Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Message Sujet: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé] Jeu 15 Déc - 10:28

avatar
Messages : 58
Points : 290
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge réel: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.
Enfin, c'est l'heure, sa première journée ou plutôt première nuit en tant que Barman au Bar-club Le Sky commence dans deux heures et il se doit d'être sur place afin d'être prêt à l'arrivée des clients. Sa tenue est on ne peut plus formelle pour un barman, des chaussures d'un beige foncé, un pantalon habillé noir, une chemise cintrée à manche longue blanche et par-dessus un gilet service aussi sombre que sa crinière. Simple et efficace, son seul ennui est que s'il est parvenu à trouver comment cacher son couteau en argent dans un sachet sous cellophane sur sa cheville. Son Glock lui étant trop volumineux pour sa tenue il dû se résoudre à le dissimuler dans sa voiture. Véhicule, clef qu'il gardera sur lui ainsi que son Smartphone ne silencieux. Bien qu'il ne sortira jamais son téléphone en public à moins qu'il s'agisse d'une personne qui insiste. Hors de question de se faire pincer pour une faute grave.

Le trafic de Londres à dix-sept heures tend à s'intensifier le gros des employés commençant à sortir de leur service quand lui se prépare à effectuer le sien. Au moins, il ne rencontre pas le verglas sur la route en cette période d'hiver. Part chance en arrivant sur le parking, point de glace à l'horizon. Cool aujourd'hui pas de patinage improvisé. Les portes de services poussés, il dépose son long manteau au vestiaire et commence déjà son service. Mise en place des tabourets et des chaises avec les collègues. La mise des réfrigérateurs, des percolateurs, car tout le monde ne souhaite pas forcément boire de l'alcool au bar. Le plus important étant l'entretien des stocks heureusement Le Sky fut livré sans faute. Ce faisant à moins que tous les récipients cassent d'un coup ou que tous les clients souhaitent la même boisson en même temps il n'y aurait aucun souci de ce côté-ci. Il ne lui reste plus qu'à vérifier la caisse et revoir une dernière fois les cocktails classiques de la maison.

Les portes s'ouvrent et une population de tout âge et toute race démarque. Diantre, ils campaient tous devant le bar ma parole. Il ne se démonta pas sur cette pensée et commença à repérer les habitués. Par leur démarche, leur façon de demander ou même questionner la nouvelle barmaid avant qu'il ne leur apprenne amusée sans montrer un signe de frustration qu'il est un homme. Une chance que je sache en rire. Car plus d'un client sur deux font l'erreur et malgré la gênée il parvient très vite pour la plupart à les décomplexé sur ce sujet. Tandis qu'il parlait au client, il préparait aussi les boissons heureusement, il ne servait que celle au comptoir et non tout le club.

Ce qu'il aime dans son métier en plus du relationnel est surtout le fait d'entendre des tas de petites conversations. D'un naturel discret, les gens buvant leur verre et discutant avec leurs amis déballent des sujets librement devant lui comme s'il n'existait pas en dehors du service lorsqu'il l'appelle. Merci, comme ça, je serais vite au courant de certaines choses utiles et d'autres disont justement moins utiles. Encore un visage pâle. La blonde devant lui avait un teint blafard et bien que ne pouvant pas sentir sa chaleur corporelle, il a forte à parier qu'elle est une vampire. C'est tout sourire et le regard bienveillant qu'il l'interrogea.

- Bonsoir, madame, que puis-je pour vous ?


Dernière édition par Lazare Dard Stark le Ven 7 Avr - 7:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé] Mar 20 Déc - 13:09

Evelyne Salt
Vampire Respecté
avatar
Messages : 2222
Points : 2520
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge réel: 233 ans
Taille: 1m70
Emploi: Assassin/Mercenaire
Ma journée avait commencé vers 20h00, lorsque je m'étais réveillée après le coucher de soleil. Je n'avais aucun plan pour ce soir. Pas de travail en vue ni aucune demande des Ancestraux. Ma douce pour sa part, était occupée ce soir. Elle devait faire une pratique pour un défilé. En tant que professionnel et femme indépendante, elle allait y aller seule. Chose normale, puisque je me verrais mal l'amener travailler avec moi... Je pouvais m'imaginer une scène où je lui demandais patiemment d'attendre dans une voiture pendant que j'éliminais quelqu'un. Pour ensuite revenir souriante, lui donner un baiser et abandonner le cadavre derrière nous... Non, définitivement, je ne l'amènerais jamais avec moi lors de l'exécution d'un contrat!

Les ancestraux n'avaient pour leur part pas besoin de mon aide ce soir. Chacun allait probablement vaquer à ces occupations. C'était l'un de ces jeudis soir, calme où tous vaquent à leur propre occupation. Je pourrais même croire que cela pourrait être le calme avant la tempête. Les MacHawks et la Brigade de l'ombre n'avaient pas beaucoup fait parler d'eux depuis quelque temps. Peut-être préparait-il un mauvais coup? J'aurais bien aimé infiltrer leur système information, question de voir leur courriel et dossier... Mais je suis extrêmement nulle à tout ce qui a trait à la technologie. J'ai récemment appris comment prendre des photos avec mon téléphone, gracieuseté de la patience de Anna.

Étant seule ce soir, j'avais décidé d'aller décompresser un peu au Sky. Je n'étais pas sortie depuis un certain temps. Ma tête étant recherché pas tous les groupes de Londres je faisais preuve de prudence. Quoique seule la Brigade de l'ombre avait un peu plus d'information à mon sujet que les autres groupes. La brigade avait mon nom et n'avait peut-être pas encore fait le lien avec Phantom. Après mon combat avec cette Alice, de la brigade elle aussi, il ne tarderait pas à sortir le lapin du chapeau. Je ne serais d'ailleurs pas surprise de trouver des contrats sur ma tête au marché noir. Phantom étant pour le moment l'un des assassins les plus connus de Londres, la prime devait être plutôt élevée. Il serait tentant d'en prendre un à mon nom sous une autre identité, de me faire passer pour morte, récolter l'argent sous l'autre identité et ensuite avoir recours à la chirurgie plastique. Le problème, c'est que je suis trop orgueilleuse pour agir aussi lâchement. J'allais faire face à danger comme une grande fille.

J'avais mis des vêtements normaux. Des jeans noirs serrés, des bottes avec un très léger talon haut, une chemise blanche à moitié boutonnée avec une camisole moulante en dessous. Je ne sors jamais si je ne suis pas armée, enfin, normalement. Je fais rarement des exceptions, comme lorsque je suis avec Anna par exemple. Dans l'une de mes bottes hautes mettait un long couteau de combat. Dans mon autre botte, je mettais un chargeur plein de balle d'un Desert Eagle. Maintenant le plus difficile à cacher, le pistolet lui-même. Avant d'enfiler la chemise, j'enfilais un étui qui entoure l'épaule et la taille. Les sangles maintiennent ainsi l'arme collée contre mon corps, entre mes côtes et mon dessous de bras. Cela ne gêne pas mes mouvements et avec une chemise par-dessus, c'est discret et on ne voit pas la forme de l'arme. Si je me faisais fouiller, l'arme serait trouvée très facilement, mais tant que ce n'était pas le cas, il n'y avait pas de danger.

Arrivé au bar, comme à mon habitude j'attendais l'ouverture avec les habitués. Je discutais avec eux, car je ne les avais pas vus depuis un certain temps. Nous attentions tous une chose, que les portes ouvrent. Dès que le bar fut officiellement ouvert, plusieurs se dirigeaient vers la banquette qu'ils prennent tous les soirs, d'autres commençaient à danser sur le rythme entrainant. Pour ma part, je me dirigeais vers le bar, car j'avais besoin d'un bon verre. Je ne voulais pas être soule ni trop réchauffée par l'alcool, car je devais rester maître et consciente de mon environnement vu ma situation avec les autres groupes. Mais un verre n'a jamais fait de mal à personne! Je remarquais alors une nouvelle barmaid. Je décidais d'aller tester ses drinks. Le ton de sa voix me laissa incertaine. C'était un il ou une elle? Vu son sourire bienveillant, je suis certaine qu'elle ne m'en voudrait pas de me tromper dans le pire des cas. Elle me demandait ce qu'elle pouvait faire pour moi. D'un sourire joyeux tout en m'asseyant au bar devant mon destinataire, je dis d'une voix douce,

-Bonsoir jolie demoiselle, je prendrais de l'Amaretto avec du jus d'orange en shooter, trois fois s'il vous plait!

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé] Mer 21 Déc - 14:37

avatar
Messages : 58
Points : 290
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge réel: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.
La cliente s'avère être une jolie blonde au teint pâle assez grisâtre. Son coeur eut une montée de tension en pensant qu'il s'agissait d'un vampire, mais son environnement le rassure. Convaincu qu'au bar les vampires n'oseraient venir pour tenter de mordre des humains. Impossible pour ses yeux d'apercevoir les bas de la demoiselle, cependant il peut affirmer qu'elle connaît les bons codes vestimentaires. Il faudrait que je songe à me renseigner un jour sur les tenues adéquates en dehors du boulot. Au point que sa chemise au-dessus de la camisole lui donne une idée pour cacher prochainement son Glock 24. Désormais, il se demande comment il ne put y avoir pensé seul. Mentalement, il remercia la charmante inconnue qui fit une erreur commune à son propos. Lazare sourit et corrigea le tir d'une voix avenante.

- Erreur charmante demoiselle c'est monsieur et non madame. Il laissa un décalage entre ses deux phrases. Et un triple shooter Amaretto jus d'orange.

Il sorti trois petits verres d'une main coincé sur le bout des doigts et saisit la bouteille d'Amaretto de l'autre qu'il fit tourner en l'air. Il la rattrapa en l'air par le col et déverser dans un shaker en trois fois la dose. D'un geste si régulier qu'il s'apparente à une machine, il posa la bouteille et saisi la brique de jus d'orange servi comme l'alcool en trois fois et à dose égale sans l'aide d'un ustensile quelconque. Bien sûr, la quantité d'Ameretto restait plus importante. Il secoua ensuite le shaker comme tous les barmans le font, c'est-à-dire en le tenant comme s'il voulait lancer une balle. La mixture mélangée il versa en hauteur le contenu en hauteur, le premier jet complet n'eut point le temps de terminer dans le premier verre qu'il compléta le second et le troisième de la même façon. Le Shaker poser derrière le comptoir, il dit amicalement.

- Et voilà vos trois shooters, mademoiselle et n'ayez crainte pour votre erreur elle ne m'offusque point. Je préfère de loin en rire qu'en pleurer.

Heureusement d'ailleurs sinon, je serais devenu un des hommes les plus dépressifs du monde. Et surtout que Lazare a appris depuis bien longtemps à tirer avantage de son physique, inspirant plus souvent la confiance que la crainte. Peu se méfie d'une personne à l'allure de crevette, cela à ses avantages et inconvénients. Comme pouvoir approcher quiconque sans inspirer la crainte ou tisser de lien plus aisément. Un des inconvénients et d'être abordé quand on ne le souhaite ou attirer physiquement des êtres qu'on aimerait voir loin de sois alors qu'on tente une filature.

- Hey Lazare prend soin d'Évelyne et n'ait pas peur sur le nombre de verres avec elle. Et envoie-moi une bouteille de vodka.

- Ça marche.

Désormais, il connaissait le nom de la blonde et elle aussi. Évelyne ? Vu le ton employé ça doit être une habituée ou une amie. Sur les paroles du second barman, il prit la bouteille de vodka et plutôt que de l'envoyer simplement. Il lui lança en la faisait retâter dans les airs et son collègue l'attrapa à l'épaule sans regarder et versa ensuite dans son cocktail dans un mouvement paraissant parfaitement chorégraphié.

- Vous êtes une habituée du Sky ? Je peux vous proposer un cocktail plus alcoolisé ou plus fruité suivant vos préférences.

Jamais oublié d'être commercial, un bon barman doit aussi insister à boire, jusqu'à une certaine limite bien sûr. Pas question de resservir un client montrant des signes d'agressivité une fois éméché. À partir de là il faut parvenir à jouer de diplomatie ou attendre que le videur arrive pour faire sortir l'indésirable. Bonne nouvelle à première vue la cliente devant lui à l'air de savoir se tenir. Surtout qu'il a d'autres questions pour aider à se détendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé] Ven 23 Déc - 0:16

Evelyne Salt
Vampire Respecté
avatar
Messages : 2222
Points : 2520
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge réel: 233 ans
Taille: 1m70
Emploi: Assassin/Mercenaire
Je fus bien rapidement fixée sur le sexe du nouvel employé au Sky. C’est avec douceur et professionnalisme qu’il me corrigeait, mentionnant qu’il était un monsieur. Je lui faisais alors un sourire gêné et très légèrement embarrassé. Il entamait alors sa tâche de préparer mes consommations sans que j'aie le temps de m'excuser. J’attendais au comptoir patiemment, tout en saluant divers visages qui m’étaient familiers. Tous des habitué du club comme moi. Plusieurs demoiselles me firent quelques clins d'œil, bon nombre d'entre elles étaient d'ancienne fréquentation. J'ai à mon actif un gros tableau de chasse... Mais je n'ai jamais menti à une dame et j'ai donc gardé de bon contactes avec mes demoiselles d'un soir. J'ai toujours déclaré mes relations comme qu'elles étaient et je n'ai jamais mentionné encore les mots ''Je t'aime''. Premièrement parce que je ne le pensais pas et deuxièmement pour ne pas faire de faux espoir à personne. J'ai toujours été authentique et honnête dans mes relations.

Le nouveau Barman m'amenait ma consommation. Je le remerciais d'un sourire enjoué. Je sortais alors mon portefeuille pour payer mon verre. Alors que je cherchais deux billets de 20 euros pour lui laisser un bon pourboire pour son premier chiffre de travail, un autre des employés prit la parole. Il demandait à ''Lazare'' de prendre soin de moi et de ne pas avoir peur avec le nombre de verres à mon égard. Je saluais l'autre Barman brièvement avant de retourner mon regard glacé sur le nouvel employé. Lazare devait être en toute logique l'homme qui venait de me servir et que j'avais pris pour une femme... Je ne m'étais pas excusée encore et je n'oublierais pas de le faire. Il me tira de mes pensées en me demandant si j'étais une habituée du Sky. Je lui souris alors aimablement en lui répondant aussitôt,

-Je ne peux nier que je passe beaucoup de temps ici. Je n'ai pas pu venir pendant un certain temps par contre... En passant, je m'excuse d'avoir confondu votre sexe un peu plus tôt. Même si cela ne vous dérange pas, je tenais à vous le dire!


Je prenais alors une première rasade. Je buvais donc le jus d'orange et l'Amaretto en même temps. Je déposais alors les shooters vides et laissait sortir un petit soupir de bien-être. Ce goût est tellement exquis... Je réfléchissais alors à sa proposition de me faire un cocktail plus alcoolisé. J'eus alors un sourire rempli de défi. Je bus un deuxième shooter comme j'avais fait précédemment. Je dis d'une voix claire,

-J'aime le danger et le risque... J'accepte votre offre pour un autre cocktail. Je vous laisse le libre arbitre sur le type de cocktail et le pourcentage. Sachez que j'ai une bonne tolérance par contre! Vous me direz combien je vous dois jusqu'à présent par la même occasion!

Je terminais ces mots avec un petit clin d'œil. Je recevais alors à l'instant une invitation pour aller danser, que je refusais poliment. J'avais plus envie de discuter et de goûter au verre que me préparait Lazare que d'aller danser. D'ailleurs, je n'avais pas pu me présenter souvent au Sky dans le dernier mois. Mes avis de recherche étant de plus en plus nombreux, j'avais fait profil bas un certain temps. À ma connaissance, je devais toujours être autant recherché, mais les forces de l'ordre et les garous seraient moins alertes après un certain délai. Il devrait être un peu plus évidant de passer sous les radars. Alors que l'humain préparait le tout, je lui demandais par la même occasion avec curiosité,

-Vous travaillez ici depuis combien de temps environ? Je sais que dans le dernier mois j'ai été un peu plus sous les radars et j'ai donc peut-être manqué votre arrivée au club.

C'était une question toute bête et innocente. En effet, j'étais juste curieuse de savoir depuis quand il travaillait ici. Comme n'importe qui ferait avec un nouvel employé d'un bar qu'il fréquente très souvent normalement.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé] Mar 27 Déc - 9:55

avatar
Messages : 58
Points : 290
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge réel: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.
La gêne de sa cliente ne lui échappa pas. Comme pouvait-elle ? La vision de cette mimique lui est si familière qu'il n'y a qu'aveugle ou endormie qu'il ne pourrait l'apercevoir. Bien que concentré à servir convenable Evelyne, pendant son mélange, certain regard complice entre la blonde et diverse cliente lui fit comprendre qu'elles se connaissaient. Au départ, il conclut qu'elle était venue avec des copines. Avant qu'on lui fasse réaliser qu'elle était tout d'abord une habituée. En se visualisant à nouveau la scène, les regards et sourires se voulaient davantage aguicheurs. Lazare pouvait donc déjà en conclure que la gent féminine ne laissait pas indifférente la demoiselle devant lui. Lorsqu'il l'a servi, elle ne put s'empêcher de s'excuser ce quoi il répondit.

- Ce n'est rien, mais je vous en remercie quand même. Cela fait longtemps que j'ai appris à en rire.

Et vu le nombre de fois par jour que cela arrive heureusement que cela ne me fasse plus rien. La voyant avaler les shooters comme des petits pains. Elle lui annonce sans demi-mesure apprécier le danger et il possédait carte blanche pour le type de cocktail. Lazare se frotta le menton à savoir ce qu'il allait préparer, un Mojito ? Non, trop classique ou lui qui trop l'habitude d'en servir. Il se sentait des ailes lui pousser dans le dos et un stress motivant lorsqu'il la vit décliner une invitation d'une courtisane. J'ai dit plus alcooliser alors elle sera servie. Il partit prendre le Curacao bleu, du Gin, de la Vodla, du Curacoa triple sec, du rhum blanc et enfin de la glace à ne pas oublier vu le contenu fort en alcool. Il regarda avec insistance la bouteille de jus d'orange avant de l'abandonner à son sort. Le jus d'orange aurait adouci le goût et pour son mélange ne partait pas dans cette optique. Posant un grand verre, il commença à verser les glaçons tandis qu'Évelyne l'interrogea sur son passif au bar.

- C'est mon premier soir, on peut dire que vous revenez à pique.

Dit-il alors qu'il servait à nouveau sans doseur en hauteur uniquement bouteille par bouteille à l'oeil et au temps passer dans la main. Car les bouteilles passaient approximativement la même durée dans ses mains. À ne pas tenter de reproduire chez soi, notamment que Lazare faisait cette mise en scène uniquement en pleine forme et en début de service. Il termina de mélanger avec une paille qui servira également à la cliente pour le boire déposé sa décoration consistant en un simple bâtonnet.

- Le cocktail fait cinq livres sterling. J'ose croire que vous le supporterez.

Alors qu'il montra son verre en lui revoyant l'exacte pointe de défie que son interloctrice lui fit part avant la commande, il se rappela ce que la demoiselle lui avait dit un peu plus tôt.

- Dis-moi qu'est-ce qui a provoqué ce silence radio ? Pas une contrainte personnelle j'espère.

Une question à l'innocence toute relative, les gens ayant des problèmes au sien de leur famille ou proche on plus tendance à forcer sur le nombre de verres. Cela englobe aussi les personnes ayant subi un échec les touchants plus profondément. Enfin, cette Evelyne ne semble pas avoir subit de traumatisé à première vue donc pas besoin de tirer la sonnette d'alarme. La curiosité appelant la curiosité, Lazare posa sa propre question en somme des plus banales vu les circonstances.

- Vous possédez un certain pouvoir d'attraction sur la gent féminine à premier vu. Cette compagnie et ce que vous recherchez en venant au Sky ?

Inutile de chercher à savoir pourquoi cette interrogation ou plutôt cette demande de confirmation en voyant ces diverses jeunes et belles femmes envoyer des clins d’œil à Evelyne. Moi, j’ai de la chance mon aspect androgyne à tendance à refroidir les ardeurs de tous les camps. Et comme souvent il ne se montre guère intéressé les séducteurs ou séductrices du dimanche tende à vite se désintéresser pour son plus grand bien. Ce faisant, il ne sait pas ce que c’est d’être abordé pour être dragué ou séduit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé] Mer 28 Déc - 0:45

Evelyne Salt
Vampire Respecté
avatar
Messages : 2222
Points : 2520
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge réel: 233 ans
Taille: 1m70
Emploi: Assassin/Mercenaire
Lazare me mentionnait de nouveau qu'il était habitué à ce que les gens se trompent de sexe lorsqu'ils s'adressaient à lui. J'étais tout de même heureuse qu'il ait accepté mes excuses. Il me dit alors que c'était son premier soir au bar. Je lui souriais alors aimablement et amenait sans effort l'émotion jusqu'à mes yeux. Je n'avais pas réellement demandé au jeune homme ce qu'il avait mis dans le verre, mais le prenait lorsqu'il me le tendait. Je n'avais pas réellement observé non plus les ingrédients qu'il avait utilisés, je voulais me garder une surprise lorsque je le boirais.

J'écoutais le montant qu'il me demandait et lui donnait 8 livres de sterling, question de lui laisser un pourboire. Je lui faisais un clin d'œil lorsqu'il me le tendait, acceptant son défi. Il avait dû me faire une consommation des plus corsés. Parfait... J'aime les défis. Je levais alors le verre à sa santé et prit une bonne gorgée de celui-ci. Je sentais immédiatement la chaleur de l'alcool me descendre dans la gorge et dans la cage thoracique. Il n'était pas allé doucement avec l'alcool. J'utilisais tout le contrôle dont je suis capable pour ne témoigner aucune réaction face à la force du drink. Je dis par contre d'une voix satisfaite,

-Vous n'y êtes pas allé de main morte, j'ai bien failli faire une grimace! Il est très bon d'ailleurs, je crois goûter du curaçao et de la Vodka, mais je ne pourrais dire ce qu'il y a d'autre à l'intérieur par contre.

Je lui fis alors un large sourire que je laissais monter jusqu'à mes yeux. La chaleur de l'alcool encore bien présent dans ma gorge, j'écoutais ses prochaines questions. Il me demandait qu'est-ce qui avait provoqué ce silence radio et si la raison pour laquelle je venais au Sky était pour m'entourer de la gente féminine. Pour la première, j'allais devoir faire preuve d'un peu d'imagination, lui dire la vérité était hors de question. Pour la deuxième, je pouvais difficilement mentir vu le nombre de clins d'œil que je recevais... Je commençais alors par la question facile, rajoutant d'une voix calme,

-En effet, je venais autrefois principalement au Sky pour courtiser de jolie demoiselle. Je ne veux pas me vanter, mais je connais beaucoup trop de gens. Par contre, depuis un certain temps je suis en couple. J'essaie d'être fidèle pour faire changement. Vous vous douterez que si je viens encore au Sky par contre, c'est par plaisir et habitude. C'est aussi un bon moyen de me nourrir occasionnellement avec des femmes consentantes.

Pour la première question, ça allait être un peu plus difficile. Je lui souriais alors d'une façon très naturelle. Je sentais le rouge me monter légèrement aux joues. Il n'y avait réellement pas été doucement avec le niveau d'alcool dans mon verre. Je dis alors d'une voix familière, comme si nous nous connaissions depuis longtemps tout en souriant amicalement

-Pour le silence radio, ne vous inquiéter pas, ce n'est rien de majeur. Disons uniquement que lors de règlement de compte, j'ai dû prendre mes distances pour me faire oublier un peu...

Je rajoutais en riant comme si c'était une chose totalement normale,

-Le club reste un petit monde. Les gens se parlent et il faut parfois s'éloigner pour que certaines informations restent à l'abri d'oreilles indiscrètes! Vous allez voir Lazare, vous allez en entendre des histoires, surtout dans les environs de deux-trois heures du matin lorsque la plupart des danseurs ont de la difficulté à tenir debout du à l'intoxication.

Je terminais ces mots avec un petit clin d'œil amusé. Je prenais une autre gorgée, toujours satisfaite du goût. J'étais restée vague dans mes propos, tout en lui donnant une raison totalement justifiée. Le club est en effet une source d'information à ne pas négliger. C'est un petit monde et beaucoup de gens se connaissent. Lorsque l'alcool influence les bonnes personnes, il est facile d'apprendre beaucoup de choses sur les autres membres du bar. Parfois, ce sont des informations impertinentes, et d'autre fois on peut apprendre des choses intéressantes. Il suffit de tendre l'oreille au bon moment.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé] Lun 2 Jan - 17:35

avatar
Messages : 58
Points : 290
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge réel: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.
Le sourire le rendait lui même heureux, voir l’aspect positif de la situation l’aide à décrisper la gêne de ses clients vis-à-vis de son androgynie. Cette sympathie demeure pratique en ce qui concerne les pourboires, la preuve part les faits. Un cocktail de cinq livres de sterling payés huit. Il en garda trois pour lui qui ira rejoindre les autres et mit les cinq autres dans la caisse. Il dut juste faire une halte pour servir un whisky et un martini à deux hommes ayant en apparence la trentaine qui l’on stopper momentanément dans sa course. Lazare eut tout juste le temps de revenir devant Évelyne pour l’entendre son commentaire satisfait à propos de son mélange. Écoutant avec attention, il supposa qu’elle ne devait pas avoir eu l’occasion de goûter les trois autres alcools ou qu’elle ne se rappelait plus du nom. Tellement de possibilités pour une simple interrogation.

- Vous m’avez dit ne pas avoir peur du danger, alors je n’ai pas eu peur sur la puissance du cocktail.

Et réussir à ne pas grimacer devant ça, il faut être résistant en plus d’en avoir l’habitude. Sa cliente souriait et Lazare eut le visage radieux. Heureux certes, mais moins que les demoiselles au fond de revoir leur blonde préférée. Tu connais beaucoup de trop de gens hein ? Forcément à force tu as dû réussir à séduire toutes les femmes pouvant être attirées par les femmes ici. Cependant, il fut surpris qu’Évelyne avec un tel tableau de chasse soit désormais en couple et de plus tente de rester fidèle par le corps et l’esprit. Sauf, que la dernière phrase de sa réponse l’interpella du plus profond de lui-même. Minute, elle a dit se nourrir ? Bon d’accord c’est une vampire et lesbienne, qui ce nourris uniquement sur des femmes. J’ai bien fait de lui dire que je suis un homme moi. Suite à cette réflexion interne, son cœur qui s’emballa redevient calme.

- Vous êtes une vampire…

Une parole lancée à voix haute sans pouvoir être entendue par autrui en dehors de son interlocutrice. Bien qu’il fut élevé par un vampire, certain de son comportement fait qu’il a toujours des a priori sur les membres ce cette espèce en dépit de toute l’amabilité qu’il puisse faire preuve. Il fit des efforts pour que son ton reste joyeux, mais il ne parvient pas à masquer sur l’instant un brin de déception combiné à la crainte. Il tendait l’oreille toujours à l’affût des autres clients potentiels, mais un mot vient attirer son attention, bien plus que le fait qu’elle soit une suceuse de sang. Elle enchaîna sans qu’il pût en placer une, casse la tienne il patientera le sourire aux lèvres. Il rejoignait complètement son avis au sujet du club du point de vue de son poste de barman. Durant qu’elle s’expliquait, il dut servir un Mojito, il fit cependant comprendre qu’il demeurait attentif à sa cliente. Il reçut également un pourboire, mais à cocktail moins chère moins d’argent supplémentaire, mais loin de lui l’idée de s’en plaindre.

- Concernant le potentiel pour recueillir des informations je vous le confirme. Cela fait cinq ans que je travail dans les bars et pour connaître ce qui se passe il n’y a rien de mieux. Même si personnellement je n’irais pas répéter certains trucs, car les mots choisis étant un peu trop précis.

- Je te le dis va voir Mathieu au quai il vend des places de pour le match à pas chère.

En chuchotant plus bas il rebondit dessus en disant.

- Ça, c’est répétable, mais cela dépend à qui. Et la preuve s’il en fallait que les gens voient le barman pour les servants, mais qu’en suite il disparaît de leur esprit comme un fantôme.

C’est aussi pour cela qu’il a choisi pendant son adolescence le métier de barman, en plus de l’aspect social de l’emploi. Il entendait de tout et parfois des informations plus utiles que le commun de mortel jugerait comme impudent pour reprendre les termes de la demoiselle. D’ailleurs, faudrait que je compte le nombre de fois que j’entends le nom de Vergil ici et surtout les éloges sur sa personne. Il reste un détail qui le turlupine et il aimerait qu’elle le rassure sur un sujet.

- Vous avez dit tout à l’heure c’est à cause de règlements de compte que vous avez dû faire silence radio, il n’a vraiment rien de grave j’espère ?

En tout si ça l’est n’espère pas que je te vienne en aide, sauf si tu payes Killer Bee pour cela, mais hors de question de te dire que c’est moi. Après tout, il ne s’efforçait pas à créer des plans tarabiscotés afin de masquer les traces rapport à sa véritable identité. Part contre le fait de réaliser que le Sky est fréquenté par des vampires, l’incite à vraiment tester une chemise pour dissimuler son Glock vingt-quatre chargés de balle bénie sur lui. Quand bien même une attaque surprise lui laisserait peu ne voir aucune chance de s’en sortir en vie, une petite lueur d’espoir est toujours mieux que la promesse des ténèbres éternel ou pire d'être contaminé et de devenir un vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé] Mer 4 Jan - 0:13

Evelyne Salt
Vampire Respecté
avatar
Messages : 2222
Points : 2520
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge réel: 233 ans
Taille: 1m70
Emploi: Assassin/Mercenaire
Lorsque le barman me confirmait ne pas avoir été doux sur la puissance de l'alcool dans mon verre, j'eus un sourire sympathique. Il est rare que les nouveaux Barman font leur drink aussi puissant le premier soir. Généralement ils ne veulent pas déplaire à personne et font des drinks plus d'ordre général. Car chacun ses goûts comme on dit! En règle générale, les nouveaux employés y vont avec des consommations certaines, des choix surs et qui plaisent à la grande majorité de la population. Je levais mon verre à sa santé et à son côté audacieux. Je prenais alors une deuxième gorgée de mon verre, et luttait de nouveau contre une grimace vue la puissance de l'alcool. La sensation de chaleur qui ne m'avait pas encore quittée depuis ma première gorgée revint en force dans ma gorge et ma poitrine. À ce rythme, un verre et je serais déjà un peu réchauffé.

Je remarquais une attitude légèrement nouvelle lorsqu'il me demanda si j'étais une vampire. Son cœur qui avait accéléré venait de reprendre un rythme normal. Je le regardais avec une posture calme et lui fit un sourire complètement innocent. Je remarquais l'instant d'un court moment la peur et la déception dans ces yeux. Il devait avoir vécu un traumatisme avec un autre de mes congénères dans son passé. Il semblait facilement reprendre le contrôle de lui-même et gardait alors une expression joyeuse. Je ne répondais donc pas à son affirmation, je me contentais de hocher la tête en signe d'approbation

C'est alors qu'il changea de sujet, me confirmant mes dires sur la riche source d'informations pouvant provenir des Bars. Lorsqu'il me mentionna toutefois qu'il ne répéterait pas tout ce qu'il peut entendre à chaque chiffre de travail, vu les mots choisis. J'eus un sourire entendu et je laissais sortir un petit rire. Parfois il est vrai qu'il doit entendre des commentaires des plus inappropriés. S’il y a bien quelqu'un qui peut constater l'idiotie humaine à son comble, cela doit bel et bien être les barmans. L'homme n'est jamais aussi idiot, que sous les effets de l'alcool. C'est à ce moment que toutes les inhibitions tombent et que les filtres disparaissent. J'avais drôlement envie de lui demander de me donner un exemple, de l'une des choses les plus absurdes que ces oreilles avaient eu le loisir d'entendre. Je n'avais qu'a la garder en réserve si jamais nous manquions de sujet de conversation, ce dont je doutais à la base.

Je n'eut même pas de besoin de lui demander un exemple qu'un homme nous en donnait un à l'instant. Je confirmais ses dires sur la perception des barmans par la grande majorité de la population générale. De mon côté, pour ma part je dois avouer qu'ils sont un atout précieux. Des gens qu'il est bien de garder près de soi et avec qui il est bénéfique d'entretenir des relations amicales. Je trouvais Lazare d'agréable compagnie et il me démontrait clairement qu'il n'était pas un barman uniquement attiré par l'argent. Un barman uniquement attiré par l'argent n'écoute pas les conversations autour de lui, mais uniquement le son de l'argent dans les mains des futurs clients. Il avait l'air d'aimer son travail et de le prendre à cœur, c'était tout à son honneur.

Je prenais une troisième gorgé, et du user d'un peu moins de contrôle pour lutter contre la puissance de l'alcool. Il faut croire que je commençais à m'habituer à la puissance du drink à chaque gorgée. Il me demandait de nouveau s’il ne m'était rien arrivé de grave lorsque j'avais dû rester un peu plus à l'écart de la société. Je lui souris de façon rassurante en disant d'une voix amusée

-J'apprécie le fait que vous vous inquiétez à mon sujet, mais soyez sans crainte, je suis une grande fille.

Je lui fis alors un petit clin d'œil. Je rajoutais amusé,

-J'ai des années d'expérience en matière de survie. Je règle généralement très rapidement mes problèmes. Normalement je devrais pouvoir revenir au bar sans problème désormais!

Je terminais ces mots en prenant une nouvelle gorgée. Je sentais le rouge commencer à me monter aux joues. Je rajoutais,

-Cela vous est-il arrivé à vous aussi dans le passé, de devoir resté un peu plus à l'écart de la civilisation un certain temps?

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé] Dim 8 Jan - 18:10

avatar
Messages : 58
Points : 290
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge réel: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.
Voir que son initiative de proposer un cocktail puissant fut récompensée d'un sourire réchauffa le coeur de Lazare. L'avantage de servir un vampire est aussi de ne pas avoir peur de le saouler. Vu que le métabolisme est bien plus lent à réagir, mais le reverse étant qu'il reste ivre plus longtemps. On ne peut tout avoir et heureusement. Je me demande quel effet l'alcool fait au vampire. En repensant à sa façon d'interroger Evelyne, il se questionna comme elle avait pris le fait que son coeur s'emballe. À en observer sa réaction, soit elle n'en démontre rien et c'est sans doute préférable ou alors elle ne le prenait pas personnellement. Quoi qu'il en soit il eut sa réponse avec le hochement de tête de son interlocutrice.

L'avantage du métier de barman étant que lorsque la conversation prend une tournure dérangeante on peut changer de sujet assez aisément. Surtout si comme maintenant la compagnie évite de vouloir mettre mal alaise la personne en face. Même si savoir jouer avec les mots est important. Sous-entendre une chose pour en cacher une autre. Dans ce qu'il entend au bar il n'y a pas que des petites phrases à éviter de répéter qui lui vaudrait de se retrouver à l'hôpital. Mais de temps à autre des gens parlaient de choses qui répétaient lui signerait aller simple au cimetière. À condition de savoir que c'est lui qui a parlé. De toute manière il est rare qu'on me demande ce que j'ai entendu et suivant les risques je sais si je dois feindre ou non l'ignorance. Ce genre de situation dépendant fortement de la localisation du bar et de sa clientèle.

Lorsque Lazare redemanda à Évelyne si rien de grave ne lui était arrivé. Cette dernière répondit avec le sourire afin de le rassurer, qu'elle était une grande et qu'elle avait une bonne expérience en matière de survie. Non, mais ce n'est pas pour toi que je m'inquiète, mais surtout moi si jamais tes problèmes venaient se pointer ici. Et les mots employés par la belle demoiselle n'annonçaient rien de bon. Elle dit avoir de l'expérience pour survivre et qu'elle devrait pouvoir revenir au bar sans problème. Ce qui l'acheva de se méfier est sa question. Toi je ne sais pas qui tu es, mais tu me sembles traîner dans des trucs louches. Sans pouvoir affirmer cela, c'est principalement le mot survit, combiné au temps où elle est supposée s'être mise sous silence radar qui l'interpelle. Rajouter à cela s'il a dû déjà rester à l'écart du monde civilisé, il a de quoi la suspecter. Minute ça ne serait pas un flic sous couverture qui me soupçonne ? Quoi qu'il en soit il allait répondre en disant partiellement la vérité.

- D'une certaine façon, on peut dire une fois. Bien entendu, ma vie n'était point en jeu, mais la pression de mon entourage m'a poussé à partir loin de la ville natale.

Il fit une pause pour servir un autre client et réalisére que n'importe qui allait demander des précisions. Lazare remarque après coup que les joues de la blonde s'avèrent davantage rougies qu'au début de leur rencontre. Il mit ça sur le compte de l'alcool. Il regarda à droite et à gauche avant de reprendre. Et parla d'une voix si basse qu'il se demandait si son interlocutrice allait comprendre, lui qui peinait à s'entendre parler.

- Une pression due à la disparition de mon père adoptif et de son assistante. Les enquêteurs avaient retrouvé des résidus de sang chez nous, mais aucun corps et j'étais le meilleur suspect pour eux. Malgré que ce soit moi qui ai avertis de leur disparition.

Pourquoi dire cela aussi aisément ? Car quiconque voulant se renseigner trouverait aisément des articles de journaux papier ou télévisés parlant de ça. Donc pourquoi le cacher lorsque tout le monde pouvait si l'envie l'en chante de constater cela par lui-même ? La nuance étant que la décision de partir ne fut pas motivée par la population, mais un contrat trouvé à Marseille en France. Il a d'ailleurs dû exécuter sa cible avant de venir s'y installer. Histoire de brouillier les pistes. Autant dire qu'il n'a pas manqué de travail là-bas, même si l'envole de l'abeille l'a aidé à vivre dans des villes ayant des clients payant mieux. Il termina son récit en rajoutant un commentaire.

- On peut que pour avoir des ennuis il suffit d'être au mauvais endroit au mauvais moment.

Même si dans mon cas je ne vois pas comment j'aurais pu éviter d'être à cet endroit précis. C'était soit être suspecté de meurtre, soit devenir un vampire. Cette mésaventure l'inspira pour essayer de détourner la conversation ailleurs que sur lui-même. Lazare n'ayant jamais apprécié de parler de lui.

- Ne vous êtes-il jamais arrivé d'avoir des soucis uniquement pour vous être tenue à la mauvaise heure au mauvais lieu ?

Une question simple, inutile de chercher la complication. Lazare ayant l'avantage pour cette partie de son histoire d'avoir pu perfectionner son récit afin de se dégager des soupçons. Évitant ainsi le fait de donner l'impression de cacher un secret alors qu'il n'a rien ou presque à dissimuler. De plus, vu ce genre de souvenir, il paraîtrait normal de ne pas avoir envie de hurler cette information sur tous les toits. Mais cette confidence pourrait sans doute en apporter d'autres de la part de sa cliente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé] Lun 16 Jan - 11:43

Evelyne Salt
Vampire Respecté
avatar
Messages : 2222
Points : 2520
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge réel: 233 ans
Taille: 1m70
Emploi: Assassin/Mercenaire
J’avais demandé à Lazare si lui aussi il avait déjà dû se faire plus petit pendant un certain temps, mais je n’aurais pas cru qu’il m’aurait répondu en toute honnêteté. Quoi que à bien y réfléchir, la meilleur façon de créer des liens de confiances en tant que Barman c’est de faire boire ses clients et de leur raconter des anecdotes sur soi. Le tout rend le Barman plus humain et authentique, il est donc plus facile de lui accorder notre confiance et de lui raconter nos histoires. Parfait pour collecter des informations!

Il m’expliqua qu’il avait dû s’éloigner de sa ville natale à cause de son entourage. J’imaginais alors le scénario du garçon de bonne famille, qui décide de voler de ses propres ailes très tôt parce qu’il en a marre de la pression. Beaucoup de parent vont imposer leurs ambitions sur leurs enfants. Ils vont vouloir vivre leurs rêves à travers les réussites de l’enfant, et seront donc très exigeant à son égard. Je décidais de m’asseoir pour écouter la suite puisqu’un siège venait de se libérer, tout en gardant mon regard rivé dans le sien attentivement.

Contrairement à ce que j’avais pensée, sont histoire était beaucoup moins cliché que l’histoire du garçon de bonne famille. Son père adoptif et son assistante avait disparu et il avait donc été le suspect numéro 1 dans cette affaire. Je pouvais imaginer les remords et les commentaires sournois des membres de la famille. Surtout s’il y avait un héritage en jeu… Je pouvais déjà voir la famille se diviser à cause des conflits engendré par l’argent et la peine. J’avais déjà vu des familles se diviser pour des stupidités, alors si un héritage était en jeu, je pouvais clairement imaginer le désastre familial.

Il me dit alors que pour avoir des ennuis, il suffit d’être au mauvais endroit au mauvais moment. Je ne pus qu’approuver ce commentaire. Je levais alors mon verre à sa santé, et hochait de la tête positivement. Je ne pouvais compter le nombre de fois où je m’étais mise les pieds dans les plats à cause du hasard justement. Récemment par exemple, j’avais rencontré un vampire dans un hôpital, et lors d’une petite marche avec lui sous le clair de lune, nous nous étions fait attaquer par un groupe d’humain. Le tout avait terminée avec leurs morts, une crise de schizophrénie chez mon nouvel ami et Bryan Grey de la brigade de l’ombre, qui me coince la main dans le sac parce que le vampire schizophrène en question était son petit ami… À cette pensée, j’eu un sourire des plus amusé.

Lorsqu’il me demanda s’il m’était déjà arrivé de me retrouver au mauvais endroit au mauvais moment, je conservais mon sourire. La question maintenant était, qu’est-ce que je pouvais dire, et qu’est-ce que je devais garder pour moi. L’anecdote avec Yoyami n’était pas si mal. Je n’avais qu’à ne pas mentionner certains détails pour garder le tout confidentiel un minimum. J’en avais une deuxième avec des lycans aussi, qui était inoffensive. J’optais donc plus pour la deuxième option. Je dis alors d’une voix un peu plus sérieuse,

-Je suis désolé pour votre père adoptif et son assistante. Parfois, les familles peuvent être lourdes sur le moral lorsque les membres de celle-ci sont en deuil. Je ne sais pas si c’était votre cas, mais j’ai déjà entendu plusieurs histoire d’horreur, surtout lorsqu’un héritage était impliqué.

Je croisais alors mes jambes l’une par-dessus l’autre. Je pris une gorgé de mon verre maintenant à moitié plein. Je rajoutais d’une voix amusé,

-J’ai en effet été plusieurs fois au mauvais endroit et au mauvais moment. Je me rappel de la fois où je suis allé marcher dans un parc, un soir de plein lune. Vous pouvez clairement imaginer la suite! Cette fois-ci par contre, c’était un peu de ma faute. J’aurais dû être plus vigilante quant à la journée de ma sortie. Je peux toutefois mettre cette mésaventure sur le dos de la jeunesse. C’est arrivé lorsque j’étais une jeune vampire fraichement transformée et encore inconsciente de la haine entre les races. J’ai appris lors de cette aventure que les lycanthropes et les vampires sont comme chien et chat.

J’eu alors un petit sourire en buvant une nouvelle gorgé. J’en avais fait du chemin depuis cette soirée où je m’étais retrouvé seule contre trois loups géants complètement contrôler par la lune. C’est d’ailleurs cette soirée qui m’avait initié au combat avec des lycans sous l’influence de la pleine lune.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé] Jeu 19 Jan - 15:05

avatar
Messages : 58
Points : 290
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge réel: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.
Évelyne écouta sans piper mot l'histoire de Lazare. Il nota d'ailleurs qu'elle ne le quitta pas des yeux alors même qu'elle prit un siège d'un client partant. Pourtant, la vampire resta insondable pour le jeune éphèbe, à quoi pensait-elle de ce récit ? Pour l'instant, l'unique certitude est qu'elle approuve son avis lorsqu'il dit qu'il suffit d'être au mauvais endroit au mauvais moment pour avoir des ennuis. Sinon pourquoi elle aurait levé son verre et hochet oui du chef ? Les condoléances de la demoiselle ne le surprirent en aucune façon, mais cela est toujours appréciable à entendre. Lazare fut un poil plus étonné qu'elle suppose qu'il y avait un héritage en jeu. Il serait mentir qu'il n'y en avait point, de là à justifier un meurtre ? L'abeille s'avère peut-être un tueur, mais il ne prend pas la vie d'autrui. Heureusement, cette femme devant elle tout comme le monde entier en dehors de sa soeur. Ignore que son père et l'assistante sont en réalité morts, car le premier voulait le transformer comme sa soeur et que son assistante représentait un risque trop grand pour sa sécurité.

Son interlocutrice rajouta une anecdote intéressante au sujet ayant un lien direct entre la relation entre vampire et lycan. Alors, comment les deux races ne pouvaient déjà pas ce piffer il y a... Minute quel âge ? Car il n'est pas évident de déterminer l'ancienneté d'une vampire à son apparence physique. La femme en face de lui pouvait juste avoir quarante ans comme quatre cents ans. Avant de revenir sur sa petite histoire de famille, Lazare souhaite se renseigner sur les rapports entre lycan et vampire.

- Dites-moi pourquoi les vampires et les lycans se haïssent-ils mutuellement ? Je peux comprendre que les humains de manière général n'apprécient pas les vampires et lycan, mais entrevous pourquoi cette aversion ? À vous entendre cette haine ne semble pas inné.

Tout le monde à bien en tête qu'un simple humain ne peut rien faire face à de ses êtres hybrides. Trop rapide, trop puissant ou même trop résistant. Entraîner ou non sans arme aucun mortel basique ne peut rivaliser contre eux à mains nues. Sinon, pourquoi je m'embête à vouloir me trimbaler mes armes en permanence sur moi ? Il rajouta alors.

- C'est aussi une des raisons pour laquelle j'évite de sortir les nuits de pleine lune, enfin surtout à Londres. Car hormis la chance rien ne me protège et je préfère évite qu'elle tourne au pire moment.

Je n'ai rien hormis, mon Glock 24 et mon couteau en argent, mais ce n'est pas une raison de tenter le diable pour autant. Il lui laissa le temps de répondre à question sans doute mille fois posé avant de rebondir et sans doute conclure le chapitre sur sa vie de famille. Lui faisant prendre une voix mélancolique malgré lui qui tranche rapport à son attitude souriante.

- Pour ce qui est de l'héritage légué, il y en avait bien un mais pas assez à mes yeux ou même ceux de ma soeur pour justifier un meurtre. Cela aurait pu paraître beaucoup, mais en fin de compte à terme ce n'est pas tant que ça. Surtout, qu'aucun de nous deux ne comptait en profiter plus tard, mais ça étrangements les habitants de ma petite ville entendaient ce qui les arrangeait !

Désormais à moins qu'Évelyne ne veuille en savoir il ne reviendrait plus de lui-même sur cette histoire. Il ne désirait pas en parler davantage. Reprenant après coup son sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé] Sam 21 Jan - 11:40

Evelyne Salt
Vampire Respecté
avatar
Messages : 2222
Points : 2520
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge réel: 233 ans
Taille: 1m70
Emploi: Assassin/Mercenaire
Il me demandait avec une curiosité visible pourquoi les vampires et le lycans ne pouvaient pas se sentir. Pourquoi nous nous haïssions mutuellement. Rajoutant que cette haine ne semblait d’ailleurs pas inné. En effet, elle n’est pas innée. Cela dépend de chaque individu. Pour ma part, je dirige ma haine vers des individus uniquement et cela dépend de leur action et non de leur race. Certaine personne ont toutefois une haine naturelle envers les autres races. Le fruit d’un conditionnement ou une soif de pouvoir? Je ne saurais dire quel motif est le plus rependu en général. Ce sentiment est peut-être aussi créer par le fait qu’un seul contact avec le sang de l’autre race peut créer une mort inévitable.

Il rajoutait alors que c’était l’une des raisons pour laquelle il évite de sortir les nuits de pleine lune. Me mentionnant que seule la chance le protégeait. En effet, les humains ont la chance de pouvoir survivre à une attaque et devenir contaminer dans le pire des cas. Pour ma part, si je me fais coincer par une meute de loups, une seule morsure pourrait venir à bout de ma personne.

D’une voix mélancolique, il m’expliqua qu’il y avait bel et bien un héritage en jeu, mais pas assez important pour justifier un meurtre. Je gagne ma vie en tuant des gens, mais je suis d’avis que peu importe le montant d’un héritage, cela ne devrait jamais justifier un meurtre. Bon, je dois avouer que je me contredis en exécutant tout de même les contrats, mais je ne me considère pas pour autant responsable de l’imbécilité humaine. Je me contente d’obéir comme un bon soldat à ce qui m’est demandé. J’ai toujours agis ainsi et cela m’a évité de nombreux maux de tête et dilemme moraux. Lorsqu’il me dit que les gens entendaient seulement ce qu’ils veulent entendre, je ne pus que lui donner raison sur ce point aussi. En effet, il est plus facile de détourner ou nier la réalité que de l’accepter.

Je pris une gorgé de mon drink. Il était maintenant au quart. Je sentais le rouge sur mes joues et me sentait d’humeur festive. Je me sentais assez en confiance pour lui parler un peu des lycans et vampires. Je décidais donc de répondre à sa question d’un ton calme, avec un petit sourire aux lèvres.

-Les humains n’aiment pas les êtres de la nuit, mais au moins ils ont une chance de survivre à la contamination. La haine entre les vampires et les lycans est présentes depuis aussi longtemps que je me souvienne. Comme si nous étions biologiquement destinés à nous détester et à nous entretuer. C’est peut-être parce que nous sommes deux chasseurs sur le même territoire… Ou peut-être le fait qu’une seule goutte de sang de la race adverse dans notre organisme amène la mort. Ce serait deux théories plausibles.


Je pris une nouvelle gorgé, avant de le regarder de nouveau dans les yeux. J’ajoutais une lueur amusé dans mon regard glacé et lui fit un clin d’œil entendu,

-Vous m’avez en effet très bien cerné. Cette haine n’est pas innée selon mes croyances personnelles. Je connais aussi plusieurs autres vampires qui pensent comme moi. Je crois qu’il ne faut pas vouloir la mort de quelqu’un à cause de sa race, mais à cause de ses actions. Je suis d’ailleurs une personne qui est constamment dans le non-jugement. Car après tout, qui suis-je pour juger ce qui est bien ou mal? Ce sont des concepts tellement abstrait et propre à chacun.

Je pris une pause, avant de terminer avec ces quelques mots,

-En effet, si vous voulez rester humain éviter de sortir les soirs de pleines lunes. Un accident est si vite arrivé… Il suffirait que nous ayons tous les deux une blessure et que nos sang entre en contact légèrement pour que je vous contamine.  

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé] Mar 24 Jan - 7:59

avatar
Messages : 58
Points : 290
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge réel: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.
Le seul petit problème que rencontre Lazare avec son interlocutrice est son inexpressivité. Il obtient plus de renseignements sur sa façon de parler ou les mots employés que les expressions du visage. Son père adoptif avait également cette attitude un peu austère malgré lui, enfin Lazare et sa soeur auraient pu avoir l'air aussi moins amical si leur métier ne leur avait pas appris à jouer avec les émotions. Quand j'y pense moi qui suis régulièrement payé pour tuer des gens je me demande si ce que j'ai dit concernant l'héritage n'est pas quelque peu hypocrite. Cependant, il pouvait observer l'effet de son drink servi à Évelyne, il la voyait rougir de plus en plus au fil de la conversation.

Il se figea un instant lorsqu'elle dit que les humains ont une chance de survivre à la contamination. Me concernant je vois difficilement ça comme étant une chance, mais plutôt un sacré coup de poisse. Lazare s'est déjà demandé s'il devait obligatoirement être transformé soit en lycan ou en vampire, quelle race choisirait-il ? Les loups qui feraient de lui un être bestial et irritable pour un rien ou un vampire un être assoiffé de sang pour l'éternité ? Hormis cela, son avis sur la haine inter racial est intéressant et non dénué de sens au contraire.

La vampire continuait et Lazare se remit à sourire en pensant que leur mode de penser possédait nombre de points communs. Étrangement, cela ne les empêche pas d'avoir une vision du monde radicalement différent. La preuve s'il en faut qu'un mode de fonctionnement similaire n'apporte pas forcément les mêmes réponses. Lazare approuva du chef le conseil de sa cliente et après avoir servi une autre cliente pour un mojito. Il reprit la conversation sur un ton amical.

- Surtout si on considère que l'unique façon d'éviter une contamination complète est de s'amputer le membre touché. Faut-il encore le matériel pour et que la partie contaminée soit imputable assez rapidement.

J'ose imaginer celui ou celle qui espère survivre si son cou est mordu ou encore s'il ou elle a avalé du sang de l'espèce étrangère. Il reprit alors son explication.

- Je dois faire partie des humains qui ne veulent absolument pas être contaminés. Je pense pouvoir dire si mes mains étaient mordus je n'hésiterais pas à la trancher. Part contre si c'est une partie du corps qui une fois tranché me tuerait forcément. Là j'ignore si je préfère succomber au virus ou non.

Dans tous les cas cela signifierait la fin de ma vie humaine, donc si ma vie se termine autant en commencer une autre non ? Une méthode subtile afin de dire à sa cliente que pour certaines personnes le pire n'était pas la mort, mais la contamination. Bien qu'il apprécie d'avoir comme cible des créatures aussi puissantes et dangereuse. Il préfère avoir des montées d'adrénaline lorsqu'il a tout sous la main pour s'en sortir. Il enchaîna se voulant toujours sympathique.

- Je ne peux affirmer ou infirmer vos propos concernant la haine entre vampire et lycan. Mais je pense que cela à aider en plus d'un héritage culturel aussi ancien que les races elle-même. Peut être qu'avec le temps cela disparaîtra après tout entre humains on trouve bien le moyen de se haïr et on a encore moins de raisons biologiques que vous. J'aimerais juste rajouter que je ne crois pas que quiconque puisse être dans le non-jugement. Même s'il est superficiel ou a tous plus ou moins le concept de bien ou de mal. Le bien est souvent le principe de construire, de créer, d'aider. Le mal celui de détruite, mettre le chaos, provoquer la souffrance. C'est aussi, car les deux peuvent être perverties par l'autre que notre monde a autant de relief.

Il prit une petite pause avant de réaliser qu'il est rare de le voir avec une verve aussi fourni. Il termina pour demander une petite précision afin de se rassurer lui-même.

- J'espère ne pas avoir rendu cette conversation trop lourde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé] Sam 4 Fév - 10:40

Evelyne Salt
Vampire Respecté
avatar
Messages : 2222
Points : 2520
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge réel: 233 ans
Taille: 1m70
Emploi: Assassin/Mercenaire
Lorsque Lazare me dit que l’unique façon d’éviter une contamination était d’amputer le membre touché, cela me rappelait drôlement un vampire qui est conducteur de taxi. Il a une jambe amputé, mais je ne lui ai pas demandé quel était la raison lors de notre voyage en taxi. Question de ne pas être trop indiscrète avec un inconnu. Et puis lui demander pourquoi son membre était amputé avant son propre nom aurait été disons-le, un total manque de class et de délicatesse. Je me demandais à ce moment, 210 ans plus tard si je me serais amputer un membre pour empêcher la transformation. Il faut dire qu’à l’époque, je ne savais même pas que ces êtres de la nuit existaient. Il n’était pas encore médiatisé et se faisait discret. Si j’avais eu les connaissances, je crois que j’aurais eu le cran de m’amputer le membre, mais l’aurais-je fait? Je ne connaîtrais probablement jamais la réponse, car il était déjà trop tard.

Il me dit alors qu’il faisait partie des humains ne voulant pas être contaminé. Il m’avouait qu’il ne savait pas toutefois s’il se couperait le membre à un endroit où il pourrait avoir un risque pour sa vie. Je comprenais cette logique, j’avais la même. J’ai déjà connue des humains qu’eux m’avait avoué qu’il s’enlèverait la vie s’il se faisait contaminer. Ces cas multiples avaient par contre été victime de traumatisme avec les races en question. Je pris une gorgée de mon verre et continuait de lui sourire en l’écoutant attentivement.

C’est alors qu’il dit une chose très intéressante. Qu’avec le temps, peut-être que la haine entre les différentes races disparaitraient. Aussi, qu’elle était peut-être simplement le résultat du raciste, car même les humains entre eux trouve le moyen de faire la guerre et ils sont tous communs biologiquement parlant. Il est vrai qu’au bout du compte, tout le monde se déteste et s’entre-tue dans cette ville. Comme si Londres avait un gros nuage noir en permanence au-dessus d’elle qui dégageait de l’énergie négative continuellement. Bon, de mon point de vue c’est bon pour les affaires et je ne manque pas de boulot. Mais les moments où le soleil brille sur les visages des enfants se font rares. Sans parler que l’hiver et ses journées plus courtes ne devait pas aider sur le moral des citoyens.

Il rajouta alors qu’il pensait que c’était impossible d’être dans le non-jugement. Que nous avons tous un point de vue sur le concept de bien et de mal, même s’il est très superficiel. Que le bien et le mal pouvaient aussi être perverties par l’autre. Je relevais alors les yeux vers le ciel en réfléchissant à son propos. Je prenais une gorgée de mon verre pour m’aider à la tâche. Il est vrai que nous avons tous des points de vue, qu’ils soient erronés ou vrai. Nous avons tous certaines croyances qui nous sont propre et sur lequel nous basons notre code de conduite. Il me sorti de mes pensées lorsqu’il me mentionnait espéré ne pas avoir rendu la conversation trop lourde. Je me retenais de rire en lui mentionnant que préparer une attaque sur le manoir des sanguinaires était bien plus lourd que notre conversation actuelle. Je lui dis avec un sourire amical,

-Ha ne vous inquiétez pas! J’étais juste coincé dans mes pensées. Je trouve notre conversation très intéressante au contraire. Il est vrai que tous se font la guerre peu importe leurs races. Il faut croire que cela fait tout simplement partie de la vie.


Je prenais une dernière gorgé de mon verre désormais vide. Je le déposais délicatement sur le comptoir avant de rajouter,

-Il y a deux cents ans, les vampires et les lycans étaient encore une chose inconnue du grand public. À cette époque, je ne connaissais pas leur existence. Je ne sais pas si j’aurais passé à l’acte pour empêcher ma métamorphose, si j’avais eu les connaissances que je possède aujourd’hui. Je dois avouer que la vie d’immortelle à tout de même ces bons côtés. Vous avez raison aussi pour la question du jugement. Nous avons tous nos propres croyances et valeurs qui viennent jouer sur notre perception du monde. J’ai par contre toujours plus été une personne exécutive, qu’administrative. Je vaque à mes propres occupations et ne m’implique pas dans les histoires qui ne me concernent pas.

Je pris une pause et terminais sur ces mots d’une voix légère et enjouée,

-Je vous fais confiance de nouveau pour ma prochaine consommation. En parlant de transformation, j’ai une question un peu amusante et peut-être trop personnelle pour vous. Sentez-vous libre d’y répondre ou non… Mais si jamais vous étiez dans une situation où vous devriez perdre votre humanité, que choisiriez-vous. La morsure d’un vampire ou d’un lycan?

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé] Mar 21 Fév - 17:09

avatar
Messages : 58
Points : 290
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge réel: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.
Après reflétions Lazare s'interrogea sur la façon dont percevais les vampires et lycans, les humains refusant d'être contaminé et de devenir comme eux. S'il comprenait ou s'il sentait une partie d'eux rejetée ? Ces mots doivent être plus difficiles à entendre pour les lycans naturels que les contaminés. Oserais-je lui poser cette question ? Il constate que le verre de sa cliente se vide au fur et à mesure, que fera-t-elle après ? Partira-t-elle ou restera-t-elle encore un ou va-t-elle en recommander un ? La troisième option et commença préparer sa boisson. Visiblement Evelyne appréciait la conversation et apporta une constatation rapport aux races qui méritaient réflexion. La guerre fait-elle partie vraiment de la vie ? Certains peuples ont bien réussi à vivre sans être en guerre, mais la plupart se sont faient exterminer dès qu'un peuple plus sauvage les rencontrait. Ce qui explique le dicton, qui veut la paix se prépare à la guerre.

La vampire admit qu'elle ignorait si avec ses connaissances d'aujourd'hui elle aurait empêché sa transformation. Difficile de répondre à sa place et surtout de connaître son état d'esprit lors qu'elle fut mordue. Il ne doute pas des avantages de l'immortalité, mais ce qui ferait peur pour un humain et de devenir immortelle et voir tous ses proches mourir avant eux et sans eux. Dans mon cas hormis ma sœur qui cherche à me convaincre de devenir un vampire, je n'ai que peu d'attache donc est-ce que cela me ferait vraiment mal ? Pendant la pause de son interlocutrice, le barman commenta la fin de sa phrase.

- Ce qui doit vous éviter pas mal d'ennui.

Et à moi aussi d'ailleurs. La question d'Évelyne l'immobilisa une demi-seconde avant de le bouger dans une profonde réflexion. Tandis qu'il servait un autre client. La réponse n'était pas des plus évidentes et dans le même temps logique. Il préférait être un lycan par opposition à son père adoptif, mais il aimerait également être un vampire pour suivre sa sœur et continuer leurs compétitions entre eux. Il y aussi l'inconnue de si un jour il rencontrera un monstre plus fort que lui. Il a déjà pu tuer vampires et lycan ayant manqué de le contaminer lors de mission périlleuse. Mais un détail finit par aiguiller sa réponse.

- C'est une question qui porte vraiment à réflexion. J'ai une bonne raison pour choisir une race ou l'autre, ces raisons je ne les expliquerais pas. En fin de compte, il y a plusieurs petits détails qui font que j'opterais pour les vampires si je n'avais plus le choix. À commencer par un rythme déjà noctambule, mes centres d'intérêt de nécessite par d'être en extérieur la journée. Et surtout hormis une soif de sang qui serait vraiment gênante surtout au début. Je n'aurais pas à m'enchaîner dans une pièce une fois par mois pour éviter de déchiqueter quiconque croisant mon chemin. En dépit qu'hormis être plus aisément irritable ce soit sans doute la contamination qui changerait le moins mon mode de vie. Mais les vampires ont certains avantages qui reste intéressants et qui compense la perte de marcher au soleil. Comme juste avoir à se nourrir de sang, donc pas besoin de surveiller la nourriture ou l'eau. Quoi qu'il en soit, j'espère ne pas à avoir un jour à faire ce choix. En dehors du fait bien sûr si je n'ai plus le choix que c'est ça ou mourir et ce qui signifierait que ma vie humaine serait terminée d'une manière ou d'une autre.

Surtout qu'il me faudrait un nouveau surnom et probablement recommencé ma vie à zéro. Ce qui l'amena à une question qu'il posa presque aussi tôt qu'il termina son explication. Alors qu'il termine son nouveau cocktail sur lequel il fut plus léger en termes d'alcool, le but n'étant pas que la vampire termine sous le comptoir.

- Sans vouloir être indiscret à mon tour. Lors de votre transformation peu après avez-vous était tenté de changer de nom comme pour marquer un nouveau départ ou vous avez gardé le même ? Ah et voici vous nouvelle commande, j'y suis allé plus doucement cette fois.

Lazare servit dans un verre à martini un blue lagoon, comprendre de la voldka, du cucurao bleu et du jus de citron. Il continuait à l'écouter, mais avez toujours une autre question qu'il n'osait pas poser. J'ai l'impression que si je dis ça que je m'avance sur un terrain miné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé] Sam 4 Mar - 7:27

Evelyne Salt
Vampire Respecté
avatar
Messages : 2222
Points : 2520
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge réel: 233 ans
Taille: 1m70
Emploi: Assassin/Mercenaire
Lorsque l’homme me mentionnait que me mêler de mes propres affaires devait m’évitez pas mal d’ennui, j’hochais de la tête positivement. En effet, je nage déjà dans les problèmes, si je devais en plus nager dans ceux des autres, je me serais noyer depuis déjà très longtemps! Ma question par contre semblait le prendre de court. Il s’était immobilisé une demi-seconde avant de servir un autre client. Je pouvais voir son air songeur alors qu’il remplissait ses tâches à son travail en pensant à ma question. Alors qu’il terminait de servir son autre client, je saluais une connaissance de la main avant de me concentrer sur l’humain de nouveau.

Il me dit alors qu’il avait de bonnes raisons pour choisir les deux races, mais qu’il garderait celles-ci pour lui. Je ne le contredisais pas pour le forcer à m’en parler, c’était son choix s’il voulait garder ces informations pour lui. Je respecte totalement la vie privé des autres. Il finit par rajouter que par contre les vampires seraient un choix prioritaire à cause de leur mode de vie. Il me dit que le rythme de nuit lui convenait mieux. J’imagine qu’en tant que barman, vivre de nuit était en effet un élément important. De mon côté, je ne pouvais m’empêcher parfois de m’ennuyer du soleil. Lorsque j’étais humaine, je pouvais passer des heures couché au soleil à tamiser ma peau. Aujourd’hui, je peux supporter les rayons du soleil sur ma peau quelques minutes maximum, mais cela ne me permet pas d’avoir un teint plus foncé!

Il parlait alors de la soif de sang, beaucoup plus accommodant que la transformation des lycan une fois par mois. En effet, la soif de sang est plus facile à contrôler d’un certain côté. Il suffit d’accepter sa condition vampirique et de se nourrir sur une base régulière. Les lycan eux sont un danger public une fois par mois… Il mentionnait qu’être un lycan serait plus facile sur le temps de l’adaptation de son mode de vie, mais que de ne plus pouvoir marcher au soleil avait aussi ces avantages. Il est vrai que le fait de se nourrir de sang seulement réduit dramatiquement la facture d’épicerie. C’est aussi beaucoup plus facile de surveiller son alimentation. Quoi qu’il y a deux cent ans, nous devions nous nourrir en cachette, c’était donc parfois difficile de se nourrir convenablement. La qualité du sang que nous buvons à quand même une influence sur notre alimentation.

C’est alors qu’il me posait à son tour une question un peu plus personnelle. Il me demandait si après ma transformation, j’avais entamé des démarches pour changer de nom ou d’identité. Dans l’intérêt de marquer ou nouveau départ. Il me donnait par la même occasion une nouvelle boisson, plus douce cette fois-ci. Je prenais une gorgé et reconnaissait aussitôt le bon goût d’un Blue Lagoon. Je pouvais presque me considérer comme une alcoolique à force de pouvoir identifier mes verres à la première gorgée. Je réfléchis une seconde, avant de dire d’une façon naturelle avec un petit sourire,

-Ce n’est pas indiscret du tout, ne vous inquiétez pas. Pour ma part, j’ai gardé le même nom après ma transformation. Il faut comprendre qu’il y a deux cents ans, les choses n’étaient pas du tout comme elles le sont aujourd’hui. Pour commencer, les vampires et les lycans étaient encore inconnus aux humains. Il fallait se nourrir dans la plus grande discrétion et éviter de faire des vagues. Ensuite, je n’ai personnellement eu aucun enseignant pour m’enseigner ce qu’être un vampire impliquait. J’ai donc appris à la dure, en me brûlant au soleil, en souffrant de la faim et en gardant contacte avec ma vie humaine un certain temps.

Je prenais une gorgé de mon verre pour m’éclaircir la gorge.

-Cela ma prit un certain temps couper les ponts avec ma famille et mon emploi, mais lorsque je l’ai fait je suis simplement disparut. J’ai arrêté de répondre aux appels de ceux-ci et je me suis pris un nouvel appartement. Même si ma famille aurait voulu faire des recherches plus poussé pour me retrouver, il y a une bonne distance entre Londres et la Russie. Sans oublié le fait que je travaillais pour l’armée, il n’est pas rare qu’une soldate disparaisse en cour de mission et ne soit pas retrouvé. Ils ont du tout simplement me faire passer pour morte et fermer le dossier!

Je riais alors légèrement pour alléger le sujet. Je posais mon regard dans le sien et lui dit d’une voix enjouée,

-Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas, je suis une personne très ouverte d’esprit.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé] Dim 19 Mar - 8:58

avatar
Messages : 58
Points : 290
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge réel: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.
L'un des points communs entre l'humain et la vampire étant leur souhait d'éviter de se mêler de la vie privée d'autrui. Ils en ont tellement d'autres sans le savoir. Lazare s'interroge si beaucoup vampire s'ennuie de la non-présence du soleil dans leur vie ou s'en accommode-t-il ? Sans doute ceux qui aimaient se bronzer, le jeune éphèbe et sa sœur eux non jamais eut cette envie. Une question qui lui vient à l'esprit les vampires âgés de plusieurs siècles peuvent-ils se dorer la peau ? Mieux vos que je lui pose la question sans quel boivent au cas ou cela la fasse rire. Si ce n'est pas le cas, est-ce qu'enfermer un vampire dans une cabine à UV équivaux à enfermer un humain dans un four crématoire ? Mais il n'y a pas que ça, certains devaient être de fin gourmet avant leur transformation, mais désormais ? Dans le cas de sa sœur, elle qui appréciait ce genre de petit plaisir ne peut plus se permettre d'en prendre autant sous peine de se plier en deux tout le long de la soirée.

Information intéressante, sa cliente a gardé le même patronyme depuis sa mutation et aussi Lazare à une fourchette pour plus réduite pour indiquer son âge. Au trait de son visage, il estime qu'elle devait avoir entre vingt et trente ans, en rajoutant une marge d'erreur de cinq à dix. La demoiselle en face devrait avoir entre deux cents vingt ans et deux cents quarante ans. Peut être un peu plus, mais il ne l'imagine pas allait au-delà de deux cents cinquante. J'en prends bonne note, j'éviterais de la défier à la course ou au bras de fer. Il trouve cela dommage qu'elle ait dû apprendre par elle-même, car la probabilité que des humains ont dû payer de leur vie ses faux pas doit être extrêmement élevé. Il retenue aussi qu'elle avait étés soldat et à moins qu'elle soit passée à autre chose, il est fort probable qu'elle sache toujours se battre voir bien mieux qu'à l'époque. Au moins les vampires de nos jours n'ont plus trop de soucies pour se nourrir avec toutes les boutiques spécialisées pour eux ou restaurant spécialement pour eux. Pensa Lazare.

- J'ai effectivement d'autres questions qui me viennent en tête. À commencer par comment vous êtes passé de la Russie à l'Angleterre ? Vous avez ensuite vu d'autres pays ?

Les explications ne manquaient pas, escorte de personnalité, mission d'assassinat, ramenez un individu, exetera.

- Les vampires peuvent-ils bronzer en dehors d'utiliser un bon maquillage ? Ou les plus anciens en étant prudents avec le soleil ?

Le barman n'ignorait pas que les plus jeunes brûlent instantanément au contact du soleil. Ainsi que leur malaise étrange façon à l'eau bénite ou les lieux religieux. En parlant de se dorer la pilule, une transformation en vampire ne le changerait guère. Il fait partie de ces personnes prenant difficilement des couleurs en sortant au soleil. Mais c'est plus des interrogations en rapport à sa sœur qui l'intéresse à vrai dire.

- Votre relation à la nourriture dite classique pour humain s'améliore avec l'âge ou elle se détériore ? Vous avez également des besoins de sang plus ou moins important avec le temps ?

Pour le coup de la seconde question, il connaissait déjà la réponse, mais il ne voulait pas donner l'impression d'en savoir plus qu'il en donne l'impression. Mais une autre l'intéresse bien qu'il ne s'attende pas à qu'elle lui sorte une réponse concrète.

- J’aimerais savoir si vous connaissez la provenance de votre malaise faîte au lieu de culte ? Car si je m’explique partiellement les autres faiblesses inhérentes à votre race, celle-ci m’échappe complètement.

Je sais uniquement que les effets seront moins puissants avec le temps. Le temps qu’il mit à poser toutes ses questions il a pu servir deux autres clients et à la dernière il devait préparer un mojito pour deux hommes en couple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé] Jeu 30 Mar - 15:56

Evelyne Salt
Vampire Respecté
avatar
Messages : 2222
Points : 2520
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge réel: 233 ans
Taille: 1m70
Emploi: Assassin/Mercenaire
Je prenais une gorgée de mon verre, beaucoup moins fort que le précédent. Mais là est la beauté des multiples alcools, on peut varier les saveurs et la puissance des verres dépendant de notre envie. Mon interlocuteur semblait finalement se décoincer. Il me posait alors une série de questions, que j’essayais toutes d’assimilé malgré mon cerveau légèrement endolori par les sensations de l’alcool. Les trois questions étaient toutes pertinentes et j’attendais d’avoir complètement son attention pour y réponse. Car vu le nombre de clients au Sky, il avait à peine le temps de me poser sa question qu’il devait servir un autre client, me laissant amplement le temps d’assimiler les informations et d’y réfléchir en toute quiétude.

L’humaine revenait finalement devant moi, les hordes de clients avaient finalement battu en retraite, pour le moment du moins! Je réfléchissais rapidement à sa première question. Je ne pouvais pas lui dire que j’étais venue originellement en Angleterre pour une mission d’infiltration… Cela dévoilerait ma couverture d’emblée et briserait officiellement ma première impression. J’optais alors pour une réponse neutre et à la fois véridique. Je répondais alors après avoir pris une petite gorgée,

-Je suis venue à Londres pour le travail. L’armée m’a envoyée en Angleterre pour y faire diverses tâches. Je ne me rappelle plus clairement de tout ce que j’avais à faire, car j’ai été transformée contre mon gré une semaine ou deux après mon arrivés. Ha! Et je n’ai malheureusement pas eu la chance de voir d’autres pays.

J’avais été honnête et à la fois vague dans mes propos. Une réponse parfaitement neutre laissant envisager des scénarios à qui le veut, mais qui en disait assez pour répondre à sa question. Il y a quand même une limite que je n’allais pas franchir quant à ma vie personnelle! Même si l’humain s’avérait être fort sympathique! Bronzer… Il y a tellement longtemps que je n’avais pas pu bronzer. Autrefois, j’étais une fille du soleil. Je pouvais passer des heures couchées sur une chaise longue à me faire dorer au soleil. Depuis ma condition vampirique, le soleil n’était plus une option. Je peux maintenant tolérer sa chaleur quelques minutes, mais il m’est toujours autant inconfortable de le faire. Je répondais alors avec un regret visible dans ma voix,

-En faite, avec les années, les vampires peuvent tolérer les rayons du soleil quelques instants. Mais le contact reste des plus déplaisant, sans toutefois occasionner la mort. Les vampires ayant eu un teint mulâtre de leur vivant son chanceux à cet effet... Mais sinon, un vampire près des deux cents ans pourrait tolérer les rayons du soleil une minute ou deux sans que cela ne lui soit fatale...

J'évitais de lui donner les vraies informations, soit qu’à mon âge je peux tolérer les rayons du soleil jusqu'à environ 5 minutes maximum. C'est le type d'information qui est mieux de rester chez les vampires uniquement. Comme une arme pouvant être utilisée au besoin. Le fait qu'un vampire est déjà été vu sous les rayons du soleil sans brûler vif était déjà passé aux informations de la guilde de Saint-Pierre, mais il n'avait pas encore les informations sur la durée de la tolérance. La prochaine question était très évidente pour sa part,

-Plus les vampires vieillissent, moins ils ont besoins de se nourrir. Les quantités de sang nécessaires à notre fonctionnement diminuent aussi avec le temps.

Pour la dernière question, je n'en avais aucune idée en toute honnêteté. J'avais lu des théories uniquement sur la question, mais les vraies sources étaient encore inconnues. J'expliquais donc la théorie que j'avais lue dans un livre dans le manoir ancestral,

-En toute honnêteté, je l'ignore moi-même. J'ai par contre déjà lu une théorie sur le sujet dans un livre. Semblerait que le tout premier vampire, Dracula soit apparut grâce à Dieu. Les anges de dieu lui auraient transmis alors des malédictions. Soit se nourrir du sang de ses frères, ne plus pouvoir marcher au soleil et qu'il ne pourra plus jamais faire face à des lieux ou objet à connotation catholique.

Je prenais une nouvelle gorgée de mon verre et lui souriais alors en concluant,

-Mais bon, ce ne sont peut-être que des légendes après tout! Et à ce que je sache, la raison scientifique n'a toujours pas élucidé ce mystère.

Je lui faisais alors un clin d'œil amusé,

-Si vous avez d'autres questions allez-y, je vais aller danser un peu ensuite!

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé] Ven 31 Mar - 15:53

avatar
Messages : 58
Points : 290
Niveau de puissance : Dépend de l'arme en main.
Emploi et loisir : Barman/tueur à gage.

Feuille de personnage
Âge réel: 25
Taille: 1m68
Emploi: Barman/Tueur à gage.
Il est toujours appréciable de voir une cliente apprécier ses cocktails. Mais il n'eut pas les réponses de suite, il dut d'abord s'occuper de myriade de clients venus tout ensemble comme une troupe unie. Mesdames et messieurs peuvez-vous venir un par un et non pas tous en même temps ? Mais le pique de soirée commençais à faiblir il aurait plus de temps. En somme, la belle blonde a débarqué en Angleterre pour effectuer diverses tâches pour son pays de rester tout le reste de sa vie dans le pays. Sois à n'a pas eu le temps d'effectuer beaucoup de missions ou toute était relativement banal ou sensible. Tellement de possibilités plausibles que s'imagine la bonne réponse reviennent à en tirer des plans sur la comète. Par contre, il fut davantage surpris en l'entendant répondre si facilement à sa résistance au soleil. Est-ce vrai pour les deux minutes ? Cela peut être la vérité comme un mensonge. Hélas, il n'avait pas de vampire ayant plus de deux siècles afin d'expérimenter leur durée de vie à la lumière du jour. Évelyne tu pourrais rester jusqu'à l'aube j'aimerais voir combien de temps tu tiens ? La réponse sera évidemment non.

Les vampires ont moins besoin de sang, c'est raccord avec ce que vit Hilde. L'abeille déduit qu'il faut des siècles pour que les besoins se fassent vraiment moindres. L'éphèbe asiatique haussa un sourcil en entendant un vampire prononcé le nom de Dracula. Oh, il sait certaines choses sur lui. Cependant, il aurait aimé avoir plus d'explication sur leur faiblesse face à la religion et ça qu'elle n'en sache réellement rien il l'a croyait sans peine.

- Je souhaite bonne chance au scientifique pour trouver la solution à se casse-tête.

Suite au clin d'œil de la vampire. Elle l'avertit que s'il a d'autre de ne pas hésiter, car ensuite elle ira danser. Étant honnête avec lui-même il n'a plus beaucoup de questions pour le moment hormis une, qui l'aiderait à évaluer la bonne foi de son interlocutrice.

- J'en ai plus vraiment pour le moment hormis une. Est-ce que Dracula existe, est-il encore vivant dans ce cas et sinon qui a-t-il de vrai dans les légendes qui l'entourent ? Et après si j'en trouve davantage je sens que cela sera poser des questions pour poser des questions.

Être franc est ce qu'il y a de mieux pour avoir des fidèles au bar, jusqu'à une certaine limite bien sûr. Pour le moment il voyait des gens venir dans sa direction et des filles assez jolies refaire les yeux doux sur la piste à Évelyne. Bon quoi qu'il arrive la conversation ne va plus durer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé] Dim 2 Avr - 19:40

Evelyne Salt
Vampire Respecté
avatar
Messages : 2222
Points : 2520
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge réel: 233 ans
Taille: 1m70
Emploi: Assassin/Mercenaire
Bonne chance au scientifique? Il leur faudrait bien plus que de la simple. Il faudrait qu’ils arrivent à capturer plusieurs vampires d’âge différent et fassent des expérimentations. À ce que j’avais cru comprendre, il devait respecter leur sujet d’étude, donc ils ne pourraient pas se livrer à des expérimentations cruelles comme des savants fous. Ce qui était dommage, car cela réduisait leur chance de réussite! Je prenais une autre gorgée alors que je remarquais le clin d’œil aguichant d’une demoiselle sur la piste de danse. Je lui répondais et lui faisait signe que j’allais aller la rejoindre sous peu.

C’est alors que Lazare me posait une dernière question. La fameuse question que tout vampire se fait posée. Dracula existe-t-il? Ou est-il seulement le croque-mitaine utilisé dans les légendes pour effrayer les jeunes vampires et les tenir tranquilles. Deux vampires m’avaient posé la même question récemment, une vampire du nom de Cassandra et un homme au nom de Samael. Deux vieux vampires cherchant à savoir si ces histoires n’étaient que des sottises ou si elles étaient véridiques. Je peux confirmer avec confiance que Dracula existe. Il est très puissant d’ailleurs… Mais je devais garder le secret, surtout considérant qu’il pouvait me mettre au tapis d’une seule main. Je prenais une nouvelle gorgée avant de dire jovialement,

-Si vous voulez mon avis, oui il existe et il est vivant. Pour ce qui est vrai ou non par rapport à la légende maintenant, je ne peux malheureusement pas vous aider. Je n’ai jamais eu l’honneur de le voir en personne. J’ai seulement entendu des rumeurs sur le sujet en toute franchise.

Je lui lançais alors un sourire en coin en rajoutant,

-Et non, je ne sais pas si cela tuerait tous les vampires de le tuer. J’espère que non évidemment pour ma propre survie, mais la seule façon de le savoir serait de le tuer pour voir le résultat.

C’est alors qu’une demoiselle m’agrippait le bras, la même qui m’avait fait un clin d’œil sur la piste de danse. Je lui lançais un petit sourire en coin et lui murmurait à l’oreille que j’allais aller la rejoindre dans une minute. Elle m’agrippait une fesse au passage, mais repartait alors vers la piste avec un sourire joueur. Je retournais mon attention sur Lazare. Je luis redonnais un sourire seulement joyeux et lui tendait ma main pour lui offrir une présentation plus officielle. Je lui serrais délicatement la main et rajoutais pour conclure notre conversation,

-Je vais aller danser un peu, mais ce fut un plaisir de faire votre connaissance. Bienvenue en ce lieu de débauche. Nous allons fort probablement nous recroiser, je suis une habituée.

Je concluais alors le tout en lui faisant un clin d'oeil amical et me dirigeait d'un pas confiant vers la piste de danse.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau barman et nouvelle rencontre. [Evelyne Salt] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» [TERMINÉ] [Event]Pause café... qui tourne bien, pour une fois! [PV Evelyne Salt]
» Un nouveau dans la salle de boxe [TERMINÉ!]
» GTA 5 Acte II !!
» Evelyne Salt
» Un nouveau monde, une nouvelle vie, une nouvelle forme de vie? WTF qu'est-ce que c'est que ça? Une Fury?![PV Hensa]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Le Bar-Club Le Sky-
Sauter vers: