Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

Bien le bonjour jolie dem... Monsieur? (Pv : Dorian Rosenbach)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lukas Christiansen

Lycan Mac Hawks
avatar
Lycan Mac Hawks


Messages : 104
Points : 503
Niveau de puissance : Loup respecté
Emploi et loisir : Naviguer en mer

Feuille de personnage
Âge: 126 ans
Taille:
Emploi: Garde Côte + Dominants Bêta

MessageSujet: Bien le bonjour jolie dem... Monsieur? (Pv : Dorian Rosenbach) Sam 17 Sep - 10:45

Il ne restait pas grand temps avant la pleine lune. Dans mes tâches de dominant bêta, je me dois de protéger la meute. J’ai donc comme habitude de me promener une fois par semaine dans les bois. Ce que je fais dans ces lieux seul? Je recherche des pièges installé dans le but de faucher des lycans. L’endroit le plus difficile à inspecter est le Richmond Park. Celui-ci est l’endroit le plus populaire d’ailleurs chez les loups. Sa faune y est variée et le terrain de chasse est énorme. C’est le lieu parfait pour retourner à notre état naturel et aussi l’endroit le plus difficile à fouillé vue le nombre d’hectares qu’il contient.

J’étais arrivé vers 18h00. J’avais garé ma voiture dans le stationnement du parc, avant de m’engager sur le sentier pédestre comme si je venais simplement profiter de la vue et d’une bonne marche santé. Lorsque je fus à l’abri de regard indiscret, je m’enfonçais rapidement dans les bois. Je retenais mon excitation avant de me laisser aller aux sensations de la forêt. Une fois que j’eu marché quelques minutes dans la direction opposé au sentir, je me camouflais derrière un arbre pour plus de précaution. Je retirais alors mes vêtements et une fois nue comme un vers, je les enfonçais dans mon sac à dos. J’accrochais alors celui-ci sur l’une des branches en hauteur d’un arbre et laissait sortir un petit fredonnement en cour de route.

Une fois de nouveau sur le sol, je regardais le résultat. Personne ne trouverait mon sac à dos. Je cachais mes vêtements chaque fois que je faisais mes vérifications. Car tout bon loup sait que se transformer en continue avec ceux-ci sur le dos est un bon moyen pour nous ruiner financièrement. De plus, je ne suis pas un fan du shopping en toute honnêteté… Sans perdre plus de temps, je bondis vers l’avant. Transformant mon corps lors de ce saut. Mon corps se modela pour adopter la forme d’un loup, ma peau devint poilue et mes yeux changèrent de couleur. Lorsque je touchais le sol de nouveau, j’étais maintenant un grand loup noir comme la nuit aux yeux rouges.

Je courais dans les bois depuis maintenant deux heures. Parfois je m’arrêtais, reniflant les odeurs environnantes. Je trouvais quelques pièges en cour de route, mais je devais reconnaître le travail des gardes parcs cette semaine, je ne trouvais presque rien. Lorsque je trouvais des pièges, je reprenais ma forme humaine pour les désamorcer sans danger. Toutes ces transformations d’humain à loup devenait épuisante à la longue. Je décidais donc de m’arrêter après 5 pièges de désamorcer. La forêt était tout de même sécuritaire et puis, de toute façon je ne pouvais tous les trouver, je devais être réaliste sur ce sujet.

Je décidais donc de profiter de la forêt et de tout son potentiel. Je courais dans les bois, esquivais les arbres alors que je courais à ma pleine vitesse, profitant amplement de la sensation de la terre sous mes pattes. Je sentais alors une odeur familière, une proie. J’aurais dit un rongeur de petite taille, probablement un lapin. Je me mis alors à la recherche de ce rongeur, comme un jeu. Je diminuais la cadence de ma vitesse pour trotter. Je m’arrêtais à l’occasion, question de retrouver ma piste. Je savais que ce petit animale m’avait lui aussi repérer. Je suis un prédateur et c’est une proie. Je sentais l’odeur de son musc, preuve qu’il courait pour me fuir. L’odeur se rapprochait, je marchais alors, prenant soin identifié d’où provenait l’odeur. A pas de loup, je continuais ma piste… Lorsque je le vis finalement. Un petit lièvre bien dodu, qui reniflait l’air rapidement, anxieux à l’idée de ne pas voir le prédateur qui l’épiait. Je remuais alors de la queue, baissait les oreilles et m’apprêtait à bondir sur ma proie…

Une nouvelle odeur vint changer la donne, une femelle. Je me relevais, reniflant l’air. Une renarde pour être plus précis. Je laissais mes instincts prendre le dessus. Il était maintenant temps de chasse un tout autre type de gibier. De toute façon, mon souper avait pris les jambes à son cou avec de deuxième prédateur dans les environs. Je me mis alors en chasse vers ma nouvelle cible. Il ne fut pas bien difficile pour moi de rattraper la renarde, elle était tout près de moi lorsque je l’avais remarqué. Elle semblait me fuir… Mais elle ne m’échapperait pas aussi facilement!

Un loup de ma taille et entraîner peu atteindre les 60 km/h à pleine vitesse. Une renarde pourrait atteindre 50 km/h tout au plus. C’est un canidé avec de moins longues pattes, donc de moins long muscle et moins de puissance brute! Je courais après cette femelle pendant quel me fuyait. La course dura quelques minutes. Je rattrapais afin la distance qui nous séparait précédemment. Lorsque je bondis hors d’un buisson, elle semblait prise au piège devant un rocher bloquant son chemin. Je tournais alors la tête sur le côté, l’observant avec intérêt. C’était une petite renarde rousse, avec une jolie queue blanche. Un truc me dérangeait par contre. Elle dégageait beaucoup d’hormone masculine, mais féminine en même temps. Je décidais de me rapprocher de celle-ci pour en savoir plus. Plus qu’un mètre nous séparait désormais. J’avançais vers elle à pas de loup, les oreilles relevé avec intérêt et la tête légèrement penché sur le côté.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bien le bonjour jolie dem... Monsieur? (Pv : Dorian Rosenbach) Sam 17 Sep - 17:01





«Bien le bonjour jolie dem..... monsieur?»
Demoiselle dans ton cul.

PV feat Lukas et Dorian



J'avais besoin de me dégourdir les pattes.... C'est la raison principale qui m'avait conduit au Richmond Park, d'ailleurs, plutôt que de sortir dans les bars. La dernière fois que j'étais sorti, d'ailleurs, j'avais eu droit à une rencontre inusitée avec Alexander Williams, le chef des crocs noirs, ce qui m'avait foutu dans le merdier puisque ça m'avait coûté une rencontre avec Arturia, et je m'étais pas mal fait engueuler... comme le poisson pourri, oui. J'avais également pété la gueule d'une de ses collègues parce qu'elle arrêtait pas de me harceler.... et heureusement, Arturia ne lui avait pas donné raison sur ce coup, bien que ça aurait été son genre. Maaaais bon, j'avais bersoin de me défouler, de courir, dépenser de l'énergie..... alors me voilà dans c'parc. C'était merveilleux comme terrain, un grand parc naturel protégé, la faune était superbe, les animaux de toutes sortes, l'endroit rêvé pour dévorer toutes les bestioles que j'avais envie de croquer, des endroits en tonnes pour se cacher.... on sait jamais quand un loup tentera de nous mettre la dent dessus.

Je m'avançais dans les bois, lentement, la hâte de revêtir mon apparence lycane se faisait de plus en plus présente. Aussitôt assez enfoncé, je me faufilais entre deux ou trois buissons, difficilement, faisant gaffe de ne pas déchirer mes vêtements. Dès lors, je me transformais dans toute mon intimité, mon corps rapetissant à une grosseur relativement..... petite, ouais. Un pelage roux venait recouvrir mon corps alors qu'une grande queue blanche de renard s'installait peu à peu à la base de mon dos. Mes oreilles à l'affût, je sortais du buisson, y laissant par la même occasion tous mes vêtements. Je ne voulais pas les perdre, lors bon, je les laissais toujours dans le même buisson, toujours, et encore là ils y étaient...... je refusais formellement d'abandonner mes vêtements, souvent des pièces de marques qui coutaient relativement cher... Bon, question logique, j'avais des morceaux moins dispendieux, des vêtements bas de gamme, évitant du coup de déchirer mes bons vêtements en forêt. Je ne suis pas si stupide, l'argent, ça ne tombe pas du ciel!

Je sortais donc de mon buisson  dans toute mon apparence de renard, reniflant l'air, le sol à la recherche d'une piste que je pourrais traquer. La chasse était de mise, j'avais une petite fringale, et me dégourdir les pattes ainsi que les réflexes ne seraient pas trop une mauvaise idée. Mon regard noisette scrutait l'horizon, et je m'étais donc mit à courir rapidement vers une senteur de bonne viande... un bon repas, quoi. Je reniflais l'air, le sol, l'herbe, mettant finalement le museau sur une trace qui mènerait à un mulot. Je bondissais donc, partant sur le pas de course vers la direction que je croyais la bonne. Mes réflexes étaient toujours aussi bon, je me dirigeais vers le mulot, rapidement, mon but étant de le croquer! Arrivant à proximité, je bondissais, jusqu'à ce que je vois ce petit salaud............... se cacher dans sa tanière. Petit trou dans la terre, le mulot est disparu. Mon regard fouinait le lieu de disparition. Je bondissais, un bon coup, me plantant le museau en premier dans le trou en espérant mettre la dent sur mon repas, sans aucun succès. Je retombais sur mes pattes, mon regard cherchant une créature en mouvement dans la noirceur de ce trou, toujours aucune bonne nouvelle.

C'est donc en laissant filer un léger feulement que je filais ailleurs. Je partais sur le pas de course, me dégourdir les pattes...... mon but premier en venant au Richmond Park. Je scrutais le terrain, m'aventurant dans un parcours un peu moins connu, un endroit que j'allais un peu moins souvent. Je reniflais l'air, restant à l'affût de toute trace que je pourrais ne pas connaître... qui sait si je mettais la patte sur le territoire ennemi................ territoire ennemi. Alexander, les crocs-noirs..... espérant ne pas m'y aventurer, j'étais étroitement surveillé par les bêta dominants de Evelynn......

Une odeur...... une odeur masculine, une présence qui s'avançait. Celle-ci semblait se rapprocher assez rapidement, de ce fait, je filais à la course en sens inverse de la provenance de cet odeur. Non, j'allais pas me faire attraper? C'était pas le temps! D'ailleurs, sous ma forme renard, je ne suis pas que le prédateur, mais aussi une proie.... une proie d'ailleurs facile pour les loups, et l'idée de me faire dévorer vivant venait de piquer ma peau et m'arracher un sérieux frisson. Mes pas s'accéléraient, prenant rapidement le pas de course. Je fuyais, carrément, c'était rare que je courais comme ça pour fuir un prédateur, mais c'est un truc que je devrais jamais oublier en sortant dans les parcs, comme ça.... vu ma petite taille, j'suis aussi une proie, chose que j'avais oublié, et que je n'oublirai plus jamais. J'avais peur, oui, paniquant sérieusement. Je fuyais, j'étais haletant, je voulais absolument sortir de ce boisé.

Le loup se rapprochait, je le voyais. Lançant un vif coup d'oeil derrière, j'avais passé près de me prendre un rocher en pleine tronche. J'arrêtais rapidement, sec, observant les alentours à la recherche d'un passage que je pourrais emprunter, sans aucun succès. Je me retournais vers le loup, ce dernier était grand, semblait fort, son pelage était sombre, et son regard........ passait plusieurs expressions, que je ne comprenais pas. J'étais incapable de cerner ce qu'il pensait, mais par réflexe, je reculais, lentement, mes pattes cédèrent alors que je m'étais accroupi. Je feulais, ne cherchant pas du tout à cacher ma peur...... oui, je craignais plus que tout la suite, je tremblais, haletant, feulant, la queue entre les jambes, et si j'aurais été sous ma forme humaine, j'aurais sûrement pleuré et paniqué..... allais-je me faire dévorer vivant? Au vue de cet approche, si ça aurait été un autre renard, j'aurais sûrement pensé à autre chose, mais là il s'agissait d'un loup..... sûrement un lycan qui plus est, je sentais l'odeur humaine très très faible.......... mais elle y était quand-même, celle du savon  humain, cette odeur qui restait sur la peau d'un lycan peu importe sa forme et son pelage........ Là, j'étais de plus en plus en doute face à ce qui allait se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Lukas Christiansen

Lycan Mac Hawks
avatar
Lycan Mac Hawks


Messages : 104
Points : 503
Niveau de puissance : Loup respecté
Emploi et loisir : Naviguer en mer

Feuille de personnage
Âge: 126 ans
Taille:
Emploi: Garde Côte + Dominants Bêta

MessageSujet: Re: Bien le bonjour jolie dem... Monsieur? (Pv : Dorian Rosenbach) Dim 18 Sep - 9:37

J’avais finalement réussis à coincer ma proie. Une petite renarde à la queue blanche. Elle paraissait toute petite à côté de ma carrure. Celle-ci reculait alors lentement, ses pattes cédant alors qu’elle était accroupie. Je pouvais sentir sa peur sur le bout de ma langue. Elle tremblait et haletais avec sa queue entre les pattes. Je me contentais de la regarder pour le moment, t’entend d’établir si c’était un mâle ou une femelle. J’avais les oreilles relevé et la tête penché sur le côté. Je savais que c’était une lycan, une bonne chose de fait. Maintenant, il me restait seulement à mettre en lumière, nos statuts ainsi que son sexe!

Elle devait me montrer sa soumission, tel est la coutume entre les canins pour déterminer qui est le dominant et le dominé. Pour le moment, sa queue montrait sa soumission et sa peur, mais elle n’avait pas encore fait la totale. J’adoptais la position du dominant. Je levais alors la queue bien haute. Je restais où j’étais et relevais le torse ainsi que la tête. Ma gueule était légèrement ouverte et mes oreilles bien haute. Je laissais alors sortir un grognement. Pas un grognement agressif, mais un grognement autoritaire qui lui demandait de se soumettre.

Pour me montrer sa soumission, elle devait se rapprocher de moi. C’est moi le dominant, ce n’est pas moi qui se déplace. Elle devrait le faire lentement, avec la queue entre les jambes et les oreilles baissées vers l’arrière. Ensuite, elle devrait s’accroupir devant moi, et me lécher le museau docilement. La dernière partie de cette coutume lui demanderait pour terminer de se coucher sur le dos, de façon vulnérable et de me présenter ses organes génitaux.

Cela nous permettrais de déterminer qui est le dominant et qu’elle est son sexe. La renarde tremblait comme une feuille et était apeuré… Mais il était possible qu’elle se débatte et essaie de résister à ma dominance. Si c’était le cas, alors je devrais lui prouver ma supériorité en combat. Tel sont les coutumes des loups lorsqu’il est question de relation entre ceux-ci. Pour déterminer la domination, je sais que les coutumes sont les mêmes pour quasiment tous les canidés. Je n’étais donc pas inquiet pour la suite des choses, normalement elle devrait savoir comment gérer ma demande sans problème. Si elle décidait de se soumettre bien sûr!

Moi-même je dois me soumettre parfois devant certains canins… Soit devant ma mère, l’alpha de mon clan en Norvège. Je dois aussi respecter ce code devant l’alpha des Mac Hawks et les loups que je considérerais comme mes supérieurs. Une louve devant qui je ne ferais jamais cette coutume est Arturia. Mon orgueil ne me permettrait pas de me soumettre à elle. Physiquement, je lui suis supérieur… Mais intellectuellement, je ne peux nier sa supériorité. Reste que, dans les coutumes des loups, si jamais je refuserais de me soumettre nous devrions prouver qui est le dominant à l’aide d’un combat 1 contre 1. En tant que coéquipier et personnes égaux dans la meute, nous avions simplement décidé d’oublier cette histoire de dominant-dominé entre nous, afin d’éviter un bain de sang.

J’attendais patiemment que la renarde se rapproche de moi. Je gardais ma position de dominant. Conservant une posture droite et fière, dans l’attente que celle-ci respecte les rites chez les canins et admette son infériorité.

HJ: Tu me diras ce que Lukas voit en bas, si Dorian se couche sur le dos XD (Dans ta description physique, tu as dit de regarder pour le savoir <.< XD)

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bien le bonjour jolie dem... Monsieur? (Pv : Dorian Rosenbach) Dim 18 Sep - 17:26





«Bien le bonjour jolie dem..... monsieur?»
Demoiselle dans ton cul.

PV feat Lukas et Dorian



Voilà qu'en pensant sortir me balader joyeusement, je me retrouve à devoir me taper un loup.... qui veut me dévorer! J'étais là, écrasé au sol, collé à la putain de roche derrière moi à trembler comme pas possible, essayant de sortir de cet état de torpeur. J'étais pas habitué d'être une proie, en temps normal je suis le prédateur, je cours après les petits rongeurs et tout.....! Je dois avouer également que ma race de petit canidé n'aide pas à ma situation, j'aurais été mieux de me faire à l'idée d'avoir des prédateurs en ce monde avant de tomber face à face avec un loup.........mais il est trop tard, et maintenant, j'essaie de sortir de ma torpeur pour fuir comme un lâche........ Si j'y serais arrivé, je me serais sûrement barré, mais là, j'arrivais pas à m'y faire, je feulais encore ma peur. Le loup montrait doucement ses crocs, grognant, se mettant en position de force devant moi alors que j'étais que trop perturbé pour faire quoi que ce soit.

Je comprenais le message, mais il allait faire quoi, après...? Me bouffer? Me considérer comme un vulgaire jouet à me balancer partout? tenter de s'accoupler? Certains lycans n'ont vraiment aucune logique et aucune lucidité sous leur apparence de canidé. J'avais affreusement peur de la suite. La crainte de ce qu'il allait faire si je me soumettais, c'était ce qui m'empêchait de le faire de ce pas. J'hésitais, oui, je tremblais encore plus, le loup gardant fièrement sa posture dominante. Il semblait insister, et moi, je résistais.... et ça serait sûrement la pire erreur à faire, mais déjà, l'hésitation de me laisser faire de la sorte se faisait ressentir. J'avais une distance suffisante de lui, environ deux mètres, quoi............ c'était amplement suffisant pour moi, j'étais content d'avoir une telle distance................. en fait, j'devais me rapprocher, il me le demandait..... J'hésitais encore. Le rituel de soumission s'imposait, soit mon pire cauchemar. J'suis coincé avec l'appareil féminin, et impossibilité d'avoir celui masculin du à la lycantropie, justement, puisque ça risque de rendre le tout dangereux...... et j'en avais honte, très honte. En fait, que j'ais un pénis ou pas j'm'en fiche là, ma vie est en jeu, hein!

Je rempais au sol, lentement, doucement, feulant encore. J'avais la tête tellement basse que j'arrivais même pas à la relever, je tremblais tellement que j'avais même pas osé rien entreprendre du tout. Si j'aurais été sous ma forme humaine, j'aurais été plus que lamentable................. en fait, même sous mon apparence lycane, je devais avoir l'air plus que ridicule en ce moment, et l'envie de m'barrer et d'aller me cacher se faisait de plus en plus ressentir... mais ce serait sûrement la pire des erreurs à faire face à lui, il semblait tellement dominant, tellement..... puissant, que ça me foutait dans un état plus que pathétique. Je l'étais, en fait, et le loup devait sûrement bien se marrer, sachant que c'est un lycan.......

Finalement, ma tête appuyée au sol, le menton dans la terre, je retournais, doucement, la tête sur le côté, envoyant ma joue sur la terre, pour finalement glisser sur le dos, carrément, finissant ainsi le rituel de soumission forcée par l'instinct animal. Je faisais pas ça de plein gré, non, j'avais honte. J'aurais été me cacher, carrément, mais trop tard. Je ne feulais plus, mais je tremblais encore par contre. Mon regard était blasé, mes oreilles écrasées contre terre, la queue collé contre mon corps, j'avais hâte qu'il relâche son emprise de dominant pour que je puisse soit me barrer, soit me relever..... lui sauter au visage aurait été une idée, le tabasser, le mordre, le manger vivant........ si j'aurais été un loup, pas un putain de renard! J'en voulais à ma race comme pas possible en ce moment.... en fait, j'en voulais toujours à cette foutue race de petit canidé................ bien que j'ai pas à me plaindre, j'aurais pu finir avec une race de canidé beaucoup plus petite.......... j'aurais pu naître avec les gènes d'un caniche.
Revenir en haut Aller en bas
Lukas Christiansen

Lycan Mac Hawks
avatar
Lycan Mac Hawks


Messages : 104
Points : 503
Niveau de puissance : Loup respecté
Emploi et loisir : Naviguer en mer

Feuille de personnage
Âge: 126 ans
Taille:
Emploi: Garde Côte + Dominants Bêta

MessageSujet: Re: Bien le bonjour jolie dem... Monsieur? (Pv : Dorian Rosenbach) Lun 19 Sep - 14:36

Je gardais ma position. J’étais droit, fier et imposant. Mon pelage sombre et mes yeux rouge devait être beaucoup plus intimidants pour le renard, que son pelage roux et blanc pour moi. Je l’observais bien calmement de toute ma hauteur. La renarde pour le moment semblait encore terrifiée. Elle était figée, écrasée sur le sol et contre le rocher. J’entendais encore sa peur. Elle haletait et feuillait sans arrêt. Pour ma part, j’essayais de me montre inoffensif… Inoffensif est un grand mot. Disons simplement que je ne me montrais pas agressif, pour ne pas aggraver l’état de la pauvre petite. Je n’aurais pas voulu lui faire avoir une crise de cœur en jappant trop fort après elle!

Je voyais qu’elle avait compris ma demande. Mais elle hésitait avant de s’avancer vers moi. Elle me résistait, ou avait encore trop peur pour adhérer à ma demande? Les tremblements s’accentuèrent alors. Je grognais de nouveau, insistant pour qu’elle se rapproche. Elle hésita encore un moment, avant de ramper vers moi. Lentement mais surement, tout en feulant elle arriva à mes côtés. Elle avait la tête très basse et tremblait, elle me faisait presque pitié. Mais malheureusement, ce rituel est bien commun chez les canins. Même si cela ne me plaît pas, lors de nos nuits de chasse je dois l’accomplir devant l’alpha des Mac Hawks à l’occasion.

La renarde appuya finalement sa tête sur le sol, avant de glisser sur le dos. Elle ne feulait plus, mais tremblait encore. De peur, honte ou frustration? Je n’aurais pu dire, mes instincts animaux ne reconnaissent que deux émotions très primaire. Le désir de vie, soit de s’accoupler. En effet, je n’aurais aucun problème à m’accoupler avec une renarde. Étant lycan, oui l’instinct animal est extrêmement présent et je préférerais une louve, mais cette renarde avec tout de même une partie bien humaine. Si elle avait une belle personnalité sous sa forme humaine, je serais aisément près à passer outre nos races de canidé lors de l’accouplement. L’autre émotion que mon loup reconnaissait particulièrement est celle de mort. Soit, la peur. La peur de mes proies sous la pression de mes crocs, et la peur de devenir une proie moi-même.

Son regard était blasé, sa queue entre ses jambes et je remarquais ses oreilles écrasée contre terre. Elle avait continué le rituel de soumission pour sa part, il ne me restait qu’à le conclure. Je baissais alors la tête bien calmement vers ses parties intimes. Je reniflais un bon coup et observais ses parties. C’était bel et bien une femelle… Je commençais alors à bouger ma queue de gauche à droite joyeusement.

Mais attendez une minute… Je laissais alors sortir un gémissement surpris. Je tournais la tête légèrement sur le côté et immobilisait ma queue instantanément. Je relevais alors légèrement la tête, venant de remarquer l’absence de mamelon sur son ventre. Comment nourrirait-elle ses chiots au besoin? Était-ce une déformation? Et cette odeur à la fois masculine, bien présente? Je fis alors un pas vers l’arrière. Je ne comprenais décidément plus rien… Je laissais sortir un grognement confus et m’assis devant la ou le lycan. Je ne savais plus comment qualifier le canidé devant moi. Sans aucune agressivité, juste une incompréhension bien présente, je laissais sortir un petit gémissement qui lui demandait des explications. Si c'était un homme, il n'avait pas à s'inquiéter sur le sujet de l'accouplement, je suis purement hétérosexuel...

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bien le bonjour jolie dem... Monsieur? (Pv : Dorian Rosenbach) Mer 21 Sep - 15:27





«Bien le bonjour jolie dem..... monsieur?»
Demoiselle dans ton cul.

PV feat Lukas et Dorian



J'étais là, j'avais honte. Je me serais carrément tué si j'aurais pu, mais là, je ne pouvais rien faire. Il bloquait le chemin. Aussitôt qu'il avait reculé, prenant un peu de distance, il continuait de reculer, ne comprenant pas quelque chose. Moi, je comprenais, mais il allait sûrement comprendre mieux sous ma forme humaine.... mais encore, hors de question que je me transforme comme ça, là, ça oh que non! Je me retournais sur le ventre, écrasé au sol, feulant toujours légèrement, haletant, sous le stress qui montait à vue d'oeil en moi. J'allais tenter une feinte, le temps qu'il est déstabilisé par mes hormones, et qu'il se pose des questions, il semblait préoccupé par autre chose que ma présence, et ne semblait pas me prendre pour une proie en cet instant même. Je devais tenter quelque chose...... je ne pouvais pas rester écrasé là sous la mâchoire d'un loup toute ma vie......... bien que c'est ce qui se passe dans une meute en général....!

Je le regardais, j'étais attentif à son moindre mouvement....... et aussitôt que je le voyais se questionner, siffler, gémir sous les questions trop lourdes pour son petit cerveau, je piquais une course folle entre ses pattes, me faufilant. Je n'avais jamais été si heureux d'être de petite taille! Mes pas de courses filaient, et le temps qu'il se rende compte que je lui ais passé entre les pattes, et qu'il se retourne pour regarder la direction dans laquelle j'étais parti, j'aurais prit suffisamment d'avance, une avance suffisamment grande pour pouvoir me rendre à mes vêtements avant qu'il réussisse à mettre la dent sur moi... il courrait plus vite que moi, donc si je voulais y arriver avant, je devais partir avant lui, et le distraire.... ce qui semblait avoir fonctionné!

J'arrivais enfin au tas de feuilles dans lequel j'avais caché mes vêtements, me lançant carrément dans le tas de buissons. Aussitôt dedans, je me faufilais à mes vêtements, reprenant forme humaine et enfilant les sous-vêtements en premier.... rapidement..... Aussitôt ça bien placé, je me redressais des buissons, ne laissant qu'une partie de mes sous-vêtements visibles, ainsi qu'un torse bien sculpté, mince, et munis de deux cicatrices sous les mamelons. Mes cheveux mi-longs vaguaient sur mes épaules, en bataille, emmêlés. Je m'attendais à voir le loup plonger sur moi bientôt, ou se pointer, il ne devait pas avoir tant de retard que ça sur moi...! C'était quoi... impossible...! Je ne courrais pas si vite que ça, j'avais de toutes petites pattes contrairement à lui. Je soupirais, légèrement, scrutant l'horizon en cherchant mon pantalon à l'aveuglette, et aussitôt trouvé, je l'enfilais, toujours aveugle de ce que je faisais.

J'étais préoccupé par l'absence du loup....... où pouvait-il bien être? Peut-être était-il plus près que je ne l'imaginais, aussi, et que j'étais trop occupé à scruter de ma vue, que de mon flair..... Je revêtissais mes vêtements, un peu à l'aveuglette, cherchant toujours le loup, sans aucun résultat. Impossible qu'il ne m'ait pas suivi avec l'absence de réponses face à ses questions, mais je ne pouvais pas répondre à tout ça comme ça, je devais utiliser les mots, et il était encore plus hors de question que je prennes ma forme humaine devant lui, ne le connaissant pas, je risquais de m'humilier encore plus que je venais de l'être. Mon sexe, je le détestais, et je devais malheureusement vivre avec, puisqu'il m'était carrément impossible de me faire opérer pour obtenir enfin l'autre...... c'était..... trop risqué, sous forme lycane, ce qui pourrait causer une importante infection.
Revenir en haut Aller en bas
Lukas Christiansen

Lycan Mac Hawks
avatar
Lycan Mac Hawks


Messages : 104
Points : 503
Niveau de puissance : Loup respecté
Emploi et loisir : Naviguer en mer

Feuille de personnage
Âge: 126 ans
Taille:
Emploi: Garde Côte + Dominants Bêta

MessageSujet: Re: Bien le bonjour jolie dem... Monsieur? (Pv : Dorian Rosenbach) Jeu 22 Sep - 12:28

Je reniflais et ne comprenait toujours pas. Elle, il… Enfin… Avait une odeur féminine et à la fois masculine. Il avait les parties intimes d’une femelle, mais avait le haut du corps d’un mâle. Je reculais d’un autre pas, me demandant comment cela pouvait être possible. Je rêvais? Peut-être que je devrais aller voir le vétérinaire, mon odorat devait être bloqué ou je ne sais quoi! Je le vis se retourner sur le ventre tout en feulant. Elle avait encore peur de moi, ou il… Cela me rendait fou de ne pas savoir comme qualifier le lycan devant moi. Alors que je l’observais calmement, coincé dans mes pensées, le petit canin me surprit.

Utilisant l’avantage de sa taille, le petit renard passa littéralement entre mes pattes. Haletant comme si le diable était après lui. Comme un gros tas de muscle sans génie, je tentais d’amener ma tête entre mes pattes pour le regarder déguerpir à vive allure. Je ne réussissais pas, car c’est en effet un mouvement impossible à faire! Perdant quelques secondes supplémentaires, je me tournais finalement vers la direction que le renard avait pris en fuyant. Je remarquais du feuillage encore en mouvement dû au passage de celui-ci. Cela ne serait pas bien compliqué de le suivre, je n’aurais qu’à suivre son odeur à travers la forêt.

Je commençais donc à courir vers un buisson qui avait été bousculé par le lycan il y a moins d’une minute déjà. Je reniflais un bon coup pour ne pas oublier son odeur, avant de me mettre en route. J’utilisais cet instinct de prédateur bien présent chez les loups. Je suivais sa piste, m’arrêtant quelques secondes à l’occasion pour m’assurer que j’étais encore sur la bonne voie. Quelques fois les odeurs étaient moins fortes. D’autre fois, un cerf venait agacer mon odorat… Mais je me contentais de rester sur ma piste. Après tout, je suis un vieux loup. Me laisser distraire par ces autres animaux serait une erreur de débutant. Un prédateur doit choisir une cible à la fois, sinon il ressemble à ces idiots de cabots qui cour après leur propre queue.

L’odeur se rapprochait de plus en plus. Je ralentissais, avançant silencieusement, comme si je chassais une proie pour l’attaquer sournoisement. Je m’immobilisais lorsque je voyais une tête émergé d’un feuillage. Cette personne avait des cheveux mi- long, en bataille et sembler d’habiller à la hâte. Je sentais une odeur de renard, de transpiration et de désodorisant. C’était ma proie sans l’ombre d’un doute. Je décidais de lui faire une petite blague. Je contournais alors silencieusement et discrètement le feuillage où ma proie se trouvait. Je voyais le visage au trait purement masculin observer les alentour de façon anxieuse. Merci à mon pelage noir qui m’aidait à avancer en toute discrétion vers lui.

J’étais finalement derrière ma proie, comme je l’avais voulu. J’avais maintenant une vue sur son postérieur et sur ses mains qui tâtait le sol nerveusement en quête de nouveau morceau de vêtement. Je m’avançais de nouveau, lentement des silencieusement vers lui. J’avançais encore et encore, jusqu’à ce que seulement une trentaine de centimètre nous sépare. Il était jeune et neveux, il avait dû oublier d’utiliser son odorat. Étant un loup de nature taquin et gentil, j’attendis qu’il soit concentré à enfiler l’un de ses bas, pour lui voler une chaussure. Une fois sa chaussure entre mes crocs, je tentais de ne pas l’abîmer et évitant de la mordiller. Je laissais alors sortir un gémissement amusé. Je levais mes fesses dans les airs, couchais mes pattes avant sur le sol et battait de la queue frénétiquement. J’ai toujours aimé jouer.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bien le bonjour jolie dem... Monsieur? (Pv : Dorian Rosenbach) Jeu 6 Oct - 19:37





«Bien le bonjour jolie dem..... monsieur?»
Demoiselle dans ton cul.

PV feat Lukas et Dorian



Je m'habillais à la hâte, rapidement, cherchant mes vêtements dans l'buisson. Quel idée j'avais eu aussi de sortir ainsi... Une fois tout enfilé -ou presque, j'avais pas encore de chandail, ni mes chaussures- je regardais encore les alentours, cherchant le prédateur du regard. Je voulais pas lui tomber dessus encore, je l'avais peut-être semé, j'sais pas, mais je le voyais pas... chose que je trouvais super en fait! Je prenais l'une de mes chaussures, l'enfilant rapidement et me battant avec le laçet pour les attacher...... et une fois fait, je me penchais, à la recherche de l'autre. Je cherchais, quoi..... je cherchais encore et encore, je fouillais le buisson, je scrutais alentours également à la recherche de ma putain de chaussure....... sans aucun résultat concluant. Elle s'était volatilisé, ou on s'amusait avec moi, chose que je ne trouvais pas du tout marrante.

Évidemment, je ne m'étais pas retourné, je surveillais l'arrivée du lycan, je ne voulais pas me faire surprendre par un grand prédateur non plus... même sous forme humaine, je reste une proie relativement facile face à un tel loup. Quand je vois un loup qui grogne devant moi, ou un prédateur, ou peu importe, je fige. Je reste là, et je refuse de bouger en général........ La crainte de me faire dévorer vivant est quand-même là. Ça doit faire mal, de la peau déchirant sous des crocs acérés et une mâchoire puissante. Juste de penser à mon opération, les deux cicatrices qui longeait mon torse vis-à-vis mes côtes, juste sous mes seins, le souvenir de la douleur que je ressentais malgré tout... et imaginer ça partout sur le corps alors qu'un canidé de dévore, c'est pas la joie.

J'entendais des bruissements derrière moi... et un couinage bizarre, comme un cabot qui voulait jouer..... En me retournant, j'échappais un hoquet de surprise, reculant de quelques pas et manquant de tomber dans le buisson en constatant ce qui était caché derrière moi.... si près... sans que je l'ais vu? J'aurais tombé sur le cul, et j'aurais figé....... si c'est pas que...... je voyais le loup, ma chaussure à la gueule......... à vouloir jouer? J'hésitais à être fâché, ou content, ou... indifférent... ou encore, fuir pour ma vie. En fait, ce loup me laissait vraiment perplexe. Il était pas très malin, finalement... bien qu'il avait réussi à m'approcher tout en échappant à ma vigilance, ce qui me faisait un peu craindre ses intentions. Bref, que ce soit maintenant, ou dans cinq minutes après avoir couru deux kilomètres après moi, s'il veut m'tuer, il allait finir par m'tuer quand-même..... autant pas mourir nu... et avec tous ses trucs, que de mourir sous sa forme animale à tenter de fuir comme un trouillard!

Je saisissais donc ma chaussure à deux mains, tirant dessus, tentant de lui ouvrir la gueule......... J'avais rien à voir avec le putain de lycan traumatisé d'il y a quelques minutes, j'voulais ma chaussures!!!!!! «Donne-moi ça sale clébard puant!» Bon, j'avais aucune idée à qui j'avais affaire, je venais d'insulter un total inconnu sous sa forme animale... mais je voulais ma chaussure. Quoi de pire que ça, d'ailleurs, pour quelqu'un qui craint de se faire bouffer! Parfois, je me demande si je ne suis pas fou. Je tentais encore de lui ouvrir la gueule, et finalement, je lui remettait une gifle sur le museau, tirant sur ma chaussure en même temps. «Rend-moi mes fringues sale cabot!!!!! Va jouer avec autre chose que mes trucs!»

Aussitôt la chaussure reprise, je l'enfilais à la course. J'avais frappé le lycan, oui, reste à savoir comment il allait réagir. J'enfilais ma chaussure à la paresse, sans me pencher. J'allais finir par défaire le renfort de ma chaussure, mais là, je m'en foutais: j'enfilais en même temps mon chandail, alors que je reculais à moitié, à l'aveuglette, en même temps que d'enfiler mes derniers morceaux. Les cheveux en bataille, à moitié dans le visage, je voulais m'barrer, maintenant que je l'avais frappé... mais je voulais aussi qu'il se barre lui-même. Qu'il dégage, ca me donneras le temps de ramasser mes derniers trucs dans l'buisson!!  «Allez, ouste, dégage!» Je donnais des coups de pieds dans le vide, sans toutefois toucher le lycan. Allait-il finir par reprendre son apparence humaine? Me foutre la paix? Vouloir me dévorer? J'en savais rien, mais en ce moment, je ne savais pas comment me sentir, je ne savais pas quoi penser..... et je ne savais même pas si je devrais craindre le lycan....... qui voulait jouer.... il était pas très crédible, après ça, d'ailleurs.  
Revenir en haut Aller en bas
Lukas Christiansen

Lycan Mac Hawks
avatar
Lycan Mac Hawks


Messages : 104
Points : 503
Niveau de puissance : Loup respecté
Emploi et loisir : Naviguer en mer

Feuille de personnage
Âge: 126 ans
Taille:
Emploi: Garde Côte + Dominants Bêta

MessageSujet: Re: Bien le bonjour jolie dem... Monsieur? (Pv : Dorian Rosenbach) Ven 7 Oct - 11:12

Le jeune renard me remarqua enfin. Sur le coup, ses premières réactions furent de reculer de quelques pas en hoquetant de surprise. Il ne m’avait donc jamais remarqué avant selon sa réaction. Il manqua de trébucher dans le buisson. Pendant quelques secondes, il figea et une série d’émotion se succéda sur son visage. Je tournais alors la tête sur le côté, tout en continuant de bouger ma queue frénétiquement. Ses lacets touchant légèrement le sol. Je laissais sortir un nouveau gémissement amusé, afin de l’encourager à réagir.

Je ne devais pas avoir l’air particulièrement intelligent en ce moment! Mais je devais admettre que cette situation me faisait du bien. C’est toujours rafraichissant de retomber en enfance et de laisser parler son cœur d’enfant. Il ne devait aucunement ce douté que j’étais en fait un dominant bêta chez les Mac Hawks et je ne pouvais lui en vouloir de penser ainsi. Alors que l’homme devant moi semblait réfléchir profondément, je me permis de l’observer un peu plus en détail. Je remarquais durant cette inspection des cicatrices sous ses pectoraux et sur les côtés. Il ou Elle avait subi une chirurgie pour se les faire retirer? Tout cela était bien mélangeant, surtout en prenant compte de la quantité d’estrogène que j’avais senti un peu plus tôt!

J’eu finalement droit à une réaction. L’homme agrippa sa chaussure de ses deux mains et commença à tirer dessus tout en tentant d’ouvrir ma gueule. Comme je l’avais pratiqué durant toute mon enfance, je gardais mes gueules bien fermé autour de sa chaussure et bougeait la tête de gauche à droite pour lui faire lâcher prise. Je laissais sortir un grognement joueur durant la procédure. Je ne remarquais plus de peur chez cet homme, seulement une grande détermination de récupérer son bien, un bon point pour lui! Il me traita alors de ‘’sale clébard puant’’. Si j’avais été sous ma forme humaine, j’aurais laissé sortir un grand rire et ensuite craquer mes jointures pour lui apprendre les bonnes manières… Mais je devais admettre que je l’avais tout de même un peu provoqué en ce moment!

Il tenta de m’ouvrir la gueule de nouveau, dévoilant mes crocs affilé. Je ne lâchais toujours pas prise et continuait de grogner en battant de la queue. Je devais avouer que je m’amusais bien en ce moment! C’est alors qu’il me donna une gifle sur le museau tout en tirant sur sa chaussure. Très intelligent de sa part, cela me fit automatiquement lâcher prise. Je bougeais ma tête de gauche à droite très rapidement pour me remettre la tête en place et j’ouvrais brièvement ma gueule suite à cette gifle.

Il avait réussis à me surprendre sur ce coup, il n’avait plus rien en commun avec ce petit renard que j’avais dominé un peu plus tôt. Il me rappelait drôlement quelqu’un de la meute, mais je n’aurais pu dire qui. Les soumis connaissent normalement leur dominant et l’alpha… Mais pour ma part, je ne connais pas tous les louveteaux de la meute. Il y a bien plus de loup soumis que de loup dominant. Il est donc normal que nous ne connaissions pas tous les loups de la meute par cœur… Mais à nous quatre. Nous trois depuis la capture de Zero… Nous pouvions créer un registre avec tous les lycanthropes de la meute avec leur nom et quelques informations à leur sujet. Après tout, la force d’une meute est ‘’L’union fait la force’’.

Il remit sa chaussure à la course, tout en remettant son chandail en reculant à moitié. Il faisait le tout à l’aveuglette. Si j’aurais été mal intentionné, j’aurais pu simplement lui sauter à la gorge et l’achevé d’une morsure à la trachée. Il avait les cheveux en batail et rajoutait tout en donnant des coups de pieds dans le vide ‘’Ouste, dégage’’. Sous ma forme humaine, il aurait pu voir apparaître un sourire des plus amusé sur mon visage. Sous ma forme animale, je me contentais de tourner la tête de l’autre côté, en gardant les oreilles relevé par la curiosité. Je remarquais d’autres objets dans le buisson, fort probablement à lui d’ailleurs.

Je m’avançais légèrement, mettant ma patte sur ce qui ressemblait à un portefeuille. Je repris alors rapidement ma forme humaine sous ses yeux. Laissant apparaitre ma large carrure ferme et musclé. Mon tatouage bien visible sur mon bras et mes cheveux en bataille quasiment de la même couleur que mon pelage un peu plus tôt. Je passais ma main délicatement sur mes pectoraux bien gonflé pour écarter une mousse verte. En tenue d’adam et sans aucune gêne, je dis alors d’une voix très masculine et d’un ton amusé,

-Bonsoir Mad… Monsieur. Désolé, ce que vous dégager ma légèrement confus, je dois l’avouer. Je me nomme Lukas… On s’est déjà rencontré quelque part, j’en suis certain… Mais je n’arrive pas à mettre le doigt sur où exactement…

Je le regardais d’un air sympathique avec un petit sourire bienveillant. J’étais nu comme un vers, mais cela ne me dérangeait en aucun point. Lorsqu’on est un loup depuis la naissance, on apprend à être à l’aise avec la nudité.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bien le bonjour jolie dem... Monsieur? (Pv : Dorian Rosenbach) Ven 14 Oct - 13:33





«Bien le bonjour jolie dem..... monsieur?»
Demoiselle dans ton cul.

PV feat Lukas et Dorian



J'étais bien confu, je devais l'avouer..... oui, je l'étais également, tout autant qu'il devait l'être: le loup qui me prenait pour proie voulait maintenant jouer avec ma chaussure... Heureusement que la gifle que je lui avais foutu avait servi à libérer mes fringues de l'emprise de ses crocs, j'avais été en capacité de reprendre ce qui m'appartenait........ et également de l'enfiler, par la même occasion! Je terminais de mettre les derniers morceaux de vêtements, et me voilà maintenant complètement habillé, tel tous les autres êtres humains normales sur cette terre, quoi... mais le cabot, lui, il avait l'air perdu, je sais pas... Il me fixait d'un de ces regards.... J'avais remarqué rapidement que mes trucs étaient un peu partout autour, et je m'empressais de ramasser ce qui m'appartenait, dégageant également le porte-feuille que le lycan avait bloqué sous sa patte.....

En parlant de lui, il avait reprit sa forme humaine, sous mes yeux, comme ça, sans aucune pudeur.....? Son corps bien musclé, bien bâti, devant moi, dans la tenue la plus simple de l'être humain laissant voir toute sa masculinité, sans aucune putain de gêne? Mais putain il riait de moi ce loup? Mon regard scrutait son buste, ses muscles, son tatouage m'attirant l'oeil un instant. Que signifiait-il? Aucune idée, mais j'allais bien finir par le savoir un jour... puisque j'allais finir par lui demander, je me connaissais que trop. Son visage attirait mon regard bien assez rapidement : un visage aux traits fins, une chevelure en bataille...... et ce regard... Mais putain qu'il me donnait des envies ce mec...! À quoi je pensais, moi? C'est un total inconnu -ou presque, parce qu'il me semble l'avoir déjà vu- un lycan qui aurait pu me dévorer d'un simple coup de morsure s'il aurait voulu, et moi j'ai de telles pensées envers un truc comme lui? Naaaaaaaaaa....... Mauvaise idée Dorian.

Il m'adressait finalement la parole, faisant sûrement allusion à ce que je dégageais. Ouais, les mâles ressentent sûrement les hormones féminins, mais en plus de ça, j'ai une prise de testostérone régulière, ce qui doit tout mêler son pauvre nez de clébard trop curieux. Je restais de marbre face à cette constatation, et je refusais de dire quoi que ce soit. J'en étais pas plus offusqué, c'était quelque chose de normale d'être perdu face à cette pure vérité, et ce serait une outrage de s'offusquer pour cette vérité... bien que ça me choquait quand-même de constater que les mâles étaient encore attirés envers moi pour les hormones féminines que je dégage. Un jour, la testostérone finira par tout neutraliser, j'sais pas!!!!!

Je ne faisais rien..... pratiquement rien, sauf l'écouter. Certes, on s'était déjà vu quelque part, sa tronche me disait quelque chose... mais son nom m'avait fait tilter. Lukas..... l'alpha dominant? Sûrement, c'est la seule place où je crois que nous nous sommes rencontrés par le passé, je crois. J'avais donc frappé un alpha dominant? Il allait me trancher la gorge comme Arturia m'avait menacé de faire? Les sueurs froides me prenait.... bien qu'il était beaucoup plus sympa d'apparence que la folle d'Arturia à l'ego surgonflé..... d'autant plus qu'il est bien plus beau mais ça je ne devrais même pas y penser. Je le regardais encore, avant de me dévisager moi-même à constater que je le scrutais, sûrement que j'étais rouge pivoine qui plus est...... Bon, il me gênait un peu sous sa tenue d'Adam, mais...... n'en dis pas plus.

«Me semble qu'on s'est déjà rencontré quelque part, oui.» Bon, Mon regard se déviait rapidement vers la gauche, cherchant quelque chose à scruter autre que le corps d'atlète de mon vis-à-vis... tentant du coup de faire changer la teinte de mon visage. «Moi c'est Dorian... J'suis un membre de la meute, donc...... » Ouais, je venais tout juste de vendre mon appartenance..... et alors? C'était mal de mentir aux dominants bêta, bien que j'en avais rien à chier parce que c'est Arturia qui m'avait fourré ça dans le crane, et je détestais cette femme plus que tout...... «Possible que l'on se soit déjà rencontré dans ces circonstances...»

Mon regard retournait vers le sol, à ses pieds, cherchant encore quelque chose sur lequel m'accrocher avant de constater que je n'avais toujours pas récupéré mon porte-monnaie qui traîne plus loin dans l'herbe: le dominant bêta avait la patte dessus, encore... Je soupirais légèrement avant de me décider à changer de sujet, déviant le regard encore une fois. «Je... pourrais avoir mon porte-monnaie.... s'il te plait? » Je refusais de regarder l'homme dans les yeux, et probablement que je n'arriverai plus jamais à le regarder dans les yeux sans le voir nu et rougir comme le pauvre con que je suis.... Putain j'avias le goût de me gifler!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Lukas Christiansen

Lycan Mac Hawks
avatar
Lycan Mac Hawks


Messages : 104
Points : 503
Niveau de puissance : Loup respecté
Emploi et loisir : Naviguer en mer

Feuille de personnage
Âge: 126 ans
Taille:
Emploi: Garde Côte + Dominants Bêta

MessageSujet: Re: Bien le bonjour jolie dem... Monsieur? (Pv : Dorian Rosenbach) Dim 16 Oct - 10:24

Je souriais en regardant le renard. Un sourire franc et calme. Il semblait réfléchir et tout à coup je le remarquais un peu plus nerveux. Je remarquais son non-verbale tendu. Tendu pour quel raison? Je n’en avais aucune idée! Peut-être avait-il peur des représailles suite à la gifle qu’il m’avait donnée. Si j’avais voulu me venger de ce coup, je n’aurais pas repris ma forme humaine devant lui. Mais il n’était pas dans ma tête et ne pouvait donc pas savoir cette information, je devais me rappeler de ce détail très important.

Son visage devint rouge de plus en plus. Je lui laissais le temps qu’il lui fallait pour me répondre. Ne le pressant pas le moins du monde. Dans cette situation délicate, je devais être un homme patient. Il était normal que le jeune lycanthrope soit déstabilisé après ce petit évènement. Je lui laissais donc le temps d’évaluer la situation, le laissant réfléchir tout en observant son visage devenir de plus en plus pivoine.

Il me dit alors qu’on s’était déjà rencontré quelque part. Son regard dévia vers la gauche lorsqu’il me dit son nom, Dorian. Il était un membre de la meute. En effet, cela serait l’endroit le plus logique pour notre rencontre. Peut-être nous étions nous croisé lors d’une séance d’entraînement ou lors d’une rencontre entre les membres de la meute. Je connais beaucoup de lycan dans la meute, mais étant chargé de sa protection, je me concentre plus sur la sécurité que sur la connaissance de tous les membres de celle-ci. Nous avions forcément du nous croiser lors d’un évènement de la meute.

Son regard retournait alors sur le sol, à mes pieds. Son regard persistant sur l’un de mes deux pieds, avant de changer subitement de direction. C’est alors qu’il me demanda s’il pouvait avoir son porte-monnaie, avec une marque de politesse. J’avais complètement oublié le porte-monnaie sous mon pied, je dois l’avouer. Je lui souris alors et laissais sortir un petit rire amusé,

-Ha je suis désolé, je l’avais complètement oublié à vrai dire!

Je me penchais alors et prenais le porte-monnaie dans mes mains. D’une main, je le balayais un peu, afin de retirer la terre et les herbes de la forêt sur le cuire. J’avançais alors vers l’homme lentement tout en inspectant le portefeuille une dernière fois. Une fois près du renard, je lui tendais finalement l’objet avant de lui dire,

-Voilà mon cher! Et tu as raison, nous avons dû nous croiser lors d’un évènement en lien avec la meute. Je suis l’un des bêtas dominants chargé de la protection, je ne connais donc pas tous les membres de notre clan!

Voyant le regard encore fuyant et nerveux de l’homme devant moi, je lui mis une main réconfortante sur l’épaule, un peu comme un ami le ferrait. Je lui donnais de petites tape douce pour l’encourager et lui dis,

-Tu n’as pas besoin d’être nerveux en me présence, ce n’est pas comme si j’allais te croquer! Et puis, ne t’inquiète pas… Ta gifle ne m’a pas fait bien mal et je l’ai un peu mérité je dois l’avouer.

Avec un sourire en coin et une voix amusé je rajoutais,

-Si tu le veux bien sûr, je t’invite! On va aller boire un verre. Et puis, je te dois bien ça après t’avoir pourchassé et avoir mordillé ta chaussure!

Je regardais sa chaussure rapidement, elle semblait encore en bon état, j’espérais sincèrement ne pas l’avoir détruire avec mes crocs.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bien le bonjour jolie dem... Monsieur? (Pv : Dorian Rosenbach) Dim 16 Oct - 10:40





«Bien le bonjour jolie dem..... monsieur?»
Demoiselle dans ton cul.

PV feat Lukas et Dorian



Je regardais l'homme, attendant patiemment mon porte-monnaie. Il allait vérifier mes cartes, regarder mon identité...... me le voler....? J'avais sûrement peur pour rien, quoi... De toute façon, mon identité a été changé à l'état civil, alors je n'avais plus rien à cacher....... sauf ce que mon pantalon cache, et il l'a malheureusement vu, quoi... Je soupirais, agrippant mon porte-monnaie aussitôt ce dernier tendu pour l'ouvrir et vérifier dedans que tout y soit, et aussitôt fait, je l'enfilais dans la poche arrière de mon pantalon, bien en sûreté. «Merci... » Fallait bien que je l'en remercie quand-même, non? Bien qu'il m'avait mené la vie dure pendant un moment..... Évidemment, il abordait le sujet sur notre rencontre, sûrement qu'on s'était vu dans une réunion de la meute, effectivement, il est un des bêta dominant, alors il serait totalement normal de l'avoir rencontré quelque part.

Je me retenais pour ne pas le regarder, tentant de regarder ailleurs, recherchant toujours un point où accrocher mes iris pour ne pas détailler le corps dénudé de mon vis-à-vis... chose que j'avais le goût de faire plus que tout...! Je soupirais intérieurement, tentant de reprendre mon calme et essayer de calmer mes pulsions bizarres. C'était un simple lycan, un bêta dominant qui plus est, et sûrement un mec hétéro... donc sûrement pas attiré par un jeune homme trans tel que moi...! Je devais chasser ces pensées de mon être...! Je sentais sa main sur mon épaule, m'arrachant un très long frémissement, et me foutant encore moins à l'aise que je ne l'étais avant. L'envie que j'avais de soit simplement fuir et aller se cacher, ou de partir avec lui pour faire des trucs se faisait ressentir. Oui je devais être rouge pivoine en ce moment, mais c'était totalement normal avec un homme comme ça devant moi, nu qui plus est! Qui n'en aurait pas envie?

Il me précisait également qu'il avait cherché cette gifle, et que je n'avais pas à être nerveux en sa compagnie, qu'il n'allait pas me croquer. Bon, je relâchais un léger soupire, détournant encore le regard avant de lui expliquer une des raisons de mon attitude du moment. «Au moins t'es pas comme Arturia. Elle est vraiment...... quelque chose, elle.» Être quelque chose était sûrement le truc le plus spécifique qu'on pouvait lui porter. Elle avait un ego telleemnt démesurée qu'elle écrasait tout ceux avec qui elle parlait. Elle était d'ailleurs très autoritaire, ce qui ne semble pas du tout le cas de Lukas. Elle était menaçante, imposante, alors que Lukas avait l'air chaleureux et amical. En fait, Arturia et Lukas ne se ressemblaient en aucun cas... ce qui me forçait un léger sourire rassuré face à cette constatation, ramenant finalement mon regard vers le loup.

Cependant, sa phrase venait me troubler encore plus. Il m'invitait à prendre un verre? En guise d'excuse pour avoir mâchouillé ma chaussure, mais quand-même! Cela me foutait un brin mal à l'aise, oui, pusique je ne savais pas trop à quoi m'attendre lors de cette sortie. Tant qu'il ne devient pas aussi malin que Arturia, ça me va. Je hochais donc de la tête, affirmant sa proposition, acceptant son offre. «On peut bien y aller, si tu veux... mais j'ai pas de monnaie.» Je soupirais légèrement, retournant mon regard vers ma chaussure pour constater qu'elle semblait encore ne bon état....... Mon porte-monnaie avait beau être conflé, ce n'était que de cartes et de futilités, je n'avais plus aucun argent, j'avais peine à me payer à manger ces temps-ci.

En ramenant mon regard vers le visage de mon vis-à-vis, mon oeil avait passé sur tout son corps, constatant sa nudité... encore. Cela me tirait à nouveau une teinte pivoine avant que je m'explique face à la situation. Je ne pouvais pas rester comme ça sans rien dire, qu'est-ce qu'il allait penser ? Aussitôt que je croisais son corps du regard je devenais aussi rouge qu'une tomate... bien que lui dire que son corps était trop magnifique et que j'avais de drôles d'envies serait étrange également....... J'allais devoir trouver une excuse plus crédible, alors. Je soupirais légèrement avant de détourner le regard, encore une fois. «Essaie de t'habiller avant de quitter la forêt, s'il te plait...» Ma voix avait été faible, juste assez pour que le lycan l'entende. Je n'avais pas besoin de parler plus fort, dans la tranquillité de la forêt, il allait clairement m'entendre. «On a pas tous la même pudeur, je te rappelles.» Bon, avec raison pour certaines personnes, mais quand-même..... Restait que nous n'avions pas tous la même pudeur quand-même!!! Et le voir aussi pauvrement vêtu me...... foutait mal à l'aise, carrément. Il l'avait sûrement remarqué.

Revenir en haut Aller en bas
Lukas Christiansen

Lycan Mac Hawks
avatar
Lycan Mac Hawks


Messages : 104
Points : 503
Niveau de puissance : Loup respecté
Emploi et loisir : Naviguer en mer

Feuille de personnage
Âge: 126 ans
Taille:
Emploi: Garde Côte + Dominants Bêta

MessageSujet: Re: Bien le bonjour jolie dem... Monsieur? (Pv : Dorian Rosenbach) Lun 17 Oct - 11:51

Mes propos semblaient avoir calmé le renard à mes côtés. Je le vis lâcher un petit soupire, avant de me dire que au moins je n’étais pas comme ma collègue Arturia. Il rajouta qu’elle était vraiment quelques chose. J’eu un sourire compatissant, cette femme est en effet tout un personnage. De l’extérieur, elle est froide, posée et réfléchit… Mais je reste persuadé qu’un homme brisera un jour cette coquille, et que nous verrons fleurir une louve souriante et douce. Bref, oui elle semble terrifiante et moins accessible au loup de la meute. Mais en tant que collègue, je dois admettre qu’elle est vachement efficace. Pour être performante j’imagine qu’elle sacrifie certain aspect de sa personnalité, ou peut-être a-t-elle toujours été ainsi… Qui sait… Mais ce que je ne doutais pas, c’est qu’elle protégerait Dorian au prix de sa vie si un vampire s’attaquait à lui, car il est un membre de la meute. Si je formulais cette pensée à voix haute, le lycanthrope devant moi ne me croirait probablement jamais!

Il me dit alors qu’on pouvait bien aller prendre un verre si je le voulais, mais qu’il n’avait pas d’argent. Je lui fis alors un grand sourire et d’un mouvement de main lui montrait que cela m’était égal. C’est moi qui l’invitais, alors cela était de mon devoir de payer pour sa consommation. En parlant de consommation, mon estomac commençait à crier famine. Toute cette course m’avait ouvert l’appétit. J’allais donc l’amener dans un endroit avec de la nourriture aussi. Je lui demanderais si il a des idées pour notre sortie et lui en proposerait au besoin.

Je remarquais encore son malaise. Son teint légèrement rouge sur les joues et son regard déviant. Était-il simplement une personne timide de nature? Chaque fois qu’il me regardait, il devenait rouge tomate et déviait le regard. Je le regardais avec les sourcils relevés pour montrer mon incompréhension. C’est alors qu’il me demandait de m’habiller avant de quitter la forêt. Rajoutant que nous n’avions pas tout la même résistance à la pudeur. Je figeais une seconde, avant de laisser sortir un petit rire amusé et purement masculin. Mes larges épaules et mes pectoraux se relevant au rythme de mon rire. Je mis alors mes deux mains derrière ma tête et dit au renard d’une voix taquin et désolé,

-Hoo tu as complètement raison, désolé pour ça aussi! Disons que… Je ne suis pas très pudique comme tu peux le constater. J’avais même presque oublié que j’étais nu à vrai dire. Ne t’inquiète pas, mes vêtements sont un peu plus loin, je vais m’habiller avant qu’on quitte la forêt.

Je commençais à marcher vers une direction avant de rajouter avec un clin d’œil,

-Tu viens? Je vais aller chercher mes vêtements. Pour l’argent, ne t’inquiète pas, c’est moi qui t’invite!

Tout en marchant au côté du lycanthrope, je plaçais mes deux mains derrière ma tête d’une façon décontracté. Je dis alors tout en souriant et d’une voix enjoué,

-D’ailleurs, j’ai une faim de loup… Tu as des idées de restaurants ou bar où nous pourrions aller? C’est ma tournée!

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bien le bonjour jolie dem... Monsieur? (Pv : Dorian Rosenbach) Mer 26 Oct - 22:43





«Bien le bonjour jolie dem..... monsieur?»
Demoiselle dans ton cul.

PV feat Lukas et Dorian



Sa réaction quant à ma demande -celle de s'habiller- avait été plutôt bizarre... comme s'il ne se souvenait même pas qu'il était nu. Comment faisait-il pour oublier qu'il était nu, avec la virilité à l'air comme ça, le torse au vent, les fesses nues......... un courant d'air, non? Rien du tout? Putain, simplement le regarder et je sentais la chaleur dans mon visage, comme pas possible... Il faisait exprès, non? Je soupirais légèrement, détournant le regard carrément, refusant même de regarder en sa direction alors qu'il me confirmait mon point de vue sur sa réaction, et qu'il me rassurait face au fait qu'il s'habillerait avant de quitter la forêt. Oublier qu'il était nu...... faut le faire, quand-même! Je hochais la tête positivement. «C'est bon.» Nul nécessaire d'en rajouter plus que ça, c'était amplement suffisant. Je soupirais fortement, retournant mon regard vers le fond de la forêt, prêt à prendre la route pour quitter cet endroit...

Lukas s'était déjà mit en route, et m'avait invité à le suivre au même titre qu'il m'avait invité à manger, et il me confirmait qu'il payerait tout, ce qui me fit acquiesser un léger rictus plutôt satisfait de cette affirmation. Free food, et free alcool, ça se prend bien! Je n'allais pas cracher là dessus, oh que non..... au même titre que je ne cracherai pas sur la vue que j'ai de l'homme à mes côtés. L'envie que j'avais, de lui jeter un coup d'oeil.......!! Bien que je ne devrais pas regarder là, un vif coup d'oeil, de temps à autres, ça paraît pas. Je dus me gifler mentalement pour que mes pensées changent de direction... sinon, j'aurais réellement lancé un regard, heureusement que je sais un peu me contrôler, quand-même! Juste un peu, oui, sinon j'aurais pas eu ce genre de pensées pour un mec nu avec qui je me balade....... chaud le mec, en plus! ><

Le loup me demandait si je ne connaîtrait pas une place où je pourrais aller manger. Personnellement, j'aime bien le resto-bar Bishop, c'est super sympa, une piste de danse, restaurant, bar, alcool, les serveurs sont sympas..... et Alexander y bossait....... finalement, je ne sais pas si ce serait une bonne idée. Encore, bossait-il encore au Bishop, où avait-il été capturé par les Mac Hawks? J'opterais plutôt pour la deuxième réponse, vu que la première au courant était quand-même Arturia. En parlant d'elle, si jamais elle apprend que je suis retourné au Bishop pour parler avec Alexander, je me fais tirer une balle en argent dans le crane directement, en plus de me faire lapider, démembrer, et très sûrement écorcher vivant. Je soupirais légèrement, encore une fois, réfléchissant à une alternative... un truc où je pourrais me passer de Alexander..... puisque le fréquenter en compagnie de Lukas, ce serait pas une super idée. Je tenais à ma vie, hein!

Bien que...

Mon regard se retournait vers le loup. «Resto-Bar Bishop... Mon resto-bar de préférence. Par contre, Alexander y bossait, je sais pas s'il y bosse encore. Si oui, ça te donnera une occasion de voir s'il y est encore, et de l'observer.» Tous les moyens sont bons pour décider ça...! Mon regard se retournait vers le fond de la forêt, gardant quand-même un oeil où je mettais les pieds. Nous marchions encore un peu avant que je me remette à une autre affirmation. «S'il y bosse pas, on pourra en profiter.» En profiter, oui! Se payer beaucoup d'alcool, le saouler, et peut-être aller plus loin avec lui, qui sait..... . Mais qu'est-ce que j'dis là, moi. Il est peut-être même pas gay.... peut-être même juste hétéro, puisque j'sui bizarre. 'fin bref, je devais changer de sujet et arrêter de penser à ça avant de redevenir pivoine!!

Mes pas me menaient à un certain niveau dans la forêt, je suivais le lycan à mes côtés, attendant qu'il arrive à ses trucs. Je ne savais pas où il avait mit ses choses, et j'avais tout une paresse d'utiliser mon odorat et me concentrer sur l'emplacement de ses vêtements. J'en avais pas envie, j'étais flemmard ce soir, et je me demande encore de plus en plus quel idée de con j'ai eu d'aller me foutre carrément dans le milieu de la forêt en pleine nuit...!
Revenir en haut Aller en bas
Lukas Christiansen

Lycan Mac Hawks
avatar
Lycan Mac Hawks


Messages : 104
Points : 503
Niveau de puissance : Loup respecté
Emploi et loisir : Naviguer en mer

Feuille de personnage
Âge: 126 ans
Taille:
Emploi: Garde Côte + Dominants Bêta

MessageSujet: Re: Bien le bonjour jolie dem... Monsieur? (Pv : Dorian Rosenbach) Sam 29 Oct - 14:28

Le jeune renard m’amusait. Il était tellement pudique que cela en était drôle. J’évitais toutefois de le mettre mal alaise. Je faisais de mon mieux pour me mettre de côté à lui lorsque nous marchions et j’évitais d’afficher mes parties génitales le plus possible. Quoi que, il avait déjà tout vu! Et honnêtement, qu’il ait vu ma verge me laissait ni chaud ni froid, je n’ai aucun problème avec ma nudité! Je marchais de façon nonchalante, profitant de mes derniers instants en tenu d’Adam. Je ressentais le vent sur mes larges pectoraux et dans mes cheveux en bataille. J’allais d’ailleurs me donner un bon coup de peigne avant d’entrer dans le restaurant!

Il m’avait proposé d’aller au Resto-Bar Bishop. Me mentionnant que c’était son resto préféré. J’allais refuser, me rappelant que l’ancien alpha des croc-noirs y travaillait avant d’être capturer par nos loups. Mais je lui devais bien ça, après l’avoir chassé, effrayé et gêné! De plus, comme le renard le disait lui-même, cela me donnerait une occasion d’observer les lieux et voir si quelque chose clochait. Il n’était pas fou, ce renard. En fait, je l’aurais plus qualifié comme opportuniste, une preuve d’intelligence par la ruse. Une image me revit en mémoire. Alexander sous sa forme animale, faisant les cent pas dans sa cage, tel un animal prit au piège. Je me rappelais le sourire victorieux de Evelynn et l’absence d’émotion d’Arturia. Pour ma part j’avais été coincé entre deux sentiments, l’envie de l’abattre afin d’éviter toute chance de rébellion et l’envie de l’éduquer. Peut-être que bien dressé il serait un bon cabot? Peut-être avait-il seulement besoin d’aide psychologique et d’un peu d’empathie? Arturia m’aurait qualifié comme étant trop ‘’émotif’’ comme elle aime si bien me dire si elle aurait pu lire dans mes pensées. Je dis alors d’une voix enthousiaste,

-Alors le Resto-Bar Bishop ce sera dans ce cas! Si tu as besoin, tu pourras piger dans mes produits pour homme dans ma voiture. Je ne sais pas pour toi, mais j’ai gravement besoin de me brosser les cheveux!

Moi et Arturia nous sommes comme un vieux couple. Notre alpha est souvent absente depuis un certain temps, Zero avait été capturé et ma sœur adoré est elle aussi bien occupé. De ce fait, mon et Arturia avions été en charge des opérations pendant un certain temps. Comme le feu et le froid, la louve arctique étant le froid et moi le feu, nous avions passé des heures à débattre. Aucun de nous deux ne voulant abandonner, perdre et admettre l’utilité de l’autre. Lorsque je criais baston, elle murmurait réfléchissons. Pour compléter notre look de vieux couple, il aurait simplement manqué que nous nous embrassions passionnément pour nous réconcilier après chaque débat! Mais je ne crois pas que nous serions compatibles même si nous le voudrions. De plus, ma vie de boy scout ne lui conviendrait pas dans toute sa richesse. Et pour ma part, je ne pourrais passer ma vie à devoir me comporter comme un membre de la haute classe. Notre relation serait voué à l’échec d’emblée.

J’arrivais finalement à l’endroit où j’avais laissé mes vêtements. Je tendais le bras en hauteur, faisant saillir mes abdominaux. J’agrippais mon sac à dos en hauteur et le déposais sur le sol. Une fois ouvert, j’habillais à la vitesse de la lumière. Je remettais mon caleçon de couleur noire, mes jeans bleu, mes chaussures et mon t-shirt vert. J’étais habillé d’une façon des plus routinière, mais rappeler vous que j’étais seulement venu parcourir les bois au tout début. Je n’aurais jamais pensé rencontrer un membre de la meute, ni aller prendre un verre avec lui. Une fois habillé, je tirais un peu sur mon chandail vers le bas pour le défriper et lui demandait d’un sourire resplendissant,

-C’est mieux maintenant? Direction ma voiture pour se mettre quelque chose sous la dent!

Nous marchions quelques minutes vers le stationnement. Une fois que nous eûmes rejoint le sentir, cela ne prit qu’une minute pour rejoindre ma voiture. Une ford mustang de couleur bleu. Je vous l’accorde, cette voiture est inutile lorsqu’il y a de la neige, du à sa traction avant… Mais bon, je la conduis tout de même, beau temps et mauvais temps. Je fais tout simplement plus attention lorsque la route est glissante ou enneigé. Je me glissais du côté conducteur, débarrais la porte avec un code près de la poignée de porte. Une fois à l’intérieur de la voiture, je récupérais mes clés, mon portefeuille et mon téléphone portable. Je fourrais le tout dans mes poches de jeans et mettait la clé dans le contacte de la voiture. Une fois que Dorian fut installé du côté passager, je lui dis d’une voix douce,

-Tu peux choisir la musique, met toi à ton aise!

Alors que je m’engageais sur la route en direction de la ville, je rajoutais alors,

-En passant moi c’est Lukas Christiansen, c’est quoi ton nom complet?

HRP : Tu peux commencer la suite si tu le désire au Bar-Bishop Twisted Evil Puisque j’ai commencé celui-là Razz Mouhahaha

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bien le bonjour jolie dem... Monsieur? (Pv : Dorian Rosenbach) Dim 6 Nov - 5:05





«Bien le bonjour jolie dem..... monsieur?»
Demoiselle dans ton cul.

PV feat Lukas et Dorian



Je le regardais toujours. Je le trouvais de plus en plus bizarre, bien qu'il était de plus ne plus sympa également. J'crois que c'est ça qui me perdait le plus quant à sa personnalité. Il était super gentil, mais une fois qu'on le connaît. Sinon, il me paraissait trop familier, et me foutait un peu mal à l'aise... Par exemple: son courant d'air... qu'il a réalisé à la dernière minute, ouais? Il allait au Bishop tout nu? J'savais pas si je devais rire ou pleurer au vu de cet homme, par moment...

Mais bon, j'allais devoir m'y faire, il semblait motivé à me payer mon repas. Il avait accepté ma proposition pour le Bishop, étrangement, malgré mon avertissement sur le fait que Alexander y bossait. Était-il con, ou avait-il l'intention de le capturer? J'en savais rien, mais bon... Nous nous rendions à l'arbre en question....... là où il s'étirait de toute sa taille pour atteindre un sac.... dont je constatais la présence après avoir levé les yeux au ciel, et aperçu ses effets personnels complètement hors de ma portée. C'était clairement ce qui nous séparait, niveau grandeur... il était... beaucoup plus grand que moi..... pourquoi j'étais pas aussi grand? Pourquoi j'étais compté comme dans les hommes petits?

Ah, oui, je ne me poserai pas d'autres questions.

Je ne faisais que le suivre, et acquiescer d'un faible sourire et d'un hochement de tête tout ce qu'il me disait, sans plus. Je le suivais jusqu'à sa voiture, là où il prenait bien temps de se coiffer.... chose que je n'avais guère besoin de faire au vu de mes cheveux à moitié tressés. Je hochais négativement de la tête alors qu'il me proposait de m'offrir ses trucs comme la brosse à cheveux et tout, puisque je n'en avais pas besoin... «J'ai les cheveux trop attachés pour avoir la nécessité de m'en occuper! Et c'est pas comme si j'y faisais attention.» BAh non, mes cheveux ils peuvent bien être en bataille, tout emmêlés, tout croches, et je m'en foutais, tant qu'ils étaient propres et qu'ils sentaient bons. En fait, plus cela avance, plus je me demandais pourquoi je les gardais cette longueur, plutôt que de me les raser... . ce serait plus simple, et j'aurais un visage plus masculin avec les cheveux courts qu'avec de longues mèches.

Une fois près de sa voiture...... une ford Mustang..... argent.... riche.... Mais il était pas bien ce mec!!!!! J'embarquais finalement dans sa voiture, à contrecoeur, faisant attention comme pas possible pour ne pas trop salir ou briser la voiture. Cela me turait d'avoir sur la conscience le fait d'avoir ''Scratch'' sa voiture...! Je le regardais, ce dernier me proposant de me mettre à mon aise, et choisir la musique. N'étant pas bien difficile au niveau des goûts musicaux, je le laissais choisir la musique.... où je laisserais celle qui joue déjà, reste à savoir s'il avait envie de changer de musique, mais je ne toucherai à rien dans cette voiture! Trop luxueux pour mon faible budget, j'ai peine à m'acheter un vélo!

Il me donnait son vrai nom... enfin, complet. Pour ma part, je devrais peut-être lui donner le mien, complet également... mais bon, j'hésitais, puisque j'avais eu l'idée de génie de garder mon propre nom, faisant de moi un trans ayant un nom unisexe, c'était douteux aux abords... mais il avait sûrement deviné ma situation, et me comprenait sûrement, d'ailleurs. Du moins, je l'espère. «Dorian Rosenbach.» Nom complet: transmis. Il allait savoir comment m'appeler, au moins. Nous allons prendre un verre ensemble, cela aurait été ridicule de ne pas donner mon nom pour cette raison...! Bref, nous étions en route, lentement, direction notre bon souper/bière!

RP TERMINÉ!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Bien le bonjour jolie dem... Monsieur? (Pv : Dorian Rosenbach)

Revenir en haut Aller en bas
Bien le bonjour jolie dem... Monsieur? (Pv : Dorian Rosenbach)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Bien le bonjour bande de gens !
» "Bien le bonjour~" || Elisabeth
» PPS voyages (divers)
» bien le bonjour
» Bien le bonjour.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Richmond Park-
Sauter vers: