Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

Maïa Jones [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maïa Jones

Lycan Libre
avatar
Lycan Libre


Messages : 19
Points : 163
Niveau de puissance : Loups respectés

Feuille de personnage
Âge:
Taille:
Emploi:

MessageSujet: Maïa Jones [Terminé] Dim 9 Juil - 11:50




MaïaJones



Identification

Nom: Jones
Prénom: Maïa
Surnom: //
Âge: 130 ans
Sexe: Femme
Orientation sexuelle: hétérosexuelle
Pays d'origine: États-Unis
Race: Lycan
Groupe: Lycan libre
Emploi: aucun
Supérieur immédiat: Aucun


Derrière l'écran

Prénom: J'en es pas x)
Surnom: heu ba... Chu?
Âge: 22 ans
Découverte: J'avais vu votre forum sur le top site... Une amie m'a convaincu Wink
Fréquence de connexion: Vu mes activités ... Le plus souvent possible
Autres personnages: aucun
Autres trucs sur vous: j'aime les cookies! <3
Commentaires: heum... Vive le rp ! 8D

Le physique qui me différencie
Maïa est une jolie femme métissée. Sa peau revêt une couleur chocolat au lait. Son corps est élancé, légèrement musclée et svelte. Pourtant, sa taille lui fait défaut. À peine 1m50, mais elle arbore des jolies courbes, elle attire le regard des hommes malgré son vieil âge. Elle garde le physique d'une jeune femme d'une vingtaine d'année. Sa croissance ayant ralentit. Son visage est doux, ovale. La demoiselle affiche de grands yeux verts qui tirent de plus en plus au jaune depuis sa transformation. Un nez fin et des lèvres pulpeuses lui donnent un air innocent et angélique. Ce petit minois est encadré par des longs cheveux noirs ondulés tombant sur ses épaules. De temps en temps, elle les attachent lorsqu’elle doit se déplacer dans la ville.
Elle porte des vêtements simple et pratique. Des basiques que l'on peut trouver de partout. Un jean et un tee-shirt de couleur. Une veste en cuire et des baskets. Maïa veux rester la plus discrète possible pour ne pas se faire remarquer. Mais de temps en temps, elle porte des bijoux ethniques rappelant ses origines. Des bracelets en cuirs, et des plumes dans ses cheveux. Sa voix a un accent américain, elle parle très vite ce qui la rend parfois difficile à comprendre.
Lorsqu’elle se transforme en lycan, elle fait partie de la race des loups d’Amérique. Elle est assez robuste et arbore des yeux jaunes plus lumineux.


Le psychologique qui m'habite
Maïa… Maïa est une louve solitaire, craignant de se lier avec les personnes qui sont autour d’elle. Elle s'est forgé une carapace autour de son cœur, essayant vainement de se protéger des gens lui voulant du mal. Ses expériences malheureuses avec les autres races, l’ont dégoûté. Les vampires sont des êtres malfaisants pour elle, ne laissant que la désolation et la mort au passage. Quant aux humains, elle les considérait comme des êtres abjects détruisant la nature n’acceptant pas leur propre différence au sein de leur propre espèce…
Alors elle décida de couper court ses relations avec eux.
Elle est calme et réfléchit. Pesant le pour et le contre, chacune de ses actions sont pour la suprématie de sa race. Quitte à laisser derrière elle l’humanité qui l’animait un siècle plus tôt. Son cœur saignant en repensant à son passé.
Son premier maître blanc l’enferma plusieurs jours dans une cave… Depuis elle développa une claustrophobie qui la tétanise, la rendant vulnérable.
La jeune femme métisse n’était pourtant pas qu’amertume… Elle aime les choses simples de la vie, la musique douce d’un piano et la douceur d’une pâtisserie. Elle sourit souvent pour cacher cette tristesse inscrite dans ses yeux. L’orgueil la force à rester fier en toute circonstance, essayant de dissimuler ses faiblesses. Même si elle a besoin d’aide, le fait de le demander fait d’elle une femme faible à ses yeux. Si vous êtes de sa race, demandant de l'aide, elle  le fera les yeux fermés… Dans le cas contraire, il faudra trouver une bonne raison pour qu’elle vous aide. C’est aussi une grande lectrice curieuse de tout, enregistrant facilement les données qu’elle lit. Ce qui lui permet d’avoir une grande culture générale.
Maïa, est comme la facette de deux-pièces. Une part d’ombre et de lumière comme chacun de nous. Mais au fond d'elle-même, elle commence à désirer faire partit d'une meute pour enfin se sentir chez elle. Et finir avec ce passée qui la hante tous les jours...


Le passé qui m'a construit
1900: Naissance

Dans les champs de coton, une maison était encore allumée malgré la soirée avancée. Une femme criait alors qu’elle accomplissait le miracle de la vie. La sage-femme était à ses côtés pour ce douloureux passage. Au bout de quelques heures, le bébé naquit enfin sous les flambeaux. La matrone essuya et lava le petit être avant de la donner à la jeune maman.

“Elle est magnifique…”

Un cri de nourrisson venait de la petite cabane tapisser de paille. La jeune maman berçait son enfant dans ses bras. Le sourire aux lèvres, elle embrassait son front. Des heures de souffrance étaient enfin derrière elle. Un homme rentrait dans le petit abri.

“Abrihet…”

Il tournait la tête et entendait les gazouillis de cette enfant illégitime. Petite, frêle, elle représentait l’entre deux. Un bébé ni blanc ni noir. Gris, elle serait surnommée par ses camarades.

“Fola … Murmurait faiblement la jeune femme.”

Elle savait que le bébé qu’elle tenait déshonore toute sa famille. Les “gris” n’étaient pas acceptés ni par les noirs ni par les blancs. Cela faisait de sa fille un paria.

“Comment s'appelle-t-elle ?... Demanda l’homme.

La jeune femme observa son enfant quelques minute. Avant de déclarer :

“Elle s’appelle Maïa...”

Il hocha la tête, s’asseyant à côté de sa sœur. Fola congédia les femmes chargées de l’accouchement. Il toisait la mère et la fille, une petite moue sur les lèvres. Il ne comprenait pas comment sa sœur pouvait aimer cette enfant. Une enfant qui n’avait pas été faite ni dans l’amour ni dans la tendresse. Mais la jeune femme répliquait :

“Elle fait partie de moi… Elle n’a rien fait et rien demander. Je l’aime et j'espère que tu l’aimeras aussi.”

Il levait à chaque fois les yeux au ciel. Abrieth était une femme têtue, elle n’avait ni mari ni amant. Le seul qui la protégeait encore était son frère. Alors il se faisait un devoir de la défendre contre le reste de la famille. Le soleil se levait sur les champs du maître :

“C’est un joli nom… Maïa.”

1910: Jim

La jeune Maïa était devenue une belle petite fille, mais était toujours misée de côté. Elle courait à travers les champs de coton, amusant les autres enfants sans pour autant être accepté par tous.

“Maïa dépêche-toi !” Cria sa maman.

La petite fille soupirait rejoignant sa mère. Chaque dimanche, la petite famille faisant partie de la colonie, avait abandonné la fois de leur ancêtre pour celle des envahisseurs blancs. Car leur âme était damnée. Pour racheter leur faute auprès du seigneur, la foi était leur seul espoir.

Fola et Abrieth rentraient avec la petite fille. Elle observait les autres “grands” qui la toisaient d’un air mauvais. Sa maman avait beau lui expliquer que ce n’était pas de sa faute, mais aucun autre membre de la famille ne voulait d’elle. Cela la rendait triste, autant pour elle que pour sa mère. Ils s’installaient au premier rang, sous l’ordre de ses supérieurs. Les maîtres blancs désiraient que leurs esclaves soient purifiées par leur connaissance. Maïa ne comprenait pas ce manège, elle qui priait tant. La petite fille voyait chaque jour ses collègues se tuer au travail, certains ne survivant pas à ses traitements. Après la messe, Maïa se faufilait vers le chemin menant au petit village d’à côté. Là-bas, elle rejoignait son ami, Jim. Le seul ami qu’elle avait depuis petit.

“Jim ! Appela-t-elle à travers le village.”

Un petit garçon blanc aux cheveux noirs et aux yeux noisettes sortis d’une des maisons, s’élançant vers son amie. Le garçon avait 2 printemps de plus qu’elle. Il s’était rencontré dans les champs de coton, 1 an avant, lorsque Maïa avait volé de la nourriture pour sa famille. Depuis il s'était révélé inséparable. Chaque dimanche, il se retrouvait jouant jusqu’à la nuit tombée. Sa famille et lui venait des villes du nord, recherchant la tranquillité.

“Pas la peine de crier !” S’exclamait, il en descendant le petit chemin.

Leur amitié était improbable, mais accepter par les parents de Jim. D’ailleurs, pour les parents de Jim, le fait de séparer les enfants pour leur couleur de peau était une aberration. Mais la société dans laquelle Maïa vivait, n’avait pas encore évolué. Grâce à lui, les souvenirs enfantins étaient moins pénibles. Les jours s’écoulaient et leur amitié devenait de plus en plus grande. Jim redonnait le sourire à son amie, et vice-versa.

1915 : La nuit

La jeune adolescente fêtait ses 15 ans, et rien n’avait changé. Le travail restait difficile, et le coton devait toujours être entretenu. Depuis quelque temps, elle avait de plus en plus de mal à accepter sa vie, et Jim, le seul garçon qu’elle adorait sortait de moins en moins depuis ses 15 ans. Aujourd’hui, cela faisait 2 ans qu’elle ne pouvait plus se faufiler vers sa maison. Mais elle gardait l’espoir de pouvoir revenir un jour. Maïa l’avait observé de loin, les yeux du garçon, étaient souvent jaunes ce qui aiguisait sa curiosité. Adrian tenait son fils hors d’atteinte. Elles les avaient suivis souvent après la messe, mais à chaque fois, ce fut un refus catégorique :

“Maïa … Tu ne devrais pas être ici…”

La jeune fille ouvrait la bouche pour répliquer, mais l’homme prit la parole :

“Tu devrais partir d’ici… Avant qu’il ne se réveille…
-N... Non… S’il vous plaît Jim est mon ami…”

Mais la porte se referma, tandis que sa voix se brisait. Elle ne pouvait pas supporter cette perte. C’était le seul qui la considérait comme humaine.

“Tu devrais vraiment laisser tomber Maïa … Glissait sa maman.
-Nan… Et j’irai le voir ce soir…”

Sa mère levait les yeux au ciel. Elle savait qu’elle ne pouvait pas retenir sa fille. Elle l’aimait de tout son cœur, mais reconnaissait qu’elle se mettait souvent en danger pour rien. Malgré les protestations de sa mère, la jeune femme partit lorsque la lune se fit haute. Elle descendit vers le village voisin là où habitait son ami. Maïa traversa le village à pas de loup. Elle essayait de ne pas faire de bruit, se cachant derrière les maisons quand elle entendait des bruits suspects. Elle s’avançait dans la pénombre la gorge serrée, lorsqu’elle entendit un grognement sourd dans une grange. Maïa tremblait de tout son corps. Un nœud dans l’estomac, elle entrouvrit légèrement la porte. Un garçon aux cheveux noirs, était attaché au mur. Un grondement animal envahissait les oreilles de la jeune fille.

“-J… Jim?”

Pourquoi l’avait-on attaché ? Elle ne supportait pas de voir son ami se tordre de douleur.
Elle s’approcha du jeune homme à petits pas. Les ombres, doucement, s’éparpillaient dans la petite grange, la lune traversa la vitre touchant le jeune homme. Il ouvrit les yeux la regardant : deux grands iris jaunes la fixèrent. Un cri étouffé sortit de sa bouche. Les grognements se faisaient de plus en plus menaçants, le corps de Jim se modifiait et une bête prit possession de lui.

“Jim!”

La bête devant elle la fixa, tétaniser, la jeune adolescente ne bougeait pas elle entendit seulement la pression des chaînes lâcher et sentit un poids affreusement lourd la plaquer sur le sol. Elle tenta de s'extraire de ses griffes, mais un pincement au bras la fit hurler de douleur. Un loup l’avait mordu, et une douleur infinie naissait dans son corps l’entrainant dans les ténèbres. Des éclats de voix résonnaient dans son esprit, elle reconnut son nom et des hurlements de loups… Mais son âme se détachait lentement de la réalité.

***

“Maïa !"

Elle fronçait les sourcils se demandant ce qui s'était passé. Le soleil lui faisait mal aux yeux et tout son corps était encore endolori. Elle entendait des sanglots qui lui déchiraient le cœur lorsqu’elle les entendait.

“Je t’en prie ne pleures pas. Pensa-t-elle.

Maïa reconnaissait ce sanglot. C’est les sanglots de Jim. Un sourire se dessina sur ses lèvres, soulagé de le savoir vivant. Jim, lui en regardant Maïa, ne comprenait pas cette réaction :

“On dirait qu’elle est apaisée Jim… Murmurait son père. Elle te cherchait de partout.”

Le jeune homme prit la main de sa protégée et se promit de l’aider du mieux qu’il le pouvait.

1916: Blackout

“-Maïa non !” Hurlait Jim

Maïa s'était déchaîné un soir de pluie. Son ami avait pitié d’elle et avait défait ses chaînes. Elle sauta par-dessus lui et attaqua un humain qui passait dans le village, déchiquetant sa chair sous le regard effrayé de Jim. D’un coup elle ressentit une énorme masse la coucher, l’assommant au passage. C’était la première fois que le garçon avait peur de la jeune Maïa. Il regardait les vétérans du village l’enfermer dans une cage… La laissant se calmer. Lorsque la louve ouvrait les yeux, la bouche pâteuse et remplit de sang. Une larme avait coulé sur sa joue. Elle était monstrueuse.
Les jours passants, la jeune femme s'effritait comme une feuille. Elle avait du mal à se contrôler. Le regard perdu dans le vague elle ne comprenait pas ce qui se passait autour d’elle. Depuis quelques jours la meute qui l’avait accueilli, l’attachait toutes les nuits dans la grange à son grand désarroi. Et tout cela dans le noir. Elle se recroquevillait sur son amas de paille. Sa transformation était un véritable enfer. Les pulsions et les blackouts étaient devenue très fréquents rendant son existence pénible. Elle croyait que son corps allait tomber en poussière, laissant son âme partir au ciel.

“Ne t’inquiète pas Maïa … La première année est souvent la plus dévastatrice…” Murmurait Jim.

Il lui apportait chaque jour à manger. Surveillant de près la transformation de son amie. Chaque fois que la jeune fille croisait son regard, la pitié se lisait sur son visage. Elle voulait tellement se montrer forte, mais son corps avait raison d’elle. Les transformations physiques étaient extrêmement lentes ralentissant sa croissance. Sa poitrine était plus menue, et son corps refusait de grandir. La petite Maïa commençait à regretter sa transformation, et même à se demander s'il ne fallait pas mieux pour elle qu’elle n’y survive pas. Mais le garçon s’acharnait et à chaque coup dur il était là rendant le sourire à Maïa, comme avant.

1930 : La nuit des vampires

Maïa avait changé… Son adolescence passée auprès de la meute, lui avait rendu un grand service. Elle avait expliqué à sa mère qu’elle changeait de service. Les maîtres l’avaient vendu sans explication et son initiation avait commencé. Au début, c’était très difficile, mais depuis quelque temps, elle commençait à contrôler ses sentiments grâce à Jim. Pendant une ballade en forêt, Adrian le chef de meute, discutait souvent avec Maïa :

“Alors Maïa … Je vois que ça va mieux ?” Commentait l’homme.

Il avait remarqué le rapprochement de son fils avec Maïa. Il gardait un œil aguerri sur les nouvelles recrues et insistait sur leur éducation.

“O...Oui … Jim s’occupe bien de moi…
-Alors je pense que vous pourrez bientôt vous débrouiller seul avec mon fils…”

La jeune fille rougit sous sa peau brune. Un sourire malicieux, c’était dessiner sur le visage du père. Depuis le temps qu’ils se tournaient autour… Adrian était sûr de les voir bientôt unis. Ils continuaient de discuter de tout et de rien, lorsque le chef s’arrêtait et tendait l’oreille. Il avait entendu des créatures rôder sur ses terres.


“Ce soir… Il faudra être vigilant Maïa…
-Pourquoi ? …
-La nuit risque d’être longue… Nos ennemis approchent, et ils sont immortels.”

Maïa regarda son chef. Elle avait entendu parler de ses morts qui revenaient, des hommes et femmes à la peau froide qui buvaient le sang des humains. Devait-elle avoir pitié d’eux ? Non certainement pas. Mais elle est surtout prudente envers ses créatures.

***
Maïa dormait paisiblement dans les bras de Jim. Lorsqu’un bruit tirait les deux tourtereaux de leur sommeil. Une odeur de pourriture envahissait leurs narines.

“-Jim… Qu’es qui se passe ?” Demanda Maïa.

Le corps du jeune homme était tendu. L’odeur continuait de titiller leur odorat. Jim se levait et sortait de la petite cabane.

“Maïa sauve toi !” Hurlait Jim.

Pour la première fois, la jeune femme sentait la panique prendre le dessus, et commençait à sortir de la cabane… Mais son corps fut projeté en arrière, son ami s’était fait mordre.

“Jim !”

Elle essayait de la relever, mais malgré sa force surhumaine, elle avait beaucoup de mal. Et lorsqu’enfin, elle le déplaça légèrement, un hurlement de douleur sortit de sa bouche. L'assaillant l’avait mordu, et le poison se répandait dans ses veines.

“Jim non ! !”

Elle le savait, mais ne voulait pas le croire. Le fait de le perdre commençait à la ronger. Elle le suppliait du regard… Mais les yeux du lycan commençait à se voiler… C’était fini. Maïa reposait le corps de son ami. Elle se levait et se dirigeait vers la porte. Son apparence se modifiait sous les rayons de la lune. Elle cherchait l’odeur de Jim… Le parfum la menait vers un vampire qu’elle déchiquetait sans regret. Le hurlement de sa victime, le craquement des os, le bruit de sa douleur… La soulageait. C’est la première fois qu’elle tuait quelqu’un… Et elle aimait ça.

2030 : Londres

Pendant le siècle qui s’écoulait, Maïa évoluait, devenant, de plus en plus forte face à la bête qui habitait en elle. Elle avait choisi de quitter l’Amérique, tournant le dos à la meute. Elle n’arrivait pas à faire le deuil de Jim malgré des histoires passagères. Elle espérait pouvoir refaire sa vie ici à Londres.Elle vivait dans un immeuble et  enchaînait des petits boulots... Pour l'instant elle n'avait aucun rôle à jouer... Mais elle espérait un jour pouvoir retrouver une meute pour l'accueillir comme avant et écraser les autres races qui lui avait fait tant de mal.


Fiche faite par Bryan Grey (Law) pour le forum Londres et Ténèbres.


Dernière édition par Maïa Jones le Jeu 20 Juil - 6:17, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaël Crown

Guilde de Saint-Pierre
avatar
Guilde de Saint-Pierre


Messages : 337
Points : 703
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Agent d'intervention médicale (St Pierre) - Urgentiste (St Thomas)

Feuille de personnage
Âge: 181
Taille: 1m82
Emploi: Médecin Urgentiste, Agent d'Intervention Medicale

MessageSujet: Re: Maïa Jones [Terminé] Ven 14 Juil - 11:21

Bienvenue à toi \o

Petite présentation de mon personnage : Mikaël Crown, 181 ans, vampire travaillant à la guilde St Pierre en tant qu'agent d'intervention médicale et urgentiste à l'hôpital St Thomas. Introverti, solitaire, rat de bibliothèque tout ça.... mais philanthrope quand même.

Bonne fiche o/

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Vous voulez faire un tour à la bibliothèque ?


MattxMika:
 

Quand tu loupes ta carrière de mannequin...:
 

Carte de membre de la guilde St Pierre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïa Jones

Lycan Libre
avatar
Lycan Libre


Messages : 19
Points : 163
Niveau de puissance : Loups respectés

Feuille de personnage
Âge:
Taille:
Emploi:

MessageSujet: Re: Maïa Jones [Terminé] Ven 14 Juil - 11:29

Han merci pour l'accueil ! <3 En espérant que mon personnage te plaise Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Rosenbach

Vampire Libre
avatar
Vampire Libre


Messages : 714
Points : 575
Niveau de puissance : Vampire supérieure
Emploi et loisir : Barmaid

Feuille de personnage
Âge: 170 ans
Taille: 1m69
Emploi: Barmaid

MessageSujet: Re: Maïa Jones [Terminé] Mar 18 Juil - 8:53

Bonjour bonjour !

Magnifique fiche et personnage très intéressant !

Nous n'avons remarqué qu'un léger problème au niveau de ton histoire : la transformation a eu lieu lors de l'adolescence de Maïa. Or, cette période est déjà très compliquée pour le corps humain, lui adjoindre une transformation supplémentaire serait donc une rude épreuve, notamment au niveau du contrôle de soi.
De plus, cela signifierait que Maïa a, au mieux, le corps d'une jeune femme de 20 ans, car une fois transformée, son corps vieillira de façon extrêmement lente.

Donc nous aimerions que tu étoffes un peu plus cette partie, ou, à défaut, que tu montes à un âge adulte (17-18 ans minimum).

Lorsque cela sera fait je te validerais sans problème Smile

N'hésite pas si tu as des questions !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïa Jones

Lycan Libre
avatar
Lycan Libre


Messages : 19
Points : 163
Niveau de puissance : Loups respectés

Feuille de personnage
Âge:
Taille:
Emploi:

MessageSujet: Re: Maïa Jones [Terminé] Jeu 20 Juil - 8:36

Mise à jour faite. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyne Salt

Vampire Ancestral
avatar
Vampire Ancestral


Messages : 2166
Points : 2438
Niveau de puissance : Vampire Respectée
Emploi et loisir : Me divertir

Feuille de personnage
Âge: 233 ans
Taille: 5p6
Emploi: Assassin/Mercenaire

MessageSujet: Re: Maïa Jones [Terminé] Ven 21 Juil - 8:26

Bienvenue!

Petite présentation, je me nomme Evelyne Salt. Je suis assassin depuis plus de 200 ans et travail seulement pour les Ancestraux depuis un certain temps. Je pourrais être aussi qualifier comme le bras droit de Vergil, représentant du clan, mais je n'ai pas le titre officiellement.

Je seconde ma collègue! Très jolie fiche!

Avec les modifications apportées, je te valide!


Tu es validé!



Bienvenue parmi nous! Le pire moment est fini. Courage, on a presque terminé!

Maintenant, c'est l'heure de la paperasse et le bout ennuyant :
✦ Valider les règlements, si ce n'est pas déjà fait ➤ ici;
✦ Il faut recenser son avatar ➤ ici;
✦ Recenser son nom, si ce n'est pas déjà fait ➤ ici
✦ Receser le double-compte, si c'est le cas ➤ ici
✦ S'il y a un emploi, il faut le recenser ➤ ici
✦ Créer votre carnet de connaissances et de relations et le maintenir à jour ➤ ici
✦ Créer votre carnet d'évolution des RP et le maintenir à jour ➤ ici

Et n'oublie pas: Amuses-toi bien parmi nous!


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Maïa Jones [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas
Maïa Jones [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 05. I just want to be perfect ft Mercedes Jones (terminée)
» "Celui qui croit savoir, n'apprend plus" [Ryujia Dragonstone / Merry Jones][Terminé]
» Sixtine "Six" Jones [Terminé]
» [Codage] Fiche de personnage - Tiana Jones [ Terminé - Louna Blake ]
» Effet d'Obama; la chute de l'indice Dow Jones

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Espace membre :: Présentation :: Registre officiel :: registre officiel des Lycans-
Sauter vers: