Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

[Abandonné]What a coincidence, I mean, woaw !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: [Abandonné]What a coincidence, I mean, woaw ! Lun 3 Juil - 17:28

« What a coincidence, I mean, woaw »

Chléo ✞ Marvel

« Hey ! »

Oui, bien sûr, c'était une manière tout à fait efficace de la saluer. Marvel ne se souvenait pas de son prénom, soit, mais de là à ne lui gratifier qu'une syllabe, il y avait des limites.




Le crépuscule demeurait un moment angoissant pour l'ancien barman, mais Marvel n'avait que deux choix : sortir tôt ou devenir fou à force de rester dans son appartement. L'été le rendait vulnérable. Au moins son quartier lui offrait-il la possibilité de s'abriter des derniers rayons du soleil grâce aux hauts édifices qui le composaient. Leur seul défaut était qu'une telle hauteur empêchait le vampire de se balader sur les toits, loisir très apprécié chez les immortels du Bronx, à New York. En plus, à sa connaissance, les loups ne s'embêtaient pas souvent à grimper ou à sauter, ce qui faisait des toits un refuge contre ces monstres. Bref, il lui fallait voyager un peu avant de pouvoir escalader les façades. Puis il partirait au travail. S'il lui était possible de faire des heures supplémentaires, il les ferait, mais son collègue nocturne était tout aussi satisfait de son travail et ne comptait pas partir en vacances avant septembre. Tant pis, ça lui laissait du temps pour visiter la ville. Seul. Oh, que ça sonnait pathétique. Pour améliorer cela, disons qu'il en profiterait pour réfléchir ? Méditer ? Écouter The Lumineers pendant une heure ? Probablement le dernier choix.

Il arriva dans une rue qu'il connaissait un peu puisqu'elle se trouvait entre Hyde Park et la National Portrait Gallery. Les magasins de cette zone commerçante se cachaient dans des bâtiments de trois à quatre étages, pour la plupart assez anciens et qui abritaient des appartements au-dessus des commerces. Les toits n'étaient pas tous plats, mais la difficulté d'une tâche augmentait l'adrénaline sécrétée quand on s'y attelait. Il se faufila donc à l'arrière d'un immeuble, ne souhaitant pas attirer l'attention, puis grimpa sur le local à poubelles - ne pas tomber, ne pas tomber dans les ordures - avant de sauter vers une fenêtre du premier étage dont le rebord était épais. L'ascension fut aisée grâce à l'architecture de l'époque - de quand ça datait ? Et le voici sur le toit ! Ce fut simple comme bonjour. Cependant, l'endroit sentait mauvais et abritait une colonie de pigeons anormalement gras, aussi décida-t-il de chercher un coin plus calme pour se poser.

La ville s'assombrissait enfin quand il sauta entre deux bâtiments séparés par une ruelle. Le second était plus bas que le premier, il n'y avait pas de quoi s'inquiéter mais Marvel avait le vertige, ce qui rendait n'importe quel saut dangereux à ses yeux. Jamais il n'avait réussi à se laisser tomber en arrière sur son propre lit... Sa destination était de pierre plate, de couleur écume, relativement propre et décorée de quelques flaques d'eau. Une porte menait à l'intérieur, il s'agissait d'un toit-terrasse. Quelques effluves de café montaient jusqu'à son perchoir. Bien, il s'installerait ici.

Le brun s'apprêtait à mettre des écouteurs dans ses oreilles lorsqu'une voix s'élevant depuis l'intérieur du bâtiment attira son attention. Ses sens semblaient s'être habitués à repérer ce timbre en particulier, même au milieu d'autres conversations. Le vampire se focalisa sur la voix jusqu'à distinguer quelques mots. « Ealise Emerald », c'était bien elle. Woaw. Et dire qu'il l'avait cherchée partout en vain la semaine passée, voilà qu'elle lui tombait dessus. Pour être précis, elle se trouvait en dessous de lui mais bon, il n'allait pas s’embarrasser de technicités. Le vertige du brun l'empêchait de s'asseoir au bord du vide en attendant qu'elle sorte dans la rue ; il réussit néanmoins à se coucher sur le dos aussi près de l'entrée qu'il était possible de le faire sans tomber. Il lui suffisait de tourner la tête à chaque fois que la porte s'ouvrait pour vérifier qui en était responsable. Tout ce qu'il désirait, c'était la voir, et comme la tentation d'écouter ce que racontait la pharmacienne était grande, il vissa ses écouteurs dans ses oreilles. Ses actions frôlaient déjà la malveillance, il n'allait pas s'en absoudre en espionnant la petite brune, au contraire.

Ealise sortit accompagnée d'une jeune fille, une autre brune. A cette distance, Marvel ne pouvait déterminer sa nature. En tout cas, les deux femmes avaient l'air de bien s'entendre, bien qu'il se garda d'épier leur échange, se contentant de les suivre tout en restant sur les hauteurs. Les boucles brunes de l’immortelle s'illuminaient à chaque fois qu'elle passait sous un réverbère. Malheureusement pour lui, elles finirent par traverser une rue trop large pour qu'il l'enjambe : il lui fallait descendre et se mêler à la foule. Encore une fois, il prit le chemin le plus long mais le plus discret, descendant par l'arrière du bâtiment. Maintenant, il lui fallait retourner du côté passant de la rue et retrouver les deux brunes. Le cinéma qui faisait l'angle possédait justement une parcelle de béton qui donnait vers l'avenue principale ; il courut dans cette direction.

« Aïe... » grogna-t-il en percutant un obstacle imprévu - il aurait dû s'y attendre, les Londoniens avaient envahi ce coin de la ville depuis la destruction du MI5.

Reculant d'un pas sous l'effet du choc, Marvel fixa ses yeux gris vers un visage familier. Ses écouteurs étaient tombés et pendaient lamentablement de la poche de son jean alors que le bruit du trafic urbain envahissait la tête du veilleur de nuit.




L'Américain était parfaitement au courant de son impolitesse, la moindre des choses ayant été de s'excuser pour avoir bousculé cette personne, mais il l'avait instinctivement saluée parce que cette fille avait partagé un cours universitaire avec lui. De plus, il venait de se rendre compte que c'était avec elle que se trouvait Ealise encore une minute auparavant.

« Euh, t'étais au cours de secourisme du docteur Mikaël Crown, non ? On a fait équipe pour les bandages. »

Il n'était pas sûr que ses explications soient claires ou que l'humaine se souvienne de lui, aussi passa-t-il une main dans ses cheveux en signe de nervosité.

« Oh, je suis désolé de t'être rentré dedans. Je ne l'ai pas fait exprès, promis. Ça va ? T'allais au cinéma ? »

Bombarder quelqu'un de questions diminuait souvent la tension si les questions restaient innocentes voire stupides. Il optait pour cette tactique quand le stress faisait fonctionner son cerveau plus lentement et ses cordes vocales plus rapidement. Bien sûr, son sourire idiot était la touche finale à son tableau intitulé « Je ne suis pas un psychopathe, ne t'enfuis pas s'il te plaît ».



 



Dernière édition par Marvel Jenkins le Jeu 7 Sep - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chléo Maters

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 1241
Points : 385
Niveau de puissance : Humaine
Emploi et loisir : Etudiante en éthnologie

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Taille: 5.25 foot (1m60)
Emploi: Etudiante

MessageSujet: Re: [Abandonné]What a coincidence, I mean, woaw ! Lun 10 Juil - 13:44


What a coincidence, I mean, woaw !

En privé avec Marvel Jenkins
         Quittant Ealise jugeant qu’il fût temps pour elle de partir pour rejoindre son père avant qu’il ne se fît un sang d’encre pour son absence quand elle rentrerait, la jeune femme marchait d’un pas rapide. Très rapide. De temps à autre, elle se retournait pour être sûre qu’on la suivît pas. Il faut dire qu’elle en avait assez eut de la rencontre avec Elizabeth, si bien qu’elle fît continuellement attention maintenant. Cependant qu’elle regardât derrière elle, l’étudiante ne vit pas le vampire la tamponner. Par chance, elle ne tomba pas par terre mais elle ne put s’empêcher de contenir son mécontentement.

         - Faites attention!

         Son visage s’adoucit quand elle reconnu le jeune vampire avec qui elle eût partager l’atelier bandage. Elle se souvenait de son visage, certes, mais pas de son prénom. Elle l’avait pourtant sur le bout de la langue sans réussir à le sortir pourtant. Elle se souvenait juste que, lorsque son prénom était prononcé, l’image de comics lui venait en tête. Voyons ma vieille ! Rappelle-toi !

         - Oui ! Je me souviens de toi, effectivement.

         L’étudiante fronça les sourcils et tourna sa tête légèrement sur le côté sans le quitter des yeux. Pourquoi avait-il l’air gêné comme ça ? Le visage de Chléo s’illumina d’un sourire radieux et amical comme pour accentuer ses propos, les rendre plus véritables encore, plus sincère qu’ils ne le fussent déjà.

         - Oui, ne t’inquiète pas pour ça, je vais bien, ne t’inquiète pas et non, je n’allais pas au cinéma… Je rentrais chez moi.

           La jeune femme trouvait que ce jeune homme possédait quelque chose d’attachant dans son comportement. Elle le trouvait adorable mais elle gardait cependant en tête qu’il restât un vampire et, qu’à tout moment, il pouvait avoir grand soif et se désaltérer sur elle qui se trouvait face à lui. Victime facile et sans défense. Ou presque.

         - MARVEL ! s’écria-t-elle en tapant dans ses  mains, Je ne me souvenais plus de ton prénom mais ça m’est revenu en tête ! C’est Marvel que tu t’appelles ! Euh… Et toi, tu allais au cinéma?

         La jeune femme s’approcha de lui pour attraper les écouteurs qui pendissent de la poche de son jean. Il serait malheureux qu’il ne marchât dessus et ne les cassât parce qu’il n’aurait pas fait attention. Elle aurait voulu lui demandé ce qu’il fît dehors à une heure pareille mais la question était idiote quand on savait qu’il fût un vampire. Aussi, elle chercha un autre sujet de conversation.

         - Que fais-tu donc ici ?

         Voulant se montrer pole et gentille, elle gardait le sourire. La jeune femme enroula les écouteurs qu’elle lui déposât dans la main.

         - Fais attention à ça, tu pourrais les perdre ou même les casser..

Code by Fremione.


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je parle en #87ADE5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Abandonné]What a coincidence, I mean, woaw ! Dim 16 Juil - 12:34

« What a coincidence, I mean, woaw »

Chléo ✞ Marvel

« Je ne me souvenais plus de ton prénom mais ça m’est revenu en tête ! C’est Marvel que tu t’appelles ! Euh… Et toi, tu allais au cinéma ? »

Donc elle se souvenait de lui et de son prénom. Marvel n'aurait pas dû être désarçonné par cela, sauf que ça le mettait dans une position délicate. Soit il évitait le sujet, soit il s'excusait pour sa mémoire défectueuse. Elle ne s'en offusquerait pas, si ? Ils ne s'étaient rencontrés qu'une seule fois et il avait un prénom facile à reconnaître de par son originalité - ce qui ne le rendait pas forcément facile à porter. Enfin bref, il réglerait la question plus tard. Ou pas. Pour le moment, l'enthousiaste brune lui avait demandé quelque chose. Il s'apprêtait à lui répondre quand elle se pencha vers lui et récupéra ses pauvres écouteurs oubliés. Avec un sourire en coin, il tendit la main pour les récupérer.

« Fais attention à ça, tu pourrais les perdre ou même les casser. »
« Ouais, merci. » répondit-il distraitement. « C'est ma troisième paire cette année. »

Il s'empressa de les mettre en sécurité dans sa poche et en profita pour couper la musique qu'il pouvait encore entendre en sortir. Être un vampire signifiait aussi baisser le son de tous ses appareils électroniques au minimum.

« Et non, je n'allais pas au ciné non plus. J'aime pas y aller seul et j'attends les gros blockbusters pour que les explosions en vaillent la peine. » Il passa encore sa main dans ses cheveux mais cette fois par réflexe : la dernière fois qu'il s'était laissé entraîner dans une salle noire de monde, un enfant l'avait choisi pour pratiquer le lancer de pop-corn furtif. « Et puis c'est malaisant de s'enfermer avec des inconnus au milieu de l'été, je peux sentir ce qu'il ont mangé. »

Il ponctua sa dernière affirmation d'un hochement de tête. Le mot "malaisant" n'existait sûrement pas encore, pas officiellement, mais dans un demi-siècle il était sûr de l'entendre de la bouche du premier ministre.

Bon, il racontait un peu trop sa vie. Ses anecdotes restaient du domaine de la conversation courtoise, mais son débit de parole devenait trop élevé pour une conversation au milieu de la rue. Et si elle devait rentrer chez elle, il n'aurait pas le temps de lui poser des questions sur Ealise. Proposer de la raccompagner était présomptueux, lui-même aurait refusé de montrer où il habitait à un inconnu, qui plus est un vampire. Analysons la situation. Elle se trouvait sur le trottoir d'en face avec Ealise mais a rebroussé chemin et se retrouve maintenant en haut d'une longue avenue. A moins que son logement ne se trouve vraiment tout près, elle devrait en descendre au moins la moitié, que ce soit pour prendre une autre route ou pour atteindre le métro. Bien, il avait établi une stratégie. Au pire, elle mentirait et partirait dans une direction au hasard pour se débarrasser de lui, même si elle avait l'air plutôt contente de le voir. Elle avait pratiquement crié son prénom dans un lieu public. Ou alors, elle avait fait cela pour appeler à l'aide de manière discrète.

« Je vais au musée, enfin au travail, je travaille dans un musée. Par là. »

Il indiqua d'un mouvement de tête le bas de la rue, ce qui n'était pas faux en soit puisqu'il pouvait très bien passer par ce chemin et arriver à l'heure. Ce n'était pas le plus direct, mais il évitait de passer près des boîtes de nuit aux néons agressifs où il avait croisé un loup garou une fois. Il n'était pas transformé mais empestait le canidé à une dizaine de mètres. C'était peut-être une planque de lycans, qui sait ? Mieux vaut prévenir que guérir.

Il lui restait à faire amende honorable auprès de la jeune femme, ce qui, avec un peu de chance, la mettrait en confiance. Il commença à parler très rapidement puis se reprit, détachant les syllabes des derniers mots alors qu'il baissait la tête et affichait un léger sourire gêné. Dans ses poches, ses mains s'agitaient.

« Oh, et je suis vraiment désolé mais je ne me souviens plus de ton prénom... »




 

Revenir en haut Aller en bas
Chléo Maters

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 1241
Points : 385
Niveau de puissance : Humaine
Emploi et loisir : Etudiante en éthnologie

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Taille: 5.25 foot (1m60)
Emploi: Etudiante

MessageSujet: Re: [Abandonné]What a coincidence, I mean, woaw ! Lun 24 Juil - 10:46


What a coincidence, I mean, woaw !

En privé avec Marvel Jenkins
         - Et non, je n'allais pas au ciné non plus. J'aime pas y aller seul et j'attends les gros blockbusters pour que les explosions en vaillent la peine. Et puis c'est malaisant de s'enfermer avec des inconnus au milieu de l'été, je peux sentir ce qu'il ont mangé.

         Chléo ne put s’empêcher de sourire, un large sourire amusé. « Malaisant », elle n’avait jamais entendu ce mot auparavant sans compter le petit mouvement de tête. La jeune femme avait, durant un très bref instant, oublié qu’il était un vampire. Mais il ne semblait pas comme Lizzie, il n’avait pas l’air de vouloir lui sauter à la gorge pour la tuer dans le but de la vider de son sang. Cependant, elle était quand même sur ses gardes, il ne fallait jamais se fier aux apparences. Pourtant, avec Marvel, la jeune femme se sentait bien mieux qu’en compagnie de Lizzie.

         -Oh, un musée ? Mais c’est super ! Je suppose que tu ne travailles que la nuit, c’est ça ? Dommage, je serais bien venue te rendre une petite visite. Dit-elle sans quitter du regard l’indication qu’il lui montrât.

         Elle aimait bien les musées et les lieux culturels en général. La jeune femme ne cessait d’observer la rue que lui eût indiquer Marvel. Alors qu’elle était perdue dans ses contemplations, la voix du vampire la fit revenir à elle. Amicalement, elle lui sourit. Elle ne semblait pas dérangée par le fait qu’il eût oublié son identité, au contraire.

         - Ne t’excuse pas pour si peu, je ne vais pas t’en vouloir voyons ! Je dois avouer que si tu n’avais pas un prénom aussi original, je l’aurais sûrement oublié aussi ! Dit-elle en riant. Je m’appelle Chléo.

         Son sourire ne quittait pas ses lèvres. Toujours prête à faire un geste de gentillesse envers les personnes qui l’entourassent. Elle haussa rapidement les épaules comme pour répondre à une question qu’elle se fût elle-même posée dans sa tête avant de proposer à Marvel de l’accompagner sur un bout de chemin.

         - Je prendrais le métro qui n’est pas loin, je rentrerais plus rapidement chez moi du coup. Ajouta-t-elle pour le persuader de la laisser marcher avec lui.

         La jeune femme entama le pas. Son esprit bouillonnait, elle souhaitait trouver quelque chose à dire pour ne pas que le silence leur tînt compagnie. Pourquoi aucun sujet de conversation lui vint à l’esprit. Il fallait dire qu’elle ne fût pas une personne très sociable non plus.

Code by Fremione.


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Je parle en #87ADE5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Abandonné]What a coincidence, I mean, woaw !

Revenir en haut Aller en bas
[Abandonné]What a coincidence, I mean, woaw !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» PACHA petit lhassa apso 9 ans abandonné (62)
» Rufus, caniche abricot de 4 ans, abandonné 2 fois ! (dép56)
» BENJI Shih tzu abandonné à 10 ans (02)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Rues et ruelles-
Sauter vers: