Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

La décision de changer {PV : Caleb}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Message Sujet: La décision de changer {PV : Caleb} Mar 24 Oct - 15:36

Mikaël Crown
Vampire Supérieur
avatar
Messages : 370
Points : 800
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Agent d'intervention médicale (St Pierre) - Urgentiste (St Thomas)

Feuille de personnage
Âge réel: 181 ans
Taille: 1m82
Emploi: Médecin Urgentiste, Agent d'Intervention Medicale

Aujourd'hui Mikaël s'était arrangé pour fini plus tôt… Il avait failli ne pas réussir à cause d'un patient que l'on pensait bénin mais qui s'était révélé être dans un état grave et qu'ils avaient du reprendre en urgence… La raison… ? Il y a quelques jours, le vampire avait pris une décision. Après sa presque tentative de suicide, sa rencontre avec Effy mais aussi avec la redécouverte de la musique il avait compris quelque chose d'important : le vampire avait besoin de se faire aider. Et pas par n'importe qui et n'importe quand. Maintenant et par un professionnel, plus précisément par un psychologue. Même s'il connaissait très bien les médicaments, leurs effets principaux et secondaires et qu'il était loin d'être contre, il n'en voulait pas. C'était la raison pour laquelle il n'avait pas pris rendez-vous avec un psychiatre.

Il s'avérait aussi qu'il était bien moins en contact avec les psychologues qu'avec les psychiatres pour diverses raisons, principalement certains cas psychiatriques d'urgences nécessitant une médication…

Quoi qu'il en soit, alors qu'il s'apprêtait à toquer à la porte ou était noté « El-Khalil C. Psychologue » il se remémorait la façon dont il avait pris rendez vous. Il avait appelé il y a une semaine, précisant qu'il souhaitait un rendez vous de nuit vu son état de vampire. Quand on lui avait demandé la raison de l'appel il avait dit préféré en parler en face à face…. Le ton de sa voix paraissait légèrement hésitant mais il avait préparé ces phrases des heures avant dans sa tête et avait réussi à tout faire correctement même si cela n'était que des « Bonsoir je souhaiterai prendre un rendez-vous s'il vous plaît », c'était une sorte d'immense pas pour lui….

Soufflant une fois, puis deux fois, lorsqu'il fut 4 heures du matin, il toqua à la porte, fébrile, il tentait de tout cacher, il ne savait pas comment il allait pouvoir parler même s'il le voulait avancer, une fois sur deux, lorsqu'il regardait dans le miroir, il voyait encore un monstre alors que d'extérieur rien ne transparaissait. Il était bien habillé même si se teintes étaient sombres, noires, marrons, on long manteau noir et ses très long cheveux soignés attiraient le regard. La seule touche de couleur se trouvait dans l'élastique rouge qui tenait sa natte sur une dizaine de centimètre… La porte s'ouvrait et il se préparait à cette entrevue comme il pouvait…. Il avait l'impression de repasser les tests d'agent d'intervention…..    

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
L - M - M - J - V - S - D


Vous voulez faire un tour à la bibliothèque ?


MattxMika:
 

Quand tu loupes ta carrière de mannequin...:
 

Carte de membre de la guilde St Pierre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: La décision de changer {PV : Caleb} Sam 4 Nov - 13:48

avatar
Messages : 7
Points : 138

Feuille de personnage
Âge réel:
Taille:
Emploi:
La décision de changer
avec Mikaël Crown


Voilà quelques semaines que tu es de retour dans la ville qui t’a vu grandir mais aussi souffrir. Tu ne sais pas si tu as fait le bon choix… Tellement de questions encore qui te tournent en tête, idem pour les souvenirs qui t’assaillent tout le temps. A tel point que tu ne fermes quasiment plus l’œil de la nuit, ou du jour. Parfois tu tombes d’un coup dans un sommeil profond mais le réveil se fait toujours de la même manière, par un sursaut et ton corps en sueur. Heureusement tu pouvais être là pour tes parents ainsi que tes patients alors ça t’aide à tenir le choc et surtout lutter contre ses souvenirs qui ne sont pas tous joyeux. Depuis une semaine tu avais acquis un appartement dans un des quartiers de Londres, même si tu adorais ta famille, il te faut ton havre de paix et aussi éviter de les inquiéter par tes sorties nocturnes ou même ton air de déterré.

Malgré le fait que tu avais acheté ce petit appartement et que tu as pris soin de le meubler, tu passes quand même le plus clair de ton temps à l’hôpital, non pas que tu sois malade, mais ton boulot… Lui a trouvé refuge entre les murs de cet établissement. Psychologue, c’est assez ironique quand on connaît ton passé de se dire que tu exerces ce métier dans l’espoir d’aider les autres alors que tu es déjà incapable de te gérer toi-même ou de t’aider d’ailleurs. Puis tu as ce petit détail qui aide encore plus tes patients… Le fait que tu n’as pas d’horaires. Serais-tu fou au point de ne pas avoir de vie propre à toi ? C’est bien plus complexe que ça. Pour toi, si on vient à toi c’est qu’on en a besoin alors pourquoi fermer la porte en dehors des heures dîtes normales ? Quand quelqu’un a besoin d’aide ou d’écoute ce n’est pas à heure fixe. Généralement tes patients ont ton numéro et peuvent appeler, ou autres à n’importe quelle heure. Tu peux même te déplacer jusqu’à eux en pleine nuit. Tu es là et tu fais ce métier parce que tu en a envie ! Le fait d’être aussi libre et décalé doit aussi aider un peu a donner confiance…

Te voilà donc dans cette pièce qui est ton bureau… Niveau dimension tu avais fait ce que tu pouvais avec ce que tu avais… La seule chance que tu as avec ce bureau c’est qu’il est proche de l’issue de secours que tu prends à chaque fois pour sortir même si le règlement stipule le contraire et le fait qu’il jouit d’une immense baie donnant sur Londres. La lumière tu adores ça à petite dose alors tu avais trouvé l’astuce des stores californiens et vu ta clientèle, ils sont majoritairement levés donnant accès sur la ville éclairée par les lumières artificielles en pleine nuit. Tu aimes cette vue et le calme qui va de pair avec. Un beau bureau en acajou que tu as trouvé dans une rue… Oui, tu as eu l’audace de virer le mobilier de premier prix de l’hôpital dans la salle de stockage et ramener tes propres meubles. Tu es du genre à imposer ce que tu considères être ton droit et ton droit c’est de te sentir bien dans ton lieu de travail encore plus quand c’est pour le bien-être des autres. Qui aime être installé dans une pièce froide et sans âme alors qu’il faut se livrer sur soi ?

Bref, tu as tous viré sauf, les manuels de ton prédécesseur. Tu n’as pas cherché à savoir qui tu remplaces. Vu la ville et ses habitants, parfois il faut mieux éviter d’en demander trop, pas que tu as peur mais tu ne te mêle pas des affaires des autres pour porter un jugement ou prendre parti. Tu restes à ta place et tu observes c’est largement suffisant. Assis sur ce siège de bureau, le nez en l’air, à réfléchir qu’est-ce que tu pourrais accrocher comme tableau au- dessus du sofa faisant face à ton bureau, tu fais pivoter le fauteuil d’un coup sec, te trouvant nez à nez avec une immense bibliothèque, quasiment remplie, de livres, de jeux de société ou vidéos d’ailleurs, une double porte cachant un matériel télévisuel. Puis d’autres choses plus ou moins normal quand on est un jeune homme doublé d’un lycan. Non l’inspiration pour trouver l’idée ne se trouve pas ici…

Alors tu te retournes, et tu poses ta tête sur le bois de ton bureau en soupirant, tu percutes que ton bureau est ta deuxième maison avec tout ce qu’il y a… Dans un tiroir d’un meuble, un duvet est caché, tu ris silencieusement tellement la situation est pitoyable. Mais il est vrai que cette pièce tu t’y sens bien, tu as fait en sorte d’avoir une décoration qui met à l’aise et rassurante. Après tout c’est ce que tu as envie de donner aux autres, le fait de pouvoir compter sur toi et rassuré. Tu bailles en songeant à ton prochain rendez-vous. Il est presque l’heure d’ouvrir la porte et de l’attendre alors que le soleil a quitté le ciel depuis des heures maintenant. On frôle les 4h…
La prise de rendez-vous c’était fait rapidement et personnellement, tu n’as pas de secrétaire à proprement parler, même si celle de l’étage prend tes appels pendant tes rendez-vous, tu tiens à rappeler la personne de vive-voix pour établir un premier contact. Cet appel tu t’en souviens parfaitement. Tu étais en train de manger des ramens instantanée dans ton bureau les baguettes dans une main alors que ton téléphone sonnait. A peine déglutit, tu avais pris la parole, la voix de ton interlocuteur ne semblait pas sûre, tu avais senti dans le choix de ses mots le fait que cette personne prenait sur elle ainsi qu’elle avait travaillé cette phrase avant de la dire. Sans l’avoir vu, tu sais que ce patient va être compliqué au niveau de sa confiance et que le besoin de venir se fait impérieux…
Un sourit étira tes fines lèvres, ce patient, sera peut-être un challenge pour toi mais tu donneras le maximum de toi pour pouvoir l’aider et l’apaiser si nécessaire.
Après tout Londres te réserve bien des surprises depuis ton retour.

Tu passes tes mains sur ton visage fatigué, c’est ça de tirer sur la corde mais tu sais que tu peux encore en demander à ton corps puis théoriquement après ce rendez-vous tu es de repos. Théoriquement. Mais au moins tu aurais tout le loisir d’écouter cette personne. Entièrement consacré à elle sauf si urgence. Puis personne ne t’attends. Tu te lèves, fait quelques pas, manque de trébucher sur un pli du tapis et ouvre la porte avec énergie à peine le son du fait que quelqu’un frappe se tait.

Te voilà face à ton client, un vampire, ce n’était pas la première fois que tu en vois un et tu n’as aucun préjugé sur leur espèce. Tu ouvres en grand la porte, un sourire chaleureux sur le visage malgré le fait que ton teint soit très pâle. Tu ne tends pas la main, pas par peur des microbes ou du contact mais juste pour le fait que la personne fait déjà un immense pas pour venir te parler alors entrer dans son périmètre personnel serait assez malvenu surtout pour établir une relation de confiance. Tu dois montrer que tu le respecte en tant qu’individus et que c’est lui qui décide de la conduite à tenir.

_ « Bonsoir ou bonjour selon les versions ! Entrer ! »

Le son de ta voix est grave mais chaud, tu t’effaces pour lui laisser le loisir d’entrer si il en a envie, ne quittant pas ses prunelles.
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: La décision de changer {PV : Caleb} Dim 5 Nov - 8:26

Mikaël Crown
Vampire Supérieur
avatar
Messages : 370
Points : 800
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Agent d'intervention médicale (St Pierre) - Urgentiste (St Thomas)

Feuille de personnage
Âge réel: 181 ans
Taille: 1m82
Emploi: Médecin Urgentiste, Agent d'Intervention Medicale

Mikaël essayait actuellement de gérer un stress qu'il n'avait jamais connu. Cette entrevue, il l'avait anticipée des jours durant, dès qu'il avait raccroché pour prendre rendez-vous, en fait, il s'imaginait des questions, autant blessantes qu'agréables, des paroles, des sujets à aborder… Un peu tout et n'importe quoi d'autant qu'il ne connaissait pas du tout la mentalité du psychologue avec lequel il avait pris rendez-vous… Après quelques longues secondes d'attente (pour lui du moins) on lui ouvrir enfin la porte…

La personne qui se trouvait en face de lui était un homme (enfin ça, il l'avait déjà compris), paraissant avoir plus d'une vingtaine d'année même s'il pouvait largement se tromper à cause de l'odeur lycane qui se dégageait de lui.. En soit cela ne lui posait aucun problème, il espérait juste que ce soit réciproque… Enfin venant d'un psychologue cela lui paraissait normal d'être ouvert mais malheureusement ce n'était pas parce que l'on avait ce genre de métier que c'était certain. Dans tous les cas il paraissait rassurant et même si Mikaël n'était pas tout à fait à l'aise, à ce sourire il tentait de se détendre. Sans lui tendre la main, le psychologue le salua et lui proposa simplement d'entrer. Il fût rassuré sur ce côté là aussi… de toute façon il avait ses gants au cas ou…. Il les mettait toujours de toute manière qu'il fasse bon ou mauvais…

«  Bonsoir. Merci…  »

Croisant son regard, Mikaël préféra détourner le sien et entra dans la pièce. Il n'était pas aussi timide d'habitude, du moins cela dépendait avec qui mais là il savait ce qu'il allait devoir dire et il avait déjà honte de lui pour ça. Se reprenant mentalement Mikaël préférait observer la pièce. Le bois du bureau donnait une touche assez chaleureuse. Il ne s'y sentait pas mal à l'aise. Enlevant sa longue veste noire il se permis de la déposer sur le siège, ce n'était pas vraiment agréable de parler avec sa veste sur les épaules d'autant qu'il était loin de craindre le froid. Il s'assied ensuite. Les jambes droites, les doigts un peu entremêlés il ne savait pas quoi dire et espérait largement qu'il lui pose des questions car jamais il ne pourrait tout déballer comme ça. Mikaël pensait déjà au pire sans avoir songé aux présentations.

Son regard partait un peu dans la décoration puis se recentrait sur le bureau et sur le psychologue… Mikaël avait envie de se cacher dans un coin…  

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
L - M - M - J - V - S - D


Vous voulez faire un tour à la bibliothèque ?


MattxMika:
 

Quand tu loupes ta carrière de mannequin...:
 

Carte de membre de la guilde St Pierre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: La décision de changer {PV : Caleb}

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
La décision de changer {PV : Caleb}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Envi de changer d'interface...?
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Ardamis { Guerrier}
» Une révélation qui peut changer tout un destin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: St-Thomas' Hospital-
Sauter vers: