Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

Le début d'une erreur (PV: Bryan, Médrick, Jasper )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jasper Cyres

Lycan Libre
Lycan Libre


Messages : 357
Points : 1061
Niveau de puissance : Loup
Emploi et loisir : faire chier l'peuple

Feuille de personnage
Âge: 24
Taille:
Emploi: Actionnaire

MessageSujet: Le début d'une erreur (PV: Bryan, Médrick, Jasper ) Dim 10 Avr - 15:39

Je dois dire que lors ce que je suis sorti de chez moi pour voir ce qui faisais bouger la meute autant, je ne m’attendais pas à tomber sur mon ami Médrick. De toutes les nuits de l’année c’est pour l’instant la pire que j’ai vue et c’est aussi celle-ci qui le voit pris par la nuit. On dit que le hasard fait bien les choses, mais pour une fois je crois que non. C’est vraiment le pire des scénarios qui aurait pu arriver.

Peut-être pas quand même, le pire aurait été qu’il soit tué ou pris en esclavage par la meute. Ha!!! La meute, j’avais pratiquement oublié ce détail au travers de cette plais dans mon bras. Certain m’ont vue les aider…. Je crois que sa met finalement un terme à mes petite manigance dans leur dos. Ça me fait une belle soirée en résumé. Je sauve un ami qui m’est très important, j’aide un homme qui doit avoir comme seul envie de me tuer, je me retourne contre les crocs noirs comme l’idiot que je suis et je me fais blesser solidement dans le procédé. Yep une très belle soirée.

-Tu sais Bryan, je me doute bien que tu ne m’aime pas beaucoup, mais si sa peut te faire réfléchir sur mes intentions, je te ferais remarqué que j’ai dû me mettre en proie a beaucoup de problème pour vous aider.


Nous sommes rapidement arrivés devant chez moi et c’est une chance, car je ne crois pas que cela leur prendra beaucoup de temps pour trouver cette voiture. Au moins, quand nous serrons au dixième étage nous serons en sécurité.

J’ai aussi profité de la balade pour prendre un vêtement dans mon sac, pour l’enrouler sur mon bras et ainsi évité que la réceptionniste ne voit la plait et le sang. Je n’ai pas vraiment envie de créer la panique chez moi. En plus, personne ne connais ma condition dans le bâtiment, alors si j’arrive avec une morsure ce sera la panique.

Tout de même, je ne devrais pas être sur la défensive comme ça. Ma blessure est presque guérie en plus, l’os c’est ressoudé il me fait plus mal et la peau va ce replacé sous peu. Le plus important de la soirée est que l’on a réussi à sortir Médrick de ce mauvais pas et juste avec cela je peux sourire et aimer cette soirée.

En parlant de Médméd je me suis tourné vers lui, arborant un grand sourire et surtout bien plus calme et reposé. Ça fait plaisir d’avoir fait quelque chose de bien.

-Médrick Médrick Médrick, tu as vraiment un don pour me faire courir des situations impensables.

Je me suis tourné vers Bryan pour lui sourire aussi, juste avant de sortir de la voiture.

-Je te fais confiance pour porter Médméd à l’intérieur, moi je dois régler une petite histoire avec la réception.

Je me suis donc dirigé a l’entré et tout de suite à la réceptionniste. Je dois placer de nouveau règlement en rapport à mes visiteurs. Avant, il suffisait d’avoir une bonne raison ou un coupon de livreur pour qu’elle ouvre l’ascenseur, mais je ne peux plus me permettre d’être aussi insouciant. J’ai donc informé l’employé de nouveaux petits règlements sur les personnes qu’il laisse monté me voir. En simple sa se résume à devoir me contacter avec l’intercom à chaque fois et si je ne réponds pas de dire à la personne de revenir une autre fois.

Bien sûr je lui ai tout fait écrire sa pour qu’il remettre ma demande au directeur. Aussi je l’ai informé que certaine personne pourrais venir me voir sans vérification, c’est personne porterait un objet définis. Que j’ai inscrit sur la feuille moi-même sans le dire à haute voix. Je sais que je parais parano, mais les loups risquent de vouloir ma tête et je n’ai vraiment pas envie de la perdre en dormant.

Elle a ensuite ouvert l’ascenseur pour que nous puissions monter chez moi. Que ça va faire du bien d’être à la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Grey

L'administrateur sadique
L'administrateur sadique


Messages : 2495
Points : 3488
Niveau de puissance : Louveteau
Emploi et loisir : Mercenaire

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Mercenaire

MessageSujet: Re: Le début d'une erreur (PV: Bryan, Médrick, Jasper ) Lun 11 Avr - 0:11

Le début d'une erreur.

PV Jasper, Médrick et Bryan


Je venais de commencer mon quart de travail. Cette fois-ci, j'avais prit le quart de nuit pour donner un peu de congé à l'autre mec qui travaillait comme un forcené en manque d'argent alors que moi j'avais la belle vie au QG... et durant cette nuit de rare patrouille de ma part, j'aétais tombé sur un homme particulier... ce dernier semblait avoir la peur de sa vie, comme un gosse ayant peur d'un monstre quelconque qui pourrait sortir de son placard au milieu de la nuit parce qu'il fait noir. Malgré tout cela, je l'avais aidé, je l'avais empêché de se perdre dans la folie, et ce, jusqu'à ce que la meute nous attaque... ainsi que le moment où nous fûmes sauvés par cet homme étrange, ce loup blanc, ce blondinet qui ne semblait qu'aimer me faire chier. Cependant, je dois avouer qu'il nous avait grandement aidé sur ce coup là...

Maintenant, nous voilà dans le parking de l'appartement de ce Jasper. Stationnant ma berline selon ses indications, ce dernier était finalement immobilisé, et mon regard sombre se retourna finalement vers mon copilote pour savoir par où aller par la suite. Certes éteindre la voiture était une étape, lever les fenêtres aussi.... et réveiller l'homme qui dormait sur ma banquette arrière comme un vrai bébé allait sûrement être tout un défi. Il semblait dormir bien profond, ce qui me poussa à lâcher un léger soupir. La voix de Jasper me tira de mes pensées rapidement, se justifiant comme quoi il s'était foutu la peau des fesses en jeu. Et alors... il n'est pas nécessaire de justifier inutilement, je ne lui en veut pas plus qu'il ne le faut, il nous a quand-même aidé alors pourquoi j'haïrais un homme qui nous a aidé? Cet homme était un peu trop sur la défensive à mon goût, et plus il se défendait, plus il cherchait à justifier des trucs, moins j'avais confiance en lui. J'avais simplement un mauvais pré-sentiment... sûrement trop de méfiance... peut-être un effet de la lycanthropie qui m'a gagné quelques jours auparavant, qui sait.

J'ouvris finalement ma portière, pour commencer à réveiller l'homme assis derrière. Jasper s'était justifié encore avant de filer à l'intérieur, me laissant carrément le fardeau de réveiller Médrick. Soupirant, je me remis à la tâche. Aussitôt que ce dernier avait ouvert les yeux un peu, la seule chose que j'avais pu lui dire pour le rassurer:  «C'est Bryan... T'en fais pas, on est chez Jasper. Allez, viens.» affirmais-je en le réveillant lentement, l'aidant à se relever et le sortir de la voiture. Une fois toutes ces étapes faites, je pus verrouiller ma voiture, passant ensuite ma main sous le bras de Médrick le soutenant par le dos et les épaules question de l'aider à revenir vers le bâtiment de notre principal intéressé: Chez Jasper. Entrant finalement à l'intérieur, il semblait avoir terminé de parler avec la réceptionniste.


«Allez, on monte?» Ma voix avait été un peu rude, certes, mais je n'avais pas pu m'empêcher. Ce n'était pas lui qui portait quand-même un homme sur son dos depuis tout à l'heure... et qui l'aidait à marcher en ce moment aussi. Son bras blessé, il est presque fini de guérir et il a un sédatif dans le corps, il n'a aucune raison de se plaindre ce gosse! «Alors, c'est réglé, ton truc?» demandais-je, comme pour confirmer qu'il n'ait pas besoin de descendre à nouveau, comme quoi une fois à l'étage et dans son appartement, je pourrai sûrement retirer mes chaussures trop lourdes pour rien ainsi que retirer tous mes armes inutiles que j'ai sur moi... Oui, je me demandais presque à quoi j'avais l'air, armé jusqu'aux dents à entrer dans un bâtiment avec un homme blessé et un autre qui ne semblait pas trop trop présent... espérant qu'on ne me prennes pas pour un braqueur, sinon je suis dans de sales draps... déjà que Emily n'aimera pas que j'ais coupé mon quart de travail moi-même. Je verrai bien le déroulement des choses.
cwsxq

Jasper Cyres
Bryan Grey
Médrick Cleave

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

FicheConnaissancesSuivi de RP ♦ #999999

Signa par Mikaël Crown *_* Groooos merci ♥♥
Carte d'identité de la brigade de l'ombre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Médrick Cleave

Lycan Libre
Lycan Libre


Messages : 184
Points : 510
Niveau de puissance : Louveteau
Emploi et loisir : Vendeur dans sa boutique de fleurs

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Fleuriste

MessageSujet: Re: Le début d'une erreur (PV: Bryan, Médrick, Jasper ) Lun 11 Avr - 18:57

Dans l’inconscience qu’apporte un sommeil profond, Médrick n’eut aucune conscience des conversations qu’eurent les deux hommes assis à l’avant du véhicule, pas plus que de la route qu’ils suivirent pour se rendre au bâtiment abritant le logis de son ami Jasper. La voiture de Bryan était maintenant stationnée et éteinte alors que l’humain commençait à sortir de sa torpeur. En effet, son premier sauveur était en train de le secouer doucement pour le sortir de son sommeil et c’est sur son visage qu’il ouvrit les yeux. Dans un premier temps, il n’avait pas eu l’impression de reconnaître l’individu qui se trouvait au-dessus de lui, mais ses paroles vinrent le réconforter et l’aider à se rappeler ce qui était arrivé.

- Merci Bryan…

Ce dernier l’aida à sortir de la carcasse de métal qui formait le véhicule de son compagnon de promenade nocturne. Malgré qu’il ait dormi environ un quart d’heure, son corps ressentait encore l’extrême fatigue de tout ce qui s’était déroulé un peu plus tôt et du stress qu’il avait vécu. S’appuyant sur la voiture le temps que son chauffeur finisse de la verrouiller, le jeune fleuriste pris appui sur Bryan pour rentrer dans le bâtiment lorsqu’ils furent près à rentrer dans le bâtiment. À chacun des pas qu’ils faisaient, son corps se fortifiait un peu plus. Ou disons plutôt que chacun de ses muscles commençaient à reprendre le dessus et à avoir un plus grand tonus. D’ici quelques minutes, il devrait être en mesure de tenir sur ses deux jambes sans aide. Mais avant cela, il pénétra dans la bâtisse avec de l’aide.

Sans jeter le moindre regard à la réceptionniste, l’homme aux yeux de tempête, qui se fit un peu moins pesant pour Bryan alors qu’il se mettait à porter la majeure partie de son propre poids, se dirigea vers les portes de l’ascenseur qui s’ouvrirent dans le hall. Les paroles que celui qui l’aidait à avancer échangea avec le blondinet, il ne les écouta pas vraiment n’ayant en tête que trois choses : alcool, douche et repos. Une fois les trois hommes dans la cage d’ascenseur, Médrick se décolla de son porteur, vacillant un peu, mais se retenant à la paroi de la cage métallique. Il bailla un coup avant de d’adresser un sourire fatigué à ses compagnons d’aventure et de les remercier à voix haute.

- Merci beaucoup de m’avoir sorti du parc… Et je suis désolé de vous avoir occasionné des problèmes avec ma phobie du noir…

N’ayant même pas la moindre idée de ce à quoi il avait échappé, ses remerciements pouvaient peut-être paraître ridicules aux deux hommes, mais ils étaient sincères même si une certaine gêne de les avoir dérangés pouvait être perceptible. D’ailleurs, il ne tenta pas de croiser leur regard durant toute la montée jusqu’au penthouse de Jasper. Pas plus qu’il ne rajouta un mot avant que les portes s’ouvrent sur le hall d’entrée et le reste de l’appartement. Son corps le lançait toujours et plus le temps passait, plus il avait envie de prendre un coup et de se noyer dans l’alcool. C’était devenu une habitude dans sa vie lorsqu’il se passait quelque chose d’étrange. C’est pourquoi, se poussant à l’aide de ses bras vers l’avant, avançant en chancellant un peu en se cognant aux meubles et ignorant sans vraiment s’en rendre compte, comme sur le pilote automatique, les lycans, Médrick se dirigea vers le bar de son ami pour y prendre la première bouteille à sa portée.

Sa tête était lourde, emplie de vide, de brouillard tandis que son subconscient travaillait déjà à l’ébauche d’une histoire pour raconter tout ce qui s’était passé pendant la nuit et lui offrir un résumé beaucoup plus réaliste que ce qui s’était vraiment déroulé à son réveil le lendemain. Moyen de défense étrange? Pas plus que n’importe quel autre moyen. Se rappelant soudainement de la présence de ses compagnons, il se retourna vers eux avec un sourire contrit et fatigué.

- Désolé… Disons que je suis un peu en manque après tant d’émotion… Je vous serre un verre?

La bouteille en main, Médrick la secoua dans la direction de l’ascenseur pour les inviter à boire avec lui. Ils avaient tous besoin d’un petit remontant après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasper Cyres

Lycan Libre
Lycan Libre


Messages : 357
Points : 1061
Niveau de puissance : Loup
Emploi et loisir : faire chier l'peuple

Feuille de personnage
Âge: 24
Taille:
Emploi: Actionnaire

MessageSujet: Re: Le début d'une erreur (PV: Bryan, Médrick, Jasper ) Jeu 14 Avr - 23:10

Je dois dire que la soirée aurait pu être bien pire qu’elle ne l’a été. Si tout va bien nous… a merde l’ascenseur. Je n’ai jamais pris mon propre ascenseur avec quelqu’un, ça risque d’être un-peu gênant. Depuis aussi long que je me souvienne j’ai toujours eu cette peur maladive des endroits clos. Ça va faire contraste quand même, car il y a peu de temps c’est Médrick qui était en panique et là je suis coincé aussi. Je sais que le trajet n’est pas trop long et je me contrôle de mieux en mieux avec les années, mais ça reste que je déteste cet ascenseur. J’avoue que j’ai pensé un instant à attendre qu’ils montent et de reprendre l’ascenseur seul après, mais je ne suis pas sûr que ça va passer et je ne vois pas de bonne excuse. Je me suis donc résigné à entrer dans l’ascenseur.

Un pas à la fois, je me suis rendu dans ce foutu cercueil de métal. Je sais que c’est une sécurité pour ma personne qui m’a poussé à avoir un ascenseur, mais j’aurais quand même préféré un escalier. Je me suis adossé à la porte qui s’ouvrira vers mon appartement dans le but de pouvoir sortir au plus vite. La porte c’est finalement refermé et après une attente presque interminable pour moi,  il a commencé a monté les étages. Je n’arrive pas à croire que je suis ici avec des gens.

Mes bras croisé, mes doigts toujours en mouvement, j’attendais avec impatience l’ouverture des portes. Ma respiration toujours plus rapide à cause du stress, mais ce n’est rien comparé a avant. Dans les débuts j’étais en petite boule dans le coin de l’ascenseur jusqu’à ce qu’il ouvre, donc je dois dire qu’il y a du progrès. Il reste que je fais tous les efforts pour me contrôler, car je ne veux pas avoir l’aire ridicule devant Médick et Bryan.

Je dois dire que ça m’a un-peu fait du bien quand mon beau gris c’est excusé de nous avoir mis dans cette situation. Pas que j’attendais des excuses, mais plutôt que ça m’a changé les idées le temps de la monté. Je lui dois un gros merci pour ça, mais je trouverai une autre façon de lui faire savoir que juste en lui disant. Enfin les portes ce son ouverte pour me laisser entrer chez moi. Médrick aussi n’est pas resté longtemps dans le bloc de métal et comme je le pensais il s’est dirigé vers le minibar immédiatement. Je n’ai pas réussi à retenir un grand rire en le voyant, il est trop mignon quand il est vulnérable. Il a pris la première bouteille à sa portée et en a avalé une bonne gorgée. Avant de nous offrir de nous faire des vers aussi.

-Pourquoi pas ça va nous faire du bien un petit remontant. Tu te joins à nous mon cher Brybry. Au passage, vas-y doucement avec cette bouteille, mon petit. C’est une boisson d’homme et de très loin.

C’est très drôle de m’entendre dire ça, car je dois être celui qui a l’aire le plus enfantin ici. Il n’en est pas moins que je suis un lycan et que ma constitution me permet de prendre ce genre de boisson a la bouteille, mais même pour moi l’absinthe a 86% c’est très violant. C’est quand même drôle que de toute les bouteilles que j’ai il prenne l’une des pires. Qu’importe je nous ai tous sorti des verres puis j’ai laissé Médrick verser les quantités a son bon vouloir, ça va juste être plus drôle. Je devrais peut-être leur dire de ne pas poser le liquide sur la langue. Bah ils sont forts, que peut-il se passer de mal.

J’ai donc pris l’un des vers avant de le lever et de regarder avec un gros sourire Bryan le temps qu’il prenne son propre verre.

-A une belle soirée de surpris et de coup de chance.

Puis j’ai vidé mon vers d’un coup en faisant très attention de ne pas poser le liquide sur ma langue. Je me demande comment Bryan va le tolérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Grey

L'administrateur sadique
L'administrateur sadique


Messages : 2495
Points : 3488
Niveau de puissance : Louveteau
Emploi et loisir : Mercenaire

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Mercenaire

MessageSujet: Re: Le début d'une erreur (PV: Bryan, Médrick, Jasper ) Jeu 14 Avr - 23:50

Le début d'une erreur.

PV Jasper, Médrick et Bryan


Finalement, et heureusement, Médrick avait été capable de se ressaisir dans l'ascenseur. Il s'était décollé un peu, tenant maintenant sur ses deux jambes. Il avait donc prit du mieux, bien malgré le fait qu'il se tenait encore aux parois de la cage de l'ascenseur! Et moi je pus donc me redresser de mon grand 1m92, m'étirant légèrement les courbatures au passage pour me ressaisir. Replaçant rapidement ma longue chevelure noire en place après avoir vu que des mèches se révélait rebelle, je pus donc retourner mon regard vers le jeune homme que je venais de sauver. L'achluophobe avait donc décidé de se prendre en main et me laisser respirer, laissant se replacer mon dos blessé par les courbatures d'avoir appuyé un homme si petit Avoir su, j'aurais simplement du le prendre dans mes bras j'aurais été moins raqué! Il quitta finalement rapidement l'ascenseur rendu en haut, après s'être excusé comme un saoulon ayant trop bu et s'en voulant d'avoir bu une gorgée de trop, finit par avancer dans la pièce en ayant l'air tout aussi bourré. Le hic: il n'avait rien consommé, encore (du moins, à ce que je sache...) , et il se dirigea en premier lieu vers ce qui semblait le bar d'un penthouse. C'était donc ça son appartement, à ce Jasper? Il était riche, sûrement haut placé. Peut-être je le connais sans le connaître, peut-être un jour je le verrai quelque part et je dirai «ce mec, je le connais»....  

Pendant tout ce temps, j'étais resté planté devant l'entrée, dans le hall, regardant un peu partout comme un gosse venant de mettre les pied dans une boutique de bonbons pour la première fois de sa vie. Je regardais les grandes fenêtres vitrées, entrant de plus en plus loin dans la maison je découvrais lentement le mobilier pour constater que ce Jasper n'était vraiment pas né dans une famille de pauvre. J'aurais aimé avoir tant d'argent, moi... malheureusement j'ai vécu une vie d'enfer et j'ai eu un père de merde. Je ne suis même pas né au Royaume Uni vous imaginez? Mon père nous a complètement ruiné à nous emmener à Londres, nous a complètement détruit en tuant ma mère, et en se suicidant par la suite. Cétait super génial comme passé, j'avais une famille exemplaire qui s'entretuait, il semblerait. Soupirant face à mon côté un peu trop négatif, je finis par m'avancer lentement vers les deux autres hommes.

Je fus tiré de mes pensées par un surnom vraiment........ con. Brybry... non mais il se moquait de moi, le blond? Soupirant, le troisant d'un regard sombre, je dus alors le rappeler à l'ordre, me moquant complètmement de la phrase qu'il avait sorti suivant mon surnom parce que la façon dont il m'avait appelé m'avait vraiment écorché les oreilles. « Bryan. B.R.Y.A.N. Rentre-toi ça dans le crâne, le petit.» Je m'étais pointé la tempe en lui disant de bien le mémoriser, avant de finalement retourner mon regard vers ce qui semblait un Médrick balançant une bouteille d'alcool. Alors que j'étais encore rivé vers la grandiosité du bâtiment qui s'offrait à nous, je reçus finalement un verre également. Je pus donc accepter de le prendre, levant mon verre au même titre qu'eux. Simplement l'odeur me fit remarquer que c'était du fort.... mais à quel point? Aucune idée, mais je fis de même que Jasper, avalant le tout cul sec sans prendre le temps de le laisser traîner dans ma bouche. Sentant l'alcool me brûler tout le long de son chemin vers mon estomac, je grimaçai légèrement sous la force de cette boisson. Ce n'était pas de la vodka c'était clair, c'était bien plus fort que ça!


J'étais habituellement pas très tolérant à l'alcool.... Rivant mon regard rapidement vers la bouteille pour consatater un chiffre excessivement élevé en alcool, je me maudit intérieurement de ne pas avoir fait gaffe plus tôt à ce que j'avais ingéré. Un verre allait sûrement être assez pour me bourrer et probablement me rendre aussi paresseux qu'un ivrogne saoul tentant de dormir. Et bien, il semblerait que ma nuit de travail s'arrêtait là et que j'allais être coincé pour dormir dans cette grande penthouse. Et bien, tant pis alors. C'est pas comem si ça me dérangeait vraiment en réalité, j'allais sûrement apprendre à connaître d'autre gens.

HRPG:
 

Jasper Cyres
Bryan Grey
Médrick Cleave

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

FicheConnaissancesSuivi de RP ♦ #999999

Signa par Mikaël Crown *_* Groooos merci ♥♥
Carte d'identité de la brigade de l'ombre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Médrick Cleave

Lycan Libre
Lycan Libre


Messages : 184
Points : 510
Niveau de puissance : Louveteau
Emploi et loisir : Vendeur dans sa boutique de fleurs

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Fleuriste

MessageSujet: Re: Le début d'une erreur (PV: Bryan, Médrick, Jasper ) Dim 17 Avr - 22:07

Un éclat de rire attira l’attention de Médrick vers une tête blonde qu’il connaissait très bien. Jasper semblait trouver amusant qu’il se soit mis à boire à la bouteille. Surtout que celle qu’il avait prise au hasard contenait un taux d’alcool démesuré. Ça pouvait expliquer pourquoi sa gorge l’avait brûlé lorsqu’il en avait pris une rasade. Mais l’alcool fort, c’était son dada et il pouvait en boire énormément avant de partir dans les vapes. Il faut dire qu’avec les années, il n’avait pas fait abstinence et son foie seul était témoin de tous ce qu’il avait bu. Bryan s’était ensuite offusqué des paroles de l’autre homme et s’était plaint. Enfin, dans sa tête, cela ressemblait à une plainte même s’il n’avait pas réellement écouté ce qui s’était dit.

Une fois les verres sortis part les bons soins de son ami, le jeune homme versa une quantité indistincte dans chacun des verres, renversant par la même occasion de l’alcool sur le meuble bar. Il faut dire qu’il y avait été d’une traite et que chacun d’entre eux n’avait pas la même quantité. Attrapant un verre sans regarder, il le leva bien haut à la proclamation de Jasper avant de boire cul sec. Tout en descendant le long de son œsophage, le liquide laissait un feu renaître une nouvelle fois, venant le réveiller de sa torpeur un moment. Puis, il y replongeait avec douceur, observant tranquillement ses compagnons de beuverie faire pareil à lui.

Grognant, le fleuriste déposa la bouteille entamée sur le comptoir du bar ainsi que son verre vide. Puis, il entreprit de retirer la veste qu’on lui avait enfilée avec des gestes lents et tremblants. Il se battit avec le vêtement pendant un bon cinq minutes avant de remporter la bataille et de la laisser tomber sur le sol. Attrapant une bouteille de vodka, il l’ouvrit et se remit à boire, avalant une grande gorgée avec un claquement de langue satisfait.

- Je vais aller prendre une douche… Je me sens crade…

Tout en disant cela, il fit un pas dans cette direction, la bouteille à la main et chancela, se rattrapant au mut pour avancer. Son corps était encore faible des péripéties vécues quelques minutes auparavant et l’alcool ne l’aidait pas à tenir droit. Il ignorait si on allait l’aider, le suivre ou l’empêcher, mais il s’en balançait un peu. Ce n’était pas comme s’il était très pudique à la base après tout. En plus, avec l’alcool dans son sang, il l’était encore moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasper Cyres

Lycan Libre
Lycan Libre


Messages : 357
Points : 1061
Niveau de puissance : Loup
Emploi et loisir : faire chier l'peuple

Feuille de personnage
Âge: 24
Taille:
Emploi: Actionnaire

MessageSujet: Re: Le début d'une erreur (PV: Bryan, Médrick, Jasper ) Mer 20 Avr - 20:28

Il y a des moments où l’on se dit qu’une action devrait être réfléchis avant de ce faire, mais on la fait quand même. Prend un verre avec des amis et tout cela sans dire qu’il s’agit alcool de plus de 70% n’était pas une très bonne idée, j’en suis sûr, mais cela reste drôle. J’arrive encore à sentir la brulure dans ma gorge, tellement ces forts comme boisson. Je crois que ça va me pousser à narguer toujours plus ce nouvel invité dans ma vaste demeure. Après tout il semble très facile à provoquer, mais je dois aussi faire attention de pas toucher des corde trop sensible, car je ne veux pas qu’il me tire. Jasper tué dans ses appartements parce qu’il a nargué quelqu’un de trop, je trouve que ça sonne bien.

Je crois qu’on a tous besoin d’un petit moment de détente pour évacuer le stress de cette nuit. De ce même fait, ce n’est pas très surprenant de voir mon beau Médrick de diriger vers les bains, mais s’il s’attend à prendre une douche il risque d’être un-peu dessus. Je n’ai pas de douche, mais à la place j’ai l’équivalent d’un bain public juste pour moi, ok pour nous dans le moment. Je saisi la bouteille d’absinthe pour en prendre une grosse gorgé et ainsi me relaxer à fond. Je l’avoue, même pour moi c’est trop et sa risque de me mettre sur les fesse, mais j’ai un petit truc qui risque de rendre les choses assez drôle.

-Tu devrais l’accompagner Bryan, les bains trouve de l’autre côté cependant. Ils ont été nettoyé hier par la bonne, alors t’en fait pas. En passant tu devrais aussi retirer cette veste, il y a du sang dessus. Il faut bien que tu nous montre ça ce beau petit corps. AHAHA

Je suis parti en direction de ma chambre avant qu’il ne me pointe son pistolet dessus, car on ne sait jamais comment il va réagir avec son caractère. En même temps je trouve ça mignon. Je dois quand-même me dépêcher, car l’absinthe est hallucinogène et risque de faire fort sur ce pauvre Médrick, en ce moment. J’ai mon petit truc pour ça, car je me retrouve souvent à boire beaucoup trop donc il a fallu que j’innove. J’ai ouvert un tiroir pour en sortir une petit sachet du qu’elle j’ai pris trois petite feuille, ressemblant à s’y méprendre a de pétale de lotus. Je me suis ensuite dirigé vers les bains avec mon petit remède. Quand je suis arrivé au bain, il a fallu s’assurer qu’il prenne ce que j’allais leur donner, pour éviter les effets de l’alcool qu’ils ont pris.

-Aller Mes beau prince, vous aller ouvrir la bouche bien grande et fermer les yeux.

Ce petit pétale est très spécial, il coute très chère, mais c’est un produit qui a la particularité de s’attaquer à l’alcool dans le sang et de le neutraliser. Pourquoi ne pas l’utiliser à chaque soirée et ainsi éviter les gueules de bois? C’est très simple, il doit être pris rapidement après la première dose d’alcool et il a quelque petit effet secondaire. Ce n’est rien de terrible, mais il affecte largement les inhibitions, donc c’est comme si l’on était saoul, sans les effets indésirable. Aussi il affecte le système nerveux, rendant les sensations physiques, légèrement plus forte. Pour un loup, don les sens son déjà fort, sa peu devenir très intense.    

J’ai bien-sûr avalé mon propre pétale avant de leur mettre le leur sur la langue, pour prouver que c’est sans danger.

-Ça va nous éviter un gros mal de tête.

J’ai comme l’impression que je vais aimer la sensation de l’eau sur ma peau. J’ai en même temps regardé Médrick avec un-peu d’envie. Que veux-tu, on est humain, rien interdit de regarder.


(Si cela peu vous aider un-peu voila les bains ^^ )
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Grey

L'administrateur sadique
L'administrateur sadique


Messages : 2495
Points : 3488
Niveau de puissance : Louveteau
Emploi et loisir : Mercenaire

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Mercenaire

MessageSujet: Re: Le début d'une erreur (PV: Bryan, Médrick, Jasper ) Mar 26 Avr - 10:42

Le début d'une erreur.

PV Jasper, Médrick et Bryan


Je voyais rapidement que Médrick se sentait pas super bien. Il avait filé direction les bains avec la bouteille d'alcool à la main. Soupirant un coup, je le regardais aller. Je ne pouvais pas le laisser comme ça, c'est ridicule! Il allait finir par se noyer, se blesser, se péter la gueule sur quelque chose j'en sais rien mais il avait déjà l'air bourré comme un alcoolo. Je me retournai rapidement vers le blond lorsque ce dernier me proposa de l'accompagner. Il avait raison, je crois qu'entre nous deux j'étais le plus apte à aider quelqu'un dans cette situation, en ayant eu les cours.... espérant simplement que mon corps tolère l'alcool, sinon, quel gaffe ça allait faire deux saoulons dans une même salle de bain! Simplement imaginer cela, ça me donnait presque envie de pouffer de rire. L'image serait bien marrante si elle ne m'incluerait pas dedans.

Il me proposa ensuite de retirer ma veste, me parlant comme s'il me draguait... et plus ses phrases sortaient de sa bouche, plus il me donnait cette impression. Soupirant, je finis par retirer cette veste crade, ne découvrant qu'un simple t-shirt noir. Je filai ensuite vers les bains, accompagnant donc de loin Médrick qui semblait pas vraiment apte. Je pus donc le rattraper pour l'aider à avancer, le soutenant sous l'épaule en appuyant son bras sur mes propres épaules pour finalement arriver devant ces gigantesques bains... mais il vivait dans un château ou quoi? Arrêtant finalement mes pas devant les bains, je finis par libérer mon épaule du bras de mon fardeau, le soutenant toujours quand-même un peu pour être sûr qu'il ne tombe pas au sol comme une poupée de chiffon. Pour ma part, je me redressai de toute ma grandeur, étant prit d'un certain vertige me faisant clairement comprendre que l'alcool n'allait pas prendre de temps avant de faire son plein effet!

Le jeune blond finit donc par revenir dans la même pièce que nous avec des espèce de feuille qu'il s'empressa de nous mettre dans la bouche. Tenant encore Médrick, j'étais un peu forcé de le laisser faire... et il nous expliqua par la suite rapidement ce que ça ferait, donc de nous éviter un gros mal de tête. Probablement quelque chose pour dégriser un peu qui sait. « Merci.» Je finis par relâcher Médrick, le laissant se reprendre en main lui-même en espérant ne pas le voir tomber au sol. Je pris la bouteille qu'il avait dans les mains et la déposa non loin des bains. « Prends le temps d'embarquer avant de boire... tu ne voudrais quand-même pas échapper la bouteille, non?»
J'avais l'impression de parler à un gosse. Je gardais un oeil attentif à Médrick, J'allais donc le laisser embarquer dans les bains, prendre le temps de se placer confortablement, avant de sûrement le laisser seul.

HRPG:
 

Jasper Cyres
Bryan Grey
Médrick Cleave

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

FicheConnaissancesSuivi de RP ♦ #999999

Signa par Mikaël Crown *_* Groooos merci ♥♥
Carte d'identité de la brigade de l'ombre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Médrick Cleave

Lycan Libre
Lycan Libre


Messages : 184
Points : 510
Niveau de puissance : Louveteau
Emploi et loisir : Vendeur dans sa boutique de fleurs

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Fleuriste

MessageSujet: Re: Le début d'une erreur (PV: Bryan, Médrick, Jasper ) Dim 1 Mai - 21:26

Titubant toujours, il avançait vers la salle d'eau où il espérait trouver une douche dans laquelle il pourrait se décrasser. Portant la bouteille à ses lèvres, Médrick but une grande rasade de vodka, laissant le liquide alcoolisé lui brûler le palais comme ce dont il avait l'habitude. Vraiment, l'alcool était son petit péché mignon et il ne pouvait s'imaginer vivre sans ce dernier. Dans ses pensées amoureuses envers la bouteille, l'humain n'entendit pas les deux lycans se parler entre eux et ne se rendit compte de la présence de Bryan à ses côtés que lorsque celui-ci le prit par le bras pour l'aider à avancer droit vers les bains.

Un pas après l'autre, cela rendu plus difficile par l'alcool et la fatigue, ils avançaient inlassablement vers le but ultime! Celui de se nettoyer! Du moins, c'était celui de l'homme à la chevelure grise. Lorsqu'il pénétra dans la pièce, il chercha vainement du regard une cabine de douche, ne voyant qu'un immense bain où aurait pu se tenir au moins cinq personnes. Manquant perdre l'équilibre alors qu'on relâchait la prise qu'on avait sur lui, Médrick ne put s'empêcher de rire en se disant que Jasper était vraiment un mec super et étrange à la fois. D'ailleurs, il vit se dernier arrivé et leur demander d'ouvrir la bouche et de fermer les yeux. Il s'obtempéra tout en s'adressant au blond.

- Je ne m'attendais pas à ce que tu n'es pas de douche Jasper! On dirait bien que l'on va se baigner ensemble!

Le pétale avait un goût amer, mais rien de dégueux ou d'imangeable. Juste un goût semblable à celui que l'on peut avoir le matin en se levant. Désagréable, mais vivable et puis, avec une autre gorgée d'alcool, il n'y aurait plus rien à se souvenir. Suivant le fil de sa pensée, il prit donc une inième gorgée de sa bouteille avant de se la voir retirée par son chauffeur qui lui parla de ne pas la faire tomber à l'eau. En grognant, il retira sa chemise, dévoilant un torse légèrement musclé avec des biceps un peu plus marqué. Quand on lève des pots de fleurs à tous les jours, ça finit par laisser ses marques!

- Ma bouteille.... Maieuh...

Bon, il faisait un peu enfantin en ce moment, mais il aimait l'alcool et on enlève pas sa bouteille à un alcoolo. La preuve était que se tenant tant bien que mal, il alla se coller contre le corps de celui qui l'avait trouvé dans la nuit, passant ses bras autour de son cou. On ne pouvait plus nier que l'alcool n'influençait pas ses gestes même si le pétale commençait tranquillement à faire effet.

- Rend moi ma bouteille Bryan... S'il te plaît...

Il se frotta doucement contre le corps du nouveau lycan, parlant d'une voix qu'il espérait suave et attisante.

- Alleeezzz... Je peux jouer avec toi tu sais... En échange de ma bouteille...

Un éclair de génie passa dans ses yeux, se disant que l'homme ténébreux préférait peut-être regarder à la place. Il lui avait semblé un peu plus timide depuis leur arrivée à l'appartement de Jasper.

- Ou bien...

Se décollant en caressant sa machoire d'une main, Médrick se retourna vers le blondinet et s'avança vers lui avec attention, penchant légèrement vers l'avant. Il approcha son visage du sien avant de frôler ses lèvres et de les poser dans son cou où il se mit à mordiller la peau. L'odeur de Jasper l'omnibulait, le calmait et l'excitait en même temps tout comme la proximité de se corps chaud près du sien.

- Ma bouteille et tu peux nous regarder si tu préfères...

Oui, il était prêt à se vendre pour ravoir sa bien aimée bouteille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasper Cyres

Lycan Libre
Lycan Libre


Messages : 357
Points : 1061
Niveau de puissance : Loup
Emploi et loisir : faire chier l'peuple

Feuille de personnage
Âge: 24
Taille:
Emploi: Actionnaire

MessageSujet: Re: Le début d'une erreur (PV: Bryan, Médrick, Jasper ) Mer 14 Sep - 19:51

Je suis plutôt content, car mon petit chez moi semble avoir impressionné mon nouvel invité, et peut-être aussi mon belle ange. Il n’a jamais mis les pieds dans la salle de bain, après tout. Comme s’il savait comment me poussé à bout, Médrick a vraiment un don pour dire ce qu’il faut à une personne. L’idée que nous allions nous baigner ensemble n’avait pas encore passé dans mon esprit, mais maintenant je ne pense plus qu’à ça. J’y peux rien, il me rend fou avec ses paroles…ok pas juste ses paroles. C’est presque comme s’il avait fait exprès de retirer son chandail ainsi, sachant très bien comment il me ferait réagir. Elle est vraiment « EVIL » la belle fleur qui tien mon cœur.

Je dois avouer que la situation a un petit côté séduisant, voir même sexy, auquel je n’avais pas pensé, mais maintenant qu’on y est je crois que ce serait bien d’en profiter un-peu. Bon d’accord, j’y avais peut-être pensé un-peu, mais c’était inconscient. En plus l’alcool n’a pas aidé et le pétale ne fera qu’empirer les choses, alors mieux vaut suivre la musique. En parlant de musique, je crois bien que ma petite tempête vient de trouver sa façon de tenter Brybry pour ravoir cette pauvre bouteille. Je me demande pourquoi il se casse la tête à lui retirer, il reste tout juste une gorgé dans cette bouteille, elle n’était déjà pas pleine et Médrick l’a saigné au goulot.

Je n’ai pas été capable de retenir un grand rire quand j’ai vue Médrick ce coller sur Brybry et le tenter de la façon la plus agace qu’on peut imaginer a cette instant. C’est comme s’il savait à quel point le pétale va être intense. Je ne peux pas vraiment lui en vouloir de sa petite avance, car j'ai fais la même chose à Bryan depuis qu’on est entré chez moi. Je dois tout de même dire que je ne m’attendais pas à ce que mon bel ange pose un petit changement de plan en cour de route. Qu’il m’utilise pour amadouer Bryan me fait bien rire, mais qu’il me mordille le coup pour ce faire, j’espère qu’il réalise qu’il n’y a plus de retour en arrière maintenant. Je ne m’arrêterai pas avant de l’avoir fait hurler de plaisir et même ça je ne sais pas si ça va m’arrêter.

-Tu ne vas quand-même pas décevoir notre beau Médrick après l’avoir si courageusement sauvé de plusieurs méchants chiens, mon beau Brybry.

Une idée fit lumière dans mon esprit. Je vais donner à Bryan de petite difficulté décisionnel. Si je le force à venir dans l’eau avec nous ce sera agréable, mais sans plus. Si nous arrivons à le convaincre de venir de son plein gré ce sera superbe. Je me suis donc détaché quelque instant de la prise de ma tempête tropical, pour me diriger vers la bouteille. D’un seul coup je la saisis et je pris la dernière gorgé qui ce trouvais dans le fond de cette grande bouteille, bien sûr je fis très attention de ne pas avaler le liquide, juste le garder sur la langue. En revenant vers Médrick je retirai mon t-shirt et détacha mes pantalon sans directement les retirer, après tout je ne porte rien en dessous alors je vais prendre le temps. À moins que Médrick ne me les retire lui-même, mais ça c’est à lui de voir.

Une fois au côté de mon ange, je le saisis à la taille, pour enfin l’embrasser tendrement. Laissant nos langues échanger doucement la dernière gorgé d’alcool dans chaque mouvement de celle-ci. Je pris tout mon temps pour savourer ce long baisé, que j’aurais continué, mais il faut bien avancé. Je me suis dirigé dans le bain tout en tenant la main de Médrick. Un pied à la fois je me laissai glisser dans celui-ci, offrant une main à Médméd, pour le guider avec moi dans cette eau délectable. C’est un-peu comme cette fois dans le spa. C’est toujours un plaisir de plonger mes yeux au plus profond de son magnifique regard.

-M’accorde tu ce plaisir moi beau?

Je devrai peut-être retirer entièrement mes vêtements avant d’aller dans l’eau… a et non, il me l’ai enlèvera lui-même, ce n’est pas comme s’il en aurait beaucoup à faire après tout. Je portai donc mon regard en direction Brybry, je n’ai pas la moindre intention de le laissé seul de son côté. En temps normal, je suis presque sûr qu’il quitterait les lieux, mais vue ce qu’il a pris, je suis convaincu qu’il va se laisser tenter juste pour voir. Une fois qu’il y sera il ne pourra plus partir.

-Alors Bryan, vas-tu nous faire l’honneur de te joindre à nous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Grey

L'administrateur sadique
L'administrateur sadique


Messages : 2495
Points : 3488
Niveau de puissance : Louveteau
Emploi et loisir : Mercenaire

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Mercenaire

MessageSujet: Re: Le début d'une erreur (PV: Bryan, Médrick, Jasper ) Jeu 15 Sep - 8:23



Le début d'une sale erreur.... une belle gaffe.
PV feat. Bryan, Jasper et Médrick


Plus le temps avançcait, et plus je trouvais ce Jasper bizarre... Il avait de drôles de produits chez lui, il vivait dans une appartement plutôt curieuse, il avait des connaissances assez particulières... il connaissait tout le monde, avait de drôles d'attirances, de drôle de manies..... et je me posais de plus en plus de questions. Son identité, je devais la connaître, je devais tenter de trouver qui il était. Avoir une baraque comme ça, c'était pas n'importe quel blondinet qui pourrait tomber bonnement dessus. D'un autre côté, ma lucidité semblait vouloir s'éclipser, faute de l'alcool. Je n'avais jamais bien toléré l'alcool, et là, ce soir, c'était le moment parfait pour démontrer que.... j'allais sûrement devenir saoul et bourré comme un ivrogne, ouais. Pas de quoi se vanter. J'avais déjà honte pour la suite de la soirée, j'avais trop bu, et je n'étais pas encore au bout de mes peines. Mon jugement se dégradait à vue d'oeil, alors que je me moquais maintenant de ce que Médrick pourrait faire....... rêvant peut-être même que la soirée tourne en quelque chose de particulier, cependant, allait-elle être un rêve, cette soirée?

Mon regard vacillait alors que mon unique oeil était rivé dans le regard de Médrick, ce dernier n'ayant très sûrement pas remarqué que je le fixais comme ça. Tenter de prévoir les mouvements d'un homme bourré pour lui éviter des vilaines chutes, c'était pas chose facile, et ça semblait encore pire alors qu'on est nous-même bourré! ...mais surprenamment, il ne s'agissait pas là d'un risque de chute....... puisque ce dernier venait se pendre à mon cou, sensuellement. Ses paroles venaient troubler encore plus ma logique, volant la lucidité, carrément. Son corps chaud contre le mien qui se réchauffait à vue d'oeil sous l'effet de l'alcool, ses muscles d'ailleurs mis à nus, toute cette peau si..... attirante, trop parfaite, une épiderme que l'on a envie de griffer, mordre, un corps qui semble trop pur sur lequel on a envie de laisser des traces.... j'allais rapidement craquer, je le savais. Je devais tenir le coup, garder un minimum de conscience sur la situation, mais avec l'alcool, la tête qui commence à tourner lentement, tout semble au ralenti..... c'est loin d'être dans mes plans, puisque bien vite, j'aurai perdu sûrement toute lucidité.

Je ne sais pas ce que m'avait fait avaler ce Jasper, mais c'était pas une simple dégustation.... non, là on parlait sûrement d'une drogue, ou d'un truc particulier qui pourrait amplifier les effets de l'alcool? Sûrement, mais j'étais de plus en plus dans les vapes, alors déjà que réfléchir c'était compliqué pour moi, si je devais en plus tenter de trouver ce qu'était ce fameux pétale, je n'étais pas arrivé au bout de mes peines! Mon regard divaguait rapidement alors que Médrick s'éloignait de moi, l'absence de sa chaleur me refilant l'un de ces frissons..... Il venait se coller à Jasper, lui faisant des avances semblables. Il tentait vraiment de troquer son corps pour la bouteille d'alcool, alors que bien malgré les difficultés que je m'étais donné pour la lui retirer, c'était ce blond qui était venu la vider, et partager la dernière gorgée avec l'autre homme. Je les regardais, un regard chaud, les joues rougies par l'alcool, mais sans plus.

Au moment où j'allais leur dire que je quittais -oui, il me restait assez de lucidité pour ça- je me faisais inviter..... c'était un dilemme particulier, c'était...... comme si je devais décider entre ma logique qui me disait de laisser le couple à lui-même, et mon corps qui réclamait la chaleur de l'eau, et la sensualité de leurs touchers. Je déviais légèrement le regard, prit d'un soudain vertige alors que je venais de changer mon angle de vision. Je me ressaisissais, légèrement, réfléchissant encore à leur offre alors que je voyais clairement que la seule réponse possible était de rester dans cet baraque. Bourré comme j'étais, je pouvais pas quitter, et les deux hommes semblaient insistants à m'inviter. Mon jugement me quittait, faut croire. «Bah ouais.... pourquoi pas.» Ouais, réponse offerte avec un petit sourire plutôt coquin, compensant alors les fameux clin d'oeil qu'il m'est malheureusement impossible de faire. Qu'est-ce que je risquais, alors.... Oui, c'était ma première fois avec un homme -dans ce cas, deux pour le prix d'un- mais j'étais saoul, et c'était presque chose normale dans la société d'aujourd'hui de se taper des petits fous comme ça, de temps à autres...... et je n'avais plus aucune lucidité.... donc plus aucune conscience des conséquences qui pourraient s'en suivre. Alors que je croyais être la seule tête toujours fonctionnelle dans l'trio, la réponse que je leur avait livré m'avait fait douter de mon propre état, finalement!


Ma veste déjà retirée, je relevais lentement le tissu de mon t-shirt, le laissant glisser sur la peau de mon torse jusqu'à ce qu'il remonte mes épaules, ma tête et ma longue chevelure se libérant complètement de l'emprise du chandail qui venait de dévoiler des muscles assez finement taillés, on voyait que ce n'était pas des muscles vides pour se montrer, mais bien un corps assez bien sculpté -sans trop tout de même- par l'ouvrage que je menais dans ma vie quotidienne. Mes cicatrices étaient pleinement visibles... mais bon... on s'en fout, qui n'a pas de cicatrices dans cette guerre perpétuelle dans laquelle nous vivons? Le tissu glissait le long de mes bras, allant rejoindre bien assez rapidement les vêtements déjà retirés des deux autres hommes. Il est rare que je laissais mon corps se faire dévorer du regard comme ça, mais je leur avais complètement offert ce spectacle, doucement, sensuellement...... bon, moi, qui est d'habitude trop pudique, mon jugement devait être gravement atteint pour que je passe à un tel acte, c'était peu de l'dire. «Qu'est-ce que vous prévoyez, les gars?» Question des plus innocente, une voix plutôt faible, mystérieuse, mais un ton plutôt agace, mais je faisais clairement exprès, je savais clairement à quoi m'attendre face à ces deux là..... restait qu'à attendre comment ils allaient réagir, et s'ils allaient continuer de m'inviter..... peut-être même venir me chercher?

Jasper Cyres
Bryan Grey
Médrick Cleave

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

FicheConnaissancesSuivi de RP ♦ #999999

Signa par Mikaël Crown *_* Groooos merci ♥♥
Carte d'identité de la brigade de l'ombre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Médrick Cleave

Lycan Libre
Lycan Libre


Messages : 184
Points : 510
Niveau de puissance : Louveteau
Emploi et loisir : Vendeur dans sa boutique de fleurs

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Fleuriste

MessageSujet: Re: Le début d'une erreur (PV: Bryan, Médrick, Jasper ) Mer 16 Nov - 18:34

Le jeune homme continuait de grignoter la peau du cou de son amant, le faisant de manière à attirer le regard de Bryan, l’odieux personnage qui avait pris sa bouteille en otage. Mais il ne voulait pas simplement attiré l’attention du borgne, il voulait l’omnibuler et l’attiser. Dans un premier temps pour ravoir son goulon et dans un deuxième temps, satisfaire les envies qui naissaient en lui alors qu’il se frottait au corps de Jasper. Poussant un grognement lorsque sa friandise s’éloigna en le repoussant, Médrick se passa un main dans les cheveux avant de se laisser tomber au sol pour commencer à enlever son pantalon, ne quittant pas des yeux son blondinet qui s’était approché de SA bouteille.

- Tsss!

L’homme aux yeux de tempête n’avait pu retenir un sifflement de colère et de frustration en voyant son amour prendre la dernière gorgée de sa bonne amie de verre. Nu comme un ver, son pantalon et son boxer au sol, il se releva, les yeux encore plus sombre de cette traîtrise de la part de Jasper. Mais avant qu’il ne puisse protester ou dire quoi que ce soit à ce dernier, son ange l’attrapa par la taille et l’embrassa avec tendresse, lui offrant la dernière gorgée de sa chère et tendre bouteille dans une danse sensuelle de leur langue. Trop tôt à son goût néanmoins, la saveur et la chaleur de l’alcool s’évaporèrent, lui laissant une sensation de vide qu’il comptait bien remplir d’une manière ou d’une autre. Une main invitante vint lui porter secours, comme une bouée à un naufragé en détresse. Une main qui l’invitait à venir se baigner dans l’eau chaude des bains et peut-être même y perpétrer quelques activités délicieuses pour le corps et pour l’esprit.

- Ce soir, je ferais tout ce que tu désires bel ange.

Ceci étant dit avec une voix dégoulinante de sensualité et de désir, Médrick le suivit dans l’eau, appréciant la chaleur de cette dernière. Une chance que le lycan blond était là, sinon, sa descente dans le bassin n’aurait pas été des plus distingué puisque le fleuriste perdit pied et se rattrapa grâce à la main qu’il tenait pour ne pas tomber tête première dans l’eau. Un fois bien installé, sur ses deux pieds dans le bain, l’homme ne put que remarquer que son amant portait toujours son pantalon. Rien de plus frustrant lorsque l’on voulait se frotter contre la peau nue de celui qui attisait notre désir. Poussant une petite plainte, il entreprit de le lui retirer.

- Maieuh!!! Un pantalon dans un bain... Tsss! Je vais devoir te montrer comment on prend un bain!

Alors qu’il marmonnait dans sa barbe, ébréché par l’alcool et la fatigue, il n’entendit pas clairement l’invitation de Jasper envers Bryan. Comme il eut finit de retirer son pantalon à l’ange blond, il entendit comme l’unique son dans une pièce silencieuse la réponse du beau brun, acceptant de venir jouer avec eux dans l’eau comme des gamins à la mer pour la première fois. Sauf que le corps qui se dévoilait lentement sous ce chandail qui se relevait avec sensualité n’avait rien à voir avec le corps d’un gamin de 10 ans. C’était un spectacle fascinant duquel les yeux d’orage ne pouvait se détourner. Voir cette peau être mise à nue ainsi l'excitait et lui donnait envie de toucher et de lécher chaque parcelle.

Avant qu’il ne s’en soit réellement rendu compte, Médrick s’était dirigé vers l’autre homme, délaissant le blond maintenant nu et mouillant le plancher alors qu’il sortait de l’eau pour s’approcher de sa nouvelle proie. C’était un revirement de situation sachant que le début de soirée avait été ponctué d’une chasse où il avait été la proie et non le prédateur. À la question de son sauveur, il ne sut que dire dans un premier temps.

- De faire tout ce qui te plaîra mon beau.

Ça lui était venu naturellement comme réponse. Après tout, il avait offert à Jasper de faire de lui ce qu’il voulait ce soir, il pouvait faire la même proposition à Bryan aussi non?! Puis son corps parla pour lui alors qu’il venait poser les mains sur son torse et suivre les lignes d’une cicatrice avant de l’embrasser et de descendre le long de son ventre jusqu’à la ligne d’un autre damné de pantalons à la con!

- Hnn… encore un pantalon… Je vais tous les brûler…

Nouveaux marmonnements alors qu’il entreprenait de faire descendre le tissu qui l’empêchait de prendre du plaisir sur le corps de cet homme qui deviendrait aussi son amant cette nuit. Alors que le tissu touchait le sol, ne recouvrant désormais que les pieds et les chevilles du borgne, Médrick approcha son visage de la virilité de l’homme, venant la taquiner de son souffle chaud, comme pour l’inciter à venir le voir et le laisser y goûter. Alors que l’alcoolo de service allait poser ses lèvres sur le bout de la hampe du lycan brun, la présence de Jasper dans l’eau lui revint à l’esprit. La pensée qu’il serait dommage de goûter un tel plat seul l'effleura et c’est en attrapant maladroitement la main de Bryan qu’il tira ce dernier à sa suite dans le bain, manquant de nouveau de perdre pied et de se retrouver de l’eau par-dessus la tête.

Pour quiconque était fin observateur, il n’était pas difficile de voir l’érection de l’humain, pas plus que le désir dans ses iris grises. Tenant toujours la main du brun dans la sienne, il le tira jusqu’au blond, lequel il embrassa soudainement.

- J’ai ramené un cadeau amour… Je crois qu’à nous deux, on parviendra à le dévorer complètement…

Son regard chaud se posa de nouveau sur le troisième joueur de cette joute qui ne faisait que commencer. À ses amants maintenant de décider de ce qui se passerait ensuite. Mais peu importe la voie que prendrait les choses, Médrick était près à se plier à toutes leurs exigences et à tous leurs fantasmes. C’était une nuit parfaite pour réaliser l’impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasper Cyres

Lycan Libre
Lycan Libre


Messages : 357
Points : 1061
Niveau de puissance : Loup
Emploi et loisir : faire chier l'peuple

Feuille de personnage
Âge: 24
Taille:
Emploi: Actionnaire

MessageSujet: Re: Le début d'une erreur (PV: Bryan, Médrick, Jasper ) Dim 27 Nov - 21:26

Un bon bain, une bonne compagnie et cela c’est sans compter le plus belle ange au monde. J’ai du mal à croire que ma petite sortie nocturne soit devenu aussi chaude. En plus je suis tellement heureux d’avoir été présent pour aider Médrick dans un moment où il en a eue besoin. De le voir me suivre tendrement dans cette eau douce et chaude, me fit tourner la tête de plusieurs tous d’un seul coup. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai beaucoup de mal à garder mes pensé clair. Mes réactions sont toujours aussi aiguisé, car je lui ai évité de perdre pied dans un réaction instinctive. Le problème est que je n’arrive pas à savoir ce qui m’a mené à cette situation… AH!!! Oui, j’avais oublié le pétale. J’aurais peut-être pas dû en prend un aussi, mais d’un côté cela aurait été dommage.

Une tempête rapide et gonflé de désire, pris le temps de me retirer le dernier vêtement qui aura eu la malchance de ce trouver sur moi. Je dois dire que j’ai trouvé cela très drôle qu’il dise que je ne sais pas prendre un bain de façon normal. Le plus hilarant est qu’il a, malgré tout, tout à fait raison.

-Je suis tout attentif et prêt à recevoir ma leçon mon ange.

J’ai porté un-peu trop d’attention à mon petit nuage lors de ce dernière instant, car ce n’est qu’au moment où son regard c’est figé vers Bryan que mon propre regard c’est lui aussi rivé dans cette direction. Il n’y a rien à en dire, il y a des étoile dans nos yeux a Médrick et à moi, des étoiles qui crient haut et fort ‘’Je le veux’’. Quoi que, je dirais plutôt que nous le voulons et qu’il n’y a plus de doute sur cette soirée. Il n’est même plus question de lui laisser le choix, il va venir nous rejoindre dans l’eau même si il faut que je le traîne de force.

Je crois que mon amant a la même attente, car il n’a pas pris longtemps à sortir de l’eau pour aller saluer ce nouvel arrivant. J’aurais dû m’en douté à cause de son métier, mais c’est autre chose de le voir en vrai. En plus, je trouve très drôle de voir mon ange sur Bryan, comme s’il était une proie, alors que nous avons passé la nuit à nous enfuir et qu’il est le seul à être vraiment humain ici. Quoi qu’il en soit mes yeux n’arrive juste pas à se détacher de cette scène sublime. Je me bats un-peu contre mes instincts, car je ne dois pas me laisser trop emporté par ce que je vois, mais j’ai l’impression d’être un loup en chaleur.

-MMMM Bryan tu aurais pas dû nous cacher ça!!! Il va falloir t’éduquer.

Je crois que cette tempête d’émotion a la même idée en tête, déjà qu’il lui arrache presque son pantalon sur le corps… pas grave je lui en trouverai un autre au matin. Je ne veux rien manquer de cette scène sans égale et surtout j’y prend beaucoup de plaisir moi-même. Je dirais même que mon corps n’arrive plus à cacher son excitation et que mon bâton de plaisir ne ce contrôle plus. Son visage toujours plus proche de son nouveau jouet, j’attends avec impatience le moment où il le prendra, pour voir la première réaction de Bryan. Après tout il a pris le pétale, donc ses sensation vont être à l’extrême de ce qu’une personne peut ressentir. Je ne sais même pas s’il va tenir sur ses jambes, moi-même j’aurais beaucoup de mal et je sais a quoi m’attendre.

Malheureusement et heureusement pour moi, cela ne ce fis pas, car Médrick a eu une idée très lumineuse. Il est revenu vers moi en tirant avec lui l’œuvre de ses désires les plus ressent et il posa sur mes lèvres un tendre baisé. tout cela, juste avant de me faire part de ses plans, qui me semblent parfait sur tous les angles. Un petit sourire pris place dans mon visage. Pas un sourire malicieux, juste un sourire très content. Je suis presque sûr que si j’avais ma queue de loup en ce moment elle bougerait de gauche à droite frénétiquement. Un cadeau… j’en ai rarement vu d’aussi beau et c’est sûr qu’on va en profiter.

-Jusqu’à la dernière miette, mon ange.

Je me suis collé doucement a ce beau corps de diamant, en passant doucement mes lèvre proche des siennes. Je vais vraiment le rendre fou.  

-Alors Bryan, que va te faire?


Je me suis mis à passer mes dents sur son oreille tout en descendant doucement jusqu’à son coup trop parfait. J’ai beaucoup de mal à me contenir, car j’ai tellement envie de le mordre partout. Malheureusement, j’ai pas su me contrôler, car j’ai mordu un-peu trop fort le coup de ce pauvre Loup-loup et je lui ai laissé une grosse marque de dents sur la peau. Oups… pas grave. Une idée me traversa l’esprits, ça va être mignons.

-Le grand méchant loup et le petit chaperon gris son là pour toi moi mon beau chasseur. Nous attendons de te faire plaisir.

Je suis descendu vers le beau repas que mon amour nous a apporté. C’est à ce demander ce qui l’a mené sur notre chemin, mais qu’importe le destin. Cela me fera plaisir de profité de la situation, mais je dois faire attention de ne pas laisser mes instincts animal jouer trop fort sur mes actions. Je me suis mis à le savourer tout en laissant tout la place pour que mon ange en profite aussi. a deux il aura bien plus de plaisir. Je ne sais pas s’il est habituer, mais je sens qu’un océan et une tempête vont s’unir pour lui donner une expérience inoubliable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le début d'une erreur (PV: Bryan, Médrick, Jasper ) Aujourd'hui à 2:47

Revenir en haut Aller en bas
Le début d'une erreur (PV: Bryan, Médrick, Jasper )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» marc, mon ami, tu as commis une erreur:::
» Bryan Ryan
» Des missiles nucléaires volent ils par erreur ?
» Bryan McCabe signe à...
» Signature de contrat - Bryan McCabe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Chez Jasper Cyres-
Sauter vers: