Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

Je m'appelle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Je m'appelle... Jeu 29 Déc - 21:15

ArathornDubelem



Identification

Nom: Dubelem
Prénom: Arathorn
Surnom: l'enflammé
Âge: 35
Sexe: homme
Orientation sexuelle: hétéro
Pays d'origine: Inconnu
Race: lycan
Groupe: libre
Emploi: professeur d'histoire au King's college de Londres
Supérieur immédiat: le directeur du King's college de Londres


Derrière l'écran

Prénom: confidentiel
Surnom: Géant vert pas vert
Âge: 19
Découverte: je chaerchait un forum RP de loup-garous et de vampires (c'est ma première fois)
Fréquence de connexion: le weekend, en semaine ( 20-22 H)
Autres personnages: aucun
Autres trucs sur vous: j'adore faire des RP trash, je suis sportif et gamer (oui c'est possible)
Commentaires: même si j'ai plus de trois ans d'experience dans le RP actif ( en jeux vidéos), je suis totalement novice en RP sur Forum

Le physique qui me différencie
Bien le bonjour, je m'appelle... ah non ici, mon nom n'a aucune importance. Non je vais plutôt choisir de me décrire. Donc pour commencer je mesure 1m98. Oui c'est grand, j'ai des cheveux bruns en batailles mi-longs, j'ai un corps fin mais musclé. je porte un jean sombre et un T-shirt sombre surmontés d'une veste de costume noire elle aussi. J'ai des yeux bleu nuit et un regard toujours sérieux voir même colérique du à mon passé assez triste.

J'ai toujours mon épée avec moi, c'est une épée courte en acier béni munie d'une dague cachée a double tranchant. je m’entraîne tous les jours au niveau sportif et mental ce qui fait de moi un être fort et rapide.
Ah oui dernier détail, je porte des bottes militaires noires en souvenir de mon service à l'armée.

il faut aussi savoir que je suis assez agile ce qui me permet de grimper un peu partout même sous ma forme humaine. Par contre, quand je me transforme, après douleur et suffocation, je suis un loup géant, un pelage plus noir qu'une nuit sans lune, bipède, deux-mètres dix. Étrangement, j'agresse toute ce qui est vivant dans cet état. Je suis une bête si effrayante que je suis heureux que mes transformation ne soient qu'en pleine lune ou sous un état de Rage extrême.

Et aussi petit secret, dû à ma passion pour le chant et la musique, j'ai appris à imiter n'importe quelle voix. Pratique pour défier les nouveaux systèmes de sécurité !


Mon esprit
Depuis que je suis un loup-garou, j'ai une devise : honneur, sagesse, esprit et vengeance.

Mais pour comprendre le fond de ma pensée, il vous faut d'abord connaitre mon nom je m'appelle Arathorn Dubelem et j'ai le malheur de vous annoncer que... je suis un loup-garou je vis avec ce secret et je m'y fais. J'essaye de rester quelqu'un d'assez "humain" je suis aimable et assez amical même si je me montre souvent sérieux, et si, pour être franc, ce n'est qu'une facette pour cacher la souffrance qui m'habite. J'ai trop souffert pour être heureux même si pour rester dans un sentiment de joie, je m'accroche à l'espoir de revoir la femme que j'aime.

Je suis aussi pourrait-on dire, une personne a ne surtout pas énerver, j'ai un passé morbide, déprimant, enrageant, complétement fou, je souffre mais je le cache. Ce qui me rend incroyablement violent quand je suis en colère. J'ai tué énormément de vampires juste sur un coup de colère. Je ne suis pas un être violent pour autant. j'essaye d'aider au plus possible et je n'aime pas trop voir des gens faire mal aux autres. Alors je venge ces gens-là.

Je suis aussi une personne plutôt curieuse et j'aime bien apprendre de nouvelles choses. surtout en histoire.
J'ai aussi un philosophie d'entrainement : un esprit sain dans un corps sain. de plus, je suis un passionné de littérature fantaisiste.

Mais plus que tout, je suis, du haut de mes 35 ans, je suis un grand fan du célèbre auteur, interprète et chorégraphe Michael Jackson. Ecouter ses chansons en boucle et faire ses pas de danse sont l'une de mes activités favorites ce qui me permet souvent de fuir la dure réalité qui m'envahit.

Mais pour passer d'un coté un tantinet plus sérieux, il faut savoir que ma violence me fait paraitre fou même si je ne le suis pas, je suis juste traumatisé, et je déteste que l'on me le rappelle, cela me mets dans une rage folle même si il m'arrive de réussir à le cacher et de ne pas exploser la personne en face de moi.

A part cela, je suis un professeur d'histoire tout ce qu'il y'a de plus normal et je reçois un bon salaire dû à ma position. Je vis une vie paisible dans un appartement du centre ville de Londres.

il faut aussi savoir que depuis un grand traumatisme dans mon passé, j'éprouve une haine inimaginables pour les vampires je les hais tous sauf une exception. Ma petite amie, Lila, elle a un coeur si pur et je l'aime plus que tout au monde.

C'est d'ailleurs aussi ma plus grande peur. Perdre encore une fois des êtres chers à mes yeux.




Le passé qui m'a construit
Je vivais avec mes parents, dans un petit village nommé Berque dans le Nord-Pas-de-Calais, j’ai sans doute vécu une des enfances les plus magiques et insouciantes que l’on puisse imaginer.
Arya, ma sœur jumelle et moi, étions des jeunes très complices. Je la défendais contre tous les dangers de la vie et elle me le rendait au centuple en rendant mon existence plus belle chaque jour. Il n’y a pas à dire, j’ai été un enfant heureux, adoré.

Toutefois, un jour, mon père décida de briser toute cette innocence en nous révélant la vérité, à Arya et moi. Je m’en souviens parfaitement. Nous avions 8 ans et il nous avait assis devant le four à charbons de notre petite maison. Maman était dans la cuisine et nous observait de loin sans faire mine de se joindre à nous.

• Arathorn, maintenant que tu es assez grand, nous pensons, ta mère et moi, qu’il est temps que tu connaisses la vérité.

J’étais un peu effrayé, jamais mon père n’avait été aussi solennel avec moi.

• Il y a 8 ans, j’étais sur ma barque en train de relever mes filets. Quand soudain, j’ai entendu un bruit tel que je n’en avais jamais entendu. Un appel au secours désespéré venant de la mer. J’ai aussitôt tout lâcher pour aller à la rencontre de ce cri. C’était une femme, accrochée à une planche qui tenait un panier en rotin qui flottait tant bien que mal sur l’eau. Je l’ai remonté ainsi que son panier. Panier qui contenait un minuscule bébé… Tu sais Arathorn, j’ai tout fait pour sauver cette femme, mais elle était tellement faible… Je n’ai même pas pu entendre son histoire. Venait-elle d’un bateau naufragé ? Je n’en ai aucune idée. Mais je suis
• chez moi avec ce panier et je t’ai confié à ma femme. J’ai enterré le corps de la femme du mieux que j’ai pu… Nous venions tout juste d’avoir Arya… Nous nous sommes occupés de toi comme notre fils de sang, et dans nos cœurs, il n’y a aucune différence entre ta sœur et toi.

Je ne sais plus exactement comment j’ai réagis, sur le coup, à l’annonce de cette nouvelle. Je m’attendais à ce que quelque chose se brise entre ma famille et moi, mais il n’en fût rien. J’ai mis un moment à l’admettre, mais au final, rien n’avait changé. J’aimais toujours autant ma sœur et mes parents et ils me traitaient toujours comme leur fils adoré.

A l’école, j’étais un génie d'histoire et de musique tandis que ma sœur était plus branchée sur la science. Elle était même plus douée que le professeur en mathématiques.

Mais tout bascula quatre ans plus tard.

Après avoir couru un coup, je rentrais chez moi, c’était déjà le soir. Je n’avais pas vu le temps passer… J'entendis alors derrière moi, le craquement des branches d'arbres, le vent qui m'apportait l'odeur d'un chien mouillé. Je ne me doutais même pas de ce qui allait se passer. Ce qui était sûr, c'est que j'étais angoissé par ces sons et odeurs étranges. J'avais peur du des ombres, et j’avais l’impression d’être en danger. J'entendis un grognement de loup et, car je savais cette fois que j’étais en danger, j’ai couru. Je n'avais jamais couru aussi vite. J’avais peur, si peur.


Je courais à en perdre haleine. Les grognements devinrent de plus en plus fort, j'entendais des pas derrière moi, je me forçais de ne pas regarder. Je me contentais de courir encore et encore. Les grognements devinrent hurlements et je fus plaqué contre un arbre à une vitesse et une force surhumaine. Je ne pouvais plus bouger, j'étais tétanisé. Je vis alors une bête poilue, grande, forte, munie de griffes et de crocs acérés. Je me mis à hurler si fort, si fort, si fort.

J'allais mourir, j'en été sûr. Putain de merde, une vie simple qui se termine par une mort de merde. Je mérite mieux, mieux, mieux, MIEUX !!!!!!!!!!!!!!!! Je regarde les yeux rouges de la bête avec un regard à la fois effrayé et énervé, je lui mets un coup de poing si puissant que je m'en brise le bras tout entier *CRAC* et en un hurlement "AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH!!!" le loup me mordit sur l'avant bras gauche et s'enfuit au plus profond de la forêt.
J’étais toujours là, étendu, sur le sol, le bras pété et une morsure sur ce dernier. J'hurlais de douleur, j'avais mal, trop mal. Mon bras en miette, je n’arrivais pas à me relever. Mon bras me faisait trop mal. Je pris alors mon courage à deux mains et je poussais avec mon bras droit pour me leva non sans peine. Quand je fus levé, je me dirigea vers  ma maison pour m’y cacher. Au bout d’un moment, je sentais que j’avais une autre douleur au fond de moi. Quelque chose de plus… sombre. J’avais encore plus mal. C’était étrange. La douleur état insupportable. Je sentais mes os craquer en moi. J'avais de plus en plus mal. Je souffrais trop. Je sentais mes organes gonfler, mes muscles grossir. Au bout d'un moment, mes organes étaient tellement gros que je ne pouvais plus respirer. Je suffoquais. C'était la partie la plus douloureuse. Ce fût ensuite le tour de mes os, ils grandissaient et changeaient de forme cela faisait mal, très mal. A la fin de ce carnage, j'étais devenu un être mi-homme mi-bête.

Je respirais bruyamment, j'étais en colère, je voulais tuer le connard qui m'avait fait ça. Je fonçais vers la forêt malgré mon bras et je poursuivais une odeur de viande fraiche me parvint aux narines. Je suivais cette odeur qui m’emmena jusqu’à une biche. Je me mis à grogner et à lui sauter dessus. Même avec un bras cassé, j’arrivais à griffer et à mordre. Je me mis à arracher la gorge de la biche avec les dents. Mon repas commença. Je croquais à pleines dents mon fabuleux met. C’était si bon. Je prenais mon temps pour manger, cela arrivait à apaiser un peu ma douleur et à me calmer moi.

Puis vint le lever du jour.

Je repris ma forme humaine tout aussi douloureusement que pour la transformation. Le problème, une fois redevenu humain, c'est que mes vêtements étaient en lambeaux, et mon bras, toujours dans un sale état. Lorsque je m’éveillai, je sentais que j'avais encore mal à l’endroit ou je m’étais fait griffer et mon bras complètement en miettes. Je me mis difficilement debout. Je fonçais en courant complètement nu vers chez moi et mes parent me demandèrent, avec inquiétude, ce que j'avais bien pu faire pour me retrouver à poil, ensanglanté de partout et avec un bras éclaté. Je me mis à fondre en larmes sans pouvoir prononcer un mot.

Un mois plus tard, mon état ne s’était toujours pas arrangé. La pleine lune fit son apparition alors que j’étais partit dans le village voisin pour m'acheter un CD audio de l'album Thriller de Michael Jackson, j'étais si heureux de l'avoir enfin entre les mains. Mais le plaisir fût de courte durée. Je commençai par sentir mon cœur battre extrêmement vite et fort. Je me mis au sol ne pouvant plus faire un seul mouvement. Les gens venaient autour de moi pour me demander si j'allais bien. La neige tombait délicatement, le froid de cette sombre nuit de Décembre s'infiltrait dans mon cœur. Je commençais à faire des convulsions. Je tremblais de partout. J'avais mal. Trop mal. Mes organes commençaient à gonfler, de plus en plus. J'avais trop mal. Je n’arrivais qu'à sortir des gémissements et des grognements. Comme à ma première "crise", mes organes étaient si gros que je ne pouvais même plus respirer. Soudain, mes os prirent le relais, je pouvais à nouveau respirer. Mais ce n'était pas fini, ma peau se déchirait d'elle même et laissait la place a un cuir épais, des poils noirs firent leur apparition un peu partout. Mes dents firent la place à des crocs d'un blanc d'albâtre, de longues griffes noires avaient remplacés mes ongles d'enfant. A la fin de cette scène de torture, je n’étais plus moi même, j'étais en colère, j'avais faim. Des hurlements de terreur remplacèrent l'inquiétude des passants pour ma santé. Je commençai par m'attaquer à une jeune femme d'une vingtaine d'année. Je lui aie sauté à la gorge et dans une trainée de sang chaud, elle mourut. Après cet amuse bouche, je m’attaquai à un vieillard qui avait quand à lui, un goût de pruneau beurk. Je m’attaquais de cette même manière à tout le village.


A la fin, ce fût un carnage incroyable. Des innocents morts tous dévorés jusqu'à l'os. C'était un régal.

Quand les rayons du Soleil firent leur entrée, je tombai douloureusement sur le sol. Je perdais de la masse, je me sentais mal, ma tête tournait, je ne me sentais vraiment pas bien. Je sentis l'humanité revenir. Cela faisait aussi mal que pour la transformation. Au bout de quelque minute, j’étais redevenu un humain de douze ans. Je gardais en mémoire les évènements de la veille et me mis à vomir de dégout et possiblement d'indigestion. Je finis par m'évanouir complètement nu sur le sol enneigé du foret qui séparait mon village et le lieu de mon repas.

Mes parent finirent par me retrouver nu comme un vers et se ruèrent vers moi pour me réchauffer. Ils étaient très inquiets, ils me posaient des tas de questions sur comment j'ai fait pour me retrouver nu. Comment j'allais, si j'étais au courant pour l'attaque d'il y'a deux jours. J'étais complètement perdu. Je n'arrivais pas à leur expliquer mais je finis par leur dire que tout était de ma faute. Je me misse à pleurer à chaudes larmes et ils me prirent dans leurs bras.

Après cet incident, je décidais de partir en Angleterre pour faire des études d'histoire. J'appris en deux ans a mieux me contrôler, à faire attention à la colère, et a remarquer que le fait d'être un loup-garou n'était pas si déplaisant que cela. Je pouvais courir partout sans me fatiguer, j'étais plus agile et rapide qu'avant. Je courais aussi vite qu'une voiture en ville parfois. Et le mieux, je n'avais plus peur du noir du tout. D'ailleurs, je n'avais plus aucune peur. Je décidasse donc de continuer mes études dans ce beau pays. Quand j'eu atteint la majorité, je vis une jeune feme se faire agresser dans la rue par un bandit de petit chemin. Je me mis à foncer vers  le brigant et à le plaquer contre le mur de la ruelle où il se trouvait. Je le regardais avec des yeux de fureur et lui hurla "TU N'AS PAS HONTE D'GRESSER UNE JEUNE FEMME COMME CA ?" sans dire mot, l'homme me souriant vilainement et sorti un canif en alu de premier prix de sa poche. Je la lâchat et il me dit "Maitenant écoute moi bien petit con. Tu crois être un héros mais tu n'est qu'un idiot et maintenant tu vas me filler ton CD-walkman (oui j'en avais encore un à l'époque) un esquissant un léger sourire et en ayant un très mauvais jeu d'acteur, je lui répondis " Oh non le petit couteau. Mon point faible" Et d'un rire et un coup de pied dans le poignet, je lui fit tomber son arme. Je pris ensuite le Canif et le brat entre mes mains. Il est de piètre qualité ton jouet. pour te procurer une arme, ne vas pas chez Marks & Spencer va plûtot dans une armurerie. Je lui fit un petit coup dans le vide pour le feinter et il prit la fuite comme le lâche qu'il était. La jeune femme me remerciant par un gros calin et je lui rendis son sac. Après cela, je me sentais bien. Je me suis alors dis "est-ci je devenais plus fort encore pour pouvoir aider encore plus de gens. Je me suis donc décidé. j'allais devenir fort. C’était génial, du sport quotidien, de la discipline, des règles strictes. J’étais fait pour ça. quand j'eu de la musculature apparente, je choisis de reprendre mes études pour devenir un professeur d'histoire au King's college de Londres tout en continuant le sport avec assiduité.

A l'âge de dix-neuf ans, pendant des vacances de Noël j'avais décidé de retrouver ma famille en France à Progrefis. Quand je franchis le pas de ma porte, je vis ma famille, c'était beau des câlins et des caresses à volonté pour cette surprise.
Mais, une heure plus tard, le vrai drame commença, j'étais parti faire une petite sieste quand ma mère ouvrit à un inconnu sombre.

Mon père, d'un ton inquiet, demanda si il allait bien et, en un éclair, l'homme éventra mon père si vite que ses tripes étaient parties a l'autre boute de la pièce, ma mère commença à hurler mais le monstre se dépêcha de lui exploser la tête contre le mur. Ma sœur se mit à hurler de frayeur quand le vampire plaçât son doit sur sa bouche. Il la déshabilla violemment et commença à la violenter de plus en plus fort ma sœur pleurait.

Elle avait mal. Soudain, je vis le gros porc dégueulasse en train de souiller ma sœur, je vis ses larmes, et je vis les cadavres de mes parents. Je ne pouvais plus supporter. La colère était trop forte. "Je...je...je vais ... JE VAIS TE TUER !!!!!!!!!!!!!!!" je me transformais sans aucune douleur et a une vitesse incroyable, chose que je n'avais jamais faite. Et je m’empressai de foncer vers cet horrible connard !

Je le poursuivais dans toute la maison et au bout de dix secondes, il me donna un coup de poing qui me fit tomber au sol. Il me sauta ensuite dessus et se mit à essayer de me mordre mais j’étais trop rapide à ce moment, il essaya alors de me mettre un coup de poing qui m’avait atteint de plein fouet. Je me suis ensuite mis à le pousser violement si bien qu’il se retrouva au fond de la maison je me suis mis à lui bondir dessus et à lui planter mes griffes dans son crâne. Et pour fini j'ai pressé sa misérable petite tête si fort qu'elle s’envolât comme un bouchon de champagne. Il était faible, moi fort, c'étain un enfoiré qui méritait un sort pire que celui que je lui aie infligé. Je repris ensuite forme humaine et je me ruais vers ma sœur, elle prononça quelques mots et s’éteignit dans mes bras.

Et alors que dans le hurlement le plus fort que je n'ai jamais poussé, je me à pleurer à n’en plus pouvoir, ma sœur, ma seule et unique sœur. "AAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!" c'est ainsi que mon traumatisme fît son apparition. J’étais un vrai monstre. NON. Un démon.
Un mois plus tard, je décidais de repartir pour Londres et finir mes études.

Quand je faisais mes études, en 2016 j’avais alors 21 ans, je fis la rencontre, d’une étrange femme, c’était la nuit, je continuais mon entrainement à l’épée dans le parc à l’abri des gens et des caméras. J’avais obtenu cette épée dans une boutique d’antiquités spécialisée dans le médiéval. Je m’entrainais avec jours et nuits depuis que je l’avais eu.

Je terminais d’apprendre un enchainement quand j’entendis un cri strident. Je me dépêchasse de rengainer mon épée et de la remettre dans son sac qui était une sorte de couverture en cuir mou sanglé par des petites ceintures noires. Je fonçasse vers l’endroit d’où provenais ce cri. Je vis alors une jeune fille qui se tenait le cou, deux traits de sang lui coulait au long tu cou. J’avais tout de suite compris que c’était un vampire qui avait fait cela. Je serais les poings, je voulais lui apprendre les bonnes manières.

Mais d’abord, l’urgence était de sauver cette pauvre fille. Je me ruais vers cette dernière et lui posa une main sur l’épaule « ça va madame ? Vous n’avez pas trop mal ? » Elle ne pût me répondre dû à sa douleur je compris alors que le vampire la voulait en tant que disciple. Je savais qu’il était encore là, quelque part, pas loin du tout et probablement plus proche que je ne le pensais. Je m’empressai alors de prendre à jeune fille dans mes bras et de la conduire au plus vite à l’hôpital st Thomas. J’ai entendu des rumeurs disant que les médecins de cet hôpital étaient très doués pour guérir toutes sortes de maladie et blessures.

J’emmenai cette fille vers l’accueil et demanda un lit au plus vite. Je la laissais entre les mains des médecins et je partis dehors et j’attendis. Longtemps, près d’une heure ou deux. Je me mis à dire : « Pas la peine de te cacher dans les buissons, je sais que tu es là. Allez sors d’ici pour que je puisse te tuer plus facilement ». Et là, un homme fit son apparition. Il était lui aussi armé d’une épée, sauf que lui n’avait pas de fourreau et qu’il laissait la lame sortie. D’un sourire ou je vis ses dents pointues et ses yeux rouges, il me dit « Alors tu as compris. Bon je ne veux pas que l’on nous voie nous battre ici et je sais que tu en meurs d’envie. Alors laisse-moi te proposer un marché. Je connais un endroit dans les égouts de Londres. Un endroit éclairé ne t’en fait pas. Il se situe juste là-bas en bas de ce pont. Rejoins-moi quand tu sauras décider à m’affronter. » Je décidai sans dire un seul mot de le suivre. Quand nous fumes arrivés, il me dit de sortir mon arme et là il me dit que le combat se passera dans les règles. Un duel comme il s’en faisait coutume au XVIIème siècle. Je sortis alors mon arme et il me précisa que son épée était en argent. Ça ce n’était pas prévu. Une épée d’argent. Je ne sais pas pourquoi, mais quand j’ai su qu’il ne bluffait pas, je me suis mis à trouver cela génial. Il suffisait juste de ne pas me faire toucher pendant le duel.

Je sortis alors mon épée de son sac, mais je décidai de garder le fourreau.
Quand le combat commença, il me dit violement, « tu verras sale chien, cette le petit minois de cette fille sera à moi et à moi seul, elle sera mon esclave ! » il tirait horriblement la langue et avait une voix toute rauque et toute moche. Ses dires avaient eu pour effet de m’énerver et je me mis sans hésitation à le charger. Il se prépara à me donner un coup d’épée latéral quand je me suis baissé et me suis mis à lui glisser entre les jambes. Il croyait vraiment que j’étais là pour rentrer dans son jeu ? Dans la volée, je lui donnai un coup sur la jambe et il tomba lourdement sur le sol. Il se mît à hurler et à pleurer. Il n’allait pas réduire cette belle fille en esclavage. Avant même qu’il comprenne réellement ce qui lui arrive, je lui dis, « tu vois ? Les faibles comme toi ne méritent même pas que je gaspille le tranchant de ma lame » il se leva et, quand j’eus le dos tourné, il essaya de me donner un coup que j’évitai de justesse. Là il m’avis mis en colère. Je déteste un manque d’honneur pareil. Surtout dans un duel à l’épée. Je lui trancha la tête pendant mon esquive et, pour finir correctement le travail, je pris la plaque d’égouts qui était à coté, j’enlevai les vêtements du vampire et, avec cela, je reliai le vampire et la plaque ensembles. Et touche finale, je jetai le corps dans la Tamise.

Je partis en direction de l’hôpital pour vérifier l’état de santé de la jeune femme. Et quand je la vis éveillée dans son lit, je reçu un étrange sentiment. Un peu comme un choc qui me poussait nulle part. Alors c’est ça un coup de foudre ? voilà ce que je me suis dit en voyant ses beaux yeux verts. Je savais ce que j’avais à faire à présent. J’allais devoir la protéger, faire tout ce qui était en mon pouvoir pour qu’elle vive bien et pour qu’elle soit heureuse. Elle ne sera plus jamais en danger. Je le nourrirais et je l’aimerais jusqu’à la fin des temps. Quand elle vit comment je la regardais, elle me dit d’une douce voix « merci ». C’est ainsi qu’une belle histoire d’amour entre un lycan et un vampire fit sa naissance. Et ma vie continuait ainsi, je haïssais toujours autant les vampires mais elle, je ne pouvais pas la prendre pour un de ces monstres. Nous étions heureux ensembles. Et il s’avère par ailleurs que nous étions dans la même école un bonus de plus sauf qu’elle ne prenait que les cours du soir. Mais nous arrivions à nous retrouver dans notre appartement de collocation au centre-ville.

Aujourd’hui, je suis un professeur d'histoire de trente-cinq ans et je vis encore avec mon secret. Mais je vis aussi une belle vie aux côtés de celle que j'aime.  



Dernière édition par Arathorn Dubelem le Mar 3 Jan - 18:17, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bryan Grey

L'administrateur sadique
avatar
L'administrateur sadique


Messages : 2817
Points : 3361
Niveau de puissance : Louveteau
Emploi et loisir : Mercenaire

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Mercenaire

MessageSujet: Re: Je m'appelle... Ven 30 Déc - 9:20

Yop, bienvenue!

Y a que quelques petits soucis qui me chicote au vu de l'histoire... Au début, tout me semble bien aller, c'est dans ton deuxième paragraphe que cela se corse.

Premièrement, quand tu précises démembrer le vampire, y a un point qui a été négligé, et c'est l'incompatibilité des deux sang. Du coup, s'il réussit, je ne sais comment, à démembrer aussi facilement un vampire, s'il ingère une goutte de sang vampire où si ce sang rentre en contact avec celui de Arathorn, c'est suffisant pour le tuer. Prendrait-il vraiment ce risque?
«• Le sang Vampire leur est mortel également, tel un poison s'il rentre en contact avec le sang d'un lycan. » - Description des races - Lycans - Points faibles.

Deuxièmement, la puissance des vampires et des lycans. Tu dis démembrer aussi facilement un vampire, il ne faut pas oublier de prendre en compte les forces, si le vampire est bien plus âgé que le lycan, ce dernier n'arrivera sûrement pas à tuer un vampire aussi facilement... et s'il est d'âge égale ou approximative, il est possible qu'il le tue, effectivement, mais il faudrait éclaircir un peu à mon point de vue... cela me semble un peu poussée.

Un tout petit truc que je trouve un peu marrant, comme si c'était normal pour tes parents: c'est quand tu es retourné chez eux, nu comme un vers, et qu'ils se demandent comment tu as fait pour te retrouver nu plutôt que le pourquoi tu serais couvert de sang. Bon, sous la panique et l'état de choc je ne crois pas qu'il ait pensé à sauter dans une rivière pour se nettoyer avant de rentrer chez lui!

Sinon, pour ce qui est du psychologique, y a un petit détail, pas qui me chicote, mais je devais t'en faire part. En fait, c'est surtout son TEI Par rapport à sa lycanthropie. Déjà, à son âge, il est considéré comme un loup, tout au plus un grand loup. (rf. contexte - races - lycans - La puissance des noctambules) du coup, la colère est très difficilement contrôlable par le lycan en question, et a encore tendance à se transformer à la moindre excès de rage. Cependant, avec son TEI, cela devrait être fréquent qu'il pète les plombs et se transforme sous un coup de rage. Il y aurait logiquement un très grand lien entre l'impulsivité occasionné autant par la lycanthropie que par le TEI.

Sinon, je crois que c'est tout. Fais simplement réviser les quelques détails que j'ai précisé vis-à-vis ton histoire, et tout devrait être bon.

J'en profite donc pour me présenter: Bryan Grey, 24 ans, mercenaire et messager pour la brigade de l'ombre et la guilde de Saint-Pierre. Lycan depuis peu, mon poste est désormais suspendu, mais je souhaite de tout cœur pouvoir continuer de pratiquer mon métier un jour. Je fréquente également un vampire, du coup je peux comprendre tes états d'âmes quant au fait d'avoir une douce moitié qui est d'une race que l'on déteste... Je te souhaite une bonne vie en ville, espérant se rencontrer quelque part, qui sait!

Encore une fois, bienvenue, et bon courage pour ta fiche! Wink

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
FicheConnaissancesSuivi de RP ♦ #ffffff
Carte d'identité de la brigade de l'ombre:
 


• I've never been perfect, but neither have you •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Je m'appelle... Ven 30 Déc - 10:44

Merci pour ta réponse Bryan, mais il me faut tout de même préciser deux trois points que j'ai probalement oubliés. le premier concernant le TEI, il l'as développé durant le massacre de sa famille, ce qui explique ce fameux coups de colère qui lui fait prndre tout les risques. de plus, avec la facilité qu'il a eu pour tuer un vampire, celui-ci devait être assez faible en prenant aussi en compte les années qu'Arathorn à passé après sa morsure. Et, à moins que ma mémoire me fasse défault, je crois avoir pésicer de Grunghort mourait sous les coups de griffes. Pour un autre point, j'ai pensé que de faire un RP avec un TEI serait assez marrant pour un loup-garou assez agé. je vais donc faire les corrections et les présecions néssésaires pour une meilleure "mise en bouche".

je te dis au revoir et te remercie encore de ton intéret pour ma présentation.
Revenir en haut Aller en bas
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
avatar
Vampire Ancestral


Messages : 2104
Points : 2311
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille: 5p6
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: Je m'appelle... Ven 30 Déc - 12:59

Bonjour!

Premièrement voici une petite présentation. Je me nomme Evelyne Salt, recherché sous le nom de Phantom. Je travail comme assassin depuis plus de 200 ans et est maintenant sous les ordres des Ancestraux. Si le cadre de notre rencontre n'est pas professionnel, je suis une personne très sympathique!

Je seconde premièrement tout ce qui a été mentionné par Bryan, je rajouterais quelques détails de mon côté.

1) Dans ta description physique, tu as mentionné ''Ah oui dernier détail, je porte des bottes militaires noires en souvenir de mon service à l'armée.'' :
À moins que je ne me trompe, je n'ai vu aucune mention d'un service dans l'armée dans ton historique.

2) Un personnage avec un TEI serait injouable. Un TEI est plus qu'un simple trouble cognitif ou de l'humeur. Ce diagnostique comporte plus que de simple excès de colère. Il peut premièrement entraîner aussi d'autre problème de santé mentale: dépression, anxiété généralisé, etc... Et divers symptômes physique, soit sueur, palpitation cardiaque, tension...

Les excès de colère ne disparaisse pas aussi facilement que tu l'as indiqué. Les personnes avec un TEI auront des épisodes classifiées comme des crises. Lors de ses crises, ils sont un danger pour eux-mêmes et pour autrui. Le niveau d'agressivité est aussi fortement disproportionné. Pour contrôler les crises, la patients doivent prendre plusieurs médicaments, soit des antidépresseurs, des psychotropes et j'en passe! Sans parler de suivre des thérapies d'ordre cognitivo-comportementale.

Les colères étant incontrôlable lorsqu'elle survienne, les patients commettront souvent des délits et auront donc des casiers judiciaires.

Je ne vois aucun de ses éléments dans ta fiche. Ce type de diagnostique rendrait ton personnage pratiquement injouable en considérant le faible contrôle à la colère des Lycans en bas âge. La brigade de l'ombre t'aurait descendu à ta première crise dans le centre-ville... Si tu veux toujours continuer dans cette voie, il faudra adapter ta fiche et être conscient des risques de mort pour ton personnage.

Peut-être voulais-tu plus lui donner un trouble de l'humeur? Plus facile à jouer et moins suicidaire. Moi, ainsi que Mikael Crown connaissons très bien les problèmes de santé mentales si tu as plus de question.

3) Il ne faut pas oublier le côté réaliste. Ce n'est pas un forum basé sur la magie et le fantastique. Si tu tue quelqu'un, tu auras un avis de recherche ainsi que des personnes à tes trousses. La mort de l'individus ne sera pas oublier.

4) Lors de ton combat contre le lycan après la morsure, j'ai vue que tu revenais nu comme un ver chez tes parents. Tu n'as pas mentionné avoir de blessure. Un très jeunes lycan à une petite capacité de régénération. Normalement tu aurais eu quelques blessures vue la violence du combat.

5) Dernièrement, désolé si j'ai mal interprété tes paroles, mais que voulait-tu dire lorsque tu as écrit ceci :  ''je vais donc faire les corrections et les présecions néssésaires pour une meilleure "mise en bouche".

je te dis au revoir et te remercie encore de ton intéret pour ma présentation.''

Doit-on s'attendre à des modifications, ou ceci est un adieu?

Merci! Si tu as d'autres questions n'hésite pas à nous contacter!

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Je m'appelle... Ven 30 Déc - 13:13

Bien le bonsoir Evelyne Tout d'abord, je tien a faire part d'une chose de la vie réele qui me suit tout les jours. Mon TEI. Je suis réelement atteint de cette maladie donc pour le RP je sais comment gérer un personage avec un TEI. Ensuite, pour ce qui est du meurtre, je ne pense pas que les animaux puissent être recherchés pour meurtre. (et c'était en Françe alors ...) En plus, les blessure ont été mentionnés dans l'histoire du combat avec l'autre loup-garou. j'ai mis et je cite "Je fonçais en courant complètement nu vers chez moi et mes parent me demandèrent, avec inquétude, ce que j'avais bien pu faire pour me retrouver à poil et ensanglenté de partout." ce qui donne une mention des blessures (même si, je l'admet, j'ai oublié de préciser mon bras cassé). et pour finir NON ma dernière phrse n'est pas un adieux mais plus une annonce de réedition et une courtoisie formelle. Doc ne t'en fait pas je reste. Il faut bien que quelqu'un se charge de tuer phantom ^^
Je te remercie d'avoir pris en compte ma présentation dans laquelle je vais refaire un édition.



PS : Peux-tu me parler de l'"hitorique" dont tu me parle ? Je ne saisit pas bien, faut t'il que je précise que j' ai fait l'armé en angleterre avant de devenir prof ou il y'a un endroit du forum que je n'ai pas vu ?
PPS : Au pire, comme je ne suis pas encore dans le registre officiel, je vais totalement changer l'apparence du perso ^^
Revenir en haut Aller en bas
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
avatar
Vampire Ancestral


Messages : 2104
Points : 2311
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille: 5p6
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: Je m'appelle... Ven 30 Déc - 13:26

1) Tu as écrit avoir des bottes, obtenue lors de ton service dans l'armée dans la description physique. En effet, il serait bien de savoir quand ton personnage a fait son service dans l'armée, car je ne vois aucune mention dans l'historique.

2) Pour le TEI, je suis intervenante psycho-sociale de métier (Travailleuse sociale). J'ai une bonne formation en santé mentale. Je connais les traitements demandé pour gérer les crises. Si tu désires tout de même continuer dans cette voie, sois avertit qu'en cas de crises, tu sera incontrôlable, te transformera en lycan n'importe où et t'attaquera a autrui (Une personne en pleine crise de TEI aurait cette réaction, il faut pas oublier qu'un lycan ne contrôle pas sa colère dans un jeune âge... Donc encore plus dangereux) . Ton personnage sera donc tuer sans la moindre chance de s'expliquer. Nous jouons de façon tout de même réaliste sur ce forum. J'aimerais voir que ton personnage est médicamenté et suit une thérapie cognitivo-comportementale avec un psychiatre.

3) Peut-être juste préciser que tu as des blessures dans ce cas lors de ton retour au milieu familiale!

4) Parfait, bien heureuse de savoir que tu apportera les modifications et que ce ne sont pas des adieux Very Happy

5) Bonne chance pour tuer Phantom Wink

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Je m'appelle... Ven 30 Déc - 15:01

Ayan tbien pris en compte ton commentaire, je me suis mis à réfléchir et tenant à ce que mon personnage reste en vie (pas envie de rager et de commetre un meurtre) pour pouvoir tuer les gens de la liste noire sui sonts
vergil
Damiam
Phamtom


je vais donc enlever le RP au niveau du TEI et lui donner un comportement de gentleman disonnn mmhhh "enragé" (super dangeureux quand en colère) je pense que ça pourrait le faire.
et merci pour les encouragements ^^ (ze te nem. même si je prévois de te tuer ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Bryan Grey

L'administrateur sadique
avatar
L'administrateur sadique


Messages : 2817
Points : 3361
Niveau de puissance : Louveteau
Emploi et loisir : Mercenaire

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Mercenaire

MessageSujet: Re: Je m'appelle... Dim 1 Jan - 17:32

Bon... Je crois qu'on a quelques petits choses à discuter. Ton histoire fait encore très peu de sens selon moi, et beaucoup de justifications devront être apportés, et des changements devraient également se faire sur certains point.

• Premièrement, te sauver de la noyade alors que tu étais bébé.... Tu étais né où, et comment tu as fait pour te retrouver dans l'eau, comme ça, et y survivre vu ton bas âge?

• Le village de Progrefis n'existe pas, bien malgré toutes mes recherches. Nous sommes dans le monde réel, et non en fiction, cela dit j'aimerais un nom de village réel, sans quoi, il serait mieux de ne pas donner de nom.

• «Les bâtards devaient être nommés par le lieu où ils on été trouvés. Dans mon cas ce fût alors Dubelem et pour le prénom, mes parents adoptifs choisirent de m'appeler Arathorn.»
C'est une loi très étrange, tirée par les cheveux, et personnellement je trouve que cela ne fait aucun sens de nommer son enfant par le nom de son lieu de naissance...

• Pour la fête des 5 ans de ta soeur, elle et toi vous étiez parti pour une balade dans la forêt? Quel parent laisserait un gamin de dix ans seul avec sa petite soeur de cinq ans dans la forêt, sans manger, à se perdre? Et quel gamin de cinq ans aimerait se perdre et crever la dalle en forêt?

• La première transformation d'un lycan est instantanée, oui, mais cela prend quand-même un délais de 10 minutes, le temps que le corps contracte le virus et que les membres se transforment... Faut user d'un peu de logique ici: il a au moins dix minutes d'avance sur toi, sachant qu'il court très sûrement aussi vite que toi si ce n'est pas plus, il est impossible de l'avoir rattrapé...

• L'image de la gamine déchiquetée, t'as beau aimer le gore, y a toujours bien une limite. Cette image, selon moi, n'a pas sa place... surtout au sujet des enfants ou des gamins, ça m'agresse les yeux. Les enfants, ça reste un sujet sensible pour bien des gens du coup je prend mal la description du meurtre d'une gamine de trois ans de façon sadique, en plus d'exposer une image d'elle..... J'suis un joueur gore aussi, mais je sais que certains joueurs ont des limites, j'évite de donner trop de détails à ceux-ci, et je ne mets pas d'image. Cela pourrait grandement choquer les gens, surtout que cette partie du forum est à la vue de tout le monde, invité compris.

•Tu as précisé un gamin de douze ans. À douze ans, tu étais lycan? Les premiers symptômes de la lycanthropie commence vers l'âge de la puberté, soit vers quatorze ou quinze ans, mais douze ans c'est jeune.

• dix-neuf ans, tu retournes chez tes parents, et ta soeur finit par se faire souiller par un gros porc. Bah je t'annonce que ta soeur avait quatorze ans et que c'est de la pédophilie, viol sur MINEUR, du coup j'aimerais que l'on retire ces détails de la fiche de présentation puisque c'est quelque chose de complètement illégal.

• Quelques échanges de coups, tu évites celui du vampire c'est bon, mais le détail qu'il plante ses crocs dans le plancher, c'est un peu de trop. Ça ne fait aucun sens, vu l'angle des dents, de planter ses crocs dans un plancher, et les vampires ne sont pas des bestioles aux crocs de vingt centimètres de longs...! Il y est resté coincé, cela me semble absurde, tiré par les cheveux.

• Le meurtre de ce vampire, sérieusement, c'est exagéré... Je ne crois pas qu'il veuille mourir comme ça, les deux sangs sont incompatibles, et s'il ingère par voie orale (ou tout autre voie) il meurt. Du coup, le démembrer et faire gicler le sang comme ça, les chances que tu t'en sortes vivant sont infime, surtout si un combat s'était enclanché avant. Une éraflure quelque part, et te voilà mort. Je trouve donc cela vraiment tiré par les cheveux.

• Pour tout finir, ton personnage, avec un tel soucis mental, s'en irait enseignant... cela ne serait pas tout à fait possible, jamais les gens le laisseraient enseigner avec un tel comportement. Il y a des meurtres, Arathorn devrait avoir des casiers judiciaires à son actif et avoir toute la gendarmerie à dos...

Le forum est basée sur la réalité, il y a beaucoup de détail réels qur tu as omis de mettre, ou que tu as négligé. Les lois, par exemple, les casiers judiciaires et tout, les villages inventés, ce sont des choses qui ne devraient pas être négligés en temps normal. Il y a quelques règlements de notre communauté, également, que tu as omis de suivre.
Citation :
• Loi: Les sujets portant sur la pédophilie, la zoophilie, la drogue ainsi que tous les sujets jugés illégaux par la loi sont strictement interdits

Nous sommes sur un forum dix-huit ans et plus. Nous pensons être assez mature pour comprendre que certains sujets peuvent être plus sensibles pour certains que pour d'autres, et je juge les membres suffisamment matures pour être en mesure de rédiger ses textes de façon à ce que les scènes gore ne soient pas si gratuitement violente. Nous croyons également que nos membres ont la capacité de différencier ce qui est légal de ce qui ne l'est pas, faisant ici allusion à la pédophilie dans ton histoire ainsi qu'au meurtre sadique, décrit d'une gamine de trois ans, avec une image en référence.

Ton impatience au vu de ta validation est compréhensible, mais de là à le dire tous les heures sur la CB, cela commence à être lourd. Nous avons notre IRL aussi, et nous n'avons pas que cela à faire, d'autant plus que ce week end c'était la nouvelle année, alors de voir se plaindre sur la CB que cela était long, ça tapait sur le moral... Je suis désolé pour le temps que j'ai mit à donner des nouvelles mais j'avais d'autres trucs à faire, j'étais sur la CB alors que j'étais pas sensé y être (taff).

Je me dois malheureusement de te demander de faire tous ces modifications sur ta fiche, ainsi que d'adapter tes descriptions pour éviter de dévoiler au grand jour tout le gore que tu sais prendre. Une fiche de présentation, cela sert à présenter son personnage, et non pas faire une preuve de ''qui est le plus sadique''. Je suis désolé, mais je ne peux malheureusement pas accepter ta fiche avec tout ce qui cloche dedans.

Le staff est toujours là pour t'aider, mais encore, faudra-t-il que tu prennes nos conseils en main. Non seulement comprendre, mais il faudra également mettre en application, de façon sérieuse, et se renseigner auprès de la loi et faire des recherches sur les noms de village ne serait peut-être pas une mauvaise idée.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
FicheConnaissancesSuivi de RP ♦ #ffffff
Carte d'identité de la brigade de l'ombre:
 


• I've never been perfect, but neither have you •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Je m'appelle... Dim 1 Jan - 18:52

Pour commencer, je te remercie d'avoir prété attention à ma fiche encore une fois et je sais que tu n'est pas une machine. (je suis admin d'un serveur moi aussi) donc je sais parfaitement que le staff n'est pas toujours là.

Ensuite, je vais répondre à tout les problèmes dans l'ordre dans lequel tu les as cités

Premièrement, te sauver de la noyade alors que tu étais bébé.... Tu étais né où, et comment tu as fait pour te retrouver dans l'eau, comme ça, et y survivre vu ton bas âge?

Me sauver de la noyade quand j'étais bébé pour cela, je pense que de faire une précision sur un panier ou quelque chose qui m'aurais permit de rester à la surface pourrais jutifier ma survie. Ensuite pour le pays d'où je viens, navré mais je ne le changerais pas. Le rp du personnage se base sur le fait qu'il ne connaise pas ses origines mais qu'il n'en as rien à faire dû à la belle vie qu'il a eu avant ses problèmes.

Le village de Progrefis n'existe pas, bien malgré toutes mes recherches. Nous sommes dans le monde réel, et non en fiction, cela dit j'aimerais un nom de village réel, sans quoi, il serait mieux de ne pas donner de nom

Oui je comfirme. J'ai totalement inventé ce village. mais je me suis dis qu'avec des Lycans et des vampires. Je pouvais me ermettre de créer un petit univers. Mais bon, vu que ce n'est pas le cas, je vais m'occuper d'enlever Progrefis de mon univers.

«Les bâtards devaient être nommés par le lieu où ils on été trouvés. Dans mon cas ce fût alors Dubelem et pour le prénom, mes parents adoptifs choisirent de m'appeler Arathorn.»
C'est une loi très étrange, tirée par les cheveux, et personnellement je trouve que cela ne fait aucun sens de nommer son enfant par le nom de son lieu de naissance...


Dans ce cas, je vais mettre que la famille qui ma receuile s'apelle Dubelem.

Pour la fête des 5 ans de ta soeur, elle et toi vous étiez parti pour une balade dans la forêt? Quel parent laisserait un gamin de dix ans seul avec sa petite soeur de cinq ans dans la forêt, sans manger, à se perdre? Et quel gamin de cinq ans aimerait se perdre et crever la dalle en forêt?

C'est vrai qu'écrit comme je l'ai fait, il est facile de comprendre que Arathorn vit dans une famille d'irresponsables. Je ferais donc le modification nécessaires pour y remédier.

La première transformation d'un lycan est instantanée, oui, mais cela prend quand-même un délais de 10 minutes, le temps que le corps contracte le virus et que les membres se transforment... Faut user d'un peu de logique ici: il a au moins dix minutes d'avance sur toi, sachant qu'il court très sûrement aussi vite que toi si ce n'est pas plus, il est impossible de l'avoir rattrapé...

En effet oui. pour la transformation, je la retarderais. Pour l'autre Loup, je pense qu'une biche fera l'affaire.

L'image de la gamine déchiquetée, t'as beau aimer le gore, y a toujours bien une limite. Cette image, selon moi, n'a pas sa place... surtout au sujet des enfants ou des gamins, ça m'agresse les yeux. Les enfants, ça reste un sujet sensible pour bien des gens du coup je prend mal la description du meurtre d'une gamine de trois ans de façon sadique, en plus d'exposer une image d'elle..... J'suis un joueur gore aussi, mais je sais que certains joueurs ont des limites, j'évite de donner trop de détails à ceux-ci, et je ne mets pas d'image. Cela pourrait grandement choquer les gens, surtout que cette partie du forum est à la vue de tout le monde, invité compris.

Dan ce cas, je vais enlever l'image. Par contre, le fait que j'ai choisi une gamine de trois ans, indique la folie et la rage totalement incontrolâble d'un tel monstre. Je tient donc à garder cela (je le mettrais sous spoiler).

Tu as précisé un gamin de douze ans. À douze ans, tu étais lycan? Les premiers symptômes de la lycanthropie commence vers l'âge de la puberté, soit vers quatorze ou quinze ans, mais douze ans c'est jeune.

Tu l'as mis toi même. Les effets de la transformation sonts instantané (laps de temps de dix minutes) donc je suis vraiment embrouillé là. Soit je me suis déja transformé donc logiquement, avec le venin du Lycan, je me transforme à la prochaine pleine lune, soit la morsure ne m'as rien fait. Ou alors voudrais tu me dire que je me transoforme une fois, pendant la nuit de la morsure, et après c'est fini j'usqu'a quatorzze quinze ans ? j'attendrais ta réponse avant de changer. Je suis trop perdu.

dix-neuf ans, tu retournes chez tes parents, et ta soeur finit par se faire souiller par un gros porc. Bah je t'annonce que ta soeur avait quatorze ans et que c'est de la pédophilie, viol sur MINEUR, du coup j'aimerais que l'on retire ces détails de la fiche de présentation puisque c'est quelque chose de complètement illégal.

J'avais oublié ce détail. Je vais donc partir de l'origine, et partir du principe qu'Arya a le même âge qu'Arathorn  (Je n'avais pas fait attention, d'habitude, avec le sexe, je fait plus attention. Ca m'avait échappé)

Quelques échanges de coups, tu évites celui du vampire c'est bon, mais le détail qu'il plante ses crocs dans le plancher, c'est un peu de trop. Ça ne fait aucun sens, vu l'angle des dents, de planter ses crocs dans un plancher, et les vampires ne sont pas des bestioles aux crocs de vingt centimètres de longs...! Il y est resté coincé, cela me semble absurde, tiré par les cheveux.

Dans ce cas, maintenant que tu le dit, c'est vrai que s'en est risible. Je vais donc corriger en plantant mes griffes (niveau contact au sang ça devrait passer) dans son crâne.

Le meurtre de ce vampire, sérieusement, c'est exagéré... Je ne crois pas qu'il veuille mourir comme ça, les deux sangs sont incompatibles, et s'il ingère par voie orale (ou tout autre voie) il meurt. Du coup, le démembrer et faire gicler le sang comme ça, les chances que tu t'en sortes vivant sont infime, surtout si un combat s'était enclanché avant. Une éraflure quelque part, et te voilà mort. Je trouve donc cela vraiment tiré par les cheveux.

Je sais bien qu'il ne voulais pas mourir comme ça. Tu crois vraiment qu'il voulait mourir tout court ? Là je te trouve dûr vraiment. Personne ne veux mourir. et même si il voulait mourir mais pas comme ça ? Tu crois vraiment que je lui aurais laissé ce plaisir ? Mais comme je l'ai mentioné plus haut, je vais le tuer autrement.

Pour tout finir, ton personnage, avec un tel soucis mental, s'en irait enseignant... cela ne serait pas tout à fait possible, jamais les gens le laisseraient enseigner avec un tel comportement. Il y a des meurtres, Arathorn devrait avoir des casiers judiciaires à son actif et avoir toute la gendarmerie à dos...

Je ne sais pas si tu as tout relus mais j'ai enlevé toutes les allusions au TEI dans ma présentation. Donc il n'y'a pas de problème mental. juste un grand traumatisme et une haine folle des vampires. Niveau casier judiciaire, j'ai commis tous mes meurtres sous forme bestiale. Donc à part les empreintes digitales, on ne peux me retrouver. A ce sujet, voilà une chose qui revient très souvent niveau empreintes digitales chez les animaux : http://www.gurumed.org/2011/05/06/les-koalas-ont-exactement-les-mmes-empreintes-palmaires-que-les-humains/ mais rien pour les loups. alors désolé mais on ne lance pas un avis de recherche sur un animal (sauf animal de compagnie perdu) donc la logique veux que je n'ai jamais été retrouvé. Au mieux, c'est Grunghort qui ser retrouvé (traces : digitales et sperme) Donc c'est un mort qui est recherché.
Revenir en haut Aller en bas
Bryan Grey

L'administrateur sadique
avatar
L'administrateur sadique


Messages : 2817
Points : 3361
Niveau de puissance : Louveteau
Emploi et loisir : Mercenaire

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Mercenaire

MessageSujet: Re: Je m'appelle... Dim 1 Jan - 20:12

Bon... là, je tiens à préciser que je suis le fondateur de ce forum, et que je connais mon contexte, du coup, je ne tolère pas qu'on vienne me contredire sur les trucs que je demande à modifier dans les fiches. Il est très frustrant pour un fondateur (et pour le reste du staff ça devient lourd) de voir que le concept sur lequel le staff a bossé si fort pour offrir à ses membres la possibilité de RP dans un contexte plaisant, se voit bafoué ou contredit par des membres. Si je le demande, c'est que ça ne fonctionne pas, ça ne colle pas à mon contexte, ou encore cela ne peut pas être possible. Je me fie à mes connaissances, certes je ne sais pas tout, mon staff non plus, mais quand on a un doute sur quelque chose nous faisons les recherches appropriées et jamais nous ne parlons sans connaissance de cause, on communique beaucoup entre staff et on a su s'entendre sur ces points. S'ils sont énumérés à la suite de ta fiche, c'est qu'ils sont à modifier. S'il ne sont pas modifiés correctement où si on doit encore se battre pour que tu acceptes les modifications à faire sur ta fiche, ça aura été la dernière fois. Tu as été avisé.


Quelques explications sont nécessaires:

Citation :
La première transformation d'un lycan est instantanée, oui, mais cela prend quand-même un délais de 10 minutes, le temps que le corps contracte le virus et que les membres se transforment... Faut user d'un peu de logique ici: il a au moins dix minutes d'avance sur toi, sachant qu'il court très sûrement aussi vite que toi si ce n'est pas plus, il est impossible de l'avoir rattrapé...

En effet oui. pour la transformation, je la retarderais. Pour l'autre Loup, je pense qu'une biche fera l'affaire.
Citation :
Quelques échanges de coups, tu évites celui du vampire c'est bon, mais le détail qu'il plante ses crocs dans le plancher, c'est un peu de trop. Ça ne fait aucun sens, vu l'angle des dents, de planter ses crocs dans un plancher, et les vampires ne sont pas des bestioles aux crocs de vingt centimètres de longs...! Il y est resté coincé, cela me semble absurde, tiré par les cheveux.

Dans ce cas, maintenant que tu le dit, c'est vrai que s'en est risible. Je vais donc corriger en plantant mes griffes (niveau contact au sang ça devrait passer) dans son crâne.

Il faut savoir également où mettre les descriptions. Certaines choses n'ont pas besoin d'avantages de descriptions (tes meurtres en contiennent déjà trop). Tu as tué un vampire? Parfait, mais il y a d'autres moyens de le préciser, des méthodes correctes de façon littéraire de le décrire. Et encore, es-tu obligé de préciser que tu tues absolument? Es-tu vraiment forcé de faire gicler le sang de façon morbide? Est-ce que c'est pleinement nécessaire de savoir qu'il y a le sang qui gicle et des tripes qui volent partout pour savoir qu'il a été transformé? Je rappelle ici qu'une fiche de présentation de personnage, c'est fait pour présenter et décrire son personnage, et non pour montrer qui est le plus sadique.


Citation :
• Tu as précisé un gamin de douze ans. À douze ans, tu étais lycan? Les premiers symptômes de la lycanthropie commence vers l'âge de la puberté, soit vers quatorze ou quinze ans, mais douze ans c'est jeune.

Tu l'as mis toi même. Les effets de la transformation sonts instantané (laps de temps de dix minutes) donc je suis vraiment embrouillé là. Soit je me suis déja transformé donc logiquement, avec le venin du Lycan, je me transforme à la prochaine pleine lune, soit la morsure ne m'as rien fait. Ou alors voudrais tu me dire que je me transoforme une fois, pendant la nuit de la morsure, et après c'est fini j'usqu'a quatorzze quinze ans ? j'attendrais ta réponse avant de changer. Je suis trop perdu.

C'est une façon de dire que tu devrais changer l'âge de ta transformation, ou un truc comme ça... parce qu'un enfant survivrait jamais à la transformation. C'est une question de logique, un enfant n'a même pas sa croissance, encore, c'est tout faible et ça a un corps tout maigrichon (pour la plupart) et crois-moi à 12 ans tu faisais pas 1m80 et 90kg, le corps d'un enfant aurait jamais tenu à une telle transformation, et juste l'effet de la douleur, il serait sûrement mort d'un problème quelconque déclenché par la douleur.

Citation :
• L'image de la gamine déchiquetée, t'as beau aimer le gore, y a toujours bien une limite. Cette image, selon moi, n'a pas sa place... surtout au sujet des enfants ou des gamins, ça m'agresse les yeux. Les enfants, ça reste un sujet sensible pour bien des gens du coup je prend mal la description du meurtre d'une gamine de trois ans de façon sadique, en plus d'exposer une image d'elle..... J'suis un joueur gore aussi, mais je sais que certains joueurs ont des limites, j'évite de donner trop de détails à ceux-ci, et je ne mets pas d'image. Cela pourrait grandement choquer les gens, surtout que cette partie du forum est à la vue de tout le monde, invité compris.

Dan ce cas, je vais enlever l'image. Par contre, le fait que j'ai choisi une gamine de trois ans, indique la folie et la rage totalement incontrolâble d'un tel monstre. Je tient donc à garder cela (je le mettrais sous spoiler).

Mais est-ce vraiment nécessaire de décrire le meurtre de façon totalement sadique, comme ça? C'est presque gratuit, il y a d'autres méthodes pour décrire la situation que de le mettre de façon aussi vulgaire. Je comprend que tu aimes le gore, mais il y a tout de même une limite. Et oui, la folie et la rage totalement incontrôlable d'un tel monstre peut pousser à cela, mais il faut savoir quand-même avoir la maturité de juger ce qu'on peut mettre ou ce qu'on ne peut pas mettre, ou du moins, ce qui est nécessaire d'être mit et décrit.

Citation :
• Le meurtre de ce vampire, sérieusement, c'est exagéré... Je ne crois pas qu'il veuille mourir comme ça, les deux sangs sont incompatibles, et s'il ingère par voie orale (ou tout autre voie) il meurt. Du coup, le démembrer et faire gicler le sang comme ça, les chances que tu t'en sortes vivant sont infime, surtout si un combat s'était enclanché avant. Une éraflure quelque part, et te voilà mort. Je trouve donc cela vraiment tiré par les cheveux.

Je sais bien qu'il ne voulais pas mourir comme ça. Tu crois vraiment qu'il voulait mourir tout court ? Là je te trouve dûr vraiment. Personne ne veux mourir. et même si il voulait mourir mais pas comme ça ? Tu crois vraiment que je lui aurais laissé ce plaisir ? Mais comme je l'ai mentioné plus haut, je vais le tuer autrement.

Je ne suis pas dur, et pas du tout, j'essaie simplement de te faire comprendre qu'il y a d'autres moyens de tuer un vampire que de faire une fontaine de sang avec son corps ou de te baigner dans ses entrailles. Si tu aurais réellement voulu qu'il ne meurt pas comme ça, un minimum de logique aurait permis de comprendre facilement que tu aurais pu t'y prendre autrement dès le début, sans avoir à faire un massacre, et ainsi lui épargner les chances de mourir sous la contamination de son ennemi.

Citation :
• Pour tout finir, ton personnage, avec un tel soucis mental, s'en irait enseignant... cela ne serait pas tout à fait possible, jamais les gens le laisseraient enseigner avec un tel comportement. Il y a des meurtres, Arathorn devrait avoir des casiers judiciaires à son actif et avoir toute la gendarmerie à dos...

Je ne sais pas si tu as tout relus mais j'ai enlevé toutes les allusions au TEI dans ma présentation. Donc il n'y'a pas de problème mental. juste un grand traumatisme et une haine folle des vampires. Niveau casier judiciaire, j'ai commis tous mes meurtres sous forme bestiale. Donc à part les empreintes digitales, on ne peux me retrouver. A ce sujet, voilà une chose qui revient très souvent niveau empreintes digitales chez les animaux : http://www.gurumed.org/2011/05/06/les-koalas-ont-exactement-les-mmes-empreintes-palmaires-que-les-humains/ mais rien pour les loups. alors désolé mais on ne lance pas un avis de recherche sur un animal (sauf animal de compagnie perdu) donc la logique veux que je n'ai jamais été retrouvé. Au mieux, c'est Grunghort qui ser retrouvé (traces : digitales et sperme) Donc c'est un mort qui est recherché.

Je sais que tu as retiré le TEI, mais dans ta description psychologique tu précises quand-même qu'il devient enragé facilement, et qu'il devient fou et violent sous cette rage. Cela reste quand-même un énorme risque en tant que lycan, de te voir transformé pour rien en classe parce que tu en as marre qu'un élève ne comprennes pas.

Je le sais très bien aussi pour ton truc sur les loups.... mais la question n'est pas là. Les témoins, les caméras de surveillances par endroit, cela aide déjà beaucoup pour traquer un suspect. Un morceau de tissu de ses vêtements en lambeaux est suffisant pour avoir un nom sur cette personne, cela peut être une très bonne trace aussi.  Il ne faut pas oublier que les lycans ne sont pas 100% animal, et ont également un ADN en lien avec leur forme humaine. Des traces tellement significatives peuvent se faire trouver, ton sang lors de la première transformation, des témoins, des traces, ton corps retrouvé dans la neige par tes parents.... Il y a des enquêteurs sur le forum qui sont spécialisés en recherche de lycans et de vampires, ils sont aussi facilement identifiable que les humains.

Du coup, je n'ai pas prit le fait que tu me dise que selon la logique, il n'a jamais été retrouvé. Au contraire, selon la logique des choses, il serait recherché dans le meilleur des mondes, et déjà retrouvé et mort dans le pire des cas. Tu n'es pas un esprit, tu as un corps. Le boulot que les enquêteurs font pour te retrouver et pour retrouver les meurtriers , c'est particulièrement gros, et avec tous les corps que tu as laissé derrière toi avec les traces de dents et de griffes, traces de pattes dans la neige, et tout, ils seraient presque capable de faire un portrait robot de toi, qu'avec les preuves laissées derrière. Il est donc impossible que tu ais passé au travers du filet ainsi.

Je comprend la volonté de débattre sur certaines choses, on bosse fort sur nos concepts et tout, mais un minimum de maturité et de logique pourrait très bien suffire pour comprendre soi-même que certains des points énumérés ci-haut ne sont pas plausibles. Prendre le temps de faire sa fiche selon les recherches établies et selon le contexte donné ça compense beaucoup la frustration de devoir tout refaire parce que ça ne colle pas.

Si ce que tu recherches, c'est de faire couler le sang absolument, il y a des forums où le sadisme aussi fréquent est permis, mais ici, on reste dans une communauté mature où on comprend très bien qu'il n'y a pas que des meurtres dans la vie. On a d'autres RPs, des RPs où on s'amuse, qu'on aime et tout, et nos buts premiers, à tous les personnages, ce n'est pas de tuer quelqu'un. Certains a la protection de Londres à coeur, d'autres c'est de protéger un proche, alors que certains personnages, c'est de réussir à se faire à sa nouvelle race, ou de réintégrer son travail. Tuer n'es pas le seul but dans la vie, et si ce n'est que ça, que tu veux... et bien je suis vraiment désolé mais je ne crois pas que ce forum soit fait pour toi.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
FicheConnaissancesSuivi de RP ♦ #ffffff
Carte d'identité de la brigade de l'ombre:
 


• I've never been perfect, but neither have you •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Je m'appelle... Mar 3 Jan - 6:07

Bonjour et bon courage pour tes corrections. J'avoue ne pas saisir beaucoup de points de la fiche, je te souhaite toutefois une bonne évolution parmi tes pairs et nous autres.

Je me présente, Charity, Vampire bi centenaire, traquant et tuant sa propre espèce pour purger le monde du fléau des vampires.

Bon rp à toi ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Je m'appelle... Mar 3 Jan - 18:44

Voilà j'ai fini de refaire toutes les corrections néceésaires. (enfin je crois) J'ai enlevé le sadisme de mon personnage et de sa présentation. Il reste probablement une ou deux scènes un peu gore mais avec des vampires et des Lycans, c'est un peu difficile de ne pas mettre de sang.

J'ai probablement été fort avec le vampire tout à la fin mais je pense que ça devrais passer.

J'ai enlevé le coté colérique du personnage pour le rendre apte à enseigner
(oui je tiens à être professeur pour ce forum)

J'ai enlevé toute mes réferences au sexe pour être sur de ne pas avoir de pédophilie.

J'ai été plus soft dans mes description qui étaient trash et j'ai enlevé le massacre du village.

Je pense que j'ai tout énuméré. Au plaisir de recevoir vos réponses.

PS : ah oui j'ai fait attention à que ce que je mette soit encré dans le contexte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Je m'appelle...

Revenir en haut Aller en bas
Je m'appelle...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» comment s'appelle les habitants de....?
» comment appelle-t-on ?
» salut je m'appelle billie
» Le nouveau Gandhi s'appelle Sarkozy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Fiches de présentations archivées-
Sauter vers: