Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

Vergil emmène des bonnes (ou mauvaises) nouvelles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Vergil Vacaresco

Viens te faire détester
Viens te faire détester


Messages : 188
Points : 201
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Tuer les sanguinéreux

Feuille de personnage
Âge: 215 ans
Taille:
Emploi: Gestion du clan

MessageSujet: Vergil emmène des bonnes (ou mauvaises) nouvelles. Ven 19 Fév - 5:13

VACARESCO VERGIL


Mon Identité

Nom: Vacaresco de mon nom
Prénom:Vergil de mon prénom.
Surnom: -
Âge: 215 ans
Sexe: Masculin
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Pays d'origine: Roumanie
Lieu de naissance: Roumanie
Ma Race

Race: Vampire
Groupe: Clan des ancestraux
Type de naissance: Par transformation - contamination
Intentions: Aider le Comte à revenir parmi nous, aider à gérer le clan Ancestral et détruire les Sanguinaires... tuer Damian de mes mains est mon plus grand souhait.
Supérieur immédiat: Dracula... le seul et l'unique, et je ne laisserai personne d'autre devenir mon supérieur.
Emploi: je suis bien l'un de ceux qui gère ce clan.
Autres*: Il n'y a rien sur moi dont vous devez savoir.


Vous-même

Nom*: Sébastien
Surnom: Seb
Âge: 23 ans
Découverte du forum: Moi-même, voyons!
Fréquence de connexion: 7 jours ~
Autres personnages: Bryan Grey
Autre trucs sur vous*: Je suis l'auteur également de Jean-Philippe thibault : j'ai simplement été rebaptisé ~
Commentaires*: Poulet.
De l'extérieur

Description physique:
Vous voulez en savoir plus sur mon physique? Laissez-moi vous en parler, alors. Commençons donc par ce qui tape le plus à l'oeil lorsqu'on me voit : l'habillement qui recouvre mon corps. Simple chandail noir étant la seule chose raisonnable que l'on trouve en boutique de nos jours, c'est bien ce qui recouvre mon torse la majeure partie du temps. Parfois, un débardeur noir ou foncé, dépendant de la température extérieure. Pour le bas, j'opte toujours pour un pantalon simple et noir, confortable, et un truc qui ne tape pas trop à l'oeil. Puis, que dire de la touche finale à tout ça : un manteau de cuir, m'arrêtant aux genoux, le collet haut, les manches m'arrêtant aux coudes laissant place à mes bras. Parfois, je le remplace par un trenchcoat à manche longues, mais peu importe lequel je porte, mes vêtements sont constamment bourrés de poches multiples, où j'y cache arme à feu, arme blanche, couteau de poches... diverses munitions..... Mes mains sont bien souvent recouvertes de gants de cuirs. Mes chaussures, eux, se constitue à des bottillons. Je porte également des colliers au cou, ceux-ci attirant bien souvent l'oeil de leur métal blanc.

Pour ce qui est de me cheveux, maintenant : ils ne sont pas bien longs, mais ils ne sont pas courts non plus. Leur cascade s'arrête à mes épaules, et ils sont d'un noir mat et sombre. Ils sont dégradés, souvent mal coiffés et ébouriffés d'un peu n'importe quel façon. Mon front est rarement dégagé, mais les mèches y sont suffisamment courtes, laissant place à mon regard constamment fulminant, les sourcils froncés et bien définis, et mes yeux d'un rouge sang constants. Ils sont noirs par moment, quand je suis calme... ce qui est très rare. Mon regard est connu pour être en capacité d'ensorceler quiconque, certaines personnes par ma beauté, d'autre par la crainte qu'ils me portent. Retournons-nous vers mon visage, mes traits doux, l'absence de sourire à mon visage... à l'exception de ceux de sadisme dont je sais faire preuve, ce dernier démontrant mes longues canines acérés qui ne disparaissent pratiquement jamais. Ma mâchoire est assez large, bien définie, ma peau constamment bien rasée, pâle, laiteuse, mais douce et froide, tout comme le reste de mon corps.

Mon corps est bien défini également, des muscles assez bien sculptés pour un vampire, ainsi qu'une peau douce, pâle, mais loin d'être parfaite et lisse. Mon torse est recouvert de cicatrices multiples, ceux de la guerre particulièrement, et une affreuse traverse mon torse, finissant également dans mon dos. celle-ci est la marque de ma renaissance, l'épée qui m'a transpercé et qui aurait été sensé me tuer..... Du haut de mes cent quatre-vingt centimètres et de mon soixante dix-huit kilogrammes, mes épaules hautes et mon dos droit, j'ai un air fier, un attitude digne d'un chef de clan.

De l'intérieur

Description psychologique:
Mon orgueil prend effectivement beaucoup de place dans ma vie. Je ne me laisserai jamais marcher sur les pieds, et tant que Dracula restera dans la pénombre, il me fera un grand plaisir de le servir. C'est bien le seul homme à qui je me permets de me soumettre, et ce, bien parce que personne d'autres me voit dans cet état. Pour ce qui est de tout autres inconnus... quiconque tentera de me surpasser se verra la punition de mourir... atrocement. J'attendrai ses supplices les plus fous, je le pousserai jusqu'à ce qu'il décide finalement de me supplier, de prier Dieu que je le libère de ses souffrances... et là, ainsi, je le tuerai. Ce sadisme est quelque chose que Dracula déteste entendre de ma part, mais malheureusement, cela fait parti de moi.

Hm... Sinon, je suis quelqu'un de très peu bavard, et je vais préférer de loin me tenir tranquille, à l'écart de la société d'aujourd'hui qui me saoule plus que tout avec leur p*tain de technologie. Je ne sais d'ailleurs pas conduire, et ce n'est pas dans mes intérêts première. Je préfère de loin marcher, comme dans le bon vieux temps. Pour ce qui est des téléphones, j'en ai un, et c'est bien parce que je n'ai pas le choix pour communiquer avec mon Clan, sinon, je n'en aurais pas. Je sais comment ça fonctionne, bien que je n'y comprends que dalle... et puisque je n'y comprend rien, c'est bien pour ça que je la déteste, la technologie. J'aime bien diriger tout ce que je fais. J'aime bien quand c'est moi qui a le contrôle de la situation, lorsque je dirige... ce qui fait que j'adore la situation dans laquelle je suis : bien que Dracula me donne les ordres, je me dois de les donner au reste du clan... ce que j'apprécie par dessus tout. Cependant, je dois avouer que j'ai sûrement perdu un peu de contrôle sur moi-même... Ma situation actuelle m'a légèrement montée à la tête, et je dois avouer avoir une grande tendance à abuser de ce rôle de chef qui m'a été donné.

J'ai beaucoup de peurs, et de phobies... c'est quelque chose que je ne peux malheureusement pas négliger. J'aime contrôler la situation, et si on la retourne, je déteste être soumis, me retrouvé complètement coupé de tout mouvement, me voir obéir à des ordres, c'est un truc qui me rend malade. Non seulement ça, mais également tout ce qui s'y rattache: je suis claustrophobe grave,  j'ai une phobie d'être attaché, peur de paniquer, peur de souffrir, et je suis prêt à me blesser moi-même plutôt que de rester sous le contrôle de quelqu'un. J'ai également peur de moi-même. Et j'explique: Lorsque je ressens de la douleur, je peux devenir violent... je peux également perdre totalement la raison, le contrôle de moi-même, et ça m'emmène donc à faire des trucs qui peuvent être assez dangereux, et des choses que je pourrais regretter... je perds totalement contrôle en moi. Un détail: je refuse de prendre trop d'alcool... parce quand c'est le cas, je ne sais pas comment je peux réagir, je peux devenir atrocement violent, comme je peux devenir tellement lamentable que je serais prêt à supplier des gens, et la honte que je ressentirai par la suite, je viendrai à regretter infiniment toute l'alcool ingérée...... ça m'en prend beaucoup pour être bourré, heureusement, parce que j'aime le goût de l'alcool... après tout, je préfère rester lucide.


La vie qui m'habite depuis toujours

Passé: il y a 215 ans est né l'homme que je suis maintenant devenu. Né en tant qu'humain, bien sûr, j'étais né dans le manoir de Dracula, naissance de l'une de ses femmes de ménage. J'étais donc né et destiné à rester esclave toute ma vie, à ce qu'on m'a toujours appris. Cependant, lorsque j'avais atteint un âge suffisamment élevé pour comprendre, on put m'expliquer ce qui se passait réellement dans les murs de ce château : aucun esclave n'y était. Il n'y avait que des femmes de ménage, et c'est donc ceci que j'avais apprit en premier lieu. Elles étaient là car c'était leur boulot, et bien souvent, c'était des femmes que Dracula avait recueilli et secourues, et c'était leur façon de le remercier. Dracula avait toujours eu le dédain pour l'esclavagisme, et tout ce qui s'y rattachait, et c'est quelque chose dont j'avais été habitué.

Apprendre à lire et écrire se fut pendant mon adolescence, et ce, directement de Dracula lui-même. Ayant passé les pires 20 années de ma vie, on m'a laissé vieillir à un âge mur, un corps le plus développé possible, et une fois ma taille adulte atteinte - soit à 25 ans - c'est là que ma vie avait finalement commencé. J'avais été lancé dans ce qu'ils nommaient comme étant l'armée. Le combat d'épée, la cavalerie, tout ça, j'avais bien appris: les guerres qui régnaient ne m'avaient pas donnés réellement le choix de ma destnée: il fallait que je me batte. Sur cette plaine, le baston régnait. Je m'en souviendrai toute ma vie. J'avais l'avantage, jusqu'à ce que je vois cette épée surgir de mon torse, le sang couler de mon corps, mes jambes cédant, je m'écroulais au sol...... Je n'avais presque plus conscience de rien, la douleur était vive mais mes forces m'abandonnaient si vite... Les crocs de ce vampire perçant finalement la peau de mon cou. La douleur de ma chair qui s'était déchiré sous le coup de cette épée me transperçant l'abdomen, j'étais sensé mourir dans ce qu'on appelait une guerre, un baston... un vrai. Croyant n'avoir jamais rien ressenti de tel... et je n'avais encore rien vu. C'est les minutes qui avait suivi que j'avais senti toute cette douleur, les hurlements déchirant les plaines qui avait accueilli ce baston, pour finalement terminer inconscient, dans les bras de celui qui venait de me sauver la vie.

Mon réveil fut brutal : ma plaie était guérie et j'avais atrocement soif. Mes canines sauvagement pointés vers le sol, je cherchais quelque chose pour rassasier cette soif... et la première chose m'étant venu à l'oeil était la femme à mes côtés : celle qui était sensé me soigner. Insérant mes crocs sans hésitation dans sa nuque, je l'avais vidé de son sang, laissant celle-ci mourir au bout de son sang. C'est là que Dracula vint me voir, après avoir entendu les cris de panique de la défunte jeune femme. Me découvrant couvert de sang, il finit par venir m'expliquer ce qui se passait avec moi ainsi que ma mère (cette dernière étant décédée lors du baston) et comment il avait su me sauver la vie. Depuis ce temps, je lui est totalement fidèle, et je reste près de lui. Depuis ce temps, passant les années, les décennies, les siècles... pour finalement arriver à ce qu'ils ont nommé la deuxième guerre mondiale cette dernière se terminant sous le coup des pires armes jamais créées par l'être humain. C'est là que Dracula avait prit la décision de prendre du recul de la société... mais pour aller où? Personne ne savait, mais il m'avait confié ces mots : «Prends soin des vampires.»

Pendant cette guerre.... j'y avais survécu de peu, on peut le dire. On m'avait traqué presque toute la durée de cette affreuse guerre. Dracula ayant fugué durant la guerre, j'étais confiné seul parmi mes semblables, beaucoup d'entre eux furent attrapés, me laissant seul avec moi-même... J'avais hébergé un homme, durant la guerre, dans une cave sale dans laquelle on se réfugiait, on y avait accès par cet humble appartement que j'avais prit.... Un homme avec qui j'avais fini par développer ce qu'on appelle des sentiments... ce truc qui m'avait détruit, d'ailleurs. Il avait été kidnappé par les nazis, et pendant deux longues années, je cherchais à survivre parmi tous ces bombardements, recherchant cet homme, celui qui avait redonné courage à mon être, celui qui avait fait revivre la flamme en moi...... mais je ne l'avais jamais retrouvé à temps, et je l'avais revu après la guerre, complètement infirme, défiguré, sur son lit de mort... il a d'ailleurs rendu l'âme dans mes bras. Cet homme avait marqué ma vie, et sa perte m'avait été tellement douloureuse que je préférais dès lors enfouir tout sentiments en moi, refusant formellement de les laisser s'échapper à nouveau.

Il s'appelait Jakob... et je ne l'oublierai jamais.

Je pris donc la place de Dracula temporairement, m'occupant du clan de vampire que nous étions... pour finalement nous rebaptiser les ancestraux lorsque je vis ce fameux Damian Black (ancien bras droit de Dracula ainsi que de moi-même) retourner sa guilde en machine de guerre. C'est là que je me disais qu'il serait temps que Dracula impose son retour... Je savais où il était, il agissait dans l'ombre... dans mon ombre. tel un pantin, j'obéis à ses ordres, pour les transmette aux autres membres du clan, et imposer son autorité sur tous les vampires. Reprenant le contrôle des Ancestraux indirectement, Dracula marque ainsi une nouvelle page dans notre histoire. Il ne manque plus qu'une seule chose : son retour en chair et en os.



Bienvenue en Enfer
Codage par Damian Black

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Fiche ..  ♦  .. Suivi RP  ..  ♦  .. Liens  .. ♦ ..   Voice  .. ♦  .. # bf0000


Dernière édition par Vergil Vacaresco le Lun 22 Fév - 19:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Vergil Vacaresco

Viens te faire détester
Viens te faire détester


Messages : 188
Points : 201
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Tuer les sanguinéreux

Feuille de personnage
Âge: 215 ans
Taille:
Emploi: Gestion du clan

MessageSujet: Re: Vergil emmène des bonnes (ou mauvaises) nouvelles. Ven 19 Fév - 5:16

Oui je sais, c'est mon personnage de J-P que j'ai rebaptisé. Je ne savais plus où aller avec lui, je ne savais plus quoi faire, et j'avais perdu complètement intérêt. N'ayant aucun RP avec lui, j'en ai donc profité pour changer de personnage.

Je vous présente le chef de la guilde Ancestrale.

Admins, je vais donc avoir besoin de votre validation pour cette fiche, puisque je ne peux me valider tout seul. (ça prends deux validations, et un staff qui écrit une fiche compte pour 0.25 personnes. Donc si j'ai une seule autre validation, ça donne 1.25 personnes, et non 2. Donc j'ai besoin d'au moins deux staff!)

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Fiche ..  ♦  .. Suivi RP  ..  ♦  .. Liens  .. ♦ ..   Voice  .. ♦  .. # bf0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Greg Cooper

Humain Libre
Humain Libre


Messages : 204
Points : 1028
Niveau de puissance : aucun
Emploi et loisir : Londres

Feuille de personnage
Âge: 21
Taille:
Emploi: perd son temps

MessageSujet: Re: Vergil emmène des bonnes (ou mauvaises) nouvelles. Lun 22 Fév - 20:13

Je ne vois rien de mal à ta fiche, au contraire je l'adore !
Très hate de voir la suite de ton personnage Very Happy


Je valide Very Happy

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blake Lore

Lycan Libre
Lycan Libre


Messages : 535
Points : 1147
Niveau de puissance : Loup
Emploi et loisir : Voler, tuer, m'amuser avec mes victimes

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Taille: 1m40
Emploi: Faire chier le peuple

MessageSujet: Re: Vergil emmène des bonnes (ou mauvaises) nouvelles. Lun 22 Fév - 22:20

Excellent Razz

Je te donnes mon feu vert pour Vergil ( Et où est Dante ?!! )

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Les pensées de Blake <- Courier New
- Les paroles de Blake
#593b72


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Grey

L'administrateur sadique
L'administrateur sadique


Messages : 2642
Points : 3165
Niveau de puissance : Louveteau
Emploi et loisir : Mercenaire

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Mercenaire

MessageSujet: Re: Vergil emmène des bonnes (ou mauvaises) nouvelles. Lun 22 Fév - 22:27

Roh la ferme avec Dante! Il est derrière l'écran et dirige son frère tel un pantin! (NON C'EST PAS DRACULA O_O)

Well je verouille et transfert!

Perso dispo pour les RPs violents!

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

FicheConnaissancesSuivi de RP ♦ #999999

Signa par Mikaël Crown *_* Groooos merci ♥♥
Carte d'identité de la brigade de l'ombre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Vergil emmène des bonnes (ou mauvaises) nouvelles.

Revenir en haut Aller en bas
Vergil emmène des bonnes (ou mauvaises) nouvelles.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les bonnes et mauvaises relations d'Eva
» Bonnes ou mauvaises retrouvailles ? [Kate]
» Porteur des mauvaises nouvelles
» Mauvaises nouvelles [RP Harnyll]
» [Astuce] Faire une équipe de la mort qui tue sur cartouche.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Espace membre :: Présentation :: Registre officiel :: registre officiel des Vampires-
Sauter vers: