Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

Sauver par une fille... quel déshonneur [ pv: Charity Brixton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Kinnaga Matsuda

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 354
Points : 295

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Taille: 191 cm
Emploi: Employé au Black-Rabbit

MessageSujet: Sauver par une fille... quel déshonneur [ pv: Charity Brixton] Lun 26 Déc - 11:12

Dormant le jour pour pouvoir profiter de son frère et Danial, il avait obtenu le même rythme que ceux-ci. Les rues étaient calmes, un peu festives pour les fêtes , bien éclairer. Les boutiques sont encore ouvertes et Kinn voulait profiter un peu. Il traînait entre les allés des marchandises, sans vraiment acheter, il voulait regarder. L'argent ne pousse pas dans les arbres, il doit y faire attention.

Il se sentait un peu seul, mais il devait apprendre à se débrouiller un peu et tout se passait bien. Il avait même acheté un cadeau pour Yuki. Alors pourquoi ça commençait à mal tourner? Un premier, lui avait barré la route, lui demandant s'il connaissait Damian. Il avait nié l'homme et poursuivit sa route. Un second lui avait attrapé le bras en criant. " Je le reconnais, c'est lui! "

Sans attendre plus de réactions, Kinnaga s'était mis à courir pour leur échapper. Mais pourquoi avait-il tourné au coin de la route? Il aurait dû continuer le long de la grande rue. Ses poursuivants étaient bien plus rapides que lui et l'écart qu'il avait pu mettre en swinguant entre les voitures se réduisait rapidement.

Il sentit un poids sur son dos et il tomba en avant. L'un des vampires venait de s'élancer sur lui. Les canines sortantes, la bave coulaient lentement sur les lèvres. Il le renifla bruyamment et se mit à rire. Kinnaga tenta de se dégager de ce poids, mais l'autre les rejoint rapidement. Il reconnut un ancien sanguinaire. Alors ils n'étaient pas tous morts?

" Faut pas le tuer! C'était l'un des favoris… Il sait peut-être où il est."

Il fut soulevé comme une poupée et jeté contre le mur. Où il resta assis, mais son regard regardait de droite à gauche. Il en avait que faire de ceux-ci, c'était des moins que rien. Même Damian les maltraitait. Mais les voir risquerait de l'attirer, surtout qu'il ne semblait pas être mort. Il sourit et sortit une dague de sa poche. Il n'était plus aussi faible que dans sa cellule, cette fois il se battra! Son regard fut attiré par une ombre, il ne fut pas le seul. Les deux autres firent volte-face, mais l'un d’eux tomba au sol. Trop vite! Que s'est-il passé? Quelqu'un était là pour le sauver? Un assassin ou pur hasard?



































✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je suis un humain et le grand frère de Yuki Matsuda.




Dernière édition par Kinnaga Matsuda le Mar 3 Jan - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Sauver par une fille... quel déshonneur [ pv: Charity Brixton] Lun 26 Déc - 18:27



Choices are sometimes easy to make
Feat Kinnaga Masuda

La nuit, pleine, entière, le clair obscur de Londres, les rues éclairées empruntées par humains et immortels sans s'en rendre compte. La lady est vêtue de noir, elle se fond dans l'obscurité, ce soir elle a tardé à rentrer. Ce soir, elle a besoin d'oublier. Elle veut oublier qu'elle ne peut plus savourer un fruit, qu'elle ignore encore si elle le pourra un jour. Elle sent sentir le vent sombre souffler dans sa coiffure parfaite. Comme toujours sa camériste l'a rendue époustouflante, et pourtant elle rentre seule. Elle aurait pu faire des invitations, mais aucun être n'a retenu l'attention de l'impie ce soir. Elle avance dans les ruelles avant de s'arrêter auprès d'une enseigne éclairée. Elle connait cet endroit, elle en pousse la porte mais c'est la fin de soirée, elle se glisse silencieusement à une table commandant tout de même quelque chose. Elle paie sa consommation, tendant le verre vide à la proie humaine. Elle ne souille pas ses lèvres sur n'importe quel peau, et elle ne mord pas non plus. On ne sait jamais quand les repas se lavent, elle préfère jouer la sécurité.

Elle ne bouge pas, fait signe au "serveur" qu'il peut repartir alors qu'on vient lui annoncer que c'est l'heure de fermer bientôt. Elle fait signe qu'elle a compris, elle ne veut pas rentrer pour autant. Elle boit son verre lentement et tranquillement. Ils savent qu'elle ne fera pas d'histoire, elle est et reste une bonne cliente, elle n'a jamais fait de débordements, est toujours restée présentable et à même prit plusieurs fois le partit des humains du lieu. Elle termina son verre, se leva et salua les rares employés encore présent. L'aube n'était pas si loin, pourtant elle jugea qu'elle avait encore le temps d'aller se balader un peu et de profiter de la nuit. C'était rare de se balader ainsi dans les rues, elle remarqua rapidement le manège de congénères devant elle. Il traquait, elle le sentait, c'était bien des immortels aux battements mais la proie était vivante. Du moins encore pour le moment. Elle se décida en un clin d'oeil. Elle savait que al dernière bataille avait laissé un clan dans le besoin, aussi elle ne recula pas. Elle sortit sa dague et s'avança, capuche rabattue sur le visage à la suite des autres. Elle les laissa tourner à un angle de ruelle. Elle entendit les premiers mots et sourit. Deux morts de moins, deux immortels de moins.

Elle arriva à son tour dans les ténèbres du chemin, elle n'était qu'une ombre de plus. Elle plongea son arme enduite d'eau bénite d'un côté et de sang de loup garou de l'autre. C'était un de ses tests, voir ce qui tue le plus vite. Le corps retomba sans vie à ses pieds avait qu'il ait pu comprendre ce qu'il se passait. Elle fixa son adversaire, le jaugea, elle restait toujours prudente dans ses combats contre les impies. Le danger était toujours présent seulement un être était en danger. L'autre se jeta sur elle, elle n'eut qu'à se décaler légèrement pour échapper à son coup. Lent, il l'était, encore jeune sans doute. Sous la coupe d'un autre certainement plus puissant. Elle sentit sa capuche se faire arracher alors qu'il agrippait une boucle brune. Sa coiffure retomba sur ses épaules. Stupéfiant le vampire qui prit un sourire conquérant. Erreur de débutant, elle planta de nouveau son arme en plein dans le coeur immortel et regarda le second corps tomber à ses pieds sans émotions.

Elle s'assura que les deux cibles étaient mortes. Un bon point apparemment le mélange était puissant. Mais sur un vampire plus puissant... Peut être inefficace. Elle devait viser mieux et plus précis. Elle observa ses coups portés avec un œil critique. Elle avait faillit manquer le cœur du deuxième. Elle avait peut être eut un mouvement de stress. Elle ramassa sa capuche déchirée, la glissant dans une de ses poches sans un son. Elle hissa sans mal les deux corps dans une benne proche avant de se tourner vers l'humain. A son rythme cardiaque il semblait avoir eut peur. Elle le fixa de ses iris qui lentement reprenaient une couleur azurée.

Vous aviez froissé les sanguinaires ?

Simple question. Elle connaissait ces deux individus, et bien que cibles non prioritaires, ne figuraient pas parmi les saints de cette faction. Est ce qu'il allait prendre peur d'elle également ? Elle rangea la lame dans son fourreau. Elle avait fait les prélèvement pour l'équipe d'action du laboratoire. Ainsi ils sauraient ce qui agis le plus vite entre le geste, le poison des lycans et l'eau bénite. Elle sentit ses cheveux glisser le long de son cou. Ignacia allait se faire du mauvais sang encore une fois de la voir rentrer négligée. Il y avait plus important à faire. Elle sortit le cellulaire, dont elle se serait bien passée, mais elle devait rendre compte à chaque sortie de l'arme.

Secrétariat ? Notez la rue, deux colis à récupérer à l'angle de ... elle regarda rapidement les noms autour et les annonça avant de reporter son regard sur le jeune homme. Peut être un soin d'urgence également, sauf si vous allez bien monsieur ? Elle s'adressait cette fois à lui directement, attendant d'entendre un son passer ses lèvres, sinon elle continuerait son coup de fils sans son avis.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Kinnaga Matsuda

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 354
Points : 295

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Taille: 191 cm
Emploi: Employé au Black-Rabbit

MessageSujet: Re: Sauver par une fille... quel déshonneur [ pv: Charity Brixton] Mar 3 Jan - 19:54

Kinn' le vit tombé si rapidement qu'un clignement d'œil aurait suffi pour ne rien comprendre. Il ne fit aucun mouvement. Son sauveur semblait très doué, et bouger serait se mettre en danger et le déranger.

Il retient une exclamation de surprise quand la capuche tomba. Regardant les boucles tombez en cascade sur le dos. Et le corps tomba de la même façon que le tissu. Le japonais descendit son regard, observant les deux corps encore sous le choc. Il tremblait un peu et se mit sa main par-dessus l'autre pour se calmer. Il eut le réflexe de reculer, d'appuyer un peu plus son dos sur le mur derrière lui. Il hocha la tête, même s'il n'avait rien fait. Un grand coup de froid au nom des sanguinaires.  

 "mal…malheureusement"  

Il regarda le couteau bouger, se crispant, mais se détendit bien vite quand il remarqua que la lame ne lui était pas destinée, mais, juste ranger dans son étui. Il la regarde téléphoner et écoute. Tiquant sous les mots employés. Il tourna son visage sur les deux vampires aux sol. Colis ? Il hocha la tête

 "Je n'ai rien du tout.  "  

Ou presque, il cacha la morsure de son frère, en relevant son col. Quand elle ne le regarde plus. Après tout, ça ne mérite pas de soin, mais il est préférable d'éviter des questions indiscrètes… Yuki est ancien sanguinaire lui aussi. Bien qu'il n'ait rien à avoir avec eux. Il rangea son couteau et se mit debout, s'aidant du mur. Qui qu'elle puisse être si elle voulait le tuer, une lame ne ferait rien du tout.

 "Merci, beaucoup Mademoiselle   "  

Il s'inclina en remerciement, mais fut pris d'un vertige. La peur l'avait envahi bien plus qu'il ne l'aurait cru. À présent qu'il était debout, son regard était rivé sur les deux cadavres. Il les contourna, mettant un peu de distance. Comme s'il craignait de les voir se remettre debout. Si elle n'avait pas été là… non, il vaut mieux ne pas imaginer ce qu'il aurait pu subir.


 "Comment vous savez qu'ils étaient des sanguinaires ?   "  










   
































     

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je suis un humain et le grand frère de Yuki Matsuda.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Sauver par une fille... quel déshonneur [ pv: Charity Brixton] Mer 4 Jan - 6:45



Choices are sometimes easy to make
Feat Kinnaga Masuda

L'humain semblait debout, elle le fixait et remarqua le mouvement pour cacher la morsure. Étrange, mais pas forcément inhabituel, certains se sentent mal à l'aise quand ils viennent de réchapper à la mort. Il avait l'odeur du sang dans la ruelle, elle observa les cadavres et s'en éloigna. Elle les connaissait, ils étaient sur la liste de cibles, pas dans les plus dangereux, mais dans les classifications déterminées. Elle resta immobile quand il s'approcha, ne jugeant pas qu'il n'ait rien, mais c'était au choix des autres de se faire soigner ou non. Elle n'imposait rien, elle attendit seulement dans la pénombre. Au remerciement elle tiqua, non, elle ne méritait pas cela, elle ne le faisait pas pour ça. Elle vit le vertige mais ne fit pas de mouvement vers l'homme. Il avait eu son content de vampire pour la soirée, inutile de lui imposer sa présence plus proche. A sa question elle reposa son regard sur les corps et détourna le visage lentement pour peser ses mots.

Je l'ai vu dans leur regard, un immortel sait se contrôler s'il s'en donne les moyens. Eux ce ne sont que des chiens des enfers, qui ne mérite pas de fouler le sol de cette terre.

Était elle trop dure dans ses propos ? Elle ne savait pas s'il avait besoin de quelque chose, il ne semblait pas manquer de sang, c'était juste le contre coup de l'attaque. Elle sortit l'objet électronique, l'avertissant par message que c'était transmis et que la procédure demandait si besoin d'une ambulance ou pas. Elle leva le regard sur l'humain et répondit un simple non. Il ne semblait pas en vouloir, pour des raisons qui lui était propre. Elle n'en demandait pas plus. Par contre elle ne voulait dans ce cas pas le voir lors de l'intervention. Elle renvoya un simple texte en affirmant qu'elle ferait le rapport plus tard et qu'elle ne pouvait rester sur place.

Venez.

Ce n'était pas un choix, il refusait les soins, d'accord mais elle ne laisserait pas voir la suite des opérations. Surtout qu'elle ne savait pas exactement pourquoi il avait été la cible. Elle se plaça près de lui pour le soutenir, ne lui laissant pas le choix que de la suivre. Heureusement que de nuit de nombreux bars plus traditionnellement humain restent ouvert, elle s'assurerait qu'il était en état et le raccompagnerait s'il le fallait. Mais elle ne voulait pas le laisser découvrir ses possibles activités. Elle avançait rapidement, et le portait presque avant de passer la porte d'un pub hôtel du coin. Elle sourit au barman, un sourire permet d'éviter pleins de question, et entraîna le jeune homme dans un coin reculé, à l'obscurité et éloigné de présence avinées présentes dans l'établissement. Elle retira sa capeline et commanda un verre de tequila cerise et des snacks avant de laisser choisir le jeune homme. Le silence s'installa le temps que la commande arrive, elle remercia et régla avec un généreux pourboire avant de pousser les saucisses enrobées de fromages vers l'humain. D'un ton qui n'admettait pas de réplique et d'un regard azuré ferme elle le fixa.

Mangez, cela vous fera du bien.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Kinnaga Matsuda

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 354
Points : 295

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Taille: 191 cm
Emploi: Employé au Black-Rabbit

MessageSujet: Re: Sauver par une fille... quel déshonneur [ pv: Charity Brixton] Dim 8 Jan - 12:05

Le voir dans leur regard? ça veut dire quoi, que les autres vampires ne sont pas du tout ainsi? Il n'y a que ceux du groupe de Damian qui ont ce regard? Kinn la regarde, mais n'ose pas trop la dévisager. C'est impoli et dangereux pour lui.

Il se remettait peu à peu, son ancien tortionnaire ne semble vraiment pas être là. Où avait fui en voyant la miss. C'est l'un ou l'autre. Il la suit, ne sachant pas vraiment où, mais il n'avait guère envie de rester là pour le nettoyage. Il fit trois pas, avant de se rattraper sur elle. Mince, il était si affecté de la mort de ces deux-là? Non ce n'était pas ça. C'est toutes les questions qui se bousculent dans sa tête. Le retour plausible des sanguinaires, la sécurité des rues, la sécurité d’Yuki, cette découverte de ce groupe dont devait faire partie cette fille. Il sentait sa tête exploser par toutes ses interrogations. Et la fièvre s'installe peu à peu.

Il regarde l'hôtel puis la jeune fille, elle l'avait sauvé, elle voulait son paiement? Il frissonna, mais n'avait pas la force de se débattre pour fuir. Elle prit la direction d'une table et non d'une chambre. Il en fut soulagé et s'installa sur la chaise. Regardant le repas offert. Il est mal poli de refuser, ce qu'il fit lentement. Trouvant ce snack bien meilleur qu'il ne l'aurait cru. Depuis quand n'avait-il pas mangé des aliments gras ainsi? Il préférait se nourrir de choses utiles, qui apportent des vitamines et du fer. Se nourrir pour mieux nourrir son frère. Mais maintenant qu'il goutait à nouveau au plat de ce type, l'idée d'un bon hamburger germe dans son esprit.

"Vous ne mangez pas? "

Il était mal à l'aise, ne sachant pas quoi ajouter dans ses propos. Il aimerait la remercier, mais comment? Il n'aimait pas avoir de dette, mais il venait d'en faire une énorme créance.

" Je peux connaitre le nom de ma sauveuse? Vous… vous travaillez pour quelqu'un? Vous avez téléphoné à des gens … ils combattent les vampires? Mais…vous en êtes une, n'est-ce pas? "


HJ: Je suis désoler c'est très court.






✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je suis un humain et le grand frère de Yuki Matsuda.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Sauver par une fille... quel déshonneur [ pv: Charity Brixton] Jeu 19 Jan - 7:31



Choices are sometimes easy to make
Feat Kinnaga Masuda

La peur refluait, étrangement elle s'en étonnait, elle n'était pas différente de ses agresseurs, elle était aussi dangereuse qu'eux pour sa race, mais il semblait qu'il n'ait pas peur pour lui. Elle posa son regard azuré sur l'humain, détourna celui-ci sur la nourriture avant de faire un simple mouvement de tête. Non, elle ne mangeait pas, pas cela en tout cas, si elle avait seulement su... On lui avait dit de plus manger, mais certains le peuvent encore, parce qu'ils n'ont jamais cessé. Aujourd'hui son organisme ne supporterait sans doute pas quelque chose de consistant. Et bien que l'apéritif censé accompagner son verre soit appétissant, elle n'avait pas envie de se rendre malade. Elle sentait bien le mal être de l'humain, mais s'en moquait quelque peu. Elle porta gracieusement à ses lèvres le verre pour gouter le nectar avant de le reposer une fois qu'il se tut.

Charity Brixton, et vous êtes ? Quand à ceux qui sont en train de vider la ruelle ce ne sont que des connaissances qui n'aiment pas comme moi que les rues soient tachées de sang. Nul combat n'est engagé là, et je ne travaille pour personne.

Mentir, elle était devenue experte à travers le temps pour rendre son récit vrai et authentique, et elle ne semblait pas avoir l'air de donner de raison à ses actes. Les questions c'était à elle de les poser, mais elle ne voulait pas braquer son interlocuteur. Elle regardait dans tous les recoins de la salle, s'assurant qu'on ne l'entendait pas, ni ne surprenait ses propos. Elle reposa le verre et joua un instant avec avant de plonger son regard de nouveau dans celui de son interlocuteur.

Qu'avez vous fait pour intéresser les sanguinaires ?

Elle n'ajouta rien de plus, son regard faisait amplement office qu'elle n'hésiterait pas à changer de sujet s'il était indisposé, mais savoir pourquoi il était traqué. C'était du moins c'était l'impression qu'elle avait eue en suivant les sanguinaires, qu'ils suivaient une trace, est ce qu'il n'était qu'une victime comme une autre ? Elle n'était pas forcément partisane de toutes les décisions prises, mais s'y conformait. Elle suivait la procédure, et ce même si elle semblait dure dans ses paroles. Avoir son nom déjà s'il le donnait serait un atout pour trouver qui il était. Les informateurs du M15 étaient fiables et disposaient de ressources de données qui lui donnerait sans doute des réponses si le jeune homme refusait d'en donner. Elle surveillait les alentours, s'attardant sur les murmures plus prononcés, restant tendue sans en montrer un seul instant la tension qui parcourait toujours ses veines.

Et pourquoi avez vous refuser les soins ? Vous ont ils blessé ? Je ne juge pas votre décision, mais tout de même si je peux vous apporter mon aide. Est ce que vous avez de la famille chez qui je peux vous reconduire pour vous remettre ? Ce n'est pas banale comme aventure ce qui vient de vous arriver, vous êtes certain de n'avoir besoin de rien ?

Elle ne le cuisinait pas, certains se seraient délectés sans doute de recueillir des informations, pour sa part, c'était comprendre ce qu'il avait saisit de ce qu'elle faisait qui l'intéressait. Elle ne mentait pas quand elle avait donné son nom, et ne mentait pas plus quand elle avait exprimé son désir d'aider le mortel. Restait juste à savoir si celui-ci voulait de l'aide ou pas d'une créature nocturne.
Code by Joy

Revenir en haut Aller en bas
Kinnaga Matsuda

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 354
Points : 295

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Taille: 191 cm
Emploi: Employé au Black-Rabbit

MessageSujet: Re: Sauver par une fille... quel déshonneur [ pv: Charity Brixton] Mer 22 Fév - 18:21


Devait-il lui donner son nom? Si c'était juste une ruse d'un sanguinaire pour s'approprier ce que les deux autres avaient capturé? Damian a tellement d'hommes dispersés un peu partout. Mais si c'était le cas, elle ne l'aurait pas emmené dans un endroit aussi peuplé. Il fronça un peu les sourcils, elle ne disait pas tout. Les soi-disant connaissances ne doivent pas être des personnes "normales". Il la fixait dans les yeux, et il doit l'avoué ,c'est une superbe menteuse. Cependant, quand on a vécu avec Damian, on se méfie de tous et tout le monde.

Surtout, qu'il n'y a jamais de bonne personne qui nettoie gratuitement sans recevoir quelque chose en retour ! Il fit le même mouvement qu'elle, regardant la salle à son tour et manqua de s'étrangler à la question. Bien qu'il se doute qu'elle lui poserait un moment ou un autre. On peut dire une chose, elle est plutôt directe.

" Je suis Kinnaga Matsuda. Je n'ai rien fait pour et j'aimerais que ce ne soit plus le cas. Je ne serais jamais libre, jamais tant que lui est toujours en vie quelque part.      

Il évita de prononcer son prénom, une course poursuite est suffisante pour la nuit voir la semaine. Le mois serait le bonheur, mais il ne croit plus au compte de fée depuis longtemps. Est-ce que les sanguinaires attrapées avaient donné son nom? Est-ce qu'il était classé quelque part dans les différentes organisations? Est-ce qu'il sera fiché à jamais? Ou pire, est-ce que le nom d’Yuki y est-il aussi inscrit? Il entrerait bien en contact, même aidé pour traquer Damian. Mais l'inquiétude et l'insécurité pour son frère seraient bien trop risquées.

 "je ne suis pas blessé, juste un coup ou deux contre un mur n'est vraiment pas grand-chose. Mon corps a fini par s'habituer à pire.      

Il sourit à la suite, pas banale? Pourtant il a l'impression que cette histoire ne sera certainement pas la dernière. Tant qu'il restera encore et toujours des sanguinaires, sa vie sera menacée. Et il préfère mourir que revenir auprès de Damian. Il sera son couteau un peu plus fortement. Qui sait de quoi il serait capable s'il le rencontre à nouveau.

 "Je n'habite pas loin, je retournais chez moi avant d'être pris à l'assaut. Et bien que je me sois éloigné, je n'aurai aucun mal à retrouver mon chemin. Merci pour votre offre, j'étais juste légèrement choqué. C'est d'entendre le nom... je ne suis pas encore habitué à y faire face.
Mais pourquoi m'aidez-vous? Votre espèce nous considère comme du bétail. Alors pourquoi cet intérêt?  Est-ce que mon œil attire les vampires?  
 

       

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je suis un humain et le grand frère de Yuki Matsuda.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Sauver par une fille... quel déshonneur [ pv: Charity Brixton] Dim 12 Mar - 21:12



Choices are sometimes easy to make
Feat Kinnaga Masuda

Il se contredisait, affirmant qu'il n'avait rien fait mais espérais de ne plus attirer l'attention, il les connaissait, ou plutôt sans doute avait été pris dans les mailles des sanguinaires et rechignait à l'admettre. Mais quand on connait les canailles qui sont là bas, et comment ils gèrent les malheureux entre leurs griffes, cela peut se comprendre qu'il ne désire pas attirer de nouveau l'attention. La suite sembla confirmer son appartenance à une vie de souffrance ou plutôt de tortures, et elle enregistrait autant d'informations qu'il en donnait afin de mieux cerner le jeune homme. Elle ne comptait pas insister, c'était son droit de refuser les secours, c'était son choix de refuser de l'aide, et tant qu'il n'insistait pas à son tour pour connaitre ses propres raisons cela n'irait pas plus loin. Il habitait donc dans le coin, et rentrait tard du travail pour un fugitif des sanguinaires. Mais la suite la surprit, attirant un sourire sur les lèvres carmin de la jeune femme.


Vous esquivez mes questions et je devrais répondre aux votres ? Et bien soit !Tous les vampires ne sont pas identiques, tout comme je dirais que tous les humains ne sont pas identiques. Les choix que chacun fait, ont des répercutions, bonnes ou mauvaises. Pour ma part, ces êtres ont prit quelque chose auquel je tenais, je les traque donc comme du bétail à abattre, aidée de quelques amis dans le même cas. Un échange de bon procédés, rien de plus.  


Elle se tut là, elle lui donnait matière à réfléchir sur les vampires, et surtout il semblait persuadé qu'ils étaient tous comme ces monstres, elle ne l'était pas. Elle avait son propre code d'honneur, qu'elle suivait et respectait. Quant à se nourrir en effet on n'y coupait pas, mais son régime était strict sans pour autant l'affamer, et elle faisait attention à ne pas attirer l'attention, sortant de jour couverte certes mais refusant de ne pas pouvoir voir le soleil. Elle était une vampire qui n'acceptait pas sa condition et qui passait beaucoup trop de temps selon certains à espérer une solution miracle. Elle soupira en le regardant avant de sourire à l'idée de bétail.

Il n'est pas faux que beaucoup de notre race considère les hupmains comme des données consommables, pour ma part je vous donnerais volontiers mon immortalité pour votre place.

Elle était sincère, elle régla la note au barman qui la remercia et elle remit ses affaires sur elle, rajustant sa cape et regarda l'humain fermement et avec un soupçon de sérieux qu'on ne peut pas ignorer.

Ne croyez pas que je vous ai suivit, vous avez seulement été sur mon chemin parce que vous étiez suivit par mes cibles, allez en paix et gardez vous des mauvaises rencontres. Je vais faire le tour des lieux pour m'assurer que ces sbires étaient seuls, comptez jusqu'à cinquante puis partez à votre tour.

Elle partit sans un mot de plus, après tout elle avait déjà pas mal de renseignements, il suffirait de recouper certains fichiers sur ceux qu'ils disposaient si elle voulait enquêter sur le jeune homme, mais au vu de son attitude méfiante sans doute qu'il n'accepterait pas d'aide de sa part. Autant sauver du temps pour ceux qui désirent être sauvés et qui demande de l'aide. Elle ne s'imposait jamais, dehors elle inspira profondément l'air de la nuit, longue serait encore celle-ci, elle lança un regard rapide sur son cellulaire muet et s'assura que le périmètre était clair et sûr comme elle le lui avait promis avant de quitter les lieux direction l'agence et le checkup de son sang pour s'assurer qu'elle ne camouflait pas de crime crapuleux et qu'elle éliminait bien des cibles notifiées et ratifiées.

Code by Joy


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Kinnaga Matsuda

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 354
Points : 295

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Taille: 191 cm
Emploi: Employé au Black-Rabbit

MessageSujet: Re: Sauver par une fille... quel déshonneur [ pv: Charity Brixton] Jeu 4 Mai - 14:37


Comment croire que les vampires ne sont pas tous identiques? Il est difficile quand la plupart rencontré sont sournois et lui ont fait subir des attaques. Il n'y a que son frère, et ce Daniel mais lui est encore sous le choc et la joute des sanguinaires. Il serait presque disqualifié en tant que Vampire. Oui elle l'avait aidé, mais il ne pouvait encore la classer en tant qu'allié. Il devait avoir une raison à cette aide. Rien ne se fait gratuitement de nos jours. Elle donna enfin la raison. Elle les traquait. Il avait réussi à les ralentir et à les faire aller dans une ruelle.

N'est-il pas une diversion? Elle avait profité qu'il est un appât. D'une pierre deux coups. Elle avait eu sa vengeance et lui la vie sauve. Les vampires avaient donc des ennemis entre eux? Il devrait vraiment se pencher sur la vie de ceux-ci. Apprendre pour aider Yuki à vivre, il ne pouvait pas se contenter de e cacher. Yuki avait le droit de vivre et de profiter. Il était vivant, et il le sera encore un long moment. Si les sanguinaires avaient des ennemis, alors il devait les retrouver et en faire une alliance. Les ennemis de mes ennemis sont mes amis. C'est un bon proverbe, n'est-ce pas?

Il arqua un sourcil, échanger son immortalité? C'est un concept étrange. Elle n'aime donc pas sa condition? Elle paya la note, et lui donna une dernière recommandation. Rester loin des mauvaises rencontres, ce n'est pas de refus. Il aimerait avoir un gadget qui signale le danger. Mais il ne faut pas confondre réalité et science-fiction. Il la remercia une nouvelle fois, autant pour sa vie que pour le repas. Il resta à table, et posa la tête sur sa main, coude sur la table pour souffler à nouveau. Il avait eu peur cette nuit. Les rues n'étaient pas sûres. Il allait devoir s'armer…et trouver commence se défendre. Il avait eu de la chance cette fois-ci, et il vaut mieux ne pas trop tirer sur cette corde.

Il termina le repas et parti à son tour. Il avait besoin d'une bonne douche, espérant que son frère ne soit pas là pour pouvoir effacer l'odeur de l'attaque, l'odeur de ses sanguinaires. Inutile de l'inquiéter, il préfère donc cacher l'attaque.

RP TERMINER

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je suis un humain et le grand frère de Yuki Matsuda.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Sauver par une fille... quel déshonneur [ pv: Charity Brixton]

Revenir en haut Aller en bas
Sauver par une fille... quel déshonneur [ pv: Charity Brixton]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Fan Club de Rukia Kuchiki (Bleach)
» ♦ Gabrielle de Vendôme ▬ « Une fille pure, si naïve et angélique va voir quelques plumes tomber de ses ailes. »‏‏‏‏
» Katniss ▬ Fille du feu ? Nan, fille du Capitole ayant des idées de feu !
» Quel est votre uniforme favori pour l'auberge ? (fille)
» Test - Quel personnage de Revenge êtes-vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Rues et ruelles-
Sauter vers: