Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

Prendre un enfant par la main.. ♪♫ [PV Cassandra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nora Edelweiss

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 1446
Points : 422
Niveau de puissance : Sangsue / bébé vampire ♥

Feuille de personnage
Âge: 18
Taille: 1m55
Emploi: Aucun pour le moment

MessageSujet: Prendre un enfant par la main.. ♪♫ [PV Cassandra] Ven 30 Déc - 18:22

CassandraNora





    Nous arrivons à proximité de la banlieue de Londres. William s'est endormi depuis longtemps dans mes bras, bercé par le rythme de mes pas. Depuis la destruction de ma famille, il ne s'est passé qu'une seule journée. J'ai marché toute cette nuit pour arriver à la capitale avant la fin de la nuit. Je ne voulais pas retrouver une grotte misérable pour me cacher. Je ne sais pas si le Soleil me serait mortel mais je n'ai bizarrement pas envie d'essayer... J'ai pris le temps de nous débarbouiller et nous changer avant d'entrer dans la ville. Si bien que de l'extérieur on ne voit qu'une jeune femme avec une longue robe noire pliant sous le poids d'un énorme sac à dos de randonneur, et portant contre son cœur un petit garçon au visage fatigué. Mais intérieurement c'est la tempête. Je suis complètement perdue. Mes parents me manquent. Les souvenirs de cette nuit d'horreur me hantent. Je n'ai jamais vu de ville aussi grande. Je ne sais pas où aller. Tous mes repères ont disparu en une nuit. J'ai envie de me laisser aller, de glisser le long d'un mur, de m'asseoir par terre et de ne plus jamais bouger...

    Mais je ne peux pas faire ça. Je suis responsable de William. Sans moi il serait livré à lui-même. Je lève les yeux au ciel pour éviter aux larmes de s'échapper de mes yeux. D'ailleurs, la Lune a entamé sa descente dans le ciel et j'y trouve un nouveau sujet d'inquiétude... Où vais-je me cacher cette nuit ?

    J'entre dans le cœur de la ville. Autour de moi, des maisons aux volets fermés, des voitures endormies... Mais aussi une activité fébrile dans certains lieux. Visiblement, les vampires ont aussi changé ça, la nuit, les villes ne dorment plus. Dire que je n'ai jamais vu ça... Je suis si ignorante sur les choses du quotidien. D'accord, je sais donner des ordres à un chien de berger. Mais je ne sais rien des vampires, mis à part qu'ils boivent du sang, sont dangereux et que je ne dois pas m'en approcher.. J'ai l'impression d'être un nouveau-né dans cette vie et dans cette ville. Je n'ai jamais mis les pieds plus loin que mon village. Et il y avait tout juste 200/300 habitants... Je suis pathétique.

    Je ne mets pas longtemps à attendre le centre de la ville, sans faire -heureusement- de mauvaise rencontre. Les seuls créatures que j'ai croisé marchaient vite et avaient une drôle d'odeur. Des autres créatures, des vampires, ou simplement des humains de la ville ? Aucune idée. Enfin... Je suis presque sûre que ce n'était pas des humains. Ma gorge n'a pas réagi à leur passage, pourtant, je commence à nouveau à avoir vraiment soif. Je marche encore un moment, sans savoir où aller. Je me retrouve face à plusieurs bâtiments qui semblent être des bâtiments officiels, comme des mairies ou des écoles. Je continue à marcher. Longtemps... Je suis totalement perdue.. Puis au détour d'une rue, je tombe nez à nez avec une église. Mon premier réflexe c'est de sauter de joie. Les sœurs voudront forcément bien m'accueillir ! Deux orphelins... Non ? Mais je fais un pas vers elle et je me sens mal. Comme si on serrait mes tripes dans mon ventre. Je regarde la croix accrochée à la porte et je tremble. Je ne peux pas m'en approcher. Je recule précipitamment et respire à grands coups. Je panique et tourne aussitôt les talons pour m'éloigner le plus possible de cet endroit. Qu'est-ce qui m'arrive.. ? Je cours comme une folle dans les rues, de plus en plus étroites sans être des ruelles.

    Je ne ralentis que lorsque j'entend des voix, des voix d'hommes. Je me glisse sous le porche d'une maison juste à côté et observe la scène. Ça me permet de me calmer un peu. Je ne comprend rien... Les hommes semblent décharger des cagettes avec du matériel à l'intérieur. Aucune idée de ce que c'est. Mais soudain l'un d'eux fait un geste malheureux, laisse tomber les deux qu'il avait dans les mains. Il tente de les rattraper mais tout ce qu'il fait c'est s'ouvrir le doigt sur un clou. L'odeur du sang me frappe les narines et je pousse un couinement déchiré. Non.. William s'agite et j'arrive à m'arracher à l'attrait hypnotique du liquide. Je sors de là et fais demi-tour. Toutefois, je n'arrive pas à m'éloigner de beaucoup, à peine deux bâtiments. Je trouve une petite rue adjacente et m'y faufile. Je n'en peux plus. Je me cache dans un coin sombre de la ruelle et m'assied là. Je sers mon petit frère dans mes bras et essaye de ne pas penser à cet homme qui saigne si près, tellement près de moi... Je sens mes crocs pousser dans ma bouche. Ils chevauchent à peine ma lèvre inférieur. Mes yeux rouges brillent.. Si je ne peux pas avoir celui de cet homme.. Je n'ai qu'à prendre celui de ce petit garçon.. Non ?


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Je plains l'homme qui ne sent pas le fouet même lorsque c'est le dos d'un autre qui est frappé..
Fiche ~ Rps ~ Relations

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandra Home

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 177
Points : 883
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Infirmière à St-Thomas' Hospital

Feuille de personnage
Âge: 215
Taille: 1m71
Emploi: Infirmière

MessageSujet: Re: Prendre un enfant par la main.. ♪♫ [PV Cassandra] Dim 1 Jan - 11:37

Qu'est-ce qu'ont les gens en cette période de l'année avec leur voiture ? Il réalise que le verglas de l'hiver augmente considérable les risques d'accidents liés à la vitesse et l'alcool ? Au moins, ce n'est que temporaire, mais quelle surcharge soudaine de boulot . Il m'arrive plus ou moins fréquemment de ne pouvoir sortir avant le levé du soleil et là je prie pour qu'il soit du brouillard ou un temps gris. En étant couverte de la tête au pied et en jouant à saute-mouton avec les ombres, je parviens à m'en sortir sans trop me brûler. La manoeuvre a d'ailleurs tendance à m'obliger à boire beaucoup de poches de sang une fois rentrées à la maison. Sinon, je me cache dans l'hôpital dans des endroits peu fréquentés. Le plus délicat qu'en, mais heures supplémentaires m'oblige à travailler de jour, aller dans les chambres des patients ou des pièces éclairer par la lumière du jour devient impossible, même de simples broutilles à réaliser deviennent d'une difficulté incommensurable.

Bon heureusement j'ai commencé à dix-huit heures grâce au fait qu'il fasse nuit vers cinq heures. Sortie de l'hôpital avec ma tenue d'hiver à un pull en cachemire blanc, un corset noir se tenant aux épaules s'associant avec le pull recouvrant mon ventre jusqu'au-dessous de ma poitrine. Une mini-jupe carmin allant jusqu'à mis cuisse. Un collant épais noir et des bottines me couvrant les tibias, ainsi que les chevilles et les pieds. Tout recouvert d'un manteau rouge avec mes armes à l'intérieur. J'ai le temps d'aller effectuer des achats en ville, mais pas de traquer Vergil. Peut être qu'appelé Evelyne serait une bonne idée ou retrouvé Ester. Trouver Ester serait une bien meilleure idée, car elle me le dirait tout de suite si elle savait où est Vergil en plus de m'annoncer les risques potentiels. Evelyne je peux la contacter quand je veux, mais à moins de lui mettre un flingue devant en partant de l'optique qu'elle sait où il se terre, parlerait-elle ? Mieux vos trouvés un simple membre du clan Ancestral et le suivre ensuite.

Des frissons me tirent de mes pensées, n'en comprenant pas la cause je tourne la tête et j'aperçois une église. Sa vue me dégoûte, j'ignore pourquoi les lieux religieux me font cet effet, mais ça passe de mieux en mieux avec le temps. Vivement qu'un jour cela cesse. Mais cette abomination attire mon regard ailleurs ou sur une autre personne. Une scène qui me force à m'interroger, cette jeune fille au loin, elle tient visiblement un enfant dans ses bras. Elle courait souriante pour virer à la trouille la plus totale et repartir en courant comme si la mort était à ses trousses. Un comportement anormal, tant pis pour mes emplettes je dois tirer cette affaire au clair si je souhaite avoir la conscience tranquille.

Gardant mes distances, tout ce que je constate que ses des déplacements hasardeux. Je demeure vigilante afin que la fuyarde ou les passants ne me repèrent pas. Un des hommes chargeant des cagettes de je ne sais quoi à l'intérieur d'une maison cette coupe. L'odeur du sang me parvient jusqu'aux narines, mais aussi agréable soit-elle, étant parfaitement nourri je ne me laisse pas distraire. La jeune fille fit volte-face et s'éloigne de l'humain blessé. Que cherche-t-elle bon sang ? Heureusement elle se déplace avec moins de célérité que tout à l'heure. Elle semble cherche à se cacher ou au moins trouver un refuge avec son enfant ? Est-ce le sien ?

Enfin, elle ne part pas bien loin et j'en profite pour me rapprocher dans la ruelle qu'elle a empruntée. Je la vois assise là, avec l'enfant collé à elle et je visualise ses crocs s'approchant. Oh non pas question.

- ARRÊTE.

J'hurle en priant que ce cri la surprenne et la stop dans son geste, me faisant gagner les précieuses secondes afin de l'empêcher de mordre. Une ou deux secondes, j'étais déjà sur elle. D'une main, je lui arrache le gamin des mains pour le blottir contre moi dans le même temps de l'autre je lui saisis la gorge sans la serrer. Au contact je sens sa peau étonnamment chaude pour une vampire et à son odeur elle doit être transformée depuis très peu de temps. Je tends tout mon bras et me mets de profil afin de sécuriser l'enfant. Mes iris virent de l'argent au rubis, signent qu'elle allait devoir se montrer coopérative si elle veut s'en sortir sans correction ou en vie suivant la pourriture que c'est. D'une voix ferme et autoritaire, je l'interroge.

- Petite votre geste m'a mise hors de moi, alors vous prierais de répondre à quelques questions. Où sont les parents de l'enfant ? Et depuis quand vous êtes transformé et où se trouve votre mentor irresponsable qui laisse une sangsue seule dans la nature sans personne pour la surveiller ?

Après réflexion, je me demande ce que je vais faire d'elle, déjà la priorité est de l'empêcher de nuire de façon chaotique et surtout retrouver la famille de l'enfant. Je n'ai d'ailleurs pas eu le temps de le regarder pour savoir s'il s'agit d'un garçon ou d'une fille. Je me rappelle aussi les besoins de sang pour les nouveaux vampires.

- Et surtout à quand remonte ton dernier repas et de quoi était-il composé ?

Avant qu'elle réponde, je place une mise en garde.

- Et surtout n'espère pas récupérer le jeune pouce dans ton état et sans m'avoir donné la certitude qu'il n'est pas en danger avec toi.

J'ai fini de dire ce que j'avais à dire, désormais c'est à elle de m'apporter les réponses que je veux.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Edelweiss

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 1446
Points : 422
Niveau de puissance : Sangsue / bébé vampire ♥

Feuille de personnage
Âge: 18
Taille: 1m55
Emploi: Aucun pour le moment

MessageSujet: Re: Prendre un enfant par la main.. ♪♫ [PV Cassandra] Dim 1 Jan - 18:27

CassandraNora





    Un cri perturbe ma lutte intérieure et m'empêche de faire la plus grosse bêtise de ma vie. Je relève la tête et suis aussitôt prise de remords.. Qu'est-ce que j'ai failli faire ? Oh, Seigneur.. William.. Heureusement qu'il dort encore.. Il n'a pas vu ce qu'il vient de se passer. Aussitôt après le cri, une femme est juste devant moi. Étonnement, mon cerveau a le temps de traiter beaucoup d'informations en même temps. Je sens son odeur et me rend compte que ce n'est pas une humaine. Je ne sais pas ce qu'elle est, mais elle ne déclenche pas du tout la sensation de soif. Vampire ? Je vois aussi qu'elle a l'air en colère, ou très inquiète. Je ne comprend pas. Je constate également qu'elle est très belle, son regard gris, son visage un peu rond et harmonieux encadré par sa chevelure noire... Elle tend les mains vers moi et m'arrache William des bras tout en me plaquant son autre main sous la gorge pour me plaquer contre le mur sans toutefois m'étrangler. Elle est vive, je ne l'ai pas vu faire. Mais mon petit frère a été secoué par le geste, il se réveille, se rend compte qu'il n'est plus dans mes bras et qu'en plus, il ne connait pas la personne qui le tient. Instantanément se met à pleurer. Déchirée, je tends une main vers lui et je pose l'autre sur celle de la femme pour tenter de m'en libérer. Je n'utilise pas ma force, sachant que ça peut être mal pris. Son regard vire au rouge... Vampire donc.. et elle me cloue sur place avec une voix tranchante et décidée. Je ne bouge plus et la regarde, confuse, durant sa longue réplique. J'ai l'impression d'être un renardeau qu'une femelle étrangère aurait attrapé par le cou et secoué dans tous les sens pour lui remettre les idées en place.. Une fois de plus il y a beaucoup trop de sentiments en moi et je ne sais pas où me mettre. Mon instinct de grande sœur est très mécontent en entendant les pleurs de William dans les bras de cette vampire. Mais en même temps je sais que le mieux pour le moment est sans doute d'être éloigné de moi. J'attend sagement la fin de sa tirade pour m'adresser à mon frère :

- Tout doux Willy, la dame est gentille.. Tout va bien..

    Ma voix l'apaise aussitôt et il arrête de pleurer. Il relève la tête vers la vampire et la regarde avec ses grands yeux verts encore embrumés de sommeil et de larmes. Lorsqu'il est calmé, je regarde à nouveau la vampire et lui parle calmement et docilement, décidée à me sortir de ce faux pas de façon diplomatique.. Et si possible en sauvant ma tête.. Parce qu'à mon avis, elle est tout à fait capable de me la faire sauter comme un bouchon de champagne..

- Il s'appelle William, et c'est mon petit frère.. Nos parents.. Nous avons été victimes d'une attaque de vampire et il est le seul qui s'en est sorti indemne..

    Comprendre que si moi je suis là et transformée, mes parents ne sont simplement plus là.. Je sers les crocs pour faire face à la douleur qui revient à la pensée de cette triste nuit. Je réfléchis. Qu'est-ce qu'elle m'a demandé aussi ? Ah..

- Je.. J'ai.. Le vampire qui m'a transformé a disparu et ne m'a laissé que.. deux.. verres.. Il y a deux nuits..

    Je tremble à nouveau rien que de me rappeler la sensation du sang dans ma gorge. Je suis profondément dégoûtée et morte d'envie en même temps.. J'ai envie de récupérer mon frère mais je sens que si je force ça va être fortement contre productif...

- Je suis vraiment désolée.. Il y a cet homme qui s'est coupé.. Je n'aurais jamais été tentée sinon. Merci de m'avoir arrêté.



✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Je plains l'homme qui ne sent pas le fouet même lorsque c'est le dos d'un autre qui est frappé..
Fiche ~ Rps ~ Relations

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandra Home

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 177
Points : 883
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Infirmière à St-Thomas' Hospital

Feuille de personnage
Âge: 215
Taille: 1m71
Emploi: Infirmière

MessageSujet: Re: Prendre un enfant par la main.. ♪♫ [PV Cassandra] Mar 3 Jan - 16:35

Soulagement mon hurlement le stop dans son geste. Dans ma vitesse d’exécution, même moi je pouvais lire sa surprise ça je pouvais le comprendre. Cependant, mon action a réveillé l’enfant désormais blotti contre moi. Ses pleures attire mon regard de rubis sur lui, malgré mes yeux je dis dit aussi calmement que possible.

- Non-chute, ne t’inquiète pas je ne veux aucun mal.

L’inconnue place une main sur mon poignet sans chercher à ce dégagé et tend son bras en direction du gamin. Malgré les larmes je me devais de surveiller la sangsue. Je me contente de le garder contre moi pour le protéger. Pourtant, mon regard s’écarquilla en voyant l’étrangère murmurer au jeune pouce de ce calmer et de le voir se calmer. Je le fixe à nouveau voyant sa bouille toute triste, mais au moins il a arrêté de pleurer. Je le vois qu’il est fatigué par ses cernes et ses yeux gonflés. Part contre la suite ça je ne mis attendais absolument pas. Mes yeux grands ouverts à jongler entre le môme et la jeune fille. Ils sont frères et sœurs ? Sérieusement ? Bon l’histoire est plausible vu que le petit William l’a écouté à peine qu’elle ait parlé.

La suite du récit ne me calma pas, bien au contraire. Cette jeune fille fut livrée à elle même juste après avoir subi sa transformation avec seulement deux pauvres verres de sang ? J’espère qu’il était grand, car elle risque de craquer sous peu. Sauf que je ne suis pas en colère contre elle, mais contre le vampire qui l’a engendré et laissé une jeune vampire sans aucune connaissance de sa nature ni son métabolisme. Autant larguer une bombe au hasard et voir le nombre de victimes qu’elle tue. Car oui elle aurait fini par tuer encore et encore jusqu’à ce qu’un membre de la brigade de l’ombre ne l’élimine pas avant. Fermant les yeux, je me concentre pour retenir ma rage et retrouver mes iris d’argent. D’une voix ferme, sans vouloir me montrer agressive je lui dis.

- Bon très bien. Alors celui qui t’a transformé est un… une ordure. Si vous commencez déjà à être tenté à par la moindre goutte de sang ça veut dire qu’il te reste peu de temps avant de sauter sur la première gorge humaine. Alors, suivez-moi.

Au cas où cela ne serait pas assez explicite, je ne lui demande pas vraiment son avis. Je relâche sa gorge et lui prends la main. Si elle résiste, je l’embarque par la force où je l’assomme. Les règles de politesse me revenant en souvenir je lui demande alors son nom.

- Dites-moi vous vous appelez comment ? Moi c’est Cassandra.

Les présentations effectuées je dis clairement mes intentions et des conditions que j’impose non pas uniquement sa sécurité, mais également de son benjamin.

- Nous allons dans une boutique spécialisée qui vend du sang. La priorité maintenant est de te nourrir convenablement. Sinon, tu vas devenir une menace pour tout ce qui est humain, comprend aussi ton petit frère. En parlant de lui, n’espère pas le récupérer tant que je ne suis pas certaine que tu sois capable de te gérer seul avec ta nouvelle condition.

William ira dans un centre d’accueil s’il n’y a aucune autre solution, mais pour le moment hors de question de laisser les deux sans surveillance. Le plus urgent c'est surtout de réduire les risques concernant sa soeur vis-à-vis de tout ce qui existe. On travers les ruelles et j’avance en regardant les enseignes, si je ne me trompe pas c’est ici. Une boutique spécialisée qui vend surtout du sang au vampire. J’entre dans le magasin avec William dans mes bras et ordonne à Nora.

- Reste ici, le temps que je fasse des achats. Si vous sentez que vous allez craquer, rapprochez-vous de moi.

J’ai bien pensé au Black Rabbit, mais y aller avec un gosse de trois ans et une sangsue qui ne se contrôle pas n’est pas la meilleure idée du monde. Je prends une dizaine de poches de sang et un sac isotherme pour les conserver. Ça m’a pris peu de temps pour faire cet achat, mais pour les prochains il me faudra l’aide de Nora une fois nourrie. D’ailleurs je lui fais signe de me suivre dehors. Une fois à l’extérieur, je lui donne de la une des poches de sang.

- Tenez et surtout buvez tout. Si vous avez encore faim, n’hésitez pas à le dire. Car ensuite nous avons peu de temps pour faire des courses pour votre frère.

Et c’est peu le cas de l’affirmer le soleil se lèvera d’ici une heure ou deux et donc il ne vaut ne pas s’éterniser en parlotte inutile.

- Suivez-moi je sais ou il y a un magasin ou nous devrions trouver ce qu’il lui faut. Si vous avez des questions en chemin, n’hésitez pas.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Edelweiss

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 1446
Points : 422
Niveau de puissance : Sangsue / bébé vampire ♥

Feuille de personnage
Âge: 18
Taille: 1m55
Emploi: Aucun pour le moment

MessageSujet: Re: Prendre un enfant par la main.. ♪♫ [PV Cassandra] Mer 4 Jan - 17:11

CassandraNora




    Lorsque j'annonce à la vampire mon lien de parenté avec William, elle semble plus que surprise. Mais visiblement elle me croit. Je m'attendais à la voir se détendre à la fin de mon histoire, mais.. elle est encore très crispée. Peut-être qu'elle a peur que je saute à la gorge de mon frère... Et peut-être qu'elle a raison de se méfier. Le fait de ne pas savoir si je peux me faire confiance commence à sérieusement mettre mes nerfs à rude épreuve. Lorsque je porte à nouveau attention à la vampire, je suis étonnée de voir ses iris couleur argent. C'est sa couleur naturelle ou un truc que je ne connais pas encore ? Elle me parle à nouveau, toujours de sa voix décidée. Visiblement, elle a soit l'habitude de se faire écouter, soit est relativement âgée pour une vampire.. soit est en colère.. ? Je ne sais pas trop ce que je préfère.. Elle exprime son avis sur mon créateur et ça étire mes lèvres dans un sourire dur. Totalement d'accord. Et encore, je trouve le mot faible. Mais la suite de sa phrase me fait tressaillir..

Je.. serais vraiment capable de faire ça ? Je veux dire.. Sous le coup de la soif.. Je ne doute pas que je peux.. hésiter.. mais.. je ne pourrais pas vraiment tu sais.. faire du mal aux gens.. N'est-ce pas ?

    Je ne veux pas devenir mortellement dangereuse.. J'espère qu'elle va me rassurer. Je ne me vois pas sauter à la gorge de quelqu'un pour le boire. Je n'ai jamais été méchante.. Même petite je refusais qu'on tue les araignées dans ma chambre alors qu'elles me terrifiaient. Je reprend, la voix un peu tremblante, espérant la convaincre :

Je suis incapable de faire du mal aux gens.. Je n'ai jamais tué d'animaux et je trouve ça horrible. Même les insectes..

    Je me sens pathétique alors lorsque sa main lâche mon cou et me propose de m'aider à me relever, je la saisi et me masse furtivement la carotide de l'autre main, heureuse qu'elle n'ait pas sabrer le champagne finalement. Elle ne me lâche pas la main et me demande comment je m'appelle et un petit détail me fait tiquer.

Nora.. Et puis.. Vous savez, je crois que je préférerais que vous me tutoyez.. Je n'ai que 18 ans et ça me fait tout drôle quand on me vouvoie..

    Je suis un peu gênée, mais c'est vrai. J'ai l'âge d'être sa petite sœur, pas sa grand-mère. Mmmh.. Seulement petite sœur ? Peut-être qu'elle est beaucoup plus âgée que ça.. Ce serait mal vu de demander ? J'hésite et par précaution, me tais. Elle explique alors la suite des événements d'une voix qui ne souffre à aucune contradiction tout en me précisant qu'elle n'a pas l'intention de me rendre tout de suite Willy.. Je hoche la tête et fais alors :

Si vous pensez que c'est préférable... Mais laissez moi juste lui expliquer alors.. Je me sens bien, je ne lui ferais rien.

Doucement, pour le lui prouver, je me penche sur mon petit frère et lui fais un bisou sur le front puis lui murmure d'une voix douce, comme celle que j'utilisais avant pour l'endormir

Il est tard Willy.. Rendors toi.. Tout va bien, la dame s'appelle Cassandra et elle va nous aider. Elle est très gentille. Tu as été très courageux petit frère, c'est fini maintenant.. Tout va bien..

    Lorsque je me recule, Willy sourit doucement et baille à s'en décrocher la mâchoire. A coup sûr, il dort dans moins de 10 minutes ! Il se met à téter son poing et ne dit plus rien. A vrai dire, j'ai un peu menti à.. Cassandra ? Je ne me sens pas bien. Je culpabilise de ce qui a failli arriver et je ne peux plus me cacher ma soif. Je ramasse mon gros sac de voyage qui était tombé par terre dans la précipitation et suis ma nouvelle guide, sagement, calant mon pas au sien. Elle n'a d'ailleurs pas lâcher ma main et je suis obligée de la suivre de toute façon.. Mais maintenant que je n'ai plus à penser où je vais, à tenir Willy, à regarder partout pour essayer de trouver une solution, toutes mes pensées se tournent vers le massacre, le visage de mon créateur.. ma soif de sang qui me répugne et qui est de plus en plus présente.. Tellement que je ne peux que prier pour trouver de quoi l'étancher.. C'est vrai après tout.. Si mon confort et ma santé mentale dépendent de quelques litres de sang.. Pourquoi m'en priver ? C'est cruel envers moi-même et je ne suis pas sûre d'avoir en penchant masochiste.. Pas sadique non plus, mais on peut vraiment appeler ça du sadisme de prendre du sang à un humain qui est capable d'en fabriquer plein ? Franchement..

    Je ne me rend compte que j'étais en train de déraper que lorsque Cassandra entre dans un commerce et se remet à me parler. Je la suis, secoue la tête pour chasser les mauvaises pensées et l'écoute attentivement. J'acquiesce à ses paroles et reste juste devant la porte d'entrée. Elle s'éloigne et me laisse faussement seule.. pour la première fois depuis.. très longtemps il me semble.. Je ferme à demi les yeux et observe le ciel à travers une fenêtre J'ai comme l'impression qu'il s'est éclairci depuis tout à l'heure mais le Soleil va tarder encore quelques heures.. Je repense à ça et à tous les levers de Soleil que j'ai vu et ça m'évite de penser à des choses.. plus sombres.. Mais bien évidemment, à peine je me fais cette remarque que le sang vient parasiter mon esprit. Je grogne et me pose contre le mur pour me donner une contenance. Ça m'énerve. C'est comme si ce mot revenait dans ma tête toutes les minutes pour me harceler... Je fini par poser ma main sur ma gorge comme si ça pouvait en contenir le feu. Au moment où j'hésite à suivre le conseil de Cassandra et de m'approcher d'elle, elle revient avec un sac un peu étrange et me donne une poche de sang en précisant qu'après, nous irons faire les courses pour mon petit frère. Je l'attrape et regarde le liquide avec une fascination horrifiée. Je hoche la tête à ses paroles sans pouvoir m'empêcher de grimacer.

Ne me regardez pas s'il vous plait...

    Je réfléchis un peu et me tourne pour faire en sorte que personne ne me voit. Je tourne et retourne la poche de sang, septique, avant de me décider à mordre un des tuyaux.. Aussitôt, le sang coule dans ma gorge et je gémis de soulagement. Comme une vague de fraîcheur qui éteint le feu de ma soif, et je bois, bois, presque sans respirer.. Lorsque j'entend un bruit horrible de succion, je constate que la poche est vide. Je la lâche presque à contre coeur et me retrouve toute bizarre dans ma bouche, comme après une visite chez le dentiste. Je ne sais pas trop où mettre ces crocs qui se sont allongés sans que je ne m'en rende compte.. Mais ils se rétractent déjà, ça ira mieux bientôt. Lorsque je pose les yeux sur la poche de sang vide. Je me rend compte qu'elle est en plastique transparent et qu'il y a encore un peu de sang coincé à l'intérieur. Je frémis et est prise d'un haut-le-coeur.. C'est horrible.. J'ai vraiment tout bu ? Je pose ma main devant ma bouche pour ne pas vomir et jette aussitôt le petit cadavre en plastique dans une poubelle, répugnée... Je sors du magasin un peu précipitamment sans un regard à Cassandra et m'appuis sur un mur d'une main, essayant de réprimer mon dégoût. Je n'arrive pas non plus à ignorer que j'ai trouvé ça bon, et franchement, ça me rend encore plus mal.. Je m'accorde encore quelques secondes puis lance d'une voix bien plus assurée que je ne le suis.

Je vous suis. Dans le sac j'ai des habits pour nous deux, un peu de nourriture et une couverture... Si ça peut aider..

    Inutile de dire que je cache difficilement mon mal-être..



✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Je plains l'homme qui ne sent pas le fouet même lorsque c'est le dos d'un autre qui est frappé..
Fiche ~ Rps ~ Relations

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandra Home

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 177
Points : 883
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Infirmière à St-Thomas' Hospital

Feuille de personnage
Âge: 215
Taille: 1m71
Emploi: Infirmière

MessageSujet: Re: Prendre un enfant par la main.. ♪♫ [PV Cassandra] Sam 7 Jan - 16:15

La sangsue et moi avions l'air de partager le même avis sur son créateur au vu de sourires. Bien qu'intérieurement j'étais toujours furieuse, mon visage se ternit de mélancolie en écoutant la jeune vampire. Quelle pureté, plus pure que moi au début de ma vie vampirique ! Hélas aussi gentille qu'elle soit au fond elle aurait fini par craquer comme tous les nouveau-nés qui commencent en croyant pouvoir résister éternellement à la soif. Elle essayait visiblement de me convaincre de son incapacité à tuer autrui pour leur sang. J'aimerais la traiter d'idiote et la remettre à sa place sur la réalité, mais cela serait déplacé au vu qu'elle ignore tout de notre condition et surtout de la sienne. Elle affrime aller bien alors que son état est déjà critique. Nora s'approche de son frère, de mon regard vigilant j'aurais suspecté la moindre menace envers, je l'aurais assommé et trimballer non pas à un magasin qui vend du sang, mais chez moi. L'avantage est que le petit William lui fait encore confiance, ce qui a du sens malgré ce qui arrive à sa soeur il n'a pas dû réaliser le danger qu'elle soit pour lui. Ayant saisi la main de Nora sur le chemin je lui ai clairement stipulé.

- Vous pensez vraiment pouvoir résister éternellement à la soif ? Que vous êtes sans danger pour autrui comprend-il votre petit frère ? Ah euh, navré j'ai beaucoup de mal à tutoyer les gens.

C'est tout ce que j'ai dit, au magasin en me retournant je la vis se tenir la gorge dos collé au mur. Je crois qu'il était désormais temps qu'elle se nourrisse. Sa réflexion sur le fait de ne pas la regarder pendant qu'elle mange m'amusa, alors j'observe son petit frère blotti contre moi. Il dormait à nouveau en tétant son pouce. Quand j'y pense, cela faisait longtemps que je n'ai pas tenu d'enfant dans mes bras aussi longtemps. Enfin, la dernière en date fut Élisa et ça remonte à vingt et un ou vingt-deux ans. Soudain, le bruit d'un plastique vide m'attire à nouveau vers Nora. Dans notre marche, je me rends compte que la sangsue est une personne propre qui jette les déchets dans une poubelle et non comme certains crasseux un peu partout. Je ne vois pas pourquoi elle met sa main devant sa bouche, elle essuie du sang restant ? Je ne crois pas avant de partir elle prend appui sur le mur avec sa main. C'est le choc de ses derniers jours ou autre chose ? Au moins, elle était partante pour me suivre sans faire d'histoire.

- J'aimerais savoir pour combien de temps vous avez de la nourriture pour William ? Car je pense qu'il vaut mieux faire quelque course avant de tomber en rade de provision.

Quelques jours au mieux ? Sachant que je compte la garder chez moi un temps pour lui enseigner tout ce qu'elle a savoir et surtout le temps qu'elle soit indépendante. Sans compter les démarches administratives, prévenir la police ou la brigade de l'ombre dans notre cas. Bref tout un programme. Tout ça avec un mental fragilisé un petit garçon à s'occuper, un nouveau statut dont on ignore et qui nous inspire le dégoût. Douter que Nora va peiner sur les premiers mois voir années de sa nouvelle existence difficile est un euphémisme. J'aperçois une enseigne à une petite centaine de mètres de nous et j'en profite pour jouer franc jeu.

- Je préfère vous prévenir d'avance, mais vous vivrez chez moi pendant quelque temps. Je ne peux laisser une nouvelle née vampire en liberté dehors qui ignore tout d'elle avec en plus un enfant en base âge qu'elle pourrait manger à tout instant et il risque d'être le premier sur une longue liste. Du moins jusqu'à ce que la brigade de l'ombre t'élimine ou quelque d'autre. Surtout que vous ne seriez pas si dur à tuer, vous êtes pour le moment à peine plus fort qu'avant la transformation. Contrairement à moi qui vis depuis plus de deux cents quinze ans sur cette terre qui est désormais capable d'arracher une tête humaine d'une simple baffe comme on déchire du papier.

Il y a beaucoup de choses à lui enseigner et plus je visualise je que je vais devoir lui. Plus je me rends compte que Nora et William seront avec moi un petit moment. Pendant ce temps, je lui laisse le temps de digérer les informations et me poser des questions si elle le désire.

Tandis qu'on entre je saisis à deux paniers et je constate qu'hormis les couches ainsi que la nourriture, je ne me rappelle plus du reste des fournitures qu'il faut pour s'occuper convenable d'un enfant. Je vais lui demander au pire ça me reviendra en mémoire.

- Dites-moi, hormis les couches et la nourriture, il nous faudra quoi pour s'occuper de lui convenablement ?

Après ça, direction les rayons et la caisse, je paye tout et on rentre chez moi avant que le soleil se lève. Bon vu le monde presque inexistant à cette heure-là, le plus long sera de prendre les articles et de faire le trajet jusqu'à mon loft. Je viens de penser, mais heureusement que j'ai un canapé qui peut également faire lit. Ça reste que j'ai intérêt pour nous trois à organiser mes soirées, car en plus de mon travail d'infirmière, ma traque de Vergil ainsi que les ancestraux qui sont comme lui... Moi aussi je ne vais pas avoir le temps de m'ennuyer.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Edelweiss

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 1446
Points : 422
Niveau de puissance : Sangsue / bébé vampire ♥

Feuille de personnage
Âge: 18
Taille: 1m55
Emploi: Aucun pour le moment

MessageSujet: Re: Prendre un enfant par la main.. ♪♫ [PV Cassandra] Ven 13 Jan - 7:52

CassandraNora





    J’ai comme l’impression que Cassandra essaye de me faire comprendre plus ou moins en douceur que même avec toute la bonne volonté du monde j’aurais craqué à un moment où un autre. J’essaye de trouver des arguments en ma faveur mais tout ce que je vois c’est qu’à la simple odeur d’une goutte de sang j’ai failli tuer le tout dernier membre de ma famille.. Et sans doute la personne la plus innocente sur cette Terre.. Je continue donc à ruminer toutes ces pensées noires un long moment..

    Lorsque j’ai bu, un peu plus tard, d’autres pensées noires m’envahissent.. C’est comme si le Mal s’insinuait en moi petit à petit… Sa voix me sort à nouveau des méandres de mon esprit et je m’ébroue. Elle me questionne sur les provisions que j’ai pour mon frère. Comme elle me l’a précisé avant, elle continue à me vouvoyer, j’accepte cela même si ça continue d’être bizarre pour moi.

Je dois avoir assez pour 2 ou 3 jours. Il ne mange pas grand chose.. Surtout en ce moment.. J’espère qu’il n’est pas trop perturbé..

    Dans ma voix, il y a une note d’inquiétude si sincère et pitoyable que je regrette d’avoir formulé à voix haute mes peurs internes.. Je continue à suivre Cassandra qui avance d’un bond pas. Elle finit par se lancer dans un grand discours sur le fait qu’elle va nous garder un moment avec elle, et le pourquoi du comment. Je tique lorsqu’elle parle d’une potentielle longue liste de victime commençant par mon frère si elle me laissait seule. Mais comme nous en avons déjà parlé, je ne rajoute rien. Toutefois, certaines choses me font froncer les sourcils et lorsqu’elle finit je fais d’une voix interrogatrice :

La Brigade de l’Ombre ? Et…. 215 ans ?!

    Je dois avoir une sacré tête incrédule là. Et pour éviter d’être insultante je rajoute aussitôt :

Désolée.. J’ai vécu assez isolée jusqu’ici.. Je n’y connais pas grand chose..

    Finalement, je n’avais pas torts en me disant qu’elle pourrait faire sauter ma tête comme un bouchon de champagne.. Et je suis d’autant plus contente de ne pas avoir fais ma maligne… Elle nous fait entrer dans un commerce et je frissonne. Le petit marché de notre village vient d’en prendre un coup.. Je lui prends un des paniers qu’elle attrape avec un petit :

Laissez-moi vous aider..

    Elle me demande ce qu’il faut pour s’occuper d’un enfant de cet âge. Je lui souris doucement et fais :

Nous sommes habitués à peu. Peut-être des nouveaux habits mais ça peut attendre demain.. Willy ne fait presque plus dans les couches.. Mais un pot serait le bienvenue.. Si vous avez des couteaux à beurre et des assiettes et verres en plastique ça suffira pour les repas.. Un bavoir mais une vieille serviette peut suffire.. Il peut dormir dans un lit sans barreau mais ce serait bien d’avoir de quoi l’occuper la journée.. Vous avez de quoi dessiner ?

    Je fais la moue et ajoute :

J’ai de quoi payer tout ça hein.. Je vais prendre un petit boulot ! Nous ne serons pas une charge..

    Après les achats nous prenons le chemin de chez elle apparemment.. Je suis épuisée.. Et dire que Willy va bientôt se réveiller.. Le Soleil aussi va se lever.. Comment aurait fini cette nuit sans elle ? Merci Cassandra..


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Je plains l'homme qui ne sent pas le fouet même lorsque c'est le dos d'un autre qui est frappé..
Fiche ~ Rps ~ Relations

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandra Home

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 177
Points : 883
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Infirmière à St-Thomas' Hospital

Feuille de personnage
Âge: 215
Taille: 1m71
Emploi: Infirmière

MessageSujet: Re: Prendre un enfant par la main.. ♪♫ [PV Cassandra] Lun 16 Jan - 17:18

J’espère que mes mots atteignent leur cible, ça me gênerait d’avoir parlé pour rien. Lorsqu’elle m’annonce n’avoir que deux ou trois jours de provision, je me dis que j’ai bien fait d’annoncer que nous allions chercher des vivres pour l’enfant. Elle semble ne pas connaître la brigade de l’ombre, ce qui ne m’étonne guère. Par contre elle n’a pas l’air de me croire sur mon âge. Avant de préciser qu’elle a vécu isolée, justifiant ses piètres connaissances. Je sens que les cours d’apprentissage ne seront pas du luxe.

- Je vous expliquerai plus tard au calme.

Lui dis-je avant d’entrer dans le magasin. Je suis surprise en bien qu’elle propose son aide avec autant d’enthousiasme. Par contre je dois lister dans ma tête ce que j’ai et ce qu’elle demande, je commence tout juste à me rappeler qu’un enfant demande beaucoup de fourniture mine de rien.

- Alors je n’ai pas de pot, mais j’aurais de quoi le nettoyer chez moi. Les couches non je n’en ai pas. Des couteaux à beurre j’ai ça. Les verres en plastique non je n’en ai aucun, tout comme les assiettes en plastique. Pour les serviettes il a largement ce qu’il nous faut. Et pour les dessins hormis des carnets avec des stylos ou crayons de papier uniquement pour écrire c’est tout ce que j’ai. En la voyant faire la moue et ses petites réflexions, je lui envoie un sourire en coin. Et bien suivant le prix à la caisse nous verrons qui de nous deux payera.

Et que dire, je suis contente qu’elle m’aide pour les achats. Tenir le petit William dans mes bras en plus des sacs n’est pas évident. Enfin dans les courses il n’y a que les couches qui sont pénibles à cause de leur côté encombrant. En le pot lui aussi n’est pas en termes de place utilisé. Je vois désormais à quoi ressemblent les nouveaux cahiers de dessin et les crayons de couleur. Je commence à croiser les doigts dus moins ceux que j’ai de libre afin qu’il ne colorie pas mes murs. Part contre le lit avec ou sans barreau aujourd’hui cela ne sera pas possible. Nora et moi sommes déjà assez chargés comme cela. Aussi pour le matériel nécessaire pour William ainsi que la nourriture pour mes deux nouveaux colocataires.

Désormais sur le chemin du retour à mon loft. J’en profite pour poser quelques questions à la nouvelle vampire.

- Je tiens à dire une chose je ne vais pas vous considérer comme une charge. Je trouve normal de recueillir un temps un enfant le temps qu’il puisse vivre par lui même. Surtout lui apprendre à comment survivre dans notre monde qu’il dont il ignore tout.

Je parle aussi bien pour un enfant, une sangsue ou un louveteau. Sans leur donnée les bases pour survivre leur espérant de vie n’a rien de réjouissant.

- Concernant la brigade de l’ombre, pour résumer il s’agit d’un groupe d’humain traquant et exterminant les vampires ou les lycans. Pour l’instant il se concentre surtout sur les êtres les plus dangereux ou les ceux qui dirige les groupes importants. Comme les ancestraux ou les Mac Hawks. Je vous déconseille donc d’aller à leur rencontre. Sachez seulement qu’il n’a pas qu’eux qui sont dangereux en ville.

Après ce petit discours, je me souviens à nouveau de son air incrédule lors de l’évocation de mon âge.

- L’être qui vous a transformé n’a pas eu l’idée de mettre comme information sur un papier. Qui explique les spécifiés et les besoins des vampires rapport à leur tranche d’âge ? Je suppose que vous avez déjà découvert que nos plus grands ennemis sont le soleil. Suivirent ensuite des lieux en rapport à la religion pour une raison que je ne m’explique pas. D’ailleurs, vous falloir prendre garde aux armes bénites. Avec mon ancienneté, elle me provoque un simple malaise ou son surtout désagréable. Sauf que pour vous elles seront aussi nocives que le soleil lui-même.

Je m’arrête, car je suppose que cela fait beaucoup d’information à digérer et surtout à analyser. Peut-être vaudrait-il mieux que cela soit elle qui pose les questions. Surtout que pour le moment je n’ai fait qu’effleurer la surface.

- Vous souhaitez peut-être poser vos propres questions non ?

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Edelweiss

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 1446
Points : 422
Niveau de puissance : Sangsue / bébé vampire ♥

Feuille de personnage
Âge: 18
Taille: 1m55
Emploi: Aucun pour le moment

MessageSujet: Re: Prendre un enfant par la main.. ♪♫ [PV Cassandra] Dim 22 Jan - 8:57

CassandraNora




     Je sens qu’il y a beaucoup de choses que j’ignore. Elle m’annonce qu’elle m’expliquera plus tard et je fais la moue, frustrée. Même si j’avoue que je suis épuisée et que je serais sans doute plus appliquée après une bonne journée de sommeil. ... Dit comme ça, je trouve ça assez drôle ! Mais, la chose qui m’embête c’est que Willy, lui, vit le jour et ne va pas se gêner pour courir partout et parler fort… Espérons qu’il ne fasse pas trop de gaffes.. Sinon ma nouvelle protectrice risque de revenir sur ses paroles et nous jeter à la rue..

    Nous faisons les courses et je m’arrange pour porter les couches et tout ce qui est lourd. Elle doit galérer avec William, le sac de sang et son panier.. Et puis le bout de chou pèse son poid en cacahuète quand même.. Finalement, nous payons et partons..

    Elle me parle alors tout en marchant et je commence à découvrir sa personnalité. Jusque là autoritaire, elle dévoile un petit coeur pudique que je me met aussitôt à admirer. Pour elle, aider un enfant est normal même si ça revient à de grosses dépenses, à se trimballer un bébé dans les bras et une jeune vampire à demi-morte de soif, et la nourrir.. Adorable. Même si je ne me serais pas risquée à lui dire.. Pas tout de suite..

    Comme nous continuons à marcher, elle commence à m’instruire sur cette Brigade de l’Ombre et sur ce qui peut représenter un danger pour ma nouvelle vie. Elle fait une remarque sur mon créateur et je pince les lèvres, d’une voix amère je précise.

Il ne m’a rien dit à part qu’il voulait faire de moi sa femelle et qu’il m’offrirait “le sang dont je rêve” si je vais le retrouver. Et ça pendant que son pote s’occupait de saigner ma mère..

    Comme j’ai parlé un peu brusquement, je lui demande pardon à voix basse.

Désolée.. Ce n’est pas contre vous.

    La colère que j’éprouve me permet d’évoquer Maman sans faillir. J’espère que Cassandra comprend bien que mon ressentiment n’est absolument pas dirigé contre elle. Elle m’a donné d’autres informations qui me font hocher la tête :

C’est pour ça que je me suis sentie affreusement mal quand je me suis approchée de l’église ? Ça veut dire quoi ? Les vampires n’ont plus d’âme ou un truc du genre ?

    Mon coeur se sert d’angoisse, on m’a élevé avec des valeurs chrétiennes et même si jusque là, je n’ai jamais été particulièrement croyante, m’imaginer priver de quelque chose qui me semblait acquis m’angoisse. Et puis c’est important d’avoir une âme.. Si je meurs il va m’arriver quoi ? Par suite d’idée, je lève la tête vers le ciel et constate qu’il est vraiment tard. Ou tôt, ça dépend du point de vu. Je précise à Cassandra :

En fait, je n’en savais trop rien pour le Soleil, mais j’avais entendu dire que les Vampires vivaient la nuit et n’étaient pas trop copains avec le Soleil, alors j’ai préféré ne pas tester.. Je trouvais ça bête de mourir ou de me blesser pour si peu.

    Cassandra me demande si j’ai des questions et au moment où j’ouvre la bouche pour parler, j’entends un petit gémissement et me tourne vers le paquet qu’elle tient. Willy va bientôt ouvrir les yeux, pas tout de suite mais je nous donne une demi heure. Je préfère prévenir ma guide..

Par contre William, lui, vit de jour. Il s’est endormi tôt dans la soirée et a pas mal été bousculé cette nuit, il va bientôt se réveiller..

    J’espère qu’on arrive bientôt et qu’on sera déjà installé quand il s’éveillera.. Je tente de garder un esprit de synthèse et répond à Cassandra

Je ne sais pas trop, c’est un peu confus pour moi.. Je dois boire du sang sinon même avec toute ma bonne volonté je ferais un massacre. Le Soleil, l'Église et moi ne sommes plus les meilleurs amis du monde et j’ai intérêt à ne pas attirer l’attention d’une bande de fou qui ont décidé de tuer tous les vampires et les lycans qui font parler d’eux.. C’est ça ?

    Je la regarde un peu angoissée

Qu’est-ce que je vais devenir moi ? Je vais devoir abandonner Willy ? Je ne veux pas le laisser seul. Mais il vaut mieux ça que.. que je le tue parce que je n’ai pas assez déjeuner.. Vous faites parti d’un groupe de vampire vous ?

    Tellement de questions sans réponses...



✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Je plains l'homme qui ne sent pas le fouet même lorsque c'est le dos d'un autre qui est frappé..
Fiche ~ Rps ~ Relations

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandra Home

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 177
Points : 883
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Infirmière à St-Thomas' Hospital

Feuille de personnage
Âge: 215
Taille: 1m71
Emploi: Infirmière

MessageSujet: Re: Prendre un enfant par la main.. ♪♫ [PV Cassandra] Mer 25 Jan - 17:03

Je sens que j’ai affaire à une jeune fille, surtout au moment où je lui explique qu’elle devra un peu attendre pour avoir des explications elle me fit la moue. Je ne m’offusque pas, être déçus de ne pas avoir tout tout de suite est assez courant à cet âge-là. Néanmoins, elle demeure serviable, Nora a insisté pour porter les affaires lourdes et les couches. J’ignore si elle fait ça par altruisme en pensant que cela me ferait trop de poids sur dans les bras ou si elle le fait en connaissance de cause. Mon instinct me dit qu’il s’agit de la première option.

Sur le trajet pendant que je la renseigne sur le monde elle me parle brièvement de son créateur. Le peu quel me dit suffit à me renvoyer à une colère lointaine, la même que lorsque qu’Eden ma kidnapper et retiré à ma simple vie d’infirmière. Pour faire de moi sa boniche, son esclave à tout faire. Donc je n’allais pas réprimander Nora pour avoir eu un coup de sang si j’ose dire en évoquant de pareilles pourritures. Je tente de dissimuler ma colère et parle d’une voix calme, mais un peu froide.

- Ne t’en fais pas, je comprends parfaitement ce que vous ressentez.

J’avais continué mes explications et après avoir parlé des lieux religieux, la petite sangsue me pose une question pour le peu délicat. À vrai dire là-dessus je n’ai aucune réponse concrète à lui offrir. Seulement des hypothèses autant ne pas tourner autour du pot.

- Honnêtement à ce sujet je n’ai aucune explication concrète à vous donner. Uniquement des hypothèses et je me demande si un seul vampire à l’exception de Dracula et encore peut justifier le phénomène. Il faudra aussi que je vous apprenne certaines choses au sujet des connaissances à pouvoir parler ou non en toute liberté.

Dracula étant un bon exemple, car tous les vampires ne le veulent pas que du bien. Et parfois juste prononcer son nom peu soit attirer des ennemis ou des alliés. Mais généralement il ne s’agira surtout de personne voulant sa tête que l’inverse. Ce qui me rappelle qu’il me faudra lui enseigner la hiérarchie des puissances également. Lui montrer ses limites, rapport à d’autre vampire suivant leur tranche d’âge. J’aimerais bien mettre ma main sur son épaule lorsque j’entends son cœur s’accélérer, mais avec toutes les courses dans les mains, la scène aurait une allure étrange. Je constate qu’elle est moins inculte que je ne l’aurais songer de base ce qui est une bonne chose. Ça lui aura évité de brûler vif au soleil. Le petit William ce mit à gémir je trouvais cela attendrissant, mais Nora m’avertis qu’il va bientôt ce réveilliez. Dans le fait de les aider, ce qui me sera inédit sera déjà d’avoir sous mon toit une sangsue, juste cela, mais aussi avoir un enfant humain. Les premiers jours, risque d’être chaotique. Ce qui me rassure et qu’il ne passera pas la journée dehors, car dans cinq ou dix minutes nous sommes à mon loft.

Elle m’affirme qu’elle est un peu confuse et je n’ai aucun mal à la croire là-dessus vu le chamboulement qu’il y a depuis quelques jours dans sa vie. Je croise son regard et son angoisse m’échappe difficilement.

- C’est résumé grossièrement, mais oui c’est ça. Je donnerais dans la journée davantage d’explication. Concernant ce qui vous allez devenir moi même je l’ignore c’est surtout qui va le définir. Concernant William vous ne serez pas obligé de l’abandonner et dans tous les cas il sera toujours possible de lui trouver un foyer ou une famille s’occupera de lui. Et pour ce qui est de tuer, car vous n’avez pas assez mangé. La voix douce céda à un ton plus sec. Avez-vous déjà l’intention de refuser de vous nourrir alors que vous avez de quoi manger sans vous rationner pour justifier de tuer un être humain ? Le dégoût d’être devenue une vampire ne doit en aucun cas permettre ce genre de justification. Je radoucis ma voix autant que je le peux. Surtout après que je vous aurais enseigné comment contrôler votre soif et comment boire à la source sans tuer.

Je préfère y aller directement voir la choqué afin d’éviter qu’elle se laisse aller à la simplicité. Je tourne dans une rue et cette fois j’ouvre un petit portail en acier. À côté, on y voit une boîte aux lettres avec pour nom Cassandra Home. Les poubelles pour les déchets sont justes à côté.

- Nous voilà arriver.

Hors-jeu : La suite ce trouve ici : http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com/t799-prendre-un-enfant-par-la-main-nora-edelweiss-partie-2#13687

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Prendre un enfant par la main.. ♪♫ [PV Cassandra]

Revenir en haut Aller en bas
Prendre un enfant par la main.. ♪♫ [PV Cassandra]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Je vois que je ne suis pas la seule à avoir faim en plein milieu de la nuit !
» Voler moi ?!! Jamais voyons ...
» Morwën : Chasse aux oreilles pointues
» Quand le ventre crie famine....
» Prendre furtivement sa main, Oublier un peu les copains...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Rues et ruelles-
Sauter vers: