Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

[TERMINÉ] Une petite fringale [PV Darren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Vergil Vacaresco

Viens te faire détester
avatar
Viens te faire détester


Messages : 193
Points : 431
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Tuer les sanguinéreux

Feuille de personnage
Âge: 215 ans
Taille:
Emploi: Gestion du clan

MessageSujet: [TERMINÉ] Une petite fringale [PV Darren] Dim 20 Mar - 10:06

Une petite fringale
PV Darren Robinson et Vergil Vacaresco

Après une courte journée de sommeil, voilà que le soleil ne s'était pas encore couché. Je fus donc obligé trouver occupation d'ici à ce que ce dernier se camoufle complètement derrière l'horizon, et la seule chose que j'eus trouvé à faire fut du ménage. J'avais commencé depuis un moment le ménage de ma chambre. Je ne laisserai pas d'esclave le faire, ce n'était pas à eux de nettoyer la chambre des résidents du manoir, non? Ce fut donc plus fort que moi, je m'étais lancé dans mon nettoyage. Le plancher y avait passé, les vêtements en tri dans mon armoire et tous bien pliés, rangés dans les placards. Mon lit fraîchement changé et bien fait, les volets cachant encore le soleil, attendant patiemment que ce dernier disparaisse pour les ouvrir et laisser entrer la lueur de la lune dans cette pièce un peu trop claire à mon goût. Pour le moment, mon lustre tamisait la lumière agréablement dans la pièce, attendant que la lune fasse le boulot.

J'avais faim... en fait, j'étais gourmand. Je ne pouvais pas dire que j'avais faim vraiment puisque je mangeais souvent sans raison... mon dernier repas remontant à deux jours auparavant sur l'un des humains alors qu'en temps normal je pouvais passer des mois sans me nourrir. Je l'avais vécu à la dure, par le passé... et malgré que le sang coulait à flot dans les guerres, j'avais su me passer de bien des repas... du moins, j'en étais forcé, ce qui a fait de moi l'un des vampires les plus tolérants à la faim.

Mon repas préféré... le petit Darren, il était très appétissant, je ne sais pas ce que je lui trouvais mais son sang goûtait particulièrement bon. Probablement qu'il est l'un des rares du manoir à prendre le temps de se faire des repas complets, les autres étant plutôt à manger la première chose qui leur tombe sous la dent... et étant le chef de ce manoir, j'avais droit au meilleur repas, non?

C'est donc avec enthousiasme que je franchis le seuil de porte de ma chambre, m'étirant comme jamais auparavant. Mes cheveux plus ou moins coiffés, mon regard était légèrement aveuglé par le surplus de lumière présent dans le couloir. Fièrement vêtu de mes pantalons noirs habituels ainsi que d'un chandail noir et neutre, je n'avais pas prit la peine de mettre mes gants, ni mon trenchcoat de cuir, et encore moins mes armes et ma ceinture. Je ne voyais pas l'utilité de toute cette artillerie inutile dans mon propre chez-moi. Descendant finalement les escaliers et aboutissant dans le hall, je me rendis dans le salon. Mes yeux rubis filèrent à la course en voyant le jeune Darren assis sur l'un des canapé, rivé sur la télévision. Je ne pus m'empêcher de regarder ce dernier, et même venir m'asseoir sur l'autre canapé à côté, m'y écrasant. Je ne croyais pas le trouver si facilement, je pensais devoir le chercher...


«Bonsoir.»

N'étant pas du type très bavard, je préférais rester ici à attendre qu'il me dise bonjour également, préférant ne pas entamer de conversation. Lorsque son regard se retournera, la première chose qu'il verra sera mon corps lourdement écrasé sur le canapé, les bras croisés, mon regard rubis rivé vers lui ainsi que mes canines clairement visibles entre mes lèvres, attendant patiemment qu'il réalise ce que j'étais sur le point de faire. Oui oui, me nourrir sur ce dernier était sûrement mon plan premier... mais deux questions s'élevaient...

Premièrement, reste à savoir si quelqu'un était passé par là auparavant... mais je ne crois pas puisque mon regard scruta son cou, sans déceler aucune marque visible à part celle que je lui avais fait il y a deux jours de cela. C'est bien, les membres respectent les territoires.

Deuxièmement... Les dernières fois, j'avais cherché Darren. Il s'était caché. Il me rend parfois la chose bien difficile, mais cette fois-ci, plutôt que je l'avoir si facilement puisqu'il est maintenant devant moi, j'étais bien motivé à le laisser se soumettre. Oui oui, attendre qu'il vienne à moi se proposer. Ma faim était clairement visible, alors... voyons voir s'il avait compris le message... et voyons voir s'il allait s'entêter à disparaître, fuir... et si j'allais devoir m'y prendre de force sur lui.

J'avais hâte de voir sa réaction.



Codage par Damian Black

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Fiche ..  ♦  .. Suivi RP  ..  ♦  .. Liens  .. ♦ ..   Voice  .. ♦  .. # bf0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Invité

Invité



MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Une petite fringale [PV Darren] Dim 20 Mar - 11:15


Elle n'a qu'une petite fringale la sangsue...


PV Vergil et Darren

J'étais là, à dormir sur le canapé. Trop paresseux pour monter à ma chambre, je m'y étais endormi en regardant la TV. La journée c'était tranquille dans le manoir, je n'avais guère le choix de m'habituer à un horaire de nuit à cause des autres vampires qui dormait le jour et vivait la nuit. L'avais rien à faire au manoir, le ménage avait été fait, le ramassage également, j'avais mangé et les auters humains du manoir avait également été nourris, il n'y avait pratiquement plus rien à foutre.

Si ce n'était que moi, je me serais barré sur le coup, j'aurais été profiter du peu de soleil que je peux voir depuis mon début en tant qu'esclave ici... mais non, je m'étais endormi ici comme un gosse s'endormant après s'être goinfré dans les bonbons. De toute façon, je n'ai pas la permission de sortir comme ça. La seule pouvant me faire sortir est Evelyne Salt, et ce en échange de quelques gouttes de sang lorsqu'elle en avait besoin.. et c'est à savoir si cette gonzesse était présente dans le manoir. N'en étant pas sûr et préférant refuser de m'aventurer dans un risque quelconque de voir mon cou s'infliger d'autres marques d'appartenance, j'avais préféré m'endormir et me reposer un peu.

J'avais entendu les escaliers grincer sous les pas de Vergil. C'est ce qui m'avait réveillé et si ce n'était que moi, j'me serais cassé dans le sous-sol mais l'était trop tard pour fuir comme ça Vergil était déjà dans le salon. Si je serais parti en courant, je me serais sûrement éclaté la figure après lui avoir foncé dedans, j'ai donc bien fait de rester assis!! N'empêche, j'étais aussi cuit qu'un pauvre jambon qu'on avait oublié dans le four!! Mon regard était rivé sur la TV, les médias hantant celle-ci avec leurs nouvelles à la con dénonçant la violence entre race.. une nouvelle sorte de racisme? Ça ressemblait à ça de la façon dont elle en parlait. Je cohabitais avec des vampires, et ce n'était pas si mal que ça alors je me demandais où ces gens prenaient toutes leurs haine envers ces créatures de la nuit. La voix de Vergil s'éleva, me surprenant légèrement.. me souhaitant bonsoir. Cela me surprenait, il n'était pas d'habitudes bavardes en temps normal.
«Bonsoir.»

Oui, cela a été la seule chose que j'avais trouvé à répondre. Même si ça faisait un bail que j'habitais avec eux et que j'avais trouvé habitude à me faire mordre et à servir de steak sur pattes pour toutes ces créatures assoiffés de sang ici, Vergil me faisait toujours aussi froid dans le dos. Mon regard avait finalement regardé le sien.. son regard lourd, ses canines sorties, sa mâchoire puissante prête à mordre la première chose qui lui tomberait sous les crocs.. Je n'avais pu endurer le regard lourd de mon supérieur que le mien fut forcé de se retourner vers la table. Purée, je ne pouvais pas rester calme une seule fois en sa compagnie?? De toute façon, à quoi cela rimerait de rester calme avec ce monstre sanguinaire?

Je me demandais ce qu'il allait me demander, ce qu'il allait me dire... Pourquoi était-il assis là, sur le canapé à côté de moi à me fixer comme ça? Il voulait me mordre? il avait la dalle? Un frisson m'avait rapidement traversé l'échine, parcourant tout mon dos, me mettant des plus mal à l'aise. J'étais crispé, je ne pouvais m'en empêcher. Je ne savais pas où tout cela rimait, et je craignais le pire. Encore une putain de cicatrice dans mon cou? Ça ne me surprendrais pas. Cependant, comment m'en assurer? Je n'allais tout de même pas lui demander la question comme ça.. j'avais encore trop de fierté pour m'offrir comme ça à un vampire, et je n'avais pas assez de courage pour lui demander tout ça!! Mes mains crispés sur mes cuisses, mon regard vide fixé sur la carpette du salon, j'attendais patiemment la suite des choses.
©IZA
Revenir en haut Aller en bas
Vergil Vacaresco

Viens te faire détester
avatar
Viens te faire détester


Messages : 193
Points : 431
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Tuer les sanguinéreux

Feuille de personnage
Âge: 215 ans
Taille:
Emploi: Gestion du clan

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Une petite fringale [PV Darren] Dim 20 Mar - 13:03

T'as de quoi combler ma faim, l'humain?
PV Darren Robinson et Vergil Vacaresco

Mon regard fixait attentivement ma future et habituelle victime. Chaque mouvement serait décelé. Je voyais ses veines bouger sous la tension de ses nerfs. Le stress en lui, je le ressentais. Ses mains qui se contractaient, je les voyais. Son rythme cardiaque s'accélérant, je l'entendais. Il ne pouvait rien me cacher... rien. Il était cuit, fait comme un rat. Je n'allais pas négliger de lui remettre tous ces points en pleine face par pure sadisme lorsqu'il m'adressera la parole la prochaine fois... et ce fut pour bientôt.

Il m'accueilla dans le salon d'un simple bonsoir, répondant au mien donc avec autant de simplicité. Je ne savais plus trop quoi penser de ceci, je n'avais le goût que de le frapper. Il n'aurait pas pur se proposer? Venir me voir, se soumettre à moi... me donner son cou...? Non, il va encore falloir que je le force... Il a peur de moi et je le sais, je le sens. Il ne peut me le cacher. Un sourire s'étira finalement sur mes lèvres, détournant le regard quelques instants vers la télé que je m'empressai d'éteindre avec la manette qui était sur la table centrale. Je me redressai, appuyant mes coudes sur mes genoux, le regardant. Réflchissant lentement à moi-même, je constatai rapidement que j'étais peut-être un peu trop impatient... simplement uen trentaine de secondes s'étaient écroulés depuis mon arrivée dans la pièce.


«Viens ici.»

Simple, court, et tout y était. C'était un ordre, et s'il ne venait pas s'asseoir sur la place libre de mon canapé, c'est moi qui allait occuper la sienne, et il n'allait pas aimer ma présence... déjà qu'il me déteste. J'allais tenter de le convaincre, de parler avec lui, de socialiser un peu avant de passer à l'acte.... Je n'allais pas le mordre dans le salon, j'allais être forcé à le monter à l'étage pour qu'il se repose... puisque je ne comptais pas y aller de main morte. Cependant, je verrai s'il propose lui-même d'aller dans sa chambre pour m'épargner de devoir le porter jusque là. Il est petit et léger, mais c'est quand-même chiant de devoir le retourner à tous les fois où je le mords parce que je ne sais pas quand m'arrêter. Si je socialise avec, peut-être acceptera-t-il se soumettre à mes crocs, qui sait.

D'ailleurs, il faudrait que je ralentisse un peu sur ce genre de sadisme. J'ai tué un humain la semaine dernière et Dracula ne l'a vraiment pas aimé ce coup là... et il me l'avait fait comprendre. Cela faisait très longtemps que je n'y avais pas goûté, et disons que la tresse de cuir ne me manquait pas personnellement... heureusement que ma guérison se fait vite sinon certaine personnes ici se serait inquiété. Si je voulais rester en vie je ferais mieux de faire attention et rester prudent. Heureusement que l'humaine en question que j'avais tuée n'était pas un membre du clan, mais bien une femme plutôt mignonne trouvée dans la rue et dont je me sentais horriblement sadique envers elle... pour je ne sais quel raison.



Codage par Damian Black

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Fiche ..  ♦  .. Suivi RP  ..  ♦  .. Liens  .. ♦ ..   Voice  .. ♦  .. # bf0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Invité

Invité



MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Une petite fringale [PV Darren] Ven 25 Mar - 9:55


Elle n'a qu'une petite fringale la sangsue...


PV Vergil et Darren

Il me regardait. Moi, je ne le regardais pas... je le craignais, il me faisait peur. Il me lançait l'un de ses regards qu'il portait constamment lorsqu'on me considérais comme un steak. Il me lança rapidement un ordre, celle de venir près de lui. Il est fou? Je n'allais même pas être en mesure de m'y rendre, c'était beau si j'étais encore sur le canapé!! J'allais me lever et mes jambes tremblantes allait me faire tomber comme une meuf cassant ses talons hauts!! Hors de question que je vive cette humiliation J'aurais préféré de loin rester assis le fessier au chaud sur le canapé!!

Son regard insistant, lourd, je ne pouvais le soutenir. J'avais donc fini par accepter mon triste et humiliant sort, de me lever, lentement, m'avançant les jambes tremblantes vers lui, m'assoyant sur le canapé à ses côtés. Ouvrant finalement les yeux, je pus constater que je n'avais pas fait de boulettes encore: j'étais bien assis à côté de lui. Les limites de mon humiliation n'allait donc pas être dépassées!! Heureusement. Par contre, sa forte présence à mes côtés, je ne savais toujours pas comment l'y réagir, j'avais le goût de partir en courant. Comment faire pour courir avec des cannes mollasonnes à la place des jambes??
«qu'est-ce qu'il y a??»

Qu'est-ce qu'il y a? QU'EST-CE QU'IL Y A? C'est évident, non?? Pourtant je le savais, je me trouvais aussi innocent qu'un gosse de cinq ans surprenant ses parents au lit. Et voilà que maintenant je paniquais! Intérieurement bien sûr, tentant de laisser mon ton de voix le plus détendu possible... mes muscles étaient crispés, mon rythme cardiaque se débattait comme pas possible, j'étais rouge de honte comme si je serais bêtement tombé la face dans la peinture, je tremblais comme un cabot venant de se faire gronder... et j'avais le culot de lui demander ce qu'il avait? Je savais clairement ce qu'il y avait. Il allait me mordre et me prendre pour son repas de la journée... comme à presque tous les jours, quoi. J'allais finir pâte molle dans ses bras, incapable de me redresser, il allait devoir me porter à ma chambre... la honte, quoi?
«Désolé... ma question était... ridicule.»

Oui oui, ça valait des excuses. Si je ne lui en offrait pas, il allait sûrement me sermonner un truc du gnre «tu ne sais pas ce qu'il y a? Mais que tu es innocent!» et je savais clairement comment le tout allait aboutir. Le regard rivé vers le feu qui pétillait dans le foyer, l'envie ne manquait pas de me barrer le plus loin possible de cette maudite pièce, espérant que ce putain de mec ne me suive pas... mais malheureusement, ce n'était pas une morsure qui m'attendais si j'osais fuir ainsi, mais bien la mort.
©IZA
Revenir en haut Aller en bas
Vergil Vacaresco

Viens te faire détester
avatar
Viens te faire détester


Messages : 193
Points : 431
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Tuer les sanguinéreux

Feuille de personnage
Âge: 215 ans
Taille:
Emploi: Gestion du clan

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Une petite fringale [PV Darren] Sam 26 Mar - 10:24

T'as de quoi combler ma faim, l'humain?
PV Darren Robinson et Vergil Vacaresco

Cela lui prit un petit instant avant d'être en mesure de venir faire un tour vers moi. Mon regard le suivait, il était lent, et semblait craindre quelque chose. Mes yeux rubis lui offrait un regard sombre, mais déterminé, lourd, et mon insistance était bien présente. L'absence de sourire venait lui confirmer mon état habituelle : qu'il ne vienne pas me faire chier sinon je le vide de son sang. Oui, en temps normal, s'il ose venir me faire chier ou tenter de partir en courant, ou peu importe, c'est une solide morsure qui l'attend.

Mon regard sombre se riva vers le mur lorsque ce dernier me posa la question sur ce qu je voulais. Lâchant un soupir, je n'en revenais simplement pas qu'il ait posé la question! Heureusement qu'il s'était rattrapé et justifié..... et excusé... au moins, je l'aurai épargné de la violence dont j'aurais fait preuve s'il ne se serait pas excusé. Un léger sourire s'étira sur mes lèvres, ayant remarqué qu'il semblait avoir compris c'est qui, qui dirige ici.


«Bon, et bien...»

Je finis par me redresser debout, de toute ma hauteur, m'étirant un peu question de me mettre à l'aise. Mon regard sombre se retourna vers le fond de la pièce, me rendant aux volets pour fermer ces derniers. Le soleil semblait vouloir percer lentement les rideaux, maintenant plus suffisant, je fermai les volets rapidement pour me retourner tout aussi rapidement vers mon esclave, le gardant à l'oeil pour qu'il ne s'enfuit pas. Mes pas s'approchèrent ensuite d'un pas très rapide vers lui. Ma main saisit son menton, relevant sa tête vers la mienne, et mes yeux de feu fouillait son cou à la recherche d'une place où les marques n'étaient plus visibles.

Ayant trouvé une place, je repoussai Darren vers le dossier du canapé, l'y accotant fermement le dos de ce dernier pour déposer un genou sur le canapé d'un côté de lui, l'autre genou allant se poser de l'autre côté de son corps. Ma main saisit ses cheveux, fermement, écartant doucement sa tête pour laisser toute cette peau visible sous mon nez. L'Envie était présente, les canines étaient clairement sorties, visibles, et si mes yeux auraient été plus rouges que cela, ils auraient sûrement été le sang lui-même.


«T'es prêt? »

Souffle court, à son oreille, laissant l'air hanter cette dernière. Mes lèvres heurtaient doucement son lobe comme je parlais, et ce, en attendant sa permission. Certes je l'aurais mordu comme ça, un esclave n'a pas de permission à donner à un humain... mais si je le mord à ma guise, c'est Dracula qui va me mordre. Lâchant dès lors un léger soupir d'impatience à son oreille, attendant encore son accord, les yeux fermés, la langue parcourant lentement les nerfs de son cou, mes lèvres chatouillant sa peau...

Allait-il me laisser le mordre, à la fin?



Codage par Damian Black

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Fiche ..  ♦  .. Suivi RP  ..  ♦  .. Liens  .. ♦ ..   Voice  .. ♦  .. # bf0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Invité

Invité



MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Une petite fringale [PV Darren] Mar 29 Mar - 9:38


Elle n'a qu'une petite fringale la sangsue...


PV Vergil et Darren

Son sourire s'était étiré de façon plutôt sadique, me refilant tous les frissons possibles. Et voilà, j'étais cuit. Il avait compris, il s'était levé, il s'était étiré, et moi, j'étais là assis à fixer le plancher comme un gosse en train de se faire chicaner!! C'était tellement malaisant, la seule chose que je voulais faire était de me barrer d'ici le plus tôt possible!! Je me serais volatilisé sur place si je l'aurais pu!! Il fila vers les volets pour les refermer, ce qui aurait pu me donner le temps de filer.. mais je tenais plus à ma vie que cela, alors j'avais préféré attendre patiemment sur le canapé, avec pour seul compagnon l'angoisse d'un esclave attendant les coups de son bourreau. Sa main avait saisi mon menton, redressant mon regard perturbé vers son visage, ses iris fouillant semblerait-il ma nuque. Il se recherchait un endroit où se foutre les dents?? Il chercherait longtemps, mon cou était bourré de plaies.. et très rares sont ceux qui ont osé trouer mon cou autre que lui-même. La seule qui en avait eu droit formelle était Evelyne, et encore, elle le faisait uniquement une fois par trois semaines environ, quoi.. quand elle a vraiment faim, et non quand elle a envie de manger, comme cette sadique sangsue qui me sert de maître.

J'avais rapidement senti ses mains puis mon dos se plaquer contre le dossier du canapé, signe qu'il était prêt. Il avait perdu que très peu de temps à embarquer sur moi, de me plaquer et me forcer à rester adossé au canapé. Mes cheveux s'était tiré d'eux-mêmes, laissant littéralement mon point faible à portée de la main. Mes mains s'était crispé sur les cuisses de mon maître, étant la seule place où je pouvais les mettre. Le souffle coupé, les yeux fermés, j'étais prêt à ressentir cette affreuse douleur encore une fois.. Il me soufflait à l'oreille, il me foutait de plus en plus mal à l'aise. J'avais de plus en plus le goût de disparaître à cet instant même. Je paniquais, l'angoisse me hantait, c'était visible, clair. J'étais pourtant pas un trouillard, j'aurais été sensé m'y adapter, m'y faire depuis tout ce temps.. pourquoi avec lui c'est toujours la même histoire?
Soupirant d'un souffle tremblant, je sentais les lèvres de Vergil se balader sur ma peau, me refilant toutes sortes de frissons malaisants, comme il me demandait si j'étais prêt. Certes la réponse serait non, et il a osé me demander la question quand-même?? Il se foutait de moi ce mec?? J'avais vraiment l'impression d'être une marionnette, un simple jouet, un repas servi sur un plateau d'argent.. un bout de viande ambulant, quoi? Les dents serrés, les poings serrés, les yeux fermés, c'est une voix tremblante que j'avais su lui exprimer le seul mot qui me venait à l'esprit de sortir par une situation pareil et où ma vie est en jeu:
«oui....»

si je ne disais pas oui, il allait le faire quand-même. Si je ne lui disais pas oui, il allait sûrement être encore plus violent, comme quoi je ne suis pas prêt à offrir mon sang au chef du clan.. et hors de question que j'endure ses crises de gamins en manque de sucre, ou de meuf en manque de sexe. J'ai donc fait ça court, simple, et qui allait sûrement être le moins pénible pour moi.. mais quand-même, il faisait exprès de me demander cela, il faisait exprès de me pousser jusque là.. La journée où je pourrai mettre la main sur Dracula, je vais lui dire tout ce qui se passe entre ses mains!!
©IZA

Revenir en haut Aller en bas
Vergil Vacaresco

Viens te faire détester
avatar
Viens te faire détester


Messages : 193
Points : 431
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Tuer les sanguinéreux

Feuille de personnage
Âge: 215 ans
Taille:
Emploi: Gestion du clan

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Une petite fringale [PV Darren] Lun 11 Avr - 11:06

T'as de quoi combler ma faim, l'humain?
PV Darren Robinson et Vergil Vacaresco

J'entendais son souffle court, je sentais sa panique, je savais qu'il n'était pas prêt... mais qui sait, je m'en foutais, de son avis. J'avais donc affiché un léger rictus sur mes lèvres en entendant son mince et peine audible «oui» qu'il m'avait probablement lâché avec tant de regret. Ma main situé dans ses cheveux tenair fermement ces derniers pour garder son cou le plus dégagé possible, et je gardais son petit corps bien immobile sous le mien, immobilisé également contre le dossier du canapé. Il n'allait pas s'en sortir si facilement.

Je laissais ma langue glisser lentement sur sa nuque, le faisant patienter un peu. Je savais clairement ce qu'il désirait, que tout soit terminé le plus vite possible. Et moi, je voulais le tout lent, somptueux, et c'est donc la raison pour laquelle je léchais lentement sa peau, mordillant cette section encore inerte de sa nuque, embrassant même par moment en laissant filer mes lèvres doucement sur sa peau, titillant son lobe d'oreille question de lui foutre frissons plaisants et peur déplaisante. J'allais le mêler dans ses sensations. Ma main libre baladait lentement sur son torse, se rendant dans son dos pour y laisser un léger coup de griffe, ramenant ma main avec douceur devant passant même par moment près des zones sensibles de ce buste alléchant. Étant assis sur lui, je saurai bien assez tôt quel des deux sensations gagnerait chez lui... le plaisir, ou la panique?


Je finis par abandonner moi-même cette idée, me laissant envahie qui gagnait en moi. Enfonçant finalement mes crocs dans sa peau, je sentais tous les muscles de son cou se tendre, je sentais le sang, et rapidement, je sentis ce nectar vital couler entre mes lèvres. Ce fut plus fort que moi: je pris deux, trois bonnes gorgées, avant de finalement me séparer de cette plaie, léchant le sang qui y coulait, et essuyant du revers la coulisse qui s'était formé sur le bord de ma lèvre avant qu'elle ne tombe sur nous ou encore sur le canapé. Du sang, ça fait des taches, sur du tissu, vous savez?

«Allez, bonne nuit.»

Je quittais le salon, rapidement, comme ça. Direction ma chambre, j'avais assez bu, j'étais amplement satisfait pour le moment..... et bien que la gourmandise me dictait autre chose, et bah tant pis, je ne pouvais pas me permettre de continuer de boire sur lui j'allais finir par le tuer, mon but n'étant pas de tuer mes esclaves, non? 'fin bref, j'allais dans ma chambre, m'écraser, fermer et verrouiller ma porte. Je me mettais en pyjama, et puis pouf, le sommeil m'avait assez rapidement emporté. Faut croire que le sommeil se faisait rare ces temps-ci!

Codage par Damian Black

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Fiche ..  ♦  .. Suivi RP  ..  ♦  .. Liens  .. ♦ ..   Voice  .. ♦  .. # bf0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Une petite fringale [PV Darren]

Revenir en haut Aller en bas
[TERMINÉ] Une petite fringale [PV Darren]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminé] Une petite soif ? [PV Kantaro]
» Petite fringale au milieu de la nuit. [Elanore d'Odelian]
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )
» Une petite victime qui passait par là. (Jann) (terminé)
» Murasaki Kuroichi Une petite femme au sang chaud [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Manoir Ancestral-
Sauter vers: