Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Avis aux nouveaux, et aux futurs DCs: Les lycans sont en sous-population. Allez-vous laisser gagner les vampires? Prenez note que le nombres d'employés de la brigade de l'ombre est en constante chute libre. ♦♦♦ NB: Le groupe des Sanguinaires ainsi que de la guilde de Saint-Pierre sont désormais fermés pour un temps indéterminé: les groupes sont en surpopulation. Merci! ♦♦♦


Partagez|

Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ? [Yoyami Shinosuke][+18:V]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Cassandra Home

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 173
Points : 853
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Infirmière à St-Thomas' Hospital

Feuille de personnage
Âge: 215
Taille: 1m71
Emploi: Infirmière

MessageSujet: Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ? [Yoyami Shinosuke][+18:V] Dim 3 Juil - 9:23

Les broches en fleur argent dans mes cheveux à peine coiffées, une chemise blanche, avec un jean noir, voilà comment je quitte l’hôpital en cette heure aussi tardive. Enfin, il est quatre heures du matin et en cette période le jour ne devrait pas tarder de ce lever. Il doit rester deux ou trois heures avant le lever du soleil. Je sors à peine du travail que je m’interroge sur où est-ce que je vais ? Je rentre immédiatement et je me repose pour attaquer la nuit prochaine ? Où j’explore les recoins de la ville. Cela va dépendre de mon envie à vouloir à nouveau courir de droite à gauche ou de me prendre la tête avec des humains qui ne comprenne rien à ce que je demande. L’ironie de tout cela est que la même prise de tête ayant manqué de me faire arracher les cheveux est la même qui me fait éclater de rire toute seule comme une folle dans mon coin. Je vois un sans-abri sur l’autre rue, l’œil hagard se demandant ce qui lui prend à cette timbrée.

Un éclair de génie me frappe. Dans mon loft ça manque cruellement de décoration, notamment au niveau des murs qui font vides. Je décide donc de faire un petit détour au centre-ville prendre note des horaires des galeries d’art ou des magasins qui vendent les arts qui m’intéresseront. Des toiles montrant de grands champs de prairie ou de bataille ou des bateaux pris dans une féroce tempête. Hum… Et je dois également trouver un porte-manteau qui sied à mon style dans le cas ou je recevrais des invités. Convive qui seront rarissime je le conçois, mais cela fera toujours bien d’avoir tout ce qu’il faut sous la main pour accueillir convenablement. Surtout s’il s’agit de personne importante à mes yeux, humain ou vampire, j’irais jusqu’à dire lycan malgré que je n’ai que peu de contact avec des individus de cette espèce. J’ai quoi qu’il en soit tout ce qu’il faut pour avoir l’air humaine à l’oeil des humains, la vaisselle, la nourrir en conserve, bon rien pour cuisiner de fabuleux met, mais il y a de quoi les restaurer pendant un temps.

L’ennui c’est que Londres à bien changé en plus d’un siècle et trouver les boutique adéquat au milieu de tous les autres noctambules à pied ou en voiture qui ne sont pas vraiment d’humeur à aider n’aide guère. En observant les hôtels et certaine maison aux fenêtres éclaire je constate que les vampires ne sont plus les seuls à vivre la nuit. Je me demande comme ils font pour gérer leur emploi du temps. Sont-ils en vacances où ils ont un emploi du temps un peu farfelu ? Je parle bien sûr en dehors des vampires. Errant de droite à gauche en surveillant l’heure, il me reste environ deux bonnes heures avant l’aube.

Je passe par une venelle, l’empruntant comme raccourci. Jusqu’à attendre un hurlement de douleur fusionné au désespoir. Si effroyable qu’il me stoppe net dans ma marche. J’ignore qui a poussé un tel cri, mais je me dois d’aller l’aider. Je cours à vive allure, je passe de venelle en venelle. Je m’arrête un instant ressentant une puissante odeur de sang humain ayant coulé en abondance. Je marche à pas feutré, avance aussi rapidement que je puisse me le permettre et là je le vois. Un homme debout entaché du sang aux mains et à la bouche, d’une victime dans ses bras. Quelle horreur qui a pu se permettre un tel sadisme ? Ce pauvre gars avait la peau de la mâchoire arrachée, les yeux retirés, plusieurs entailles au visage, les doigts tordus, ses vêtements en lambeau ne masquent même pas toutes les griffures données. Mes yeux voient rouge, je serre les poings prêts à massacrer cette énergumène. D’une voix enragée, je l’interpelle.

- C’est toi qui as fait ça ? Tu penses pouvoir satisfaire tes pulsions comme cela te chante ?

Je ne tiens aucune rancune envers les vampires mangeant des humains, car d’une certaine façon je serais très mal placé pour donner des leçons. Remarque je suis très sélective sur mes proies en esquivant de dévorer des âmes trop pures. Mais de là à faire preuve d’un tel acharnement surtout que visiblement ce passant n’a pas était attaqué pour être mangé. Uniquement pour jouet avec. Je dois découvrir qui a fait cela et le neutralisé très rapidement avant qu’il ne tombe sur ma protégée. Je repose une autre question toujours sous la colère.

- Si ce n’est pas toi qui à fais ça alors qui ?

Suivant sa réaction, il me faudra très vite déterminé si c’est lui ou non le coupable, mais vu la position des deux corps j’ai des doutes sur son innocence. Mon regard s’intensifie, en constant qu’il manque également de la chaire sur le crâne, une oreille mâchée et un genou tordu la rotule sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoyami Shinosuke

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 828
Points : 571
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Serveur

Feuille de personnage
Âge: 168 ans
Taille:
Emploi: Serveur

MessageSujet: Re: Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ? [Yoyami Shinosuke][+18:V] Jeu 14 Juil - 10:13

  • Yoyami Shinosuke/Zophaël
  • Cassandra Home
Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ?
J’avais terminé mon service, laissant le reste à mes employés. J’espérais qu’ils s’en sortiraient… enfin, ils s’en sortaient toujours, mais qu’ils m’appellent surtout s’il y avait quoi que ce soit… Enfin bref, je m’avançais pour rentrer chez moi. Je passais par le cerisier où j’avais rencontré Bryan. J’humais un peu le parfum des fleurs qui commençaient à se faner un peu. J’aimais cet endroit… il me rappelait mon pays natal ainsi que ma rencontre avec l’amour de ma vie.

Un cri m’arracha de mes pensées, un cri effroyable. J’allais dans la direction, limite en courant. Je sentais alors une puissante odeur de sang humain, m’inquiétant encore plus. Je voyais l’homme au sol. Je me précipitais sur lui… il semblait vraiment mal en point.

Tenez bon…

Je me mordais l’avant bras à sang, en laissant sur ma manche et sur mes vêtements, avant d’en faire couler dans la bouche du malheureux. L’homme était mort malheureusement, et mon sang n’y pouvait rien… Je m’en voulais de ne pas avoir pu le sauver… Vu tout ce qui lui manquait et son sale état, cela n’avait rien d’étonnant. Je pleurais de ne pas pouvoir l’aider, du sang coulant de mes yeux.

Pardon…

Je serrais ce corps inerte dans mes bras, ne sachant que faire.

- C’est toi qui as fait ça ? Tu penses pouvoir satisfaire tes pulsions comme cela te chante ?

Je relevais les yeux vers une femme… une vampire plutôt vu l’odeur de mort.

J… je n’ai rien fait… je suis arrivé trop tard…

J’étais incapable de commettre des crimes envers quelqu’un, même envers le pire des salauds. Et Zophaël n’était pas apparu depuis longtemps, ce n’était donc pas moi.

- Si ce n’est pas toi qui à fais ça alors qui ?

Je tremblais, je pleurais… je n’y étais pour rien…

J… j’en sais rien… je voulais le soigner… mais il était trop tard…
Pensées Zophaël, Pensées Yoyami, Paroles Yoyami, Paroles Zophaël

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
~ Yoyami s'exprime en #990000 et Zophaël en #0000FF ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beyondthedarkness.forumactif.org/
Cassandra Home

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 173
Points : 853
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Infirmière à St-Thomas' Hospital

Feuille de personnage
Âge: 215
Taille: 1m71
Emploi: Infirmière

MessageSujet: Re: Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ? [Yoyami Shinosuke][+18:V] Ven 29 Juil - 7:44

Ma colère ne diminuait pas, mais désormais j’affiche clairement mon scepticisme envers la responsabilité de l’homme dans ce meurtre sauvage. Des larmes de sang coulent de ses joues et sa façon de serrer le corps m’indique du regret. Soit il est le meilleur comédien que je connaisse et donc un sacré malade mental. Ou il est vraiment innocent et il a de la peine de n’avoir pu sauvé l’humain.
Je contrôle ma rage et avance de quelques pas laissant deux mètres de distance environ afin de ne pas lui donner l’envie de s’enfuir.

- Avez-vous vu le coupable partir ?

Je hume le sang de la victime et j’observe mon environnement. Il y a quatre façons d’arriver ici et donc de fuir. Par là où je suis arrivé et pour la venelle où mon premier suspect est arrivé. Il reste ensuite les toits en escaladant ou les portes amenant dans des appartements, abandonnés vu que personne n’est sorti en entendant le hurlement, mais comment devinez par ou il est passé ? Je lève la tête en cherchant d’éventuelles traces de sang indiquant la direction qu’il a empruntée. Mince vais-je devoir miser sur la chance pour retrouver le meurtrier ? Je jette un œil au vampire devant moi, si je ne peux prouver qu’il est coupable je peux toujours tenté de me renseigner.

- Bon ce n’est peut-être pas le meilleur moment pour demander ça, mais comment vous appelez vous ?

D’une voix calme, bien qu’agacée dans le ton. Je préfère attendre qu’il me dise son nom avant de donner le mien, j’ai tendance à rester méfiante dans ce genre de circonstance. J’observe la victime et surtout sa tenue. Hélas, rien de bien extraordinaire ou de signe distinctif qui donnerait une raison d’attaquer. Le souci étant que je ne connais rien de cet homme défiguré je vais tenter quelque chose.

- Surtout pas de panique.

Je pose me, mais doucement sur le cadavre et fouille à la recherche d’une pièce d’identité ou un autre truc pouvant me renseigner, mais rien. L’unique façon d’en savoir plus est un test ADN, mais je ne peux aller en demander un à la police et je n’ai pas les compétences nécessaires pour m’infiltrer dans des locaux scientifiques prévus à cet effet en plus d’effectué les recherches, il me faudra donc revenir dans le secteur et surveiller les faits divers à ce niveau-là.
Je me recule sans geste brusque et je commence à partir du principe que l’être ayant le plus besoin de mon aide est devant moi. À moins qu’il ne se trahisse, il a la préemption d’innocence.

- Est-ce que vous tenez le coup ?

Je doute que la vue d’un liquide sanguin fasse fléchir un vampire, mais être témoin d’une mise en scène macabre à de quoi choquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoyami Shinosuke

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 828
Points : 571
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Serveur

Feuille de personnage
Âge: 168 ans
Taille:
Emploi: Serveur

MessageSujet: Re: Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ? [Yoyami Shinosuke][+18:V] Dim 31 Juil - 18:58

  • Yoyami Shinosuke/Zophaël
  • Cassandra Home
Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ?
J’étais paniqué, je pleurais, j’avais le corps de cet humain dans les bras… je n’avais pas pu le sauver. De gros sanglots me prenaient. Ça ne pouvait pas être Zophaël, il ne s’en prenait pas aux innocents d’habitude, et je n’avais pas eu d’absence. De plus, j’avais clairement entendu le cri de la victime. Et la vampire en face de moi ne semblait pas me croire… comment lui en vouloir ? Les apparences étaient contre moi. Elle s’avança, et moi je tremblais. Je ne ressemblais plus à un vampire, mais plutôt à une souris qui venait de voir un chat.

- Avez-vous vu le coupable partir ?

Je secouais la tête, pleurant toujours.

N… non… je n’ai rien vu… je suis arrivé après…

Je la regardais humer le sang et observer les alentours. Elle me regarda ensuite, et je tremblais à nouveau, je voulais rentrer chez moi, me blottir dans les bras de Bryan, oublier cette soirée merdique. J’avais de la peine pour cette âme, je regrettais de ne pas être arrivé plus tôt et de ne pas avoir pu arrêter le meurtrier.

- Bon ce n’est peut-être pas le meilleur moment pour demander ça, mais comment vous appelez vous ?

Sa voix était à la fois calme et agacée. Je tremblais encore plus, mes larmes ne cessant de couler.

Y… Yoyami… Shinosuke… et vous ?

Je serrais encore le corps dans les bras, n’osant pas le lâcher. Comme d’il pouvait encore lui arriver malheur. Je vis l’autre vampire l’observer.

- Surtout pas de panique.

C’était le meilleur moyen de me faire paniquer. Je la vis venir vers moi, prendre le cadavre et… LE FOUILLER ? Mes yeux traduisaient mon dégout et mes interrogations.

Que faites-vous ?! C’est un sacrilège de fouiller un mort ! Il vaut mieux appeler la police ! Ou une guilde de chasseurs !

Oui, c’était ça, j’avais juste à appeler Bryan et il pourrait venir nous aider. Sans aucun doute… la vampire se recul, doucement. Je serrais à nouveau le cadavre dans mes bras comme si j’espérais un miracle et qu’il revienne à la vie.

- Est-ce que vous tenez le coup ?

En pleurs, je hochais la tête.

O… oui… j’ai vu pire à la guerre…

J’entendais la voix de Zophaël me dire que lui serait capable de retrouver le coupable. Ce n’était pas que je ne le croyais pas, juste que j’avais peur qu’il fasse plus de mal que de bien.
Pensées Zophaël, Pensées Yoyami, Paroles Yoyami, Paroles Zophaël

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
~ Yoyami s'exprime en #990000 et Zophaël en #0000FF ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beyondthedarkness.forumactif.org/
Cassandra Home

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 173
Points : 853
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Infirmière à St-Thomas' Hospital

Feuille de personnage
Âge: 215
Taille: 1m71
Emploi: Infirmière

MessageSujet: Re: Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ? [Yoyami Shinosuke][+18:V] Dim 7 Aoû - 7:55

Bon, le vampire en face de moi m’a l’air tout utile pour le moment. Et désormais je me demande si je dois trouver le moyen de retrouver le meurtrier ou mettre en lieu sûr Yoyami avant qu’il lui arrive quelque chose. De par si comme moi on le prenne pour un tueur et à ce sujet ce n’est pas une éventualité complètement écartée. Mais le fait qu’il pleure des larmes de sang en permanence, tend à me dire qu’il n’a rien avoir avec ça et aussi qu’il est juste tombé au mauvais endroit au mauvais moment. C’est aussi un profond idéaliste pour venir me dire qu’on ne profane pas le corps des morts et les flics et les chasseurs ils auraient fait quoi ? Ils auraient pratiqué la même opération. Je pense qu’il doit être encore en état de choc. Et surtout, rencontrer des chasseurs m’inquiète pour ma propre sécurité dans l’avenir.

- À moins de connaître, une personne dans la police ou parmi les chasseurs qui ne nous tirerait pas dessus a vu en voyant la scène, je peux encore y réfléchir. Dans le cas contraire non où je te laisse te brûler les ailes seules.

Maintenant, il faut surtout que j’arrive à lui faire déposer la victime, c’est au moment que je demande s’il tenait le coup, il me dit qu’il a vu pire à la guerre. C’est qui me fait lui poser la question sur une voix surprise absente de colère.

- Vous avez été soldat ? Dans quelle guerre ?

Je regrette ces questions aussitôt posées, cela peut me le braquer encore plus. J’inspire et je regarde Yoyami dans ses yeux versant du sang. D’une voix qui tente d’être calme et rassurante.

- Il ne ressuscitera pas, qu’importent tes regrets et votre envie qu’il est encore, un souffle de vie en cet être. Dépose-le délicatement au sol et aidez-moi à retrouver le coupable. Si vous ne sentez pas, je vous raccompagnerai en lieu sûr. Je ne voudrai que vous soyez une victime collatérale par un coup du sort.

Je n’ai pas encore totalement confiance, mais il faut que je stabilise la situation vis-à-vis de lui avant de passer à la suite. Si je dois le mettre en sécurité ce soir, je traquerais le monstre une autre nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoyami Shinosuke

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 828
Points : 571
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Serveur

Feuille de personnage
Âge: 168 ans
Taille:
Emploi: Serveur

MessageSujet: Re: Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ? [Yoyami Shinosuke][+18:V] Ven 19 Aoû - 3:03

  • Yoyami Shinosuke/Zophaël
  • Cassandra Home
Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ?
Je revoyais les corps de mes anciens compagnons…. Serrer le cadavre de cet humain dans mes bras me refaisait penser à la guerre dans mon pays. Je ne me souviens même plus pourquoi elle avait éclaté… je ne me souvenais même pas à quoi avaient bien pu servir toutes ces morts… la raison ne devait pas être importante… En fait, cette guerre en elle-même n’avait dû servir à rien… sans doute…

- À moins de connaître, une personne dans la police ou parmi les chasseurs qui ne nous tirerait pas dessus a vu en voyant la scène, je peux encore y réfléchir. Dans le cas contraire non où je te laisse te brûler les ailes seules.

Je connaissais quelqu’un… mais je ne savais pas si je pouvais demander une telle chose à Bryan… j’avais peur que cela lui nuise. Je ne voulais pas qu’il perde son travail par ma faute. Aussi, je baissais la tête, me taisant. Je ne pouvais pas mêler mon petit ami à cette affaire. Il risquait de tout perdre déjà rien qu’en sortant avec moi, alors si je lui demandais de l’aide, je suppose que cela allait empirer les choses.

- Vous avez été soldat ? Dans quelle guerre ?

Je tournais alors mon œil unique vers la vampire, hochant la tête.

J’étais samouraï… pendant la guerre des clans au Japon…

Il y avait eu tant de morts… dont mon épouse avec l’enfant à venir… j’en étais devenu schizophrène tellement cela m’avait affecté. J’y avais perdu mon œil aussi… cette guerre m’avait fait beaucoup de mal… en réalité, n’importe quelle guerre faisait du mal aux gens… ça ne servait à rien… strictement à rien.

- Il ne ressuscitera pas, qu’importent tes regrets et votre envie qu’il est encore, un souffle de vie en cet être. Dépose-le délicatement au sol et aidez-moi à retrouver le coupable. Si vous ne sentez pas, je vous raccompagnerai en lieu sûr. Je ne voudrai que vous soyez une victime collatérale par un coup du sort.

Des larmes de sang continuaient de couler de mon œil, avant que je ne me résigne à déposer l’homme délicatement à terre, le cœur lourd.

Pardonne moi… de ne pas avoir été assez rapide… repose en paix.

Pendant la guerre dans mon pays, j’avais souvent prononcé des mots semblables. J’avais plusieurs fois été incapable de protéger mes compagnons. Je me relevais, essuyant les larmes qui continuaient de couler avec la manche de mon kimono.

Je vous aiderai… à retrouver le coupable.
Pensées Zophaël, Pensées Yoyami, Paroles Yoyami, Paroles Zophaël

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
~ Yoyami s'exprime en #990000 et Zophaël en #0000FF ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beyondthedarkness.forumactif.org/
Cassandra Home

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 173
Points : 853
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Infirmière à St-Thomas' Hospital

Feuille de personnage
Âge: 215
Taille: 1m71
Emploi: Infirmière

MessageSujet: Re: Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ? [Yoyami Shinosuke][+18:V] Mar 23 Aoû - 10:31

Ce Yoyami mis du temps à me regarder et répondre c’est comme s’il s’était perdu dans ses pensées. À son visage ayant des traits très asiatiques, je me douter qu’il avait des origines des pays de l’orient, mais de là à en venir il a un pas que je n’ose franchir en attendant une confirmation. Cependant, je commence à vraiment croire en son innocence, je dis ça, car je le vois pleurer des larmes de sang en déposant avec délicatesse le corps de la malheureuse victime. Il essuya les larmes de sur sa manche de kimono, hélas elle coule toujours et même si je ne doute plus de sa volonté à m’aider. Niveau discrétion on a déjà fait mieux. Il est recouvert du sang de l’homme décédé, en prime il pleure du sang, j’espère que ça va bientôt s’arrêter.

Bon de toute façon je n’ai plus de temps de me triturer les méninges. Il faut que l’on parte avant que le meurtrier prenne trop d’avance ou que l’odeur du sang ne soit plus sur lui. Je le fixe droit dans on unique oeil d’un regard déterminé et je prononce mes mots d’une voix confiante, mais discrète.

- Écouter, le ou la coupable ne doit pas être loin, enfaîte il peut être dans un des appartements abandonnés. Le truc étant que j’ai peur que si je rentre dans l’une il puisse en profiter pour se sauvé, donc pouvez-vous m’assurez que si vous voyez un quelconque individu sortir de l’empêcher de partir tout en vous assurant qu’il ne s’agit pas d’un simple sans-abri ou de notre coupable ? Je me retourne en en direction d’une porte menant à un habita inoccupé. Ah et j’oubliais je devrais probablement fermer les portes pour éviter de confondre l’odeur de sang provenant d’ici.

Je me pars en allant sur la porte juste à droite de la venelle d’où je proviens. Je baisse la poignée et la porte cogne dans quelque chose. Je l’enfonce d’un coup d’épaule et je referme aussi tôt, je renifle la pièce je fouille le moindre recoin poussiéreux, mais les seules odeurs de sang que je sens provienne par l’ouverture des fenêtres et de la porte. Je bute sur un pied de table et en observant le sol, je constate que la colère me rend idiote. Pourquoi ? Car je constate que les seules et uniques empreintes visibles sont les miennes et à moins qu’il sache léviter ou masquer ses traces à la perfection. Il est impossible qu’il puisse être ici. Je ressors sans perdre plus de temps avant même de vérifier s’il est toujours ici. J’avertis Yoyami sans plus attendre d’un ton frustré, mais juste assez audible, pour n’être entendu que par lui.

- Bon, il n’est pas ici, je vais fouiller les autres appartements. Vous n’avez vu aucune autre activité sinon ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoyami Shinosuke

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 828
Points : 571
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Serveur

Feuille de personnage
Âge: 168 ans
Taille:
Emploi: Serveur

MessageSujet: Re: Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ? [Yoyami Shinosuke][+18:V] Jeu 25 Aoû - 12:51

  • Yoyami Shinosuke/Zophaël
  • Cassandra Home
Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ?
Je m’arrêtais de pleurer, petit à petit, essuyant mes larmes sur la manche de mon kimono. Je me sentais tellement coupable de ne pas être arrivé à temps… j’aurais aimé le sauver, vraiment, sincèrement. Je regardais la vampire qui était à mes côtés, droit dans les yeux, mon œil unique la scrutant. Son regard reflète sa détermination, c’est un regard que j’appréciais beaucoup à l’époque où je me battais pour mon pays.

Écouter, le ou la coupable ne doit pas être loin, enfaîte il peut être dans un des appartements abandonnés. Le truc étant que j’ai peur que si je rentre dans l’une il puisse en profiter pour se sauvé, donc pouvez-vous m’assurez que si vous voyez un quelconque individu sortir de l’empêcher de partir tout en vous assurant qu’il ne s’agit pas d’un simple sans-abri ou de notre coupable ?

Vous pouvez compter sur moi…

Sa voix me donnait confiance. Je savais que je pouvais compter sur elle. Je regardais dans la même direction qu’elle.

Ah et j’oubliais je devrais probablement fermer les portes pour éviter de confondre l’odeur de sang provenant d’ici.

Je la laissais partir, essayant de concentrer mon odorat sur la vampire, tentant de mettre de côté l’odeur de sang que dégageait la victime, ou l’odeur de mes larmes. Je regardais la vampire disparaître dans une demeure, restant pour ma part aux aguets. J’entendis vaguement ma compagne se cogner à une table ou à un meuble quelconque. Elle ressorti un peu plus tard, me parlant d’un ton frustré qui me fit sourire gentiment.

- Bon, il n’est pas ici, je vais fouiller les autres appartements. Vous n’avez vu aucune autre activité sinon ?

Je secouais doucement la tête.

Rien à signaler.

Je la laissais repartir, attendant patiemment un quelconque signe d’activité. Soudain, mon regard fut attiré par une ombre qui se détacha des bâtiments. Son odeur… je dû me concentrer pour la reconnaître, il y avait la même sur l’homme décédé. Comment n’avais-je pas pu sentir ça ? Maintenant, je pouvais dire que ça sentait le lycan à plein nez. Sans perdre de temps, utilisant ma vitesse vampirique, je plaquais le lycan contre un mur, de manière violente, avant d’appeler la vampire.

TROUVE !

Mon œil unique se fixait alors sur l’assassin. Je le haïssais d’avoir fait preuve d’autant de cruauté envers un innocent… j’avais envie de le tuer, ici et maintenant.
Pensées Zophaël, Pensées Yoyami, Paroles Yoyami, Paroles Zophaël

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
~ Yoyami s'exprime en #990000 et Zophaël en #0000FF ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beyondthedarkness.forumactif.org/
Cassandra Home

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 173
Points : 853
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Infirmière à St-Thomas' Hospital

Feuille de personnage
Âge: 215
Taille: 1m71
Emploi: Infirmière

MessageSujet: Re: Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ? [Yoyami Shinosuke][+18:V] Lun 29 Aoû - 11:34

Il s’arrêta s’apitoyer sur le sort de la victime pour enfin me regarder droit dans les yeux de son œil unique sans se dérober. J’ignore si je parvenu à le requinquer mentalement, mais quand il affirme qu’on peut compter sur lui, je le crois sur parole. C’est en sortant de la maison qu’en le voyant de loin la différence entre celui-ci que j’ai rencontré au premier instant et l’homme devant moi était saisissante. Rentrant dans la seconde demeure, je mis attarde davantage, c’est moins poussiéreux, je tente d’allumer la pièce, mais rien. J’ouvre une autre porte et le son de gémissement arrive à mes oreilles, ainsi que l’éclaircissement de lampe à gaz. Je fonce et Yoyami m’appeler en disant qu’il a trouvé. Je réfléchis deux secondes, s’il y a d’autres victimes quelque soit leur état il faut absolument neutralisé leur ravisseur.

J’enfonce la porte qui claque contre le mur, mes iris virent de l’onyx au rouge ardent. Il est un lycan, relativement secoué par le plaquage de mon collègue sur le mur. S’il est le coupable ? Assurément. Sa bouche saigne ses vêtements son en lambeau à cause de sa transformation, ses, mais sa tunique l’odeur du sang de l’humain se retrouve partout sur lui. Les poings serrés, je m’avance à lui à porter de bras et lui parle d’une voix froide.

- Est-ce toi qui as fait ça ? Pourquoi ? Et les autres gémissements dans l’appartement à qui appartiennent-il ?

- Mystère et boule de gomme. À vrai dire, je suis certain de savoir moi même sans doute des voix bestiales dans ma tête qui m’ordonne d’éviscérer par ici et part là. De bien prendre le temps de…

- Silence.

Il se moquait royalement de ses victimes, feintait-il la folie ? Je l’ignore, victime ou non de son cerveau malade, je ne pouvais lui accordé une once de clémente. Alors qu’il s’exprimait sur un ton narquois, je m’apprêtais à le stopper sèchement en armant mon poing.

- Vous savez si vous en avez envie je peux vous enseigner plein de trucs sur la souffrance ou commence part quoi ?

- Si je te faisais subir mes connaissances en termes de torture tes victimes elles-mêmes me supplieraient à genoux d’abréger tes souffrances. Et te laisser respirer serait prendre le risque que tu l’attaques un jour.

Un visage déconfit, une analyse de la phrase en cours. J’avais pris appuie je mes jambes et fais pivoter mes hanches afin de donner un maximum d’impacte et d’élan au bras. Jamais il n’aurait le temps de comprendre, mon poing alimenté par ma fureur et mon ancienneté enfonce son nez horizontalement à l’intérieur de sa tête, son crâne se fend. La mâchoire supérieure explose et tombe, la cervelle redore le mur. Mes phalanges évitent de peu le contact avec le mur, uniquement parce que j’ai cogné un lycan, un jeune vampire ou un humain et on aurait vu la trace de mon attaque. Je retire ma main, pas de coupure ou d’éraflure, peu d’hémoglobine en général, surtout de la chaire et des muscles encore collés. Je me dirige à nouveau vers la maison.

- Je n'ai cure de son histoire, part contre j’aurais du lui poser des questions sur les autres occupants de se demeure.

La colère se faisait sentir, des remord je n’en aurais point je voulais juste savoir et espérer qu’en réalité c’était mon imagination qui m’avait joué des tours. En rentrant, je partir à vive allure en direction du placard ou j’entendis des gémissements. La porte vola et je ne m’attendis pas à voir ça. Un chien dont j’ignore la race, pas bien grande, terrorisée, le museau en sang, des coupures sur le corps, j’ai beau ne pas être une experte en race de canidé, mais je suis certaine que voir ses os n’ait pas bon signe. Je me baisse et essaye de tâter afin d’observer ses blessures, il pleure avant même que je le touche. Il se terre dans un coin, s’il était capable de pousser le mur, il le ferait. Je remarque qu’il n’a pas d’eau ni de nourriture. Pourquoi, c’est être sur terre son obligé de subir la violence de vrai monstre ? D’autre plainte humaine cette fois, j’ignore s’il s’agit d’un homme ou d’une femme. Je constate uniquement la faiblesse de l’appel.

- Allons voir ça. Dis-je d’une voix claire et adressant un regard au chien plus tendre. Toi reste ici encore un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoyami Shinosuke

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 828
Points : 571
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Serveur

Feuille de personnage
Âge: 168 ans
Taille:
Emploi: Serveur

MessageSujet: Re: Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ? [Yoyami Shinosuke][+18:V] Jeu 22 Sep - 10:31

  • Yoyami Shinosuke/Zophaël
  • Cassandra Home
Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ?
Je maintenais encore le lycan plaqué au mur quand Cassandra vint me rejoindre. Elle s’adressa à lui de manière plutôt froide.

- Est-ce toi qui as fait ça ? Pourquoi ? Et les autres gémissements dans l’appartement à qui appartiennent-il ?

- Mystère et boule de gomme. À vrai dire, je suis certain de savoir moi même sans doute des voix bestiales dans ma tête qui m’ordonne d’éviscérer par ici et part là. De bien prendre le temps de…

- Silence.

Je serrais plus ma prise sur les vêtements en lambeau du loup. Mais j’étais assez fou moi-même pour voir qu’il ne jouait pas la comédie. Quand Zophaël prenait possession de moi, je savais que je pouvais être aussi sanguinaire et mauvais que ce lycan. Il sembla vouloir s’exprimer, et la vampire à mes côtés voulut le faire taire d’un coup de poing.

- Vous savez si vous en avez envie je peux vous enseigner plein de trucs sur la souffrance ou commence part quoi ?

- Si je te faisais subir mes connaissances en termes de torture tes victimes elles-mêmes me supplieraient à genoux d’abréger tes souffrances. Et te laisser respirer serait prendre le risque que tu l’attaques un jour.

Je soupirais fortement, alors que le lycan avait un visage décomposé.

Pour ma part, j’ai en horreur de voir les autres souffrir, encore plus quand c’est de ma faute. Mes larmes sont nombreuses, je supplie que l’on m’interne lorsque ma seconde personnalité, due à ma schizophrénie, décide de se montrer. Crois moi, tu n’as pas envie de la connaître, car elle est l’incarnation même du mal et du sadisme.

Je venais de me révéler, complètement, mais c’était pour bien lui faire comprendre qu’il avait tout intérêt à se méfier de moi. Il blêmit en entendant mes paroles. Je vis alors le poing de ma compagne partir vers le lycan que j’écrasais comme je pouvais contre le mur. Je vis alors le crâne du loup se fendre, je regardais avec horreur sa mâchoire exploser et tomber, la panique me prenant à nouveau. Le contenu de son crâne tapissait le mur, mes larmes coulaient à nouveau. Elle retira sa main, pendant que je fixais avec horreur ce mur. J’avais lâché le cadavre du lycan, je tremblais de tout mon corps, les larmes coulant à flots, j’attrapais ma tête à deux mains en tombant à genoux au sol.

- Je n'ai cure de son histoire, part contre j’aurais du lui poser des questions sur les autres occupants de se demeure.

Je me recroquevillais sur moi-même, n’entendant point les paroles de Cassandra, des souvenirs douloureux m’assaillant. Mes pleurs n’en finissaient plus, mes tremblements devenaient des spasmes.

Même si ce lycan était un sauvage, il ne méritait pas de mourir ainsi… nous aurions très bien pu l’emmener devant un jugement, qu’il ait une chance de se défendre, d’atterrir dans un hôpital psychiatrique. Peu à peu, je me perdais, Zophaël prenait le contrôle de mon corps afin d’apaiser mon âme. Pour une fois, je lui en étais entièrement reconnaissant.

Mon pauvre Yoya, dans quel état te mets-tu pour un salaud pareil ? Lentement, doucement, tendrement et gentiment, je prenais possession de notre corps. Mon regard sadique et fou remplaça le tient, doux et gentil, mes lèvres s’étirèrent dans un sourire froid, sadique et fou comme mon regard.

Je regardais la victime de cette vampire avec satisfaction. Dommage, elle ne m’aura pas laissé le temps de m’amuser aussi. Elle aurait dû faire plus gicler le sang. Décidément, les jeunes d’aujourd’hui ne savaient pas comment exécuter correctement un meurtrier.


J’entrais à sa suite dans la maison, la suivant du regard, allant vers le placard, faisant voler la porte devant mon regard plus que sadique. Je restais là, les bras croisés, sans aucune intention d’aider. Un chien était là, terrorisé, il semblait avoir été malmené vu le sang qui coulait de ses blessures. Il était condamné, je le savais. J’adorais les chiens, et en voir un dans cet état me rendait furieux. Le lycan avait de la chance d’être mort, sinon, il aurait subit ma colère qui était loin d’être aussi douce que celle de Cassandra. Je m’avançais, lentement, voyant le chien pleurer quand la vampire chercha à le toucher, se prostrant dans un coin. Je m’avançais plus, et eu plus de succès que Cassandra en prenant l’animal dans mes bras, de manière tendre, mon regard s’étant aussi adoucit, mes lèvres ne souriant plus. Je caressais le pelage ensanglanté du canidé qui me regardait, me suppliant d’abréger ses souffrances. Comme moi, il se savait condamné. Je le caressais encore, mes mains se rendant à sa nuque.

Repose en paix… pardonne moi de ne pouvoir t’aider autrement.

L’animal émit un petit gémissement, lapant une de mes mains, comme pour m’inciter à le soulager de toute souffrance terrestre, ce que je fis en lui brisant la nuque. Une mort rapide, sans douleur. Moon regard, chose étrange, était humain, triste, profond, montrant mes remords quant au fait de ne pas avoir pu le sauver. Je soupirais en me relevant, laissant là le corps de l’animal. Des plaintes d’humains se firent entendre.

- Allons voir ça.

Ma compagne n’avait pas vu que j’avais abrégé les souffrances de la bête… son regard tendre se tourna vers lui, ne comprenant pas tout de suite que l’animal avait quitté ce monde par ma main.

Toi reste ici encore un peu.

Je soupirais.

Monte seule, je ne vais pas me déplacer pour des humains.

Je regardais le corps de l’animal.

Il est entre de bonnes mains à présent.

Je ramassais tendrement le cadavre, le serrant contre moi.

Je lui offrirai une dernière demeure décente, ne t’en fais pas. Pour un animal, je peux faire n’importe quoi, mais pour des humains, ne compte pas sur moi. Je ne suis pas comme Yoyami.
Pensées Zophaël, Pensées Yoyami, Paroles Yoyami, Paroles Zophaël

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
~ Yoyami s'exprime en #990000 et Zophaël en #0000FF ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beyondthedarkness.forumactif.org/
Cassandra Home

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 173
Points : 853
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Infirmière à St-Thomas' Hospital

Feuille de personnage
Âge: 215
Taille: 1m71
Emploi: Infirmière

MessageSujet: Re: Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ? [Yoyami Shinosuke][+18:V] Ven 23 Sep - 17:22

Yoyami avait bien tenu le lycan. J’ai retenu une chose, ce vampire est schizophrène et sa seconde personnalité est beaucoup plus violente que celle que j’ai devant moi. En tout cas cela signifie que je vais devoir rester prudente. Surtout que si le lycan je sens qu’il feintait la folie où surtout j’avais peur qu’un jour il tombe sur ma protégée. Cependant, ce vampire j’ignore s’il peut vraiment être dangereux pour les humains et pas qu’eux en réalité. Dans la maison, je le ressens beaucoup plus calme. Je le perçois notamment à son contact avec le petit chien blessé, je perçois un regard morose. Alors que je décide de monter à l’étage, je l’entends, je fis volte-face, le regard écarquillé. C’est vraiment la même personne ? C’est alors que je me rappelle qu’il m’avait annoncé sa deuxième personnalité et là sa tranche beaucoup trop avec le doux Yoyami vu précédemment qui pleurait pour une vie humaine dont il ignorait tout.

- Tu es toujours, Yoyami ?

Le doute, j’attends la réponse. Ça se plaint encore en haut, mes yeux bougent entre lui et les pièces à l’étage. Je le fixe une ultime fois et me précipite au secours des prisonniers de leur défunt tortionnaire. J’ouvre les diverses portes, comme par hasard c’est la dernière. Lorsque j’y mets les pieds, j’entre comme dans une sorte de transe. J’ai l’impression de revivre mon passé d’esclave, en moins horrible. Quoique plus diversifié, car aussi pourrie soit Eden, il avait la bonté d’âme de ne pas torturer les animaux. Il les appréciait même, sans doute là où c’était réfugié le peu de pureté qu’il possédait encore en lui. Un homme dénudé avait les doigts tordus, les genoux mis dans un sens contre nature, le visage personne ne serait capable de l’identifier. Il restait une femme sans vêtement également, un peu blessé, à mon avis le lycan n’a pas de l’avoir le temps de s’amuser avec elle. Je cherche dans la salle de torture, de quoi recouvrir la demoiselle, il y avait une couverture. Cependant, il fallait la détacher, les bras suspendus ses épaules pouvaient être déboîtées.

Je l’ai maintenais sur moi et je saisis la couverture pour la recouvrir. J’en profitais pour l’occulter plus attentivement. Je constate qu’au niveau physique elle n’a rien de vraiment grave. Au niveau psychologique, là je l’ignore, mais ça ne doit pas être fameux. Elle me demandait les yeux fermés qui étais-je. Je répondis une personne pour venue pour la délivrer. Je l’enveloppe et la soulève la gardant dans mes bras. Je jette un œil sur les autres pièces de la maison, mais je me rends compte qu’il y a peu de meubles et que l’endroit était poussiéreux. À mon avis ce monstre devait se servir de cet endroit comme repère afin de ne pas attirer l’attention sur son domicile principal. Je descendais les marches doucement, la demoiselle se plaignant encore bougeant légèrement. Je fixe Yoyami ou ce qui en reste. Je parle d’un ton froid.

- Dit moi tu es toujours Yoyami ou l’autre ?

J’avais un peu la réponse au fond de moi, tandis que j’arrive à la dernière marche. Je pose une autre question.

- Tu es aussi dangereux que Yoyami l’a suggéré ? Et où est le petit chien ?

Je pars de la maison des horreurs et annonce envoie un conseil ou une menace suivants comme on le prend. Et je te conseille de partir la police arrivera, tout ce qu’ils seront de moi est que je suis venue dans cette maison à cause du corps à l’entré.

- Sache que si jamais tu menaces à t’en prendre à des humains innocents, tu auras intérêt à avoir de bon argument pour que je laisse passer. Car il y a une humaine que je tiens plus que tout à protéger et elle, je ne laisserais rien sur terre à l’atteindre avant de me faire tomber.

Je quitte les ruelles et interpelle une personne dans la rue et lui implore d’appeler les urgences et la police. Je reste à aux côtés de la victime et attend les secours. La dame partit en ambulance et j’indique à la police la maison du tyran. Je partis juste après ma déposition et qu’il me donne l’autorisation de rentrer chez moi. Je me rappelle juste que je connais le nom de mon camarade du soir, mais moi j'ai complètement oublié de lui dire le mien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoyami Shinosuke

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 828
Points : 571
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Serveur

Feuille de personnage
Âge: 168 ans
Taille:
Emploi: Serveur

MessageSujet: Re: Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ? [Yoyami Shinosuke][+18:V] Jeu 29 Sep - 12:33

  • Yoyami Shinosuke/Zophaël
  • Cassandra Home
Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ?
J’étais triste pour le chien, mais les humains à l’étage, je n’en avais strictement rien à faire. Je ne me gênais pas d’ailleurs pour le dire haut et fort à la vampire qui se retourna rapidement, les yeux étonnés. Elle venait seulement de se rendre compte que je n’étais pas Yoyami ?

- Tu es toujours, Yoyami ?

Un large rictus sadique et emplis de folie se dessinait sur mon visage, donnant là une réponse évidente à sa question stupide. Les plaintes des humains en haut, je m’en délectais. Aller les aider ? Jamais de la vie ! La vampire me fixait encore avant de se précipiter à l’étage. Quelle idiote, les humains ne méritaient pas que l’on s’inquiète pour eux. Elle redescendit quelques instant plus tard avec l’humaine dans les bras. Je ne cachais mon dégoût en voyant cela. La vampire me fixa, et je la regardais d’un air qui voulait dire « T’as un commentaire à faire ?! ». Le ton froid de la demoiselle s’éleva alors.

- Dit moi tu es toujours Yoyami ou l’autre ?

Mon sourire réapparut.

Je suis Zophaël, enchanté.

Elle devait s’en douter mais bon.

- Tu es aussi dangereux que Yoyami l’a suggéré ? Et où est le petit chien ?

Mon sourire parti quand elle parla du chien dont j’avais le cadavre dans les bras.

Je le suis si on s’en prend à Yoya. Et le petit chien a rejoint un monde meilleur.

Je la suivais, sortant de cette maison, le chien toujours dans mes bras. Elle me conseilla, me faisant rire aux éclats, un rire démontrant toute la folie qui m’habitait.

- Sache que si jamais tu menaces à t’en prendre à des humains innocents, tu auras intérêt à avoir de bon argument pour que je laisse passer. Car il y a une humaine que je tiens plus que tout à protéger et elle, je ne laisserais rien sur terre à l’atteindre avant de me faire tomber.

Je riais encore avant d’enfin réussir à me calmer.

Ne t’en fais pas, je ne fais du mal qu’à ceux qui en font à Yoyami. Ta protégée n’a rien à craindre de moi.

Je la laissais partir, avant de prendre un chemin différent avec le chien dans les bras. J’allais l’enterrer et je repartais chez moi. Je devais prendre une douche d’urgence avant que Yoya ne revienne. Je ne connaissais pas le nom de la vampire, mais je m’en foutais, comme de tout ce qui ne nous concernait pas, Yoya et moi.
Pensées Zophaël, Pensées Yoyami, Paroles Yoyami, Paroles Zophaël

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
~ Yoyami s'exprime en #990000 et Zophaël en #0000FF ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beyondthedarkness.forumactif.org/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ? [Yoyami Shinosuke][+18:V]

Revenir en haut Aller en bas
Meurtre sauvage, coupable ou innocent égaré ? [Yoyami Shinosuke][+18:V]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Yoyami Shinosuke et Zophaël [terminée]
» Crise haitienne : Trouver le coupable ? Le pdt, PM, leaders ou Minustah!
» Commission d'appui pour enquetes sur meurtre de journalistes
» Grands garçons musclés et bronzés
» Les garçons des mangas(Sujet réservé aux filles et Baptiste)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Rues et ruelles-
Sauter vers: