Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

Tiens-moi la main au lieu de me gifler ! [PV Effy Brown]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lina Delmald

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 68
Points : 185
Emploi et loisir : Technicienne de Labo

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Taille: 1m68
Emploi: Technicienne de Labo

MessageSujet: Tiens-moi la main au lieu de me gifler ! [PV Effy Brown] Ven 14 Juil - 6:49

Aujourd'hui, c'était jour de détente pour Lina ! Elle avait envie de se varier un peu alors elle avait décidé d'aller au parc d'attraction pour s'amuser et profiter de son après-midi. Bien qu'elle n'aimait pas vraiment les manèges à sensation à cause de son caractère doux, elle voulait quand même essayer d'en faire quelque uns pour voir ce que cela donnait. La plupart des gens pensaient que le masochisme n'était que physique mais non, il pouvait être psychologique ! Comme par exemple, garder une araignée dans sa chambre alors qu'on a trop peur d'elle. Bah pour elle, sa bête noire, c'était les manèges à sensation. Elle détestait ça mais genre, vraiment beaucoup ! Pourtant, elle avait envie d'essayer de combattre sa peur pour, à l'avenir, avoir plus de choses à faire dans un parc d'attraction que les trucs les plus doux et les plus nuls. C'est avec un grand soupire qu'elle pénétra dans cet endroit emplit de joie et de bonne humeur, un grand sourire se dessinant sur ses lèvres charnues. Certes, elle n'aimait pas trop ça, mais elle se sentait excitée comme une enfant ! Ah la joie des parcs d'attractions qui arrivaient à vous rendre incapable de tenir en place ! Elle se mit à marcher pour aller directement se prendre une barbe à papa à la vanille, son goût favoris qu'elle ne pouvait s'empêcher de prendre absolument PARTOUT.

Elle donna l'argent dans la main de l'homme qui lui servait sa petite (grosse) douceur avant de s'éloigner pour aller prendre place sur un banc afin de la déguster calmement, regardant tout ce qu'il se passait autour d'elle. Elle savait qu'elle allait avoir les doigts collants mais elle a prévu le coup en emmenant des petites lingettes qui étaient bien rangées dans son sac en bandoulière. Pour venir ici, elle ne s'était pas cassé la tête. Elle avait juste enfilé un jean avec un t-shirt rouge qui allait bien avec ses cheveux blonds attachés en queue de cheval et mit une paire de converse. Bah oui, elle n'allait pas venir en talon quand même ! Ce serait très stupide, surtout si elle allait faire une montagne russe. Elle grimaça un peu en levant ses yeux d'un vert pâle sur ce qu'elle venait de penser et qu'elle allait osé faire. Un frisson de peur la traversa entièrement mais il ne fallait pas qu'elle se dégonfle. C'était sa journée de repos, autant ne pas la gâcher avec des appréhensions débiles et sans fondements ! Non vraiment, peut-être que c'était vraiment bien ce truc qui va vite et qui vous retourne la tête en quelques secondes à peine...

L'humaine termina rapidement sa sucrerie, jetant le bâton dans la poubelle qui se trouvait pas loin de son banc. Bon, c'était l'heure de vérité ! Serrant son petit sac contre elle, elle s'avança vers la grosse attraction, la boule au ventre. Elle se plaça dans la file d'attente qui était quand même assez longue. Il y avait une jeune femme, également seule, devant elle mais elle n'en tint pas compte. Elle monterait probablement avec l'homme qui était derrière elle. Passant sa main dans ses cheveux, elle resserra sa queue de cheval tout en avançant un petit peu, toutes les deux minutes. Que c'était long ! Surtout pour quelque chose qui devait durer à peine plus de trois minutes. Elle trépignait un peu, sentant l'adrénaline qui augmentait rapidement dans son corps au fur et à mesure qu'elle se rapprochait des wagons qui arrivaient assez rapidement les uns après les autres. Et à peine eut elle le temps de se dire qu'elle aimerait faire demi-tour qu'elle grimpa dans le manège. Horreur, maintenant elle était coincée par une grosse protection sur laquelle les jointures de ses doigts blanchirent comme pas possible. Puis le manège avança avant de commencer à grimper. Elle lâcha un petit cri qui fut récompenser par une magistrale gifle qu'elle se reçue sur la joue.

- Eh mais, ça ne va pas ?! Pourquoi tu me gifles ?! Je n'ai même pas encore hurler !

La personne qui venait de l'agresser physiquement n'était autre que la jeune femme qu'elle avait vu devant elle. Diantre, elle se prit à espérer pour ne pas recevoir de tarte pendant tout le long de l'attraction qui continuait de grimper avec une lenteur exaspérante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Effy Brown

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 1241
Points : 289
Niveau de puissance : Sangsue (une fois transformée)

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Taille: 1m71
Emploi: Etudiante & Serveuse dans un bar (la nuit)

MessageSujet: Re: Tiens-moi la main au lieu de me gifler ! [PV Effy Brown] Sam 29 Juil - 12:12

Tiens-moi la main au lieu de me gifler.

Ça aurait été la journée parfaite pour rester confortablement plongée dans mon canapé, à dessiner ou à bosser, mais le soleil avait eu raison de moi et m’avait poussé à sortir de mon loft. Je n’avais d’abord pas eu d’idée quant au lieu de ma promenade mais finalement, un éclair de génie m’avait frappé. Alors comme les gens sans originalité je m’étais ruée au parc d’attraction, sans prendre le temps d’inviter qui que ce soit pour me tenir compagnie. De toutes façons, j’aimais mieux me balader seule sans avoir à tenir une conversation avec qui que ce soit.

J’avais pénétré dans le parc, sucette à la bouche et mains dans les poches, je préférais ne pas dépenser d’argent en barpapa ou autres sucreries du genre, parce que me connaissant, je risquais de m’exposer à des dépenses exorbitantes. J’adorais l’ambiance des parcs d’attractions tel que celui-ci, les odeurs sucrées qui se répandaient dans l’air m’arrachaient toujours un sourire et mine de rien, voir les gens arborer un grand sourire me mettait de bonne humeur.
Je marchais au milieu de stand de tir à la carabine et esquissais des sourires en voyant les gens perdre leur argent en tentant d’attraper une peluche dans une de ces machines à pince. Ce que je détestais le plus au fond, c’était faire la queue pour grimper dans une attraction, je n’étais absolument pas patiente et je trépignais toujours sur place, finissant par saisir mon téléphone pour me distraire et faire en sorte que le temps me paraisse moins long.

Par automatisme je m’étais dirigée vers les montagnes russes. C’était une attraction classique, pas la plus sensationnelle qui soit mais j’avais envie de commencer par ça. J’adorais les sensations fortes, le frisson et l’adrénaline, c’était donc fait pour moi. La queue n’était pas très longue mais je me mis tout de même à jouer sur mon téléphone, me coupant du monde autour de moi en attendant que l’on me fasse signe de prendre place dans le manège. Je rangeais soigneusement mon téléphone dans la poche de mon jean, avant de prendre place à côté d’une jeune femme. Elle n’avait pas l’air des plus rassurées et je souris malgré moi en la voyant s’accrocher à la barrière de sécurité.
Je pouvais comprendre que cela puisse en angoisser certain, bien que ce ne soit pas mon cas mais je n’étais pas du genre à chercher les mots pour rassurer les gens qui flippaient. Lorsque l’attraction se mit en route, commençant alors sa lente ascension, je me détendis, m’installant confortablement en attendant avec impatience d’arriver au sommet de la montée pour profiter de la sensation de chute libre qui suivrait.

Mais alors que notre wagonnet se hissait lentement vers le haut, accompagné du bruit de son mécanisme, la jeune femme à mes côtés se mit à crier. Je ne sais pour quelle raison, sûrement par pur réflexe, je me tournais vers elle et lui collais ma main sur la joue, pas trop fort mais si doucement que ça non plus. Elle me regarda, les yeux ronds et je pu lire jusque dans ses iris son incompréhension totale. J’haussais alors les épaules, plongeant mes yeux dans les siens, non sans un petit sourire provocateur collé au visage.

-Eh bien, dis toi que c’était en prévision, dans ce cas. T’as pas intérêt de hurler, sinon je te pousse par-dessus bord.

J’aurais pu ponctuer ma phrase d’un petit rire, mais je n’en fis rien. Je n’avais pas envie de l’entendre hurler tout au long de l’attraction, d’autant plus que crier en pleine montée me semblait assez dépourvu de sens et d’utilité. Je n’allais pas m’excuser pour mon geste, cependant je lui tendis une main en lâchant un petit soupire et j’ajoutais alors :

-Serre ma main si tu veux, si ça peut te faire taire.

Ft. Lina Delmad

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



~ C'est dans une main perverse que la plume se transforme en poignard ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiens-moi la main au lieu de me gifler ! [PV Effy Brown]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» LES AMBASSADEURS/ HANS HOLBEIN LE JEUNE
» Tiens moi la main, que je ne glisse pas loin de toi..[PV Kathleen H. O'Hare]
» Tiens ça m'aurait étonnée !
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Chrétiens évangéliques atake vodouizant ak kout roch nan Cite Soley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Thorpe Park-
Sauter vers: