Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

(Abandonné) Et une étoile de courage pour un acte de bravoure (Pv Alice Eden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Message Sujet: (Abandonné) Et une étoile de courage pour un acte de bravoure (Pv Alice Eden) Ven 16 Déc - 14:43

Evelyne Salt
Vampire Respecté
avatar
Messages : 2222
Points : 2520
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge réel: 233 ans
Taille: 1m70
Emploi: Assassin/Mercenaire
J’avais eu une journée plutôt occupé aujourd’hui. J’avais premièrement accompagné ma douce lors de l’un de ses ‘’Photoshot’’ ou ‘’Photoshoot’’. Je ne me rappelais plus trop c’était quoi le terme exact. Tout ce que je savais, c’est que j’avais pu observer le corps d’Anna dans divers accoutrement et position. Elle m’avait invité lors de cette session de photo et pouvoir admirer le corps de ma belle est une chose que je refuse rarement! Possessive vous direz? Jalouse? Non ce ne sont pas des traits qui me sont familier. Je dois avouer vouloir par contre prendre soin de cette vampire. Voilà pourquoi je l’avais tenu bien loin de Vergil depuis notre rencontre.

J’avais ensuite reçu un coup de téléphone, m’informant que j’avais une tâche à accomplir. Maximilian, PDG de la guilde de saint-pierre devait normalement faire un discours pour un évènement. Il allait fort probablement vendre les avancements technologique et scientifique de la guilde. Recherchant ainsi toujours plus de fond pour financer leurs activités. Ha les politiciens. Des gens aux paroles puissante, mais sans plus. Le type de personne qui sont extrêmement facile à éliminer lorsqu’ils sont seuls, mais qui ont normalement une armée pour les protéger. Il est vrai qu’il ne serait pas évidant de préserver le calme dans Londres si je faisais éclater le crâne de l’homme en question en direct. Je tuerais peut-être même l’idole d’un petit garçon nommé Timmy. Qui sait…

J’avais terminé la séance d’Anna, avant de la quitter à contrecœur pour aller travailler. Je me contentais alors de lui dire que j’avais un boulot à accomplir sans lui donner de détail. Je lui dis que j’allais lui écrire une fois le tout terminé. Je passais alors rapidement au manoir pour m’équiper dans l’armurerie. Je m’équipais de mon arme personnelle, une arme à fois qui peut être à la fois une épée longue. Sous sa forme d’arme à feu, je la rangeais dans un étui dans mon dos. Je m’équipais d’un pistolet Desert Eagle que j’accrochais sur ma cuisse gauche. Sur ma cuisse droite, je rangeais d’en un étui un long couteau de style militaire. À ma ceinture, dans le bas de mon dos, je rangeais des chargeurs pleins pour recharger mes armes à feu. J’enfilais rapidement un gilet pare-balle, car un vampire à deux zones sensibles, le cœur et la tête. Autant essayer de protéger l’une de deux zones au moins. Pour le reste de ma tenue, je portais des pantalons noirs de type cargo pour le confort et des bottes à cape d’acier plutôt légère. J’avais failli oublier le plus important… Je prenais un sniper que je gardais enveloppé dans son sac de rangement. La forme n’indiquait pas le contenu, c’était une simple boîte noire carré avec une arme à feu à l’intérieur qu’il fallait assembler.

Je me déplaçais alors en ville, habillé de mon long et grand manteau noir avec ma boîte. À ce temps-ci de l’année, il est normal de voir des personnes se promener habillé ainsi vu le froid grandissant. Je passais donc aisément dans les foules du centre-ville sans n’éveiller aucun soupçon. Ce type de manteau est à la mode de toute façon. J’arrivais finalement près de mon objectif et il était 21h05. J’avais un peu d’avance et la conférence n’était qu’à 22h30. Monsieur Broggan devait faire son discours devant une petit foule composé de cadre et de journaliste devant l’OG de la guilde de Saint-Pierre. Je ne pouvais renier son courage. Étant un visage bien connue, il prenait un risque énorme en faisant la conférence à cette heure-ci à l’extérieur du bâtiment devant la porte principale. Il laissait une chance à n’importe quel bon tireur de le prendre en joue.

J’observais les alentours discrètement. Je voyais beaucoup d’homme en uniforme et armé. Et ce même sur les toits. Mon plan initial était de monter sur l’un des toits, assembler mon arme et tirer. Un plan simple et efficace. J’allais devoir tricoter pour atteindre le toit et me débarrasser des soldats sans attirer l’attention, mais c’était loin d’être impossible. Je trouvais alors un bâtiment des plus intéressants. Il avait un angle des plus pertinent et m’offrirait aisément une bonne vue sur la présentation de monsieur Van Broggan. Je remarquais devant le bâtiment une camionnette avec inscrit en rouge sur une peinture blanche ‘’Ascenseurs Londres Inc’’.

Changement de plan…

J’étais rapidement arrivé au camion dans la ruelle à côté du bâtiment. Un homme y mangeait un sandwich bruyamment à l’arrière du camion. Sans lui laisser le temps de parler ou de crier, j’utilisais toute ma force pour le frapper d’un coup de poing au nez directement. Je le frappais dans un angle plus vers le haut, de façon à faire remonter les os de son nez dans sa tête, le tuant instantanément. Très rapidement, je poussais le corps dans le camion, rentrait dans celui-ci et refermait la porte derrière moi. M’assurant d’avoir tout touché uniquement avec le tissu de mon manteau. Je retirais mon manteau noir et le rangeais alors dans le même sac que le sniper démonté. J’enfilais rapidement l’un de ces uniformes gris et hideux. Avec ce logo rouge sur un fond gris dans mon dos, je ne devais aucunement être à mon avantage… J’enfilais des gants, j’attachais mes cheveux, enfilait une casquette et camouflais le corps dans le camion avec un drap. Les gants empêcheraient la brigade de l’ombre de me retracer en obtenant mes empreintes.  Je retirais les clés du contacte, m’assurait que toute les portes soit barrées et me dirigeait vers le bâtiment avec mon sac et celui de l’employé. Le sac de l’homme était remplit d’outil pour sa part.

La suite fut des plus faciles. Je n’eus qu’à me rendre au 10ème étage en me faisant passer pour la femme d’entretien. Durant ce moment, je gardais la tête basse face aux caméras pour que mon visage reste caché, je parlais au moins grand nombre d’individus possible. Je devais être dans un centre d’appel, car à cette heure-ci les employés étaient peu nombreux. Je ne trouvais aucune caméra dans les couloirs. Les seules caméras étaient dans les entrées pour les visiteurs. Je croisais quelques policier armé à l’occasion, mais trouvait bien rapidement un bureau à la porte non fermé à clé. Je rentrais rapidement pour que personne ne me voit y entrer et laissait sortir un léger sifflement à l’intérieur. Cela devait être le bureau de l’un des patrons. Il y a avait une petite fenêtre à côté de la porte. Je verrouillais la porte, et me tenait ensuite bien loin de celle-ci, pour être sûr de ne pas être vue à travers la vitre.

Les rideaux du bureau était tiré, le patron était peut-être un vampire? Je retirais l’uniforme gris afin de pouvoir travailler plus librement. Je conservais toutefois les petits gants pour ne pas laisser de marque de mon passage. J’ouvrais mon sac noir et tout en laissant le manteau dans celui-ci, j’entamais l’assemblage de mon arme. Je sortais le sniper et commençait par rajouter le canon. Quelques minutes plus tard, je tenais l’arme chargé entre mes mains. Je consultais ma montre, 10h28, plus que deux minutes avant le début du discours. J’allais devoir agir rapidement… Je me plaçais alors juste à côté de l’une des fenêtres. Je déplaçais très délicatement le rideau vers la droite et me collait contre le mur. De façon à ce que seulement les personnes dans mon angle de tir pouvaient me voir avec de longue jumelle pouvant percer dans l’obscurité.

Je calais la cross du sniper solidement contre mon épaule et regardais dans la lentille, qui me permit bien rapidement de voir le petit bureau et micro placé sur un pied d’escale. Le tout ayant été placé pour Maximilian, je n’avais qu’à attendre qu’il se positionne derrière son micro, viser sa tête et tirer… J’avais à 1 mètre de ce bureau une sortie de secours… Le temps que les autorités réalisent ce qui se passe, je serais déjà loin avec mon manteau noir sur le dos.

HRP:
 

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Dernière édition par Evelyne Salt le Ven 3 Nov - 0:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: (Abandonné) Et une étoile de courage pour un acte de bravoure (Pv Alice Eden) Mer 1 Fév - 12:54

Invité
Invité

Et une étoile de courage pour un acte de bravoure



Le soir tombe vite en cette saison, les bottes solides en cuir de la jeune femme se font entendre dans la ruelle. Son pas est assuré, elle sait où elle va et pourquoi. Alice se souvient de la veille quand on lui a annoncé qu’elle était retenue pour une mission de protection. L’idée ne l’enchante pas plus que ça, c’est le genre de missions ennuyeuses. D’autant qu’il fallait protéger le grand patron des bisounours. Vraiment elle ne comprend pas leur projet, les rendre humain ? Et puis quoi encore ? Ils menacent l’humanité depuis bien longtemps, c’est comme si on demandait aux prédateurs de devenir végétariens. Pour elle seule la mort est une solution pour les empêcher de nuire. Mais son avis ne compte pas là-dedans, on la paie alors elle fait son travail.

Une écharpe rouge cache le bas de son visage en couvrant jusqu’au nez, le reste de sa tenue est noire, son katana accroché du côté gauche, une arme à feu à droite. Elle fait une ronde, surveillant les alentours à la recherche d’individus suspects. Après un petit moment un homme en tenue de travail grise l’aborde.

« Excusez moi, j’ai besoin d’aide, je viens de retrouver le fourgon de mon entreprise fermé, avec le double des clés j’ai pu ouvrir et j’ai retrouvé mon collègue mort ! »

L’homme avait l’air paniqué, c’était assez étrange comme situation alors la jeune femme le suit. Le spectacle dans le fourgon est troublant, l’homme est mort d’un seul coup, le visage enfoncé. Certainement pas l’œuvre d’un humain.

« Y-a-t-il des choses qui ont disparues ? »

L’homme choqué réfléchit.

« Une tenue et… le sac d’outils… »

Alice regarde l’enseigne sur le fourgon, une entreprise de maintenance des ascenseurs… Un homme tué pour voler un uniforme et du matériel, chose totalement inutile en soi. La jeune femme lève les yeux sur le bâtiment, puis sur la place où la foule se rassemble en vue du discours. La réponse s’impose d’elle-même, cet immeuble est parfaitement bien placé pour voir d’en haut l’évènement à venir, et qui va se méfier des employés de service ?

La chasseuse se met à courir sans répondre à l’homme, bientôt 22h30, bientôt l’apparition de l’homme de la soirée. Elle court aussi vite qu’elle peut, poussant sans ménagement les gens sur son chemin, leur criant de s’écarter. Enfin l’estrade à quelques mètres. Elle brandit sa carte de la brigade de l’ombre pour ne pas être prise comme cible de tir. Elle se précipite vers les hommes de sécurité.

« Ne laissez pas sortir le PDG, c’est un piège ! »

On la regarde étrangement, attendant des raisons valables de cette interruption scandaleuse. Elle pointe le bâtiment du doigt.

« Un employé de service a été tué, le PDG ne doit pas sortir, c’est sûrement un piège ! ».


L’un des hommes, probablement celui qui dirige les opérations contacte ses hommes via son oreillette. Mettant en place un périmètre de sécurité et le blocage de toutes les issues du bâtiment. Alice reçoit de nouvelles instructions et se dirige vers l’immeuble pour y entrer par la sortie de secours, fouillant à la recherche de l’assassin.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: (Abandonné) Et une étoile de courage pour un acte de bravoure (Pv Alice Eden) Dim 5 Fév - 13:14

Evelyne Salt
Vampire Respecté
avatar
Messages : 2222
Points : 2520
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge réel: 233 ans
Taille: 1m70
Emploi: Assassin/Mercenaire
J’attendais patiemment mon moment. L’œil dans la visière du sniper et visant le micro pour le moment tant attendu. Il ne tarderait pas à montrer le bout de son nez et je devrais alors fuir les lieux rapidement par la suite. Une chose dans la foule attira mon attention. Des sons lointains et des gens qui se faisaient pousser. J’utilisais alors la lentille de l’arme comme une longue vue pour observer la raison pour laquelle les gens se faisaient pousser. Je décelais alors une femme aux cheveux bruns. Je voyais seulement l’arrière de son crâne pour le moment. Elle courait comme si sa vie en dépendait, ou comme si celle du PDG était en jeu…

J’attendais quelques secondes de plus avant de mettre fin à mon plan. On ne sait jamais, peut-être qu’elle courait aussi rapidement juste pour être bien certaine de ne pas rater la conférence. C’était peut-être une admiratrice du beau PDG de Saint-Pierre. Si elle se plaçait à l’avant de la scène, elle recevrait peut-être un peu de son sang sur elle lorsque je lui logerais une balle dans la tête? Je la vis alors brandir une carte, je reconnaissais le petit symbole de la Brigade de l’Ombre. Je voyais ses lèvres bouger. Je ne peux pas lire sur les lèvres d’aussi loin, mais je comprenais clairement à voir l’action par la suite qu’il avait fort probablement découvert le corps…

Changement de plan. Je démontais de nouveau et remballais le plus rapidement possible mon sniper dans son sac noir. Je prenais l’uniforme gris et le mettait dans la boîte à outil. Je prenais mon sac et la boîte et sortait discrètement du bureau. Je me dirigeais automatiquement vers les toilettes des femmes du 10e étage. Arrivé dans les toilettes, je tombais face à face avec une femme qui regardait son reflet dans la glace. Probablement une simple employé, mais je ne pouvais pas prendre de chance, elle m’avait vu et pourrait parler dans le futur. Je m’avançais vers elle comme si j’allais moi aussi regarder mon reflet. Arrivé près de la demoiselle, je lui donnais un puissant coup de poing sur la trachée. Je venais de renfoncer son pauvre cou, lui coupant ainsi l’accès à de l’oxygène brutalement. La dame tombait aussitôt sur ses genoux avec un regard paniqué. Elle essayait de crier, mais n’en était pas capable. Elle cherchait son oxygène encore et encore jusqu’à ce que son corps tombe lourdement sur le sol. Je n’entendais plus son cœur battre, mais je posais deux de mes doigts sur son poignet pour chercher son pouls au cas où. Je confirmais finalement le décès.

Je trainais son corps pour le déposer dans l’un des cabinets de toilette. Je déposais près du cadavre le coffre à outil avec l’habit gris. Sur le comptoir de la toilette je trouvais sans difficulté la sacoche de la pauvre dame. Je remarquais sa carte d’employé juste à côté du sac à main. Je la prenais au cas où je doive l’utiliser pour ouvrir certaine porte lors de mon évasion. Je ne ressemblais pas du tout à la brune aux yeux verts sur la photo, mais je n’aurais qu’à cacher l’image sur le petit bout de plastique si j’avais à l’utiliser. Je ne fouillais pas dans son sac à main plus qu’il le fallait. Même si je prenais les clés de sa voiture, cela ne me servait à rien puisque je ne sais pas conduire… J’empruntais par contre sa tuque noir bien normale pour cacher un peu mes cheveux et mon visage. J’enfilais de nouveau mon manteau noir cachant ainsi mon équipement. Je déposais le sac à main près de sa propriétaire et sortait des toilettes des dames avec mon propre sac noir. Je devais vite sortir d’ici avant que le bâtiment ne soit encerclé…

Le stationnement sous-terrain était ma meilleure solution pour réussir à fuir les lieux. La sortie de secoure menant au stationnement était à l’opposer complètement d’où je me trouvais, soit au Sud. Une distraction, c’est tout ce qu’il me manquait pour pouvoir sortir sans trop de problème. Je devais occuper les policiers et la Brigades de l’Ombre, tourner leurs regards ailleurs que sur le stationnement sous-terrain. C’est alors qu’une idée apparut dans mon esprit. J’allais au 7e étage par les escaliers au Nord. L’étage ressemblait au 10e, mais les murs étaient d’une couleur différente. En sortant de l’escalier, je tombais nez-à-nez avec un jeune policier. Lorsqu’il me demandait où je me dirigeais, je lui donnais un coup de poing sur la trachée a lui aussi. C’est un moyen efficace et silencieux de tuer un individu. Je cachais son corps dans l’un des bureaux.  Je pris sa radio par lequel j’entendais plusieurs voix différentes parler entre elle. J’imitais une voix un peu essoufflé et dit d’une voix plus grave que la mienne dans la radio,

-Suspect localisé dans les toilettes des femmes du 10e étage.

Suite à ces mots, j’utilisais ma vitesse pour déguerpir. J’allais à la sortie de secours complètement opposé à la toilette du 10 e étage. Soit aux escaliers Sud. En chemin, j’activais l’alarme d’incendie, question de créer un peu plus de chaos dans le bâtiment. La panique s’installerait rapidement et je pourrais passer simplement pour l’un des nombreux employés qui fuyait le bâtiment. Je descendais les escaliers Sud à vive allure. Je voyais à l’occasion d’autres individus habillé eux aussi en civiles, des policiers et des personnes un peu mieux habillés. Vue les individus qui couraient un peu partout, les sons de l’alarme et l’assemblée du PDG, je réussis à atteindre par l’escalier d’urgence Sud la porte vers le stationnement sous-terrain sans me faire questionner une seule fois.

Lorsque je tournais le coin pour me diriger vers la porte menant directement au stationnement, je fis alors un face à face avec une jeune femme. À la vitesse que nous allions, cela me fit lâcher mon sac noir sur le sol, mais je l’évitais de justesse. Je la regardais alors rapidement en lui disant d’une voix surprise,

- Ho mon dieu! On l’a échappé belle! Un face à face à cette vitesse aurait été douloureux!

HRP:
 

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: (Abandonné) Et une étoile de courage pour un acte de bravoure (Pv Alice Eden) Lun 13 Fév - 19:32

Invité
Invité

Et une étoile de courage pour un acte de bravoure



Alice a horreur des oreillettes, satané moyen de communication pour favoriser le travail en équipe. Une belle connerie tout le temps en train de faire du bruit dans son oreille, diffusant trop d’informations pour être utile. Facteur de déconcentration par excellence. L’information tombe, suspect dans les toilettes du 10e. La chasseuse peste, la moitié de ces imbéciles s’y dirigent. S’ils avaient juste suivit le plan de départ qui consiste à occuper chaque sortie possible et ratisser le bâtiment de bas en haut le ou la coupable aurait forcément été attrapé. Maintenant certains ont quitté leur poste pour tenter d’être les premiers à mettre la main sur celui qui a voulu attenter à la vie du PDG. Un acte méritant une promotion sûrement.

La jeune Eden soupire, rien de pire que le travail en équipe. Quand on travaille seul on ne peut s’en prendre qu’à soi-même en cas d’échec au moins. Alors que là on se traine les équipiers comme des boulets. A foulées rapides la jeune femme traverse le garage souterrain vers les étages supérieurs. Au tournant d’un couloir elle manque de heurter une femme qui arrive à grande vitesse. Sa voix est surprise, elle a lâché son sac. Peu importe, sa vitesse la trahis, vampire. La main gauche sur le fourreau de son katana, elle le pousse du pouce et pose la main droite dessus, prête à dégainer et trancher dans la foulée.

- Vous n’allez nulle part, le bâtiment est bouclé.

Pas question de laisser passer une sangsue sans vérifier avant. L’alarme incendie fini de lui user les nerfs.

- Qu’y a-t-il dans ce sac ? Ouvrez-le s’il vous plait.

Un grand effort, de la politesse ! Mais pas question de baisser sa garde, la chasseuse est prête à croiser le fer. Pas d’odeur de fumée, mais un vacarme assourdissant.

- Et ne me dites pas que vous fuyez l’incendie… S’il y en avait un votre odorat développé rendrait ça difficile à supporter.

Le visage d’Alice est froid et neutre, professionnel.

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: (Abandonné) Et une étoile de courage pour un acte de bravoure (Pv Alice Eden) Sam 18 Fév - 8:09

Evelyne Salt
Vampire Respecté
avatar
Messages : 2222
Points : 2520
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge réel: 233 ans
Taille: 1m70
Emploi: Assassin/Mercenaire
Je croyais que la dame que j’avais évité de justesse serait empathique, gentille et me demanderait de circuler le sourire aux lèvres. Qu’elle jouerait le rôle de la gentille policière bienveillante et m’encouragerait, moi pauvre citoyenne à aller me mettre en sécurité, mais se fut tout le contraire. Je remarquais aussitôt qu’elle avait sa main gauche sur le fourreau de son katana et sa main droite sur le manche de l’arme. J’allais continuer de jouer un peu, qui sait. Peut-être qu’elle me laisserait partir sans faire d’histoire après tout?

Je levais alors les mains légèrement dans les airs de façon inoffensive. Je créais un sentiment de peur, que je fis monter jusqu’à mes yeux. Je fis un pas vers l’arrière, comme si je voulais m’éloigner à cause de la terreur qu’elle m’infligeait, alors que je voulais tout simplement mettre un peu de distance entre nous… Oui je suis très bien armé en ce moment. Sous ce grand manteau noir, j’ai un gilet pare-balle, un pistolet à la cuisse gauche, un long couteau à la cuisse droite, mon arme personnelle dans le dos et plusieurs chargeurs à la ceinture. Mais je ne pouvais pas dégainer ainsi, j’allais devoir me débarrasser de mon manteau avant tout. Ceci est l’un des inconvénients de transporter des armes sur soi et de vouloir passer inaperçus. L’inconvénient d’être méchant et de devoir se cacher, alors que les gentils peuvent se balader les armes bien à vue en toute quiétude.

Elle me demandait alors ce qu’il y avait dans le sac et de l’ouvrir devant elle. Je regardais le sac l’espace d’un instant. Si je l’ouvrais, elle ferait systématiquement le lien entre un sniper, un immeuble et une conférence. J’allais lui dire que nous pouvions vérifier le sac dehors, mais qu’il fallait fuir l’incendie avant, lorsqu’elle je remarquais que ma distraction n’avait pas fonctionné avec elle. Bon certes, ce n’était rien de majeur. Mais l’humain oublie généralement des sens et son jugement lorsque sa vie peut-être en danger, soit fuir un bâtiment avec une alarme d’incendie sans vérifier si c’est fondé pour sauver sa misérable vie. Elle me dit que s’il y avait un incendie, mon odorat développé aurait de la difficulté à supporter le tout. J’allais devoir riposter, elle est moins stupide que ces collègues qui ont tous accourus au 10e. Juste à ma vitesse elle avait aussi deviné que ne n’étais pas humaine.

-Vous faites votre travail de façon très minutieuse à ce que je vois. Je vais vous montrer ce qu’il y a dans le sac… Et vous savez, ce n’est pas parce que je ne suis pas humaine que je n’ai pas le droit de paniquer moi aussi…

Je me dirigeais alors vers mon sac avec les mains bien en vue et je me penchais derrière celui-ci. Le sac était maintenant entre moi et la demoiselle. Première chose que je devais faire, sortir de la cage d’escalier pour pouvoir me battre plus aisément. Quoi qu’elle aurait de la difficulté à manier un katana dans un aussi petit espace… J’allais donc devoir engager un combat de façon rapproché pour qu’elle ne puisse pas manier son arme aussi facilement et dès que j’avais une ouverture, utiliser la porte pour accéder au stationnement sous-terrain.

Savoir utiliser son environnement et créer des ouvertures est la première règle en combat. J’allais créer une distraction pour pouvoir sortir mon arme. Je pris le sac noir et me plaçais comme si j’allais l’ouvrir, mais le lui lançais dessus directement. Alors que le sac volait dans sa direction, je me relevais rapidement et j’allais agripper mon arme dans mon dos. Une arme pouvant à la fois être un pistolet ou une épée longue, tout dépendamment de l’option désirée. Tirée un coup de feu attirerait trop l’attention, j’allais devoir rester à l’arme blanche et gardais donc celle-ci sous la force d’une épée longue. J’étais maintenant de nouveau sur mes pieds et armé. Prochaine étape, sortir de la cage d’escalier et retirer ce fichu manteau qui limitait mes mouvements. Je plongeais mes yeux désormais glacés et complètement neutre dans les siens

-Je dois admettre que tu m’as surprise. Je n’aurais jamais cru que quelqu’un aurait surveillé les stationnements sous-terrain dans une situation comme celle-ci, pas avec autant de distraction en jeu.


J’aurais dû poser une bombe tout simplement comme j’avais pensée au tout début et attendre patiemment dans un café avec la commande pour l’activer.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: (Abandonné) Et une étoile de courage pour un acte de bravoure (Pv Alice Eden) Lun 27 Mar - 17:06

Invité
Invité

Et une étoile de courage pour un acte de bravoure



La réflexion de la vampire sur son travail ne tira à la chasseuse qu’un léger claquement de langue agacé. Elle se moquait pas mal de ça, pour elle c’était une suspecte un point c’est tout. Sur ses gardes elle attend de voir le contenu du sac. Finalement elle n’a que le temps d’esquiver le sac, qui au bruit sourd de sa chute devait bel et bien contenir des armes. Mais il n’est pas temps d’aller fouiller car l’immortelle vient de sortir une épée longue. Une arme étrange mais dans le fond l’humaine est contente que ce soit une épéiste, d’ici impossible d’éviter une balle. Alice n’envisage pas non plus de tirer et pose un doigt sur son oreillette.

- Ici Eden, visuel avec la suspecte, parking souterrain, sous-sol 1.


Puis elle dégaine son katana à la lame noire, l’argent prend vite cette couleur à cause de l’oxydation, cette teinte met en valeur le dragon gravé dans le métal. L’espace est trop exiguë pour le manier correctement cependant. Avec un rictus elle répond au commentaire de la blonde.

- C’est pas ma faute si je dois bosser avec des boulets.

Lentement la chasseuse recule jusqu’à la porte. Défendre cette position serait stratégiquement intéressant, la vampire est coincée. Or bien qu’elles soient toutes deux limitées en termes de mouvements et déplacements, la vampire garde un sérieux avantage en force brute. Si elle est vraiment douée à l’épée l’humaine ne l’emportera pas sans déployer toute sa technique. Dans cette cage d’escalier c’est tout bonnement impossible. D’un geste rapide elle saisit un flacon d’eau bénite, fait voler le bouchon du pouce et en lance le contenu en direction du visage de la sangsue. La petite diversion laisse juste le temps d’ouvrir la porte pour reculer dans le parking, assez pour être libre de ses mouvements, pas trop pour couper toute chance de fuite. De toute manière l’alerte avait été donnée et les sorties du souterrains seraient bloquées d’ici quelques minutes. Arrêter la terroriste était la priorité, en cas d’échec la ralentir assez serait probablement suffisant.

La mercenaire se met en garde, prête à parer les coups à venir, du moins à les esquiver. Tous ses sens en éveil elle observe et reste concentrée. La moindre erreur pourrait lui être fatale.


Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: (Abandonné) Et une étoile de courage pour un acte de bravoure (Pv Alice Eden) Ven 31 Mar - 10:37

Evelyne Salt
Vampire Respecté
avatar
Messages : 2222
Points : 2520
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge réel: 233 ans
Taille: 1m70
Emploi: Assassin/Mercenaire
Ma distraction avait fonctionné. J’avais remarqué son envie de se pencher pour ouvrir le sac et en évaluer le contenue. Je la regardais poser un doigt sur son oreillette et souris alors. La plupart du temps les ondes sortant des parkings souterrain sont très mauvaise, il y avait donc peu de chance que son message ait passé correctement dans les ondes et aient donc atteint ses collègues. Je croisais mes doigts qu’ils n’aient pas entendu son message, cela compliquerait sinon énormément mon évasion.  

Je souriais de façon amusé face à son rictus. Voilà la raison pour laquelle je travaille seule. Je dois mes succès et mes échecs à moi-même uniquement. Je ne suis pas très doué pour travailler en équipe, cela devait être le cas de la chasseuse également. J’observais son arme plus en détail, une katana à la lame noire. Une arme peut pratiques sur les circonstances actuelles! Elle allait manquer d’espace pour la manier correctement et j’espérais que sa lame était solide! Normalement les lames des katanas sont tellement fines qu’elle brise en un coup sur un objet trop solide.

L’humaine reculait alors jusqu’à la porte, me bloquant donc la sortie. Elle essayait de me piéger. De me coincer entre elle et les possibles renforts en route vers le parking souterrain qui descendrait probablement les escaliers derrière moi. Ho que je n’allais pas la laisser me piéger ainsi! Elle sortit alors un flacon, comportant un liquide transparent. Probablement de l’eau bénite… C’est toujours de l’eau bénite et dieu que c’est douloureux au contact de ma peau! Elle lançait le contenue dans ma direction vers mon visage. Je me contentais d’utiliser ma vitesse surhumaine pour me pousser hors de la trajectoire du liquide en question. Je faisais un pas sur le côté, laissant le liquide s’étaler sur le sol.

D’accord, elle voulait danser, j’allais danser avec elle! Je marchais sur l’eau bénite et sortais très rapidement mon pistolet Desert Eagle. Un bon pistolet à 6 coups. Je suis spécialisé dans les armes à feu, ensuite dans les armes blanches et nul au corps à corps… Mais je ne rate jamais ma cible, encore moins avec une arme que j’utilise aussi souvent que celle-ci. Je ne transformais pas mon épée longue tout de suite, je voulais conserver une carte dans ma manche au besoin. Lui donner l’air d’une épée longue banale pour la transformer subitement en arme à feu pour la surprendre si nécessaire…

Je tirais une balle, une seule qui atteignait directement son oreillette sans toucher à son oreille. Lui montrant qu’au désir j’aurais pu lui tirer une simple balle entre les deux yeux vu ma précision. Je lui souriais alors de façon arrogante et faisait un pas dans la direction de la porte qu’elle protégeait tout en rangeant mon arme à feu. J’utilisais ensuite ma vitesse pour donner un rapide coup d’épée en diagonale, en utilisant une seule main. Je gardais mon autre main valide, pour être prête à bloquer un coup ou à lui en donner un supplémentaire si une ouverture le permettait.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: (Abandonné) Et une étoile de courage pour un acte de bravoure (Pv Alice Eden) Ven 12 Mai - 13:27

Invité
Invité

Et une étoile de courage pour un acte de bravoure


L’eau bénite est un échec, l’humaine grimace, ça ne lui aura pas fait gagner beaucoup de temps. L’immortelle sort un pistolet, Alice grimace, ça ne sent pas bon du tout ça ! Le coup part sans prévenir, un sifflement frôle la joue et l’oreille de la mortelle sans la toucher et elle sent l’oreillette éclater et tomber au sol. Bon sang elle est douée… mais les armes à feu ce n’est clairement pas le domaine de prédilection d’Alice.

C’est donc presque avec soulagement qu’elle voit l’assassin approcher épée en main. Pourtant le déséquilibre des forces entre elles n’est clairement pas en la faveur de la chasseuse. Outre le fait que malgré l’entrainement de l’humaine, elle ne peut égaler la force et la vitesse d’un vampire, leurs armes ne sont pas égales non plus. Le katana est composé d’une lame en titane pour la résistance, couvert d’une couche d’argent pour plus d’efficacité sur les sacs à puces. Mais le sabre orné d’un dragon est fait pour trancher et percer, pas pour parer des coups violents… C’est donc d’un bond en arrière qu’Alice évite la lame adverse. En reculant elle franchit finalement la porte pour arriver dans le parking.

L’espace est large et permet de meilleurs mouvements, mais il offre aussi plus de possibilités de fuites à son adversaire. Pour ne pas laisser le temps à la vampire de porter de coups puissants, la brune enchaine une série de coups rapides, sabre en main gauche. Elle se concentre sur la vitesse et l’agilité plus que sur la puissance. Finalement son bras gauche passe devant son visage pour prendre de l’élan derrière son épaule droite, lançant un coup puissant vers le cou de la vampire. Pas très discret et appelant à une parade haute. Mais au moment de l’impact c’est la main vide de l’humaine qui passe devant les yeux de la terroriste. Elle a lâché et récupéré la lame de sa main droite pour que le coup atteigne les côtes et non le cou. L’impact est moins puissant que celui qui était feint mais laisse une belle coupure dans les vêtements et la chair immortelle.

Malheureusement la technique laisse une ouverture et l’humaine recule rapidement pour se remettre en position défensive. Il faut trouver une solution rapidement, la finesse de sa lame ne résistera pas au choc des armes très longtemps.

- Me battre ne t’aidera pas à fuir… Le bâtiment est cerné, ils te trouveront.

Du mois c’est ce qu’Alice espère, mourir en mission est une chose à laquelle elle s’est résignée. Mais pas dans un parking pour ce genre de mission de groupe pourri ! Alors au moins que les autres se rendent utiles et bloque les issues !


Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: (Abandonné) Et une étoile de courage pour un acte de bravoure (Pv Alice Eden) Dim 21 Mai - 19:58

Evelyne Salt
Vampire Respecté
avatar
Messages : 2222
Points : 2520
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge réel: 233 ans
Taille: 1m70
Emploi: Assassin/Mercenaire
Mon attaque avait eu l'effet désiré. J'avais fait reculer l'humaine dans le stationnement et avait donc pu finalement y mettre les pieds à mon tour. J'aurais pu lui tirer une balle dans la tête tout simplement et fuir, mais où aurait été le défi? Cela aurait été lâche et franchement trop facile. Non, je souhaitais un combat plus honorable. Celle qui avait réussi à déjouer mes plans méritait amplement que je prenne le temps de croiser le fer avec elle. Surtout après avoir réussi à éviter mon attaque de la sorte, elle avait de bons réflexes pour une humaine. Par contre, la différence sur le plan de notre force et vitesse était des plus visible, à un moment où un autre, elle perdrait... Peu importe combien de temps elle me résisterait et me retiendrait ici, elle finirait par perdre ce combat. Cette idée devait s'être forgée dans son esprit, du moins je l'espérais pour elle!

Durant la série de coups qu'elle faisait dans ma direction, je me contentais de bloquer le tout avec un sourire bien visible. Trop lent... Je pouvais voir venir le coup sans aucune difficulté et les bloquaient d'une seule main... Mais je ne pouvais nier qu'il était plaisant d'échanger des coups avec quelqu'un. C'était complètement différent des fois ou je tire simplement avec une arme à feu. C'est alors qu'elle me fit une feinte qui me sortit de mes pensées. J'allais bloquer la lame pour éviter qu'elle me tranche la gorge, lorsque je faisais face à sa main vide. Je haussais alors un sourcil et réalisait trop tard que la lame était maintenant dans son autre main, et dirigé vers mes côtes du côté gauche.

Je sentais la lame trancher dans mes vêtements et ma chair. Je ressentais alors une vive douleur, sous la forme d'une brûlure. Je ne laissais toutefois pas ma douleur paraître dans mon non verbal et ne laissait aucun gémissement sortir. Je fronçais alors les sourcils en regardant la demoiselle, quelle belle ouverture elle me laissait ainsi placer! Comme si elle avait lu dans mes pensées, elle reculait vivement et reprenait une position défensive. Elle me mentionnait alors que de la battre ne m'aiderait pas à fuir, que le bâtiment devait être encerclé. Je riais alors d'une voix douce et dis avec amusement ,

-Ils me trouveront? Ces incompétents ne sauraient même pas capable de retrouver leur pistolet dans leur étui... Mais toi, tu es différente... Ils sont chanceux de t'avoir dans leur rang... Hmmm...


Je regardais ma blessure sur mes côtes. Elle était profonde et un peu de sang se trouvait sur les vêtements autour. Je relevais légèrement mon chandail, pour montrer à l'humaine la vitesse à laquelle je guérissais. En moins de 10 secondes, le tout était déjà complètement refermé et sans cicatrice. Je laissais alors mon chandail retomber pour retourner à sa place et souris avec amusement à la chasseuse,

-Dommage s’est déjà guéri... La feinte que tu as utilisée était magnifique, mais comme tu m'as dit toi-même, je dois partir rapidement.


Je me plaçais alors dans une position offensive et la chargeait avec tout ma vitesse. Une fois devant elle, j'échangeais quelques coups avec une vitesse normale et d'une seule main. Je profitais alors d'un moment où nos deux lames étaient l'une contre l'autre pour diriger mon poing droit avec toute ma vitesse et force vers son estomac. Je préparais ensuite ma jambe droite, pour venir lui donner un coup de pied au niveau de la taille du côté gauche. Œil pour œil, dent pour dent!

RP Abandonné suite au départ de la joueuse

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: (Abandonné) Et une étoile de courage pour un acte de bravoure (Pv Alice Eden)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
(Abandonné) Et une étoile de courage pour un acte de bravoure (Pv Alice Eden)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Et une étoile de courage pour un acte de bravoure (Pv Alice Eden)
» Pandora ◄ « La nuit lorsque l'espoir s'éteint, une étoile s'allume pour te guider. »
» MERCREDI 04 JUILLLET 2012
» Hermione Granger • " Ta mémoire ressemble à une petite cuillère à café "
» Ah ! le brevet -- *soupir*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Rues et ruelles-
Sauter vers: