Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

(TERMINÉE) Le lendemain d'une soirée bien arrosée (PV: Anna Briggs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 1379
Points : 1904
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille: 5p6
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: (TERMINÉE) Le lendemain d'une soirée bien arrosée (PV: Anna Briggs) Lun 30 Mai - 11:49

J’ouvrais mes paupières, encore lourde dû à un sommeil profond. Je remarquais la lumière dans le plafond de ma chambre encore ouverte, et teinté sur le rouge. Hum, comment avais-je pu oublier de la fermer? Je ne savais pas quel heure il était, 20h? 22h? Pour le savoir, il aurait fallu que je me tourne pour regarder la petite horloge sur ma table de chevet. Je n’avais pas envie de bouger, de fait, je sentais les seins d’Anna contre mon dos. De mémoire, c’était moi la grande cuillère lorsque nous nous étions endormit à la base?

Je ne pus m’empêcher de me coller un peu plus contre son corps. Je fermais les yeux dans l’espoir de m’endormir de nouveau. La soirée avait été tout simplement parfaite. Je me rappelais la route que nous avions faites en moto. J’avais adoré le chemin et la sensation que le bolide pouvait apporter. Anna était une conductrice remarquable, elle avait su me donner des sensations fortes tout en restant sécuritaire. De mon côté, j’avais suivi ses instructions et je m’étais accroché à elle, nous étions donc arrivé à bon port en 1 morceau.

Je me rappelais vaguement lui avoir fait visiter mon loft, disons que j’avais eu de la difficulté à me contrôler par la suite. Le désir plus que présent, nous amenant à un point de non-retour avait contrôlé la suite de la soirée. Je devais l’admettre, Anna était l’un de mes meilleurs coups depuis très longtemps! Je n’étais pas prête à dire le meilleur, car chaque femme est différente et les premières fois sont toujours un moment de découverte et d’exploration. Mais après quelques nuits, elle deviendrait sans aucun doute mon meilleur coup à vie. Je me rappelais ses réactions, les mouvements de sa chair sous mes caresses, elle n’avait pas du détester non plus! La vieillesse à des avantages, soit l’expérience.

Nous avions fait le tour de l’autre toute la nuit. Apprenant les points faibles dans la chair de l’autre, les points sensibles et de plaisir. Je me rappelais seulement que vers 8h ce matin, j’avais le corps lourd et détendue par toutes les endorphines libérées durant la nuit. Nous nous étions ensuite endormit l’une contre l’autre juste un peu après le lever du soleil.

Ne m’endormant pas, je levais délicatement le bras d’Anna. Je sortais de son étreinte discrètement et redéposait doucement les couvertures sur son corps. Je sais qu’il serait impossible pour elle d’avoir froid, mais je le faisais par habitude et pour être attentionné. Je descendais les escaliers de ma chambre, car celle-ci est dans un coin en hauteur du loft. Pour le reste de mon modeste chez moi, c’est une grande pièce toute ouverte, la seule pièce isolée est la salle de bain pour un peu plus d’intimité. Le salon, la cuisine, l’entrée, les escaliers menant à la chambre sont tous accessible de la même grande pièce ouverte.

Arrivé dans la cuisine, je changeais la couleur des néons de la cuisine et du salon pour un jaune plus que rouge, puisque c’était le jour pour moi. Je regardais l’heure, 20h30… Nous avions dormit un bon moment, la nuit avait été exigeante il fallait l’avouer! Je démarrais la cafetière, rien de mieux pour se replacer qu’un bon café. Je regardais mon cellulaire, pas de message texte ni d’appel manqué. Vergil ne devait donc pas avoir de besoin de mes services ce soir, cela tombait à pic.

Remarquant que j’étais encore nu, et couverte de liquide féminin à certain endroit, je me dirigeais vers la douche, alors que l’odeur de café commençait à envahir le loft. Ayant beaucoup d’argent, je m’achète du café de très bonne qualité, puisque c’est un peu moins douloureux pour la digestion que du café de basse qualité. Quelques fois, j’y ajoute même du sang à l’intérieur. Ne me demander pas comment j’ai obtenu ces poches de sang dans mon frigo.

Je laissais la porte de la salle de bain ouverte, pour qu’Anna puisse venir me rejoindre si elle se réveillait. Alors que je laissais l’eau me couler le long du corps et me lavais à la vitesse d’une tortue, j’entendis des bruits de pas. Je dis alors d’une voix enjoué et détendu,

-Anna? Tu peux me rejoindre si tu le désire! L’eau aide à se réveiller après une aussi belle nuit.


Dernière édition par Evelyne Salt le Mer 30 Nov - 8:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Briggs

Vampire Libre
Vampire Libre


Messages : 47
Points : 253
Niveau de puissance : Vampire Inférieure
Emploi et loisir : Me battre pour rien

Feuille de personnage
Âge: 31 ans
Taille:
Emploi: Vendeuse dans un club de location vidéo

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Le lendemain d'une soirée bien arrosée (PV: Anna Briggs) Sam 4 Juin - 23:42



«Le lendemain d'une soirée bien arrosée»
... et bien appréciée!


Je me réveillais, doucement, paisiblement sous l'odeur du café qui venait me chatouiller les narines. Je m'étirais légèrement, cherchant rapidement du regard où j'étais.... C'est vrai, j'étais chez Evelyne. J'avais eu une soirée bien plus arrosée que je ne l'aurais imaginée, j'ai sauvée une jeune femme d'une putain de salope, et cette jeune femme se trouvait être Evelyne..... pas si jeune que ça, soit dit en passant... mais à mon avantage: elle avait sûrement un bon deux centenaires d'expérience, et cela s'était fait pleinement ressentir cette nuit.... Ses mains sur mon corps, son souffle dans mon cou, ses baisers..... j'hallucinais encore tout ça, et ça me manquait déjà. Sa présence faisait déja un certain vide dans le lit à mes côtés.

Je réalisais finalement à quel point j'étais souillée. Oui, nous nous étions endormie rapiement, sans prendre le temps de se laver, prendre une douche, non..... rien du tout, les endorphines de la nuit avaient frappés fort! Je finis par me redresser, saisissant la couette du dessus pour m'engoufrer dedans et suivre lentement les vagues de l'odeur du café pour me guider hors de la chambre, aboutissant rapidement dans la grande place principale. Ma moto? Cela venait de me sauter en tête, elle était où? Je remarquais mon casque dans l'entrée, donc j'étais bel et bien revenue saoule au volant? Je soupirais face à ma propre innocence de la veille. La prochaine fois, on pensera prendre un taxi, ou je penserai prendre moins d'alcool.

La voix D'Evelyne me sortit de mes songes, celle-ci venant de m'inviter à la rejoindre sous l'eau. Effectivement, l'eau coulait, elle prenait une douche. J'affichais donc un léger rictus à l'image de la vampire sous l'eau m'attendant patiemment avec un regard aussi brulant que celui de la veille. Mes pas se mirent en route seuls vers elle, et après être entrée dans la salle de bain, je la vis sous l'eau, dans toute sa splendeur, sa plus simple appareil, laissant tout son corps à la merci de mon regard gourmand. «Bonne idée.» Ma petite voix rauque du matin avait retentie dans la pièce, fendant l'air rapidement. Je relâchais la couverture également, laissant l'humidité et la chaleur de la pièce frapper ma peau qui se soulevait sous d'incontrôlables frissons. Ayant attrapé froid très vite, je m'approchais de la douche, lentement, et m'y glissant très rapidement, allant coller mon corps contre celui de ma partenaire de lit de la veille.

«Tu as bien dormie?» Ma voix avait retenti encore doucement, lui posant une simple question. Je voulais m'assurer de ne pas l'avoir battue dans mon sommeil sans m'en être rendue compte, comme je suis si douée pour le faire. Soupirant légèrement sous la chaleur de l'eau qui frappait mon corps, j'étais envahi de frissons, la différence de température ne faisait que me faire frémir! J'étais encore à moitié endormie, également, mais une bonne douche en bonne compagnie avec un bon café chaud, rien de mieux pour se réveiller après une si bonne nuit! Evelyne avait raison sur ce point, c'était fabuleux, comme réveil!


[Désolé de ma petite réponse!! ><']

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 1379
Points : 1904
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille: 5p6
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Le lendemain d'une soirée bien arrosée (PV: Anna Briggs) Lun 6 Juin - 9:42

J’entendis Anna franchir le seuil de la salle de bain. Je me permis donc de lui jeter un petit coup d’œil. Je ne pus m’empêcher de rougir face à son regard. J’y voyais plein de désir, elle appréciait donc la vue de mon corps. C’est alors que relâcha la couverture qui la couvrait. J’eu alors un petit sourire en coin à la vue de son corps si séduisant. Elle était tellement mignonne à demi-endormit de la sorte! Je remarquais tous les frissons qui s’emparaient de son corps aussitôt. Je poussais le rideau alors qu’elle approchait de la douche pour qu’elle puisse y entrer plus rapidement.

Dès qu’elle m’eut rejointe, elle collait alors son corps contre le mien. Je fis un petit bruit aigue, surprise par la différence entre nos deux températures corporelles. Je la pris alors dans mes bras, afin de l’aider à se réchauffer avec le peu de chaleur que j’avais accumulé sous le jet d’eau. Je lui dis alors d’un ton doux,

-T’inquiète, tu vas te réchauffer très bientôt.

C’est alors qu’elle me demanda si j’avais bien dormit, tout en frissonnant de plus belle alors qu’elle entrait sous le jeu d’eau chaude. Pour l’aider dans sa quête de chaleur, je me collais plus étroitement à elle. Pour répondre à sa question, je lui fis alors un sourire enthousiaste et énergique. Je lui dis d’une voix amusé,

-Disons que lorsque les endorphines ont pris le dessus, j’ai dormit à poing fermé. Je ne pense pas que je me serais réveiller même si quelqu’un aurait pénétrer dans mon loft! Et toi?

Alors que je lui parlais, je remarquais qu’elle tremblait beaucoup moins. L’eau chaude réussirait à la réchauffer pour le reste, je n’étais pas inquiète. Je pris alors une lingette propre, que j’avais sortie expressément pour elle au cas où elle me rejoindrait. J’appliquais du savon aux agrumes dessus avant de commencer à la laver d’un regard amusé. Profiter de la situation? Non… Enfin un petit-peu! Tout en lavant Anna, j’en profitais pour la caresser tendrement et pour profiter de la vue de son corps. Une fois son corps tout propre, je lui fis un petit clin d’œil avant de l’embrasser tout en douceur.

Je lui laissais alors le temps de se laver les cheveux. Je me rinçais une deuxième fois pour ma part, car j’étais pour la seconde fois depuis ce matin complètement couverte de savon. Je profitais alors du silence qui régnait de nouveau pour lui dire d’un ton taquin,

-Je te propose un bon café pour commencer la journée, et ensuite je te botte les fesses au jeu de ton choix! Je ne travaille pas cette nuit.

J’avais hâte de voir sa réaction. Car de fait, je suis nul dans les jeux vidéo. J’ai toute les consoles et les nouveautés, mais bien honnêtement je n’y joue pratiquement jamais, faute de temps et de partenaire pour y jouer. Généralement, je me présente dans les magasins et demande au vendeur, ‘’Donne-moi tes nouveautés et gros vendeur’’. Il était certain pour moi que je n’avais aucune chance contre Anna, mais je trouvais amusant de la provoquer. Surtout que tout dans mon sourire démontrait que je la taquinais.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Briggs

Vampire Libre
Vampire Libre


Messages : 47
Points : 253
Niveau de puissance : Vampire Inférieure
Emploi et loisir : Me battre pour rien

Feuille de personnage
Âge: 31 ans
Taille:
Emploi: Vendeuse dans un club de location vidéo

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Le lendemain d'une soirée bien arrosée (PV: Anna Briggs) Lun 20 Juin - 0:17



«Le lendemain d'une soirée bien arrosée»
... et bien appréciée!


J'avais froid, je cherchais la chaleur! Je tentais de me coller le plus possible sous le jet d'eau, et elle semblait avoir vu mon désespoir. Je sentais rapidement son étreinte chaude et réconfortante autour de mon corps, me faisant soupirer d'aise. Mon front allait se coller à son épaule, contente de ce contact simple que nous pouvions avoir. Ça faisait le plus grand bien... Mes tremblements dû au froid et au courant d'air semblaient avoir disparus lentement, laissant place à un calme paisible en moi. Heureusement, elle s'empressait de répondre à ma question, me rassurant du coup qu'elle avait bien dormie et que je ne l'avais pas dérangé avec mon sommeil habituellement agité. Ouais, il est fréquent que je tombe en bas du lit, ou encore que mes partenaires de jeux de lit se retrouve à dormir sur le canapé parce que je les ai trop frappés ou battus durant la nuit...... Contente d'apprendre que ce n'était pas son cas cette nuit!

Rapidement, elle me retournait la question.... Et bien, je devais m'y attendre, semblerait-il... mais je n'avais pas préparé de réponses....... Et bah tant pis. «Ouais, quand-même.... je m'attendais pas à dormir si bien, du moins!» Je relevais finalement le visage, relâchant donc son épaule de mon front. Mon regard se retournait vers le sien, et je contemplais rapidement ses yeux de glace et les traits de son magnifique visage.  « Et je pensais sérieusement t'avoir frappée toute la nuit, heureuse de voir que tu as bien dormie aussi!»  Je déposais un doux baiser sur ses lèvres, prenant bien le temps d'y goûter, doucement, finissant par le rompre pour lui afficher un léger sourire sincère. Elle était resplendissante, quoi dire de plus! Je ne cessais de la contempler, je ne cessais de l'admirer et de la trouver magnifique.

Elle finis par me relâcher, et au moment où j'allais saisir la lingette, elle l'avait déjà prise. Elle s'empressait également de le savonner, et elle commençait lentement à me nettoyer. Une teinte pivoine prenait place sur mon visage très rapidement. J'étais toujours un peu gêné dans ce type de situations... et lorsque j'étais sobre, ça me foutait plutôt mal à l'aise...... mais ses caresses, chaque attention qu'elle portait à mon corps, tout me faisait atrocement frémir, me faisant oublier cette gêne assez vite..... Et bien, en ce moment, si elle aurait décidée d'aller plus loin, je n'aurais pas refusée..... elle venait de réallumer la flamme en moi, très rapidement... Mais elle restait sobre, sage, et se contentait de nettoyer mon corps. J'affichais un léger sourire lorsqu'elle eut terminée, et je m'empressais de me savonner les cheveux. Une fois la tête et le corps propre, je me rinçais, rapidement. Je retournais mon regard vers Evelyne, doucement.

Elle me proposait un café............ et de me botter les fesses au jeu de mon choix? Je pouffais de rire..... carrément. Voilà que j'étais prise d'un fou rire incontrôlable. Elle voulait me botter les fesses à un jeu de mon choix? Certes que j'allais choisir le jeu dans lequel j'étais la meilleure, et elle allait regretter tout ça! Reprenant un peu mon sérieux, je la regardais, et je lui répétais avec tout autant d'amusement: «On verra bien qui gagnera entre nous deux! Mais je te laisse choisir le jeu, sinon je prend mon préféré et c'est moi qui te botte le cul! »  Et voilà, elle avait mise un sourire sur mes lèvres probablement pour le reste de la journée. Je finis par terminer de me rincer, retournant rapidement enlacer Evelyne par derrière, prenant bien soin d'appuyer ma forte poitrine contre son dos, l'embrassant tendrement dans le cou avant de la laisser libre, pour fermer l'eau si nécessaire. J'allais adorer ma journée!


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 1379
Points : 1904
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille: 5p6
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Le lendemain d'une soirée bien arrosée (PV: Anna Briggs) Ven 24 Juin - 11:03

Anna me confirma avoir bien dormit elle aussi. Je ne sais pas pour elle, mais j’avais dormit comme un gros bébé pour ma part. Elle semblait soulagée de ne pas m’avoir frappé toute la nuit. Je pouvais donc en déduire qu’elle était le genre de fille avec un sommeil agité. Peut-être qu’elle m’avait frappé, mais si c’était le cas je n’avais pas remarqué. Je dois admettre que j’ai un sommeil très profond, sans parler que ma capacité de guérison qui est excellente. Donc peut-être que mes bleus avaient déjà disparu? De toute façon, je plongeais mon regard dans les yeux de la tendre Anna, et me dit à ce moment qu’elle avait déjà en sa possession le meilleur moyen de me blesser, mon cœur…

Anna avait semblé gênée au début lorsque je l’avais lavé. Mais au fur et à mesure que je la caressais en utilisant la douceur du savon pour m’aider dans la fluidité de mes mouvements, elle s’était détendue. Anna avait frémit à mainte reprise, mais j’étais resté sage. Lorsque j’eu terminée, elle me sourit et je lui fis un clin d’œil en retour.

Lorsque je lui fis ma proposition, soit un café et une raclé dans un jeu vidéo, elle pouffait de rire. Elle rit sans s’arrêter pendant quelques minutes. Et bien, j’avais réussis à la faire réagir comme je le voulais. J’adore taquiner les gens, encore plus lorsqu’ils ont un rire aussi agréable que celui d’Anna. Elle reprit finalement le contrôle sur elle-même, et me dit avec amusement que je pouvais choisir le jeu de mon choix, sinon je n’avais aucune chance. Je lui répondis alors d’une voix amusé,

-Comme tu veux, mais tu regretteras de m’avoir laissé le choix!

Je me retournais vers les poignées de la douche, lorsqu’Anna m’enlaça par derrière. Je sentais alors contre mon dos chaque parcelle de sa magnifique poitrine. Si on jouait au jeu vidéo de cette façon, vu mon manque de concentration je ne ferais pas long feu. C’est alors qu’elle m’embrassa tendrement dans le cou. Automatiquement, je laissais sortir un petit gémissement en me collant plus étroitement contre elle. Je ne me rappelais pas si elle avait trouvé ce point faible hier soir ou si elle venait de la découvrir. Mais je sentais qu’à la réaction que je venais d’avoir, elle n’oublierait pas mon talon d’achille. Elle finit par me relâcher, avant de me libérer pour que je puisse fermer l’eau.

Une fois que je l’eu fermé, je sortais lentement, pour ne pas tomber de façon peu gracieuse en glissant sur le carrelage. Je tendais alors l’une des deux serviettes propres près du lavabo que j’avais sortie. Elle était douce et sentais bonne. Je suis une personne très propre de ma personne. Chaque fois qu’une serviette commence à s’user un peu, ou à une petit tâche je la jette et j’en achète une autre. Je me séchais rapidement, et tout en restant nu, je me brossais les cheveux le temps qu’Anna se sèche elle aussi. Je lui dis alors d’une voix douce,

-Tu peux utiliser tout ce que tu veux. Brosse à cheveux, déodorant, parfum, fait comme chez toi!

Je lui fis alors un petit sourire en me dirigeant vers la cuisine, vers ma boisson divine. J’arrivais devant mon comptoir, suivant l’odeur du café. Je sortais le sucre, du lait, ainsi que deux tasses et deux cuillères. Je dis alors à Anna en plongeant mon regard glacé dans le sien,

-C’est du Starbuck. Combien de lait et de sucre tu veux dans ton café? Ho! Si tu veux un pyjama, j’en ai plusieurs à l’étage aussi…

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Briggs

Vampire Libre
Vampire Libre


Messages : 47
Points : 253
Niveau de puissance : Vampire Inférieure
Emploi et loisir : Me battre pour rien

Feuille de personnage
Âge: 31 ans
Taille:
Emploi: Vendeuse dans un club de location vidéo

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Le lendemain d'une soirée bien arrosée (PV: Anna Briggs) Sam 16 Juil - 21:52



«Le lendemain d'une soirée bien arrosée»
... et bien appréciée!


Elle avait frémit fortement, et un léger gémissement s'était même fait entendre face au baiser que je lui avais fait sur l'épiderme de la nuque. Un sourire se glissait doucement sur mes lèvres à ce son si magnifique, avant de finalemetn la relâcher lentement. J'avais donc troucé un délicieux point faible sur ce corps plus que parfait! Et bien, j'allais sûrement en profiter lorsque nous allions être plus sobre, puisque hier soir, ce n'était tellement pas le cas que je ne me souviens même plus de ma soirée.... etl e plus dangereux, je ne me souviens même pas être rentrée. Il aurait pu m'être arrivé un bête accident en moto et nous aurions pu y rester.... Simplement à cette pensée, mon corps semblait se crisper... L'absence d'eau chaude et le soudain courant d'air sur mon corps soulevait toute ma peau dans un affreux frisson. Frémissant fortement, j'avais décidé de prendre le temps de sortir question de ne pas tomber magistralement au sol comme une poupée de chiffon, et je m'empressais de me couvrir de la serviette qui m'était tendue. Peut-être que j'étais un peu trop pudique.... mais à quelque part, l'affreux frisson dû au changement subit de température n'avait vraiment pas aidé à ma situation, et je m'empressais de me sécher.

Elle m'offrait par la suite d'utiliser sa brosse à cheveux, parfum, maquilalge, peu importe. Je n'étais pas vraiment une femme à maquillage ni rien, alors une fois qu'elle avait quittée, je m'étais dirigée vers le miroir pour me servir de la brosse proposée et démêler ma tignasse ébène. Mon regard scrutait mon reflet attentivement. J'avais beaucoup changée, en une seule nuit. C'est stupide, mais possiblement que le fait d'avoir possiblement trouvé une femme dans ma vie allait très sûrement me remonter le morale et m'aider beaucoup face à mon estime personnel, j'avais déjà un peu plus de facilité à sourire et je semblais avoir meilleure mine que la veille avant de quitter pour prendre un verre. Mon sourire s'étirait de lui-même à cette pensée optimiste, avant de terminer la tâche ardue de me démêler les cheveux, puis j'avais remis la brosse en place avant de me préparer à quitter la pièce, simplement vêtue de ma serviette que j'avais enroulée autour de ma poitrine et qui était juste assez longue pour cacher mes fesses et mes parties intimes. Mes vêtements...? J'avais simplement réfléchi quelques secondes, et cela m'avait permi de me souvenir que je n'avais carrément plus de vêtements, mes anciens étaient sales et sentaient l'alcool à plein nez... Je soupirais légèrement à cette pensée avant de quitter la salle de bain.

Une fois dans le couloir, je laissais l'odeur de café hanter mes narines et guider mes pas. L'agencement de tout ça m'avait mené carrément dans la cuisine, devant la cafétière et juste à côté de Evelyne, qui était visiblement peu vêtue également... en fait, elle était nue, carrément! Elle me laissait donc cette vue sublime sur son corps le temps que le café soit prêt, et moi, j'étais là, dans la serviette à trembler de froid. J'avais toujours froid, alors ce n'était pas nouveau..... et elle avait fini par faire allusion au pyjama...... mon objet de désire, un bon pyjama chaud qui sentait bon! Avec un bon café, Starbucks* en plus, écrasé devant les jeux vidéos en compagnie de ma douce...! J'allais décidément passer une journée de rêve. «Je ne suis pas vraqiment du genre à fouiller comme ça..... mais si tu veux aller en chercher un, je te prendrais volontiers un bon pyjama chaud! Je suis frigorifiée! » Je tremblais tellement que ma voix ne suivait presque plus ce que je disais... mais bon, le message était passé, je détestais fouiller chez les autres, et j'avais froid.

« Et merci pour le café!» Le temps qu'elle était partie pour chercher mon pyjama, je m'étais affairé à faire mon café comme je l'aime, avec du sucre et de la crème. J'avais fouillée un peu dans le frigo, mais quand c'est question de café et de nourriture, c'est autre chose, hein! Pour ça, je ne me gênerai pas. Glissant une petite cuillère de sucre ainsi que quelques gouttes de crème dans ma tasse, je retournais les trucs où ils se devaient avant de couler mon café dans le récipient en question, la remplissant à rebord. L'odeur délicieuse qui envahissait mes narines.... c'était.... irrésistible! « Hmmmm!! Un bon café chaud!! Allez, à nous deux, café!» Et je m'affairais à prendre déjà ma première gorgée, légèrement et doucement en sachant très bien que c'était un breuvage très chaud...... et j'avais quand-même réussi à me brûler la lèvre. Déposant la tasse rapidement sur le comptoir, je soupirais, soufflant même un peu fort. « OH PUTAIN c'est chaud! Bravo Anna, t'es conne! » Ouais, j'étais conne, je me parlais à moi-même..... et j'étais tellement impatiente quand il était question de nourriture ou de café..... et là je venais de me brûler la lèvre comme un légume qui cuit à la vapeur..... et Evelyne allait sûrement rire de moi maintenant...!
¸

[HRPG: Désolé pour le temps d'attente! ><]

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 1379
Points : 1904
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille: 5p6
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Le lendemain d'une soirée bien arrosée (PV: Anna Briggs) Mer 20 Juil - 14:59

Anna sortie de la salle de bain et vint me rejoindre dans la cuisine. La pauvre semblait frigorifiée! C’est alors qu’elle me confirma qu’elle prendrait un bon pyjama chaud. Je lui souris alors chaleureusement. Je déposais une cuillère à côté de l’une des deux tasses pour qu’Anna puisse mélanger son café. Je me rapprochais d’elle. Je lui donnais un baiser sur les lèvres avant de dire,

-Attend moi, je reviens avec un pyjama bien chaud.

Alors que je retournais dans ma chambre, je regrettais de ne pas avoir été présente pour remarquer ce qu’elle mettait dans son café. Mais entre apprendre quelle quantité de crème elle ajoute et son confort, la réchauffer était plus important. Arrivé dans ma chambre, j’allais dans un tiroir. Je ressortais de celui-ci deux pyjamas. Le premier étant un simple boxer et un t-shirt. Je mettais ce pyjama. Le deuxième était beaucoup plus chaud. Il recouvrait tous les jambes et tous les bras. Il était fait d’un tissus très doux et en deux morceaux.

Avant de retourner auprès de la belle Anna, je pris une petite douillette et deux oreilles. Après avoir descendu les escaliers, je me dirigeais en premier vers Anna. Je lui tendis le pyjama et j’allais ensuite déposer la couverture et les oreilles sur le canapé. Alors que j’allais remplir ma tasse de café à mon tour, je me retenais de rire lorsque la vampire se brûla avec sa première gorgé. Celle-ci semblait apprécier le café autant que moi, c’est-à-dire à un point de vie ou de mort littéralement!

Sans perdre de temps, afin d’éviter que sa lèvre enfle, je me dirigeais dans mon frigo. Je pris alors un glaçon que je gardais dans ma main pour le moment. Je m’approchais alors d’Anna, en lui disant d’une voix amusé,

-Mais non, tu n’es pas conne, seulement impatiente de boire ton café! T’inquiète, parfois je suis pire!

Je pris alors la glace dans ma bouche et collait mon corps au sien. Je la retournais dans mes bras pour être face à elle. La glace refroidissant mes lèvres et ma bouche, je lui donnais un petit baiser pour commencer. Mon corps étant chaud, je la réchauffais tout en refroidissant sa brûlure sur sa lèvre. Je donnais alors un petit coup de langue, très froide désormais sur sa brûlure avant de l’embrasser un peu plus fougueusement, tout en restant délicate pour ne pas lui faire mal. Une fois que le glaçon fut totalement fondu, je reculais ma tête légèrement. Sa lèvre n’avait pas enflée et elle ne tremblait plus de froid. Je lui fis alors un petit clin d’œil en rajoutant,

-Tu devrais aller mettre ton pyjama, avant d’avoir froid de nouveau! Je vais amener ton café dans le salon, tu n’auras qu’à venir me rejoindre.

Je la lâchais donc à contrecœur, avant de faire mon propre café. Je mis dans celui-ci 3 laits et 3 sucre. Je rangeais les ingrédients et amenait ensuite les deux cafés dans le salon. La partie la plus difficile arrivait, jouer au jeu vidéo! Il y a longtemps que je n’avais pas joué, je pris alors les deux manettes des consoles. J’en déposais une à côté du café d’Anna et restait debout pour le moment, au cas où je devrais me rapprocher de la console pour la faire fonctionner. J’allumais alors la télévision et pressais sur le bouton du milieu de la manette. L’écran de télévision affichait seulement HDMI dans le coin, mais aucun signe que la console était ouverte. Je pressais alors sur le bouton du milieu de nouveau et attendait que la console démarre. Peut-être que cela prenait quelques minutes? J’allais m’asseoir sur le sofa et dit à voix haute pour qu’Anna m’entende,

-Ça ne devrait pas être long, j’ai pressé sur le bouton du milieu de la manette, cela doit seulement prendre quelques minutes j’imagine pour que la console s’ouvre!

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Briggs

Vampire Libre
Vampire Libre


Messages : 47
Points : 253
Niveau de puissance : Vampire Inférieure
Emploi et loisir : Me battre pour rien

Feuille de personnage
Âge: 31 ans
Taille:
Emploi: Vendeuse dans un club de location vidéo

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Le lendemain d'une soirée bien arrosée (PV: Anna Briggs) Ven 29 Juil - 11:48



«Le lendemain d'une soirée bien arrosée»
... et bien appréciée!


Je venais de me brûler la lèvre, et j'étais tellement obnubilée par mon café que je n'avais même pas fait attention à la chaleur du breuvage, et encore moins à Evelyne qui m'avait ramené le pyjama. Je grelottais, j'avais froid, mais je blasphêmais carrément sur mon café et ma lèvre brûlée, celle-ci me faisant mal. Je regardais la provenance de la voix de Evelyne qui me disait que je n'étais pas conne. Je déposais ma tasse sur le comptoir, soupirant fortement tout en tentant de calmer la douleur de ma lèvre. Je soupirais légèrement encore une fois en voyant qu'il n'y avait rien à faire... Ma lèvre brûlait, mais mon corps gelait, je me sentais tellement bizarre! L'envie de me foutre la tête dans le congélo et le corps dans le four ne manquait pas, mais malheureusement c'était impossible..... Cependant, Evelyne semblait avoir découvert comment me donner un truc semblable comme sensation: elle venait enlacer mon corps, me serrant contre elle et je m'y étais carrément blotti par réflexe. Malgré la froideur habituelle de son corps de vampire, elle ne semblait pas avoir refroidi et elle avait encore le corps aussi bouillant que l'eau qui avait coulé sur elle quelques minutes auparavant. Un sourire apparut sur mes lèvres alors que je voyais un glaçon entre les siennes. Elle était venue m'embrasser de ses lèvres glaciales, sa langue tout aussi froide ne savait que faire du bien, et calmer la douleur de ma brûlure. La différence de température entre sa bouche et son corps était flagrante, et plutôt étrange aux premiers abords, mais on apprend à s'y faire, quoi.

Finalement, elle me relâchais et me conseillais fortement d'aller enfiler le pyjama. Je ne m'étais pas fait priée pour lui obéir sur ce point: à la seconde où elle avait relâchée mon corps, un frisson et un courant d'air monstrueux me traversait l'ensemble de l'échine, me faisant grelotter de plus belles. «T'as raison... Evelyne... j'y vais de ce pas...!» Ma main tremblante agrippait le pyjama, et je filais sur un pas de course vers la salle de bain, cette endroit qui dégageait encore de la chaleur de quand nous avions prit notre douche. Le bien être que je ressentais en y mettant les pieds, c'était fou! Finalement, je fermais la porte, allant faire ce que j'avais à faire à la toilette tout en enfilant mon pyjama rapidement. Le confort du tissu me rendait des plus paisibles, l'odeur de son pyjama douillet me montait aux narines, m'attirant même un léger rose aux joues. La chaleur de son habit se faisait ressentir également sur ma peau, chatouillant chaque frisson qui s'était hérissée sur mon corps. Je me fermais les yeux un instant, profitant de la chaleur de la place également avant de me décider à quitter la pièce.

J'arrivais dans le salon sur un pas plutôt rapide, mais délicat et très doux. Blotti dans le pyjama, je regardais ma douce qui s'était assise sur le canapé. Elle me lançait une phrase me disant qu'elle avait appuyée sur un bouton de la manette et que la console ne devrait pas être bien longue avant d'allumer...... Je soupirais légèrement, affichant un léger sourire amusé par la suite en constatant ce qu'elle avait fait. La télévision était allumée, et indiquait le cable HDMI était connectée et qu'elle se trouvait sur la bonne chaîne. Je lâchais un léger coup d'oeil à la console pour voir qu'elle était éteinte, malgré le fait qu'elle avait allumée les manettes! Je relâchais un léger ricanement, m'avançant vers la console respective pour l'allumer en appuyant sur le bouton. « La console était éteinte!! T'as allumée les manettes et la TV mais pas la console! »  Je m'approchais du canapé, agrippant la manette et allant m'écraser sous la couverture et me blottir contre Evelyne dans un temps record. Ma tête allait s'appuyer sur son épaule, et je regardais la manette en alternance avec la télévision qui montrait que la console s'allumait. «T'as prit quel jeu?»  Curiosité, et refus d'attendre plus longtemps pour le savoir... mais si elle refusait de me le dire, j'allais sûrement avoir ma réponse très bientôt.

Je m'étirais, agrippant mon café et j'y avais prit une légère gorgée, dégustant celle-ci longuement avant de re-déposer la tasse où je l'avais prit. J'étais doué pour faire des dégâts ce matin, alors il serait plus prudent de la retourner où elle était sensée aller. Je retournais dès lors me blottir contre Evelyne, mes jambes ramenés sur le sofa près de moi dans la couverture et mon corps près du sien, ma tête sur son épaule, et la manette tenue entre mes deux mains, cachées sous la couverture bien tranquille. J'appréciais sa présence, et encore plus le calme que m'offrait son logis. J'aimais d'autant plus la chaleur qu'elle savait m'apporter malgré la tiédeur de son corps de vampire. La solitude m'avait frappée longtemps, et maintenant, elle avait réussi à percer cette carapace de solitaire que je m'étais formé avec les années....

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 1379
Points : 1904
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille: 5p6
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Le lendemain d'une soirée bien arrosée (PV: Anna Briggs) Mer 3 Aoû - 13:36

J’entendis les pas d’Anna derrière moi, des pas légers et discrets. Je me retournais pour la regarder dans mon pyjama et j’eu alors un petit sourire amusé. La pauvre, elle était blottie dans l’un de mes plus chauds pyjamas et elle semblait avoir encore un peu froid. Une chance que j’avais amené une couverture et des oreillers sur le canapé. Étais-je aussi frileuse dans mon jeune temps? Cela faisait depuis longtemps que je n’avais pas eu froid, peut-être que l’âge me rendait plus tolérante, ou peut-être étais-je simplement moins frileuse.

Un mouvement dans l’écran de la télévision attira mon attention. Le symbole HDMI avait bougé, il était maintenant dans le coin droit de la télévision et de promenait dans celle-ci de façon aléatoire. La console devait être en train de démarrer! C’est alors qu’Anna lâcha un léger ricanement. Je la regardais en haussant un sourcil interrogateur. Qu’est-ce que j’avais fait de drôle? Anna s’approcha de la console, appuya sur un bouton et finalement, la lumière fût. L’image de l’ouverture de la console apparut enfin dans l’écran de la télévision. C’est alors qu’elle m’informa de mon erreur, j’avais tout allumé, sauf la console. J’eu alors un petit sourire gêné, vous parlez d’un oubli stupide.

C’est alors que dans un temps record, Anna agrippa sa manette et se blottit contre moi sous la couverture. Elle prit une gorgé de café, avant de reprendre sa position initiale à mes côtés. La bonne chose, était quel se réchauffait à vue d’œil. Elle me demanda alors quel jeu j’avais pris. Je lui fis alors un petit sourire taquin,

-Tu verras par toi-même dans quelques secondes.

Je voulais lui laisser moins de temps pour se préparer mentalement. Quoi que quelques secondes n’allait pas me sauver, mais c’était tout de même ça de gagné! Le jeu s’ouvrait finalement sur l’ouverture du nouveau jeu de Call Of Duty. C’est le jeu dans lequel je suis la meilleure. Parfois, j’atteins un ratio de 3 ‘’kill’’ pour 1 ‘’death’’. Je souris alors avant d’embrasser tendrement le côté du front d’Anna, puisqu’elle avait la tête sur mon épaule. Je lui dis alors d’une voix taquine,

-Je m’excuse d’avance pour ta futur défaite ma jolie.

Plutôt confiante, je démarrais une partie de 1 vs 1. Je choisis alors l’un de mes kits avec lequel je suis la plus alaise, pour lui laisser le moins de chance possible. Je choisi comme arme un P90, un Desert Eagle, un couteau, 3 grenades et une armure de kevlar. La partie commença sur une map aléatoire, pour que cela soit équitable pour nous deux. Je laissais sortir un petit ‘’Yes’’ lorsque nous tombions sur ma map préféré, une petite ville désertique. C’est la seule map que je connais par cœur, car c’est ma préféré et je joue seulement sur celle-ci lorsque je joue en multi-joueurs.

Par pur réflexe, je dirigeais ma vision vers le haut et lançais deux grenades dans la même direction, une ruelle relié au point de départ. J’en lançais une troisième vers la gauche, juste à la fin de la ruelle en question, tout en dirigeant mon personnage vers la fin de celle-ci. Mon P-90 bien armé et pointé devant moi pour couvrir mon entrée. Je remarquais dans mon radar que ma grenade avait fait des dégâts à Anna, mais ne l’avait pas tué, je tomberais donc face à face avec son personnage dans quelques secondes. Je tournais le coin et tirait dans la tête directement du personnage d’Anna, ses balles se répercutant à 1 mètre de mon soldat. J’eu alors un sourire satisfait, et dit d’une voix fière,

-J’espère que tu peux faire mieux que ça, car c’était beaucoup trop facile! Evelyne 1, Anna 0!

Je regardais alors la belle vampire toujours blottie contre mon corps. Elle ne semblait pas prendre ma provocation à cœur. J’observais son sourire, confiant et en contrôle. Avait-elle fait exprès de perdre la première manche? Question de s’habituer aux commandes où de voir mon style de jeu?

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Briggs

Vampire Libre
Vampire Libre


Messages : 47
Points : 253
Niveau de puissance : Vampire Inférieure
Emploi et loisir : Me battre pour rien

Feuille de personnage
Âge: 31 ans
Taille:
Emploi: Vendeuse dans un club de location vidéo

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Le lendemain d'une soirée bien arrosée (PV: Anna Briggs) Jeu 25 Aoû - 19:06



«Le lendemain d'une soirée bien arrosée»
... et bien appréciée!


Ouais, Evelyne avait oubliée d'ouvrir la console. C'était stupide comme erreur, et elle semblait le remarquer, me regardant avec un petit sourire gêné. Je lui en avait offert un également, un peu plus sincère.... elle était mignonne quand elle était gênée...! Je m'empressais de me blottir contre elle, la manette de la console entre les mains, attendant la réponse à ma question... celle-ci ne semblant pas tout à fait celle que je désirais. J'allais décidément devoir attendre que la console ouvre et que le jeu démarre pour le savoir, et j'affichais à cette affirmation une moue plutôt triste, faisant comprendre mon mécontentement. Je soupirais légèrement, me replaçant sur le canapé les jambes sur le coussin également, envoyant la manette également sous la couverture question de rester bien blottie et les mains au chaud.

Le jeu commençait...... il s'agissait de Call of Duty*.... Bon, c'est pas si mal comme jeu, mais si elle avait choisi celui-là, c'est sûrement qu'elle y était douée, ce qui me faisait craindre ma défaite...... et elle me confirmait tout ça en s'excusant en avance pour ma future défaite...... et bien, j'avais vu juste, c'était son jeu préféré! Pas difficile à comprendre.... Bon, et bien, je choisissais mon kit d'arme préféré, laissant Evelyne choisir le ce reste, ce qui ne semblait pas être bien compliqué avec le Aléatoire... mais elle semblait être tombée sur sa carte préféré, ce qui n'était pas vraiment la mienne... mais bon, on va s'y faire, quoi. J'affichais un léger sourire à Evelyne, sans toutefois dire un mot encore. J'étais plutôt silencieuse quand je jouais aux jeux vidéos, ce qui fait de moi une personne qui peut avoir l'air complètement bête et fâchée alors que je ne suis que très concentrée. J'ai tendance à me frustrer rapidement, par contre, donc si elle ne voulait pas se faire battre à coup de poing, elle ferait mieux de ne pas me tuer du premier coup..........

........... ce qui commençait vraiment mal, puisque rapidement je me retrouvais avec une grenade sur la tronche sans même avoir eu le temps de faire quoi que ce soit. Déraillant mon perso directement vers la gauche, je tombais face à elle...... qui me foutait une balle en pleine tronche. Génial, déjà morte, quelques SECONDES de jeu. Là, j'étais vraiment désespéré, et elle semblait me provoquer, quoi? Venant de me dire que j'étais mieux d'être meilleure...... «C'était... qu'un test, t'en fais pas!» Un test, ouais, tester son style de jeu à contrecoeur. Orgueil aimant pas que je perde si facilement, mais c'était trop tard.... comme elle l'avait dit, Evelyne : 1, Anna : 0. J'aurais préféré ne pas mourir sur le champ non plus, mais bon... ça semble vraiment son jeu préféré, et pas pour rien, elle semble y jouer très souvent! Je vais donc en profiter pour évaluer son style de jeu, et lui faire avaler ses menaces!

Aussitôt les personnages relancées -surtout le mien, qui était mort d'ailleurs- je m'empressais de quitter la ruelle, allant m'engouffrer derrière un conteneur à déchet question de protéger un minimum mon personnage, non? Je lançais deux grenades dans l'allée d'où les siennes venaient, pour voir que mes grenades ne l'avait pas touché. Bon, ça commençait mal..... Mon personnnage lançait donc un léger coup d'oeil par dessus le conteneur pour trouver celui de ma partenaire de jeu camouflée quelque part. Pas le temps de tirer que mon personnage se prenait quelques balles... Génial, une autre de perdu, quoi.... Je soupirais... je commençais à être désespérée, après seulement quelques minutes de jeu et deux manches. Cette fille était pas normale d'être aussi douée dans ce type de jeu, j'avais toujours été dans les meilleurs, mais là...... elle semblait me battre à plate couture. J'allais devoir changer de tactique, et y aller au hasard. Comment prévoir des coups que je ne prévois pas moi-même? C'était donc mes plans pour la prochaine manche.... je tire où je veux et si je la tue, tant mieux.

« Putain t'es douée.... »  Je soupirais encore un peu avant d'aller saisir mon café et prendre une gorgée, avant le lancement de la prochaine manche. Mon personnage n'avait pas l'air très pressé de revenir sur la mape, il devait avoir peur d'elle, j'sais pas...... Aussitôt mes quelques gorgées de café prises, je retournais rapidement ma tasse vitale sur la table pour revenir me blottir sur le canapé dans la chaleur de la couverture, me remettant en position.«J'avais juste besoin d'un peu d'énergie..... Allez, t'es prête? » J'étais un peu plus confiante, à présent. J'étais prête, la manette à la main, un sourire coquin au visage et un léger coup d'oeil vers ma douce, puis, me retournant face à la télévision pour me préparer à la suite. Le hasard allait jouer sur cette manche.... j'allais vraiment tirer où je la voyais sans utiliser de tactique quelconque.... sauf fuir ses grenades, évidemment, parce qu'une grenade, ça tue n'importe quoi.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 1379
Points : 1904
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille: 5p6
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Le lendemain d'une soirée bien arrosée (PV: Anna Briggs) Lun 29 Aoû - 10:59

C’était maintenant 2-0 pour moi. Je souriais, sachant pertinemment qu’Anna était une fille orgueilleuse. Je regardais brièvement son visage, elle était tellement concentrée sur le jeu. J’avais envie de la chatouiller pour la déconcentrer, mais à quoi bon, je gagnais déjà à plat de couture. C’était un jeu simple pour moi. Je réagissais dans le jeu, comme j’agirais sur un vrai champ de bataille. Ma formation militaire devait m’aider à appliquer certaine technique dans le jeu.

Lorsqu’Anna me complimentait, je lui souris avec une lueur taquine dans les yeux. Après le coup où j’avais oublié d’allumer la console, elle n’avait pas dû se douter que je pourrais lui tenir tête dans un jeu vidéo. Je me gardais bien de lui dire que c’est bien le seul dans lequel je suis doué. Les autres, je dois toujours relire les consignes pour les commandes avant d’y jouer. Je l’imitais en prenant une gorgé de café avant la prochaine manche. Je déposais ma tasse et élaborait déjà ma prochaine technique. J’allais passer par les souterrains et la surprendre par derrière. Elle me confirmait alors qu’elle avait seulement besoin d’un peu d’énergie, me demandant si j’étais prête. Je lui répondais alors en lui donnant un petit baiser sur la joue,

-Je suis toujours prête. Je crois que je vais y aller au couteau pour cette manche!

Je terminais le tout avec un petit clin d’œil amusé. La troisième manche débutait finalement. Je décidais de profiter de mon avance et de m’amuser un peu. Je sortais mon couteau, et lançais deux grenades à des endroits stratégiques. Je n’atteignais pas Anna. Je relevais un sourcil, surprise de ne pas l’avoir touché au moins un peu avec mes deux projectiles. Je laissais donc tomber les souterrains, et je me dirigeais dans la direction inverse dans laquelle j’avais lancé les deux grenades. J’avançais prudemment, vérifiant mes angles avants de tourner les coins. Armé de mon couteau, je devrais attendre le bon moment pour l’attaquer lorsque je la verrais et agir rapidement. Je tournais un autre coin, surprise de ne pas trouver Anna à cet endroit non plus.

Je revenais rapidement sur mes pas. Aussitôt que je tournais un coin, j’eu à peine le temps d’apercevoir la tête du personnage d’Anna, que le mien tombait sur le sol, mort d’une balle entre les deux yeux. Je laissais presque tomber la manette d’entre mes mains, surprise qu’elle ait réussis ce coup. Elle avait visé très rapidement, et avec précision. Normalement, n’importe quel débutant m’aurait atteint au niveau du corps, et j’aurais eu le temps de me cacher et d’essayer de la surprendre de nouveau par un autre chemin. Je repris la manette un peu plus solidement dans mes mains et dit d’une voix confiante,

-La chance du débutant!


Pour reprendre une bonne avance, je commençais la manche d’après avec un MP5, l’arme avec laquelle je suis le plus habile. La quatrième manche commençait finalement. Je coupais par le centre. Me dirigeant automatiquement vers son point de départ, pour la surprendre par derrière. Je ne la trouvais nulle part. Je lançais une grenade à gauche et à droit, espérant la toucher, sans succès. Où pouvait-elle bien être? Les souterrains! Je me dirigeais alors vers la sortie des souterrains, c’est-à-dire l’entrée des souterrains de mon côté du tableau, car c’est tout simplement un long couloir menant d’un côté du tableau à l’autre. J’arrivais à la sortie et ne la trouvait pas. Il y avait plusieurs endroits avec des barils et des conteneurs pour se cacher, j’allais vérifier cet endroit. Dès que je montais un escalier pour rejoindre l’endroit en question, je recevais une balle au niveau de l’épaule. Je dirigeais automatiquement ma vision vers la provenance de la balle, et voyait le personnage d’Anna en petit bonhomme, derrière un baril. J’eu le temps de tirer quelques balles sur son personnage, mais je mourrais bien avant elle.

J’émis alors un petit claquement de langue agacé. Comment elle avait fait pour m’avoir sur ce coup? Je lui lançais alors d’un petit sourire amusé et blessé dans mon orgueil,

-Pas mal, on est maintenant à égalité. La cinquième manche désignera la gagnantes, puisque ce sont des matches de 3 points.

Sur le menu pour choisir les armes, je choisissais mon meilleur ensemble. Un MP5 comme arme principale, un Desert Eagle comme pistolet, deux grenades et une grenades de type ‘’Flashbang’’ pour aveugler l’ennemis. Je dis alors d’une voix confiante alors que la cinquième manche débutait,

-Que la meilleures gagne!

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Briggs

Vampire Libre
Vampire Libre


Messages : 47
Points : 253
Niveau de puissance : Vampire Inférieure
Emploi et loisir : Me battre pour rien

Feuille de personnage
Âge: 31 ans
Taille:
Emploi: Vendeuse dans un club de location vidéo

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Le lendemain d'une soirée bien arrosée (PV: Anna Briggs) Sam 22 Oct - 4:24



«Le lendemain d'une soirée bien arrosée»
... et bien appréciée!


Je venais de reprendre de l'énergie. Je m'étais replacé, et bu quelques gorgées de café, et me voilà à présent prête à affronter à nouveau ma douce, VIA ce jeu vidéo à la con. J'avais perdu deux fois, les deux premières fois, et d'avouer qu'elle était meilleure que moi dans la chose à laquelle j'étais sûrement la meilleure n'aidait en aucun cas mon orgueil, et cela venait me donner une grosse gifle en plein ego. Je m'étais replacé, et comme je le fais si bien, je m'étais trouvé des excuses bidons pour justifier le fait que j'avais perdu deux fois face à elle. Finalement, j'aurais pas dû la laisser choisir le jeu.... après, je ne savais pas encore quel jeu elle possédait, mais si j'aurais prit le temps de regarder la liste, j'aurais sûrement décidé !

La troisième manche commençant, elle avait lancée deux grenades, en pensant m'atteindre. Un vid coup d'oeil vers ma douce me faisait constater qu'elle semblait surprise de ma tactique. Ouais, je m'étais mise à courir à l'aveuglette, envoyant mon personnage dans le fond du terrain, puis faire le tour des bâtiments au complet. Courir pour rien, peut-être, mais c'était ma tactique préférée: fuir et attaquer en douce, et.... un peu n'importe comment, au hasard... Je surgissais d'un coin, comme ça, tombant face à Evelyne. Je profitais du moment de surprise pour tirer rapidement, vif, un bon coup entre les deux yeux, l'envoyant valser au sol comme une vulgaire poupée de chiffon! J'avais emportée celle là, haut la main! Rien à se vanter, elle était armée d'un putain de couteau... et non d'un arme à feu. «Si je t'aurais loupé alors que t'es si peu armée, j'aurais tout lâchée... » ouais, je me serais vraiment sentie minable!

J'affichais un léger sourire, plutôt concentrée dans mon jeu, cette fois. La quatrième manche commençait, et elle avait choisie une arme plus raisonnable, cette fois-ci, ce qui m'arrachait un sourire de défi. Aussitôt commencé, je fuyais le tout. Direction les sous-terrains, là où je cherchais rapidement un lieu pour me cacher... Cependant, un vif coup d'oeil dans l'écran de Evelyne m'avait permis de voir que c'était également sa destination, la raison pour laquelle je m'étais caché, d'un vif mouvement, entre deux barils. Elle s'approchait, et finalement, je la voyais dans ma mire... alors je tirais une balle, ratant sa tête. Elle se retournait vers mon personnage et me criblait de balles, ce que j'avais fait aussi, finissant par la tuer avant que j'y passe... bien qu'à ce rythme, j'y serais resté bien vite si je ne l'avais pas tirée. «Bam!» Un peu plus d'enthousiasme que dans la première manche que j'avais gagnée, là où j'avais eu la vive impression qu'elle s'était moquée de moi...

«À nous deux, maintenant» La dernière manche, sur un match de trois points. À qui le vainqueur? J'en savais rien, mais je comptais bien la gagner, celle-là. Je m'armais de mes armes préférées, prête à passer à l'action, attendant que Evelyne se soit décidée elle aussi avant de lancer la partie, avec un peu plus d'enthousiasme que par le passé. Un sourire aux lèvres, mon personnage était armée de son arme préférée, et moi, de la manette, à l'affût de tout, attendant le signal de départ.

Aussitôt donné, l'envie de crier comme une conne m'était venue, question de la distraire, et la tuer.. mais ce serait vraiment un coup bas, et je me retenais vivement de le faire. Un léger sourire sur cette pensée ridicule, je prenais les devants, allant me cacher dans une ruelle... Aussitôt passée, je tombais face à face avec le personnage d'Evelyne... logiquement trop près pour tirer, puisque la distance qui nous séparait était plus courte que l'arme... mais vu que c'était un jeu, si je tirais en sa direction, j'allais l'atteindre quand-même...! Je la criblais de balles, mais mon personnage s'était mit à tirer à côté, et dans tous les sens, comme un con. Un bug? Sûrement, c'est ce qui doit se passer quand les personnages sont trop rapprochés.... et finalement, je ne sais pas comment, mais mon personnage finit par mourir, comme ça, comme s'il venait d'être atteint par l'une de ses propres balles. «Quoi?» Là, j'étais choquée! Fallait vraiment que le jeu se retourne contre moi? Je déposais la manette brusquement sur le canapé, soupirant fortement. Oui j'avais perdu, ça me frustrerait moins si ce serait par Evelyne que j'étais morte... mais non, fallait que le jeu se retourne contre moi.

J'suis mauvaise perdante, je vous l'avais pas précisée, par le passé? Bah, là, vous le savez.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 1379
Points : 1904
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille: 5p6
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Le lendemain d'une soirée bien arrosée (PV: Anna Briggs) Lun 24 Oct - 12:54

Pauvre Anna, était-elle mauvaise perdante par hasard? Tout dans ces réactions me laissait l’envisager. Pour ma part, je me contentais de lui sourire sans en dire plus. Son orgueil était déjà assez blessé, je ne voulais pas en rajouter d’avantage. Lorsqu’elle me fit la remarque sur le fait qu’elle aurait tout lâché si je l’avais tuée au couteau, je laissais sortir un petit rire. Dans ce type de jeu, le couteau est plus efficace en combat rapproché. Dès que tu vise la tête, c’est une mort automatique et c’est plus facile de viser la tête de quelqu’un qu’avec un fusil d’aussi près. Contre des personnes débutantes, il suffit de faire sauter le personnage en courant autour de la victime pour qu’elle gaspille ses balles dans le vide et lorsqu’elle recharge, un coup de couteau suffit pour en finir.

Anna était plus confiante maintenant qu’elle avait gagné deux manches. Je n’allais certainement pas la laisser gagner la troisième manche. Je m’équipais de mon meilleur équipement alors qu’Anna faisait de même. Elle avait un sourire confiant et enthousiaste aux lèvres, cela me donnait presque envie de la laisser gagner! Elle était mignonne lorsqu’elle souriait de cette façon…

Après m’être laissé distraire un peu, je dirigeais mon personnage dans une ruelle, tombant face à face avec celui d’Anna. Le personnage d’Anna se mit à tirer dans tous les sens, à tourner sur lui-même le canon levé vers le ciel. J’avais moi aussi déchargé mon chargeur sur le personnage d’Anna. Deux secondes après que le personnage d’Anna est commencé à faire défaut, le mien commençait lui aussi à agir contre mon gré. Mon personnage se mit à courir en ligne droite sans arrêt. Il termina sa course dans un mur, continuant à vouloir courir sans en être capable. Mon arme essayait de se recharger, sans en être capable. Mon personnage s’acharnait donc à sortir le chargeur, et à en insérer un autre en continue. Nous étions tous les deux silencieuses, complètement absorbé par le jeu qui réagissait d’une façon des plus étranges.

Tout à coup, le jeu redevint normal. Mon personnage cessa d’essayer de courir contre le mur, mon arme se rechargeait correctement et je me retrouvais avec toutes mes balles. Lorsque je regardais la vie de celui-ci, il me restait environs 20% de HP. Le personnage d’Anna pour sa part, tombait sur le sol inerte. Choquée, ma pauvre chérie laissait sortir un ‘’Quoi’’ offusqué. Elle déposait la manette brusquement sur le canapé en soupirant fortement. Pour ma part, je ne pouvais contenir un rire cristallin. Je riais un peu, avant de serrer Anna contre mon corps. Je me laissais tomber sur le dos avec celle-ci sur mon torse et dit alors d’une voix amusé,

-Ho aller! Ne laisse pas cette mauvaise connexion internet gâché notre journée! Je ne compte pas cela comme une victoire si cela peut te rassurer. On se reprendra sur un autre jeu une autre fois. Tu choisiras la prochaine fois!

Un début de sourire commençait à se former je l’embrassais alors tout en douceur avant de lui lancer un regard taquin. Tout en la gardant sur mon corps, je commençais alors à la chatouiller. Alors qu’elle se tordait en riant contre mon corps, je la retenais de tomber du canapé dans mon emprise. Après quelques minutes, Anna reprit le dessus de la situation, me retenant les bras au-dessus de la tête. J’allais reprendre le dessus en souriant de façon arrogante, mais remarquais alors que ma partenaire n’était pas l’une de ces faibles humaines que j’avais fréquentée. J’aurais pu me débattre avec un peu plus d’énergie, mais je devais avouer que je ne détestais pas être dans cette position contre le corps d’Anna. Sans grand effort, j’essayais de me dégager avant que nous nous embrassions de façon un peu plus ardant. Anna relâcha finalement sa prise et plus le baiser devenait fougueux, plus nos corps bougeait l’un contre l’autre.

Sentant la chaleur monter, je dirigeais ma main droite dans le dos d’Anna, alors que ma main gauche tenait un poigné de cheveux derrière la tête de ma belle. Je commençais par promener ma main dans son dos, passant ma main sous ses vêtements et caressant son corps. Je caressais et tâtait ses fesses, son dos et dirigeait ma main vers l’attache de son soutien-gorge. Lorsque je touchais finalement au but, j’essayais de la détacher sans succès. Cette agrafe osait me résister? Il osait m’empêcher de toucher aux charmants attraits de ma partenaire? Qu’il aille au diable. J’utilisais alors ma force vampirique pour le détacher et le brisait littéralement. Les petits bouts de métal destiné à retenir les deux extrémités du soutien-gorge étaient maintenant bien droits, comme trois griffes.

Aussitôt que je remarquais mon erreur, je cessais d’embrasser Anna et laissait sortir un petit rire avant de rougir de gêne légèrement. Je lui dis alors d’une voix à la fois amusé et désolé,

-Hm, je te prêterais l’un de mes soutien-gorge temporairement et t’en payerais un nouveau!

Pour la suite des choses, vous pouvez vous imager ce que vous voulez et laisser libre cours à votre imagination. Je peux toutefois vous dire que ce fut une journée des plus agréables!

HRP : RP terminée!

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Le lendemain d'une soirée bien arrosée (PV: Anna Briggs) Aujourd'hui à 19:09

Revenir en haut Aller en bas
(TERMINÉE) Le lendemain d'une soirée bien arrosée (PV: Anna Briggs)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une soirée bien arrosée. (Terminé)
» Une soirée bien arrosée [PV Didine de Clairac]
» Une soirée bien arrosée (pv Matis) TERMINE
» [Pv]Une soirée bien remplie[Pv]
» Une soirée bien froide, n'est-ce pas ? [Mike & Agatha] {terminé}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Loft de Evelyne Salt-
Sauter vers: