Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

Kahele Desrosiers - Je n'ai pas très envie qu'on dise que j'ai de beaux yeux [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Kahele Desrosiers

Lycan Libre
avatar
Lycan Libre


Messages : 25
Points : 183
Niveau de puissance : Loup
Emploi et loisir : SDF

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Taille: 1m82
Emploi: /

MessageSujet: Kahele Desrosiers - Je n'ai pas très envie qu'on dise que j'ai de beaux yeux [En cours] Mer 7 Juin - 9:49




DesrosiersKahele



Identification

Nom: Desrosiers
Prénom: Kahele
Surnom: Ka
Âge: 28 ans
Sexe: Masculin
Orientation sexuelle: Attiré par les hommes
Pays d'origine: Polynésie Française
Race: Lycan
Groupe: Libre
Emploi: Sans
Supérieur immédiat: Kaoru Greaves (sisi)


Derrière l'écran

Prénom: /
Surnom: Masa
Âge: 25 ans
Découverte: DC o3o
Fréquence de connexion: Autant que possible !
Autres personnages: Masanari Yasahiro
Autres trucs sur vous: mon premier perso lycan °O°
Commentaires: De retour !

Le physique qui me différencie


Kahele est un jeune homme élancé d’un mètre quatre-vingt deux, un peu mince ceci dit. Sa peau est d’une jolie couleur caramel métissé. Il ne possède pas de cicatrices puisque celles-ci cicatrisent à présent. Il n’a pas non plus de tatouage (contrairement à l’avatar). Au niveau de son visage, il a deux yeux originellement marron clair devenus dorée à sa transformation. Ceux-ci sont très expressifs et reflètent ses émotions. Sa bouche ne sourit pas beaucoup, ses fines lèvres semblant perpétuellement attristés de sa situation. Ses cheveux sont mi-long, en dégradé. Si ils sont châtains foncés au départ, ils s’éclaircissent en une couleur plus chaleureuse tirant vers le roux aux pointes.

Au niveau vestimentaire, il n’est pas très difficile, se contentant de ce qu’il a déjà, soit une tenue simple de sport noir façon jogging ou en vêtement plus élégant – du moins il fait ce qu’il peut – un jean noir, les mêmes baskets noires et un t-shirt blanc avec une veste rapiécée en cuir. Il porte aussi un sac à dos marron avec ses affaires de « survit » à l’intérieur, ainsi que sa couverture de fortune qu’il noue parfois autours de sa taille.

Sa race de canidé est le Canis Rufus (loup rouge), un loup plus petit que le loup gris possédant un pelage en dégradé du noir au roux. Il n’utilise pas encore sa forme animale complète, néanmoins sous forme hybride son pelage reste de cette couleur, plus foncé en haut du corps et plus roux vers le bas.


Le psychologique qui m'habite

Kahele Desrosiers est un jeune homme au premier abord calme et réservé. C’est celui qui reste en retrait, qui n’ose pas s’approcher et ne va pas vers les autres facilement. Il ne fait pas la fête, sourit peu et préfère observer dans un coin plutôt que de participer activement à l’action. Il n’est pas à l’aise en groupe, parlant avec hésitation, rougissant facilement lorsqu’il est gêné. D’un naturel prude, le jeune homme n’aime pas montrer son corps en publique, ni évoquer à voix haute la sexualité. A ce propos il n’est absolument pas fier de lui et regrette quasiment tous les jours d’avoir gâché sa première fois avec un inconnu, surtout que ce n’est pas son genre. Parfois, cela lui pèse plus que sa transformation en elle-même. Depuis il n’a plus jamais osé toucher qui que ce soit.

Affectif, il recherche surtout quelqu’un pour se blottir dans des bras ou inversement. C’est la sensation d’avoir été abandonné qui le gêne vraiment. Encore, transformé dans le cadre d’une meute lui aurait été plus facile psychologiquement : il n’aurait pas été seul. Là il ne comprend pas pourquoi Kaoru l’a transformé : il pense que c’était mesquin et volontaire. Malgré sa timidité, Kahele se révèle altruiste et n’hésite pas à aider au mieux les gens dans le besoin, à leur tendre la main en fonction de ses moyens. Parfois il est un peu naïf ou crédule et risque de se faire avoir en voulant bien faire. Néanmoins il n’est pas idiot non plus, si l’on pousse trop le bouchon, il va s’en rendre compte ! Il peut faire preuve d’un certain courage malgré sa timidité, ne se laissant pas marcher sur les pattes non plus ou agresser sans rien dire, défendant ses amis ou des gens lui paraissant sans défense. Dans la rue, avec des inconnus, Kahele préfère feindre d’être plus fort et plus assuré qu’il ne l’est en réalité, espérant ainsi éviter les problèmes. Ne pas montrer sa peur et sa faiblesse.

Le jeune lycan est quelqu'un d'assez nostalgique, vivant dans le passé et considérant que la période où il était vraiment heureux et capable d’aller de l’avant s’arrête le jour de cette fête fatale. De plus, il a une forte tendance à culpabiliser, à se mésestimer, à penser mal faire : en bref, il se sent nul et à tendance à baisser la tête trop facilement en cas d’insulte violente. De plus il pense que le groupe de musicien serait encore en vie s’il avait eu l’audace de leur adresser la parole.

Même si Kahele est un jeune homme calme, il ne peut totalement échapper à sa nature de lycan. Une certaine agressivité peut surgir soudain, quand il se sent acculé, menacé ou qu’il entend quelque chose lui déplaisant fortement. Son caractère pacifiste l’aide à se contrôler lors des transformations, lui évitant de sauter à la gorge des gens facilement. Néanmoins, cela ne fait que dix ans qu’il a été transformé, il ne vaut mieux pas l’énerver sciemment sous sa forme hybride. Il a très peur de tuer ou blesser les gens, voir même de transformer sans faire exprès. Il craint aussi de rester seul toute sa vie sans jamais avoir de place. Au niveau des lycans, son avis est mitigé. Il en veut à son transformateur de l’avoir abandonné mais a apprécié Beth qui l’a aidé. Il ne sait pas trop comment intégrer une meute et ce qu’on y fait à l’intérieur une fois recruté. Au niveau des vampires, ceux-ci lui font plutôt peur même si il n’a pas vraiment d’engagement politique.

Au niveau de ses passe-temps, Kahele souhaitait devenir illustrateur et mettre un petit pécule de côté pour créer ses propres histoires. Il garde quelques feuilles et un crayon dans son sac pour griffonner un peu mais n’a pas vraiment le temps de se consacrer à ses anciens rêves. Cela le rend d’autant plus triste.



Le passé qui m'a construit



Si l’on devait demander à Kahele de définir sa vie, il dirait surement que celle-ci commence comme un film à l’eau de rose, continu en livre d’ado scolaire et se fini en foirage total. Tout d’abord il y a Sebastien Desrosiers, comptable d’une entreprise à Paris qui décide de partir en voyage pour ses vacances, et Aahea Gajadi une mignonne commerçante Polynésienne. Une jolie romance, un déménagement, de la passion, un bébé et voici comment naquit Kahele, prénom signifiant « celui qui marche/bouge ». Une vie tranquille, une enfance calme. Le jeune Kahele Desrosiers manifeste tôt une passion pour le dessin allant de pair avec les mangas, et souhaite un jour faire le sien, décrivant les paysages bleus turquoises et verdoyants de la Polynésie Française.

A l’école, c’est un élève réservé, il a de bonnes notes et est un peu le chouchou des professeurs – un peu moins des élèves du coup. Sérieux en classe, ses parents sont fiers de lui et le voit déjà réussir tout ce qu’il entreprend. A l’âge où les hormones s’affolent, il lui sembla être plus attiré par ses camarades masculins que féminins, néanmoins cela le complexa quelque peu et il ne l’avoua pas, restant solitaire. Jusqu’à cette fête… L’année de ses dix-huit ans, à l’aube d’un voyage scolaire. Une soirée qu’il regrette encore aujourd’hui.


Des connaissances l’amenèrent faire la fête au bar, lui disant « allez vient, on va s’amuser ! », et à force ils finirent par convaincre le jeune homme sérieux de s’amuser avec eux. Kahele pensa que cela l’aiderait à se faire des amis, à se sociabiliser, à ne plus être seul. Ca marcha bien au début. Un verre, deux verres, trois – il ne tenait pas l’alcool – l’aidèrent à se dévergonder. Trop. Il se souvient avoir demandé qui était l’autre jeune homme au comptoir, un lycan lui dit-on. Trop désinhibé pour prendre ce détail en compte, il avait réussi à attirer son attention. Le reste est un peu flou, ils avaient pris des précautions, le lycan lui avait dit quelque chose à propos de ses yeux, il avait eu chaud, c’était la première fois qu’on le touchait ainsi.

Le réveil fut difficile, solitaire, douloureux. Une douche et un doliprane plus tard il était prêt à partir avec son groupe scolaire et somnola durant le trajet direction l’Angleterre. Au programme visite de la campagne avant d’arriver à Londres. Si au début cela se passa comme prévu, il commença à se sentir de plus en plus agressif et agiter au fur et à mesure que la pleine lune approchait et c’est en plein hôtel de Minehead avec des camarades de chambre qu’il commença de se transformer. De cet épisode, il ne se souvient que d’une douleur atroce dans ses membres, ses veines, sa tête. Heureusement pour lui, et surtout pour eux, il perdit connaissance dès le début ce qui leur permirent d’évacuer la chambre et de la fermer à clef le temps d’appeler des renforts. Il se réveilla et reprit sa transformation, s’évanouit à nouveau et recommença encore jusqu’à rester éveillé et enragé, réduisant la chambre en miette.

A partir de là ses études furent catastrophiques. Ne sachant pas quoi en faire, les professeurs n’étant pas vraiment habilité à gérer cette situation, il fut enfermé en cellule de prison pour éviter qu’il ne soit un danger. Pourtant Kahele avait la chance d’être plus entourés que certains lycans transformés par erreur. Ses parents déménagèrent à nouveau pour lui, en Angleterre, car il y avait plus de lycans qu’en Polynésie, dans une maison de campagne avec une cave et une porte solide pour l’attacher. Mais le jeune homme restait angoissé et se refermait petit à petit, décrochant les cours et culpabilisait sur sa première fois, voulant la recommencer au mieux, autrement. Il aurait voulu ne pas être ivre et ne pas faire cela n’importe comment… De plus, il ne voyait pas quand son partenaire d’un soir l’avait mordu. Dans son sommeil ? Le lycan l’avait-il transformé mesquinement puis abandonné à son sort ? C’était on joué de sa naïveté ?

Durant l’année suivante, Kahele failli tuer son père, la chaîne l’attachant ayant cédé. Il le blessa grièvement avec ses griffes, celui-ci ne dût son salut qu’à la fin de la nuit. Les rapports familiaux changèrent. Il culpabilisait encore plus, sa mère et son père, le bras en écharpe, le regardaient à présent avec un œil anxieux, ils ne se parlaient quasiment plus. Alors il fugua – même s’il était majeur – et décida de se perdre dans la campagne. Le résultat ne fut pas très probant en réalité. Il chassait des animaux durant la nuit, mais était tout sale le soir venu. Peu habitué à la vie sauvage, il s’avançait progressivement vers la civilisation, errant dans les rues. De fait il fut enfermé de nouveau pour négligence cette fois. Mais cela ne fit que diminuer son estime de lui-même.

Malgré ces galères, il fut mis en contact avec une ancienne louve, Beth, vivant paisiblement sa retraite dans un manoir à quelques kilomètres de la ville de Londres. Voyant son état quelques peu décharné et apeuré, l’ancienne le pris sous son aile- enfin sa patte même. Toujours de bonne humeur et sympathique, elle réussit à lui redonner le sourire dans sa coquette demeure – quoique trop décorée de rose. Malgré ses allures de sympathique grand-mère, elle arrivait tout de même à se faire obéir du lycan quand Kahele se transformait, l’obligeant à contrôler sa rage. A ses côtés, Kahele mangea aussi bien des biscuits et du thé dans une tasse fleurie que des lapins fraîchement attrapés. Hélas ces moments de complicité ne durèrent que sept ans avant que Beth ne décède tout simplement de vieillesse. Même si celle-ci lui avait légué son manoir, la famille de Beth pourtant peu présente de son vivant, eurent vent de son décès et chassèrent Kahele en montrant des crocs, ne lui laissant que le temps d’emporter sa couverture favorite et quelques habits. Abattu et de nouveau seul, le jeune homme se rendit à Londres dans l’espoir de trouver un travail maintenant qu’il se contrôlait mieux. Il trouva quelques petits boulots dans le déménagement – avoir une force de lycan ça aide – ce qui lui permit de se payer un petit logement. Il perdit néanmoins son logement il y a un peu prêt un an, en même temps que son travail, après avoir fait tomber un carton fragile sans faire exprès.


Ayant eu vent d’une bande donnant un concert apparemment pas trop mal, il fit une petite folie et décida de se rendre à l’animation. La musique lui plut mais il n’osa pas allé parler au groupe, les suivant de loin en se demandant comment les aborder. Il sentit soudain l’odeur du sang et des cris. Il accouru les rejoindre mais un être surnaturel plus rapide que lui avait déjà fait son œuvre. Un vampire – Sanguinaire peut être ? – s’en prenait aux musiciens ivres et sans défenses, il ne restait plus qu’un jeune sentant mauvais tremblant dans un coin. Il rassembla tout son courage pour revêtir une apparence humanoïde et grogner sur l’agresseur, prêt à tenter d’être utile à au moins quelqu’un. Le tueur ne l’attaqua néanmoins pas. Par jeu, par bon sens peut-être à cause du risque de s’entretuer ? Kahele en profita pour secouer l’humain et lui dire de courir, pensant que celui-ci avait un chez lui où se réfugier.

Mise à part cette mésaventure, ses journées se ressemblent assez, celle d’un lycan sans abris désœuvré ayant du mal à s’insérer chez les humains, mais trop timide pour s’approcher d’une meute. Il chasse parfois de petits animaux hors de la ville pour se nourrir et se trouver un petit coin où dormir et se laver au mieux tout en essayant d’éviter de se faire prendre par les autorités.



Fiche faite par Bryan Grey (Law) pour le forum Londres et Ténèbres.

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trent Sloane

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 63
Points : 212

Feuille de personnage
Âge: 20
Taille: 164
Emploi: aucun

MessageSujet: Re: Kahele Desrosiers - Je n'ai pas très envie qu'on dise que j'ai de beaux yeux [En cours] Mer 7 Juin - 12:51

:nosebleed:

Rebienvenue mon ange gardien ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Grey

L'administrateur sadique
avatar
L'administrateur sadique


Messages : 2833
Points : 3392
Niveau de puissance : Louveteau
Emploi et loisir : Mercenaire

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Mercenaire

MessageSujet: Re: Kahele Desrosiers - Je n'ai pas très envie qu'on dise que j'ai de beaux yeux [En cours] Mer 7 Juin - 14:56

Yop, re-bienvenue!

Une superbe fiche! Personnage très intéressant, j'adooore!!! Superbe fiche, magnifique plume comme d'habitude, j'ai hâte de le voir en jeu!!!!

Sur ce, je valide sans hésitation!!!! 8D


Tu es validé!



Bienvenue parmi nous! Le pire moment est fini. Courage, on a presque terminé!

Maintenant, c'est l'heure de la paperasse :
✦ Valider les règlements, si ce n'est pas déjà fait ➤ ici;
✦ Il faut recenser son avatar ➤ ici;
✦ Recenser son nom, si ce n'est pas déjà fait ➤ ici
✦ Receser le double-compte, si c'est le cas ➤ ici
✦ S'il y a un emploi, il faut le recenser ➤ ici
✦ Créer votre carnet de connaissances et de relations et le maintenir à jour ➤ ici
✦ Créer votre carnet d'évolution des RP et le maintenir à jour ➤ ici

Et n'oublie pas: Amuses-toi bien parmi nous!


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Fiche ♦️ Connaissances ♦️ Suivi de RP ♦️ #ffffff ♦️
Carte d'identité de la brigade de l'ombre:
 


• I've never been perfect, but neither have you •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Kahele Desrosiers - Je n'ai pas très envie qu'on dise que j'ai de beaux yeux [En cours]

Revenir en haut Aller en bas
Kahele Desrosiers - Je n'ai pas très envie qu'on dise que j'ai de beaux yeux [En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» J'ai très envie de partir d'ici
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Pour une occasion très spéciale !
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Espace membre :: Présentation :: Registre officiel :: registre officiel des Lycans-
Sauter vers: