Quelle race dominera la ville de Londres? L'avenir de cette ville repose entre vos mains, maintenant.
 

Partagez|

Smoker McKee, alias "Liz Taylor"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Smoker McKee

Vampires Sanguinaires
avatar
Vampires Sanguinaires


Messages : 17
Points : 202
Niveau de puissance : Respecté

Feuille de personnage
Âge: 236 ans
Taille: 1m83
Emploi: Barman/Employé à la morgue/Assassin

MessageSujet: Smoker McKee, alias "Liz Taylor" Dim 21 Mai - 15:28




SmokerMcKee



Identification

Nom: Smoker
Prénom: McKee
Surnom: "Liz Taylor"
Âge: 23 ans (Mort) - 236 ans (Vampire)
Sexe: Homme
Orientation sexuelle: Pansexuel
Pays d'origine: Espagne
Race: Vampire (Respecté, puisque transformé le 12 février 1817)
Groupe: Vampires Sanguinaires
Emploi: Assassins
Supérieur immédiat: Un combattant Chilien. (Cf l'histoire pour plus de précisions)


Derrière l'écran

Prénom: Hugo
Surnom: Hug'
Âge: 18 ans
Découverte: Via les nombreux sites de promotions
Fréquence de connexion: Tous les soirs normalement, après il m'arrive d'être relativement inactif en temps de vacance et week-end, l'irl avant tout.
Autres personnages: Aucune
Autres trucs sur vous: C'est pas mon premier forum RP, actuellement je suis sur 3 forums différents (sans compter celui-là, mais je vous rassure, j'arriverai à gérer)
Commentaires: Nop, nop... Univers intriguant !

Le physique qui me différencie
Smoker McKee, alias "Liz Taylor" est un homme de 23 ans mesurant 1m83 de haut pour 71kg. Son corps est taillé en "V" et est extrêmement fin, ce qui met en avant ses imposantes épaules. Concernant son visage, il est également finement taillé, mais sa mâchoire est cubique, il présente une superbe peau blanchâtre, mettant en avant son nez. Ce même nez est d'une longueur assez prononcée, ce qui lui donne une allure très affirmée. Ses cheveux sont rasés (ou blancs mi-longs si il les laissent pousser), laissant place à de nombreuses perruques aux allures fantaisistes, ses yeux sont d'un bleu nuit puissant et lui offre ainsi un regard perçant, voir troublant par moment (accentué par son maquillage d'un sombre extrême). Ses lèvres sont fines et très expressives, colorée de rouge à lèvre. De plus, Smoker est relativement musclé, en plus de ses imposantes épaules, il possède de très longs bras ainsi que des mains de grandes tailles, un géant en bref. Il exhibe également de nombreux tatouages colorés, parmi eux, une rose blanche sur la main gauche, une étoile rouge sous la paupière droite, ainsi qu'une manchette gauche (bras tatoué entièrement) composée d'anciens mécanismes, rouages et écritures de son temps. Côté vestimentaire, Smoker aime se vêtir de vêtements de nobles qualités, comme la soi, le velours, le cuir et la dentelle. Il porte habituellement un long manteau noir tombant en bas des jambes et possédant un col en poils de lapin noir, ce dernier est associé à une paire de chaussures à talons hauts en cuir de vache (également noire), ainsi que d'un pantalon dorée en pattes d'éléphants, cousu en toile tissée. Pour finir, une ceinture fine en cuir marron vient soutenir le tout. On notera qu'il est le porteur de nombreux accessoires, comme des bagues, l'une prônant un gros saphir rouge, l'autre une imposante émeraude, et pour finir des boucles d'oreilles, en forme de crucifix, et pronant elles aussi de nombreuses et diverses pierres précieuses dont l'origine est encore inconnue. Cette apparence très efféminée témoigne de sa passion pour le transformisme (Liz Taylor étant le nom donné à son personnage de cabaret, en référence à son idole, l'interprète originel de Cléopâtre, une actrice Américaine), et les créatures de la nuit, ses réels amis d'après lui. Son côté masculin ressort uniquement quand il est accompagné d'une audience anonyme à ses yeux, et surtout en journée, il se vêtit alors d'une chemisette blanche sobre et d'une pantalon généralement beige, ou noir, par temps sombre. Vient s'ajouter à cela une paire de mocassin, et une belle montre de marque aux rouages audacieux.


Le psychologique qui m'habite
Smoker McKee, alias "Liz Taylor" est un homme d'age normal, éduqué et très charismatique. Son caractère peut être comparé à celui d'une personne victime de psychopathie. Dans un premier temps, il peut faire preuve d'une grande gentillesse, de bienveillance envers les personnes défavorisées, et s'occuper de sa nourriture avec beaucoup d'attention (humains qu'il capture à des fins personnelles), et dans un second temps, devenir l'être le plus cruel et mesquin du monde, jouissant de plaisir devant le malheur des autres, se délectant de la mort d'une personne, jubilant à la vu d'un blasphème et se voyant posséder par une folie parfois meurtrière. Il est également amateur de transformisme et jongle sans cesse entre "Smoker McKee" et "Liz Taylor", transformations qui surviennent aléatoirement et peut être dû à l'accumulation de stresse(dans la peau d'un de ses personnages), phases de dépressions répétitives, ou encore à la vu du sang. On notera que ces phases de transformation ont une durée d'action variante et complètement imprévisible (c'est selon ses envies), et peuvent se réitérer plusieurs fois par semaine. Smoker entretien également une étroite relation avec l'univers de la nuit, les bars, les boîtes de nuits, les soirées Galas, mais plus particulièrement avec les soirées banquets qu'il organise chez lui afin de faire goûter à ses amies la nouvelle pièce de viande ayant déménagé à côté de chez lui. Mais il admire par dessus tout les Sanguinaires, et se questionne sans cesse sur leur origine, la source de leur inspiration et leur apparence. Concernant sa sexualité, Smoker est classé de pansexuel, l'enfermement dont il a été victime durant son adolescence et son asociabilité prolongée l'ont empêché de développer une quelconque réflexion sur l'amour, qu'il soit charnelle ou attentionnel, ou plus globalement sur la préférence d'un sexe et d'un genre. Mais cela n'empêche pas Smoker d'être très à l'aise quand il s'agît de s'exprimer, et c'est d'ailleurs avec une facilité déconcertante qu'il prend la parole en public, accoste des gens dans la rue (ses proies en outre), demande son chemin, dialogue avec quelqu'un et se comporte en société. Il est très habile dans la manipulation, et le sadisme dont il fait preuve envers les personnes lui étant défavorables en effraie plus d'un, c'est également un gourmet confirmé qui déteste déguster des proies de mauvaises qualités. Sa plus grande peur, bien que très paradoxale par rapport à son statut, est de mourir, en définitif, il s'accroche à la vie comme un nourrisson s'accrochant aux seins de sa mère, et n'hésiterait pas à sacrifier des personnes afin d'arriver à ses fins. Les Lycans quant à eux, ne représentent pas un source de peur pour Smoker, qui les assimile à de simples voisins de paliers susceptibles de lui vouloir du mal, ou encore de lui voler son dîner, il ne met néanmoins pas de barrière au dialogue avec ces créatures et ne cherchera pas à les tuer dans l'immédiat, sauf si une question de survie s'impose.  


Le passé qui m'a construit
Smoker McKee est le fruit de l'union d'un homme ayant voué sa vie entière à la couronne Espagnole, Mr.Roan Detrass, et d'une femme chargée de l'entretien de vielles bâtisses bourgeoises, Mme.Olinda Detrass. Il passera la plupart de son enfance et adolescence à étudier l'anatomie et les sciences en toutes clandestinités, ainsi que de regarder des manuscrits d'images dans sa chambre, étant interdit de sortie en dehors de ses heures d'apprentissages pour des raisons purement subjectives. Il ne manquera de rien, et profitera des revenus confortables de ses parents. Son adolescence sera une épreuve qu'il franchira seul, sans amis pour l'épauler, et perdra en sociabilité. Le jours de ses dix ans, Smoker se rendit à sa première communion au sein de l'Eglise Catholique de Barcelone, le Curé en charge de cet acte sacré encrera alors son être dans l'Histoire et la religion, domaine qu'il n'affectionnait pas, et méprisait. Dans le domaine scolaire, il sera brillant, mais n'aura aucune compagnie, il se lancera alors très rapidement dans le monde du travail, et donnera un coup de mains aux amis de son père, à la morgue, en temps qu'embaumeur. Passé ces funestes années dont l'ennui était Roi, Smoker décida de changer radicalement de style, et commença à se faire tatouer. Après de nombreuses réticences, sa mère lui céda ce plaisir, et un tatoueur fût convié pour l'occasion. Il lui réalisa l'un de ses nombreux souhaits, une fleur, dont il ne connaissait l'existence que part ses livres d'images... Sans suivra de nombreux autres, représentant l'éducation très stricte dont il faisait l'objet à l'époque, et son rétablissement corporel (après un accident de vélocipède, un prototype peu fiable à l'époque). Ces tatouages lui permettaient d'entrevoir la beauté du monde dont il était privé, et nourrissait son imagination débordante. Le jours de son dix-huitième anniversaire, il prendra la plus grande décision de sa vie. Abandonner sa mère trop protectrice, voulant faire de lui une poupée de cire, voulant contrôler ses moindres faciès, rictus, manières, ainsi que son père trop perfectionniste, regrettant encore le jours où "Satan" s'est emparé de lui, et lui fît commettre l'irréparable, sa conception. Partir, partir loin, partir de ce cocon familiale l'étouffant et le préservant du monde des Hommes, un monde qui réserve son lot de surprises, d'émotions, de joies, de malheurs, de découvertes... Smoker, alors assoiffé de connaissance et de curiosité, va partir découvrir le monde, rencontrer ses habitants, pratiquer ses traditions, contempler ses paysages et ainsi, apaiser son esprit, jusqu'au jours où tout a basculé...

Fragment premier :

La bataille de Chacabuco fut livrée le 12 février 1817 dans le cadre de la Guerre d'indépendance Chilienne. Elle conduisit à la défaite de la Capitainerie du Chili mise en place par le gouvernement pro-Espagnol après la division de la Vice-Royauté du Pérou. Victor (son prénom originel) y était réquisitionné afin de défendre les valeurs de sa patrie qu'était l'Espagne, cette patrie pour qui il perdra la vie, et disparaîtra dans les méandres des ténèbres.

Victor Detrass : "Allez les gars, on avance ! L'ennemie n'est plus qu'à quelques lieux devant nous, nous les tenons..."

Je n'eux le temps de finir ma phrase qu'un boulet de roches formé vint s'écraser sur mon bataillon, détruisant tout sur son passage, mes coéquipiers de guerre déchirés membres après membres devant la fulgurante déflagration produite par l'impact du projectile volant sur notre position, un désastre...

Je ne sentais plus mes jambes, j'étais au sol, sentant mon frêle corps s’enfoncer doucement dans l'épaisse couche de boueuse tapissant le front de guerre, mon territoire, mon tombeau, pensais-je.

Les ennemies avançaient de plus en plus, à présent, ils piétinaient mes camarades de tout leurs poids, les humiliants que plus encore, eux et leurs pauvres corps démembrés, qu'elle cruauté. Quant à moi, je regardais les yeux rivés vers le ciel de nuages gris tapissé, un ciel dont le mélancolique aspect me fis comprendre que je n'avais plus que quelques heures à vivre, au mieux.

Entre deux contractions de douleurs insupportables, mes yeux troublés vit un Chilien s'approcher de moi, sans doute dans l'optique de m'apporter le coup fatal, le coup qui mettra fin à ma pathétique vie de militaire dévoué à sa mère Patrie, mais il n'en fut rien.

Se saisissant de ma gorge souillée par la terre défragmentée, et ses compagnons d'armes passés, il s'empara de ma vitalité, et, dans un élan de bestialité puissant, mordit de toute sa force dans ma trachée, me faisant hurler de douleur, m'étouffant alors dans mon propre sang, c'était la fin.

Fragment deux :

Cela faisait trois semaines que moi et Mélinda étions mariés, à présent, je m'appelais Smoker McKee, c'était un choix mûrement réfléchit, abandonner son nom de famille et son prénom à des fins purement haineuses n'était peut être pas la meilleur chose à faire, mais je devais tourner la page, cela faisait 35 ans que j'avais perdu la vie, sur ce champs de bataille, et ce Chilien, bougre de goule assoiffée de mon sang dont l’appétit m'avait fait renaître de mes cendres, tel un phénix dans un volcan bouillonnant. Ainsi, nous avions déménagé dans le centre de Londres, une ville magnifique au demeurant, Moi, Mélinda, une humaine d'origine Américaine qui acceptait volontiers ma nouvelle identité, et surtout, ma nouvelle nature... Elle faisait tout pour le cacher aux yeux des autres, elle se donnait cœur et âme pour moi, et je ne lui rendais pas, à mon grand malheur, indigne que j'étais.

Notre idylle amoureux dura jusqu'à sa mort en 1894, et l'épidémie de grippe Espagnol qui l'avait touché à notre arrivée dans notre résidence secondaire de Madrid, une ville ravagée qui me rappelait continuellement les dures années endurées par ce Pays malchanceux.

Fragment trois :

Il est tard, les dernières personnes sont enfin partis du bar, me voilà seul, je dois m'occuper du ménage à présent, c'est comme cela depuis que je travail dans ce bar du vieux Londres, mais je suis plus heureux ainsi, mes clients, mes amis vampires, tout va mieux depuis que je suis seul, à croire que tel était mon destin depuis le début... Célébrité, couple, et amourette, tout n'est que foutaise devant la beauté qu'est la solitude et le sang, breuvage divin dont je ne me lasserais jamais, breuvage d'avenir...

Me réveillant partiellement de mes songes les plus profonds, j'envoyais un dernier coup de ballais de mes puissants bras, envoyant voltiger la poussière dans le recoin du bar, je ne devais pas louper mon taxi.

Fragment quatre :

Smoker McKee : "Plic, plac, ploc... Douce symphonie mortuaire, les gouttes de sang tombent sur le sol comme l'épée de Damoclès sur l'élu, triste vie, pauvre homme, mais quel délice à en devenir..."

Ainsi, je déambulais dans les rues pleurantes et non moins sombres du vieux Londres, alignant pas après pas, et laissant pénétrer que plus encore l'eau tapissant les pavés des ruelles isolées, trempant mes pieds gelés par tant d'année de vécu, des années de fuites et de terreurs, des années perdues. La main raccrochée à ma victime du soir, je me dirigeais vers mon antre, mon bar du 20 ème de la rue dans laquelle je me trouvais, l'heure était au banquet, mes amis m'attendaient, il était temps de passer à table, cette balade m'avait mit en appétit.

Fragment cinq :

Cela faisait déjà une heure que je marchais à travers le réseau d'épuration de la ville de Londres, dans ce dédale poisseux et dégradé qu'est le réseau de récupération des eaux souterraines. Entre deux croisements escarpés, je décidais de tourner vers le tunnel de droite, tunnel qui m'avait été conseillé par ce vielle homme de la maison du 13 ème, un alcoolique dont la langue si bien pendue donnerait un mal de crâne à une pipelette confirmée. Un passage menant au groupe des Sanguinaires d'après ses dires, ma destination, mon avenir...

Plus j'avançais, plus l'odeur du sang se faisait sentir, les murs en étaient même tapissés, de belles traces de doigts venaient orner les murs bétonnés des entrailles des souterrains telle une fresque préhistorique comme on en voit dans les reportages de cette chaîne que j'adore tant, un art abstrait des plus admiratif, pensais-je.

Dix minutes venaient de s'écouler, à présent, je me présentais dans ce qui semblait être un repère, ou que dis-je, une boucherie souterraine dont l'odeur omniprésente de sang frais me fis revenir à mes plus vicieux démons, la faim, ma voracité.

Smoker McKee : "Je cherche un certain Damian, où puis-je le trouver ?", criais-je alors d'un ton clair à travers la salle rongée par l'atmosphère nocturne qui embuait mes yeux, et plus encore, tout mon corps.

Et c'est ainsi que je rejoignis le groupe des Vampires Sanguinaires, prêtant alors allégeance de ma pathétique vie de noctambule au Chef de ce groupe, Damian, et me voyant attribuer le rang d'assassin, un rang qui, je dois l'avouer, me mettais en appétit.



Fiche faite par Bryan Grey (Law) pour le forum Londres et Ténèbres.


Dernière édition par Smoker McKee le Sam 27 Mai - 19:25, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talliane Swanson

Humain Libre
avatar
Humain Libre


Messages : 85
Points : 170

Feuille de personnage
Âge: 21
Taille: 168
Emploi: Professeur de danse et femme de ménage

MessageSujet: Re: Smoker McKee, alias "Liz Taylor" Jeu 25 Mai - 19:25

Bienvenu Monsieur Glace o/
j'espère que tu vas te plaire sur le forum .

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaël Crown

Guilde de Saint-Pierre
avatar
Guilde de Saint-Pierre


Messages : 357
Points : 742
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Agent d'intervention médicale (St Pierre) - Urgentiste (St Thomas)

Feuille de personnage
Âge: 181
Taille: 1m82
Emploi: Médecin Urgentiste, Agent d'Intervention Medicale

MessageSujet: Re: Smoker McKee, alias "Liz Taylor" Sam 27 Mai - 13:05

Coucou à toi !
Etant donné mon Master 1 en psychologie l'on m'a demandé d'intervenir sur cette fiche OO

Citation :
. En effet, son caractère peut être comparé à celui d'une personne victime de troubles de la personnalité (il possède en effet deux personnalité, une le jours, l'autre la nuit).
De mon point de vue, la majorité de ta description mentale est à refaire. Tout d'abord avoir deux personnalités de jour et de nuit ce n'est pas possible, et d'ailleurs ce n'est en rien un trouble de la personnalité c'est juste un truc qui n'existe nulle part.
Pour faire court, un trouble de la personnalité c'est lorsque le caractère d'une personne est si rigide qu'elle n'arrive pas à adapter sa manière de penser et de se comporter à son environnement. Rien à voir donc .
Même si l'on se basait sur le trouble multiple de la personnalité (donc, avoir deux ou plusieurs personnalité), cela n'aurait aucun sens non plus. Et vu ta non maîtrise évidente du sujet je pense pas qu'il soit judicieux de partir par là:/
Du coup, toute ta description mentale basée autour de cette personnalité tombe et est incohérente.
Au passage, concernant son orientation sexuelle et sa non différenciation des genres, s'il ne les différenciait réellement pas il serait pansexuel et non bisexuel, bisexuel voulant dire aux hommes et aux femmes et donc excluent toutes les personnes qui ne sont pas cysgenres ou agenres. Je ne pense pas qu'il y ait besoin d'expliquer pourquoi tu as telle sexualité, ça ne s'explique juste pas pour le moment la science ne le sait pas vraiment Razz T'es bi, t'es bi, point.

Au passage après avoir lu ton histoire ton mental (même s'il est incohérent) ne se répercute nulle part sauf un peu vers la fin.. et encore.. c'est flou. Ca donne l'impression d'avoir ajouté des trucs comme ça sans les avoir lié et ça donne quelque chose qui n'est pas très logique et très cohérent et difficile à comprendre:/

Si l'on se plonge maintenant dans l'histoire…
Citation :
Smoker McKee est le fruit de l'union d'un homme ayant voué sa vie entière à la couronne Espagnole, Mr.Roan Detrass, et d'une femme chargée de l'entretien de vielles bâtisses bourgeoises, Mme.Olinda Detrass. Il passera la plupart de son enfance et adolescence à étudier l'anatomie et les sciences,

Alors déjà je trouve ça extrêmement bizarre que tu t'appelles comme ça (Smoker) , si tes parents sont espagnols ou sont pour l'espagne et y vivent, ils vont te donner un nom hispanique et non pas un nom comme ça…
De plus, vers les 1800 et quelques, il n'y avait pas la médecine et la science comme on la connaît actuellement. Je n'ai plus les dates exactes cependant je sais qu'à cause de la religion catholique il était interdit d'étudier ce genre de chose de trop près, parce que les corps étaient le fruit de dieu et qu'on n'étudie pas ça ce genre de chose… Je sais qu'en France on avait même pas le droit de faire des autopsies parfois à cause de ça au moyen âge… Certes c'est 4 siècles plus tard mais l'anatomie à encore du boulot =). L'influence des pays arabes qui eux étudient ça depuis bien plus longtemps a aidé à se décoincer Razz  

Concernant les tatouages, à la base c'est une façon de montrer son appartenance à un groupe, utilisé dans les tribus, c'est que récemment que vraiment ce genre de chose a été mis à la mode. Ca me semble assez anachronique dans ton histoire ou alors faudra faire des recherches là dessus si j'me trompe.

Citation :
Le jours de ses dix ans, Smoker se rendit à sa première communion au sein de l'Eglise Catholique de Barcelone, le Curé en charge de cet acte sacré lui diagnostiquera alors des troubles de la personnalité, et lui prescrira de nombreux soins, parmi eux, des plantes médicinales et d'autres thérapies peu fructueuses inventées à l'époque, bétises.

Tu parlais de sa scolarité de la fin de son adolescence et là tu vas le jour de ses 10 ans… ? De toute façon cette partie aussi n'est pas possible.:/ Tu devrais revoir un peu l'ordre de ton histoire et faire ça  dans l'ordre…

Donc, tout d'abord, on ne diagnostique pas un trouble de la personnalité à un enfant  (pendant une communion, on discute même pas pendant une communion OO) parce que sa personnalité est pas construite. Ensuite, on ne parle pas de trouble de la personnalité à cette époque. « D'Aliénation mentale » ou « folie » sont employés en général. De plus, d'où un curé fait un diagnostique ? C'était les médecins qui en font. Certes ils n'étaient pas bons mais bon un curé qui diagnostique bof... Pour finir, comme vu dans ta description, ce n'est pas un trouble de la personnalité, ce n'est rien ça n'existe pas. Tu ne précises même pas ce qui l'amène à diagnostiquer ce genre de chose en plus. (donc pas de retentissement dans l'histoire…)
Y'a vraiment eut des instition psychiatriques avec la loi de 1838 (et encore c'est en France).

Ensuite concernant le reste de l'histoire :
-on ne change pas de nom de famille comme ça oO y'a des procédures et je doute qu'elles existent à cette époque xD  sauf si tu te donnes juste une fausse identité mais au moment présent là tu peux pas trop justifier de la tienne t'es un peu dans l'illégalité là xD (c'est un peu du détail mais quand même…)
- tu ne sembles pas tenir compte que ton statut de vampire et de jeune vampire t'oblige à te nourrir beaucoup
- ni que celui-ci t'empeche d'aller de jour et donc complique totalement un déménagement…

Dans tous les cas je te conseille plus de partir vers un personnage manipulateur (qui lui en aura un de trouble de la personnalité, antisociale/psychopatie ou personnalité sadique même si elle n'est pas officielle elle traîne dans certains bouquins, mais psychopathie c'est mieux pour la manipulation) qui ferait semblant d'être sympathique et de bien plus appuyé ce côté traumatisé dont tu parles parce que là c'est vraiment pas clair.
Dans tous les cas, renseigne toi un peu pour voir car la majorité des psychopathes sont plus colériques que d'un calme froid (en gros c'est pas ceux qu'on voit dans les séries quoi). Après y'en a différents types, donc c'est possible, faut juste être un peu plus rigoureux dans les recherches que tu fais ^^
Après on est sur un fofo RP, voilà, c'est pas 100 % réaliste mais un minimum quand même ça fait du bien:P

& je laisse la fin de la fiche à Bryan o/
Courage !

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Vous voulez faire un tour à la bibliothèque ?


MattxMika:
 

Quand tu loupes ta carrière de mannequin...:
 

Carte de membre de la guilde St Pierre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smoker McKee

Vampires Sanguinaires
avatar
Vampires Sanguinaires


Messages : 17
Points : 202
Niveau de puissance : Respecté

Feuille de personnage
Âge: 236 ans
Taille: 1m83
Emploi: Barman/Employé à la morgue/Assassin

MessageSujet: Re: Smoker McKee, alias "Liz Taylor" Sam 27 Mai - 14:38

J'ai modifié ce que j'ai pu (notamment la psycho'), par contre je ne suis pas du tout d'accord sur certain point à savoir :

-La médecine : Les années 1800 sont justement le précurseur de l'étude de l'anatomie (principalement clandestine, j'ai oublié de le préciser sur ma fiche mais je l'ai rajouté), c'était surtout accès sur les autopsies (cerveau principalement) et le démembrement des défunts afin de comprendre le système nerveux, elle se pratiquait dans les caves par des médecins et des philosophes en "partenariat" avec les morgues et parfois l'Eglise Catholique en échange d'argent, et oui, déjà à l'époque ils étaient corrompus, surtout avec l'agrandissement du fossé créé entre cette dernière et l'Etat. (Et là je sais de quoi je parle vu que je fais des études sur le sujet xD)

-Pour le déménagement je trouve ça vraiment tiré par les cheveux par contre.. Si je vais dans ce sens, je ne peux pas bouger de mon continent sous prétexte que le soleil va me brûler avant que j'arrive à destination, et puis les voyages de nuit étaient déjà de mise à l'époque, tout comme les escales, je ne l'ai pas précisé sur ma fiche car ça me paraissait évident, mais bon. ^^

Pour le reste j'ai fait quelques rectifications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaël Crown

Guilde de Saint-Pierre
avatar
Guilde de Saint-Pierre


Messages : 357
Points : 742
Niveau de puissance : Vampire Supérieur
Emploi et loisir : Agent d'intervention médicale (St Pierre) - Urgentiste (St Thomas)

Feuille de personnage
Âge: 181
Taille: 1m82
Emploi: Médecin Urgentiste, Agent d'Intervention Medicale

MessageSujet: Re: Smoker McKee, alias "Liz Taylor" Sam 27 Mai - 15:09

Rebouh !
Alors pou l'histoire de la médecine oui c'est le non clandestin qui dérangeait, après ces cours là date de ma licence donc bon ça date, mais oui c'est beaucoup plus cohérent vis à vis de l'époque. Mais oui si la psychiatrie prend de l'essor dès 1838 la médecine aussi avant.
L'Eglise a toujours été corrompue de toute façon!! xD /PAN/ donner de l'argent pour s'absoudre de ses péché!

Après y'a beaucoup de persos qui déménagent et bien sûr qu'on voyage la nuit heureusement, ces points étaient du détail qui concernent pas la partie psycho. Ca reste tout à fait probable même si les difficultés sont pas citées.

Aprèèèès pour la partie psychopsycho.
Huum.

Juste au passage, "dédoublement de la personnalité" ça ne se dit pas (enfin, plus). Ca s'appelle TDI (trouble dissociatif de l'identité) ou TMP (trouble de la personnalité multiple) dépendant de la classification à laquelle tu te réfères.

Alors oui tu as raison, lorsqu'on souffre de TDI c'est le stress brutal ou ce genre de chose, un événement marquant qui fait "changer de personnalité". Quelque chose de dépressif, à voir, en général, en dépression on est en sous-régime donc... Mais à voir.
Déjà, ce trouble est très rare, et se range dans la catégorie des traumatismes & dissociation assez spécifique.

Je vais extrapoler un peu (car ne je suis pas 100% sûr) de ce que j'avance : la personnalité se construisant dans l'enfance/adolescence, c'est en général à cette époque que doit avoir lieu le traumatisme. Un traumatisme fort et répété pour construire cette barrière qu'est la l'autre personnalité. Or, je n'ai pas l'impression que durant l'enfance il y a eut quelconque traumatisme (un parent over protecteur certes c'est chiant mais traumatisant à ce point, certainement pas...). Après j'ai peut-être mal compris ton enfance, c'est possible aussi.

Le traumatisme de guerre lui par contre conduit très souvent (encore, une fois très souvent ne veut pas dire 100% on est jamais sûr à 100% en psycho xD) à un PTSD, trouble de stress post traumatique. qui n'a rien à voir avec ton truc donc mais comme ça pour dire que ça peut pas être vraiment du à la guerre

Si l'on revient au TDI, je ne sais pas si c'est fais exprès niveau des fragments, ou en tout cas ce n'est pas mentionné dans le mental mais lorsqu'il y a changement de personnalité la personne vit un épisode d'amnésie dissociative c'est à dire qu'elle ne se rappelle de rien. on oublie totalement les personnalités qui communiquent bien sûr
Du coup en fait même si c'est mentionné dans le mental, j'ai du mal à voir justement encore une fois le retentissement dans l'histoire.
C'est pareil pour ta relation avec Melinda, y'a pas de mention d'éventuels problèmes causés par le TDI, ce qui est à mon avis plutôt rare.
A moins que tes trois derniers fragments soient des épisodes de dissociation, mais on a pas vraiment de facteur déclencheur du coup...
Si tu veux rester dans cette optique pour rendre la chose un peu plus crédible tu devrais peut-être nous compter une fois qu'est-ce qui a pu déclencher ce genre de chose par exemple ?
Je sais pas si tu vois ce que je veux dire.

Après, dans l'absolu, même si c'est très stéréotypé on va pas se mentir (personnalité gentille vs méchante sadique) si c'est bien géré avec la personnalité hôte qui se souvient de rien à chaque fois (et donc qui ne comprendrait pas pourquoi il se retrouve chez les sanguinaires par exemple!) je n'y vois pas d'inconvénient.

D'ailleurs t'as mangé du lion parce que c'est BEAUCOUP plus clair maintenant ton histoire GG à toi xD
Tu devais être fatigué à mon avis quand tu as écris l'autre !! xD

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Vous voulez faire un tour à la bibliothèque ?


MattxMika:
 

Quand tu loupes ta carrière de mannequin...:
 

Carte de membre de la guilde St Pierre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smoker McKee

Vampires Sanguinaires
avatar
Vampires Sanguinaires


Messages : 17
Points : 202
Niveau de puissance : Respecté

Feuille de personnage
Âge: 236 ans
Taille: 1m83
Emploi: Barman/Employé à la morgue/Assassin

MessageSujet: Re: Smoker McKee, alias "Liz Taylor" Sam 27 Mai - 15:30

Bon après je suis pas un pro de la psychologie, si ce que j'ai fait est correct je reste ainsi, parce que là je me perds avec tous ces termes.

Donc je reste sur la psychopathie unique (avec sadisme et manipulation), le dédoublement de la personnalité j'abandonne, je garderais juste sa passion pour le transformisme et par conséquent, le fait qu'il aime jouer des rôles durant ses soirées de banquet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Grey

L'administrateur sadique
avatar
L'administrateur sadique


Messages : 2833
Points : 3392
Niveau de puissance : Louveteau
Emploi et loisir : Mercenaire

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Taille:
Emploi: Mercenaire

MessageSujet: Re: Smoker McKee, alias "Liz Taylor" Sam 27 Mai - 19:28


Tu es validé!



Bienvenue parmi nous! Le pire moment est fini. Courage, on a presque terminé!

Maintenant, c'est l'heure de la paperasse:
✦ Valider les règlements, si ce n'est pas déjà fait ➤ ici;
✦ Il faut recenser son avatar ➤ ici;
✦ Recenser son nom, si ce n'est pas déjà fait ➤ ici
✦ Receser le double-compte, si c'est le cas ➤ ici
✦ S'il y a un emploi, il faut le recenser ➤ ici
✦ Créer votre carnet de connaissances et de relations et le maintenir à jour ➤ ici
✦ Créer votre carnet d'évolution des RP et le maintenir à jour ➤ ici

Et n'oublie pas: Amuses-toi bien parmi nous!


✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Fiche ♦️ Connaissances ♦️ Suivi de RP ♦️ #ffffff ♦️
Carte d'identité de la brigade de l'ombre:
 


• I've never been perfect, but neither have you •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londres-et-tenebres.forums-rpg.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Smoker McKee, alias "Liz Taylor"

Revenir en haut Aller en bas
Smoker McKee, alias "Liz Taylor"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» [TERMINE] Epilogue. ♪ (Taylor A. Lacey)
» Taylor A. Lacey
» Présentation de Taylor Black. [Validée]
» Le survivant, alias Harry Trouble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Londres et Ténèbres :: Espace membre :: Présentation :: Registre officiel :: registre officiel des Vampires-
Sauter vers: