Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

Evelyne Salt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 1385
Points : 1905
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille: 5p6
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Evelyne Salt Jeu 5 Mar - 12:48




Identification

Parce que nous sommes qui nous sommes


Nom : Salt
Prénom : Evelyne
Surnom* : Phantom
Âge : 213 ans
Sexe : Féminin
Orientation* : Lesbienne
Race : Vampire
Origine : Amérindienne et Anglaise 
Physique

Parce que nous sommes tous beaux à noter façon


Description physique : Physiquement, Evelyne est une femme très séduisante. Elle a de longs cheveux noirs naturels, plats tout en étant volumineux. Son visage mince et jeune contient de petites lèvres rosâtres des plus désirables. Comme tout vampire, lorsqu’elle sourit à pleine de dents, deux de ses dents sont plus pointus que les autres. Mais pour le reste, pas besoin de dentiste dans son cas, car c’est dent sont toutes bien droites et blanches. La partie de son corps la plus tape-à-l'œil, qui lui amène généralement le plus de compliments est ses yeux. Avant sa transformation en vampire, ils étaient bleu foncé. Maintenant ils ont pâli, ils sont bleu ciel, voir pratiquement blanc avec une légère teinte de bleu à l’intérieur. On ne lui attribuerait jamais comme âge 213 ans, mais plutôt entre 20 et 25 ans. 


Pour le reste de son corps, si vos goûts sont dans la moyenne, il est tout autant attirant que son visage. Son corps est athlétique et  mesure 5,6 pouces. Elle est mince, tout en gardant des formes des plus féminines. Soit de belle hanche, un beau buste et des fesses rondes. Bref, tout est équilibré et proportionnel. Pour terminer, comme tout  vampire, sa peau est plus pâle qu’elle l’était lorsqu’elle était vivante. Heureusement, du à ses origines amérindiennes, sa peau garde un léger teint. Elle pourrait donc passer pour une humaine très pâle.  


Points particulier : 
Son arme est des plus spéciale. Elle lui a couté une petite fortune, mais elle lui est des plus précieuse. C'est à la base une épée aiguisée en argent, avec la lame rétractable dans le long manche. Lorsque la lame est rétractée, elle devient une espèce d'arbalète, sans en être une.  Celle-ci peut accueillir jusqu'à 10 projectiles, tous plus petit que des flèches normalement utilisées dans un arc. Une bonne comparaison serait la longueur d'une main. 

  psychologique

Parce que nous sommes tous différents


Description psychologique :  En  général, Evelyne est stable psychologiquement parlant. Elle n’a pas de saute d’humeur, n’a aucun problème de santé mentale et s’est bien développée intellectuellement. Elle a toujours eu un penchant pour la psychologie, elle a donc une bonne écoute et une très bonne capacité d’analyse. Elle à une belle joie de vivre, c’est une personne énergique, sympathique et charmeuse. Le genre de fille que vous voulez comme amie. Elle est une fille très mature, du haut de ses 213 ans, elle a appris à gérer ses émotions de façon impeccable.  En effet, pour accomplir son métier de mercenaire, où elle doit parfois mentir pour faire ses contrats et s’infiltrer dans une organisation par exemple, Evelyne doit pouvoir mentir et contrôler toutes ses réactions à la perfection pour ne pas se faire coincer, ce qu’elle a appris à faire. Seules les personnes la connaissant très bien et personnellement pourrait lire ses émotions à travers son regard.  Evelyne travail comme mercenaire/tueuse à gages, mais n’aime par particulièrement tuer. Elle le fait parce que la paye est bonne et parce qu’elle ne ressent aucune culpabilité à le faire. De plus, elle peut boire le sang de ses victimes. Cela fait donc un 3 en 1. Mais ce qu’elle aime réellement faire dans la vie, c’est d’avoir du plaisir avec des personnes, dans des soirées, et terminer celle-ci en ayant un plaisir mutuel avec de jolies demoiselles. Evelyne, est au fond d’elle est une personne très romantique et tendre. Elle raffole de moment tendre et sensuel où elle peut profiter de la chaleur des femmes. Si celles-ci lui permettent de boire de leur sang, elle n’en prend qu’un petit peu et en profite, mais sinon, elle ne se nourrira jamais d’une personne non consentante dans des situations de séduction. C’est une gentlelady, on dira. Ses principaux défauts, son sont impatience et son impulsivité. Avec les années, ces comportements sont moins explosifs. Mais reste que bien souvent, lors de situation de tout les jours, où elle n’est pas concentrée à contrôler ses émotions, elle peut oublier sa force et vitesse surnaturelle et réagir vivement. Elle n’est pas agressive, mais reste que lorsqu’elle veut rester discrète dans un bar, et que par impulsion elle casse le bras d’un homme qui lui a touché les fesses… Zéro point pour la discrétion.  

Socialement parlant, elle est seule. Elle n’a pas réellement d’ami, mit à part les gens qu’elle rencontre dans les soirées et qu’elle ne revoit jamais par la suite. Elle n’a pas de famille non plus, puisque tous ceux qu’elle connaissait sont morts avec l’âge et la maladie. Elle n’est donc pas fermée à des discussions, mais ne cherche jamais à se faire d’ami, seulement des connaissances.  Face aux loup-garou, elle peut entretenir des discussions avec eux et n’aura pas particulièrement de méfiance à leur égard, mais elle ne pourra jamais dire que l’un d’eux est son ami.  La raison de ce comportement, est qu’elle ne se sent pas réellement impliqué dans le conflits opposant lycan/vampire. Elle fait ses choses de son côté et veut seulement rester hors de cette guerre civile, en faisant ses contrats, mais sans avoir à défendre sa race.

Peur : Elle a une terrible peur de l’engagement et d’entretenir des relations avec d’autres personnes. Elle a peur de l’attachement, et d’être blessé par ce lien par la suite, car cela serait sa seule réelle faiblesse. Tout cela est lié à la peur de perdre un être cher et d’avoir des sentiments pour quelqu’un.

Elle n’a pas une peur à faire glacer le sang, mais une parti d’elle a peur qu’elle doive s’impliquer dans le conflit opposant les lycans et vampires. Puisque tout de même âgée et puissante, elle serait une bonne alliée pour les sanguinaires par exemple.
histoire

Parce que notre passé a fait de nous ce que nous sommes aujourd'hui


Passé : Résumer 213 ans de vie n’est pas une chose simple à synthétiser. Il est important de commencer par le commencement…

Descendant d’un père anglais et d’une mère amérindienne, Evelyne passa une grande partie de sa vie dans une réserve. Son père les quitta à sa naissance, elle n’eut donc que sa mère pour l’élever et la soutenir. À l’âge de 19 ans, elle décida de prendre sa vie en main pour devenir enfin une adulte indépendante. Elle entama donc l’université en psychologie, sa plus grande erreur. C’est un soir après une dure journée qu’elle fut traquée. Après un party des plus déchainé, alors qu’elle marchait seule vers son petit appartement complètement ivre, qu’elle le vit lui. Un grand homme, à la peau pâle et en costume veston cravate. Il s’avança vers elle, entamant un sourire sadique au visage et un regard plus froid que la glace. Elle n’eut pas le temps de crier ni de courir, qu’il la tenait fermement contre lui. Il lui murmure,


<< Amène moi chez toi comme si de rien n’était, sinon tu meurs… >>

La peur la saisissant de toute part, elle ne put qu’adhérer à sa demande. Elle l’amena jusqu’à chez elle, main dans la main, comme un couple des plus normal. C’est lorsqu’arrivé à l’appartement, alors qui barrait la porter derrière eux qu’elle se permit de verser une larme. Une larme de peur. Elle comprit à ce moment qu’elle mourrait seule, et que son corps serrait probablement découvert seulement dans 1 semaine ou deux lorsque morte d’inquiétude de ne plus avoir de nouvelle, sa mère appellerait la police. Sans avertissement, l’homme la surplomba de sa grandeur. Une vraie montagne de muscle. Sans lui laisser aucune chance, il poussa brutalement Evelyne au sol. Le choc procura à celle-ci des étourdissements. Le temps de s’en remettre, il était déjà sur elle, tassant sa longue chevelure de son cou. Et dans le temps de le dire, il mordit la pauvre jeune femme et entama de la vider de son sang. Elle se débattit comme elle le pouvait, mais il était bien trop fort pour elle.Ainsi, telle une vulgaire chaussette, lorsqu’il la crut morte, probablement un amateur, il la laissa pour morte, étendu sur son tapis de salon. Remarquant qu’elle ne l’était pas, qu’elle respirait encore, mais faiblement, la créature lui dit,

<< Encore vivante? Tu es tenace je dois te le donner… (Sourire) je vais te faire un cadeau dans ce cas, un don.  >>

Ces mots sont la seule chose dont Evelyne se souvienne avant de sombrer dans l’inconscience.

Quelques heures plus tard, celle-ci se réveilla. Un mal de tête et un mal de cou saisissant étaient les seules choses qu’elle ne comprenne à ce moment. Sans parler que son corps entier la brûlait, comme si ses organes avaient tous bougé de l’intérieur. C’était quoi cet homme, un cannibale? À ce moment, elle fut aussi prise d’une soif saisissante, une soif de sang. Elle sortit de son appartement, laissant la porte ouverte derrière elle, comme en transe. Ses vêtements imbibés de sang au niveau du cou avec une démarche des plus faibles, elle ressortit dehors, ou la nuit était encore bien présente. Son premier meurtre se passa à ce moment. Au loin, elle vit un homme de race blanche, assis paisiblement sur un banc de parc, comme s’il attendait quelqu’un. Evelyne, sans savoir pourquoi, s’avança vers lui, fixant son cou, voyant à travers de sa peau une veine des plus pulpeuses. L’homme, ne comprenant pas qu’il venait d’être pris en chasse, comme un bon samaritain, courut vers elle, lui demandant comment elle allait. Comme seule réponse, une morsure au cou et ensuite la mort furent ce qu’il obtient. Penchée sur sa victime, Evelyne finit par ouvrir les yeux en produisant un son montrant sa satisfaction. C’est alors qu’elle vit ses yeux rouges dans une flaque d’eau près de sa victime. Celle-ci recula vivement, tournant son regard vers l’homme mort devant elle. Envahis par la peur, Evelyne partit en courant. Elle courra plus rapidement qu’elle ne l’avait jamais fait, même pour elle qui excellait en sport. En arrivant dans son appartement, seul lieu qu’elle connaisse sur le campus, elle referma vivement la porte derrière elle et barra celle-ci. Elle se dirigea vers la salle de bain d’un pas vif et referma la porte derrière elle.

Evelyne sursauta et recula d’un pas lorsqu’elle tomba face à son reflet dans le miroir. Ses yeux, de nature bleu-vert, étaient maintenant bleu pâle, presque blanc. Ensuite, elle remarqua que ses dents n’étaient plus pareilles, il y en avait deux qui était plus pointu que la normale. Sans parler du sang, de tout le sang qu’elle avait sur elle. Se disant qu’elle devait avoir une grosse blessure au cou du à l’attaque qu’elle avait vécu, elle poussa son chandail sur le côté, pour ne rien voir. Tout semblait guéri, il ne restait que du sang. Ses mains en étaient même couvertes, du sang de sa victime. Ne croyant pas ce qu’il lui arrivait, et les yeux pleins d’eau à la vue du sang de sa victime, elle s’empressa de se déshabiller pour aller dans la douche.

Evelyne resta des heures sous la douche. Assise dans le bain en position fœtale en dessous du jet. Le jet d’eau n’ayant plus de chaleurs, elle ne trouvait même pas désagréable la froideur de l’eau qui lui coulait sur le corps. Elle se repassait la scène de son meurtre encore et encore. La soif avait tellement été intense, elle n’avait pu se contrôler. À ce moment, elle vit une ombre derrière son rideau de douche, sur le qui-vive, elle le poussa, n’ayant aucune peur en ce qui a trait à la nudité. Elle tomba face à face avec le grand homme qui l’avait agressé plus tôt. Maintenant qu’elle n’était plus en état de panique, elle pouvait observer ses traits, grands bruns aux yeux noisette.

Il se présenta au nom d’Elliot. C’est lui qui apprit tout ce qu’un vampire doit savoir pour survivre. Comme ne pas aller au soleil, manger d’ail et mordre tout ce qui bouge. Il fut le mentor de la jeune vampire pendant près de 10 ans, jusqu’à ce qu’il meurt suite à un combat contre lycan.

La vie d’Evelyne fut des plus monotones par la suite. Celle-ci retourna dans ses sources, elle retourna vivre dans la réserve où sa mère vivait encore. Bien sûr, elle du expliqué ce qu’elle était devenue au village entier, mais les Amérindiens ayant comme principale valeur la famille et la loyauté,  l’ont tout de même accepté parmi eux. Sa seule condition était de ne pas se nourrir du sang des leurs, ce qu’elle respecta à la lettre. Durant environ 80 ans, elle passa le plus clair de son temps à s’entraîner aux arts martiaux et à l’épée. Elle apprit à connaître son corps et ses limites quant à sa condition de vampire. Elle apprit l’art de la séduction. L’utilisant pour arriver à ses fins, soit-ce nourrir. Elle vécut dans un havre de paix durant ces années, où elle put dans la plus grande discrétion s’épanouir en tant que vampire.

Ayant vu tous ceux qu’elle aimait mourir de maladie et de vieillesse, y compris sa mère, elle quitta la réserve pour aller vivre en ville, près de son ancienne université. Elle joint à ce moment un gang de rue, un métier plus évident pour gagner sa potence vue sa condition. Elle passa une vingtaine d’années à apprendre les ficelles du métier, mais se spécialisa dans l’art du meurtre et de la séduction, deux outils plus qu’utiles pour elle. Jusqu’à ce que son gang l’envoie à Londre. Il disait qu’ils n’avaient plus aucune nouvelle du parrain et du regroupement se situant là-bas. C’est à ce moment d’ailleurs que tout à réellement commencé à Londre. Par l'extermination des gangs de rue à cause de la guerre constante entre les vampires et les lycans.


Elle s'était bien fait avoir, car arrivée à Londre, elle comprit qu'elle ne pourrait plus partir. Comprenant l'ampleur de la situation, soient les guerres civiles, politiques et la dysfonction sociale en cour suite à la création de cette triangulation entre les vampires, lycans et humains. Evelyne se trouva un petit appartement, sans fenêtre, dans un sous-sol d'un appartement dans le centre-ville de Londre. Elle commença alors à se faire connaitre comme mercenaire et tueuse à gage, excellent dans la séduction et le meurtre. Elle se fit connaître sous le nom de Phantom, son nom de gang de rue. Pour le reste, ayant besoin de consommer une humaine entière aux 2-3 semaines maximum, elle profite des petits bonheurs que les clubs ont à lui offrir. Soit le plaisir de la chair avec de jolies demoiselles, ou de sang pour étancher sa soif. 

Parenté* :
Aucune, toute décédée

Animal de compagnie* :
Un lézard
Derrière l'écran

Parce qu'il est bien de savoir avec qui nous jouons !


Nom* : Cassandra
Surnom : Cass
âge : 22 ans
Comment avez-vous découvert le forum : Séb sur facebook Razz
autres personnages ? Si oui, qui? : /
Fréquence de connexion sur 7 jours : 2-3 fois


Dernière édition par Evelyne Salt le Ven 13 Mar - 12:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Grey

L'administrateur sadique
L'administrateur sadique


Messages : 2495
Points : 3488
Niveau de puissance : Louveteau
Emploi et loisir : Mercenaire

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Mercenaire

MessageSujet: Re: Evelyne Salt Jeu 4 Fév - 21:14

Bonjour,

Je te demanderais de refaire ta fiche de présentation, celle-ci ayant changée. Le contexte a quelques modifications apportées ainsi que les groupes jouables, il serait donc préférable de les relire, ainsi que relire les règlements.

Merci beaucoup d'être revenue parmi nous!

au plaisir (:

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

FicheConnaissancesSuivi de RP ♦ #999999

Signa par Mikaël Crown *_* Groooos merci ♥♥
Carte d'identité de la brigade de l'ombre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Evelyne Salt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [TERMINÉ] [Event]Pause café... qui tourne bien, pour une fois! [PV Evelyne Salt]
» Evelyne Salt
» Evelyne Loisel [validée]
» Put salt into the open wound - Dakota
» Une diapora, une nouvelle approche!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Coin détente :: Archives :: Fiches de présentations archivées-
Sauter vers: