Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aamos Daemons

Humain Libre
Humain Libre


Messages : 57
Points : 293
Niveau de puissance : Chanter, jouer, composer.
Emploi et loisir : 1. Quoique maman dise 2. Je fais ce que je veux 3. à l'hôpital 4. J'ai mal

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Taille:
Emploi: Chanteur, musicien, compositeur, acteur

MessageSujet: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Sam 30 Avr - 11:50





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Le début d'une nouvelle viePV Vergil



Les draps blancs vinrent recouvrir les meubles. Un carnet de notes dans la main, je faisais l’inventaire de tout le mobilier. La grande table de la salle à manger, la bibliothèque que j’avais vidé, les canapés dans le salon, les lits dans chaque chambre. Tout y était, et tout fut recouvert de draps blancs, attendant que les nouveaux propriétaires viennent investir les lieux. Cette demeure qui fut la mienne pendant quatorze ans n’est plus mienne à présent. J’allais la quitter, définitivement. Je repartis dans ma chambre pour vérifier mes valises. Toutes étaient prêtes, mes instruments de musique, du moins, ceux que je pouvais prendre avec moi, étaient prêts aussi. Avec délicatesse, je soulevais mon chat que je mettais dans sa cage. Mon manager vint me rejoindre pour m’aider à tout descendre, à l’entrée, puis revint avec moi à l’intérieur. Un long silence s’installa entre nous alors que je regardais le soleil s’abaisser par la fenêtre.

C’est avec angoisse que je vis arriver la voiture qui devait m’emmener au Manoir Ancestral. Trois vampires en descendirent pour venir prendre les valises dans l’entrée et les mettre dans le coffre. Je sortais, vêtu d’un simple Jean, d’un T-shirt des Pink Floyd, avec une veste noire en cuir ainsi que de simples baskets. Mon manager sortit à ma suite et vint me serrer dans ses bras.

« Fais attention à toi Aamos. »

Je m’écartais et lui souris.

« Ne t’en fais pas. Tout ira bien. »

Il m’adressa aussi un sourire alors que je me baissais pour prendre la cage de Minuit, ma chatte, une magnifique mau égyptienne argentée. Adressant un dernier signe à mon manager, je montais dans le véhicule, mettant mon animal de compagnie sur mes genoux. La voiture démarra, m’éloignant ainsi de mon ancienne demeure. Je laissais mon passé derrière moi, de mes parents, je n’avais gardé que des photos, mon chat, et mes instruments de musique, sauf le piano, trop encombrant, j’avais dû le laisser aux nouveaux propriétaires aussi.

Pendant tout le voyage, j’étais stressé. À chaque fois qu’un vampire m’adressait la parole pour me poser des questions sur moi, faire connaissance, je sursautais et répondais timidement, serrant toujours plus la cage de Minuit contre moi. Malgré le fait que j’avais fait foirer leurs plans pour les Sanguinaires, ils me traitaient avec gentillesse. Ils me rassurèrent, me disant que j’allais être bien traité. Mais rien ne fonctionnait, je restais angoissé à mort.

Enfin nous passâmes la grille, puis nous arrivâmes devant la grande porte du manoir. Inspirant à fond, je sortais du véhicule, mon chat toujours dans mes bras, un sac à dos sur le dos, avec aussi sur ce même dos, dans sa pochette ma guitare et un sac en bandoulière. Je viens vers les vampires pour les aider à décharger les bagages, qui étaient nombreux. Une valise contenant mes vêtements, une autre pour Minuit, une pour mes partitions, l’entretient de mes instruments de musique, mon ordinateur et mes livres (enfin, les livres prenaient deux autres valises à eux seuls), une contenant mes nombreuses peluches, et pour finir, il y avait mon violon, mon violoncelle, ma harpe et ma flûte traversière. Les trois vampires prirent le tout, me disant d’aller frapper à la porte, qu’ils sauront se débrouiller. Prenant quand même la valise destinée à mon chat ainsi que celle contenant mes vêtements, je me dirigeais vers la porte d’entrée, et frappait avant de ramener la main à la poignée de la cage de Minuit. J’étais angoissé, me demandant comment allait se dérouler cette nouvelle vie.

La porte s’ouvrit sur un vampire aux cheveux noirs. Il était magnifique, bien qu’impressionnant. M’inclinant légèrement, je me présentais.

« J… je suis Aamos Daemons… enchanté Monsieur… Je viens à vous pour rembourser ma dette envers vous et payer mon erreur. »

Je tremblais tellement j’étais angoissé, ma voix était loin d’être assurée et j’avais une boule dans la gorge. Ma timidité ne s’était pas fait prier pour venir gâcher la première impression que je donnais aux vampires… enfin, première entre guillemets, si on compte le jour où un certain Vergil m’avait sauvé la vie. Mais je ne connaissais même pas son visage… et puis, étant un simple humain, il avait dû m’oublier, enfin je l’espérais d’une certaine manière… trop honteux. Je serrais fort la poignée de la cage de mon chat, qui miaula, comme pour me rassurer.

« V… veuillez me pardonner pour le nombre de bagages… et aussi pour le chat… je n’ai pas pu me séparer de ces effets-là. »

La plupart me rattachaient à mes parents, et le reste me rassuraient. Je ne disais pas que j’étais fragile, loin de là… C’est juste que j’ignorais pourquoi, mais j’avais besoin d’être rassuré et de garder des choses qui me rattachaient à mes parents. Minuit miaula une seconde fois, me faisant rougir de timidité.

« E… elle est très propre… et bien éduquée… elle n’ennuiera personne… »

© Jawilsia sur Never Utopia


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je m'exprime en #9900cc

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vergil Vacaresco

Viens te faire détester
Viens te faire détester


Messages : 160
Points : 78
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Tuer les sanguinéreux

Feuille de personnage
Âge: 215 ans
Taille:
Emploi: Gestion du clan

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Mar 3 Mai - 20:05

Une petite fringale
PV Darren Robinson et Vergil Vacaresco

Longue nuit, vous direz? Certainement, je répondrai. Non pas parce que je faisais mon difficile par rapport à mes occupations habituels, loin de là: la majorité des eslaves étaient tous partis avec les autres, sortis à l'extérieur, faisant la belle vie quoi? Et qui devait tout faire le ménage et l'entretien? Certainement pas eux, ils ne sont pas au manoir! Soupirant après avoir finalement terminé l'aspirateur dans les salons, je finis par ranger cette dernière dans le placard où elle est sensée aller, m'écrasant dans le salon à attendre. Le temps ne passait pas très rapidement, mais j'attendais patiemment une personne en particulier en ce moment, une personne que j'avais sauvé dernièrement des griffes des Sanguinaires.... ce dernier ayant fait foiré nos plans contre les Sanguinaires, il nous devait une sale dette... et étant rancunier, il est hors de question que cet homme nous échappe comme ça en pensant ne rien devoir à personne!

Comme je pensais à tout cela, on frappait à la porte. Soupirant, je finis donc par me rendre dans le hall d'entrée, ouvrant la porte de ce dernier pour constater un homme.... avec beaucoup de bagages, des vampires pour l'aider............. et un chat. Un putain de chat. Il comptait faire entrer un chat dans mon manoir? Mon regard rubis encore rivé sur le félin, il m'adressa la parole, se nommant clairement et me faisant du coup comprendre qu'il était l'humain que j'attendais patiemment depuis un bon moment déjà. Lui affichant donc un léger sourire en coin lorsqu'il s'excusa pour ses bagages, j'allais répondre un truc avant qu'il n'ajoute quelque chose à propoos de son steak poilu sur pattes qu'il tenait dans ses mains.


«Elle est mieux de ne pas embêter personne. Et je t'avises: si elle brise les meubles, si elle fait chier et si tu ne t'en occupes pas, je la donne en guise de steak pour le chien du voisin qui arrête pas de japper.»

Bon, j'exagérais un peu, mais au moins j'allais être très clair sur les points qu'il devait savoir.... Soupirant légèrement, je le fis entrer d'un signe de main. «Allez, entre. On va porter ça dans ta chambre.» Évidemment, le «on» m'excluait totalement, je n'allais pas porter les trucs d'un humain. Je me rendis lentement à l'étage, montant les grands escaliers et tournant vers la gauche rendu en haut, allant donc du côté des hommes. «Les chambes sont divisés. Les femmes sont de l'autre côté et les hommes sont de ce côté ci.» Rapide, mais efficace, je ne comptais pas le laisser aller du côté des femmes sans raison. Soupirant donc fortement rendu devant sa chambre, je fouillai dans mes poches pour trouver mon trousseau de clé pour finalement mettre la main dessus, trouvant la clé de la chambre et l'enlevant du trousseau. Déverrouillant la porte avec celle-ci et remettant la clé à notre nouveau pensionnaire, je finis par lui confirmer que c'était bel et bien sa clé.

La porte s'ouvrit donc sur une grande chambre, un lit suffisamment gros pour dormir cinq dedans, des meubles à la victorienne, dans les teintes d'ivoire et de blanc, gardant une certaine élégance de l'époque. Le lit était très confortable et la tête de lit était très solide.... c'est d'ailleurs un truc que j'aime m'assurer avant d'acheter, c'est bien la solidité du lit.... on ne cherchera pas trop loin pourquoi! «Alors, voici ta chambre.»



Codage par Damian Black

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Fiche ..  ♦  .. Suivi RP  ..  ♦  .. Liens  .. ♦ ..   Voice  .. ♦  .. # bf0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Aamos Daemons

Humain Libre
Humain Libre


Messages : 57
Points : 293
Niveau de puissance : Chanter, jouer, composer.
Emploi et loisir : 1. Quoique maman dise 2. Je fais ce que je veux 3. à l'hôpital 4. J'ai mal

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Taille:
Emploi: Chanteur, musicien, compositeur, acteur

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Mer 4 Mai - 11:58





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Le début d'une nouvelle viePV Vergil



Gardant la tête baissée, je tremblais de tout mon corps, serrant la cage de Minuit dans mes mains. J’étais énormément stressé. Pas à cause des vampires, juste parce que j’allais habiter dans un endroit que je ne connaissais pas avec des gens que je ne connaissais pas non plus.  Je relevais timidement la tête, rencontrant ainsi un magnifique regard rubis. Je devins écarlate et baissais le regard sur ses lèvres, qui s’étirent dans un léger sourire en coin.

«Elle est mieux de ne pas embêter personne. Et je t'avises: si elle brise les meubles, si elle fait chier et si tu ne t'en occupes pas, je la donne en guise de steak pour le chien du voisin qui arrête pas de japper.»

Je blêmis malgré moi, serrant encore plus la cage. Mais je n’avais rien à craindre… mon chat était très bien élevé. Elle miaula à nouveau, montrant qu’elle voulait sortir. Le vampire devant moi soupire, me faisant signe de la main.

«Allez, entre. On va porter ça dans ta chambre.»

J’entrais timidement, trainant mes deux valises. Je suivais le vampire, montant les escaliers avec difficulté avec mecs deux valise. Le rejoignant rapidement tournant à gauche à sa suite.

«Les chambes sont divisés. Les femmes sont de l'autre côté et les hommes sont de ce côté ci.»

Je hochais la tête sans répondre, le suivant toujours. Il soupira encore… je pouvais comprendre, s’occuper d’un humain, ça devait être une plaie pour un vampire. Je le regardais sortir un trousseau de clefs pour en prendre une et déverrouiller la porte en face de nous. Il me tendit la clef, que je prenais timidement.

Merci...

J’entrais dans la chambre, toujours avec timidité. Arrivé au milieu de la pièce, je l’admirais. Elle était beaucoup plus grande que mon ancienne chambre qui était déjà conséquente. Elle était lumineuse même s’il faisait nuit, avec ses teintes ivoires et blanches, décorée comme à l’époque victorienne. Je lâchais les valises.

«Alors, voici ta chambre.»

Je me tournais vers lui et lui souris.

Merci… beaucoup.

Les autres vampires déposèrent mes bagages et repartirent, m'adressant des sourires. Minuit miaula à nouveau, plus fort. Je me baissais et ouvrais la cage. L’animal sortit sans se faire prier, s’étirant longuement en baillant. Lie se dirigea ensuite vers le vampire avant que je ne puisse m’en empêcher. Elle se frotta à ses jambes en ronronnant fort. Je n’osais pas bouger, mort de timidité et de honte alors que l’animal semblait plutôt ravi de se frotter aux jambes du vampire. Elle s’arrêta, tournant la tête vers lui, pour émettre un nouveau miaulement. Ignorant le chat, je levais la tête vers lui, timidement.

P… pour la dette… qu… que dois-je faire ?

Je baissais à nouveau la tête.

Et pour mon travail… est-ce que je pourrai le garder ? Il y a aussi ma tutelle… je suis sous la responsabilité d’un adulte jusqu’à mecs vingt et un ans d’après les volontés de mes parents…

Je restais la tête baissée.

Et… pouvez-vous m’expliquer les règles de mise dans ce manoir ?

© Jawilsia sur Never Utopia


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je m'exprime en #9900cc

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vergil Vacaresco

Viens te faire détester
Viens te faire détester


Messages : 160
Points : 78
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Tuer les sanguinéreux

Feuille de personnage
Âge: 215 ans
Taille:
Emploi: Gestion du clan

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Dim 8 Mai - 10:54

Le début d'une nouvelle vie
PV Aamos Daemons et Vergil Vacaresco

Les premiers miaulement du félin se firent entendre rapidement et c'est là que mon regard se retourna par automatisme vers la cage en question. Mes yeux sombres rivés sur la provenance de ce bruit, je pus constater également que Aamos l'avait remarqué puisqu'il s'empressa de le faire sortir de sa cage. Le félin sortit, s'étira et s'empressa de partir à la découverte de la pièce... en commençant par moi. Reniflant légèrement l'air, il finit par venir enduire de poils de chats le bas de mon pantalon en s'y frottant bêtement, miaulant au passage. Ce n'était pas l'envie qui manquait de kicker cette petite bête drôlement arrogante.

Sa voix s'éleva, me sortant de mes pensées sadiques envers le chat. Il me posa plusieurs questions, et je les écoutais attentivement question de vbien pouvoir y répondre. Et bien, dans mon récit de règlements, je répondrai probablement à toutes ses questions, sauf celle de sa tutelle... et encore là, il n'y a vraiment rien que je puisse faire, à moins que je finisse par lui faire comprendre que j'ai rien à foutre des volontés de ses parents.«Bon. On va commencer par ta tâche première, ici. Ton rôle sera de nourrir les vampires qui le réclame. Ils n'ont aucun droit de te tuer, et tu te dois d'être présent lorsque nous avons besoin.» Je marquai une pause avant de reprendre mon monologue, sur un autre règlement, cette fois-ci. «Chaque personne ici se doit de faire ses propres corvées et entretenir la propreté de l'établissement. Les humains ont les grosses tâches, comme nettoyer les fenêtres, les planchers, ainsi que l'entretien extérieur puisque cela se doit d'être fait le jour. Vous devez d'ailleurs vous séparer les tâches ménagères dans ce genre, comprenant également les repas... puisque vous avez besoin de nourriture, pour vivre.» Une autre pause marqua le début d'un autre règlement. «Respect est de mise, tu te dois de respecter toutes les personnes ici présentes dans ce manoir. Tu n'as aucun droit d'entrer dans une chambre sans l'accord de cette personne.» Cela semblait être un long monologue, mais au moins, j'allais pouvoir lui donner tous les règlements fixes qui se raccorde aux humains. «Pour finir, tu n'as pas le droit de quitter ici sans la tutelle d'un des membres ancestraux. Certes en guise de sécurité pour nous, mais également pour toi, question que tu ne te fasses pas attraper par les Sanguinaires..... encore.»

Lâchant finalement un soupir, encore une fois, je pus finalement détourner mon regard vers le fond de la pièce, fixant le chat qui explorait. Mon regard rubis finit donc par revenir sur le visage de mon nouvel esclave. J'étais toujours là, appuyé contre le cadre de porte, la chambre encore ouverte. Maintenant qu'il connaissait les règlements, il devait quand-même connaître ses droits, non? Mais avant tout, j'allais m'assurer qu'il ait compris les règlements. «Alors, T'as compris les règlements? Des questions?»


Codage par Damian Black

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Fiche ..  ♦  .. Suivi RP  ..  ♦  .. Liens  .. ♦ ..   Voice  .. ♦  .. # bf0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Personnages Non-Joueurs




Messages : 34
Points : 431
Niveau de puissance : Jouer avec tout le monde
Emploi et loisir : Partout et nul part

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Dim 8 Mai - 11:20


Oui, la petite cruche entrait lentement dans le couloir des hommes... cherchant Vergil pour lui demander un truc, la blondasse se pointait lentement près de lui. Sa voix l'avait attiré vers ce couloir, et elle constata sa présence lorsqu'elle vit une porte ouverte. Que ses fesses, ses épaules et quelques mèches de cheveux dépassait de la chambre inutilisée, et elle constata rapidement que c'était la chambre d'un nouveau. Affichant un léger sourire, elle fila rapidement près de lui, glissant sa tête dans l'ouverture de la porte pour voir le nouvel arrivant.
«T'as un nouveau steak, Vergil?»

Affichant un sourire cocasse, elle afficha un clin d'oeil agace aux deux hommes, détaillant rapidement le nouveau de ses yeux bleus pétillants, pour finalement se barrer en courant..... avant que Vergil se fâche parce qu'elle venait de l'interrompre, encore...mais arrêtant sa course rapidement, se retournant vers Vergil pour lui adresser la parole, ayant oubliée la raison principale de la venue dans le couloir des chambres pour hommes.
«Ah et Vergil, tu viendras dans ma chambre j'ai une question à te poser après... prends ton temps hein, c'est pas urgent!»

Puis rapidement, elle se barra en courant, filant directement dans le couloir des chambres pour femmes pour finalement aller prendre place dans la sienne, attendant profondément la venue de ce dernier pour lui demander si elle pouvait ramener ses deux amants dans le manoir, sachant très bien que la réponse serait négative.... mais à quoi bon si on a pas essayé Wink
Alicia E. Rosenbach

✠ PNJ ✠

Âge: 127 ans
Nom Complet: Alicia Elizabeth Rosenbach
Race:Vampire
Groupe:Ancestral
Joué par:Bryan Grey

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aamos Daemons

Humain Libre
Humain Libre


Messages : 57
Points : 293
Niveau de puissance : Chanter, jouer, composer.
Emploi et loisir : 1. Quoique maman dise 2. Je fais ce que je veux 3. à l'hôpital 4. J'ai mal

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Taille:
Emploi: Chanteur, musicien, compositeur, acteur

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Lun 9 Mai - 15:02





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Le début d'une nouvelle viePV Vergil



Je gardais la tête baissée. Je souhaitais que mon chat s’écarte du vampire… ça allait l’énerver… bonjour la première impression ! Je vis un éclair argenté aller dans le coin de la pièce, faisant le gros dos à une de mes valises. C’était encore un chaton, mais j’espérais qu’elle reste joueuse comme ça, à donner de petits coups de pattes hésitants à mes bagages avant de partir en courant se cacher sous l’armoire en feulant légèrement, la queue ébouriffée, en mode « raton laveur » comme je disais.

«Bon. On va commencer par ta tâche première, ici. Ton rôle sera de nourrir les vampires qui le réclame. Ils n'ont aucun droit de te tuer, et tu te dois d'être présent lorsque nous avons besoin.»

Je sursautais, sortant de mes pensées et gardait la tête baissée devant le vampire. Les nourrir… je vois. Ça me faisait un peu peur, un léger frisson incontrôlé le prouva. Mais je leur devais bien cela après tout, ils m’avaient sauvé la vie, à moi de les maintenir en vie !

«Chaque personne ici se doit de faire ses propres corvées et entretenir la propreté de l'établissement. Les humains ont les grosses tâches, comme nettoyer les fenêtres, les planchers, ainsi que l'entretien extérieur puisque cela se doit d'être fait le jour. Vous devez d'ailleurs vous séparer les tâches ménagères dans ce genre, comprenant également les repas... puisque vous avez besoin de nourriture, pour vivre.»

Je hochais la tête, c’était tout à fait normal. Je le faisais aussi, du temps de mes parents. Ce n’était pas parce que nous avions des domestiques que nous restions les bras croisés. Nous participions aussi à la vie de la maison… en parlant des domestiques, j’espérais sincèrement qu’ils aient tous trouvé une bonne place. Je leur avais fourni de bonnes références à tous, j’avais pris une journée pour cela. Je m’inquiétais tout de même pour eux. La mort de mes parents avait fait bien plus que me rendre orphelin, elle avait aussi privée plusieurs personnes d’un travail et d’un foyer, comme nous logions nos domestiques.

«Respect est de mise, tu te dois de respecter toutes les personnes ici présentes dans ce manoir. Tu n'as aucun droit d'entrer dans une chambre sans l'accord de cette personne.»

Je sursautais une seconde fois. Il allait vraiment falloir que je corrige mon esprit qui prenait plaisir à s’enfuir à chaque pause. Le respect, encore là une chose normale. Pour les chambres, ça tombait sous le sens aussi, mais cela me fit quand même rougir… pourquoi ? Allez savoir.

«Pour finir, tu n'as pas le droit de quitter ici sans la tutelle d'un des membres ancestraux. Certes en guise de sécurité pour nous, mais également pour toi, question que tu ne te fasses pas attraper par les Sanguinaires..... encore.»

Je baissais encore plus la tête, honteux. Le beau vampire en face de moi soupira… je devais être une plaie pour lui. Je le comprends.

«Alors, T'as compris les règlements? Des questions?»

Je hochais la tête.

Ce sont des règles simples et normales, qui s’appliquent en permanence avec n’importe qui n’importe où. Je n’ai donc aucune question. Sauf peut-être pour ce qui est vraiment nouveau pour moi… comme vous nourrir… comment saurai-je si vous avez faim ? Et j’aimerai aussi rencontrer un certain Vergil… pour le remercier… même s’il doit m’avoir oublié.

Je n’étais pas télépathe, donc difficile de déterminer ce genre de choses. Et il n’avait pas repondu à les questions, mais peut être cela l’ennuyait-il ? Autant ne rien demander dans ce cas. Je relevais timidement la tête vers le vampire, appuyé dans l’encadrement de la porte. Il était vraiment beau… tous les vampires étaient-ils aussi beaux ? Je suppose que non, il devait faire partie de rares. La tête d’une jeune fille blonde apparu. J’eus un petit hoquet de surprise.

«T'as un nouveau steak, Vergil?»

Je blêmis malgré moi… son clin d’œil ne me rassura pas des masses. Elle s’enfuit rapidement, lançant du couloir :

«Ah et Vergil, tu viendras dans ma chambre j'ai une question à te poser après... prends ton temps hein, c'est pas urgent!»

Écarlate, je fixais le vampire, les yeux ronds et écarquillés.

B… v…

Je bégayais, rougissant encore plus si possible.

V… vous êtes… Vergil ?

Je déglutis et rebaissais la tête, plus bas que tout à l’heure.

Merci… de m’avoir sauvé… même si je pense que vous auriez préféré me laisser là-bas, vous épargnant ainsi une plaie.

Toujours tête baissée, j’ajoutais.

Je ferai tout pour rembourser la dette que j’ai envers vous, peu m’importe le temps que cela prendra, peu m’importe le prix, je me rachèterai.

© Jawilsia sur Never Utopia


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je m'exprime en #9900cc

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vergil Vacaresco

Viens te faire détester
Viens te faire détester


Messages : 160
Points : 78
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Tuer les sanguinéreux

Feuille de personnage
Âge: 215 ans
Taille:
Emploi: Gestion du clan

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Jeu 19 Mai - 15:53

Une petite fringale
PV Darren Robinson et Vergil Vacaresco

Je l'écoutais parler... j'écoutais ce qu'il avait à dire, et je n'avais rien à y rajouter.... jusqu'à ce que cette folle vienne popper dans la chambre de mon nouvel arrivant. Je serrais les dents, les poings, et on pouvait presque voir une veine palper ma  tempe tellement elle venait de me foutre en rogne. Et elle osait me demander d'aller la rejoindre? Elle pourrait pas simplement le demander comme un être normal, non c'est trop difficile pour elle..... faut toujours qu'elle vienne foutre la merde, cette gonzesse! Comme j'allais lui dire de foutre le camp, elle l'avait fait elle-même. Soupirant, je me retournais vers mon nouvel arrivant qui me regardait bizarrement..... me demandant par la suite si j'étais Vergil. Affirmant d'un léger signe de tête, il s'empressa de me livrer toutes les excuses du monde, toutes les choses qu'il pouvait me dire pour s'excuser il le faisait. Soupirant légèrement, je m'avançais donc vers lui, déposant une main sur son épaule.


«T'en fais pas. C'est pas de ta faute, et c'est encore moins de la mienne ce qui est arrivé là bas, alors arrête de t'en vouloir tu veux?»

Soupirant, Je pris quelques secondes avant de reprendre à nouveau, cette fois-ci lui rappelant un point auquel je tenais. «Ah, et.... arrête de me vouvoyer.» Relâchant finalement son épaule, je pris quelques pas de distance, puis je me retournais vers l'entrée avant de me souvenir lui avoir donné les stricts règlements...... mais pas encore ses droits... il avait des droits, ici! «Ici, tu as le droit de faire ce que tu as envie, tant que tes tâches sont faites. Nous avons tous le droit d'être égaux, d'avoir nos chambres, on a droit à chacun notre intimité, à chacun nos repas, et nous avons tous droit d'être respecté. Si jamais tu vois quelqu'un te manquer de respect, viens me voir.....»

Soupirant fortement, je me raclai la gorge, m'approchant de lui et allant lui murmurer à l'oreille d'une voix plutôt basse: «Et fait gaffe à cette gonzesse...... tu veux? Elle est folle, ne lui prête pas attention.» Prenant ensuite un léger recul, je regardais le chat qui se baladait dans la chambre, puis le nouveau, regardant un peu partout dans la chambre avant de prendre un peu de distance, retournant me cloitrer debout devant le cadre de porte de la chambre. «Allez, je te laisse ranger tes trucs, si tu veux, tu peux venir me voir après... je serai dans ma chambre. Les autres ne seront pas très longs avant de revenir au manoir, on en profitera pour te présenter.» Les bras croisés, je regardais encore mon nouveau colocataire de manoir.  



Codage par Damian Black

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Fiche ..  ♦  .. Suivi RP  ..  ♦  .. Liens  .. ♦ ..   Voice  .. ♦  .. # bf0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Aamos Daemons

Humain Libre
Humain Libre


Messages : 57
Points : 293
Niveau de puissance : Chanter, jouer, composer.
Emploi et loisir : 1. Quoique maman dise 2. Je fais ce que je veux 3. à l'hôpital 4. J'ai mal

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Taille:
Emploi: Chanteur, musicien, compositeur, acteur

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Sam 21 Mai - 4:36





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Le début d'une nouvelle viePV Vergil



Je frémis, sursautant légèrement au contact de sa main sur mon épaule. Je relevais timidement la tête vers lui.

«T'en fais pas. C'est pas de ta faute, et c'est encore moins de la mienne ce qui est arrivé là bas, alors arrête de t'en vouloir tu veux?»

Je hochais doucement la tête, pendant que lui soupirait à nouveau. J’admirais à nouveau les tris du vampire. Il était vraiment beau, je savais que c’était le principe d’un vampire à l’origine, mais je ne pensais pas en trouver un si beau parmi eux.

«Ah, et.... arrête de me vouvoyer.»

Il relâcha mon épaule, prenant un peu de distance avant de revenir vers l’entrée de la chambre. Je me surpris à avoir eu l’envie qu’il reste près de moi. Je me frappais intérieurement. Pourquoi je pensais ça moi ?!

«Ici, tu as le droit de faire ce que tu as envie, tant que tes tâches sont faites. Nous avons tous le droit d'être égaux, d'avoir nos chambres, on a droit à chacun notre intimité, à chacun nos repas, et nous avons tous droit d'être respecté. Si jamais tu vois quelqu'un te manquer de respect, viens me voir.....»

Je hochais à nouveau la tête, même si je savais très bien que je ne viendrai jamais le voir, de peur d’ennuyer. Je me connaissais bien, je garderai tous mes problèmes pour moi, ce que me reprochaient mes parents autrefois, et ce que mon manager me reprochait toujours.

Vergil soupira plus fort, se raclant la gorge… avais-je fais quelque chose de mal ? Il s’approcha à nouveau de moi, sa bouche près de mon oreille, me faisant à nouveau frémir, accélérant mon rythme cardiaque. Sa voix basse me murmura :

«Et fait gaffe à cette gonzesse...... tu veux? Elle est folle, ne lui prête pas attention.»

Je souris doucement.

Oui Monsieur…

Il reprit du recul, et je repensais que j’aurais aimé qu’il reste… je me frappais intérieurement à nouveau. Il retourna à l’entrée de la chambre, me regardant, me faisant rougir malgré moi.

«Allez, je te laisse ranger tes trucs, si tu veux, tu peux venir me voir après... je serai dans ma chambre. Les autres ne seront pas très longs avant de revenir au manoir, on en profitera pour te présenter.»

Je hochais la tête et commençais à tout ranger. Mes vêtements dans l’armoire, mes instruments de musique disposés de manière à pouvoir quand même circuler. Une fois tout rangé, je vis Minuit sauter sur le lit en ronronnant, se roulant en boule pour dormir. Je souris doucement, lui offrant une petite caresse affectueuse avant de sortir de la chambre… Vergil avait dit que je pouvais aller le voir, qu’il était dans sa chambre… mais elle est où sa chambre ?! Pas le choix, je frappais à la première porte que je vis, qui s’ouvrit sur un autre humain, qui m’indiqua la chambre de Vergil. Remerciant l’humain, je venais frapper doucement à la porte de ce vampire qui me troublait et me fascinait.

© Jawilsia sur Never Utopia


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je m'exprime en #9900cc

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vergil Vacaresco

Viens te faire détester
Viens te faire détester


Messages : 160
Points : 78
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Tuer les sanguinéreux

Feuille de personnage
Âge: 215 ans
Taille:
Emploi: Gestion du clan

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Sam 28 Mai - 22:58

Une petite fringale
PV Darren Robinson et Vergil Vacaresco

Il me laissait finalement partir, ce que je fis de ce pas. Je quittais sa chambre, filant vers la mienne. J'avais besoin d'un peu de temps de repos, alors j'allais en profiter. J'étais donc en route pour ma chambre, et une fois dedans, je refermais la porte, me laissant complètement tomber sur le dos, sur mon matelas. Le fait d'être seul me retirait tout le poids de l'univers. Sans savoir pourquoi..... peut-être je m'en mettais un peu trop sur les épaules? Je lâchais un long soupire, complètement épuisé de tout. Je devais faire quelque chose, par contre. Je devais à tout prix faire le ménage de ma chambre, changer les draps de mon lit, faire la lessive... mais je ne voyais complètement pas l'heure de me lever et aller les commencer.

Je finis par lâcher un long soupire, encore une fois, me redressant assis dans mon lit pour contempler l'état du désastre. Ce n'était pas trop mal, alors je me levais et filait vers mon armoire à vêtements. Récoltant ceux qui traînait partout en chemin, je les pliais tous, les rangeant dans l'armoire prévu à cet effet. Refermant la porte, je me retournais et c,est là que j'avais constaté qu'il ne restait plus beaucoup à faire. J'agrippais les trucs sales et les mettant dans le panier de vêtements sales, filant ensuite rapidement vers mon lit. Arrachant toutes les couvertures dessus, envoyant le tout dans le panier de vêtements sales aussi. Je me rendis rapidement à mon meuble, sortant de nouveaux draps et de nouvelles couvertures pour aller faire mon lit, à la perfection, comme à mon habitude. Soupirant, je me croisais les bras, contemplant le résultat.

Je finis par aller me laisser tomber dedans, complètement, comme un con encore une fois. J'avais prit la peine de le faire correctement pour rien du tout, et c'est là que l'on frappait à ma porte. Trop flemmard pour m'y rendre, je me redressais assis, regardant la porte de ma chambre qui s'apprêtait à s'ouvrir sur un invité mystère.


«Oui, entrez?»

Mon regard toujours rivé vers cette porte, je mourrais d'envie de savoir qui se trouvait de l'autre côté. Evelyne ou Lawrence, ça passerait. La greluche, je la débarasserais assez tôt. Si ça serait Darren ou Aamos, je n'en serais que plus ravi... et d'ailleurs, si ça serait Aamos, ça serait el moment parfait de le baptiser...... ou encore, de lui faire présenter le reste du manoir, puisqu'il ne semble pas connaître personne, encore.


Codage par Damian Black

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Fiche ..  ♦  .. Suivi RP  ..  ♦  .. Liens  .. ♦ ..   Voice  .. ♦  .. # bf0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Aamos Daemons

Humain Libre
Humain Libre


Messages : 57
Points : 293
Niveau de puissance : Chanter, jouer, composer.
Emploi et loisir : 1. Quoique maman dise 2. Je fais ce que je veux 3. à l'hôpital 4. J'ai mal

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Taille:
Emploi: Chanteur, musicien, compositeur, acteur

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Mar 31 Mai - 11:09





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Le début d'une nouvelle viePV Vergil



Je restais là, derrière la porte, mon cœur battant rapidement. J’étais mort de timidité, rouge écarlate. Frapper ou ne pas frapper ? Peut-être que je risquais de le déranger ? Je voulais pas… ça me faisait peur. Je tremblotais un peu. Ce vampire ne me laissait pas indifférent en plus. Sa beauté m’avait tout de suite frappé… qu’arriverait-il s’il s’en rendait compte ? Je venais d’arriver et j’avais déjà jeté mon dévolu sur le vampire qui m’avait sauvé… finalement, j’inspirais à fond et frappais timidement.

«Oui, entrez?»

Je déglutissais avant d’ouvrir timidement la porte, restant sur le palier hésitant, trop timide pour m’aventurer seul sans qu’on m’y autorise. Je regardais la chambre, plus personnelle que la mienne, elle était vraiment bien rangée. J’étais plutôt impressionné, étant pour ma part de nature bordélique, même si je m’y retrouvais… sachant que je me perdais si on rangeait.

Je posais ensuite mon regard sur le lit où se tenait le vampire qui me fixait, me faisant encore plus rougir et baisser la tête rapidement. Mon cœur battit encore plus fort.

J… j’ai fini de m’installer… vous m’aviez dit de venir vous voir après… alors… voilà…

Je ne savais pas comment parler, j’avais l’air d’un idiot. J’étais beaucoup trop timide et j’enfonçais ma tête entre mes épaules.

Pardon de vous déranger…

© Jawilsia sur Never Utopia


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je m'exprime en #9900cc

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vergil Vacaresco

Viens te faire détester
Viens te faire détester


Messages : 160
Points : 78
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Tuer les sanguinéreux

Feuille de personnage
Âge: 215 ans
Taille:
Emploi: Gestion du clan

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Sam 4 Juin - 23:21

Le début d'une nouvelle vie
PV Aamos Daemons et Vergil Vacaresco

Je disais que j'avais hâte de voir sur qui s'ouvrirait la porte? Et bien al rponse se fut assez rapide: c'était Aamos. Il venait me dire qu'il avait terminé de se placer et de ranger ses trucs, ce qui avait réussi à m'afficher un léger sourire aux lèvres. Mon regard rivé vers lui, je me demandais encore si ja devrais profiter de lui pour le baptiser, ou pour le présenter au manoir. Réflexion très rapide, je m'étais souvenu que les membres du manoir étaient pas tous rentrés, alors j'allais devoir attendre le soleil levé... j'optais donc pour le baptiser.

Mon regard se réchauffait, devenant de plus en plus sombre, et ce, sans le vouloir. Je finis par me redresser, m'avancer vers la porte -donc vers lui aussi- avant de refermer celle-ci derrière Aamos, prenant bien soin de la verrouiller pour ne pas avoir la surprise d'une gonzesse folle qui rentre dans ma chambre sans raison comme elle est si douée pour le faire.... En parlant d'elle, j'étais sensé aller la voir dans sa chambre, ce que je n'ai pas fait, encore. Je soupirais intérieurement à cette pensée.... ce n'est pas comme si c'était un truc qui m'intéressait pour le moment.

J'avais donc rapidement retourné mon regard vers mon nouvel invité.


«Tu t'es déjà fait mordre, par le passé?»

Mon torse allait se plaquer dans son dos, mes bras allant enlacer sa taille d'une main, tandis que l'autre remontait lentement jusqu'à son cou, y passant doucement mes phalangse en même temps que ma langue. Je m,étais rapidement rapproché de lui, collé à lui, et maintenant, mon souffle devait hanter la peau de sa nuque, et de son oreille, mes mots ont dû venir chatouiller ses tympans, et sûrement alimenter le rouge très visible à ses joues.


Codage par Damian Black

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Fiche ..  ♦  .. Suivi RP  ..  ♦  .. Liens  .. ♦ ..   Voice  .. ♦  .. # bf0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Aamos Daemons

Humain Libre
Humain Libre


Messages : 57
Points : 293
Niveau de puissance : Chanter, jouer, composer.
Emploi et loisir : 1. Quoique maman dise 2. Je fais ce que je veux 3. à l'hôpital 4. J'ai mal

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Taille:
Emploi: Chanteur, musicien, compositeur, acteur

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Lun 6 Juin - 6:31





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Le début d'une nouvelle viePV Vergil



Je restais là, comme un abruti, à attendre de savoir ce que voulait Vergil… je ne savais pas quoi faire… il sourit légèrement, le rendant encore plus beau. Je devins écarlate à mes propres pensées. Il me fixait, et moi je m’empressais de baisser la tête. Il se levait… que devais-je faire ? Il s’avança vers moi, refermant la porte derrière moi. Mon cœur s’accéléra quand il verrouilla la porte.

«Tu t'es déjà fait mordre, par le passé?»

Je secouais la tête

À part par mon chat quand elle joue, non… jamais…

Je frémis fortement en sentant son torse contre mon dos, encore plus quand son bras puissant enlaça ma taille. Un autre long frisson parcourut mon échine lorsque ses doigts parcouraient mon cou avec sa langue. Il se rapprochait encore, son souffle sur ma nuque et mon oreille, me faisant encore frémir, me faisant rougir encore plus, laissant un petit gémissement s’échapper de ma gorge… mon corps réagissant malgré moi… au niveau de mon entrejambe… me rendant encore plus écarlate…

© Jawilsia sur Never Utopia


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je m'exprime en #9900cc

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vergil Vacaresco

Viens te faire détester
Viens te faire détester


Messages : 160
Points : 78
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Tuer les sanguinéreux

Feuille de personnage
Âge: 215 ans
Taille:
Emploi: Gestion du clan

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Jeu 30 Juin - 20:55

Le début d'une nouvelle vie
PV Aamos Daemons et Vergil Vacaresco

Je continuais lentement mon petit jeu amusant. Ma langue parcourait doucement l'épiderme de son cou, mon souffle traînait peu à peu sur son lobe. Un large sourire sadique s'était étiré sur mes lèvres, mais il ne pourrait sûrement pas le voir puisque je restais quand-même derrière lui. Mes mains le gardait contre moi, l'une d'entre elle venant se glisser sous son menton pour tenir sa tête un peu plus loin. J'allais me gâter.

- tu es prêt?


Quel question stupide..... J'ouvris la mâchoire, appuyant lentement mes dents sur la peau de son cou avant de la percer lentement, assez profond pour aller chercher le sang que je réclamais tant. Simplement ce goût ferreux, ces minces gouttes qui venait couler à ma bouche, c'était tellement bon que j'en avais échappé un léger gémissement retourné en grognement. J'aspirais finalement ma première gorgée, laissant ce liquide vital venir brûler ma trachée jusqu'à mon estomac. C'était encore meilleur. Son sang était délicieux, semblait tellement nourrissant... c'était simplement magnifique. Ça en était tellement jouissif...! Le sang continuait de couler, une deuxième gorgée délicieuse passait, puis une troisième...

J'avais fini par retirer mes crocs, doucement, laissant les deux marques de canines clairement visibles. Les deux petits trous dans son épiderme venait laisser quelques perles de sang, que je m'empressais de lécher doucement, suçotant légèrement chacune d'elle pour laisser le moins de sang possible aux abords des plaies. Ma langue passait ensuite sur mes lèvres, essuyant le sang qui s'y trouvait. Je remontais lentement à son oreille, lui chuchotant quelques mots doucement:

- Ton sang est délicieux... tu sais?

J'avais fini par prendre un peu de distance, le relâchant enfin. J'essuyais mon menton du revers de ma main pour y essuyer la coulisse de sang qui s'y trouvait, allant lécher ce fameux sang de ma langue question de ne rien y gaspiller. Un large sourire s'étirait, une main allant se poser dans le dos de mon nouvel esclave, mon nouveau steak... et peut-être plus, vu la beauté de cet homme. Je voulais m'assurer simplement qu'il ne tombe pas au sol tel une poupée de chiffon, je restais près de lui, m'assurant qu'il allait être en mesure de tenir le coup... je ne connais pas encore sa capacité face à la perte de sang.....



Codage par Damian Black

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Fiche ..  ♦  .. Suivi RP  ..  ♦  .. Liens  .. ♦ ..   Voice  .. ♦  .. # bf0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Aamos Daemons

Humain Libre
Humain Libre


Messages : 57
Points : 293
Niveau de puissance : Chanter, jouer, composer.
Emploi et loisir : 1. Quoique maman dise 2. Je fais ce que je veux 3. à l'hôpital 4. J'ai mal

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Taille:
Emploi: Chanteur, musicien, compositeur, acteur

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Jeu 14 Juil - 6:54





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Le début d'une nouvelle viePV Vergil



Je me surpris à aimer les attouchements de Vergil, je frémissais toujours plus, laissant un autre bruit gênant sortir de ma gorge alors que sa langue passait toujours sur mon cou, faisant encore plus réagir mon entrejambe, me faisant encore plus rougir. Son souffle sur mon lobe me faisait encore plus frémir, fermant les yeux, soupirant d’aise… Je respirai plus rapidement, n’arrivant pas à me contrôler, encore moins en le sentant contre moi. Je le laissais tenir ma tête éloignée, docilement.

- tu es prêt?

Oui, j’étais prêt à toute éventualité avec Vergil… je lui étais entièrement soumis. Je frémissais encore en sentant ses crocs sur ma gorge, sursautant un peu quand il la perça. Mais je ne disais rien, je le laissais faire, complètement. Je l’entendis grogner… il aimait mon sang ? Je n’en savais rien, et l’espérais au fond. Je gardais les yeux fermés alors qu’il continuait de boire. Il retira ensuite ses crocs, et moi je frémissais encore quand il lécha mon cou, le suçotant aussi… Je frémissais d’autant plus alors qu’il remontait à mon oreille, murmurant dedans.

- Ton sang est délicieux... tu sais?

Je rougissais, d’autant plus que ça m’avait excité.

… Non… je ne savais pas…

J’étais complètement gêné… Et étais aussi un peu déçu qu’il prenne de la distance. Il me relâchait… alors que je voulais qu’il me garde dans ses bras. Je frémissais à nouveau, complètement écarlate de gêne, quand il posa sa main dans mon dos. Je n’étais même pas fatigué, à mon grand étonnement.

… avez-vous… encore besoin de moi ?

Excité comme j’étais, j’espérais que non, afin de pouvoir me soulager rapidement. Il ne voudra jamais de moi après tout, je n’étais qu’un humain… un moins que rien…

© Jawilsia sur Never Utopia


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je m'exprime en #9900cc

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vergil Vacaresco

Viens te faire détester
Viens te faire détester


Messages : 160
Points : 78
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Tuer les sanguinéreux

Feuille de personnage
Âge: 215 ans
Taille:
Emploi: Gestion du clan

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Sam 16 Juil - 22:20

Le début d'une nouvelle vie
PV Aamos Daemons et Vergil Vacaresco

Ses réactions avaient tout simplement été sublime, et maintenant que j'avais prit un peu de distance avec mon cloporte, j'avais pu reprendre un peu sur moi. Mes yeux rubis écarlate avaient retrouvés une teinte rouge sang foncé, devant un peu moins voyants. Mes crocs avaient réduits un peu en taille, et mon visage était maintenant propre.... à force d'essuyer mon menton avec le revers de ma main, j'avais bien fini par me nettoyer la peau correctement.... Je me léchais les lèvres doucement, mon regard chaud se retournant vers son visage pour voir qu'il avait les joues aussi écarlates que mes yeux avant que je ne le morde pour m'abreuver. Mon sourire sadique s'étirait légèrement sur mes lèvres alors que j'allais faire une atroce remarque, qui allait probablement lui forcer une teinte encore plus pivoine.

Malheureusement, mon regard curieux avait rapidement été attiré par autre chose: cette bosse protubéante dans son pantalon. Alors que quelques instants avant j'avais eu le goût de le laisser filer comme ça sans raison, maintenant j'avais tout autres envies. Le goût de le garder pour moi, de l'enfermer dans ma chambre, explorer le corps de ce belâtre..... J'espérais que ça lui chante... Ah, mais qui j'étais, pour m'inquiéter à son sujet...? Il n'est qu'un humain, un esclave, un cloporte parmi ces autres non-nocturnes qui habitait ce manoir pour être à ma merci... Et bien, mon regard rubis se retournait vers les iris de mon nouvel esclave. Tant qu'à lui rendre la vie dure et le gêner, autant y mettre tout le paquet.

- T'es bandé.

C'était direct, mais à ce sujet, et avec mes esclaves, je n'avais pratiquement aucune retenue. Si je voulais tester des trucs et des jouets sur eux, j'allais le faire. Si je voulais leur foutre la honte comme je venais de le faire avec le jeune Daemons, j'allais le faire..... et je n'avais pas fini. C'est chez moi, je suis le maître, et je fais ce que je veux.. n'est-ce pas? Autant en profiter le temps que Dracula ne soit pas là.

Suite à cette affirmation un peu trop directe pour la majorité de la population, mon corps se rapprochait dangereusement de lui. Je laissais l'envie prendre le dessus, et mes lèvres allaient d'eux-mêmes se glisser doucement dans son cou, du côté où il n'y avait pas de morsure, pour aller embrasser doucement sa peau avant de remonter à son lobe d'oreille. Ma main allait se plaquer directement sur son membre, par dessus son pantalon, le resserrant légèrement entre mes doigts question de lui rappeler dans quel état gênant il était en ce moment. Un léger sourire sadique s'étirait sur mes lèvres.

- Je t'excite, mon chou?

Ouais, petit surnom con, mais il reste mon cloporte quand-même. Ma main commençait à masser cette bosse au travers son pantalon, mon regard sombre se refermant doucement derrière mes paupières en laissant la place et tout le contrôle à mes lèvres un peu trop gourmandes, qui allait se balader et suçoter l'épiderme de son cou, partout où je le pouvais. Je comptais bien lui foutre la honte et ce, jusqu'à ce qu'il me supplie de le baiser. Je n'allais pas lui laisser cette victoire. s'il était bandé, c'est qu'il le désirait, non? Il allait donc devoir me le demander s'il voulait profiter.



Codage par Damian Black

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Fiche ..  ♦  .. Suivi RP  ..  ♦  .. Liens  .. ♦ ..   Voice  .. ♦  .. # bf0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Aamos Daemons

Humain Libre
Humain Libre


Messages : 57
Points : 293
Niveau de puissance : Chanter, jouer, composer.
Emploi et loisir : 1. Quoique maman dise 2. Je fais ce que je veux 3. à l'hôpital 4. J'ai mal

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Taille:
Emploi: Chanteur, musicien, compositeur, acteur

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Dim 17 Juil - 3:31





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Le début d'une nouvelle viePV Vergil



Je me doutais qu’il me regardait, et moi, j’étais juste ultra-gêné. Je ne savais plus où me mettre, un à cause de ma timidité, et de deux à cause de mon… érection… J’espérais qu’il ne la verrait pas et qu’il me laisserait partir… je l’espérais fort. Je gardais la tête baissée, continuant d’espérer fort.

- T'es bandé.

Je rougissais encore plus… il avait remarqué… je ne savais plus où me mettre… et je ne pouvais pas fuir, sachant qu’il avait fermé la porte à clef. Je commençais à trembler un peu, retenant une envie de pleurer tellement j’avais honte. Une boule se forma dans ma gorge. Je ne pouvais rien répondre, ma voix était bloquée… Personne ne saurait décrire la honte qui m’habitait.

Je le vis se rapprocher de moi, alors que je me reculais un peu… Mais il réussit tout de même à m’atteindre, posant ses lèvres dans mon cou, me faisant frémir. Ma verge réagissait aussi… à mon grand désespoir. Qu’il arrête de m’embrasser dans le cou ainsi… qu’il laisse mon cou et mon lobe tranquilles… mon érection devenait douloureuse. Je sursautais en sentant sa main venir sur ma virilité, laissant un petit couinement s’échapper de ma gorge. Ca faisait mal à cause de mon pantalon qui me serrait trop… mais c’était agréable, vu que c’était la main de l’homme que j’aimais sur moi. Mais qu’il arrête de serrer… je rougissais encore plus, étant encore plus gêné. Je ne savais vraiment plus où me mettre…

- Je t'excite, mon chou?

Je retenais mes larmes, cherchant à me cacher quelque part. Je gémissais sans le vouloir quand il commença à masser ma verge, alors qu’il continuait de faire parcourir ses lèvres sur mon cou, le suçotant doucement. J’avais tellement honte… trop honte…

… p… pardon…

Ma voix était faible, timide, à la limite du chuchotement. Je tremblotais un peu.

… je… je l’ai… jamais… fait…

Oui, j’étais vierge, complètement vierge… je savais juste comment me soulager le matin… sinon j’y connaissais rien. J’étais tellement honteux en même temps…

Vous… voulez bien… être… m… ma… première fois ?

Je parlais toujours à la limite du murmure… tellement j’avais honte au fond…

© Jawilsia sur Never Utopia


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je m'exprime en #9900cc

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vergil Vacaresco

Viens te faire détester
Viens te faire détester


Messages : 160
Points : 78
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Tuer les sanguinéreux

Feuille de personnage
Âge: 215 ans
Taille:
Emploi: Gestion du clan

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Dim 17 Juil - 23:17

Le début d'une nouvelle vie
PV Aamos Daemons et Vergil Vacaresco

Sa réaction était parfaite. Il semblait tellement honteux, c'est parfaitement ce que je voulais. Je voulais le briser, être celui qui allait le détruire...... et possiblement le rendre fou, le rendre cinglé, être celui qui allait faire en sorte qu'il ne sache plus où donner de la tête. Mon sourire s'étirait de plus en plus alors que ma main continuait de masser son membre. J'allais lentement glisser mes doigts entre ses jambes, sous la bourse, allant même tâter lentement son point faible au travers sa peau à la recherche de réactions de sa part. C'était délicieux...... en fait, il était délicieux. En plus d'être un bon steak, il était plutôt appétissant!

Ses supplices me montaient aux oreilles, m'offrant une douce mélodie composée par sa voix et comprenant un message des plus délicieux pour mon esprit. J'étais bandé aussi, autant que lui, et je ne pourrais sûrement plus me retenir bien longtemps...... alors j'avais prit la décision de me rendre à mon lit, le poussant lentement jusque sur mon matelas. Une fois qu'il y était, je l'allongeais de force dans mes couvertures.

- Mets-toi à l'aise.... libère-toi.





Codage par Damian Black

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Fiche ..  ♦  .. Suivi RP  ..  ♦  .. Liens  .. ♦ ..   Voice  .. ♦  .. # bf0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Aamos Daemons

Humain Libre
Humain Libre


Messages : 57
Points : 293
Niveau de puissance : Chanter, jouer, composer.
Emploi et loisir : 1. Quoique maman dise 2. Je fais ce que je veux 3. à l'hôpital 4. J'ai mal

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Taille:
Emploi: Chanteur, musicien, compositeur, acteur

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Mar 19 Juil - 4:16






✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je m'exprime en #9900cc

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vergil Vacaresco

Viens te faire détester
Viens te faire détester


Messages : 160
Points : 78
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Tuer les sanguinéreux

Feuille de personnage
Âge: 215 ans
Taille:
Emploi: Gestion du clan

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Ven 22 Juil - 22:03

Le début d'une nouvelle vie
PV Aamos Daemons et Vergil Vacaresco

Il s'était complètement blotti dans mon lit, en boule, entourant son corps de ses bras. Il semblait avoir froid, et être très mal à l'aise, ce qui ne me faisait personnellement ni chaud ni froid. Son corps était magnifique, et je sentais que j'allais apprécier la suite. Mon regard rubis allait chercher le sien, un léger rictus apparaissant sur mes lèvres alors qu'il me posait une question plutôt normale pout tous les vierges...... si ça ferait mal. Sûrement, oui.... en fait, s'il ne se détendait pas, ça ferait mal.... Je n'en était pas trop sûr, je n'avais jamais été à sa place de façon consentante, alors là, je ne pouvais pas le savoir!

Mon corps se rapprochait du sien. Ma main allait déposer la bouteille sur la table de chevet alors que l'autre allait servir d'appui sur le côté de sa tête, contre le matelas. Je le forçais à ouvrir son corps à moi, l'étalant sur le dos en tentant de décrisper ses bras. Une fois la tâche faite, la main qui avait servi à déposer la bouteille de lubrifiant sur la table se rendait doucement à sa joue, caressant la peau de son visage tendrement. Malgré la douceur de ma main, mon sourire plutôt sadique et l'absence de compassion dans mon regard se faisait plutôt bien voir. J'approchais doucement mes lèvres de son cou, remontant doucement à son oreille question d'aller lui murmurer lentement, d'une voix sensuelle:

- Si tu te laisses faire et tu relaxes, ça devrait pas faire mal...





Codage par Damian Black

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Fiche ..  ♦  .. Suivi RP  ..  ♦  .. Liens  .. ♦ ..   Voice  .. ♦  .. # bf0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Aamos Daemons

Humain Libre
Humain Libre


Messages : 57
Points : 293
Niveau de puissance : Chanter, jouer, composer.
Emploi et loisir : 1. Quoique maman dise 2. Je fais ce que je veux 3. à l'hôpital 4. J'ai mal

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Taille:
Emploi: Chanteur, musicien, compositeur, acteur

MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Mer 27 Juil - 15:50






✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je m'exprime en #9900cc

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité) Aujourd'hui à 9:14

Revenir en haut Aller en bas
Le début d'une nouvelle vie [PV Vergil] (18 + Violence/Sexualité)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Manoir Ancestral-
Sauter vers: