampire, mais elle était incapable de dire si elle avait raison ou non … Elle rougit doucement a sa première phrase. D’habitude son prénom n’avait pas cet effet là… C’était plutôt hein … « d’où il sort ton nom ? » ou bien un « Comme la voiture ? »… Elle avait donc forcément rougis. Un peu. C’était encore tolérable.  Elle lui sourit à nouveau quand il lui dit son nom. Lui aussi son prénom n’était pas commun. Et son nom de famille elle n’en avait jamais entendu parler, elle évitera donc de le dire. Samael. Elle eut un petit rire. C’était mignon comme prénom. Elle se demandait cependant si les gens avaient un jour eu le cran de se moquer de lui. Elle, elle n’en aurait jamais eu le courage. Quand il continua sa phrase, elle rougit de plus belle. Elle posa son front sur la table, oui c’était pas classe, et se cacha derrière ses cheveux. Elle lui sorti un petit « merci » mais elle comptait bien lui rendre la pareille… qu’il le veuille ou non … mais pour le moment elle était trop gêné pour pouvoir le regarder en face. Quand Samael lui posa la nouvelle question, elle eut un petit rire encore plus honteux… Ok elle allait finir par se cacher sous la table. Devait-elle forcément répondre à cette question ? Surtout qu’elle ne savait pas mentir, elle n’y avait même pas pensé. Elle releva la tête, toujours sans aucune classe et regarda l’homme des yeux tout triste*

- Je … L’odeur ?

*l’odeur l’avait amené à suivre le sang de la victime. Et ensuite son corps et son cerveau avait fait le reste. Elle ne savait même pas comment lui expliquer cela… D’ailleurs elle commençait sérieusement à se demander comment elle avait fait pour survivre aussi longtemps alors qu’elle était si idiote. Elle releva la tête quand le serveur arriva ! Sauvé par le gong ! Elle aurait plus de temps pour réfléchir ainsi. Elle remit rapidement ses cheveux en place, mais ces derniers refusèrent de rester bien gentilemment derrière son oreille et revenaient toujours encadrer son visage. Elle fit un grand sourire au serveur, plus par gentilesse que par autres sentiments. Elle lui parla avec une joie dans la voix qu’elle ne pouvait dissimuler. *

- Bonsoir ! Je vais vous prendre un petit plat de Fish and Ship s’il vous plait.

*Elle pouvait considérer ce repas comme son premier repas à Londres et c’était un plat traditionnel. Il ne lui en fallait pas plus. Elle reporta son attention sur l’homme. Mettant ses deux mains sous le menton pour le regarder pendant qu’il commandait. Elle lui fit un sourire. Elle attendit que le serveur soit partis et repris*

- J’étais tranquille je marchais et j’ai senti l’odeur du sang. D’habitude je ne sens rien, alors j’ai suivi l’odeur. Et quand je suis arrivé je l’ai trouvé en train de …

*Elle réprima un haut-le-cœur…. Encore pas la classe pour elle, mais elle n’arrivait pas à s’imaginer manger quelqu’un comme ça… dans un sens elle se trouvait chanceuse d’oublier le moment où elle a massacré ses victimes…*

- « boire ». Alors j’ai essayé de l’arrêter avec une barre de fer… Puis j’ai compris que c’était une mauvaise idée et j’ai fui. Voilà.

*Elle avait oublié la suite de la question. Ou plutôt pour le moment, son cerveau lui demandait simplement de l’occulter. L’homme y reviendrait sûrement plus tard.  Et une partie du cerveau de Clionestra proposait de d’abord manger ce qu’il lui proposait et ensuite de lui dire la vérité. Comme ça, quand elle se fera sortir à coup de pied aux fesses, ça sera au moins le ventre vide… *
Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Le courage, c'est d'avoir la peur de sa vie et de faire tout de même la bonne chose [Pv Samael]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Le courage, c'est d'avoir la peur de sa vie et de faire tout de même la bonne chose [Pv Samael]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» avoir un legendaire bonne nature
» Quand j'ai aucune idée de titre ~ [Vi, en fait je poste avant d'avoir finis, peur de tout perdre x'D]
» 02. Temptation's making circles around us.
» Fiche technique du cuistot boxeur
» Problème attaques liées à la reproduction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Rues et ruelles-
Sauter vers: