Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

ABANDON Who's there? [PV Evelyne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: ABANDON Who's there? [PV Evelyne] Lun 22 Fév - 15:09


    Hazel souffla doucement, à l’affût. Les couloirs de l’appartement dans lequel elle venait de s’infiltrer sentaient le tabac, et les moquettes qui couvraient le sol imbibées d’humidité. Elle s’arrêta au seuil de la salle de bain, observa son reflet dans le miroir adjacent. Ses cheveux humides couvraient sa poitrine, laissant quelques gouttes glisser sur sa peau d’albâtre. Il fallait qu’elle parte vite, le propriétaire risquait de rentrer d’une minute à l’autre. En moins de dix minutes, la jeune femme s’était vêtue d’un jean noir et d’un gros pull de laine blanc. Un simili en cuir couvrait ses épaules et elle avait séché ses cheveux, coiffés en deux grosses nattes tombantes et sauvages. Se jetant fébrilement sur la porte d’entrée, elle jeta un dernier coup d’œil derrière elle. L’appartement semblait comme neuf, comme si jamais elle n’y avait mis les pieds. Elle avait sagement rangé toutes les serviettes à leurs endroits initiaux, essuyé toute trace de passage et avait fermé toutes les fenêtres afin de restaurer l’odeur de renfermé qui planait lorsqu’elle était rentrée. ~Lorsqu’Hazel regagna la rue principale, la nuit était tombée sur Londres. De lourds nuages couvraient une lune partielle et une myriade d’étoiles qui scintillaient doucement. Elle leva le nez vers le ciel en soupirant, et sentit quelqu’un lui bousculer l’épaule. Elle entendit une voix jurer sur son passage, et lorsqu’elle détourna le regard vers la personne qui venait de la bousculer, un sourire de soulagement balaya son visage. Il s’agissait du propriétaire en question, qui rentrait du travail. Elle avait pisté son appartement depuis plus d’une semaine et avait calculé ses heures de sortie avec précision – de telle sorte qu’elle pouvait parfois s’introduire chez lui pour se laver, et manger un morceau. A cette simple idée, son ventre se mit à gronder. Elle avait ouvert le frigo pour ne découvrir que des légumes prédécoupés et une tranche de saumon. Ce n’était pas assez pour voler avec délicatesse, sans preuve. Elle saliva et passa sa langue sur sa lèvre inférieure. Une irrépressible envie de manger de la viande crue l’avait assaillie, mais elle n’avait pas les moyens de s’offrir un steak frais. Le job de plongeuse ne lui était pas suffisant pour survenir à ce besoin pourtant essentiel ; elle ne pouvait cependant se permettre de trouver quelque chose de plus stable, sans quoi quelqu’un finirait par la remarquer. Elle avait l’habitude. Hazel bifurqua sur une petite ruelle sombre, faiblement éclairée par des belvédères au style ancien. Elle ne savait pas où elle allait, ni pourquoi elle y allait. Elle leva les yeux sur les bâtiments qui l’entouraient. Il y avait peut-être ici un hôtel peu cher où elle pourrait passer la nuit, sans crainte, et où on ne lui poserait pas de question. Une odeur peu agréable et familière vint lui chatouiller les narines, lui coupant tout envie de manger. Une rance odeur de viande morte qui lui retourna l’estomac, réveillant en elle un instinct de fuite instantané. L’adrénaline avait d’ors et déjà réveillé ses sens lorsqu’elle murmura doucement dans l’écho de la nuit.- Qui est là ?

Revenir en haut Aller en bas
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 1956
Points : 2088
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille: 5p6
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: ABANDON Who's there? [PV Evelyne] Mar 23 Fév - 9:52

Il était 22h30, l’obscurité avait pris possession de Londre depuis quelques heures déjà. J’étais étendue dans mon lit, nue et sans aucune motivation visible de me lever de celui-ci.  Je me partis un décompte mentalement, et me mettais en position assise au chiffre 3. Je devais me lever, si je voulais un jour finalement touché mon argent pour le contrat que j’avais effectué il y a quelques semaines déjà.

J’avais eu le mandat d’aller assassiner froidement un pauvre homme, d’une vingtaine d’année. C’était un pauvre humain et je me rappelle encore de son regard apeuré par la mort lorsque j’enfonçais ma lame dans son cœur. Le pire dans la situation? Je ne ressentais aucun remord à l’avoir regardé dans les yeux alors que la lumière de la vie quittait ceux-ci. Je me levais finalement et m’habillait. Je portais un simple Jean noir, un t-shirt moulant blanc en dessous et une veste noire en cuir par-dessus. Celle-ci à un capuchon, ce qui est plutôt pratique. Je plaçais comme à mon habitude mon arme le long de ma colonne vertébrale et plaçais mes cheveux de façon à cacher le manche. J’y avais insérer 10 munitions en argent bien normal aujourd’hui.

Je me regardai ensuite dans le miroir, j’avais l’air d’une femme de 20 ans un peu plus normal, habillé dans ses vêtements. C’était exactement le résultat désiré. Je sortais ensuite de mon loft et m’assurait de bien barrer le tout. Je devais aller rejoindre Samson dans une petite ruelle à environs 15 minutes de marche, ce qui était bien pour moi puisque je n’avais pas à prendre le transport en commun.

Samson était le client. Celui qui m’avait demandé d’effectuer le contrat. À en juger par ce que j’avais vu, il y avait une fille dans la situation et deux hommes. Je pouvais donc en déduire que cela devait être un cas typique de jalousie à l’intérieur d’une relation conjugale. Sur le 5000$ que je lui avais chargé, puisque la cible n’était qu’un faible humain, il m’avait remboursé 2500$. Il me devait encore la moitié de l’argent. Je me rappelais encore son regard, apeuré, heureux et remplit de remord lorsque je lui avais demandé l’argent une fois le travail accomplis. Il avait semblé à ce moment regretté de m’avoir demandé ce service, et il n’avait pas amené tout l’argent avec lui non plus pour le paiement. Comme si, lorsqu’il avait fait la demande, il était sous l’effet de l’alcool et qu’il n’avait pas réfléchit à la répercussion et coût d’un tel service.

Peu importe, j’espérais que cela lui serve de leçon pour le future. Je tues pour gagner ma vie, mais ne le fait pas par plaisir. Lorsque je tue, j’aime que les raisons soient un minimum plus justifié qu’une simple crise de jalousie. J’arrivais finalement dans la ruelle. J’avais marché vite et j’étais en avance. Je montais dans un escalier de la ruelle et montait en hauteur. Je m’assis ensuite sur le patio, de je ne sais pas qui, mais à en juger la porte derrière moi cela devait être un bloc remplit d’appartement.

Au bout de la ruelle, je vis finalement apparaître Samson. Avec son air coupable, plein de remord et ses cheveux gras. Probablement qu’il ne dormait plus aussi bien la nuit vue les cernes dessous ses yeux. Il arriva presque en dessous de moi et regarda nerveusement autour de lui, à ma recherche.  Je m’étais mon capuchon, pour cacher mon visage, et me laissais tomber gracieusement à côté de lui. Je me relevais et le regardais à travers l’ombre de mon capuchon, je lui dis,

-As-tu mon argent? Cela fait déjà 3 semaine, Samson, que j’ai arraché la vie à ce pauvre homme.

-Ph… Ph… Phantom! Oui, non! Oui j’ai ton argent.

Je lui tendais alors ma main, ou il m’y remit une liasse de billet. Je regardais rapidement le compte, le 2500$ semblait y être. Je me demandais à ce moment, si n’avait pas demandé un prêt à la banque pour me rembourser. Il regarda le bout de la ruelle d’un air anxieux, puis moi et me demanda,

-Vous pensez que vous pourriez m’escorter jusqu’à chez moi? Londre la nuit est… terrifiante…


Je lui dis alors d’une voix bien calme,

-As-tu 500$ sur toi?

À ce moment, je sentie une odeur familière venant de l’autre côté de la ruelle, celle du loup. Samson, pour sa part, parti aussitôt en courant par où il était venu. Je vis une ombre, plus loin dans la ruelle. Je retirais mon capuchon, montrant mon visage à nouveau. Je rangeais l’argent dans une poche intérieur de ma veste et me dirigeait lentement vers l’odeur et l’ombre en question. Une voix, plutôt jeune, demanda qui était là. L’odeur de Lycan augmentait aussi.

Sans même chercher à me cacher, je m’avançais lentement vers elle, d’un pas calme et gardant les mains à découvert, meilleur façon de ne pas avoir l’air menaçante! Je pouvais, par son non-verbale observer sa nervosité. Avec de la chance, je n’aurais pas à me battre ce soir! J’arrivais finalement à une distance raisonnable de la lycan. Je lui fis un petit sourire en coin et lui dit d’une voix enjoué,

-Je suis là! Je ne suis pas ici pour chercher les ennuie non plus… Toi, quel sont tes intentions jeune Lycan?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: ABANDON Who's there? [PV Evelyne] Mar 23 Fév - 15:22

    Le sang d’Hazel palpitait dans ses veines, chaud et énervé – fébrilement pompé par un cœur qui s’était mis à battre la mesure de manière irrégulière. Une fine brise lui ramenait l’odeur familière du vampire qui se tenait au loin, dans la découpe d’un rayon tungstène, énervant ses sens.

    Ce n’était évidemment pas le premier vampire qu’elle avait croisé depuis qu’elle avait été confrontée à son enlèvement, treize ans plus tôt. Durant son périple, depuis Bristol et sur toute la côte Ouest de l’Angleterre, la jeune femme avait croisé la route nocturne plus ou moins périlleuse de buveurs de sang. Elle s’entretenait cependant à sagement les éviter, leur présence réveillant en elle des souvenirs sombres et la douce sensation de perdre la mémoire à nouveau. Sa capacité de fuite et de ruse l’avait sortie de bien des dangers – ou de dangers minimes considérant que son esprit farouche la conduisait parfois à fuir dans des circonstances inutiles.

    Hazel frissonna. La vampire s’avançait vers elle doucement, visage et mains dégagées. La silhouette élancée d’une jeune femme sûre d’elle s’arrêta devant elle, souriante. Des traits fins et un regard turquoise la toisait désormais, et la jeune femme se sentit plus décontenancée que jamais. Arquée sur ses jambes, elle passa ses mains dans son écharpe pour se couvrir la nuque, soufflant une brise étouffée de nervosité.

    - Je suis là! Je ne suis pas ici pour chercher les ennuis non plus… Toi, quel sont tes intentions jeune Lycan?

    La vibration de sa voix sonnait vrai. Ses tympans résonnèrent sur l’intonation honnête du vampire qui se tenait désormais devant elle, s’adressant à elle directement. Il n’y avait aucune foule, personne autour d’elles. C’était évidemment une situation nouvelle, elle qui s’attachait à se cacher à chaque instant. Hazel était mitigée, elle ne savait si elle devait répondre. Elle jeta un œil furtif au bâtiment de gauche. Un mur lisse, de la mousse humide. Non, ce n’était pas pratique pour s’enfuir par les toits. Le meilleur moyen de partir serait de se mettre à courir en sens inverse. Elle avait repéré sur son passage une maisonnette retirée aux briques instables et décalées.

    - Je ne veux pas me battre.

    Murmura doucement Hazel, décontenancée par le calme de son ennemi naturel. Figée sur ses jambes prêtes à décollées, elle planta son regard dans celui de son interlocutrice, tel le renard prêt à fuguer.
Revenir en haut Aller en bas
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
Vampire Ancestral


Messages : 1956
Points : 2088
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille: 5p6
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: ABANDON Who's there? [PV Evelyne] Mer 24 Fév - 8:23

J’observais la jeune femme. Un regard effrayé, frissonnante, prête à déguerpir à tout moment. Je pouvais sentir sa nervosité à travers les deux mètres qui nous séparaient et entendre les battements de son cœur, rapide comme s’il battait pour la dernière fois. Peut-être que c’était ce à quoi cette jeune femme réfléchissait? Qui sait.

Je l’a regardais avec un doux sourire. J’observais ses longs cheveux blonds, ses yeux gris et sa frêle masse corporelle. Je ne suis pas porté vers les femmes féminines, mais je devais avouer qu’elle était une très belle femme. Si elle n’avait pas été Lycan j’aurais aisément pu faire usage de charme un peu. Malgré la différence de nos race, je la trouvais tout de même mignonne. La pauvre, elle ressemblait à l’un de ses animaux sur les autoroutes qui regarde les lumières des voitures avant de s’enfuir dans les bois. Je la sentais à la fois figé, mais prête à toute éventualité.

Elle observa le mûr. Humide, plein de moisissure, le meilleur endroit si vous voulez mon avis pour se casser la jambe en tombant en essayant de s’enfuir par là. C’est alors qu’elle murmura doucement, qu’elle ne voulait pas se battre. Je laissais aller à ce moment un soupir joyeux. Lorsque je regardais dans ses yeux, je pouvais y voir un jeune loup, à deux pas de prendre ses jambes à son cou. Elle me fixait dans les yeux et je lui rendais son regard. Je lui répondis avec un sourire sincère,

-Cela tombe plutôt bien, car moi non plus je ne veux pas me battre.

J’utilisais la reformulation, une technique d’écoute active, pour bien lui laisser le temps d’assimiler les informations. Il est vrai que c’est plutôt rare qu’a Londre un Lycan et un Vampire se croisent sans se battre. Pour ma part, je trouve que cela ressemble beaucoup à du racisme. On attaque ce qui nous est différent, voilà pourquoi je ne le faisais qu’avec de bonne raison, ou lorsque de l’argent était en jeu.

Si je faisais un seul mouvement brusque, c’est certain qu’elle allait partait à courir. Je devais la désamorcer un peu, réduire son anxiété. Je m’avançais d’un pas très lent, gardant mes mains dégagé et lui tendis ma main gauche. Je gardais une distance entre nous, lui laissant le choix de faire le dernier pas si elle le désirait. Je lui dis alors d’un ton joyeux,

-Mon nom est Evelyne Salt, je suis à Londre depuis un bon moment déjà. Je ne me rappel pas t’avoir croisé une seule fois, tu es nouvelle dans les parages?

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ABANDON Who's there? [PV Evelyne]

Revenir en haut Aller en bas
ABANDON Who's there? [PV Evelyne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» SALSA CROISEE BICHON ABANDON 3 ANS LA LOUVIERE BELGIQUE
» URGENT ABANDON SHI-TZU 8 ANS LA LOUVIERE BELGIQUE
» Evelyne Loisel [validée]
» L'abandon de Songes et son frère et sa soeur
» Lâcheté et abandon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Rues et ruelles-
Sauter vers: