Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

Une douche avant le retour de Yoyami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
avatar
Vampire Ancestral


Messages : 2213
Points : 2278
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille: 5p6
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: Une douche avant le retour de Yoyami Ven 26 Aoû - 18:52

J’avais beaucoup aimée la petite chicane de couple entre Zophael et Bryan. Mais je ne le démontrais aucunement. Je trouvais presque mignon de voir à quel point, Bryan ne ferait rien. Par amour pour le corps de son amant. Je me demandais alors ce que je serais prête à faire, par amour. Cela serait à voir, ma relation avec Anna était nouvelle et tout allait pour le mieux pour le moment. Je chassais ces questions d’un revers de main et me concentrais de nouveau sur les deux hommes.

Lorsque le Lycan me demandait une autre question, comment j’avais fait pour entrer dans l’armée à l’époque, j’eu un fin sourire. J’eu envie de l’applaudir et de lui lancer une phrase du genre ‘’Tu es moins bête que tu en as l’air!’’, mais j’aurais seulement rajouté de l’huile sur le feu. C’était en effet une excellente question et j’étais impressionné de voir que le Lycan avait suivi ses cours d’histoires.

En effet, les femmes n’occupaient pas une grande place dans la société il y a 200 ans. J’avais joint l’armée car je ne savais pas quoi faire d’autre. J’avais été victime de sexiste et de discrimination, parce que j’étais une femme. J’avais dû travailler plus fort que tous mes collègues masculins pour me faire accepter et j’avais finalement été transféré après 1 année dans un département ou seule ma précision était demandée. Probablement m’avait-il envoyé dans les services secrets, pour utiliser mes attributs féminins dans le but d’obtenir des informations. Heureusement, j’avais réussis à faire ma place après quelques années. Mais j’avais dû travailler d’arrache-pied pour être vu d’une autre façon qu’une simple femme. Une blonde aux yeux bleus qui peut recueillir facilement des informations après des hommes riches et puissants. La voix du Lycan attirait mon attention de nouveau, me demandant quel était ma réponse. Je dirigeais alors mes deux yeux glacé dans sa pupille de couleur émeraude,

-Je suis désolé, j’étais coincé dans mes pensées. Vous avez fait resurgir plusieurs souvenirs avec cette question.

J’eu alors un petit sourire, alors que je dis d’une voix calme et en contrôle,

-J’ai réussis à rentrer dans l’armée, car je suis arrivé au bon moment. Dans les années 1800, ils cherchaient des soldats pour combler les rangs, la Russie était dans une période difficile politiquement parlant et il ne pouvait se plaindre réellement sur les candidats. De la chair à canon, c’est de la chair à canon au bout du compte.

Je pris une pause, je me rappelais tous les entrainements, où j’avais dû donner le triple des efforts demandé par mes collègues masculin pour rester dans la course. J’avais travaillé fort pour garder ma place.

-En effet, il y a 200 ans, les femmes n’avaient pas une grande place dans la hiérarchie. J’ai été victime de sexiste lors de mon séjour dans l’armée et j’ai dû travailler trois fois plus fort que les hommes pour garder ma place. Après une année à suivre la formation générale, j’ai été transféré dans les services spéciaux, ceux de l’infiltration.

Le département se nommait ‘’Les services d’infiltration’’ c’était le beau mot savant pour espionnage, assassinat et recherche d’information. C’était ce terme exactement d’ailleurs, qui devait apparaître dans mon dossier militaire. J’allais voir si le Lycan avait des connaissances en ce qui attrait aux différents départements militaires. Je rajoutais alors,

-Ne pouvant rivaliser avec mes collègues masculins sur le plan physique, ce département convenait mieux à mes charmes féminins… Après quelques années, j’ai été envoyé ici, en quête d’information. Je me suis alors fait mordre en cour d’opération. Vous savez tout comme moi, qu’il y a deux cents ans, je n’aurais pu retourner dans ma province de résidence avec ma condition vampirique.

Je gardais mon regard dans celui du lycan. J’attendais de voir s’il avait d’autres questions. J’avais gardé pour moi quelques informations bien-sûr. Je n’avais pas rajouté que l’une des raisons pour laquelle je suis resté dans ce département aussi longtemps était ma précision et ma rapidité d’exécution dans quelques assassinats.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Yoyami Shinosuke

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 828
Points : 488
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Serveur

Feuille de personnage
Âge: 168 ans
Taille:
Emploi: Serveur

MessageSujet: Re: Une douche avant le retour de Yoyami Jeu 22 Sep - 16:25

  • Yoyami Shinosuke/Zophaël
  • Evelyne Salt/Bryan Grey
Une douche avant le retour de Yoyami
Je souriais à Bryan quand il me lança un regard en coin.

«Tiens-toi tranquille, t'entend... on va en discuter tout à l'heure, j'ai dit.»

Je soupirais.

J’ai l’air sourd mon beau ? Je n’ai pas l’intention de filer. Tu es trop drôle quand tu es en colère.

Je fixais Evelyne, elle avait dû bien s’amuser de notre mini dispute à Bryan et à moi. Je regardais ensuite Bryan qui était concentré sur Evelyne. Je souriais encore, s’il pensait me faire peur, il devait savoir depuis le temps qu’il n’y parvenait jamais.

«Y a un truc qui me chicote dans cet histoire, tu veux? Explique-moi comment t'as fait pour entrer militaire à l'époque, en Russie, et en tant que femme?»

Je fixais encore Bryan, mais qu’est ce qu’on en avait à foutre sérieux ? Pour moi, c’était pas du tout intéressant. J’observais Bryan prendre en photo les deux côtés de la carte d’identité de la vampire avant de la lui rendre et de remettre son téléphone dans sa poche. Evelyne elle avait eu un fin sourire face à la question du lycan. Sa question n’était pas bête certes, sachant que les femmes étaient des moins que rien à l’époque, mais la réponse ne m’intéressait absolument pas. L’œil dans l’œil, le lycan et la vampire se toisaient.

«Alors, quel est ta réponse, Evelyne?»

Elle sembla sortir d’un rêve.

-Je suis désolé, j’étais coincé dans mes pensées. Vous avez fait resurgir plusieurs souvenirs avec cette question.

Evelyne eu un nouveau sourire.

-J’ai réussis à rentrer dans l’armée, car je suis arrivé au bon moment. Dans les années 1800, ils cherchaient des soldats pour combler les rangs, la Russie était dans une période difficile politiquement parlant et il ne pouvait se plaindre réellement sur les candidats. De la chair à canon, c’est de la chair à canon au bout du compte.

Je buvais une poche de sang piqué aux dons du sang pendant qu’elle parlait. C’était ennuyeux à mourir pour moi.

-En effet, il y a 200 ans, les femmes n’avaient pas une grande place dans la hiérarchie. J’ai été victime de sexiste lors de mon séjour dans l’armée et j’ai dû travailler trois fois plus fort que les hommes pour garder ma place. Après une année à suivre la formation générale, j’ai été transféré dans les services spéciaux, ceux de l’infiltration. Ne pouvant rivaliser avec mes collègues masculins sur le plan physique, ce département convenait mieux à mes charmes féminins… Après quelques années, j’ai été envoyé ici, en quête d’information. Je me suis alors fait mordre en cour d’opération. Vous savez tout comme moi, qu’il y a deux cents ans, je n’aurais pu retourner dans ma province de résidence avec ma condition vampirique.

Je terminais ma poche de sang d’un trait, allant jeter le paquet à la poubelle.

C’est bon ? Vous avez finis ? Où je dois encore me taper des histoires ennuyeuses ?

J’étais franc, j’en avais marre d’attendre, j’avais envie de sortir, de faire autre chose que de poireauter au milieu de la vampire et du lycan pendant qu’ils discutaient.
Pensées Zophaël, Pensées Yoyami, Paroles Yoyami, Paroles Zophaël
[/color]

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
~ Yoyami s'exprime en #990000 et Zophaël en #0000FF ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beyondthedarkness.forumactif.org/
Bryan Grey

L'administrateur sadique
avatar
L'administrateur sadique


Messages : 2725
Points : 3319
Niveau de puissance : Louveteau
Emploi et loisir : Mercenaire

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Mercenaire

MessageSujet: Re: Une douche avant le retour de Yoyami Ven 23 Sep - 0:02



Une douche avant le retour de Yoyami
PV Bryan Evelyne et Yoyami

Mon regard émeraude scrutait le regard de Evelyne alors qu'elle répondait à mes questions. Je tâchais d'ignorer Zophaël qui venait dire des âneries en arrière plan, tentant de me concentrer sur ce qu'elle disait, elle. Mon enregistreur captait tous les sons, espérant qu'il n'avait pas capté aucun mot de ce que Zophaël m'avait sorti comme dires. C'était plutôt compliqué, étant tous les trois dans la même pièce, il était certain que sa voix avait raisonné dans l'enregistrement...... donc forte chance qu'on ait la trace du tueur en plus, dansl a preuve qui devrait me servir à accuser Evelyne? Je soupirais intérieurement, roulant les yeux dans le vide en me rendant compte de la gaffe actuelle.

Au moins, une chose qui est bien: Evelyne m'avait expliquée la raison pour laquelle elle était dans un poste aussi important malgré son statut d'objet de l'époque. Cela pourrait expliquer bien des choses quant à ce qu'elle est devenue, et ce qu'elle fait comme boulot en ce moment. Cela expliquerait aussi sa grande détermination, du moins, ce que je pouvais en deviner. Ça en prenait, de la volonté, pour arriver à confronter la façon de penser de tout un état, tout un pays, et de prendre position importante face à tant de gens renfermés. À l'époque, y avait la peine de mort? Je n'en étais pas sûr encore, j'avais toujours coulé mes cours d'histoire...... mais si c'était le cas, elle en avait échappée également, sûrement. Elle était sûrement moins conne que ce qu'elle laissait paraître, faut croire que c'est qu'une couverture..... de même pour sa tignasse aussi pâle, sûrement.«Intéressant! » En fait, non, je disais cela pour agacer Zophaël....

... ce con qui venait qu'à lancer une autre réplique, d'ailleurs. Je fermais l'enregistrement de mon portable avant de le foutre dans la merde (Zophaël je m'en fous, bien sûr, si c'était pas qu'il vivait dans le même corps que mon copain...) mais je me devais quand-même de me retenir, et éviter de tout balancer par desus bord comme je suis si doué pour le faire. Ma vie était déjà cauchemardesque en ce moment, fallait pas que j'en rajoute. Une fois l'enregistrement coupé, je remettais le portable dans ma poche, regardant Evelyne d'un oeil nonchalent. «Tu es mieux de surveiller tes arrières, ma chère, pour les jours à venir. Même si je ne veux pas te dénoncer, j'en connais un qui pourrait foutre la merde. » ouais, et là, on ne parlait pas de Yoyami, non, mais bien de Zophaël, que je toisais du regard rapidement avant de ramener mon unique oeil vers la jeune femme. Je me craquais les jointures discrètement alors que je soupirais bruyamment.

Je me retournais complètement face à Zophaël. Ce con, celui que j'allais finir par frapper un jour. Je devais me retenir, mais Ô combien c'était difficile: mes poings partirent, agrippant le collet du haut de Zophaël pour le coller au mur violemment, fortement, je le toisais du regard, un oeil noir rivé dans son regard, nos iris émeraudes se croisant. «Toi, tu vas apprendre à te fermer la gueule, t'as compris? T'as parlé dans l'enregistrement en plus, tu veux vraiment vendre Yoyami aux autorités? Moi, j'tiens pas à l'voir se faire enfermer, et j'crois pas que ça te plairait, d'ailleurs. » J'étais vraiemnt de mauvais humeur!!!!! Zophaël ne pouvait pas me dire qu'il avait pa entendu l'enregistrment, il m'avait vu sur mon portable, il avait clairement vu que je bossais là dessus, et avait sûrement entendu le son de l'enregistrement également, c'était pourtant clair. Il était juste.......... vraiment con.


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
FicheConnaissancesSuivi de RP ♦ #ffffff
Carte d'identité de la brigade de l'ombre:
 


• I've never been perfect, but neither have you •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
avatar
Vampire Ancestral


Messages : 2213
Points : 2278
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille: 5p6
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: Une douche avant le retour de Yoyami Ven 23 Sep - 18:24

Zophael et son attitude. Ce mec se foutait réellement de tout. Impoli, irrespectueux et arrogant étaient tous des termes qui le décrivaient très bien. Il avait bu une poche de sang, probablement pour s’occuper en attendant. Enfant impatient qu’il était de ne pas recevoir de l’attention pendant quelques secondes, il parlait en même temps que Bryan, alors que celui-ci enregistrait mon récit. Je ne pus m’empêcher d’avoir un sourire amusé. J’espère qu’il était conscient, qu’il venait désormais de rendre la tentative du loup inutile en parlant dans l’arrière-plan de la sorte. Le loup ne pourrait plus utiliser cet enregistrement contre moi. S’il le faisait, il devrait justifier qui était l’autre homme dans la bande, vendant donc Yoyami dans l’affaire. Le lycan semblait assez en rogne pour le moment, je retenais un rire afin de ne pas rajouter de l’huile sur le feu.

Le lycanthrope fermait alors l’enregistrement et il remit le portable dans ses poches. Il me dit alors avec un regard nonchalant que j’étais mieux de surveiller mes arrières. Rajoutant que lui ne serait pas un danger, mais Zophael pourrait l’être. J’hochais de la tête et lui sourit de façon angélique. Je ne m’inquiétais pas le moins du monde, de fait, le vampire ne me faisait pas peur en combat singulier. Mais je devais admettre que les individus coincé avec des problèmes de santé mentaux pouvaient s’avérer imprévisible, donc dangereux.

Le Lycan craqua ses jointures, avant de soupirer bruyamment et de finalement se retourner vers le vampire qui est son amant en temps normal. Enfin… L’autre personnalité de ce vampire est son amant. Il agrippa le vampire au collet et le plaqua ensuite violemment au mur. Le toisant du regard et démontrant sa colère. Je retenais un nouveau sourire. Autant plaisant que cela pouvait être d’observer leurs problèmes conjugaux, il était temps pour moi de m’éclipser et de les laisser entrent hommes. Je brisais alors le silence et dit d’une voix claire et amusé,

-Je vais profiter de ce silence pour m’éclipser et vous laisser entrent homme.

Je prenais le petit papier de prescription et m’approchais de Bryan de façon à ce qu’il puisse bien m’observer. J’avais souvent dû intervenir auprès de personne en crise ou seulement sur le qui-vive. La clé dans ces situations est de garder les mains à découvert, d’avancer lentement vers eux et surtout de rester dans leurs champs de vision. J’appliquais tous ces principes et déposais le papier dans la poche de pantalon celui-ci. Je fis alors un pas vers l’arrière, avant de rajouter calmement avec un petit sourire,

-Assure toi qu’ils prennent ses médicaments, cela évitera un nouveau bain de sang.


Je me dirigeais alors bien calmement vers l’entrée, remettant mes souliers de façon nonchalante. Je n’entendais pas un son dans la cuisine, hormis la respiration des deux hommes. Ils devaient attendre que je sorte de la pièce avant de s’engueuler pour que je n’assiste pas à leur chicane de couple. Je n’étais pas contre! J’avais d’ailleurs déjà passé trop de temps en leur présence. Juste au cas où Bryan tente de me suivre, j’allais allez dormir chez moi ce soir et non au manoir. On ne sait jamais, peut-être assignerait-il un agent de la brigade de l’ombre à me suivre dès que j’aurais quitté l’appartement. Je tournais alors la poignée de porte avec mon chandail, pour ne pas laisser d’empreinte trop claire… Je sais… Réflexe idiot en considérant que j’avais touché le papier médical sans gants! Que voulez-vous, les habitudes sont plus fortes que moi. J’ouvrais délicatement la porte, pris mon sac avec mon chandail ensanglanté et dit d’une voix amusé,

-Bonne soirée les amoureux!

Je refermais alors la porte derrière moi et me dirigeait vers mon loft sans perdre plus de temps, avant le lever du soleil.

HJ : Eve est OUT du RP Smile

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Yoyami Shinosuke

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 828
Points : 488
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Serveur

Feuille de personnage
Âge: 168 ans
Taille:
Emploi: Serveur

MessageSujet: Re: Une douche avant le retour de Yoyami Jeu 29 Sep - 17:37

  • Yoyami Shinosuke/Zophaël
  • Evelyne Salt/Bryan Grey
Une douche avant le retour de Yoyami
Autant pour Bryan que pour Evelyne, j’étais idiot en parlant ainsi en arrière-plan. Mais mon but était de protéger Evelyne ainsi. J’y étais allé un peu fort avec elle, et mon amusement touchait à sa fin, je m’étais lassé, carrément. Cette dernière eut un petit sourire amusé, auquel je répondais par un sourire qui se voulait rassurant, bien que c’était difficile avec mon éternel air sadique. Bryan semblait énervé, rien de plus normal. J’allais avoir droit à un sermon.

«Intéressant! »

Je soupirais fortement à cette réflexion. Non, l’histoire d’Evelyne n’était pas intéressante ! Le lycan rangea son portable dans sa poche.

«Tu es mieux de surveiller tes arrières, ma chère, pour les jours à venir. Même si je ne veux pas te dénoncer, j'en connais un qui pourrait foutre la merde. »

Je soupirais encore plus.

Quel intérêt aurai-je à la foutre dans la merde alors que je viens de l’en sortir en parlant en arrière-plan. Oublies cette histoire Bryan, ou mets la sur le dos d’un Sanguinaire ou d’un Croc Noir, ça passera très bien.

J’étais parfaitement sérieux. Pourquoi en faire tout un plat ? Entre la parole de Bryan et celle d’un de ces deux clans abjects, ce serait celle du copain de Yoyami qui serait crue. Evelyne hocha la tête aux paroles de Bryan en souriant de façon angélique. Je détestais ce sourire.

Je reportais mon attention sur Bryan qui fit craquer ses jointures. Il me toisait d’un air mauvais alors que je lui souriais d’un air qui se voulait innocent sans pour autant l’être. Le soupire du lycan se fit bruyant. Il m’attrapa violemment par le col de mon kimono pour me coller tout aussi violemment au mur, le regard plus noir que jamais.

«Toi, tu vas apprendre à te fermer la gueule, t'as compris? T'as parlé dans l'enregistrement en plus, tu veux vraiment vendre Yoyami aux autorités? Moi, j'tiens pas à l'voir se faire enfermer, et j'crois pas que ça te plairait, d'ailleurs. »

Evelyne brisa le silence avant que je ne puisse répliquer.

-Je vais profiter de ce silence pour m’éclipser et vous laisser entrent homme.

Je regardais la vampire prendre la prescription de Yoya pour s’approcher de manière prudente de Bryan, lui glissant le papier dans le pantalon de se dernier. Elle s’écarta un peu avec un sourire auquel je répondis, toujours avec sadisme et folie.

-Assure toi qu’ils prennent ses médicaments, cela évitera un nouveau bain de sang.

Je gardais mon sourire.

Tu pourrais me remercier ma chère de t’avoir évité d’être dans la merde. Même si j’avoue que c’est mon envie de jouer avec toi qui t’as quelque peu ennuyée.

Je regardais la femme sortir de la cuisine, sans doute pour aller à la porte d’entrée. Le temps passa, Bryan et moi nous nous affrontions du regard silencieusement. Lui me foudroyait de ses prunelles émeraude alors que les miennes brillaient d’une lueur amusée.

-Bonne soirée les amoureux!

Entendant la porte s’ouvrir et se fermer, je partis d’un petit.

Tu as entendu ? Je suis ton amoureux !

Je caressais la nuque du lycan en écartant les jambes.

Si nous faisions des choses d’amoureux ? Yoyami n’est pas obligé de le savoir ~
Pensées Zophaël, Pensées Yoyami, Paroles Yoyami, Paroles Zophaël

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
~ Yoyami s'exprime en #990000 et Zophaël en #0000FF ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beyondthedarkness.forumactif.org/
Bryan Grey

L'administrateur sadique
avatar
L'administrateur sadique


Messages : 2725
Points : 3319
Niveau de puissance : Louveteau
Emploi et loisir : Mercenaire

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Mercenaire

MessageSujet: Re: Une douche avant le retour de Yoyami Sam 1 Oct - 16:55



Une douche avant le retour de Yoyami
PV Bryan Evelyne et Yoyami

Je voyais Evelyne s'éclipser... je le savais, elle allait se pousser comme une lâche, mais maintenant, j'ai des informations. J'ai toujours la possibilité de modifier l'enregistrement si ça s'avère nécessaire, bien que ça pourrait être complexe et assez dangereux pour mon poste... je ne permettrai pas à quiconque de mettre la main sur Yoyami, mais Evelyne, elle, s'était poussée, me laissant avec de précieux informations que je ne pouvais toutefois pas négliger. Le dilemme en moi était toujours présent, et j'arrivais pas à réfléchir correctement, à savoir ce que je ferais avec l'info.

Un bain de sang... Zophaël qui veut jouer avec elle... mais putain, j'en avais manqué un sérieux bout. Si seulement j'avais été plus présent pour Yoyami, et que j'aurais été avec lui en ce moment, ça aurait pas arrivé, et j'aurais pas à faire le choix déchirant entre mon amoureux et toute ma vie... un choix que je ne pourrai pas faire, et que je repousserai autant que possible. Evelyne quittait, enfin, j'entendais la porte se refermer. Zophaël et moi, nous étions seuls, nous allions pouvoir parler... s'il ne décide pas de me sauter au visage, ou de s'éclipser comme un lâche, j'arriverai à lui dire ce que j'ai à lui dire... par contre... au moment où j'allais parler, il ajoutait rapidement que nous étions des amoureux....... cette réplique, que j'avais le goût de lui retourner à coup de poing.... mais je ne pouvais pas, il partageait quand-même le corps de mon amoureux... il n'avait pas tort d'une certaine façon... mais d'un autre...

Sans pour autant dire que la suite me dégoûtait, il venait se coller à moi, tentant de m'arracher quelques frissons en me faisant quelques avances... chose que je n'appréciais pas. D'autant plus qu'il comptait garder Yoyami à l'écart de totu ça, ça m'enrageait plus que tout. Je le repoussais, l'éloignais de moi, alors que je m'apprêtais à lui répondre. «Non. T'as pas compris, toi et Yoyami êtes pas la même personne. Même si vous avez le même corps, vous êtes pas pareils, et il est hors de question que je fasse ça, t'entend?» Je l'agrippais par le collet de son haut, le plaquant contre le mur encore une fois.  «C'est de Yoyami, que je suis amoureux, pas de toi, et il est hors de question que je fasse quelque chose avec toi.» Ma voix était basse, sombre, les dents serrés, les poings serrés contre ses vêtements... je ne rigolais pas.

Je me doutais qu'il allait insister, Zophaël est comme ça, il est casse-couilles. C'est bien quelque chose que je déteste de Yoyami, il est impossible de se séparer de ce merdeux de Zo', peu importe ce qu'on aura essayé... et ce merdeux, il me déteste. Il a beau dire ce qu'il veut, il me déteste et se sert de moi pour que Yoyami soit heureux, alors qu'il pourrait simplement disparaître et le rendre plus heureux, et plus libre de ses pensées.... mais cette personnalité persiste, et commence à me casser les couilles.  


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
FicheConnaissancesSuivi de RP ♦ #ffffff
Carte d'identité de la brigade de l'ombre:
 


• I've never been perfect, but neither have you •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Yoyami Shinosuke

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 828
Points : 488
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Serveur

Feuille de personnage
Âge: 168 ans
Taille:
Emploi: Serveur

MessageSujet: Re: Une douche avant le retour de Yoyami Dim 2 Oct - 19:18

  • Yoyami Shinosuke/Zophaël
  • Evelyne Salt/Bryan Grey
Une douche avant le retour de Yoyami
Je souriais en voyant que Bryan n’aimait pas mes avances. Ce lycan m’amusait tellement, jouer avec lui était si facile ! Il me repoussa, s’éloignant de moi. Je lui lançais alors un regard fier et triomphant, un sourire narquois sur les lèvres.

«Non. T'as pas compris, toi et Yoyami êtes pas la même personne. Même si vous avez le même corps, vous êtes pas pareils, et il est hors de question que je fasse ça, t'entend?»

Je me grattais la tête, faisant mine de ne pas comprendre. Il m’agrippa à nouveau par le col, mon sourire amusé revint à la charge. J’aimais tellement le pousser à bout, l’énerver. Et lui rentrait à chaque fois dans mon jeu ! Il me plaqua contre le mur, me faisant ainsi rire aux éclats.

«C'est de Yoyami, que je suis amoureux, pas de toi, et il est hors de question que je fasse quelque chose avec toi.»

Lui ne riait pas, mais moi, j’étais tout bonnement mort de rire.

Bryan chou, on est déjà en train de faire quelque chose ! En me plaquant ainsi violemment au mur, ne me dis pas que des envies ne te sont pas passées par la tête ?

Je riais, je m’amusais comme un petit fou. Enfin, je le fis lâcher mon col une fois calmé. Je préparais alors devant ses yeux du thé et le servait dans deux tasses, lui en tendant une, buvant tranquillement la mienne.

Je plaisante mon loulou. En plus, sans préservatif, je vais atterrir à l’hôpital à cause de l’incompatibilité des vampires et des lycans.

Je le fixais en souriant toujours.

Alors Bryanou, qu’est ce qui t’arrive ? De quoi voulais-tu me parler mon chou ? Je t’écoute, raconte tes problèmes à tonton Zophaël ~
Pensées Zophaël, Pensées Yoyami, Paroles Yoyami, Paroles Zophaël

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
~ Yoyami s'exprime en #990000 et Zophaël en #0000FF ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beyondthedarkness.forumactif.org/
Bryan Grey

L'administrateur sadique
avatar
L'administrateur sadique


Messages : 2725
Points : 3319
Niveau de puissance : Louveteau
Emploi et loisir : Mercenaire

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Mercenaire

MessageSujet: Re: Une douche avant le retour de Yoyami Jeu 6 Oct - 22:31



Une douche avant le retour de Yoyami
PV Bryan Evelyne et Yoyami

Mes poings étaient serrés au collet de Zophaël, tellement serrés que j'en tremblais presque. Mon regard sombre rivé dans le sien, je cherchais à lui faire comprendre que je ne rigolais pas. Je n'étais pas prêt de faire quelque chose avec lui, ça, non... mais malheureusement pour moi, il me lançait une réplique un peu sanglante, le type de réplique qui me faisait avoir tort quant à mes actes.......... mais qui m'enrageait plus que tout provenant d'un mec comme Zophaël. Je l'aurais bien plaqué encore une fois, fortement, j'lui aurais peut-être presque cassé le dos qui sait... mais premièrement, je ne veux pas faire de mal à Yoyami, et deuxièmement............. il va aimer ça ce salaud. Il riait, il se marrait carrément devant moi. Ça m'enrageait. Finalement, il me repoussait encore une fois, relâchant tout bonnement son col de vêtement. Mon regard le suivait alors qu'il allait préparer le thé, comme si ce n'était rien... comme si n'y avait rien du tout. Comme si je n'étais pas là? Finalement, il me ramenait une tasse, s'en gardant une qu'il sirottait avant de me lancer d'autres trucs ridicules, comprenant des surnoms tout aussi stupides. On pouvait voir la veine palper sur ma tempe, mes sourcils se froncer, mes poings se serrer alors que je déposais bruyamment la tasse sur la table question d'éviter de la casser. La rage bouillait autant que l'eau qui avait servi à infuser le thé, et je sentais que j'allais exploser tout bonnement très bientôt. J'en avais plus que marre de ses conneries, il est vraiment trop imbécile ce Zophaël!!!!

«Alors Bryanou, qu’est ce qui t’arrive ? De quoi voulais-tu me parler mon chou ? Je t’écoute, raconte tes problèmes à tonton Zophaël ~» Ça y est, c'était trop. Qu'on vienne me dire des conneries comme ça, c'est bien une chose que je refusais de prendre. «tonton Zophaël»....... il se prenait pour un oncle, un pépère, comme on dit? Ma famille est morte, c'est quelque chose que je refusais de prendre provenant de la part de quelqu'un d'autre, surtout pas quelqu'un aussi irrespectueux que Zophaël. C'est donc sur un élan que je lui remettais une bonne droite directement sur le nez: un bon coup de poing, la douleur de mes jointures qui se craquent sous l'impact, c'était... libérateur? Sa tasse de thé se renversant partout sur nous, faisant un joli dégât au sol, mais ça, je m'en foutais. La brûlure que nous causait l'eau, je m'en foutais également, la rage était tellement présente que je ne sentais même pas la chaleur du breuvage sur ma peau. Je m'accrochais à son collet de vêtement, encore, le secouant quelques fois avant de m'asseoir sur son bassin, le bloquant au sol. Mon regard sombre était rivé dans le sien, s'il répliquait encore, je le frappais. «Tu m'prend pour quoi, là? Tu m'prend pour un gosse c'est ça? Tu te prend pour un oncle, un grand-père, un membre de ma famille, j'sais pas? Tu penses me faire la morale, quoi? Tu penses être bien placé pour me faire la morale??» Je le secouais encore un peu avant de continuer mon monologue sur une voix forte, puissante, j'en criais presque.  «J'ai pas besoin que tu t'prennes pour un de mes proches, t'entends? Pas toi, SURTOUT PAS toi Zophaël. J'ai pas besoin que tu rigoles sur ces sujets, j'pourrais bien me passer de ce genre de blagues vraiment nulles, t'entend? Tonton, je veux pas l'entendre sortir de tes lèvres une seule autre fois, t'entend? PAS UNE SEULE FOIS.» Voilà, je venais d'hurler une grosse partie de ma rage....... une très grosse, hélas, je n'avais pas terminé.

La douleur de la perte, il l'avait sûrement connue à l'âge qu'il avait... et cela devait faire assez longtemps, il doit sûrement s'y être fait... mais tout ça, c'était encore trop frais dans ma mémoire, cela ne faisait que huit ans... huit ans que le tout avait commencé, oui, parce qu'il ne s'est pas arrêté qu'après un décès..... en huit ans, j'avais perdu tous mes proches, carrément, j'avais vu toute ma famille s'éteindre, un après l'autre, me laissant vivre seul avec le fardeau de la perte. Je n'avais pas besoin d'un mec trop stupide pour me faire la morale, alors Zophaël était prévenu: il était mieux de s'abstenir de tout commentaires, sinon, il allait sûrement goûter à mes jointures. Je ne lui avais pas donné le temps de me répliquer sur ce coup-ci que je continuais le monologue. Je ne voulais pas lui laisser le temps... «Ma famille, elle est morte, t'entend? MORTE. Yoyami est tout ce qui me reste, carrément....» Je soupirais, un soupire tremblant. Je rageais, oui, mais j'étais triste, à un point où l'envie de me mettre à pleurer montait. Je tremblais légèrement, et la menace semblait s'estomper de mon regard en voyant les traits de mon amant, ensanglanté, que je venais de frapper....... oui....... «Alors.... Alors évite de gâcher notre relation.» Je me relevais, d'un bond. J'avais le goût de pleurer.... en fait, je pleurais déjà. Les larmes à l'oeil, les premières ayant coulés lors de mes derniers mots, je ne voulais pas que Zophaël ne me voit comme ça.... Non, hors de question, surtout pas lui. Je me barrais, rapidement, un pas de course me menait vers la salle de bain, que je refermais en claquant la porte. Omettant de la verrouiller, je m'écroulais au sol, frappant le rebord du bain avant de laisser ces larmes couler finalement sur ma joue... librement. Je venais de me vider le cœur, comme ça, carrément, à Zophaël qui plus est..... du moins, s'il n'avait pas laissé la place à Yoyami entre temps, ou encore, s'il n'avait pas laissé Yoyami voir ce qui se passait.... et entendre mes mots.... S'il ne le sait pas, un jour, il devra l'apprendre... Espérant qu'il ait entendu, je ne veux pas avoir à répéter tout ça...

La douleur de la perte, certes, la douleur de le raconter, à quelqu'un... la douleur de s'ouvrir, de se laisser libre comme l'air, comme ça, pleurer devant quelqu'un... c'est la pire torture qu'on puisse faire subir à un homme orgueilleux. J'avais donc été m'enfermer, et là, je me vidais de toutes les larmes de mon corps, sanglotant. Je serrais la mâchoire, les poings, je tremblais. La rage, certes.... mais une douleur que j'aurais bien pu oublier, et je m'en serais porté que mieux.  «P'tain! ......» Je couinais ce mot entre mes dents serrés, échappant encore un autre sanglot avant de venir me blottir dans mes genoux... et d'attendre que la douleur m'abandonne, ou que la fatigue me gagne. Pleurer jusqu'à épuisement..... cela faisait tellement longtemps que c'était pas arrivé.....

Allez, sommeil, emporte-moi, et libère-moi de cette souffrance... pour l'espace d'une nuit.


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
FicheConnaissancesSuivi de RP ♦ #ffffff
Carte d'identité de la brigade de l'ombre:
 


• I've never been perfect, but neither have you •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Yoyami Shinosuke

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 828
Points : 488
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Serveur

Feuille de personnage
Âge: 168 ans
Taille:
Emploi: Serveur

MessageSujet: Re: Une douche avant le retour de Yoyami Jeu 27 Oct - 17:44

  • Yoyami Shinosuke/Zophaël
  • Evelyne Salt/Bryan Grey
Une douche avant le retour de Yoyami
Il était de plus en plus énervé, me faisant sourire encore plus. Je me foutais bien de lui, j’en profitais maintenant que Yoya était bien au fond de notre esprit. Je le regardais déposer bruyamment la tasse de thé sur la table avec un sourire. Mais quelle fut ma surprise quand le lycan me donna un bon gros coup de poing en pleine figure, me faisant tomber à terre. J’étais, on peut le dire, sur le cul. Il avait osé me frapper ? En sachant pertinemment que c’était aussi Yoya qu’il avait frappé ? L’eau de mon thé tomba sur nous, mais j’étais tellement surpris que je m’en rendais à peine compte.

Il me rattrapa par le col de mon kimono, me secouant comme un prunier, si bien que je finissais par laisser la place à Yoyami, ne supportant pas d’avoir été surpris de la sorte. Mais une chose était sûre, je me retirais aujourd’hui, mais tôt ou tard, ce lycan me le paiera !


Je me réveillais sans savoir ce qui se passait, ne voyant que mon Bryan énervé, me secouant fortement en s’asseyant sur mon bassin. Q… que ce passait-il ? J’étais dans notre lit… et plus rien… Je ne comprenais pas, j’étais totalement perdu. Le regard de mon amant me fit trembler de peur.

«Tu m'prend pour quoi, là? Tu m'prend pour un gosse c'est ça? Tu te prend pour un oncle, un grand-père, un membre de ma famille, j'sais pas? Tu penses me faire la morale, quoi? Tu penses être bien placé pour me faire la morale??»

J’étais terrifié pendant que Bryan continuait de me secouer. Je commençais à pleurer, le sang coulant de mes yeux pour descendre le long de mes joues. Il criait presque… qu’avait encore fait Zophaël ? Car ça ne pouvait être que lui qui était à l’origine de la rage de mon amant.

«J'ai pas besoin que tu t'prennes pour un de mes proches, t'entends? Pas toi, SURTOUT PAS toi Zophaël. J'ai pas besoin que tu rigoles sur ces sujets, j'pourrais bien me passer de ce genre de blagues vraiment nulles, t'entend? Tonton, je veux pas l'entendre sortir de tes lèvres une seule autre fois, t'entend? PAS UNE SEULE FOIS.»

Je tremblais encore plus, bien que je savais que ces mots ne m’étaient pas destinés. Je n’osais pas parler, j’avais peur quand même…

«Ma famille, elle est morte, t'entend? MORTE. Yoyami est tout ce qui me reste, carrément....»

Je le regardais, les yeux ronds, et les larmes coulèrent d’autant plus en entendant ses mots. J’avais mal pour Bryan, je voulais le réconforter, le serrer fort dans mes bras, je ne voulais pas le voir triste ou le voir souffrir. Mon amant tremblait, et son regard était si triste. Je sentais du sang sur moi, et une douleur au visage depuis un bout de temps, mais je me refusais à le faire remarquer. Ma douleur n’était rien par rapport à celle de Bryan. En l’écoutant, j’en venais à penser à mon épouse, à mon enfant qui n’était même pas né… Je le comprenais tellement…

«Alors.... Alors évite de gâcher notre relation.»

Bryan se leva rapidement avant que je ne puisse dire ou faire quoi que ce soit. Je sursautais en entendant une porte claquer. Doucement, je me levais pour me diriger vers le bruit. J’entendais les pleurs de mon amant, pleurs qui me fendaient le cœur.

« P'tain! ......»

Entendant cela, j’entrais timidement dans la salle de bain pour voir l’homme que j’aimais en larmes, au sol. Je me précipitais sur lui pour le prendre dans mes bras et le bercer, lui caressant affectueusement le dos.

Je suis désolé… Zophaël t’a encore fait du mal…

Je le serrais contre moi, l’embrassant sur le crâne.

Je t’aime Bryan… Et je serai toujours là pour toi… toi aussi tu es tout ce qu’il me reste…

Je marquais une pause, avant de soupirer.

J… J’ai vu autrefois… le corps inerte de mon épouse… le ventre ouvert et l’enfant qu’elle portait sorti de force… Je comprends… ta douleur…
Pensées Zophaël, Pensées Yoyami, Paroles Yoyami, Paroles Zophaël

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
~ Yoyami s'exprime en #990000 et Zophaël en #0000FF ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beyondthedarkness.forumactif.org/
Bryan Grey

L'administrateur sadique
avatar
L'administrateur sadique


Messages : 2725
Points : 3319
Niveau de puissance : Louveteau
Emploi et loisir : Mercenaire

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Mercenaire

MessageSujet: Re: Une douche avant le retour de Yoyami Dim 30 Oct - 1:02



Une douche avant le retour de Yoyami
PV Bryan Evelyne et Yoyami

Il s'était carrément moqué de moi... carrément. Il avait touché une corde sensible, chose que je n'avais su prendre, et j'avais complètement jeté ma rage sur lui... sans comprendre que ce n'était plus Zophaël. Le visage de Yoyami qui pleurait, et moi qui l'engueulait, encore aveuglé par la rage, pensant qu'il s'agissait encore de Yoyami... je n'arrivais pas à croire que j'avais fait subir ça à Yoyami... Il avait pas besoi de savoir ce genre de trucs...! Son visage ensanglanté de larmes était à présent gravé en ma mémoire. J'aurais dû me calmer et réfléchir de façon rationnelle avant d'agir, mais Zophaël avait un don particulier pour me foutre hors de moi...

Bref, pour le moment, j'étais assis dans la salle d'eau, les jambes repliées contre moi, à pleurer comme un gamin qui venait de perdre son chien. Mes parents... Ma famille... Ils me manquaient tellement, et seul leur image, les souvenirs que j'avais d'eux, et je pleurais. Je sanglottais, serrant les dents, serrant les poings, l'envie de frapper partout se faisait ressentir. La rage qui m'habitait alors que je me rappelais ce qui s'était passé. La folie qui voulait s'emparer de moi alors que je pense encore que tout est de ma faute. Si je serais aps fugué cette soirée là, je ne serais pas tombé sur mon père. Je ne l'aurais pas affolé, il aurait pas cherché à retourner à la maison... Il aurait pas tué ma mère... il se serait pas suicidé... et mes grands-parents seraient sûrement pas morts d'épuisement. Tout est de ma faute, ça je le sais... mais dans un état comme ça, j'avais tendance à me culpabiliser encore plus... à un point où, au stade où j'en étais, je me serais suicidé. L'envie que j'avais de me jeter par terre par la fenêtre de l'appartement de Yoyami... ça en était simplement trop tentant...

... heureusement que ce dernier avait intervenu. Il avait ouvert la porte, me faisant sursauter. J'aurais été me cacher, mais je n'avais pas eu le temps de faire quoi que ce soit qu'il était arrivé près de moi, me prenant dans ses bras. Je ne sus faire autrement que m'écrouler dans ses bras, me blottissant dans son étreinte, pleurant encore. Des souvenirs qui me hantent. Le suicide qui me tourmente... et l'homme que j'aime près de moi. Ce geste, l'étreinte, c'était tellement réconfortant, que ça en apaisait la douleur. Je l'écoutais parler, sans plus, ne trouvant pas la force de répondre... et c'est quelques secondes après que mes sanglots arrêtaient, restant tout de même dans les bras de Yoyami, les yeux en larmes, encore... Je me suis trop rapproché de lui...

... est-ce que je vais le perdre? Non. Hors de question. Je ne voulais pas. Je me blottissais contre lui, tentant de le garder près de moi... je le voulais près de moi pour la vie... je ne voulais pas perdre encore une fois une partie de moi. «Ne pars pas.... Reste avec moi... s'il te plait...» Je tremblais légèrement. Il était temps que je passe par dessus cet événement. Cela faisait quelques années, déjà, que mes parents n'étaient plus... mais je trouvais toujours aussi difficile leur absence... et de perdre Yoyami... Non... Je l'aimais... plus que tout... je devais lui dire... Je devais formuler une phrase, quelque chose, lui faire comprendre que je l'aimais... Malgré mes sanglots, malgré la peine, la douleur que je ressentais, mes tremblements... malgré la situation actuelle, et malgré le fait que j'allais me répéter, et sûrement bafouer ma phrase, le message était passé.

«Je t'aime.... Je t'aime, Yoyami...»

La fatigue me gagnait, et ça paraissais dans mon regard, mes yeux qui se fermaient... lentement... je m'accrochais au vampire comme si ma vie en dépendait, faisant comprendre à ce dernier que je voulais aller dormir, et que je risquais fort bien de pas m'y rendre seul... j'espérais qu'il comprennes le message...



✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
FicheConnaissancesSuivi de RP ♦ #ffffff
Carte d'identité de la brigade de l'ombre:
 


• I've never been perfect, but neither have you •


Dernière édition par Bryan Grey le Ven 9 Déc - 21:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Yoyami Shinosuke

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 828
Points : 488
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Serveur

Feuille de personnage
Âge: 168 ans
Taille:
Emploi: Serveur

MessageSujet: Re: Une douche avant le retour de Yoyami Lun 21 Nov - 10:00

  • Yoyami Shinosuke/Zophaël
  • Evelyne Salt/Bryan Grey
Une douche avant le retour de Yoyami
Je serrais Bryan dans mes bras, le berçant avec douceur, lui murmurant des mots doux et rassurants, des mots d’amour. Je lui disais combien je l’aimais et que rien ne changerait cela, que jamais il ne me perdrait, que je serai à jamais à ses côtés. Je le serrais toujours plus dans mes bras, lui créant ainsi un cocon, un petit nid réconfortant dans le creux de mes bras. Il avait sursauté quand j’étais entré, et puis il s’était blottit et avait pleuré toutes les larmes que son corps pouvait contenir. Je le comprenais tellement…

Je n’avais jamais vu mon Bryan dans un tel état, et cela me faisait mal de le voir ainsi. Je continuais de le bercer en pleurant avec lui, pensant à mon épouse, à mon enfant… Je comprenais tellement ce que ressentait Bryan… De sang coulait de mon unique œil émeraude. Je ne pleurais plus que ça, du sang, pas d’eau, juste ce liquide vermeil… j’étais devenu un monstre…

Pourtant, Bryan se blottissait contre moi… il ne me voyait donc pas comme un monstre… il m’aimait vraiment… Je le serrais encore plus contre moi, de peur qu’on me l’enlève.

«Ne pars pas.... Reste avec moi... s'il te plait...»

Il tremblait, alors que je le berçais avec tendresse.

Je te le promets mon amour… je resterai à jamais à tes côtés…

Mon amant sanglotait encore, et j’avoue que je ne savais plus trop quoi faire pour le réconforter… à part le garder dans mes bras.

«Je t'aime.... Je t'aime, Yoyami...»

Je souriais, venant l’embrasser tendrement pour calmer nos pleurs.

Je t’aime aussi Bryan… plus que tout…
Pensées Zophaël, Pensées Yoyami, Paroles Yoyami, Paroles Zophaël

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
~ Yoyami s'exprime en #990000 et Zophaël en #0000FF ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beyondthedarkness.forumactif.org/
Bryan Grey

L'administrateur sadique
avatar
L'administrateur sadique


Messages : 2725
Points : 3319
Niveau de puissance : Louveteau
Emploi et loisir : Mercenaire

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Mercenaire

MessageSujet: Re: Une douche avant le retour de Yoyami Jeu 24 Nov - 0:31



Une douche avant le retour de Yoyami
PV Bryan Evelyne et Yoyami

La peur de le perdre.... La crainte... Le garder pour moi pour la vie... toujours... Je me sentais minable, ridicule de pleurer pour ces choses... pour ce passé si douloureux, qui est maintenant passé depuis si longtemps, mais qui me hante encore tous les soirs... je me sentais trop faible, trop... stupide. Je soupirais, tremblant, pleurant toujours alors que mon amant venait me serrer contre lui. Instinctivement, je venais me blottir dans ses bras, m'y camoufler. Je m'enfouissais dans ce cocon réconfortant qu'il me faisait de ses bras, blotissant mon visage dans le creu de son épaule tout en enroulant sa taille de mes bras, rien de bien fort, juste suffisant pour l'empêcher de s'éloigner de moi.

J'écoutais ses doux mots, sa voix mélodieuse, le tout m'aidant au plus haut point à retrouver le contrôle de mon être. Les larmes eurent prit de longues minutes avant de se sécher, et mon corps étirait encore ce moment avec les tremblements, qui diminuaient peu à peu. Je soupirais, un soupire tremblant encore une fois, avant de finalement me faire surprendre par ses doigts sur mon visage, redirigeant ce dernier en direction du sien alors que je recevais un doux baiser de la part de mon amant. Un long frémissement me traversait le dos alors que je prenais une grande inspiration, et aussitôt nos lèvres séparées, j'appuyais mon front contre celui du vampire près de moi. Mon visage encore humide par les larmes exprimait une moue encore triste, encore sous le choc, la lèvre encore secouée de tremblement. Je reniflais un peu, séchant mes larmes d'un revers de main avant de me blottir à nouveau dans ses bras.

«Désolé.... je...» Je m'interrompais moi-même, incapable de formuler une phrase complète. J'étais encore trop ébranlé par ce surplus d'émotion soudain, et hors normes de ma part. Je n'étais pas habitué de m'extérioriser de la sorte, et ça me secouais encore à un point où je n'étais pas du tout à l'aise avec la situation actuelle. Un long moment avait été nécessaire avant de reprendre ma phrase, avant que Yoyami n'ait le temps de glisser un mot cependant.

«Je crois que j'suis fatigué......» L'envie d'aller dormir se faisait ressentir. Je n'avais jamais tant extériorisé mes sentiments, je n'avais jamais tant pleuré, même seul dans ma solitude. Je devais être fatigué, j'avais sûrement besoin de dormir un peu. J'avais bossé toute la journée qui plus est, j'avias rencontré une femme que je n'aimais pas, la soirée avait été merdeuse... il était temps pour moi d'aller dormir avant de faire quelque chose que j'allais finir par regretter.... D'ailleurs, le plancher de la salle de bain n'était guère l'endroit la plus confortable pour pleurer ma vie en ce moment.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
FicheConnaissancesSuivi de RP ♦ #ffffff
Carte d'identité de la brigade de l'ombre:
 


• I've never been perfect, but neither have you •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Yoyami Shinosuke

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 828
Points : 488
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Serveur

Feuille de personnage
Âge: 168 ans
Taille:
Emploi: Serveur

MessageSujet: Re: Une douche avant le retour de Yoyami Dim 15 Jan - 15:10

  • Yoyami Shinosuke/Zophaël
  • Evelyne Salt/Bryan Grey
Une douche avant le retour de Yoyami
Je gardais mon amant contre moi. Mon corps froid ne pouvait le réchauffer, mais je pouvais au moins lui offrir une étreinte réconfortante. Un endroit où il pourrait se perdre en toute confiance... Je continuais de le bercer, afin de calmer ses larmes autant que les miennes. Après notre tendre baiser, Bryan posa son front contre le mien. Je rosissais légèrement, le laissant sécher son visage et se blottir dans mes bras. Je l'aimais à la folie...

«Désolé.... je...»

Je le serrai plus dans mes bras. Qu'il finisse ou non sa phrase, peu m'importait, je voulais juste le garder contre moi. Je lui murmurais encore des mots doux, lui caressant la tête avec tendresse en le serrant contre moi.

«Je crois que j'suis fatigué......»

Je hochais la tête et le soulevais sans difficulté pour aller le mettre dans le lit. Je le dévêtissais et lui mettais une tenue plus confortable pour dormir avant de le blottir dans les draps, le bordant avec tendresse. Je l'embrassais tendrement, avant de le laisser, le temps de nettoyer l'appartement. Je revenais un peu plus tard, me changeant moi aussi, avant de me glisser sous les draps pour me blottir contre mon amant et ainsi m'endormir, laissant échapper un "Je t'aime Bryan" d'une voix endormie.
Pensées Zophaël, Pensées Yoyami, Paroles Yoyami, Paroles Zophaël


HRP:
 

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
~ Yoyami s'exprime en #990000 et Zophaël en #0000FF ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beyondthedarkness.forumactif.org/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une douche avant le retour de Yoyami

Revenir en haut Aller en bas
Une douche avant le retour de Yoyami
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Un pépin avant un retour?(Sujet rapide,une réponse,Nathan)
» ARISTIDE SERA DE RETOUR AVANT LES ÉLECTIONS SELON IRA KURZBAN
» INQUIETUDE DE B. OBAMA A JACOB ZUMA POUR LE RETOUR D'ARISTIDE AVANT LE 20 MARS
» HAITI: LE RETOUR A L'INFAMIE D'AVANT 1946
» L'Animal sera de retour au sommet pour le MITB!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Appartement de Yoyami-
Sauter vers: