Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

Vampire femme chirurgienne [Freyja Duhamel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Cassandra Home

Vampire Libre
Vampire Libre


Messages : 107
Points : 299
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Infirmière à St-Thomas' Hospital

Feuille de personnage
Âge: 215
Taille: 1m71
Emploi: Infirmière

MessageSujet: Vampire femme chirurgienne [Freyja Duhamel] Sam 25 Juin - 12:47

Le métier d’infirmière est passionnant et intéressant même si usant par moment. Il arrive parfois que l’on doive se faire violence afin d’éviter de donner des claques à certains patients. J’entre dans une chambre pour effectuer une prise de sang et je constate que l’autre malade sous oxygène ne va pas très bien. Bien sûr la personne en question ne risquait de remettre son oxygène comme il fallait il pouvait à peine râler tout seul. Demandant alors à haute voix, mais qui avait bien pu le diminuer autant, l’homme que je suis venue voir qui me répond que c’est lui. J’inspire profondément, rechercher les vestiges de calme qui me reste et tend de lui expliquer en quoi il est juste incroyablement inconscient. Dommage, je n’ai ni le droit de l’insulter ni le droit de lui en coller une. Dans le second cas, il vaut mieux, ma colère risque de lui donner un claque qui arracherait sa tête de son cou. Après avoir passé cinq bonnes minutes à mettre expliqué avec lui, on a passé à la prise de sang la raison pour laquelle j’étais entré dans la chambre à la base. Ce fut cours, mais assez épuisant.

Un des petits inconvénients, que je ressens comme peu fâcheux dans notre métier. C’est le fait de ne jamais savoir quand tu auras vraiment fini. Par exemple là tout de suite une femme est emmenée sur une civière de toute urgence au bloc opératoire et je suis requis pour aider les chirurgiens et médecins. Cette dame aurait chuté de plusieurs étages, se trouvant avec de multiples fractures au bras et surtout un visage en morceau. Mâchoire disloquée, fendue en deux, nez briser, crane fêlé et je n’ai pas fini il y a aussi le cartilage chondro-costal de briser. Il y a des humains qui m’étonneront toujours par leur vitalité, suivre dans cet état c’est incroyable, j’espère comme toujours que les chirurgiens parviendront à lui sauver la vie.

Un détail assez déconcertant en tant que vampire dans un hôpital, enfin je parle pour moi le sang est toujours un brin enivrant et parfois il n’est point toujours aisé de ce concentré. Mais je reste lucide et garde l’esprit vif pour les ordres afin d’y répondre au mieux. D’ailleurs en parlant d’odeur, la chirurgienne devant moi… n’est pas humaine. Elle est également une vampire comme moi et relativement âgé également. Dire que j’ai rencontré il y a peu de temps Mikaël un vampire pouvant se faire passer pour médecin. Sauf, que lui c’est retrouvé ici, car il amène un homme de toute urgence qui c’était fait agresser. Je vais finir par croire que les hôpitaux forcent les rencontres hebdomadaires entre vampires. Ça fait deux semaines que je suis ici et c’est la deuxième vampire que je rencontre. Ce n’est pas vraiment un mal d’apprendre que des vampires veulent également aider les humains avec leur compétence, mais dans la médecine je ne saurais l’expliquer, mais cela me surprend toujours un peu.

Deux heures et dix minutes pour sortir de ce bloc et la demoiselle resteront sous surveillance. Désormais, j’ai du temps de libre pour moi et je croise les doigts pour que ma collègue veuille bien m’en consacrer à moi. Je suis un timoré j’ignore comme l’abordé… J’imagine que la méthode classique marchera, je m’avance devant elle.

- Bonjour.

Une simple salutation avec le sourire, pas besoin de chercher midi à quatorze heures pour interpeller une interlocutrice. Maintenant, quelle question lui poser ?

- Cela fait longtemps que vous travailliez ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Freyja Duhamel

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 102
Points : 280
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : a, b, c...

Feuille de personnage
Âge: 205 ans
Taille:
Emploi: Chirurgienne

MessageSujet: Re: Vampire femme chirurgienne [Freyja Duhamel] Dim 26 Juin - 5:07

Voilà bien quelques mois que Freyja était arrivée à Londres, elle n'y était pas arrivée seule mais son compagnon de route, Jensen, le vampire qui l'avait étreinte et qui lui avait offert l'éternité, s'était comme volatilisé peu de temps après. Elle ignorait où il avait bien pu filé, sans doute se trouver une nouvelle humaine à étreindre? La demoiselle aux cheveux d'argent s'était longuement posé la question sans en trouver la réponse, mais qu'importe, elle n'avait nullement besoin de lui pour continuer le train de vie qu'elle avait prit en arrivant ici. Elle ne resta pas longtemps seule car après s'être trouvé son poste de chirurgienne dans cet hôpital, elle s'était faite approchée par un groupe de vampires se faisant appeler les Ancestraux. Ils avaient besoin d'elle, de ses talents de chirurgienne, de son maniement du scalpel car un jour ils savaient qu'ils en auraient besoin. Freyja leur avait donc tendu la main et la voici maintenant faisant partie des Ancestraux, ces vampires ayant connus la belle époque avec ses carrosses tirés par quatre chevaux, ses robes somptueuses et ses bals. Époque malheureusement révolue mais il fallait avancer, encore et encore au milieu des humains et autres bêtes à poils.

On amena une femme sur un brancard, l'un des secouristes avait fait un topo de la situation. Elle n'était pas présente à ce moment-là mais elle n'était pas loin et avait tout entendu grâce à son ouïe plus développée que celle des humains. Elle s'était donc dirigée vers le bloc opératoire qui restait de libre avant qu'ils ne l'y emmène. Une charlotte sur la tête après avoir enfilé sa blouse, elle s'était soigneusement lavée les mains et une infirmière lui avait mit les gants en place, ainsi que son masque. Elle était prête pour l'intervention avant qu'il n'y ait de plus grands séquelles et un risque d'hémorragie interne à cause de l'un de ses bras dont les os pourraient malencontreusement sectionner un des quatre artères suivant où la fracture se situait. Le brancard arriva, on déposa lentement le corps de la jeune femme sur la table d'opération qui était la plus adéquate.

Le regard de Freyja se posa sur l'infirmière qui venait d'arriver avec. Elle n'était pas humaine, loin de là, mais elle avait le mérite de ne pas succomber à l'odeur de sang qui planait dans la pièce. Il fallait un certain sang-froid et du self-control pour travailler en milieu hospitalier et ne pas succomber à la tentation de goûter au sang des patients. Freyja s'était donc forgé un mental à tout épreuve pour mener à bien les opérations auxquelles elle assistait ou elle en était le chef d'orchestre. L'opération dura plus de deux heures, le travail fut long et fastidieux car à la base elle n'était pas chirurgienne plastique mais avait fait le maximum pour que la demoiselle ne se voit pas complètement défigurée lorsque ses multiples bandages seraient enlevés le moment venu. Elle en garderait des cicatrices, mais elle retrouverait l'usage de sa mâchoire, bien qu'elle aurait besoin de nouvelles dents pour certaines cassées à cause de la chute.

Quittant gants et blouse chirurgicale, Freyja s'était machinalement lavé les mains avant de sortir dans le couloir menant au bloc. Elle tomba sur l'infirmière qui avait assisté à l'opération. S'étirant légèrement, son regard d'un bleu glacial se posa sur la jeune femme qui s'était approchée d'elle pour entamer la conversation. Elle esquissa un léger sourire lorsque l'infirmière la salua.


''Bonjour.'' lâcha t-elle simplement.

''Cela ne fait que quelques mois que je suis arrivée ici et que j'ai pris mon poste ici... Et vous ?'' avait-elle continué d'une façon douce et calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandra Home

Vampire Libre
Vampire Libre


Messages : 107
Points : 299
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Infirmière à St-Thomas' Hospital

Feuille de personnage
Âge: 215
Taille: 1m71
Emploi: Infirmière

MessageSujet: Re: Vampire femme chirurgienne [Freyja Duhamel] Sam 2 Juil - 15:18

J'avais put admirer le calme olympien de ma collègue vampire. Si moi avec une quantité abondante de sang j’ai tendance à me sentir enivrer suivit d’une soif plus présente si je ne me suis pas nourri avant. Elle ne semblait pas vaciller à un seul moment, comme si le liquide carmin, ne lui faisait guère plus d’effet que de l’eau. Alors que je l’interpelle, elle me regarde avec des yeux d’un bleu rafraîchissant, elle me renvoie la politesse et à la gentillesse de me répondre. Souriante, je ressens clairement son calme intérieur, j’imagine que ce n’est pas le genre de personne à céder aisément à la panique. J’apprends que cela fait quelques mois qu’elle travaille ici. Avant de continuer ma réflexion, je me dois de lui répondre.

- Cela fait à peine deux semaines que je suis ici et guère plus longtemps que je me trouve à Londres.

D’un enthousiasme assez calme, je crois que ma collègue dépeint sur moi. Je regarde sur sa veste et vois son nom Freyja Duhamel, aucun doute avant ce moment, j’ignorais son existence. J’imagine que la réciprocité est de mise, enfin je ne suis pas vraiment connu hormis par mes camarades, qui rit de mon étonnante force pour ma silhouette svelte. À ce sujet je crains toujours qu’il sache ou devine que je suis une vampire, mais je n’ai guère le choix quand une vie est en jeu. Et à moins d’entrer en contacte avec peau froide ou de me voir en état de manque, ils n’auront aucune preuve directe. Sauf en cas d’exploit trop surhumain pour tenter de les berner. Pour revenir à ma chirurgienne, j’aimerais savoir un truc.

- Euh, j’aimerais savoir, vous savez s’il y a d’autres personnes comme nous qui travaillent dans cet hôpital ?

C’est la deuxième vampire que je rencontre entre ces murs et j’ignore si comme Mikaël cela ne la dérange pas le moins du monde d’affiche qu’elle en est une. Dans le cas contraire et si une personne écoute notre conversation au coin d’une porte. Il vaut mieux ne pas prononcer de terme trop précis concernant notre nature. Cela me fait penser, mais si cela ne la gêne en aucune façon, sera-t-elle assez aimable pour ne pas dire à qui veut l’entendre que j’en suis une ? C’est que j’adore avoir la paix et en général les humains m’observent sous un autre angle quand il connaît ma véritable race. De toute manière, il est trop tard pour faire marche arrière. D’ailleurs à t-elle trouver son emploi aussi rapidement que moi ?

- Cela fait-il également quelques mois que vous êtes en ville ?

J’admets que je peux être rapidement curieuse, surtout lorsque je vois des congénères vampire dans un milieu médical. Quand bien même cela ne devrait pas être étonnant en presque deux siècles de vie vampirique, je n’ai jamais rencontré autant de vampires sachant soigner en si peu de temps. Je sens que les surprises ne vont pas s’arrêter en si bon chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Freyja Duhamel

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 102
Points : 280
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : a, b, c...

Feuille de personnage
Âge: 205 ans
Taille:
Emploi: Chirurgienne

MessageSujet: Re: Vampire femme chirurgienne [Freyja Duhamel] Mer 20 Juil - 3:58

Après avoir passé près de deux heures en salle d'opération sur un cas jugé tout de même assez grave, Freyja sortait enfin du bloc opératoire. En temps normal certains de ses congénères n'auraient pas su tenir devant la quantité de sang qu'il y avait eut. Il avait fallut transfuser la demoiselle car elle avait perdu beaucoup de sang avec son hémorragie. Freyja elle, prenait beaucoup sur elle-même et respirait profondément pour avoir l'esprit clair, elle s'était entraînée à cela depuis des années et des années, si bien qu'elle résisté à la vue d'une perte de sang massive, surtout lorsqu'elle avait mangé juste avant. Pensant aller se reposer un peu, elle fut interpellée par l'infirmière qui était au bloc avec elle.

Posant son regard de glace sur la jeune femme, elle lui fit face, un infime sourire aux lèvres. Elle lui demandait depuis combien de temps elle se trouvait à Londres et Freyja lui avait donc répondu qu'elle n'était là que depuis quelques mois. Elle avait donc ajouté qu'elle avait prit le poste de chirurgienne car celui-ci était vacant. La vampire lui avait donc également retourné la question, à savoir depuis combien de temps elle, était aussi à Londres.


''Oh, infirmière depuis deux semaines et présente dans Londres depuis plus longtemps? Intéressant, mais que faisiez-vous avant d'être infirmière ici?''

La question pouvait peut-être paraître indiscrète, mais elle l'avait posée de tout de même, et la vampire inconnue n'était pas obligée d'y répondre non plus si elle jugeait la question bien impertinente. Freyja avait vu le regard de la demoiselle se poser sur sa blouse, sans doute pour voir comment elle se nommait. Elle allait lui demander comment elle s'appelait mais elle n'eut pas le temps car la demoiselle lui posa une autre question.

''S'il y a d'autres vampires comme nous ici? Huuuum j'ai cru en sentir la présence il n'y a pas longtemps mais je n'ai pas encore eut le temps de me présenter à lui ou elle....'' lança t-elle donc pour lui répondre.

Elle avait sentit une présence immortelle mais elle n'avait pas encore eut le temps de rencontrer cette personne et de parler avec, mais elle se disait que cela ne saurait tarder, peut-être rencontrerait-elle cette personne en dehors de l'hôpital qui sait? Puis une autre question vint à être posée, décidément elle était bien curieuse cette demoiselle.


''Je suis arrivée ici il y a quelques mois et presque dans la foulée j'ai trouvé le poste de chirurgienne au St Thomas Hospital... sinon....''

Elle marqua une pause et reprit.

''Je me nomme Freyja Duhamel et vous êtes?''

La jeune femme si curieuse avait oublié les formalités et Freyja n'avait pas eut le temps de se présenter tans les questions abondaient. La vampire avait les mains dans les poches de sa blouse et regardait l'infirmière en attendant sa réponse.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandra Home

Vampire Libre
Vampire Libre


Messages : 107
Points : 299
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Infirmière à St-Thomas' Hospital

Feuille de personnage
Âge: 215
Taille: 1m71
Emploi: Infirmière

MessageSujet: Re: Vampire femme chirurgienne [Freyja Duhamel] Ven 29 Juil - 12:25

L’odeur de sang planant dans l’air est des plus appétissante, je ressens dans ces moments-là mon instinct de prédatrice. Je calme mon nez et mon esprit qui réagit à ce délicieux parfum. Si je peux tenir aisément lorsqu’une vie est en jeu, une fois l’urgence passée je dois me concentrer. Enfin, là ça va être simple vu que je me suis bien nourri il y a de ça trois ou quatre jours. J’ajouterais juste que dans ce genre de cas, c’est beaucoup plus efficace de boire du sang juste avant d’entrer dans une pièce qui empeste le sang. Ma comparse semble également faire face assez facilement à tous ses effluves, juste pourquoi respire-t-elle aussi fort ? Le sang ou trop d’émotion d’un coup ? Quoi qu’il en soit je réponds à sa question avec un ton des plus amicaux.

- Et bien, j’étais également infirmière, mais en France et un beau jour au lieu de passer uniquement mes vacances en Angleterre j’ai décidé d’y vivre.

J’avoue je passe sous silence le fait que ma principale motivation pour revenir sur ma terre natale est la protection de ma protégée. Il n’empêche que je suis quand même heureuse de pouvoir continué ma vie d’infirmière là ou elle s’était fait interrompre part ma rencontre avec l’ordure qu’était Eden. Ce n’est pas bien de faire des cachotteries, mais je n’ai point assez confiance envers les vampires en général pour le dire à tout va. Oui, même si je vis déjà depuis plus de deux siècles, mes interactions avec les membres de ma propre race ne sont pas si communes.
Cependant, je pense que je vais bientôt pouvoir corriger ça. Elle aurait ressenti d’autres présences ici. L’une d’elles pourrait être Mikaël, mais si elle ignore s’il s’agit d’un homme ou d’une femme, il pourrait également s’agir de moi dont elle ne reconnaît pas l’odeur maintenant que je suis à proximité. Il faudra que je m’organise de petites promenades dans l’hôpital afin de voir si je trouve d’autres camarades vampire. En espérant que ma curiosité ne les fasse pas fuir dès que je les approche. Je m’apprêtais à répondre, mais comme elle marqua une pause j’attendis qu’elle finisse pour l’entendre demander mon non.

- Je me nomme Cassandra Home.

Je marque aussi une petite pause.

- J’habite à Londres depuis seulement trois semaines, mais je pense que je suis celle qui a vécu le plus longtemps, depuis les années que j’y viens.

Ayant passé ma vie humaine ici, ça ne serait pas improbable. Sauf, si elle a aussi passé son dernier siècle à faire des aller-retour en Angleterre.

- Sinon, comment êtes-vous arrivé à Londres ?

En écoutant sa réponse j’ai eu l’image de Mikaël voulant devenir médecin, je lui avais donné une solution, mais elle comment à t-elle fait pour avoir son poste.

- Une question qui me vient d’un autre vampire que j’ai rencontré il y a peu qui cherchait à devenir médecin. Comment avez-vous réussi à devenir chirurgienne ? Si je ne suis pas trop indiscrète.

Et il est vrai que je peux être vraiment pot de colle quand je mis met et que je peux devenir plus désagréable que j’y songerais au premier abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Freyja Duhamel

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 102
Points : 280
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : a, b, c...

Feuille de personnage
Âge: 205 ans
Taille:
Emploi: Chirurgienne

MessageSujet: Re: Vampire femme chirurgienne [Freyja Duhamel] Ven 26 Aoû - 8:43

Freyja observait la jeune femme qui lui faisait face. Elle lui avait été d'une grande aide pendant les heures passées dans la salle d'opération, elle n'avait pas faillit une seule fois devant l'importante quantité de sang qu'elle avait pu voir sous ses yeux. La chirurgienne en avait donc conclu qu'elle était semblable à elle, elle avait dû s'abreuver de suffisamment de sang pour ne pas céder à la tentation devant les yeux des autres membres de l'équipe qui eux étaient pour la plupart des humains. L'infirmière lui avait posé quelques questions après leur sortie du bloc, lui demandant depuis combien de temps elle vivait ici et comment elle avait fait pour obtenir ce poste de chirurgienne. La Norvégienne lui avait donc répondu le plus naturellement du monde, lui retournant bien entendu les question pour en savoir également plus sur elle.

''Vous avez été infirmière en France, j'ai bien aimé ce pays lorsque j'y suis passée... mais il faut dire que Londres est très bien également'' s'était-elle contentée de dire avec un infime sourire sur les lèvres.

Puis elle lui avait ensuite demandé si elle savait s'il y avait d'autre vampires ici dans cet hôpital. Freyja avait relevé légèrement la tête, levant les yeux quelque peu au ciel comme pour réfléchir et elle finit par lui répondre qu'elle avait dû sentir la présence d'un vampire sans pour autant savoir de quel sexe il s'agissait. La jeune femme qui lui faisait face allait lui répondre mais Freyja lui avait donc demander comme elle s'appelait. Cette dernière se prénommait donc Cassandra. Freyja sourit devant la remarque de la vampire infirmière comme quoi elle devait être celle qui avait vécu le plus longtemps à Londres. Et elle lui demanda ensuite comment elle était arrivée à Londres. Freyja la regarda de ses yeux d'un bleu glacial, droit dans les yeux en restant silencieuse l'espace de quelques secondes avant de faire deux pas et de se retourner vers elle.

''Eh bien...je suis venue avec mon créateur, celui qui a fait de moi ce que je suis maintenant. Nous sommes restés ensemble si longtemps, mais...à peine arrivé à Londres, il a...disparut. Peut-être qu'il s'était lassé de moi et qu'il est allé se chercher une nouvelle humaine? Je ne sais pas, je n'ai aucune nouvelle de lui depuis. Mais cela ne m'empêche pas de vivre comme vous le voyez'' avait-elle lâché en affichant un très léger sourire à la fin de sa phrase.

Une légère expression de surprise passa sur son visage lorsque l'infirmière lui demanda comment elle était devenue chirurgienne car elle posait la question pour autre vampire. Freyja pencha légèrement la tête avant de lui répondre.

''Mon père était chirurgien il y a bien longtemps, et j'ai également suivis le cursus de médecine générale avant de me spécialiser en chirurgie. J'ai pu bénéficier des meilleurs écoles du monde pour cela'' avait-elle alors répondu.

La question n'était pas indiscrète aux yeux de la jeune femme, et si elle pouvait aiguiller une nouvelle personne dans la profession, elle n'hésiterai pas non plus a jouer les professeurs a la dite personne rencontrait quelques difficultés de compréhension ou autre.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandra Home

Vampire Libre
Vampire Libre


Messages : 107
Points : 299
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Infirmière à St-Thomas' Hospital

Feuille de personnage
Âge: 215
Taille: 1m71
Emploi: Infirmière

MessageSujet: Re: Vampire femme chirurgienne [Freyja Duhamel] Dim 11 Sep - 10:01

Je suis toujours agréablement surpris de rencontrer une autre vampire venant en aide aux humains sans vouloir goûter à un peu de leur sang en retour. Ou du moins commencé à être groggy par le liquide carmin autour. Mine de rien, ça demande un certain sang froid si j’ose dire et aussi une bonne préparation. Pas question d’aller aider dans une opération à corps ouvert sans être nourri. J’ose imaginer un vampire chirurgien ou infirmier entrer dans un bloc opératoire sans avoir le ventre plein. Cela annoncerait un carnage assuré pour le premier malheureux ou malheureuse tombant sous les crocs de l’affamé.

J’apprends qu’elle à également voyagé en France, génial un autre point commun, je me retiens juste que je préféré l’Angleterre à la France par élan nostalgique. Ensuite c’est peut être moi, mais j’ai l’impression que depuis mon arrivé à Londres rencontrer peut de vampire ayant plus d’une expression sur le visage. Mikaël ayant un visage affiche la sérénité d’une porte de prison, Evelyne pas mieux même si lorsqu’elle veut elle y arrive. Maintenant Freyja qui peine à montrer un petit sourire. C’est dans leur nature ou les dégâts du temps se font sentir sur leur mentale ? Enfin, j’ai un début d’hypothèse qui pointe le bout de son nez lorsqu’elle me parle vaguement de son créateur. À son discours, je pense qu’il la séduit pour s’amuser et que son amour fut véritable pendant un temps. Avant de se lasser et de l’abandonné à son sort. Sauf, s’il est tombé sur la mauvaise personne une nuit et dans ce cas Freyja ne le revoit jamais sans savoir ce qu’il est devenu. Ce qui me fait poser d’autre question à telle cherchée à le revoir ou à le retrouver ? Me ment-elle à ce sujet et ne l’a-t-elle pas tué afin de s’en libérer comme je l’ai fait ? Quoi qu’il en soit, je comprendrais la seconde théorie si elle s’avère exacte. Mais je ne peux l’interroger cette nuit là-dessus, ça serait vraiment intrusif dans sa vie privée.

Elle a une réaction au moment ou je lui pose la question de comment à t-elle fait pour devenir chirurgienne et surtout comment, mais je n’arrive point à déterminer son sens. Hélas ! même du haut de mes deux cent quinze ans j’ai une difficulté assez incroyable à décrypter les petits signes d’émotion sur les visages. Reste que sa réponse me satisfait moyennement, mais on va acquisse d’un sourire hypocrite pour le coup voulant dire merci. Car à son odeur Freyja doit approcher des deux cents ans et donc ses diplômes doivent dater. Dans ce cas la seule façon de l’avoir à jour est une mise à jour régulière. Je me demande comment elle parviendrait à venir en aider à Mikaël alors que ce dernier n’a aucune base officielle certifiant sa maîtrise en médecine.

- Je vois un savoir transmis non pas de père en fils ou de mère en fille, mais de père en fille. Il a dû en tirer une certaine fierté.

J’ai soudainement un mou gêné, car je sens que ma prochaine question va mettre les pieds dans le plat posé sur une pente glissant en terrain miné.

- Désolé d’être aussi indiscrète, mais avez-vous accepté sans être contrainte de devenir une vampire ? Je dois avouer qu’il m’est rare de rencontrer des vampires ayant réellement voulu l’être. Part exemple dans mon cas lorsque j’ai vu que notre race existait non pas uniquement dans les légendes collectives, je fus transformé de force le soir même.

Je me suis sentie forcé intérieur d’expliqué en partie mon passé. Sans entrer dans les détails bien sûr et surtout pas en disant comme cela a fini pour mon créateur.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Freyja Duhamel

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 102
Points : 280
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : a, b, c...

Feuille de personnage
Âge: 205 ans
Taille:
Emploi: Chirurgienne

MessageSujet: Re: Vampire femme chirurgienne [Freyja Duhamel] Jeu 6 Oct - 11:21

Les questions pleuvaient petit à petit sur la chirurgienne, cette infirmière était bien curieuse. Mais cela ne gênait pas vraiment Freyja, il fallait bien parler et poser des questions pour en apprendre plus sur la personne que l'on a e face de nous. Elle avait apprit alors qu'elle avait été infirmière en France avant de venir, ou revenir plutôt à Londres. Peut-être s'étaient-elles croisées sans le savoir ? Difficile à dire si elle ne connaissait pas la période où elle s'y était trouvée. Qui plus est, elle semblait être un peu plus âgée qu'elle, mais elle se gardait bien de lui poser la question. Le cliché voulait qu'on ne demande pas son âge à une femme ou même son poids. Mais qu'importe à cette époque et entre femmes, il ne s'agissait plus d'un sujet tabou. La France était un pays que la jeune femme avait apprécié, mais elle avait continué son chemin jusqu'à arriver à Londres avec Jensen, où se dernier avait finit par disparaître de la circulation, la laissant alors seule.

Elle ne lui en voulait pas vraiment, c'était juste qu'ils ne resteraient pas ensemble éternellement, elle le savait, elle le connaissait depuis plus d'un siècle, elle était donc celle qui le comprenait le mieux. Si cela n'avait pas été lui, peut-être aurait-elle prit elle-même la décision de partir et de laisser leurs chemins se séparer pour vivre chacun de son côté loin l'un de l'autre. Mais revenons à la réalité, Freyja se trouvait devant Cassandra qui lui disait que pour elle, le métier d'infirmière s'était transmis de père en fille, et non comme on pourrait le croire de père en fils ou de mère en fille comme elle l'avait souligné. La Norvégienne elle, lui avait dit qu'elle avait suivit les traces de son père lorsqu'elle lui avait posé la question de comment elle était devenue chirurgienne. La médecine générale avait été leur tronc commun avant qu'elle ne choisisse la chirurgie comme spécialisation.

Freyja plissa les yeux en écoutant les questions de la demoiselle infirmière. Décidément elle était bien trop curieuse, elle ne savait donc pas si elle allait lui répondre ou non. Elle croisa donc les bras et regardait la jeune femme de ses yeux d'un bleu glacial et perçant.


''Vous êtes bien curieuse mademoiselle Home...faites attention avec vos questions, je pourrai ne plus être encline à vous répondre...'' lâcha t-elle en laissant un très léger sourire ourler ses lèvres.

''Ce pendant je vais vous répondre... en fait je n'ai pas eus vraiment le choix, cela ne s'est pas vraiment fait de force mais j'ai été surprise et je n'avais pas eus le temps de réagir que ses canines étaient déjà plantées dans ma carotide... Je n'ai de ce fait, pas eus le choix et ait donc accepté ma condition de vampire en disant au revoir à mes parents de loin sans jamais me remontrer devant eux... cette réponse vous sied t-elle ?'' lança t-elle en haussant un sourcil pour accentuer la fin de sa phrase.

Non pas que Freyja se montrait agressive loin de là mais elle préférait montrer que si les questions se faisaient plus curieuse jusqu'à en venir trop personnelles, la jeune femme couperait court à la conversation et tournerait les talons pour continuer son chemin. Quelque chose lui disait que cela n'en viendrait pas jusque là mais qui sait ?

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandra Home

Vampire Libre
Vampire Libre


Messages : 107
Points : 299
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Infirmière à St-Thomas' Hospital

Feuille de personnage
Âge: 215
Taille: 1m71
Emploi: Infirmière

MessageSujet: Re: Vampire femme chirurgienne [Freyja Duhamel] Dim 16 Oct - 12:43

Ce qui me choque depuis tout à l'heure est que cette chirurgienne semble presque figée dans une expression. Autant dire que parler à une poupée en porcelaine format géant me ferait le même effet, jusqu'à ce qu'elle plisse les yeux et croise les bras avant de parler. Une minute, c'est bien un conseil qu'elle me donne non ? Alors, pourquoi le ressens-je comme une menace ? Ensuite, je dois analyser sa réponse. J'ai l'impression qu'elle a comme moi il n'y a pas si longtemps, d'accepter qu'on l'ait forcé sans son consentement. Comme si ce n'est pas sa condition de vampire qu'elle n'accepte pas, mais la façon dont elle fut obligée de se séparer de sa nature humaine.

Pour cela je comprend fort bien et comme l'aider à accepter qu'on l'ait arraché brutalement à sa famille et à sa vie humaine ? Le plus délicat elle qu'elle m'a l'air encore amoureuse de son amant. C'est peut-être pour cela qu'elle a des difficultés à voir les événements comme ils ont eu lieu. L'air gêné je me sens dans l'obligation de répondre rapidement.

- Euh oui.

Allons droit au but, j'ai le sentiment désagréable de l'agacer. J'irais jusqu'à affirmer, que si je lui dis que je la laisse tranquille. Il est probable que je n'ai point le temps de tourner les talons qu'elle se retrouvera à déjà ouvrir la porte pour disparaître. Quoi qu'il en soit, je pense qu'il serait plus courtois, qu'elle ayant dévoilé ce pan de sa vie, en faire de même en montrant une partie de la mienne.

- Je crois que toutes les deux n'avions pas eu le choix, la grande différence étant que moi et le vampire qui a planté ses crocs en moi n'avions aucun passif avant. Pour me prendre sous son aile juste après son acte, sans savoir ce qu'il advenait de ma famille.

Et aujourd'hui, il repose en enfer avec le diable et toutes les ordures de son acabit. J'ai le cœur lourd à m'exprimer sur le sujet, il n'y a qu'avec Évelyne que je suis parvenue à le dire naturellement, sans compter Élisa bien sûr. Au moins à ce jour, j'accepte pleinement ma race et ne me considère plus comme une humaine. Eden aura beau eu vouloir me briser, il aura échoué dans les grandes lignes et maintenant je fais payer à tous les enfoirés comme lui sur terre. Enfin ceux qui ont le malheur de croiser ma route, qu'ils soient humains, vampires ou lycans je ne ferais aucune différence. J'ai eu comme une absence avec ses douloureux souvenirs, je la fixe à nouveau d'un regard timoré. Dans ses yeux glaciaux comme l'arctique, c'est bien une des rares fois où je n'ai pas vraiment envie de poursuivre une conversation dans de telles circonstances. En réalité, j'ai l'impression que quoique je dise cela va sonner faux ou être mal placé. Je lui avoue alors mon problème honteux.

- J'avoue ne plus trop savoir quoi dire.

Hormis, le fait que tu es une des rares personnes que j'ai rencontrée dans ma vie à me rendre aussi malaise sans me vouloir du mal. Là je jongle entre l'envie de continuer à sourire bêtement et faire un pas en reculant. En croisant également les doigts qu'elle m'oublie à jamais après comme un simple contre temps quotidien.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Vampire femme chirurgienne [Freyja Duhamel] Aujourd'hui à 19:09

Revenir en haut Aller en bas
Vampire femme chirurgienne [Freyja Duhamel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Freyja, enfant du Chaos [Guerrière]
» Compliments à ma femme et à ses Léopards
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Ashelia D. Nargan, l'absinthe de l'homme [Terminée]
» Début de soirée en milieu hostile ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: St-Thomas' Hospital-
Sauter vers: