Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

(TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 1348
Points : 1899
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille:
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Dim 15 Mai - 9:41

J’avais passé une nuit au manoir des ancestraux. Lorsqu’on s’y habitue, ce n’est pas si mal de se réveiller et de croiser d’autres individus au réveil. Tout dépendamment de qui, bien sûr. Ayant en quelques sortes une relation privilégiée avec Vergil, la princesse du manoir quelques fois s’amusait à m’asticoter. Je lui répondais par des avances, qui la faisaient généralement fuir. Je m’adaptais mieux que je ne l’aurais cru au manoir. Maintenant, j’y passais trois nuits par semaine et quatre dans mon loft, ce qui était une bonne moyenne depuis mon arrivé il n’y a pas si longtemps.

N’ayant rien de prévu cette nuit, je me lançais dans la dégustation d’un délicieux café, concocté par Aamos Daemons, l’un des nouvelles recrues. Il m’avait affirmé qu’il faisait le meilleur café, je devais donc y goûter, vous comprenez! Alors qu’il me tendait la tasse du liquide bien chaud, je le gratifiais d’un sourire. C’est alors que Vergil entra dans la cuisine, nous regardant un à un. Son regard se posa instantanément sur ma tasse de café. Il n’eut pas le temps d’en demander un qu’Aamos se mettait déjà à la tâche d’en faire un pour notre leader bien aimé. En prenant une gorgé, je laissais sortir un soupire satisfait tout en regardant Vergil d’un sourire arrogant, question de l’agacé un peu. C’est alors qu’il me demanda de venir le rejoindre dans son bureau après mon café.

Je relevais un sourcil et compris automatiquement que cela voulait dire que j’avais du travail. Mon regard alla instantanément se poser sur mon café et je fis une moue boudeuse. Je devrais donc éviter d’en boire plus, question que mon indigestion alimentaire ne m’influence pas en mission. Mon expression le fit finalement sourire, il avait gagné cette manche, je devais l’admettre. Soit la manche de qui pourrait le plus profiter de ce breuvage tout simplement délicieux.

Tout en remerciant Aamos, je lavais la vaisselle qu’il avait utilisée pour créer les cafés. Je remontais dans ma chambre et une fois habillé j’allais rejoindre Vergil dans son bureau. J’eu le respect de cogner et d’attendre son approbation pour entrer.  Il m’expliqua alors ma mission ; Un groupe de vampire renégat s’était installé au Thorpe Park. Ils avaient pris possession d’un vieux manège, fermé depuis lustre, la vieille maison hantée. Ce groupe de vampire organisait des attaques aléatoire, en revendiquant les attaques au nom des sanguinaires et des ancestraux. Donnant ainsi une piètre image de notre groupe, puisqu’ils s’attaquaient la majorité du temps à des êtres innocents.

Ayant donc reçu mes instruction et vue qu’il était déjà 22h00, je me hâtais de partir puisque le Park fermait théoriquement à 23h00. Je voulais avoir le plus de temps possible devant moi avant de joindre leur antre, au cas où ils soient très nombreux pour pouvoir tous les exterminés avant l’aube.

J’enfilais donc mon gilet par balle, munit d’une camisole en dessous. J’aimais mieux avoir les bras libres lorsque je me bats, c’est plus confortable. J’enfilais ensuite mes pantalons noir de style militaire, toujours pratique pour se camoufler et pour amener de l’équipement avec soit vue le nombre de poche sur celle-ci. Des gants noir, mince mais solide, afin d’effacer mes empreinte digitales ou je mettais mes doigts. Mon arme bien aimée, était comme toujours le long de ma colonne vertébrale, ayant déjà 10 fléchettes à l’intérieur. Je rajoutais 10 fléchettes supplémentaire dans l’une des poches de mes pantalons au cas où.

Je descendais ensuite dans la cave, et je rentrais dans la salle d’armement du manoir. Je ne pus retenir un sifflement. Tellement de beau jouet à utiliser, plus que ce que je pouvais rêver! J’entendis Vergil partir d’un rire typiquement masculin en m’entendant, il savait qu’il m’avait gagné avec cette salle seulement. Je pris un pistolet, un desert eagle. Pas beaucoup de balle, mais il faisait assez de ravage vue sa puissance de tir pour ralentir un vampire. Je le mettais dans un étui qui était fixé sur ma cuisse droite. Je prenais deux chargeurs supplémentaires et les mettais dans une autre poche de mes pantalons. J’allais sortir de la pièce, lorsque mes yeux se posèrent sur deux petits couteaux, qui semblaient aller sur les avant-bras. J’étais armé suffisamment pour cette mission, mais je ne pus m’empêcher de les enfiler sur mes avant-bras, par pure caprice.

Dans le bon vieux temps, je me serais habillé sur place et j’aurais mis le tout dans un sac à dos. Mais maintenant, je n’avais plus à me casser la tête, quelqu’un allait me conduire dans un endroit où je n’aurais qu’à m’infiltrer discrètement, je n’aurais donc pas à devoir passer inaperçus en marchant dans la ville. C’était pratique d’avoir des alliés parfois. Dans l’un de mes poches, j’avais mon foulard noir pour camoufler mon identité, mais j’attendrais d’être dans l’antre des vampires pour l’enfiler.

Mon chauffeur me conduis jusqu’au Thorpe Park. Il m’amena à l’arrière du parc d’attraction, où il avait un peu de bois et la maison hanté à 5 minutes de marche. Presque personne ne passait dans ce coin du park, puisqu’il n’y avait pas de manège fonctionnel. De plus, la maison hantée tombait pour sa part en moceaux. Les seules personnes qui passaient dans ce coin du Park étaient les employés, les touristes voulant photographier le vieux manège et les vampires renégats habitant l’attraction elle-même. Il y avait assez d’ombre aussi pour que je puisse mon fondre dans celle-ci et arriver en toute discrétion dans l’antre des vampires. Je fermais le son sur mon cellulaire et informait le chauffeur que je l’appellerais une fois l’opération terminée tout en sortant de la voiture.

Pour arriver à la maison hanté, je n’eux même pas de besoin de jouer à Assassin Creed, comme un jeu auquel je joue sur une console. Il n’y avait pas un chat dans ce coin du Park. J’entendais au loin le bruit de rire, de conversation et des manèges. Dans mon coin du Park par contre, je n’entendais aucun cœur battre à proximité et je ne voyais les veines de personne dans l’obscurité. J’entrais donc finalement, en toute discrétion dans la maison hanté. Je marchais lentement, pour m’assurer de ne pas faire de bruit. Ma très bonne vision dans le noir m’évitait d’avoir à ouvrir une lampe de poches, ce qui était très avantageux.

Pour le moment, le manège était des plus normales. Je voyais de vieux décors, qui avaient dû effrayer plusieurs enfants dans le passé. De fausses sorcières, qui aurait normalement bondis pour m’attraper en riant. Des faux squelettes, un peu partout dans la maison. Une planche de bois, tombé du plafond, à cause de l’usure. Un squelette en plein putréfaction… Ho! Sa ce n’était pas normale. Je me penchais vers le restant, de ce qui aurait pu être un humain travaillant au Park. Le cadavre d’un adulte, mort violemment vue le nombre de marque sur ses os, nos petits vampires s’étaient éclatées sur celui-là. En continuant ma progression, le sol devint du sable. Je remarquais alors des pas, allant tous vers la même direction.

En suivant les traces, j’arrivais à une intersection. Où la route du manège continuait normalement, il n’y avait plus aucune trace, hormis de petites pattes de rat, ou d’autres rongeurs. Les pas des vampires tournaient à gauche, en regardant attentivement, je remarquais que dans le mur ou les pas s’arrêtait, il était possible de pousser une planche pour traverser celui-ci. Il n’était pas très futé, ses terroristes. Je posais mon oreilles sur le bois et me concentrait sur mon ouïe. Je n’entendais rien, aucun bruit de l’autre côté. Je poussais délicatement la planche, et traversait le mur d’un enjambé. Je replaçais la planche aussi délicatement que possible. Pour mes traces que j’avais laissé derrière, je ne pouvais pas faire de miracle avec du sable malheureusement.

Je descendais dans des tunnels, grossièrement creusé mais semblant avoir été sécurisé par plusieurs piliers. J’arrivais dans une salle ronde, bien banales. J’entendais alors un bruit et je vis une lueur au loin. Je me cachais alors derrière une caisse en bois, attendant patiemment de voir le propriétaire de la lueur. Un vampire vue l’odeur. Lorsqu’il fut arrivé près de moi, je bondis derrière lui. J’appliquais l’une de mes mains sur sa bouche et le poignardais directement au cœur, avec l’un des couteaux sur mes avant-bras. Sa mort fut subite, rapide et en silence. La chandelle qu’il avait dans les mains, tomba sur le sable, l’éteignant par la même occasion. Je levais alors le cadavre du vampire pour le cacher derrière la caisse ou je m’étais dissimulé un peu plus tôt, pour ne pas sonner l’alerte si un autre vampire passait dans le coin. Je donnais quelques coups de pied dans le sable pour éparpiller les résidus de notre bataille et me retournais alors vivement vers l’endroit d’où j’étais venu, voyant une ombre avec des veines bien rouge dans la noirceur totale de la pièce.


Dernière édition par Evelyne Salt le Mer 27 Juil - 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acka Ramaël

Gang des rebelles
Gang des rebelles


Messages : 43
Points : 272
Niveau de puissance : Tuer tous ceux qui s'en prennent aux plus faibles
Emploi et loisir : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Tueuse à gages, et à son propre compte

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Mer 18 Mai - 12:47


Une visite dans la vieille maison hanté fermée




Mon portable sonna à 21h00. Je n'avais pas beaucoup dormi ces derniers temps, aussi, j'avais moyennement apprécié le fait d'être réveillée par la sonnerie de mon téléphone, que j'avais envie de balancer par la fenêtre maintenant. Mais bon, le travail d'abord. Dans un effort qui me paru surhumain, restant allongée dans le lit de l'hôtel où j'étais, je tendais mon bras pour attrapper le machin agaçant qui vibrait en plus de sonner. Les yeux fermés, j'apportais l'appareil à mon oreille, décrochant et lâchant un "allô ?" endormi.

En entendant ma mission, je passais ma main sur mon visage, soupirant profondément. Un groupe de vampires rénégats. Quelle plaie ! Le fait qu'ils salissent la réputation des Sanguinaires ou des Ancestraux, je m'en foutais royalement comme de ma première têtée ! Et je m'en souviens même pas d'abord !

Ma mauvaise humeur se faisait ressentir, mais bon, le client du jour me proposait une somme plutôt alléchante, alors autant y aller. Racrochant, je me levais et fouillais dans mon sac pour m'habiller. D'abord mon débardeur moulant noir aux rebords blancs, m'arrivant au dessus du nombril, ensuite mon pantalon noir à bandes blanches verticales tout aussi moulant, taille basse avec des rabats violet foncé et noir sur mes hanches, où je mis deux révolvers, un de chaque côté, avec des munitions. A ma jambe, je mettais un poignard que je savais dégainer rapidement en cas de besoin. Par dessus tout ça, je mettais mon long manteau blanc. Je n'étais pas habillée discrètement, mais je n'avais jamais raté un seul contrat, habillée ainsi ou non.

Dans mon dos, j'attachais ma faux en argent, sur laquelle je pris soin d'étaler du poivre pour que les vampires ne puissent pas sentir la lame, et fit de même sur moi, un peu de poivre. J'en mis aussi dans mes poches, ça pouvait toujours servir. J'attrapais l'eau bénite que je mis aussi à ma ceinture et je prenais aussi, par pure prudence, une mini arbalète ainsi qu'une lame secrète, venant d'un cosplay d'Assassin's Creed... bon ok, j'avoue, j'ai remplacé la lame en plastique par une vraie, et j'en suis assez fière !

Une fois parée, j'attachais ma chevelure rousse en une queue de cheval avant de me mettre en route... sortant par la fenêtre et allant au parc par les toits, afin de ne pas trop me faire remarquer. Une fois arrivée, j'observais les alentours. Il était déjà 23h00, le temps avait passé vite. Me confondant dans la populasse, je cherchais la maison hantée. Je finis par la trouver, en sortant du lot d'humains pour aller dans un coin reculé, vers l'attraction abandonnée.

Regardant rapidement l'extérieur, j'entrais, voyant qu'il n'y avait personne. L'intérieur était plutôt lugubre... heureusement que j'étais habituée à l'obscurité avec mon travail. Je ne me fiais qu'à mon ouïe et à mon odorat pour me repérer, ainsi qu'aux vibrations du sol, raison pour laquelle mes bottes n'avaient pas de grosses semelles. Je progressais dans la maison, puis dans un dédale de tunnels, croisant un corps en putréfaction... Pas de doute possible, j'étais au bon endroit.

Les sous-sols n'étaient pas plus accueillants. J'arrivais alors à ce qui semblait être un cul de sac. Mais en poussant un peu, je vis qu'il ne s'agissait que d'une planche qui barrait la route. Avec précaution, je la déplaçais pour passer et la remettait telle qu'elle. Et encore des tunnels, j'avais hâte que cette mission se termine !

Progressant toujours, j'entendis vaguement le bruit d'une lame. Mon ouïe s'était vraiment développée en travaillant dans l'obscurité, raison pour laquelle je pouvais dire qu'il s'agissait d'une lame, à environ dix mètres devant moi d'après les vibrations dans le sol. Sûrement un corps tombé lourdement. Je m'approchais discrètement et vit une femme en train de déplacer un corps inerte pour le cacher derrière une caisse. Je soupirais... je devais passer pour faire la peau à ces vampires, et celle-là entravait carrément mon plan ! En parlant de ça... je pense qu'il s'agit d'une vampire... amie ou ennemie ? Je n'en savais rien, mais elle regardait dans ma direction, et avait donc dû m'entendre où voir mes veines. Lâchant un nouveau soupir, je sortais de ma cachette et m'approchais, un révolver à la main, elle-même posée sur mon épaules. Je m'appuyais sur ma jambe gauche, venant posée ma main de libre sur ma hanche, penchant un peu mon corps sur le côté, détaillant la fille en face de moi.

Rénégate, Ancestrale ou Sanguinaire ? Je te laisse la vie si la réponse me plait.

Je la fixais toujours, l'absence de sentiments quels qu'ils soient dans mon regard montrait que je n'hésiterai pas un seul instant à la tuer.




✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
je m'exprime en #00cc00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 1348
Points : 1899
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille:
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Mar 24 Mai - 15:30

Je voyais dans l’obscurité des filaments rouges. Vue la distance et la noirceur, je ne pouvais clairement voir l’individu devant moi, mais je voyais clairement le sang dans ses veines. Considérant la grandeur, grosseur et longueur des filaments rouges, je devais avoir à faire à une femme ou à un petit homme.

J’entendis alors un soupire et je vis apparaitre, comme je l’avais prédit une femme. J’utilisais alors mon odorat. Derrière l’odeur du sang, du sable et de l’humidité je décelais un léger parfum d’humain et beaucoup de poivre. Je ne pus m’empêcher d’avoir envie d’éternué, même si ce n’était dû qu’a un effet placébo.

Je remarquais alors sa posture décontracté, mais prête à réagir au moindre signe d’agressivité de ma part. Elle devait se sentir en sécurité vue mon arme qui était sous sa forme d’épée longue. Je l’observais me détailler, jaugeant ainsi le niveau de danger fort probablement. Comment je le savais? Je faisais la même chose. Je remarquais le revolver dans sa main, la faux dans son dos, une petite arbalète et une bouteille à sa ceinture. J’aurais aimé dire que c’était de l’eau pour s’hydraté, mais je me doutais fortement de l’utilité de celle-ci, de l’eau bénite. Sans parler qu’elle devait avoir une autre arme plus discrète de cacher sur elle. Je le savais, car nous faisons le même métier et je fais pareille.

Elle me demanda alors mon allégeance, me menaçant selon ma réponse. J’eu alors un sourire plus qu’amusé et réalisant que j’avais complètement oublié de me couvrir le visage. Nous eûmes alors l’un de ses moments, ou il y a un contact visuel entre deux personnes pendant plusieurs secondes. Je l’évaluais tout comme elle devait faire de son côté. Nous avions le même regard, un regard vide et blasé. Un regard qui démontre que nous ferions le nécessaire au besoin.

Sans détacher mon regard glacé du sien, je donnais un coup de lame dans le vide, sur le côté pour faire tomber les résidus de sang de ma première victime. Je mettais toute ma vitesse dans mon mouvement, en conservant un sourire arrogant. Je l’admets, n’importe qui pourrais me traiter de show-off. En effet, je profitais du contexte pour me dresser fièrement et garder un regard qui disais clairement, ‘’Tu pourrais essayer de me tuer, mais tu n’y arriverais pas’’. Je lui dis alors, d’une voix enjouée,

-Rénégate, Ancestrale ou Sanguinaire… Tous des groupes différents, mais cela ne change en rien qui je suis. L’important, c’est que je suis ici pour effectuer le même contrat que toi, je suppose par ta présence. Je travaille sous le nom de Phantom, quel est le tien, Assassin?

Je ne m’étais pas identifié à un groupe, parce que mon travail est d’œuvrer dans l’ombre. Si jamais les choses se passaient mal, je ne voulais pas que personne ne remonte à la source du boulot, soit les ancestraux. Je prenais déjà un gros risque en dévoilant mon nom au travail sans avoir le visage couvert. Cela voulait dire qu’elle pourrait me croiser dans la rue et savoir clairement qui j’étais, surtout après 200 ans de métier à Londre sous le nom de Phantom.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acka Ramaël

Gang des rebelles
Gang des rebelles


Messages : 43
Points : 272
Niveau de puissance : Tuer tous ceux qui s'en prennent aux plus faibles
Emploi et loisir : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Tueuse à gages, et à son propre compte

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Jeu 26 Mai - 4:44


Une visite dans la vieille maison hanté fermée




Je la fixais, plongeant mon regard émeraude dans le sien. J’analysais chacune de ses réactions, prête à la tuer à tout mouvement suspect. Elle donna un coup de lame rapide dans l’air, enlevant ainsi le sang qui se trouvait dessus. Sans tourner le regard, j’avais quand même remarqué sa rapidité, son sourire devenant arrogant. Elle n’était pas la première vampire que je croisais, je ne fus donc ni impressionnée ni inquiète. J’en avec décimé d’autres, alors si elle pensait que je pourrais pas la tuer si elle menaçait ma vie même si je le voulais, elle se mettait le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Sans la quitter des yeux, je prenais la bouteille d’eau bénite et en bu quelques gorgées. Danger de se faire vider de son sang écarté à présent. Je remettais la bouteille à ma ceinture, reprenant ma posture décontractée. Je lui offris un sourire des plus provocateurs, l’air de dire « moi aussi je te mets au défi de me tuer, on verra qui gagnera ~ ».

-Rénégate, Ancestrale ou Sanguinaire… Tous des groupes différents, mais cela ne change en rien qui je suis. L’important, c’est que je suis ici pour effectuer le même contrat que toi, je suppose par ta présence. Je travaille sous le nom de Phantom, quel est le tien, Assassin?

Mes lèvres encore, élargissant mon sourire. D’un pas leste, lentement, tel un prédateur, je m’avançais vers elle.

Ce n’est pas vraiment l’important. Si tu es une sanguinaire, je ferai d’une pierre deux coups en t’éradiquant de cette terre, de même si tu es une rénégate. Par contre, je n’ai rien contre les ancestraux, ils ne sont ni dans mes contrats ni dans mon collimateur.

La regardant de haut, m’arrêtant à quelques centimètres d’elle, je la fixais.

Œil pour œil, dent pour dent, mal pour mal. Je n’offre mon nom qu’à ceux qui le méritent ~

Avec une rapidité que l’on ne m’aurait jamais soupçonnée, je dégainais mon poignard et le lançais derrière elle, se plantant en plein dans le cœur d’un vampire rénégat, mon regard toujours aussi calme, avec une légère lueur amusée.

Toujours rester sur ses gardes ~

Dis-je en plantant ma lame secrète imbibée d’eau bénite dans le cœur d’un autre vampire qui s’était pointé derrière moi.

J’ai l’impression que tu as trahi notre présence, qu’elle genre d’assassin es-tu sérieux ?




✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
je m'exprime en #00cc00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 1348
Points : 1899
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille:
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Sam 28 Mai - 11:56

Elle s’avança vers moi, jouant la maligne. Je me contentais pour ma part de garder le même air. J’avais déjà passé beaucoup trop de temps sur cette terre, je ne réagissais donc pas à ses répliques et à son air hautain. Elle verrait bien par elle-même mes aptitudes au combat, peut-être d’ailleurs que mon nom de code, très connut en ville et parfois médiatique, l’éclairerait sur mon identité. J’étais tout de même très recherché en ville. Je ne pouvais m’empêcher d’ailleurs de me demander, à quel montant pouvait s’élever les contrats sur ma tête.

Pour une humaine, elle était rapide, je devais le lui donner. Elle lança un poignard derrière moi, qui tua instantanément un vampire renégat. Je l’avais entendu depuis longtemps, ses pas lourds n’était pas discret… Mais n’ayant pas entendu de son relié à une arme, je l’avais laissé approcher volontairement en lui laissant l’espoir qu’il pourrait accomplir quelque chose. De plus… Cela m’aurait évité de marcher jusqu’à lui.

Je vis alors apparaître derrière elle un vampire, mon sourire d’élargit légèrement dans l’attente de voir sa réaction. Elle dégaina alors une autre lame, la lame cachée dont je parlais un peu plus tôt… Elle la planta dans le cœur du nouveau vampire. À sa pique, sur quel genre d’assassin j’étais, je ne pus m’empêcher de lui dire avec un petit rire,

-Le genre d’assassin qui n’est pas le moins du monde anxieuse à l’idée d’être entouré d’une dizaine de vampire renégat à la fois.

Je baissais mon ton d’un cran, un peu plus sérieusement en rajoutant,

-Mais qui peut te promettre qu’il n’y aura pas de survivant pour témoigner…

Je repris ensuite un regard joyeux. Je rajoutais avec un ton taquin et amusé tout en me dirigeant vers un autre tunnel, le seul qui permettait de poursuivre notre chemin,

-Tu viens? Tu as l’air assez doué pour me suivre.

Tout en marchant, je transformais rapidement mon arme en arbalète. J’entendis des bruits de pas tout droit, venant dans ma direction. Un vampire courait à pleine vitesse dans ma direction. Je me contentais de lui tirer une fléchette au cœur. Il s’écroula devant moi. Pour plus de précaution, je récupérais ma fléchette et lui plantais l’une de mes lames sur les avant-bras au cœur. J’essuyais la lame et rechargeais mon arme alors que ma nouvelle amie assassine me rejoignait. Je lui demandais alors d’un ton comme si je discutais avec une amie de longue date,

-Hey! Par curiosité, à quel montant s’élève maintenant la prime sur ma tête?

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acka Ramaël

Gang des rebelles
Gang des rebelles


Messages : 43
Points : 272
Niveau de puissance : Tuer tous ceux qui s'en prennent aux plus faibles
Emploi et loisir : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Tueuse à gages, et à son propre compte

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Mar 31 Mai - 11:07


Une visite dans la vieille maison hanté fermée




Elle ne montrait aucun sentiment. Bien, elle était peut-être un bon assassin finalement. Deux vampires renégats de moins, et elle ne bougea pas. Je ne manquais pas l’occasion de lui lancer une pique.
Pique à laquelle est répondit avec un léger rire.

-Le genre d’assassin qui n’est pas le moins du monde anxieuse à l’idée d’être entouré d’une dizaine de vampire renégat à la fois.

J’eu un léger rictus alors qu’elle ajoutait plus bas.

-Mais qui peut te promettre qu’il n’y aura pas de survivant pour témoigner…

Je fis mine d’être désespérée, alors qu’elle me lançait un regard joyeux.

C’est pour ça que les amateurs m’ennuient. Se faire repérer est une honte pour notre métier, être anxieux ou pas, être un assassin signifie faire preuve d’un minimum de discrétion.

Son ton taquin s’éleva alors qu’elle allait vers un autre tunnel.

-Tu viens? Tu as l’air assez doué pour me suivre.

J’eus un air hautain en passant devant elle, remettant du poivre sur moi.

Parle pour toi. Essaie d’être discrète, que je n’ai pas à venir te protéger si non pas une dizaine mais une vingtaine de vampires venaient à t’attaquer. Un peu de professionnalisme s’il te plait.

Nous marchâmes longuement. J’avais récupéré mon poignard sur le corps du dernier vampire, et progressais à présent aux côtés de l’autre assassin. Je pris de suite ma mini arbalète, mettant un carreau en argent dessus et tirais droit devant moi. Les tremblements aux sols ne m’avaient pas trompée, il y avait bien eu un vampire en face de nous. Je regardais ma compagne, elle avait aussi une arbalète à la main. M’approchant du corps du vampire, je pu voir deux carreaux dans son cœur, le mien et celui de l’autre assassin. Je retirais le mien. Finalement, elle pouvait être utile. Elle planta son arme dans son cœur. Je soupirais encore alors qu’elle essayait sa lame. Nous avions les mêmes réflexes, rechargeant nos armes chacune. Elle m’adressa la parole comme si on avait gardé les porcs ensemble.

-Hey! Par curiosité, à quel montant s’élève maintenant la prime sur ma tête?

Je le fixais longuement.

Si tu n’es pas capable d’être un minimum discrète, je suppose qu’elle doit être élevée. Pour tout te dire, je m’en contre-fiche. Je fais mon boulot, point. Je ne m’intéresse qu’à mes cibles et tu n’es pas dessus donc inutile de le demander ce genre de chose.

Je sentis encore des tremblements au sol.

Une petite trentaine de vampires se dirigent vers nous, évite de me gêner.





✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
je m'exprime en #00cc00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 1348
Points : 1899
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille:
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Mer 1 Juin - 11:49

Cette femme ne manquait pas de caractère. Je me retins de lui répliquer qu’être un assassin c’était de ‘’commettre un homicide volontaire’’ et non d’être discrète, mais cela n’aurait servi à rien donc je laissais donc filer. Elle passa alors devant moi, se rajoutant du poivre dessus. Je cessais de respirer le temps de la manœuvre pour ne pas éternuer, n’ayant pas l’habitude d’utiliser ce type d’odeur pour camoufler la mienne.

C’est alors qu’elle me demanda d’être un minimum professionnel, car elle n’aurait pas à vouloir venir me sauver. Je me retins d’éclater de rire, personne ne m’avait jamais sauvé et cela n’arriverait pas de ci-tôt. En fait, plutôt mourir que d’être secouru! Elle me dit alors que ma prime devait être élevée, j’étais en effet très recherché en ville. Je fis alors semblant de faire une mine boudeuse, alors qu’elle me mentionnait que je n’étais pas sur sa liste, donc qu’elle s’en fichait.

Je voyais alors au loin dans le noir du mouvement. Des tremblements sur le sol devenaient de plus en plus puissant, tout comme l’odeur de mort. D’autres vampires se dirigeaient droit sur nous. Entre 30 et 40 approximativement. Cela m’en laissait 25 pour moi et 15 pour elle. Elle me demanda alors de ne pas être dans son chemin. Je me contentais de lui répondre avec un sourire enjoué,

-Je prends la gauche…

Ayant 10 fléchettes dans mon arme, comme première réponse offensive je tirais à tour de rôle les 10 premiers vampires sur la gauche dans le cœur directement. Les 10 cibles tombèrent lourdement sur le sol l’une après l’autre, laissant sortir des cris douloureux à l’occasion. N’ayant plus de munition dans mon arme, j’utilisais ma vitesse surhumaine pour engager la suite des hostilités avec mon arme blanche.

Transformant mon arme dans ma course en épée longue, je pris la prit à deux main et une fois arrivé devant l’un des vampires renégats, je plantais ma lame dans son cœurs directement. J’évitais le coup du vampire suivant, qui avait comme objectif mon torse avant de lui faire une longue entaille le long du sien. J’esquivais le coup d’un autre vampire sur le côté et lui donnait un coup de pied sur le genou, celui-ci se cassa instantanément. Une dizaine de vampire m’entourait pratiquement, le combat devenait intéressant. Je dégainais mon pistolet à 6 coups, un desert eagle pour être sûr de pulvériser leur cœur avec les balles.

Tout en tranchant la gorge de l’un des vampires, je tirais dans le cœur d’un autre sur ma droite. J’évitais un coup provenant de la gauche avant de planter ma lame fatalement dans la poitrine du vampire. Je tirais un coup derrière moi, exactement dans le cœur d’un vampire un peu plus sournois. Après 2 minutes de combat, j’avais tiré mes 6 coups et abattus avec ma lame une autre dizaine de vampire. Il ne restait plus que 4 vampires autour de moi.

Je rangeais alors rapidement mon pistolet dans son étui, question de ne pas le perdre dans le combat. Les yeux rouges, à cause de l’excitation créée par le combat, j’utilisais toute ma vitesse pour bloquer un coup tout en lançant l’un de mes dagues dans la poitrine de l’un des vampires. Plus que trois… Les trois se jetèrent sur moi, j’en embrochais un premier, lançais ma deuxième dague sur un autre et le troisième réussis à me faire une entaille sur le bras droit, tout de même profonde. Premier coup reçu en plus de 30 adversaire, pas si mal! Tout en retirant ma lame du cœur du premier vampire, je fis un sourire déplaisant au dernier survivant sur le champ gauche. J’utilisais ma vitesse, amplement plus élevé que la sienne vue mon âge pour lui planter ma lame dans le cœur d’un coup, sans bavure.

N’ayant plus d’adversaire autour de moi, je reprenais mes deux dagues, et les essuyais sur des cadavres avant de les replacer dans leurs étuis. Je rechargeais mon pistolet et le rangeais lui aussi. Je regardais alors du côté de ma collègue, où elle en était. Il était tout simplement normal que j’ai réussis à tuer tous mes vampires avant elle, j’avais une vitesse surhumaine et une force surhumaine de plus de 200 ans. Sans oublier le fait que j’avais plus de munition qu’elle à première vue. Il est moins long d’abattre quelqu’un à coup d'arme à feu que d’arme blanche.

Tout en faisant le tour des cadavres pour m’assurer qu’ils étaient tous bel et bien mort, je ne pus m’empêcher d’être tout de même un peu impressionné par la capacité de maniement de l’autre assassin. Elle se battait extrêmement bien pour une humaine avec une arme aussi compliqué qu’une faux. Les armes longues sont toujours plus lentes et pourtant elle ne recevait aucun coup des créatures surnaturelles, donc plus rapide qu'elle malgré ses compétences. Je la regardais combattre, tout en restant sur mes gardes, car elle m'en voudrait probablement d'intervenir pour l'aider.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acka Ramaël

Gang des rebelles
Gang des rebelles


Messages : 43
Points : 272
Niveau de puissance : Tuer tous ceux qui s'en prennent aux plus faibles
Emploi et loisir : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Tueuse à gages, et à son propre compte

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Mer 1 Juin - 12:56


Une visite dans la vieille maison hanté fermée




Je ne faisais plus attention à la vampire à côté de moi, concentrée sur ceux qui arrivaient en face. Niveau discrétion, j’avais trouvé pire que ma « compagne ».

-Je prends la gauche…

Je soupirais fortement. Au fond, je m’en fichais, du moment que le boulot était fait. Je la laissais faire joujou avec les autres vampires, pendant qu’une quinzaine m’entourait. Un fin sourire apparu sur mes lèvres. Un premier chargea, se prenant de l’eau bénite en pleine tête avant de recevoir une fléchette en plein cœur. Deux autres connurent le sort des carreaux d’arbalète. Je rangeais ensuite cette arme. J’étais bien plus à l’aise au corps à corps !

Doucement, je dégainais ma faux attachée par une chaîne. Mon sourire s’élargit.

Œil pour œil…

Trois vampires m’attaquèrent en même temps. Je les évitais sans problème, le premier fut décapité, les deux autres furent entourés par la chaîne juste avant d’être achevés par un poignard empli d’eau bénite, les tuant sur le coup.

Dent pour dent ~

Et quatre autres se faisaient happer par ma faux. Je m’amusais, les narguant en évitant leurs coups, leur laissant l’infime espoir de me toucher, mais les évitant au dernier moment, leur laissant le temps d’être énervés juste avant de les terminer en leur enlevant la tête. Il ne m’en restait plus que cinq. Je donnais un coup sec dans l’air, enlevant les résidus de sang, souriant aux vampires. Il en manquait deux, qui pensaient m’avoir par derrière, mais je sentais les vibrations de leur pas derrière moi.

Mal pour mal ♥

Ils furent eux aussi décapités juste avant qu’ils ne m’attaquent, échouant au fait de me toucher. Les trois autres furent eux aussi fauchés tout aussi rapidement. Une fois mes vampires tués, je vérifiais rapidement qu’ils étaient bel et bien tous morts, récupérant mes carreaux et mes poignards. Je regardais ensuite ma « compagne » qui en avait elle aussi terminé. A nouveau, j’enlevais les résidus de sang et rangeais ma faux dans mon dos.

Bien joué ~

Un compliment de ma part, c’était rare, alors elle devra vraiment s’en délecter. Je me dirigeais vers la suite du tunnel, me tournant à moitié vers elle.

On continue ?





✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
je m'exprime en #00cc00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 1348
Points : 1899
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille:
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Mer 1 Juin - 14:40

Alors que je ramassais mes fléchettes et rechargeais mon arme principale, j’attendais que ma collègue termine de faucher tous ces ennemis de son côté. Je voyais des membres à l’occasion tomber sur le sol et des nombreux cris apeurés. Une mare de sang s’était formé autour de l’humaine, maintenant entouré d’une pile de cadavre.

Je remarquais alors que nous avions la même manie, de nettoyer, recharger et ranger nos armes après une bataille. Cela me fit sourire. C’est alors qu’elle me fit un compliment, elle me dit ‘’bien joué’’. J’hésitais entre 2 réactions. La première étant de prendre un air complètement surprise et de lui demander si elle était malade. J’optais pour la deuxième, un peu plus sage et moins provocante. Après un compliment de la sorte, je ne voulais pas gâcher le moment. Je me contentais donc de lui répondre humblement,

-Merci, te voir manier cette faux était franchement impressionnant aussi.

Elle se dirigeait alors vers la suite du tunnel. Se tournant légèrement vers moi, elle m’attendait pour continuer. Je me dirigeais donc à sa suite, continuant notre avancé dans le mystérieux tunnel.

Le tunnel nous amena dans une autre pièce, une pièce composé de table et de chaise. Probablement une sorte de ‘’salle à manger’’ ou pièce de repos pour discuter. Dans un coin de la pièce se trouvait plusieurs caisses. Je m’avançais et poussait silencieusement le couverte de l’un d’entre elle. À l’intérieur de cette caisse se trouvait des armes à feu de tous types. Les autres caisses devaient aussi contenir des armes…

Je me concentrais sur mes sens surhumain. Je n’entendais pas un chat et ne sentais pas d’odeur de vampire près de nous. Ne voyant rien d’autre d’intéressant dans cette pièce, suivi de Acka je me dirigeais la première dans le tunnel. Tenant mon arbalète tel une militaire, contre mon épaule et celles-ci contracter vers l’avant pour plus de stabilité. Sans lui dire un mot, je m’étais mis à l’avant, car j’étais plus petite qu’elle, elle pourrait donc tirer au-dessus de ma tête. Je pourrais aussi prendre une balle sans problème et me régénérer par la suite.

J’avançais en silence, les genoux fléchit, l’arme calé et levé contre mon épaule, l’empêchant de bouger alors que nous avancions. J’étais donc toujours en position pour tirer. Avec ses capacités, je n’avais aucun doute qu’elle pourrait reconnaître mon entraînement militaire dans les forces spéciales.

Nous arrivions à un coin où il faudrait tourner à droite. Le tunnel devenait de plus en plus étroit, il devenait maintenant difficile de se tenir deux dans la largeur. Je me concentrais sur mon ouïe avant de franchir le coin et entendit le bruit de deux respirations accélérées. Je m’immobilisais lentement, regardais ma compagne et sans dire un mot, pointait mes oreilles avec deux doigts. Cela voulait tout dire.

Je me penchais, mit silencieusement un genou au sol pour que l’humaine puisse prendre position au-dessus de moi. Les avantages d’avoir une partenaire plus grande que moi! Je levais une main avec trois doigts dans les airs. Je les descendais 1 par 1 au même rythme, avant de sortir légèrement mon arme et ma tête du coin, je tirais l’un des deux vampires à l’autre bout du tunnel en plein cœur, celui-ci s’écroula sur le sol avec son arme semi-automatique. Je laissais le deuxième vampire à ma collègue.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acka Ramaël

Gang des rebelles
Gang des rebelles


Messages : 43
Points : 272
Niveau de puissance : Tuer tous ceux qui s'en prennent aux plus faibles
Emploi et loisir : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Tueuse à gages, et à son propre compte

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Jeu 2 Juin - 4:03


Une visite dans la vieille maison hanté fermée




On pouvait dire que malgré la mare de sang autour de moi, j’avais fait mon travail plutôt proprement, sans une goutte de sang sur moi, comme à mon habitude. J’avais ramassé et nettoyé vite fait toutes mes armes et avais aussi vérifié si mes compagnons de combat étaient tous bel et bien morts. Pour ceux à qui il manquait la tête, le doute n’avait pas sa place. Finalement, tous mangeaient bien les pissenlits par la racine. Je me tournais vers ma « compagne », lui rendant son sourire en voyant que nous avions les mêmes manies. Pour ma part, j’étais extrêmement maniaque et ne supportait pas qu’il y ait du sang sur mes armes après le combat.

-Merci, te voir manier cette faux était franchement impressionnant aussi.

Je lui souris plus en me dirigeant vers la suite du tunnel, la vampire derrière moi. Une nouvelle pièce, contenant table et chaises. Cela ne m’intéressait pas des masses, aussi je me dirigeais vers un coin de la pièce qui semblait beaucoup plus intéressant avec un amas de caisses. Tout comme ma compagne, j’ouvrais une caisse, regardant à l’intérieur. Des armes, en grande quantité, de toutes sortes. Les autres caisses devaient sans doute contenir la même chose. Il ne semblait y avoir personne ici, et la vampire me le confirma en se dirigeant vers un autre tunnel. Je l’observais avec attention, ne lui faisant toujours pas confiance… mais je pouvais au moins faire un effort.

Au fait, je m’appelle Acka.

Voilà, ça pouvait aussi passer pour un nom de code, sachant que c’était celui de la chef des oies sauvages dans Le Voyage de Nils Angerson.

Je continuais de l’observer, elle se comportait comme une militaire. Une bonne stratégie que se mettre devant moi, étant plus petite que moi, cela était plus facile pour prévoir une éventuelle attaque surprise. Nous continuions d’avancer en silence, ainsi, calmement. Nous tournâmes ensuite à droite où le tunnel se faisait plus étroit. Je ne pourrais pas user de ma faux ici. Je dégainais alors ma mini-arbalète, pour plus de sécurité. Je sentis rapidement des vibrations dans le sol qui n’étaient pas les nôtres. Deux vampires à tout casser. Ma partenaire confirma avec ses doigts à son oreille… évidement, elle elle avait entendu, mais moi j’avais que les vibrations du sol pour ça.

Je l’observais se pencher, un genou au sol pendant que j’armais mon arbalète, sentant les vibrations s’approcher. Je pointais mon arme, prête. Elle leva sa main, pour m’aider. C’était gentil, mais je n’avais pas besoin de cela. Je tirais en même temps qu’elle, nos deux flèches atteignirent leurs cibles, vu la vibration de deux corps s’écrasant lourdement.






✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
je m'exprime en #00cc00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 1348
Points : 1899
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille:
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Ven 3 Juin - 12:32

Nous cordonnions avec perfection nos tirs, et les deux projectiles firent mouche. Nos deux cibles tombèrent lourdement sur le sol d’un coup. Au cours de notre progression, elle s’était présentée comme Acka. Je n’avais jamais entendu ce nom dans le marché lorsque je travaillais à mon compte. Peut-être était-elle nouvelle dans le métier? Ce que je doutais vu ses compétences. C’était peut-être pour ça qu’elle avait d’ailleurs critiqué ma discrétion un peu plus tôt!

Alors que nous nous engagions dans le tunnel, en passant par-dessus le corps de ma victime je récupérais mon projectile. Avec seulement 10 projectiles et un nombre indéterminé d’ennemis devant nous, je devais faire gaffe de ne pas en perdre trop. Ma compagne fit de même de son côté. Tout comme moi, elle essuyait brièvement la pointe sur les vêtements du corps. Nous avions réellement le même trouble obsessif-compulsif!

Le tunnel nous amenait à une petite pièce, bien simple avec des torches et des cercueils. Les cercueils sont tellement une chose stéréotypée. Un vampire peut très bien dormir simplement sur le sol ou dans un lit. Je me paie toujours la gueule de nouveau née, en leur mentionnant qu’ils doivent dormir dans un cercueil noir avec une croix dessus, sinon Dracula viendra les manger dans leur sommeil. La plupart croit mes balivernes, jusqu’à ce que j’éclate de rire.

Les cercueils étaient tous vide. Il n’y avait pas âme qui vive, excepté Acka à mes côtés. Tout comme précédemment, un seul chemin s’offrait à nous. J’y allais la première, pour prendre avantage de ma taille. Le tunnel se terminait dans une très grande pièce.

La pièce était massive et grossièrement creusé. Celle-ci avait dû être agrandit par les vampires renégats et montrait clairement leur talent de mineur. C’est-à-dire, aucun! Ils avaient rajouté des poutres, plus précisément des 2X4 pour soutenir le tout, probablement par prévention vu l’agrandissement pour éviter un effondrement. Le plafond et les murs ne semblait pas craquelé, mais disons que je n’aurais pas pris la chance de détruire ces piliers pour vérifier la solidité de leur travail!

Dès que je sorti du tunnel, je vis apparaitre sur ma poitrine un petit point rouge. Je regardais celui-ci rapidement, avant de diriger mon regard vers le fond de la pièce, plongé dans l’obscurité. Je n’avais rien entendu, ni sentis vibrer. En effet, la dizaine de vampire camoufler dans l’ombre devait nous attendre depuis longtemps en silence et sans bouger. Mon odorat pour sa part n’avait pas pu m’aider, l’odeur de mort était présente partout dans ces foutus tunnels! Avant même qu’une voix s’élève, pour avertir Acka, je me figeais et lui fis signe discrètement de ne plus bouger et de rester dans l’ombre. Peut-être qu’il ne l’avait pas encore repéré?

Normalement, j’aurais simplement chargé les 10 vampires, sans me soucier de rien en prenant une balle très fortement. Je savais que sans problème, j’arriverais à gagner tout de même puisque ces vampires étaient tous des novices. Je ne voulais pas que l’humaine derrière moi reçoive une balle perdu par contre… Dans le tunnel, placé de la sorte elle ne pourrait pas esquiver adéquatement. Et disons le franchement, une balle est foutument rapide… Même pour moi.

Le vampire qui semblait être le chef, celui qui me visait avec son arme alors que les autres avaient tous leurs armes baisées… Première erreur, s’exclama alors,

-Vient vers moi, les mains bien en évidence… Un faut mouvement et je te bute!

Je dégageais lentement mes mains, les plaçant bien en évidence. Je marchais alors lentement vers l’homme, me décalant vers la droite. Toutes les pointes d’arme me suivirent vers la droite, libérant complètement la voie à Acka. J’eu alors un sourire amusé aux lèvres, s’imaginait-il vraiment m’avoir coincé? L’image d’Acka sortant de l’ombre et les découpant à coup de faux m’amusait aussi réellement. Je me préparais pour me coordonner avec ma collègue, dès qu’elle partirait le bal, de mon côté je les attaquerais. Je suis quand même une fille d’équipe, vous devez l’avouer?

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acka Ramaël

Gang des rebelles
Gang des rebelles


Messages : 43
Points : 272
Niveau de puissance : Tuer tous ceux qui s'en prennent aux plus faibles
Emploi et loisir : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Tueuse à gages, et à son propre compte

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Lun 6 Juin - 5:50


Une visite dans la vieille maison hanté fermée




Ce tunnel commençait sérieusement à me courir. J’en avais ras-le-bol ! J’avais envie de finir avec ces vampires de malheur. Finalement, nous débouchâmes dans une petite pièce faiblement éclairée par des torches, avec des cercueils. J’eus un sourire amusé. Alors il y en avait encore qui s’amusaient à ce genre de débilités ? Je me retenais de rire à cette vue, c’était ridicule… complètement ridicule ! J’observais ma compagne. Vu son attitude, il n’y avait rien ici. Rien à part cet unique tunnel, devant nous. Comme tout à l’heure, la vampire s’y engageait la première, histoire de tirer avantage de nos tailles respectives. Le tunnel débouchait sur une grande pièce… très laide… sérieux, les vampires renégats étaient nuls en architecture ! Je ne sentais pas de vibrations dans le sol.

Je me figeais au geste de ma partenaire et cessais tous mouvements. Il devait y avoir un problème pour qu’elle m’arrête comme ça. J’attendais donc patiemment, blottit dans l’ombre, faux et arbalète à la main, prête à toute éventualité. Je sentis alors le sol vibrer. Une dizaine de vampires à coup sûr.

-Vient vers moi, les mains bien en évidence… Un faut mouvement et je te bute!

Je souris en voyant ma compagne s’exécuter en se décalant vers la droite. Les armes la pointaient, cela me donnait un avantage considérable ! Avantage que je ne laisserai certainement pas filer ! A la rapidité de l’éclair pour ma race, je sortais de l’ombre, tirant une première flèche dans la jambe du vampire qui visait la vampire, ne pouvant le tuer, sachant qu’elle était quand même dans la ligne de mire !

J’entendis une arme se charger, le vampire n’eut pas le temps de tirer, ma faux s’occupant de séparer son corps de sa tête avant. J’en défis ainsi sept exactement, avant qu’un vampire ne me vise. Là je ne pourrai pas être assez rapide.

Chef, on nous a amené le repas ! Il pue le poivre mais l’odeur d’humaine est très légèrement perceptible.

Celui à qui j’avais tiré une flèche me fixait, sourire aux lèvres.

Fais comme ton amie, les mains en l’air, sans faux mouvement, sans mauvais jeu de mots.

Je lui souris en retour, lâchant ma faux négligemment, tout comme mon arbalète. Puis je sortais tout doucement une grenade que je dégoupillais.

Tant que je ne la lâche pas, elle ne pété pas. Mais une simple variation de pression et elle explose, je tiens à préciser que j’ai ajouté de l’eau bénite dedans.

J’eus un sourire encore plus grand. Je bluffais, mais je mentais à merveille et mon rythme cardiaque restait le même. Impossible de penser que cette grenade était un leurre.

Pour ma part, je suis prête à tout, même à donner ma vie pour exécuter un contrat. Y compris à sacrifier une collègue. Vous avez donc le choix, soit vous déposez les armes avec une infime chance de vous en sortir, soit on explose tous. J’ai la bonté de vous laisser cinq minutes de réflexion. Je n’ai pas toute la nuit non plus.

Je souriais avant de sortir ma réplique habituelle.

Œil pour œil, dent pour dent, mal pour mal ~

C'était là ma signature d'assassin, et les vampires semblaient la reconnaître, vu leurs regards.







✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
je m'exprime en #00cc00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 1348
Points : 1899
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille:
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Lun 6 Juin - 13:35

J’avançais bien calmement. J’avais confiance en ma collègue, elle m’avait prouvé ses compétences. Je ne doutais pas qu’elle profiterait du moment où toute les armes étaient pointées sur moi. De fait, elle sortit rapidement de l’ombre. Elle tirait une flèche dans la jambe du vampire me visant directement le cœur. Le petit point rouge sur ma poitrine bougea légèrement, mais sans plus. Il était tout de même doué le salaud. À ce moment, j’eu un léger mouvement alors que j’allais m’élancer pour assister ma collègue, mais deux autres points vinrent se rajouter. Un deuxième sur ma poitrine et un entre mes deux yeux. Les trois tireurs me gardaient bien en joue, alors que je me rapprochais d’eux en jouant le jeu pour être sûr de ne pas les rater.

Je regardais du côté d’Acka. Elle en avait déjà tué 7… Bon, j’étais maintenant assez près d’eux pour pouvoir les attaquer sans qu’il ne puisse m’atteindre. En effet, il est beaucoup plus difficile d’atteindre quelqu’un qui court très rapidement vers nous avec une arme à feu. Parce que plus la distance est courte, moins on a de temps pour atteindre notre cible et pour raté notre coup. À la distance que j’étais désormais, il ne pourrait jamais m’atteindre avec ma vitesse vampirique.

Je continuais d’avancer, un doux sourire aux lèvres, alors que deux des fusils me pointant commençait à trembler légèrement. Ils ne connaissaient donc pas le truc de concentrer sa vision vers un point un particulier pour éviter de trembler lorsqu’une cible est en mouvement, intéressant. Le point rouge, utiliser par le chef, se dirigeait rapidement vers Acka, qui s’immobilisa.

Je vis Acka adhérer à la demande du vampire. Elle déposa sa faux et son arbalète et ressorti une grenade?! De plus, une grenade remplit d’eau bénite selon ses dires. Je regardais ses veines, rouges et ruisselantes dans la pénombre. Le sang dans celle-ci allait toujours au même rythme, tout comme son cœur. C’est alors qu’elle leur exposa son plan. Elle allait vraiment prendre le risque de faire sauter une grenade dans un sous-sol aussi mal creusé? Je ne pus m’empêcher de me dire qu’elle ne serait pas assez stupide pour. Elle devait bluffer. Et puis de toute façon, elle savait à quel vitesse je pouvais aller, donc que je pouvais les tuer les trois sans aucun effort. La seule chose qui me retenait présentement était la grenade et le fusil qui la visait.

Lorsqu’Acka sortie sa réplique, que je l’avais entendu prononcer un peu plus tôt, le chef baissa légèrement son arme. Faisant passer le point rouge du torse d’Acka à sa cuisse. Sans perdre plus d’un seconde, je profitais de ce moment pour agir.

Utilisant toute ma vitesse, j’utilisais ma main valide pour prendre mon desert eagle. Tout en utilisant ma vitesse vampirique, nettement plus élevé que ces petits vampires renégats, je courais dans la direction des deux tireurs qui me tenait en joue. Je tirais avec mon pistolet directement sur la main du chef, qui avait un doigt presque sur la cachette. Sur le coup de la douleur, celui-ci laissa tomber son arme au sol et prit sa main blessé dans son autre, pour arrêter le sang en criant.

Une balle me frôla alors la jambe gauche, alors que les deux vampires debout me tiraient dessus avec leurs armes automatiques. Utilisant encore mon pistolet, je tirais le vampire de gauche en pleine tête, et ensuite dans le torse. Plus qu’un ennemi armé. Celui-ci éteignit le pointeur et tira une autre rafale de balle dans ma direction. J’esquivais littéralement ses coups de feu, en me fiant à son regard. J’observais qu’elle endroit de mon corps il regardait pour esquiver la trajectoire de ses balles. J’arrivais finalement face à lui. Utilisant mon desert eagle comme une dague en tassant la mire de son arme vers la droite, ou il ne pourrait tirer sans le vouloir Acka. Je lui plantais ensuite d’un coup mon épée longue dans ma main gauche directement dans le cœur.

Je retirais d’un coup sec ma lame, éclaboussant le chef par la même occasion. Celui-ci nous insultait à mainte reprise. Salope, pute, conasse et beaucoup d’autres mots sortirent de sa bouche. Celui-ci recula, les larmes sur le bord des yeux et sa main blessé dans son autre encore intacte. Je lui donnais alors un violent coup de pied, utilisant toute ma force. Il heurta le mur derrière lui, qui lui coupa instantanément le souffle. Je rangeais alors mon pistolet avant de regarder Acka,

-Bien joué!

Je retournais alors mon attention vers notre victime,

-Aviez-vous d’autre planque? Avais-tu des vampires en mission à l’extérieur?

-Je ne te dirais rien! Salope!

Je regardais alors Acka, d’un sourire amusé et sadique,

-Hm, il te reste de l’eau bénite, partenaire?

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acka Ramaël

Gang des rebelles
Gang des rebelles


Messages : 43
Points : 272
Niveau de puissance : Tuer tous ceux qui s'en prennent aux plus faibles
Emploi et loisir : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Tueuse à gages, et à son propre compte

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Mar 14 Juin - 11:39


Une visite dans la vieille maison hanté fermée




J’espérais que ma partenaire comprenne que je bluffais afin de profiter de l’attention que me portaient les trois idiots. Alors que le chef baissait légèrement mon arme, j’attendais patiemment que Phantom se mette en mouvement, ce qu’elle fit, ne me décevant pas. Les deux tireurs qui la visaient furent vite mit hors d’état de nuire. Quant au chef, sa main fut fortement endommagée. Cela me fit sourire.

Je m’approchais lentement de lui, après avoir ramassé ma faux et mon arbalète. Je rangeais ma faux dans mon dos et mettais mon arbalète sur mes épaules de manière nonchalante.

Le chef était plein de sang et nous insultait. Mon sourire s’élargit alors que le vampire reculait, prêt à pleurer. Ma compagne lui donna un violent coup de pied et le pauvre vampire heurta le mur en face.

Elle se tourna ensuite vers moi.

-Bien joué!

Je souris.

Je suis une excellente menteuse, j’espère que ça t’a servi. Bien joué à toi.

En même temps, nous reportions notre attention sur le pauvre vampire terrorisé. Mes lèvres s’étirèrent encore plus.

-Aviez-vous d’autre planque? Avais-tu des vampires en mission à l’extérieur?

-Je ne te dirais rien! Salope!

Je soupirais et regardait ma compagne, qui avait le même sourire amusé et sadique que moi.

-Hm, il te reste de l’eau bénite, partenaire?

Je sortais une bouteille pleine d’eau bénite.

Toujours pour les goujats ♥

Je regardais le vampire, qui trembla.

J’ai horreur des hommes qui n’ont pas de couilles et qui se permettent d’insulter et de maltraiter des femmes.

Je me baissais vers lui, ouvrant la bouteille, en coulant sur sa main déjà blessée. Il hurla de douleur. Je menaçais ensuite de faire tomber la bouteille sur sa tête.

Alors ? Tu as l’intention de faire preuve de politesse et de galanterie en répondant gentiment à la question de ma collègue ?






✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
je m'exprime en #00cc00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 1348
Points : 1899
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille:
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Jeu 16 Juin - 10:33

Acka me confirma qu’elle avait menti plus tôt par rapport à la grenade. Je lui souris pour toute réponse. Bien honnêtement, j’avais pris la décision de prendre ses propos pour du bluff, car au finale, il fallait que j’exécute mon contrat. Par contre, j’avais envisagé par logique qu’elle bluffait, mais je n’aurais pu confirmer à 100% que c’était la vérité. De fait, seule Acka connaissait la réponse. De plus, je ne la connaissais pas assez pour pouvoir affirmer quelques choses avec certitude.

Lorsque je regardais Acka, nous avions le même sourire amusé. En effet, je trouvais très amusant de voir le vampire qui se tenait devant nous un peu plus tôt, nous pointant de son arme fièrement quasiment en larme sur le sol. Si je n’avais pas eu l’intention de le descendre lui aussi à la fin de l’interrogatoire, il aurait appris une bonne leçon de vie! Comme un enfant, qui se fait remettre à sa place dans une bagarre de cour d’école.

Je vis Acka sortir une bouteille, probablement remplit d’eau bénite. J’avais des frissons sur les bras juste à imaginer la sensation de cette eau sur ma peau. Elle me confirma que c’était bel et bien le liquide saint. Le vampire commença à trembler. Acka insulta le vampire, avant de faire couler de l’eau bénite sur sa main blessé. Par réflexe, je fis un pas vers l’arrière. Je ne pouvais m’empêcher d’agir ainsi, ne voulant pas me tenir près de cette eau si dévastatrice pour mon espèce.

Le cri de douleur du vampire me seconda. Acka menaça le vampire de lui faire tomber le reste de la bouteille sur la tête, celui-ci écartela les yeux instantanément. Il me regarda, l’air de dire fait quelques choses, nous sommes tous deux vampires. Sans aucune empathie, je me contentais de relever les épaules. Elle pouvait bien faire ce qu’elle voulait, c’était lui l’ennemis et elle était ma coéquipière. Elle lui redemanda alors de répondre aux questions.

Le vampire regarda sa main blessé, une larme de douleur contenue dans son œil droit. Les yeux remplis d’une émotion si jouissante, la peur. C’est alors que d’une voix brisé il murmura,

-C’était notre seule planque… Et nous étions tous ici… La nuit venait de se lever…


À ce moment, il nous regarda avec espoir et haine à la fois, en rajoutant,

-Maintenant que je vous ai tout dit, vous allez me laisser la vie sauve?


Je me rapprochais alors de lui, mon arme longue dans la main,

-Je vous ai tout dit! Vous aviez promit de me laisser la vie sauve!

Je regardais alors calmement Acka, qui était directement devant lui. Personnellement, je n’aurais pas été très heureuse de me faire éclabousser de sang par un collègue, alors que j’étais baissé devant une cible. Traiter moi de fille si vous le voulez, mais je n’aime pas tâcher mon linge et mes choses. Je lui demandais alors d’une voix douce,

-Qui de nous deux exécute la dernière cible?

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acka Ramaël

Gang des rebelles
Gang des rebelles


Messages : 43
Points : 272
Niveau de puissance : Tuer tous ceux qui s'en prennent aux plus faibles
Emploi et loisir : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Tueuse à gages, et à son propre compte

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Dim 26 Juin - 10:39


Une visite dans la vieille maison hanté fermée




Alors que je versais l’eau bénite sur le vampire, ma partenaire fit un pas en arrière. Normal, elle aussi devait craindre ce liquide qui m’était si utile. Notre captif hurla de douleur, laissant des larmes de sang couler de ses yeux qui me suppliaient d’arrêter. Ecarquillant les yeux à ma menace de faire couler le reste sur sa tête, il regarda Phantom, sans doute en espérant de l’aide de sa part. Cela ne m’effrayait pas, si la vampire me trahissait, tous deux allaient être mes victimes. Je jetais un rapide coup d’œil à ma « partenaire » qui haussa les épaules.

Bon, je pouvais lui laisser un peu de ma confiance alors. Je reportais mon attention vers le vampire blessé qui regarda sa main, retenant une larme dans son œil droit. Il mourait de peur. Pour ma part, je n’en riais plus. J’avais eu le même regard pour mon fils quand les Sanguinaires m’avaient prise au piège. Je connaissais le sentiment de la peur, et j’avoue que je regrettais souvent d’user de torture sur quelqu’un, même sur les pires salauds. La voix brisée du vampire s’éleva.

-C’était notre seule planque… Et nous étions tous ici… La nuit venait de se lever…

Haine et espoir se lisaient dans son regard. Les mêmes émotions que j’avais ressenties autrefois.

-Maintenant que je vous ai tout dit, vous allez me laisser la vie sauve?

Son arme à la main, ma partenaire s’approcha de lui.

-Je vous ai tout dit! Vous aviez promit de me laisser la vie sauve!

Elle me regarda, de manière calme.

-Qui de nous deux exécute la dernière cible?

Je réfléchis un temps. Ce vampire avait assez souffert. Je m’approchais de lui, m’agenouillant devant lui.

Vu tes blessures, il vaut mieux pour toi que je mette fin à tes souffrances.

Sans prévenir, sans le regarder, j’enfonçais ma lame secrète dans son cœur. Le vampire laissa une plainte étouffée sortir de sa gorge avant d’émettre son dernier soupir.







✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
je m'exprime en #00cc00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 1348
Points : 1899
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille:
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Jeu 30 Juin - 13:22

Ils n’avaient qu’une planque et tous les membres de leur misérable groupe était maintenant mort, enfin… À l’exception du leader. Acka mit bien rapidement fin à ces souffrances, d’un coup précis dans le cœur. Elle avait utilisé une lame cachée, c’est toujours bien de garder une carte dans sa manche. Le vampire s’éteint rapidement, laissant derrière lui comme seul héritage un dernier soupir.

Je rangeais mon arme, sous sa forme d’épée le long de ma colonne vertébrale dans son étui. Je me concentrais alors le plus que je pouvais, ayant confiance en Acka pour ne pas m’attaquer pendant ce temps. Je n’entendais aucun son, ne sentais aucune odeur et ne ressentais rien d’anormale autour de nous. Mis à part l’odeur du sang et de brûler. Le temps que j’effectue cette vérification, Acka était maintenant debout et avait elle aussi rangée ses armes. Je la regardais d’un regard sympathique et mentionnait alors,

-Bon! En revenant sur nos pas nous allons pouvoir vérifier par la même occasion si ils sont bien tous mort!

Alors que nous remarchions à travers tous les tunnels du sous-terrain, je remarquais qu’aucun vampire n’avait bougé, ils étaient bien tous mort. Non que je doute de notre boulot, mais on n’est jamais trop prudente, surtout dans notre métier. Nous étions bien rapidement de retour à notre point de départ. C’est-à-dire à la planche de bois, tout de même discrète qui bloquait l’accès au tunnel.

Je retenais la planche de bois, le temps qu’Acka traverse elle aussi. Nous nous engagions de nouveau dans le tunnel ou autrefois, un véhicule remplit de sourire d’enfant passait quotidiennement. Je me retournais vers Acka et plongeais mon regard glacé dans le sien,

-J’ai pour habitude de faire cramer les endroits où il y a trop de corps… Tu veux qu’on procède comment?


En lui posant cette question, je lui démontrais une forme de respect. Elle comprendrait le compliment que je faisais. Car en effet, lorsqu’on travaille seul depuis des années, consulter quelqu’un avant de passer à l’acte est une grande marque de considération. Elle avait mérité mon respect ce soir, par ses compétences. Il était donc normal que je la consulte avant de tout mettre en feu!

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acka Ramaël

Gang des rebelles
Gang des rebelles


Messages : 43
Points : 272
Niveau de puissance : Tuer tous ceux qui s'en prennent aux plus faibles
Emploi et loisir : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Tueuse à gages, et à son propre compte

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Jeu 14 Juil - 14:28


Une visite dans la vieille maison hanté fermée




Le vampire était mort, plus personne ne s’en souviendra. Ma partenaire rangea son arme, et moi, je rangeais ma lame secrète. Je la regardais, elle ne semblait pas remarquer d’autre signe de vie. Tant mieux ! Je ne sentais pas de vibrations dans le sol. Je la regardais dans les yeux, nous avions le même regard, sympathique.

-Bon! En revenant sur nos pas nous allons pouvoir vérifier par la même occasion si ils sont bien tous mort!

Je hochais la tête et la suivait pour le retour, regardant partout, afin de bien voir s’ils étaient tous morts. Aucun n’avait survécu, tous avaient été exterminés par nos soins à Phantom et à moi. Mon travail était toujours parfait, celui de ma partenaire aussi à ce que je voyais. La vampire retenait la planche de bois pour moi, je passais, puis m’engageais à nouveau dans le tunnel. Phantom se tourna vers moi, je lui souris gentiment.

-J’ai pour habitude de faire cramer les endroits où il y a trop de corps… Tu veux qu’on procède comment?

Je gardais mon sourire. C’était une forme de respect, et j’en étais honorée, sachant que j’allais lui poser la même question.

Tu peux. C’est amusant, j’allais te poser la même question.






✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
je m'exprime en #00cc00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 1348
Points : 1899
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille:
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Mar 19 Juil - 12:24

Acka me suivit sans argumenté jusqu’à l’entrée. En cour de route, elle effectuait certaine vérification de son côté. Elle me confirma qu’elle allait me poser la même question lorsque je lui demandais si elle était d’accord pour mettre feu à la place. Je lui souris, je l’appréciais de plus en plus! Le jour où j’aurais de besoin d’une collègue pour une chasse aux monstres, je saurais à qui m’adresser. Pas de besoin de son numéro de téléphone non plus, je n’aurais qu’à suivre les rumeurs dans les quartiers moins recommandé pour trouver le moyen de la rejoindre.

Les souterrains mettaient en faveur mon plan. Plusieurs piliers de bois encadraient les murs et était placé de façon centrale pour retenir un éventuel effondrement. Sans parler du plus important… La maison hanté elle-même était battis en bois! La solidité de celle-ci pouvant être remise en cause, je n’avais pas d’inquiétude sur le succès de mon plan. Le temps que les employés du parc d’attraction remarquent les flammes, les tous-terrains seraient déjà effondrés à cause des piliers en feu, ne pouvant plus retenir une grande charge de poids. Après tout, cela avait été construit grossièrement par un groupe de vampires renégats! De plus, chaque pilier de bois en rejoignait un autre, la contamination des flammes se ferait donc sans aucune difficulté!

Dans l’une des pièces, nous avions vu des armes à feu et des explosifs, avec un peu de chance ils  exploseraient en même temps sous la chaleur, ce qui serait notre idéal. Dans le pire des cas, vu les flammes qui ne seront pas facilement atteignable une fois les pompiers arrivé, ils trouveront dans les débris, s’ils trouvent l’entrée du souterrain, une pile de corps. Nous avions été prudente toutefois, il n’y avait donc aucune chance qu’ils trouvent une preuve pouvant les mené possiblement à nous. Je regardais Acka rapidement avant de lui dire,

-Je reviens, je vais aller allumer l’un des piliers centrale dans la première pièce de l’antre des vampires. L’incendie comme ça se répandra plus rapidement dans les sous terrains, nous allons être sûrs que les corps crament et cela prendra plus de temps aux employés du parc pour le remarquer. Je te fais confiance pour surveiller les environs pour couvrir nos arrières!

Je repassais donc dans la petite ouverture pour retourner dans la première pièce, où j’avais tué le premier vampire renégat. Je sortais un briquet de l’une de mes poches. Ayant d’excellente compétence en survie, j’utilisais des caisses de bois et morceau de bois dans la pièce pour en mettre le long des deux mûres, collé aux piliers. Le bois était sec, cela me prit environs trois minutes maximum pour que mes feux de camp improvisés soit bien démarré. J’utilisais une planche, enflammais le bout avant de dirigé le bout brûlant vers le pilier au plafond. Une fois que le feu fut bien pris dans le bois de la planche, je lançais mon propre morceau de bois dans l’un des feux. Ils se répandaient de plus en plus le long des murs, grossièrement creusé et retenus de l’effondrement par les piliers de bois en question.

Satisfaite de mon boulot, je retournais dans le couloir principal de la maison hanté, où il y avait encore des décorations de squelette et des rails sur le plancher. Je rejoignais alors Acka. Une fois à ces côtés, je lui souris avant de dire,

-C’est fait, d’ici 10-15 minutes, la vieille maison hanté sera complètement en feu.

Je remettais alors mon bandeau noir pour camoufler mon visage, avant de tendre ma main à Acka. Je lui serrais alors la main en rajoutant,

-Ce fut un plaisir de travailler avec toi. Si jamais tu as besoin d’assistance dans un contrat, n’hésite pas à me contacter.

Lorsqu’elle m’eut répondu, je lui fis un clin d’œil avant de m’éclipser par où j’étais arrivé, par les bois derrière la maison hanté. Il fallait partir avant que les employés ne remarquent l’incendie dans l’ancienne attraction et attire le regard des médias.

HJ: Pour moi c'est terminée Very Happy, tu peux clore si tu veux question de finir le RP en beauté et je vais le classer dans les recensements ensuite!

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acka Ramaël

Gang des rebelles
Gang des rebelles


Messages : 43
Points : 272
Niveau de puissance : Tuer tous ceux qui s'en prennent aux plus faibles
Emploi et loisir : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Tueuse à gages, et à son propre compte

MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Mer 27 Juil - 12:12


Une visite dans la vieille maison hanté fermée




J’aimais beaucoup Phantom, j’espérais ne jamais avoir de contrat sur sa tête, cela me ferait vraiment mal au cœur. Je refuserai peut être en fait. Je ne savais pas, qui vivra verra comme dirait l’autre. En tout cas, ça serait un honneur pour moi de mourir de sa main. Je souriais à sa demande que j’allais moi aussi formuler. Les souterrains et la maison en général n’étaient pas en bon état et étaient en bois, cela favorisait la combustion que nous nous apprêtions à faire.

-Je reviens, je vais aller allumer l’un des piliers centrale dans la première pièce de l’antre des vampires. L’incendie comme ça se répandra plus rapidement dans les sous terrains, nous allons être sûrs que les corps crament et cela prendra plus de temps aux employés du parc pour le remarquer. Je te fais confiance pour surveiller les environs pour couvrir nos arrières!

J’hochais la tête, lui souriant.

Pas de problème, je t’attends ici.

Elle reparti dans la maison, je la regardais disparaître à l’intérieur. Je l’attendais patiemment, surveillant les environs en même temps. Personne ne venait ici, c’était donc tranquille pour mettre le feu à cette attraction abandonnée. Phantom sortit enfin de la demeure, venant vers moi. Je lui souriais, encore plus en voyant les flammes s’élever.

-C’est fait, d’ici 10-15 minutes, la vieille maison hanté sera complètement en feu.

Je souriais aussi.

Ca commence déjà, excellent travail.

Je vis la vampire mettre un bandeau pour camoufler son visage, tendant une main vers moi, que je serrais, limite comme un homme.

-Ce fut un plaisir de travailler avec toi. Si jamais tu as besoin d’assistance dans un contrat, n’hésite pas à me contacter.

Je souris encore.

De même pour toi. Sois prudente, et à une prochaine !

Elle me fit un clin d’œil que je lui rendis. Je regardais la vampire disparaître une nouvelle fois, cette fois dans les bois qui entouraient l’attraction. Une fois Phantom hors de vue, je me tournais vers la maison, qui flambait bien à présent. Avec un sourire, je parti à mon tour, de mon côté. Phantom avait-elle quelqu’un qui l’attendait chez elle ? Si oui, je l’enviais, car pour ma part, je n’avais personne. Mais bon, tant pis, j’ai choisi ma vie après tout.








Fini ♥

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
je m'exprime en #00cc00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: (TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka ) Aujourd'hui à 9:14

Revenir en haut Aller en bas
(TERMINÉE) Une visite dans la vieille maison hanté fermée (Pv : Acka )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Visite dans les égouts
» Huit personnes dans une maison hantée, ça va pas être la jo... AAAAAAH ! C'ETAIT QUOI CE BRUIT ?!
» La maison hantée [Rang C, Solo]
» La maison dans les bois [RP libre]
» « L’aventure est dans chaque souffle de vent. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Thorpe Park-
Sauter vers: